Identifier un connard à son masque

Les magazines regorgent de tests pour savoir ce que vos chaussures disent de vous, ou si votre date de naissance explique votre passion perverse pour Romain Duris.

Et s’il est régulièrement question des explications douteuses trouvées sur papier glacé, voici que le port du masque face à l’épidémie en cours nous permet, lui, d’en apprendre plus sur votre voisin de trottoir ou de métro avec une assurance certaine. Est-ce quelqu’un de bien ? Pouvez-vous lui faire confiance ? Écoute-t-il du Jul ? Venez-vous de croiser un étron anthropomorphe ? Ce jour, je vous propose donc un document qui résumera facilement autour de vous à la fois comment se porte le masque, mais aussi ce que cela veut dire d’autrui ainsi que votre opinion de vos congénères.

Et comme en plus on s’y perd avec les alertes de couleur, voici de quoi tout comprendre en un coup d’oeil.

Hop.

Au besoin, vous pouvez l’agrandir en cliquant dessus, histoire de l’afficher au bureau et faire passer un message à Ghislaine des RH qui ne sait pas ranger son nez.

Et parce que mon ministère a de la ressource, un peu de teasing, comme on dit chez les gens qui mangent mal.

Personnellement, je pense que les enceintes de rue ne devraient être vendues qu’avec un permis.

Sur ce, bonne préparation du prochain confinement.

158 réponses à “Identifier un connard à son masque

  1. Mon cher connard! Tu tapes juste et fort une fois de plus! Tu mériterais un poste de ministre ! Au moins, on rigolerait de bon coeur! Car si les vrais nous amusent avec tergiversations, ce sont quand même de tristes sires!
    Comment veux tu voir les électeurs voter pour de pareils abrutis qui ne sont la que pour faire carriere et s enrichir!

  2. Les gens qui portent un masque bien comme il faut, au lieu de respirer du bon air à pleins poumons, quand ils se promènent seuls dans une forêt ne sont il pas également des connards de 1ère catégorie ?

    • Sachant que le masque ne gène pas la respiration, c’est votre question qui permet de vous ranger dans la catégorie des connards

      Au revoir affreux connard

      • Ah ? Vraiment ? Vous avez déjà grimpé 4 étages avec un masque ?
        Et quand on porte un masque en forêt on protège qui ? Les écureuils ?

      • Le masque gène la respiration chez certaines personnes. Pour ma part, avec des rhinites allergiques, c’est un calvaire à porter. Et en forêt, ça n’a aucune espèce d’utilité, sauf si on est vraiment con et qu’on croit que le virus peut être transmis par le vent à plusieurs kilomètres à la ronde…

      • rien à voir avec grimper 4 etages : en forêt, ce genre d’edifice y est de toutes façons fort rare. Mais @chilperic souligne tout de même que tu y croiseras plus souvent un immeuble de 4 etages en forêt qu’un gus avec son masque; et que donc, imaginer ce genre d’argument fallacieux ne te place pas dans son estime.
        Maintenant, si effectivement tu croises ce genre d’individus en forêt, il s’agit surement d’un chasseur : rien d’illogique à ce qu’il soit completement con ! Il pense peut etre que le masque le protegera d’une maladresse avec son fusil XD \o/ !

        Sinon je te taquine, mais pour moi aussi après un effort (genre courir apres le tram) le masque gene la respiration.

      • Bah moi, ça me fait mal aux yeux ! C’est vrai, en plus, les yeux me brûlent au bout de quelques heures, c’est pénible. Mais ça me ferait encore plus mal aux yeux d’imaginer que j’ai joué un rôle dans la mort de quelqu’un.
        Franchement, en absence de suffisamment de données, je ne sais pas à quel point les masques sont efficaces ou pas. Je n’aurai donc aucune affirmation catégorique sur le sujet, mais dans le doute si ça peut éviter la mort prématurée de ne serait-ce que quelques personnes ce n’est pas cher payé.

    • Il faut distinguer le concon du connard.
      Le concon est certes concon, mais pas nuisible pour l’entourage comme un connard.

