En cas de reconfinement

La menace d’un reconfinement pèse sur notre beau pays.

Et avec elle, la menace, plus grande encore, de voir ressortir tous les comportements qui, dès le premier confinement, avaient donné aux plus sages d’entre nous des envies de tirer des chatons au patator. Car autant pour ma part rester chez moi me convient, ayant le plus grand mépris pour le monde extérieur, autant la simple idée de découvrir dans mon journal une nouvelle tribune d’Isabelle Adjani ou de Nicolas Hulot sur le Monde d’Après (épisode II) me fait bien plus désespérer que n’importe quelle épidémie de peste noire.

On raconte d’ailleurs qu’au quatorzième siècle, c’est ce qui a fait tenir les populations : elles n’avaient pas à subir les tribunes sans fin d’autrui dans Le Monde. Les joies simples de ne pas savoir lire et de sérieusement manquer d’imprimerie.

Aussi, et puisque contrairement à certaines chaînes de télévision d’information (pardon, j’ai toussé), je ne vais pas disserter des heures sur une nouvelle qui n’est pas encore tombée, dans le doute, je vous rappelle selon le modèle des précédents articles, quelques consignes simples à respecter en ces temps de pandémie, et plus précisément, si reconfinement il y aura.

Les dernières phrases vous embêtent ? Oui mais moi je pense que j’ai raison.

Sur ce, je retourne profiter de l’actualité : blasphèmes, décapitations et épidémies pendant que Paris croule sous les mendiants…

C’est si bon de vivre en 1420 2020.

140 réponses à “En cas de reconfinement

  1. Curieux parallèle de certains sujets… Mais bon… De toutes manières, si jamais cela repart comme en 40 ( pardon pour l’expression^^), comme en Mars, il faudra moult débat pour dire qui est un gros malin, un gros crabe ou un gros salop…
    Donc, j’attends les billets d’humeur du blog…

  2. « Ne comparez pas avec l’occupation »
    Je crois que je vais pleurer de rire ou de désespoir (à voir) tellement les comportements que vous décrivez sont réalistes cher Odieux!

  3. Dites Odieux, quand est-ce que vous lancez votre coup d’Etat ? Car lorsqu’on voit ce que le camp « du bien » fait, ou plutôt refuse de faire pour gérer les crises et continue les fumisteries et des tours de magie que même Gandalf envieraient, je commence sincèrement à me dire que vous feriez une bien meilleure alternative. En plus vous avez bossé en politique dans une autre vie, si je ne m’abuse. Alors bon.

    Quelqu’un avec des idées précises, exprimées clairement.
    Quelqu’un qui a de l’expérience tant à la fois du travail, du monde politique ET de l’éducation nationale
    Quelqu’un qui n’a pas peur d’exprimer son avis, souvent à contre-courant, même sur des sujets sensibles.
    Quelqu’un qui n’hésites pas à prendre des décisions drastiques.

    Bon je sais que ça sonne comme une dictature, mais sérieux, prenez le pouvoir ça ne pourra pas être pire.
    Et je vois bien Diego en première dame.

  4. Je suis en plein dedans ! Je crois que je préfère ça finalement : là j’ai pas besoin de faire signe dix fois par jour à mes collègues de ne PAS se tenir à 20 cm de moi (oui ils en sont encore là), et je ne suis pas obligée de subir l’odeur du parfum Adidas à deux ronds que mon chef a foutu dans le gel hydroalcoolique « parce que ça sent quand même meilleur non ? « 

  5. Enchantée à l’idée de me reconfiner, car la première fois je ne vous connaissais pas cher odieux connard, tandis que là j’attends avec gourmandise de vous lire dans cette période singulière…

  6. Enfin ! Plus besoin de fréquenter des gens… de la lecture et une couverture tricotée maison. Et internet pour les jours où ça ne suffit plus…

  7. mais va te faire foutre enfoiré, en train de donner des leçons, le confinement c’est de la dictature, ce qu’on vit là je doute que c’est pour ça que nos résistants se sont battus, on ne peut plus vivre ni rien faire tout ça à cause de branquignoles dans ton genre, alors vraiment,

    • Oh un petit Q
      Comment allez vous?
      Si Trump marche devant vous, allez vous léchez le sol, comme tout vos amis Q?

    • @WG1WGA
      On ne s’en rendait pas compte avant mais ici, on est chez les fafs !
      Et comme on peut le voir, pétris d’inversions accusatoires telles que l’anti-autoritaire serait le nazi… Admiratifs inconditionnels d’un mot: « connard ».

    • Merci de souligner que l’Odieux a oublier un point.

      « Evitez le mot dictature. Ou alors, comparez au préalable avec la Corée de Nord ou la Biélorussie »

    • Les insultes ont toujours été le meilleur moyen de faire changer d’avis quelqu’un, puis ça montre qu’on est supérieur intellectuellement parce que pas besoin d’argumenter

  8. Pour ceux qui comparent à l’Occupation, je conseille cet article : https://fr.wikipedia.org/wiki/Occupation_du_Nord-Est_de_la_France_par_l%27Allemagne_pendant_la_Premi%C3%A8re_Guerre_mondiale.
    Là c’est l’occupation du Nord Est durant la 1ere, mais le fond reste le même.
    (je sens que je vais finir par en faire un article)

    Et si vous avez peur de vous ennuyer, petit jeu à faire chez vous : essayez de recréer les mêmes conditions de survie, et tenir + d’une semaine. Partagez ensuite l’expérience, ce sera toujours intéressant.

  9. Je sais pas si des résistants ce sont battus pour des branguignoles dans votre genre M. OC mais on ne peut sûrement pas comparer avec l’occupation ! Cette période était beaucoup mieux organisée que la chienlit actuelle. Il y avait un plan. Alors que là.  » C’est une grippe ah ben non. Il faut pas de masque. Ah ben si. Restez chez vous ah non allez bosser. Partez en vacances. Surtout pas. Rentrez chez vous. Vous êtes faux positif ah non vrai negatif ». Perso j’aurai préféré l’organisation teutonne.

    • C’est vrai. tout était parfaitement ordonné en fonction du symbole cousu sur la chemise.
      Il faut reconnaître et louer l’esprit industrieux et pratique germanique.

  10. Haaaa, l’aimant à cons semble fonctionner !
    Merci une fois de plus Odieux Connard !
    J’en ai raz le bol des abrutis qui crient au fascisme et aux privations de libertés sans avoir ouvert un livre d’histoire !
    Pauvres cons ! quand tu es logé dans un caisson d’aide à la respiration, ou quand tu envoie quelqu’un dedans parce que tu as décidé de mettre ton putain de masque sous ton nez/bouche/menton… elle est où la liberté de loger dans un putain de caisson ?

    • C’est l’histoire de quelqu’un qui se retrouve à la rue, ça va pas être facile pour lui. Mais bon, quelque part sur Terre, y’a la guerre dans la rue. Alors il ferait bien de fermer sa gueule, quand même, merde.

      C’est l’histoire de quelqu’un en charge d’un jardin et de ses employés. Y’a quelques temps une canicule surprise a grillé bien des fleurs, on a pas pu installer un arrosage automatique à temps pour les sauver. Manque de pot, y’a encore une canicule plus tard et toujours pas d’arrosage. Mais là y’a un jardinier qui s’occupe pas bien des roses. Le responsable le pointe du doigt, et les autres employés aussi.

    • il faut le mettre sous le menton le masque, parce que si le masque n’est pas sous le menton et bien tu as le cou vide

  11. Enfin, c’est bon d’avoir du temps à soi, je vais pouvoir continuer ma maquette de terre plate que j’avais commencée en mars

  12. J’en ai marre, mais alors vraiment marre de ce gouvernement et en particulier de Macron dont je ne supporte plus ni la vue ni les propos.

  13. Dites donc, il y a de nouveaux trolls par ici. Pas au niveau de Gloubi (si je me souviens bien du nom du champion) mais y’en a des bien. Ne lâchez rien, signé par quelqu’un qui va continuer à bosser, et pas en maisontiel (je sais plus… distantiel, présentiel, ça me semble surfait). J’espère juste que les masques remonteront du menton sur le nez et qu’il n’y aura plus de bises, masques enlevés, avant de venir travailler, parce que « faut pas exagérer ».

    • Ah oui, Gloubi nous manque. Mais au moins, lui c’était un troll volontaire, de bon aloi de surcroît.
      Nos spécimens actuels sont fort intéressants, mais plus sauvages, faites donc attention ou vous risquez la morsure.
      Pour votre travail, je vous souhaite bon courage, et vous suggère l’armure à pointes pour ceux qui voudraient encore du « contact ». Pointes rouillées étant le must dans ce domaine.

      • Je suis retourné voir la définition de « troll », parce que j’avais un doute pour le coup. A priori, qq qui lance un débat polémique qui a toutes les chances de finir en pugilat verbal. Je comprends votre remarque.
        Du coup, je modifie un peu mon propos : Gloubi était plutôt un « troll parodique ».

        Quant à la notion de volontariat, je pense que certains lancent le pavé dans la mare en toute bonne foi, persuadés qu’ils ont raison (et après tout, peut être ! encore faut il le prouver …). On pourrait donc les qualifier de trolls involontaires.

  14. Moi aussi j’ai du mépris pour le monde extérieur et j’aime rester chez moi, pour autant ça me gonfle à mort de remplir des attestations sous l’égide de ce gouvernement de merde. Je ne m’imagine pas sous l’occupation (mon grand père à fait les camps je sais encore faire la différence, merci) pour autant oui, je trouve en effet ces mesures liberticide en plus d’être complètement débiles et incompétentes. Le fait d’à ce point ne rien branler pour les urgences hospitalières par exemple (mon mec est infirmier, je sais de quoi je parle.) C’est vrai que c’est logique de mettre tout un pays à l’arrêt plutôt que de trouver un moyen d’augmenter les lits en réa, que ce soit à moyen ou long terme, et non pas en virant papy Mougeot pour mettre un covidé à sa place.
    Mais bon, quand on ne craint rien pour son taf et qu’on vit dans une maison sans gosse, on peut venir donner des leçons à peu de frais à ceux qui sont à bout! Un million de pauvres en plus en France, des demandes de rsa qui explosent, ça te parle? Renseigne-toi un peu au lieu de faire le béniouiouioui!
    Et oui, les caricatures de Charlie c’est de la merde en pacque, moches et débiles, et la liberté d’expression m’autorise aussi à le dire! Oui, ils ont un melon pas possible de les ressortir à tout bout de champs, ils feraient mieux de retravailler leur analyse sociétale plutôt que de rester coincés dans un anticléricalisme à la papa qui fait pitié des années 70, ne correspondant plus à rien dans la société, tout en osant se la pêter. Pour autant est ce qu’ils méritent etc, ceci n’engendre pas cela, évidemment!
    Un peu de nuance l’ayatollah du confinement, toi qui faisait ton gros rebelle t’as bien changé à sucer les boules de Macron comme ça. Maintenant t’es un vrai odieux connard, bravo à toi (et c’est pas de l’annoncer en titre qui te déresponsabilise de tes propos comme tu sembles le croire.)
    (Ps: et revois tes analyses toi aussi, on ne sort pas du néolibéralisme en « investissant dans des coopératives », ce qu’on veut c’est ne plus investir justement le gogol, dixit je sais plus lequel de tes articles à la con. Ha oui, le monde d’après, moi non plus je ne pense pas qu’il aura lieu, au fait.)

    • J. autant ilnest indéniable que la situation du système de santé n’est pas reluisante (sans doute plus pour un problème d’organisation que de moyens, mais ça c’est un autre débat), autant doubler les lits de réa ne servirait malheureusement à pas grand chose :

      – Depuis mi juillet, début de la seconde vague (allez savoir à quoi c’est dû, probablement aucun lien avec les vacances et les diverses fêtes), on constate une augmentation à une allure exponentielle¹, non pas des cas, mais des entrées à l’hôpital et des admissions en réa… Cette augmentation a longtemps été niée par des adeptes d’un professeur marseillais qui regardaient « le stock » plutôt que le flux entrant (le flux sortant de la 1ère vague était alors encore plus important que le flux entrant) qui ont préféré les œillères au masque⁴
      – cette augmentation étant exponentielle², on a un doublement des entrées au bout d’une période de temps… en juillet cette periode était 1 mois, aujourd’hui elle est de 20 jours !

      Donc doubler les places ne donne que 20 jours de répit, après c’est la même merde³

      ¹ : allure obtenue à partir des chiffres officiels par régressions exponentielle et comparaison avec la régression linéaire pour s’assurer que c’est bien _plutôt_ exponentiel

      ² en fait ce n’est pas une exponentielle, vu que le temps de doublement varie… au mieux on est sur e^{l(t) t} au lieu de e^{l t} avec l qui augmente

      ³ c’est comme le problème du nénuphar : un nénuphar double de surface chaque jour, au bout de 63 jours, il recouvre la moitié de l’étang : combien de temps lui faut-il pour recouvrir tout l’étang ? Une fois qu’il a recouvert tout l’étang, on fait des grands travaux pour agrandir l’étang (pelleteuses, et tout). On double la taille de l’étang. On a gagné combien de temps ?

      ⁴ en fait quand on regarde l’évolution du temps de doublement depuis juillet, on voit un plateau, une chute, un ralentissement de la chute puis un deuxième plateau. Bizarrement, le ralentissement de la chute, c’est l’annonce de l’obligation du masque en entreprise (avec obligation le 1er septembre mais forte incitation à s’y mettre tout de suite). L’inflexion qui a stabilisé à 20 jours, c’est le moment où de nombreuses métropoles ont imposé le masque en extérieur… Bon sans doute des mesures qui servent à rien hein. Et puis c’est tellement liberticide que c’est quand même mieux de pas le faire hein.