    • Ceux-là sont au top… Quoique, c’est sans compter ceux qui vont se baigner avec leur masque…

    • Si je traduis votre question en termes plus généraux, ça donne : les gens qui font ce qu’ils veulent sans gêner ni représenter de danger pour personne sont-ils des connards de 1ère catégorie ? Je vous laisse répondre.
      Mais j’aurais tendance à penser que si vous les avez vu, c’est donc qu’ils n’étaient pas seuls en forêt, et donc quelque part que le masque n’était pas aussi inutile que ce que vous pensez.
      Sinon il peut y avoir différentes explications plus originales que la bête obéissance décérébrée, que j’ai moi-même expérimentées :
      1. oublier qu’on le porte parce qu’on s’y est habitué
      2. avoir la flemme de l’enlever et le remettre en fonction du monde qu’on croise
      3. tester le port du masque sur de longues périodes pour savoir comment on va réagir et éventuellement trouver des solutions pour améliorer le confort avant de l’expérimenter en grandeur nature au boulot

    • Un odieux connard avec son masque va emmerder tous ceux qui ne portent pas le masque correctement à son avis tout en étend le seul qui ne respecte pas les distances de sécurités dans la file (oui, c’est du vécu).

      • Tellement vrai !! Quand je pense que si les gens se lavaient régulièrement les mains correctement et étaient capables de rester à 1m-1m50 les uns des autres, nous n’en aurions quasiment pas besoin… Mais au lieu de ça, quand tu expliques à un trou du cul que épidémie ou pas, laisser de la distance avec la personne devant toi, ne serait-ce que pour préserver un peu de discrétion, ou ne pas imposer des odeurs d’aisselles mal lavées, c’est au-delà du bon sens : bien souvent, tu te retrouves obligé d’appuyer une leçon gratuite de savoir-vivre avec des calottes… C’est fou, tu donnes la main et eux… ben, ils la prennent dans la gueule !! ^^

      • Le must restant à mon goût les gens qui ne respectent pas les distances dans les files … de tests pour le covid. Genre c’est pas comme s’ils étaient là parce que eux ou les autres ont une bonne raison de penser qu’ils sont à risque. Je comprends que ce soit pas agréable d’attendre des plombes debout, surtout pour les personnes âgées, mais punaise c’est pas en collant les gens qu’on passe plus vite.

  3. Non, les connards sont ceux qui trollent les commentaires pour faire part au quidam de leur savoir confiturier, dégoisant leur préche à qui veux l’entendre et insultant ces connards de commentateurs.

  4. Ah tiens, Odieux affiche son conformisme bon teint au nom de la santé publique en fustigeant tous ceux qui portent leur masque de travers. Snobisme citadin du gars qui a oublié qu’il y avait des ouvriers qui font un métier physique et pénible avec un masque? Ah oui non c’est vrai ce sont des complotistes parce qu’ils ont osé remettre en question cette mesure de salubrité publique. On en reparle dans 10 ans, quand on portera toujours des masques sans savoir pourquoi ?

    • Quel rapport?
      Tu n’as pas compris pourquoi tu portes un masque ?
      Dans le cas où tu es malade, ça limite fortement les chances que tu propages le virus (que ce soit la grippe ou le coronavirus). Dans 10 ans, si tu ne comprends pas pourquoi on porte encore des masques, c’est probablement parce que trop de complotistes auront refusé d’en porter correctement.

      Si ta remarque est juste un élan de sympathie envers les personnes effectuant un métier physique dont le port du masque représente un inconfort, c’est super maladroit. Et ça explique pas le mauvais port de masque par tous ces utilisateurs de transport en commun en costard-cravate.

      • Mon message est un élan d’antipathie envers ceux qui ballaient d’un revers de main toute remise en question et qui se font des bons petits soldats en se drapant dans leur indignité devant un masque de travers.
        Le côté « je travaille tranquille à mon bureau et je dispense mes jugements sur les gens qui me servent de livreur, de chauffeur, de cuisinier, d’artisan ou d’éboueur » ça a le don de m’énerver.
        Le côté « masque sur le menton = complotiste » est assez idiot également. Ça concerne le type essoufflé qui a pris les escaliers? Ça concerne le type qui circule à vélo? Ça concerne le type qui se promène tout seul à pied dans la rue?
        Ce truc du complotisme qui discréditerait n’importe quelle pensée transgressive est stupide. Ça n’est pas un complot, nul pouvoir occulte n’est à l’oeuvre pour imposer les masques. Ça n’est pas le fait d’une poignée d’individus qui tire les ficelles ni l’oeuvre d’une puissance secrète qui aurait des intérêts inavoués. C’est l’oeuvre d’une institution publique qui défend le maintien de la société telle qu’elle est, beaucoup plus apeurée par un confinement qui minerait l’économie que par une surmortalité des victimes.