      • J’aime bien les commentaires avec des maths. J’y ajouterais le fait que des places en plus en réanimation, on ne va évidemment pas cracher dessus mais ce ne serait pas la solution miracle non plus même s’il y en avait assez pour tous les malades car malheureusement il ne suffit pas d’y entrer pour guérir de la COVID et repartir comme une fleur fraîche quelques jours plus tard.
        Ça me ferait une belle jambe, qu’un être aimé ait eu une place en réanimation, s’il meurt quand même. Je serais peut-être un peu moins « furieuse » si tout a été tenté, admettons, mais je n’en serais pas moins malheureuse.
        Bref, mettez des masques, on est entourés d’êtres aimés et toute mort qui aurait pu être évitée par un moyen si facile à mettre en œuvre est tellement injuste !

  15. Mon « Tout à fait d’accord » est une réponse à J. J’ai dû cafouiller en postant ma réponse ^^

  16. Je trouve qu’on vit encore pas trop mal pour un pays communiste. Regardez on a la télévision couleur, des vrais gens qui s’agitent dedans, on a internet avec des connards qui s’expriment depuis des années sans visite du kgb.
    On a de quoi bouffer, du pq pour se torcher, amazon pour acheter capitaliste et même des McDo à chaque coin de rue.
    Franchement un petit confinement de plus ou de moins ne changera rien à votre confort, cela fait 40 ans qu’ils nous dilatent lentement le trou de balle alors maintenant que tout y rentre ne vous offusquez plus : c’est un peu tard.

    Macron finalise le travail de ses prédécesseurs, il est juste un peu moins délicat et fondamentalement jusqu’au boutiste. Alors profitez du spectacle car un pays qui s’éteint vu de l’intérieur c’est une aubaine dans la vie d’un connard.
    En plus c’est avec votre argent que les comédiens sont payés, le bonheur n’ayant pas de prix faites le fructifier et restez chez vous.
    Ne troublez pas le travail des fossoyeurs, ne soyez pas pressés ils viendront un jour vous chercher.

    • Bigre, vous maniez le cynisme à la perfection !
      Je n’apprécie guère votre humour, mais vous tapez très juste.

      Bien à vous.

  17. Pas d’accord sur l’occupation. Certes y a pas Hitler, les rafles et le camp des panneaux teutons mais on a des ressemblances:
    – Les queues pour bouffer.
    – Le couvre-feu (inutile au passage).
    – L’attestation (ausweiss).
    – Les commerces qui ouvrent et ferment sur ordre
    – parfois des policiers zélés avec le masque et autre vérifs (feldgendarmes).
    – La délation des voisins voire son incitation (collabo).
    – Plus de démocratie dans bien des domaines (sénat parlement justice etc).
    – L’exode (réservé au bobo résidence secondaire surtout là)
    – La police non contrôlée (ça fait milice).
    – Des ennemis intérieurs qu’on veut moins éradiquer (rien n’est fait pour) que raviver (  » hydre islamiste  » de Macron: combattre un hydre ça n’a pas de fin en soi + créature légendaire). Là je fais référence non aux Juifs et autres mais à la propagande vichyste souvent orwellienne.
    – temps de privation, alimentation moins riche pour le gros de la population (entre les pauvres et les futurs chômeurs) : cf rutabaga de l’Occup… Nous ça sera des pâtes.

    On peut continuer. Je suis prof d’histoire donc des livres là-dessus j’en ai bien bouffé et encore plus de témoignages d’époque. Je persiste : je préfèrerai toujours les gens qui disent occupation que ceux qui approuvent ce gouvernement.

    • Désolé, mais j’ai du mal à comprendre
      quand vous parlez : « Des ennemis intérieurs qu’on veut moins éradiquer (rien n’est fait pour) que raviver ( » hydre islamiste » de Macron: combattre un hydre ça n’a pas de fin en soi + créature légendaire). Là je fais référence non aux Juifs et autres mais à la propagande vichyste souvent orwellienne » => vous parlez du problème sanitaire ou d’un connard d’assassin?
      « temps de privation, alimentation moins riche pour le gros de la population (entre les pauvres et les futurs chômeurs) : cf rutabaga de l’Occup… Nous ça sera des pâtes » => c’est tout le monde les concernés, je vois pas de problème
       » Les queues pour bouffer » => je savais pas qu’il y en avait, elles sont bien cachés
      « La police non contrôlée (ça fait milice) » => id
      « Plus de démocratie dans bien des domaines (sénat parlement justice etc) » => c’est marrant les assemblées me semblent encore fonctionner http://www.assemblee-nationale.fr/dyn/seance-publique

      Les ressemblances n’existe que dans votre tête (entre parenthèse, je doute que vous soyez professeur d’histoire, sur internet on peut se donner le CV qu’on veut)

      • Bonjour Chilpéric,

        Je ne vais réagir que sur « Les queues pour bouffer », « bien cachées ». Si vous habitez dans une grande ville, vous aurez l’occasion d’observer des distributions de nourriture en certains lieux. Au fil des ans, passant régulièrement dans le même quartier de ma chère ville rose, j’ai vu un attroupement de plus en plus grand autour de véhicules associatifs, du style Restos du Coeur.

        La situation va largement s’aggraver cette année. Des gens ayant pour habitude de donner de leur temps en faveur des pauvres, vont basculer de l’autre côté de la barrière.

        Après il est possible que l’OP parlait des queues induites par les mesures sanitaires. Bon là pareil, ça existe aussi. Il suffit de s’approcher d’un carrouf de centre-ville entre 18 et 20h.

    • Les livres, vous les avez bouffé, mais à priori, vous ne les avez pas compris… Vous auriez peut-être du bouffer des pâtes, plutôt…

      Je vais juste répondre à quelques points :

      – Les queues pour bouffer. :
      Où ça ? Parce qu’à part les crétins du début du premier confinement qui faisaient la queue pour du PQ, je n’ai pas constaté de queue, sauf dans certaines boulangeries car elles étaient trop petites pour accueillir plus d’une personne à la fois…

      – L’attestation (ausweiss). :
      dans l’absolu, une attestation qu’on remplit soi-même, je ne trouve pas ça très utile, mais vous proposez quoi comme moyen de contrôle ?

      – Plus de démocratie dans bien des domaines (sénat parlement justice etc). : pourrait-on avoir un exemple ? Car je n’ai pas l’impression qu’on empêche les gens de s’exprimer…

      – temps de privation, alimentation moins riche pour le gros de la population (entre les pauvres et les futurs chômeurs) : cf rutabaga de l’Occup… Nous ça sera des pâtes. :
      Là encore, où vivez-vous ? Les magasins sont largement pourvus de légumes et légumineuses de toutes sortes, les bouchers restent ouverts, etc..

      • Mon cher Johann, ne soyez point si dur avec Wikipédia. Honnêtement, il y a de très bons articles, souvent référencés, proposant des points de vue divers et donnant donc la possibilité au lecteur de creuser et trancher par lui même, plutôt que de lui vomir un mode de pensée pré formaté. Le tout globalement fait pas des gens qui sont des passionnés altruistes, et validés par des pairs.
        Bien entendu, comme partout, il faut garder son esprit critique et savoir faire le tri.

        Mais ils font bien ce que 95% des internautes font mal. Notre fameux « prof. » d’histoire compris, dont les propos sont plus proches du tract distribué devant la gare d’autre chose …
        (je me rappelle encore, durant mes études, un quidam qui distribuait des tracts comparant une poignée de mains entre Bush fils et Chirac … avec la poignée de mains entre Pétain et Hitler).

      • 95% des gens en général même. Il suffisait de se balader devant la pyramide du Louvre le soir de l’élection présidentielle de 2017 pour y trouver des gens hébétés lorsqu’on leur demandait pourquoi ils avaient voté Macron (au premier tour).

        L’esprit critique, c’est définitivement une qualité à développer dans notre société, et ce parmi toutes les catégories de la population

      • TIIIIIIIIIIIIIIIQUE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! (je fais de l’esprit)

    • Tout à fait, on peut ajouter également que si je fais péter une ligne de chemin de fer, je risque d’avoir fort à partie avec une justice (aux ordres comme tout le monde le sait). Et même mieux : comme à l’époque, on boit de l’eau ! Et on respire de l’air, avec notamment … du dioxygène ! Ça fait réfléchir …

      Non allez, soyons sérieux … Je vais pas prendre la peine de démonter vos « ressemblances », d’autres l’ont fait, mais je vais juste énumérer quelques différences.
      – quand un médecin meurt de la covid, il n’y a pas une centaine d’otages, choisis parmi la population, qui sont exécutés
      – on a toujours de l’essence pour faire rouler nos véhicules
      – personne n’a été obligé de quitter sa région, avec interdiction de revenir, pour créer une future colonie agricole
      – très peu de risques de recevoir des bombes par paquets de dix sur la tête
      – le béton n’a pas été réquisitionné massivement pour construire des défenses sur la côte Atlantique
      – le professeur Raoult n’a pas du partir en exil pour Londres, Washington ou mieux, Brasilia
      – pas de ticket de rationnement
      – si jamais vous vous promenez sans masque dans la rue, vous ne serez pas livrés à la DGSI pour « interrogatoire musclée » puis déportation dans la Creuse
      – votre courrier n’est pas censuré (même vos âneries sur Internet ne le sont pas)
      – si jamais on vous surprend en train de regarder une vidéo du sieur Raoult, vous ne serez condamnés à rien du tout
      – les antimasques n’ont pas pris le maquis massivement (remarquez, s’ils pouvaient le faire, on y gagnerait tous)
      – avez vous été obligés d’accrocher un portrait d’Emmanuel Macron dans votre salle de classe ou chez vous ?

      Si j’ajoute à cela vos 3 points cités au début de votre message, j’arrive à 15 différences, contre vos 11 ressemblances (dont la plupart sont fausses de surcroit). Et encore, je suis gentil, je vais m’arrêter là car j’aurais pu continuer.
      Alors vous avez le droit de ne pas aimer le président ou le gouvernement, de contester les décisions prises, d’en débattre, etc. … Ca c’est le jeu démocratique (oui, on y est encore malgré ce que vous semblez penser). Vous avez le droit de ne « pas être d’accord », mais encore faut il argumenter intelligemment.
      Raconter des âneries, pour un soit disant « prof » en plus, c’est pas super. Donc dans l’intérêt de tout le monde : changer de métier. Devenez consultant histoire pour un parti, de préférence extrémiste (je dirais, vu vos propos, LFI ou RN). Tout le monde y gagnera :
      – vous : vous gagnerez mieux votre vie, on vous écoutera avec intérêt et on vous adulera
      – ledit parti : sera heureux que quelqu’un les « conforte » dans leur vision étroite du monde, et surtout n’auront aucun besoin de se remettre en cause
      – le reste du pays : aura moins de risque que leurs enfants soient éduqués par un béotien

    • et tous les midis en semaine, y’avait la queue devant le Kebab de Gentilly. on était en 2018 et c’était pas la faute au confinement…
      Je crois me souvenir que les résistants ne risquaient pas la meme chose pendant l’occupation (torture, exécutions, meme d’enfants, prise en otage de familles complètes, etc).
      oser comparer l’application de mesures parfois mal organisées, voire mal justifiées, avec la prise de controle par la violence (on parle bien de milliers de morts, enfants inclus) d’une population, dans le but de voler les richesses (biens matériels, service du travail obligatoire), de tuer des catégories de population, il faut vraiment avoir un culot monstrueux.
      si certains ont besoin de ca pour se donner bonne conscience de ne rien faire d’utile, ou de se sentir rebelle, c’est que leur vie est vraiment minable. et dire qu’ils pourraient profiter de la vague en cours pour aller en réanimation et y crever…

      • Je pense que la dernière phrase n’était vraiment pas nécessaire. L’argumentation était bonne et pouvait s’en passer.

  18. Ce que je constate c’est que la seule préoccupation de nos chers dirigeant c’est la sacro sainte croissance.Confiné oui mais surtout ne pas handicaper l’orgie commerciale de Noêl fermer les librairies mais surtout pas les centre commerciaux. Jeff Bezos doit se baigner dans le champagne

  19. c’est pas tout ça , mais :
    les pimpantes guirlandes ( bleuâtres ) de Noël seront-elles accrochées dans nos rues et sur nos places ?
    on pourra acheter tous ces cadeaux de m**** qui vont direct à la poubelle mais c’est le geste qui compte ?
    et le foie gras , les huîtres , la bûche , toute cette bouffe traditionnelle bien que vomitive , y en aura assez pour tout le monde ?
    on aura droit à une exceptionnelle vraie messe de minuit à minuit avec exceptionnellement un vrai abbé sémillant sous sa soutane histoire de remercier le Seigneur pour toutes ses bontés ?
    et Halloween , hein ? qui va se farcir les bonbons chimiques dégueu , qui ?
    tout part en quenouille , mes chers .
    de quoi hurler de rire ( en attendant d’étouffer )
    c’était ma rubrique : y a pas que le temps qui est détraqué .

      • cette expression :  » arbre mort  » , pour désigner un sapin de Noël , justifie à elle seule le malaise que m’inspirent les forcenés de l’écologie . c’est du  » vrai parler  » orwellien . ils sont mûrs pour dire  » objet en chiffon représentant une fille  » pour parler d’ une poupée . ou pour donner la main aux plus bornés des fanatiques .
        un autre fait qui me révulse ( mais qui laisse les défenseurs de la planète muets ) : ces animaux sans défense ( innocents par essence , eux aussi ) mutilés , massacrés , dans nos campagnes . ( comme n’importe quel prof , sacristain ou pékin lambda en train de fumer sa clope sur le trottoir pendant sa pause . ) qui peut se livrer à de telles horreurs ? pas des êtres humains dignes de ce nom ! Lucifer aurait lâché plusieurs de ses légions sur nous ? un virus pire que la covid-19 s’attaquerait à certains cerveaux et on nous le cacherait ?
        c’est ça , le monde d’après ? langue de bois , foutage de gueule , infos orientées , obligations/interdictions d’un côté et lames affutées de l’autre ?
        dans toute guerre , la saloperie humaine atteint des sommets .
        et la bêtise triomphe .