    • Parceque vous racontez concrètement n’importe quoi, que vous faites du cherry picking, et que vous ne comprenez pas la différence entre une gêne et la mort.

      Oui c’est chiant quand on fait des efforts en masque. Mais on s’adapte très bien et cela n’a pas de conséquences sur la santé. D’ailleurs dans les abattoirs on fait des efforts physiques avec un masque.

      • Je ne raconte pas n’importe quoi, je dis juste que je comprends les gens qui se plaignent du masque tout en le portant et que ça n’en fait pas des complotistes en puissance. Sous prétexte que je n’ai juste pas envie de me faire le porte étendard d’une utopie hygiéniste dans laquelle tout contact humain est proscrit, il faudrait me mettre au pilori avec tous ceux qui n’ont pas le nez couvert ou qui ont porté leur masque plus de 4h?
        C’est juste risible la façon dont certains se positionnent en pourfendeurs des anti-masque dès qu’on émet une réserve sur le fait de le porter en foret ou à la plage, et qui font semblant de ne pas voir le problème parce qu’ils ont une situation privilégiée.
        Bien sur que je comprend qu’on évite à bien des gens de mourir en faisant tous preuve de prudence, exactement comme en se vaccinant. Mais ça serait bien qu’on laisse un espace de discussion mesurée quelque-part entre la dénonciation du complotisme anti-masque et l’obéissance aveugle à des règles qui sont de toutes façons excessives et en partie non respectées. Plus on met des règles coercitives (fermeture des bars par exemple) et plus on crée de comportements transgressifs (fêtes privées clandestines).

      • Enfreindre systématiquement les règles, juste pour le principe, c’est pas justement être un connard?

      • cauhein > Wep, et c’est surtout un comportement totalement idiot. C’est même tout aussi stupide que de suivre aveuglément des règles injustifiées.
        Autant déposer son cerveau dans une boîte enveloppé de papier bulle, si on a trop peur de l’user pour réfléchir par soi-même. C’est quand même pas bien compliqué de comprendre l’utilité d’un masque : si les soignants en portent depuis des années en salle d’opération ou face à des patients fragiles, c’est pas pour la décoration.

    • Ben, si la remettre en question, c’est mal porter son masque tout augmentant les risques pour autrui d’attraper la maladie, bon je pense qu’on a connu plus efficace comme manière de protester. Pis, la remettre en cause sur des bases aussi rationnelle que: ça me gêne pour respirer donc le masque est inutile…je reconnais bien volontiers la puissance logique et rhétorique de l’argument et je suis à deux doigts de pleurer devant pareil discours mais vous comprendrez que à part passer pour des cons, ça vaut pas grand yauque.

      Très cordialement à vous.

    • A moins qu’Odieux Connard ait fait ce tract au second degré et alors, il doit se marrer à un point, à lire tous les moutons qui le félicitent !…

  5. Mon message est un élan d’antipathie envers ceux qui ballaient d’un revers de main toute remise en question et qui se font des bons petits soldats en se drapant dans leur indignité devant un masque de travers.
    Le côté « je travaille tranquille à mon bureau et je dispense mes jugements sur les gens qui me servent de livreur, de chauffeur, de cuisinier, d’artisan ou d’éboueur » ça a le don de m’énerver.
    Le côté « masque sur le menton = complotiste » est assez idiot également. Ça concerne le type essoufflé qui a pris les escaliers? Ça concerne le type qui circule à vélo? Ça concerne le type qui se promène tout seul à pied dans la rue?
    Ce truc du complotisme qui discréditerait n’importe quelle pensée transgressive est stupide. Ça n’est pas un complot, nul pouvoir occulte n’est à l’oeuvre pour imposer les masques. Ça n’est pas le fait d’une poignée d’individus qui tire les ficelles ni l’oeuvre d’une puissance secrète qui aurait des intérêts inavoués. C’est l’oeuvre d’une institution publique qui défend le maintient de la société telle qu’elle est, beaucoup plus apeurée par un confinement qui minerait l’économie que par une surmortalité des victimes.