  20. Odieux, vous n’êtes plus odieux. Cela me déplaît. Je suis désappointé.
    Un odieux connard digne de ce nom aurait encouragé toute la masse informe à ne pas respecter le confinement, le port du masque et autres gestes barrières.
    Pas par amour de la liberté, pas pour se singulariser, pas pour faire pièce à un éventuel complot illuminati ou martien.
    Non, tout simplement par ce qu’un odieux connard serait conscient de cette chance qu’est le COVID. Cette sympathique créature est une solution toute trouvée au problème de la surpopulation humaine en ce monde, au manque de logement, d’alimentation etc.
    DONC, N’ECOUTEZ PAS L’O.C., NE RESPECTEZ PAS LES CONSIGNES!
    Bien à vous, tous :)

      • Chilpéric, votre solution n’est pas assez rapide. Si on veut de l’efficacité : Cas positif = lance-flammes, Cluster = napalm.
        Ou comment régler pas mal de problèmes pour un coût modique.

  21. Cher Connard, je vous trouve un peu mou sur « ne comparez pas avec l’occupation », beaucoup de gens parlent de « dictature », ce qui est un sujet plus vaste.
    Bien sûr, on se souvient de ces juifs forcés pas la Gestapo de remplir leurs propres laissez-passer, mais il ne faut pas oublier :
    Les républicains espagnols privés de bars par Franco.
    Pinochet forçait ses opposants à porter un masque.
    Mussolini réduisait les librairies au « click & collect ».
    Staline interdisait les sorties au cinoche et au théâtre (je bosse dans un théâtre, je vous assure que ça ne me fait pas rire).
    Face à toutes ces dictatures, certains luttaient, le masque autour du coup, à coup de commentaires et tweets tapé sur leurs iphones.
    La résistance et la révolution sont en marche !

    • vous pouvez marcher jusqu’à un km maxi de votre domicile , pas plus d’une heure ! l’espace dédié à la révolution est extrêmement réduit . (et n’oubliez pas votre attestation , sinon …. )
      lors de votre promenade , évitez ces enceintes destinées à la pratique des sports appelées STADE , trop souvent utilisées par les dictatures pour rassembler les proscrits , futurs fusillés , disparus , déportés ( ou les pauvres , après Katrina ) .
      perso je les déteste . visages peinturlurés , hurlements , vacarme , haine obligatoire de l’adversaire , insultes et chants débiles : pouah …..sans parler du p***** de ballon qui ne tient pas en place et qu’il faut suivre des yeux : quel ennui !
      en ce qui concerne la littérature révolutionnaire : même dans votre grande surface favorite , il vous est désormais impossible d’acheter Levy , Musso …..
      trop dur .

      • Vous pouvez aussi faire plus d’un km, sur plus d’une heure, pour aller chercher le livre commandé à votre librairie préférée…
        Pour les stades, je suis d’accord, chère Yersina : Ça peut être drôle une minute sur le mode « où qu’elle est la baballe, va chercher, attrape la babale, oh non ! Ils ont pris la babale !  »
        Pour le reste, je vous conseille Jean-Marie Brohm.

      • mes librairies favorites sont à plus de dix km de chez moi et , comme j’ai une tête de coupable dès que je suis en fraude , je me méfie ….
        et merci pour l’info : Jean Marie Brohm , je ne connaissais pas !

  22. Effectivement, il ne faut pas comparer à l’Occupation. Sous l’occupation à Paris on pouvait voir le visage des gens dans la rue, boire un verre en terrasse en admirant les Parisiennes. On pouvait recevoir des amis, on avait le droit de s’amuser et de se balader dans les parcs sans remplir d’ausweiss. Certes on avait (beaucoup) moins à manger mais on pouvait s’en consoler avec de la chaleur humaine. Franchement je me demande ce que je préfère.

    L’odieux connard me déçoit de plus en plus à faire son petit moralisateur à la Castex ou à la Véran, qu’il leur laisse ce rôle où ils sont bien meilleurs et qu’il retourne à ce qu’il fait de mieux, le cinéma et l’histoire.

      • Donc quand on vous parle de chaleur humaine, vous pensez four crématoire…
        Je ne sais pas s’il y a une échelle dans la misanthropie mais s’il y en a une, vous êtes au sommet !

      • Pendant la seconde guerre mondiale, oui, je pense au four crématoire, et comme vous parliez de ce conflit…

    • pendant l’Occupation , ceux qui prenaient un verre en terrasse étaient le plus souvent allemands !
      et certaines parisiennes étaient très occupées ….

      • Pas d’accord avec vous sur la première phrase vu le peu de troupes allemandes présentes à Paris, par contre sur la seconde je pense vu votre nom que vous avez une bien plus grande expertise que moi ;)

      • Mais c’est qu’il fait de l’esprit pieryves le collabo !
        C’était pas gagné d’avance, vu le tas de merde qui est sorti de vos doigts dans votre 1er post ! J’avais même cru à un nouveau symptôme du covid !

      • Euh… Comment dire ? Enfin, comment le dire poliment ? Allez, je me lance quand même : t’es qui AJL, espèce de fiente finie à la pisse, pour me traiter de collabo ???!!!

        Et pour faire une réponse sur le fond car j’ai l’impression qu’il y a qq malcomprenants : oui je pense que la vie quotidienne était plus agréable à Paris sous l’Occupation que maintenant sous le confinement. SOUS RÉSERVE que l’on ne soit ni juif, ni résistant et qu’on ait des amis ou de l’argent pour ne pas trop souffrir de la faim et du froid. OK, ça fait qq conditions, mais demandez par exemple à Arletty si elle a souffert à l’époque…

      • pour l’expertise de ma copine de chiourme , je confirme !
        les femmes honnêtes avaient assez à faire !
        virées à la campagne pour échanger les tickets de tabac et de café contre trois oeufs et une misérable plaquette de beurre ,
        faire la queue devant chez Poissonnard pour un bout de pain ,
        trouver de quoi chauffer l’appartement ( comme de bien entendu , les hivers ont été très rudes pendant cette période ) ,
        alors le confinement , comparé à ça , c’est du pipi de chat .

      • Franchement PierYves tu peux te lâcher, je te sens trop timorée. En complément, gueule un bon coup, mets des poing dans un arbre, mais garde pas ça en dedans, c’est pas bon pour la santé !

        En tout cas tu fais bien d’éclairer ta position, et tu as raison, toujours accuser l’autre de pas comprendre lorsqu’on explique mal, c’est un principe de base :) .
        Sinon sur le fond :) , ce que tu as trouvé, tu trouves pas que ça fait un pti paquet de réserve? et si ça suffit pas: le STO, les réquisitions, les pénuries, les humiliations, les bombardements, les fusillades gratuites, la crainte permanente et ça c’est pour ceux qui n’étaient pas prisonniers en Allemagne.
        D’où mon qualificatif : si tu te sens bien sous l’occupation, c’est probablement que tu es un collabo :) . tu vois , c’était même pas gratos :p !
        Vouloir ne serait-ce que comparer, c’est indécent pour ceux qui l’ont vécu, même pour un troll. Et c’est ce que souligne l’Odieux connard, qui entre nous, ne doit pas être plus fan de Castex que toi ou moi.

      • ah la la ….. si Albert Roche revenait d’entre les morts : y aurait du poil d’arraché ! c’est qu’il fallait éviter de le faire chier , Albert . il faisait pas de détails .

      • Superbe. Merci PierYves de nous rappeler (je cite) : « que la vie quotidienne était plus agréable à Paris sous l’Occupation que maintenant sous le confinement. SOUS RÉSERVE que l’on ne soit ni juif, ni résistant et qu’on ait des amis ou de l’argent pour ne pas trop souffrir de la faim et du froid ».
        En gros, c’était bien sympa l’occupation, pour ceux qui n’étaient pas collabos, non, mais « résistants de la dernière heure », nuance.
        D’une façon générale, la vie est plus agréable quand on a du fric (ou des amis qui en ont), et qu’on ne subit pas de discrimination : C’est vrai même sans occupation ni épidémie. Votre sagesse, PierYves, a donc quelque chose d’universelle. Bravo.

      • Je vous laisse à votre débat, j’estime que j’ai assez participé avec ma réponse à Furia Franscese.
        Par contre, je viens de découvrir « Arletty », celle qui a inspiré ce pseudo. Personnage fort intéressant.
        Après avoir eu une relation avec un officier allemand, on le lui reproche à la Libération. Ce à quoi elle aurait répondu : « Si mon cœur est français, mon cul, lui, est international ! ». Puis à son procès : « Si vous ne vouliez pas que l’on couche avec les Allemands, fallait pas les laisser entrer ». Magnifique.
        A noter que son aventure avec ledit officier a continué même après guerre, et il l’a même demandé en mariage !
        Bref, excellent exemple qui montre que derrière l’image de la « collaboration sexuelle », se cache en réalité une multitude de situations bien plus complexes …

      • Réponse pour AJL , Chilpéric et Doug :
        Vous préférez une vie où vous avez souvent froid en hiver, souvent faim en toutes saisons, où vous risquez la mort pour cause de bombardement mais où vous avez le droit de fréquenter vos amis et votre famille ou alors l’inverse ? Bien nourri, bien chauffé, mais à ne voir les gens que par écran et à se justifier dès qu’on met un pied dans la rue ? Ben moi désolé je préfère le premier choix. D’autant qu’à l’époque on avait une raison d’être dans cette situation : on avait perdu une guerre. Alors que là on a le gouvernement de Vichy sans l’excuse du 3ème reich.

      • @PierYves
        Les situations ne sont pas comparables
        Si vous souhaitez vivre dans un régime totalitaire, il en reste un sur le globe : la Corée du Nord, si vous voulez je vous offre le voyage, vous m’en direz des nouvelles

        (Vous ne pourrez probablement pas, a priori vous sous retrouverez dans un camps)

      • Bien parlé PieYves. Bien parlé comme un mec qui n’a jamais connu ni le froid ni la faim ni la guerre. T’as raison, faut tout oser! C’est comme ca que tu seras reconnu!

      • Le froid et la faim j’ai connu, merci. Et la guerre comme à Paris entre 40 et 44, ben ça va. C’était pas Varsovie ou Berlin ou Rouen…

        Et je trouve la bêtise de Chilperic fascinante. Je m’insurge contre nos privations de liberté actuelles en démontrant que sur certains plans elles sont pires que sous Vichy, et le mérovingien traduit ça en volonté de vivre dans une dictature… Je veux vivre dans un pays libre, vraiment libre, et pas juste qui se présente comme tel mais restreint les promenades à un km.

      • Encore une fois PierYves, vous êtes navrant.
        Même en imaginant que la casse de l’hôpital public est une forme de collaboration avec l’ennemi-virus (et quoi que je pense de ce gouvernement – à savoir, aucun bien), la dite casse est en cours depuis des décennies (merci Roselyne B).
        Mais j’attends les discours du corona sur la supériorité raciale des virus, les lois du gouvernement interdisant sur des critères ethniques l’accès aux parcs et à la fonction publique, ce genre de choses qui faisaient de la France occupée un endroit où il « faisait bon vivre ». Pour peu qu’on soit riche, et bon aryen.
        Pour ce qui est du froid et de la faim, on ne parle pas d’oublier son pull ou d’attendre le livreur uber eats.
        Mais vous êtes peut-être né dans les années trente. Soyez gentils : racontez nous vos expériences personnelles du « froid et de la faim sous les bombes », ça vous rendrez mois ridiculement pétainiste.

      • PierYves affirme avoir connu le froid et la faim . pourquoi pas ? hélas , il a pu faire cette  » expérience  » n’importe ou en France ou ailleurs en Europe ! lors d’un voyage au Népal et même en Suisse pendant une période militaire , l’armée suisse pouvant se montrer féroce envers ses réservistes ( et c’est pas des conneries )
        si on ajoute les bombes ,( ce qu’il n’a pas fait ) , dans la quarante dernières années , ça nous mènerait en Afghanistan , Syrie , Liban , dans le Caucase …. en ex Yougoslavie ….
        @Kwiskas : la collaboration sexuelle d’Arletty est  » fleur bleue  » , quasiment innocente si on la compare à la collaboration militante de Coco Chanel ( admiratrice d’Hitler et farouchement antisémite , douteuse en dépit de ses élégants falbalas , elle a échappé au procès grâce à de solides relations . )

  23. Pauvre Monsieur Connard, complétement déconnecté du « vrai » monde du travail. C’est bête, avec tous ces bouleversements dû par exemple au télé-travail, il y aurait des choses très pertinentes à dire.
    Par exemple, là ça fait bien 5 heures que j’ai rien à faire au taf. Si j’étais dans mon open space, je stresserais et j’emmerderais mon chef, voir mes collègues pour qu’ils me filent une tâche inutile pour m’occuper.

      • Non, car du coup son chef et ses collègues n’ont pas à réflechir pour lui trouver une tâche inutile à faire. Du coup ils s’ennuient, picolent, tabassent leur conjoint et insultent leurs enfants. C’est un véritable drame qui se joue ici.

      • Le drame, c’est ausii le fait que FabFive est tellement incompétent qu’il doit être dirigé non-stop
        Ce qui permet de penser que sa capacité de réflexion personnel est très limité, le genre de mec qui est prêt à donner son esprit à un guide tel un berger surveillant ces moutons

      • Du coup il donnerait du grain à moudre au complotistes?! ils pourraient le traiter de mouton ET avoir raison. Nous sommes foutus.

      • Les croyants en Jésus-Christ sont TOUS des membres d’un troupeau gardé par un berger (leur prêtre), et là j’invente rien, tous les curés à qui j’ai parlé mon soutenu ça
        Les chrétiens sont TOUS des moutons, du coup

      • @Chilpéric > Presque ! Juste une petite erreur : le berger n’est pas le curé, mais J-C lui même. Après, en recensant les métaphores, les chrétiens sont aussi du sel, de la lumière, des grains de blés, des sarments de vigne… si on prend tout au sens propre et qu’on combine, ça fait une drôle de tête aux moutons :)

      • Les curés vendent mon sang et mon corps. Aux mieux se sont des proxénètes, au pire des dealers/fossoyeurs extrêmement dérangés. Du coup faudrait voir la gueule de leurs moutons derrière.