    • Je vous rappelle qu’une partie du corps humain la plus ale, c’est sous le menton, y foutre un accessoire qu’on doit avoir sur la bouche ET sur le nez, c’est définitivement débile

  6. L’odieux connard me déçoit ici horriblement. Il fait de l’humour France inter, faussement subversif et affreusement politiquement correct. L’historien caché derrière lui devrait se souvenir que toutes les épidémies se sont résolues par l’immunité collective et pas par le port d’un masque.

    • vous soulignez un fait exact : lors de la peste noire, point de confinement ou de vaccin. Et les europeens s’en sont sortis. Enfin, les 2/3 d’entres eux s’en sont sortis; enfin la moitié plutot, puisque d’autres sont morts de guerre, de famine et de recessions qui ont suivit. Pas de doute, ils savaient gerer les crises à l’epoque.

      Du coup OC choisit soit d’être faussement subversif, soit de sortir des immondes conneries à la bigard ou à la nicolas bedos,qui font de bien meilleurs historiens.

      • Certainement qu’avec des masques et du gha ils auraient tous survécu
        (NB : c’est de l’ironie)

      • Ou alors avec de l’homéopathie, mais un truc bien concentré, genre 23 CH.

        Sinon les masques c’est chiant, je suis d’accord, mais ça permet très probablement d’eviter au moins un million de mort, juste dans ce pays. Les effets du confinement et du masque sont mesurables, ne vous en déplaise.

      • La comparaison avec la peste noire et le « million de morts » au doigt mouillé font partie des non-arguments qui je pense font disparaître toute pédagogie en direction des « anti-masques » (la sur-utilisation de ce qualificatif passe-partout est aussi dans la liste).

        Faites quand même des efforts.

      • comme si les anti-masques étaient perméables aux argumentaires non fallacieux et sourcés. Oups, j’ai dit anti-masque! Si je met ma bibliographie pour montrer à l’antimasque pourquoi je ne vais pas adhérer à ses idées (parce que, renversez pas la vapeur, c’est bien lui qui vient ici faire son prosélytisme, non sourcé, mais remarquez à quel point je le fais pas chier pour me donner des preuves qu’il y a eu des épidémies, puis que après je vais discuter ses sources, tricoter les arguments, le noyer sous une tonne d’arguments fallacieux qu’il n’aura pas le temps de debunker, tout remettre en cause et au final le faire tourner en bourrique pour rien du tout ), va t-il la lire? par expérience, je sais que non. Voilà, ils ont juste un problème avec la réalité et la vérité.

        Voilà, maintenant je débats plus avec ces gens, je préfère m’en moquer, parce que ça m’amuse, et bizarrement, parce que j’ai de meilleurs de résultat comme ça, contrairement à ce que vous dites, mais ça c’est mon expérience perso. C’est plus efficace comme ça je pense parce que je peut burster les réponses moi aussi, plutôt que de perdre du temps à faire un argumentaire plus solide.

        Mais bon aller pour vous faire plaisir :
        Le type dit que dans l’histoire on laissait les maladies se gérer toutes seules => je lui montre un cas dans l’histoire ou on peut voir ce que cela donne quand on laisse faire une maladie, et que donc ce n’est peut être pas la meilleure stratégie à adopter. (source wikipedia, qui a elle même sa bilbio )
        Ensuite , un million de mort au moins », oui. Je met une source cnews, zemmourcompatible, ça devrait vous faire plaisir : https://www.cnews.fr/france/2020-09-16/voici-comment-reconnaitre-une-grippe-du-coronavirus-932222 Taux de létalité compris entre 0.5 et 3% dans cette source gauchiasse : produit en croix si toute la population est infectée ( ce qui est jouable car c’est un virus qui se transmet très facilement – c’est aussi dans la source): 3% de 67 millions d’habitants : 2 millions de mort. Alors l’article a été mis à jour entretemps, parce que l’OMS est a fond sur le sujet, et le taux est révisé plutôt entre 0.5 et 1%, soit 330K-670K mort. Donc non c’était pas du doigt mouillé.

        Mais maintenant je sais que je ne fais que donner un point d’accroche pour tricotage « et cnews et blabla et journalope grogngngn un coup des juifs grogngngn retournent dans leur pays » , ça va partir dans tous les sens, j’aurai le droit à aucun argument valable ou sourcé et en plus ça sera à moi de prouver qu’ils ne sont pas valables, parce que , hé, ils ne font aucun effort. S’ils en faisaient d’ailleurs, déjà, ils seraient pas anti masque. Parce que le consensus est largement pro masque, mais non, eux vont chercher la moindre source, le moindre débile, y compris si c’est juste un connard sur facebook (genre la maman antivaxx, qui m’a beaucoup fait rire) , pourvu qu’il soit d’accord avec eux, et l’ériger comme source infalsifiable. Et en plus ça flatte leur ego d’être à contrecourant, d’être celui qui sait, par rapport à tout ces moutons bobo-socialopes. Faudrait pas que j’abime ce bel ego quand même.

      • « Voilà, maintenant je débats plus avec ces gens, je préfère m’en moquer, parce que ça m’amuse, et bizarrement, parce que j’ai de meilleurs de résultat comme ça, contrairement à ce que vous dites, mais ça c’est mon expérience perso. C’est plus efficace comme ça je pense parce que je peut burster les réponses moi aussi, plutôt que de perdre du temps à faire un argumentaire plus solide. »

        Alléluïa ! Mes frères! C’est homme a vu la lumière ! Et la lumière à dit « Les complotistes et Raoult et les antimasques (y-a-t-il une différence entre les trois?) sont cons!  » Alléluia! Et loué soit le soigneur !

    • L’historien qu’il est pourrait aussi vous dire que les épidémies non maitrisées ont eu des conséquences importantes, genre la fin de l’empire romain d’occident (ou plutôt sa non reconquête).
      Et que d’autres épidémies ont été vaincues par des moyens extrêmes. Par ex., renseignez vous sur la peste de Marseille de 1720.

      • Je vous serais très reconnaissant de me faire connaître une épidémie qui aurait été maîtrisée dans l’histoire de l’humanité. Et quelle méthode a été employée. Par exemple pour la grippe espagnole ?

      • @Eric
        Vous avez entendu parlé d’ébola?
        Vous avez entendu parlé de la variole?

      • @Chilpéric
        Ebola : le virus était différent, heureusement qu’ils ne sont pas tous contagieux comme le covid avec cette transmission par des gens asymptomatiques !
        Variole : parlez-en aux Indiens d’Amérique.
        Il faut voir le covid comme une calamité naturelle genre tremblement de terre : c’est malheureux mais on ne peut pas s’en protéger, on finira toujours par l’attraper (cf. la variole pour les Indiens qui en avaient été protégés pendant des siècles ou la peste pour les Occidentaux du moyen-âge) sauf à transformer l’humanité en chambre stérile. Par contre les progrès médicaux peuvent servir à minimiser l’impact : en fournissant les équipements idoines de protection aux plus fragiles et surtout en mettant le paquet sur les traitements, lits de réa et autres.

      • Des exemples d’épidémies maîtrisées ? Il vous suffisait de lire mon message précédent : peste, Marseille, 1720. On peut également parler du SRAS de 2002-2004, du MERS-CoV, et même du VIH (pays occidentaux, tout du moins). Sans oublier Venise qui a réussi à limiter plusieurs propagations de peste grâce à des mesures de quarantaine. Bien entendu, il est plus facile de donner des exemples d’épidémies non maîtrisées (qui forcément, laissent des traces conséquentes dans l’histoire), que des cas d’enrayement, car la nature humaine est telle qu’on se souvient des catastrophes, et on oublie quand on a réussi à les éviter … Pour cela que je ne vous en veux pas vraiment. On a la mémoire courte et sélective.

        Mais le parallèle avec les séismes est très bon. Un séisme, c’est un truc qu’on ne peut absolument pas éviter : même si on sacrifie deux cents chèvres vierges à Héphaïstos, on se le tapera dans tous les cas (le séisme). Après, on peut avoir deux approches :
        – se dire que bon, c’est pas grave ; on fera bien avec les quelques milliers ou dizaines de milliers de morts ; puis on dormira dans des tentes pendant plusieurs mois, avant de reconstruire en attendant tranquillement la prochaine
        – ou alors on prend des mesures, non pas pour empêcher, mais pour amortir : normes anti sismiques, organisation de secours, formation préventive des populations
        Les Japonais, après Kobé, eux, ont choisi.