      • « Jesus II » sérieusement, avant de sortir des énormités…à la messe ce n’est pas votre sang et votre corps ce sont ceux, symboliques, du Christ, le pain et le vin. Pas vendu d’ailleurs, offert, c’est un sacrifice inverse de ceux d’avant, puisque c’est le dieu qui s’offre, pas les fidèles qui offrent au dieu.
        Et puis c’est gratuit. Je ne sais pas si vous avez déjà assisté à la chose, mais au pire il y la quête. Vous pouvez très bien filer 5 centimes, voir même rien du tout. Bon, ça fait pingre, mais c’est vous que ça regarde et vos voisins vous regarderont bizarrement, souvent parce qu’ils savent combien ça coûte d’organiser la cérémonie.
        En tout cas ils ne vous couperont pas la tête.

      • Il a déjà été crucifié, vous voulez lui couper la tête en prime?
        Vous n’êtes pas très urbain

      • Tout a fait. Répondre sérieusement à un tas d’âneries reviens à pisser dans un violon. (activité des plus incongrues vous en conviendrez).
        Je sais que c est votre activité préférée Meve. (Repondre sérieusement; pour ce qui est du violon je n ai pas de preuves). C est pas très sympa de dire aux autres de pas le faire. Faut partager un peu.

      • J2LR > Avec vous, après quelques vains essais, j’ai bien compris effectivement l’inutilité de tenter d’avoir des discussions intelligentes. Je préviens donc Jarnac de ne pas tomber dans le piège, histoire que mon expérience lui soit profitable. Ca vous amuse de raconter des âneries et grand bien vous fasse, ça fait partie du « jeu » d’internet et de l’anonymat après tout, mais si je peux lui éviter à lui de perdre son temps et son moral à essayer de construire un échange respectable et argumenté c’est toujours ça :)
        Bonne journée, amusez vous bien !

      • le catholicisme est primaire et très mystique ( Dieu le père , la crucifixion , la résurrection , la vie éternelle , la symbolique de la chair et du sang du Christ sacrifié ) c’est sûrement pour cette raison qu’il a pris dans des populations primitives , Europe comprise .
        les jésuites ont évangélisé à tour de bras , sur tous les continents , partout sur la planète . jusqu’en Inde et en Asie …. et nullement découragés , même si certains ont été écorchés et rôtis , en particulier par certaines tribus natives du Canada .
        la symbolique du martyre n ‘est pas réservée à l’Islam : la Sainte Eglise s’en repaît , elle aussi !

      • La symbolique du martyre, on la retrouve un peu partout : on a même des « martyrs de la république » (qui n’ont généralement rien demandé, d’ailleurs, et s’en seraient bien passé).

      • En tant que modeste petit connard, j’adore les gens qui ont des convictions religieuses. Les voir étaler leur ignorance crasse concernant leurs propres religions – et les textes sacrés qui vont avec m’emplit d’un joie divine.
        Par exemple, Jarnac, qui n’a jamais entendu parler de « transsubstantiation », ni même de « consubstantiation ». Et non : l’eucharistie n’est pas « juste un symbole ».
        Ou bien Meve, qui ne comprend pas le mot pour dire « gardien de moutons ». Et bien voici une définition :
        « Pasteur : Dans l’Église catholique les évêques et les prêtres sont appelés également ainsi en raison de la mission pastorale qui leur est confié. Dans les Églises de la Réforme le terme de pasteur désigne, depuis les origines, les ministres chargés de la prédication de l’Évangile et de la célébration du culte et des sacrements. » Vu sur ce site : eglise.catholique.fr, « Édité par la conférence des évêques de France ».
        Et le concept de martyr, c’est vrai qu’on le retrouve partout où le christianisme est passé. Par exemple, en France (quoique « martyre de la résistance », c’est un peu ambigu. On se demande si c’est « à cause de » ou bien « par ».)
        Les martyrs du début du christianisme ont été déclarés consentants (et même existants, pour la plupart) quelques siècles après leurs silences définitifs.
        Pour rappel, l’islam a emprunté quelques bricoles au christianisme de l’époque, et pourtant le sunnisme s’est longtemps passé du concept.
        Oh, et aussi : Martyr, ça vient de « témoin » en grec. Donc non Meve, pardon de faire le troll avec qui on ne peut pas discuter, mais le concept est une pure création du christianisme (avec un excellent marketing en plus).

      • Bonjour DougLeDingue,
        Tant que c’est respectueux et réfléchi, ce n’est pas du troll. Après, si votre but n’est que d’écraser à tout prix un « adversaire » quitte à faire preuve de mauvaise foi et à insulter sans arguments, là oui, je lâcherai l’affaire, mais je ne présume pas que ce soit le cas.
        Par rapport à la « mission pastorale », elle n’est pas confiée qu’aux prêtres mais à l’Église dans son ensemble en tant que communauté chrétienne qui doit prendre soin de ses membres. Les laïcs peuvent donc tout à fait être chargés de missions pastorales s’ils s’en sentent capable. Le seul « berger » du troupeau reste le Christ en personne : l’Église est uniquement chargée de diffuser et d’expliquer son enseignement (et bien sûr elle n’est pas infaillible, loin de là !). Si un curé se met à proclamer des messages contraires à ceux de l’évangile (du genre « va casser la gueule de tes ennemis ») il se fera rappeler à l’ordre par les autres et ses paroissiens qui ont un minimum d’esprit critique ne suivront pas ses conseils car il se fieront à l’avis très différent de J-C sur la question.
        Pour l’Eucharistie, la transsubstantation / consubstantation / présence réelle ou symbolique c’est tellement compliqué que même les chrétiens ne sont pas d’accord entre eux. Cela ne fait pas partie du domaine de la science, mais de celui de la Foi et du ressenti. Le terme « substance » n’a d’ailleurs pas la rigueur scientifique du mot « matière ». La seule chose sur laquelle tout le monde est d’accord, athées comme croyants, c’est que les communiants consomment et digèrent du gluten et de l’amidon et pas de la chair humaine.
        Le christianisme a mis un nom sur le « martyr », suite à tout ce que les chrétiens ont enduré au début de leur Histoire, mais les humains n’ont pas attendu le christianisme pour le concept de mourir pour ses idées. C’est ce qui est arrivé à Socrate, et à beaucoup de juifs avant même la naissance de J-C. Le plus malheureux, là dedans, c’est que des gens soient insultés ou tués pour leurs idées, que ce soient des croyants ou des défenseurs de valeurs laïques.

      • Effectivement les premiers martyrs chrétiens avaient une proportion non négligeables de volontaires sous le regard dubitatif des autorités de l’époque. Il faut dire qu’ils voulaient imiter le Christ et que le royaume des Cieux n’était pas loin donc ça donnait des ailes.
        Évidemment cela n’enlève rien aux persécutions subies dans l’histoire.
        A noter que contrairement au martyr musulman, le martyr chrétien est généralement la seule victime d’un acte imputable à d’autres.