    • A moins que non. Moi j’imagine que l’Odieux Connard a fait ce tract au second degré, et là je me marre comme jamais, de voir tous les moutons qui le prennent au premier degré et s’auto-congratulent d’être bien soumis avec leur masque sur les yeux. Merci Odieux Connard, c’est du grand art, que vous l’ayez voulu ou non !

      • Ils sont quand même vachement fort ces moutons. Parce que taper sur un clavier avec des gros sabots ca doit pas être facile, mais si en plus ils ont un masque sur les yeux, ben la ca devient franchement baleze!

    • Toutes les épidémies résolues par l’immunité collective, vous rêvez. L’immunité ne fonctionne pas pour toutes les maladies, et parfois avoir été infecté une première fois va faciliter de nouvelles infections plus graves (comme avec la dengue).
      Pourquoi vous croyez que les lépreux devaient s’annoncer à des mètres à la ronde, s’il suffisait que tout le monde la chope pour être tranquille ?

  7. J’aime beaucoup la seconde, surtout les passages du cycliste et de la voiture… Ayant été percuté hier par un gentil monsieur pressé d’aller à son rendez-vous et qui a donc décidé que la file de voiture n’était pas un problème pour lui (bah oui, attendre derrière gentiment pour certain n’est pas un sacerdoce…), j’y ai perdu une partie de ma voiture… (lui aussi d’ailleurs, ainsi que son rendez-vous…)
    Mais le précepte explicatif pourrait aussi avoir pour sujet le piéton avec des modes tels que: Je suis con quand je traverse (surtout avec un téléphone) et avec le doigt tendu pour signifier qu’il n’en a rien a faire que tu viennes de lui sauver la vie… Le bonhomme rouge n’est pas une décoration de Noël (ou autre symbole selon la personne), la poussette n’est pas, mais alors pas du tout, un permis de traverser entre deux camions (même en la jetant violemment en avant sur la route…) (si, si.. ça existe), ou bien encore, la liste n’étant pas exhaustive, comment aller plus vite au paradis quand on ne voit plus que son bus en ligne de mire, faisant abstraction du monde qui les entoure…
    Mais là, c’est un autre traitement à l’odieuse perversion du 10e degré…

  8. Depuis peu en Zelbique, la consigne est « d’avoir un masque sur soi ». Depuis, j’ai enfin compris qu’il s’agissait en fait d’un talisman. Dans la poche, sur le menton, pendant à l’oreille, dans la main ou en collier (!), en avoir un sur soi protège de tout (mais pas des cons, pas encore) :p

  9. – Combien pèse mon voisin ? – Bordel, même ses chaussons ont des talons ou quoi ? – Sans déconner, vous laissez tomber combien de sacs de billes par jour ? –

    J’en pleur encore de rire … De rire jaune car c’est du vécu …
    J’ajouterai :

    –  » Mes voisins retraités sont-ils obligés d’attendre 21:00 pour lancer leur lave-linge en essorage à fond qui fait trembler les murs  » ?

    –  » Les dimensions des appartements varient-elles avec les problèmes de prostate : Pourquoi parcours-t-il l’équivalent de 50 fois la chambre à 03:00 du matin pour aller uriner  » ?

    –  » Les lutins qui allument les lampes des réfrigérateurs en sortent-ils la nuit pour voler tous les tampons amortisseurs des placards  » ?

    Et tant d’autres, …

  10. C’est intéressant tout ces connards qui savent tout, et qui pensent pensent tellement fort de la merde que ça doit forcement sortir par les clavier. En ferrais-je parti ? Probablement !

  11. Ce sera mon dernier passage sur ce site, qui a donc fini sa transition d’humour hors sentiers battus et légèrement acide à humour consensuel certifié BFM.

    Dommage, dommage.

    • Ah bah oui : l’humour, c’est pas drôle quand ça vous cible. C’est hilarant quand on se moque des autres, mais alors, nous, non, olalalah, ça va trop loin !
      Si on ne peut même plus être un vil malandrin sans se prendre un vilipendage en règle, où va le monde ?!?

      • Raté, ça ne me concernait pas du tout, étant infirmier. Mais l’OC est tombé dans le même piège que vous : tirer sur l’ambulance. (Ou dans votre cas plus précisément «c’est celui qui dit qui est»).

        Au fait si je suis votre logique, et que je trouve «l’africain» de michel leeb pas drôle, suis-je de fait africain ?