  24. Bon et du coup absolument personne n’a relevé  » quatorzième siècle » et « 1420 » ? Là mon petit coeur d’historienne fait couic.

  25. Parce que s’écharper sur des sujets mollement intéressants, là ça intéresse du monde, mais dès qu’il s’agit d’élever le débat aux hauteurs de la rigueur chronologique, il n’y a plus personne !

  26. Parce que pour s’écharper sur des sujets mollement intéressants, là il y a du monde, par contre dès qu’il s’agit d’élever le débat aux cimes de la rigueur chronologique, plus personne !

    • Qu’est-ce qui vos a choqué? La possible référence à la signature du traité de Troyes? Comme si on en était encore à vendre son pays au plus offrant…
      A part ça, en France, je ne vois pas trop.

      • Oh rien d’aussi sordide, je vous rassure, rien que de la bonne vieille inexactitude.
        Les bornes chronologiques du XIVème s. sont 1301 et 1400. L’année 1420 se situe donc dans un XVème s. bien entamé…
        Ca casse pas trois pattes à un canard, pourtant.

  27. Ourf OC, on sent que l’année 2020 commence à t’attaquer pour de bon. Te laisse pas abattre, elle a encore du potentiel et les élections américaines ne font que commencer.

    • L’odieux connard se comporte commme… un odieux connard! Vous, quand vous achetez un paquet de lessive, vous esperez y trouver des spaghettis à la bolognaise?

      « non, mais d’habitude il se fout de la gueule des gens : ça me fait rire; mais là il se moque de comportements que je peux avoir, alors je ris pas. et du coup , plutôt que de me remettre en question (et aboutir ou non à un changement) , j’accuse autrui, c’est plus facile ». J’ai bon?

      Moi ça m’a fait rire, je trouve cet article dans la parfaite lignée de ce qu’il a pu faire avant.

      PS : par contre, simple curiosité, vous définissez quoi par « ultra gauchiste »?
      Je sais que sur internet il faut pas trop regarder le pseudo car les gens y mettent bien ce qu’ils veulent (on a plein d’infirmiers en ce moment) , voir disent volontairement de la merde en se faisant passer pour un opposant afin de le discrediter -et ça se trouve on est dans ce cas ici-, mais je tente ^^

      bienveillamment,

      • Bienveillamment également,
        Déjà, pour sortir ça du chemin, je ne reproche nullement ses propos à l’OC, ce qui serait d’assez mauvaise foi puisqu’ils sont parfaitement justifiés ; dans cette pandémie, je tiens plutôt le rôle de celui qui s’égosille pour que chacun reste chez soi que de celui qui va faire le con aux quatre coins de la France (voire du monde en falsifiant des attestations de tests, oui oui c’est du vécu). Je m’interroge juste sur l’amertume et la colère franche de ce post, là où d’habitude un peu d’ironie allège le ton. D’où mon commentaire, l’OC en a plein le cul. Pour de vrai.
        Pour mon pseudo, j’ai eu une engueulade il y a quelque temps avec un mec de ce blog qui, dès son deuxième post, a dégainé tout ce qu’il avait et m’a expliqué que j’étais ultra gauchiste. Le terme m’a fait rire, j’ai gardé.
        Bienveillamment toujours (ça n’a pas changé)

      • Ah mais j’étais complètement à côté de la plaque en fait ! je me fait penser à perceval !

        <>

        Et sinon ultra-gauche c’est pas mal, moi j’assume moins.

      • Ne vous embêtez pas : si vous êtes contre Macron, vous êtes soit ultra gauchiste, soit fasciste à tendance génocidaire. Donc pas la peine de le mettre dans votre pseudo, les RG ont de toute façon vos noms et adresses à tous.

        Ceci étant dit, vous êtes un vil malandrin Schild. Vous avez piqué ma curiosité à vif, du coup j’ai dû rechercher dans les précédents articles ladite conversation, tenant à constater par moi même ce qu’il avait pu se produire … Assez cocasse en effet.

        A noter que dans ma vie, et en fonction de mes interlocuteurs, on m’a tour à tour traité de fasciste, de communiste, d’utopiste, de cynique, de libéral, de réac’, de gauchiste, et mon préféré « footix de la politique ». A croire que je suis une sorte d’Abrodolph Lincoler.

      • ayant fréquenté les meetings en périodes électorales , au temps de ma folle jeunesse , j’ai vu et écouté :
        Mitterrand ( avec Juliette Greco qui bramait pour faire patienter la foule bon enfant , l’idole étant en retard , comme d’hab’ . )
        Giscard ( avec en prime Anne Aymone et le général Bigeard : intéressant ….. )
        Marchais : carrèment poilant :  » le chiffon rouge  » à fond la caisse , tout le monde t’appelle camarade , sollicitations , inscription au parti quasi obligatoire ….( de guerre lasse ,pour avoir la paix , tu donnes le nom d’une collègue pas sympa, faut quand même pas exagérer . )
        JJSS ( élégant , écharpe blanche sur pardessus bleu marine ) avec une floppée de jeunes loups qui te demandent ce que tu penses du personnage ( hors normes )
        ….et Krivine : dialectique impeccable , invitation , à la fin , à déposer ton obole dans un drapeau rouge tenu par deux militants sourcilleux ….
        mais pas Chirac ! niet ! invitation requise . on ne mélange pas les torchons et les serviettes .
        ensuite : stop .
        sans jamais voter pour eux ! plus marrants que le cinoche ! promesses , mensonges et foules en délire garanties ! les jeux du cirque . vaste comédie .
        c’est vrai ça : t’as vu le personnel politique , maintenant ? tout le personnel politique ! ennuyeux , interchangeables , font même pas semblant d’avoir l’air de croire en ce qu’ils bavassent …. qui a envie de retourner la table pour mettre ça au pouvoir ?
        voilà voilà ….
        porter un masque noir , en le glissant en douce sous le nez pour respirer de temps en temps : c’est tout ce qu’on peut faire .

  28. Si je compte porter mon masque de docteur de la peste en guise de protège-covid, ça me classe dans quelle catégorie ?

    • vous faites le grand écart entre le carnaval de Venise et le vinaigre des quatre voleurs : attention ! la maréchaussée n’est pas connue pour son sens de l’humour ….ni pour sa fantaisie .
      ça fera 135 euros .

  29. Les Ciconiidae.
    Puisque vous serez protégé des mauvaises odeurs grâce aux épices, pensez à coupler avec le fameux baume de graisse d’oie à la sauge de Mémé Ciredutemps : il protège très efficacement des miasmes, car ses effluves tiennent tout contaminateur potentiel à bonne distance.

  30. Il serait bon d’envoyer quelques dvd à notre OC. Voire une série Netflix pour l’occuper. Tant de spoilers qui nous attendent et si peu de collaboration de la part d’Hollywood ces derniers temps… le ministère de la culture va-t-il sauver cette activité de spoiler?? OC a demandé une subvention j’espère!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.