        Le niveau moyen de l’auditoire d’OC a bien baissé aussi ..

      • « ça ne me concernait pas du tout, étant infirmier. » c’est marrant le nombre d’infirmier depuis 6 mois; presque toutes la France est devenue infirmière XD .Un infirmier anti-masque qui a du avoir son diplôme dans une boite de lessive.
        D’ailleurs c’est marrant cette rhétorique; toujours à critiquer le niveau intellectuel d’autrui sans réussir à prouver le sien, c’est pas frustrant?
        Aller barre toi, va, tu manqueras à personne ici. Retourne sur cnews, russia today ou égalité et réconciliation, t’aura une meilleure adhésion.

      • Tiens, je pensais que c’était votre dernier passage ? Mais je suis aise que vous soyez revenu, tant j’aime débattre !

        Vous êtes infirmier ? De 1 : merci :). Mais 2 : et alors ? Ca empêche d’être un vil malandrin ? Tout comme un banquier ne fera jamais d’erreur économique, ou un militaire de mauvais choix stratégique ?

      • Le roquet est énervé, au lieu de donner des arguments il te dit barre-toi, attention. Et ça parle de niveau intellectuel ..

    • Je vous rejoins chère Nadhalie, cette analyse sonne faux, notre hôte a peut être allumé France Inter une fois de trop.

      Histoire de rigoler, on pourrait confronter la pertinence du port permanent du masque à l’absence d’actions stratégiques comme l’absence de contrôles aux frontières, la non ouverture d’hôpitaux ou de lits supplémentaires, la non embauche d’infirmiers, l’attaque ultra violente contre l’HCQ (allez parler de sa toxicité à un médecin de Dakar, vous allez bien le faire marrer), les trafics d’influence outranciers, les ‘aides’ de l’UE conditionnées à l’application des tranchets austéritaires anti-hôpitaux…

      Le port du masque, franchement…Je suis un connard patenté qui dois espacer ses visites ici.

      On vous aime OC, ne devenez pas un énième clone de Ruquier/Bedos, par pitié !

      • Mince, quelqu’un qui parle encore sérieusement de l’HCQ ! Une transmutation magique de la chloroquine (Pour mémoire : https://www.youtube.com/watch?v=8L6ehRif-v8, parce que la rigueur, en science, c’est un truc de parisiens, et « Paris, on t’enc… »). Le traitement défendu par par Trump et Bolsonaro (« je n’ai jamais recommandé l’hydroxychloroquine comme traitement contre le covid 19 », a déclaré l’empereur de Marseille devant l’assemblé nationale, pour rappel aussi : la mémoire de poisson rouge aussi, c’est une façon de penser « pas comme les autres »).
        J’attends que les médecins de Dakar, quand ils comprendront qu’ils se sont fait bananer par un narcissique mégalo, viennent nous parler de néocolonialisme. En attendant, s’ils ne sont pas au courant que l’HCQ est utilisé en TS avec un taux de succès non négligeable, c’est plutôt leur compétence qui prête à rire.
        Et les lits supplémentaires, face à une croissance exponentielle, ça ne marche pas : 5000 lits, il en faudra le double la semaine d’après, soit plus de 600 000 2 mois plus tard.
        Si on ajoute que les virus se moquent un peu des frontières (ce sont des citoyens du monde), et que Bedos est précisément un anti-masque, vous faites un joli « tout faux », cher AtomeCrochu.
        Puissiez-vous vous faire intuber, ça vous donnera un air « anti-sytème » mais qui respire grâce à lui.

      • Simple question à M.Doug, avez-vous demandé aux militaires s’ils prenaient de l’HCQ ?
        Le grossier scandale du Lancet a, à lui seul, réhabilité cette molécule, ce qui a été fait en toute discrétion par la France dans le JO du 24 Juillet.

        Vous estimez que les gens qui ne sont pas d’accord avec vous sur ce sujet le font pour se donner un air anti-système.
        Soit.

        D’une certaine manière, vous synthétisez la thèse de M.Guilly, la partie de la population la plus sensible au discours officiel est incapable de prêter une conscience politique et stratégique à l’ex-classe moyenne ‘réfractaire’, tout raisonnement de sa part devenant complotiste et bêtement anti-système, car forcément basé sur des « fake-news ».

        Mais rassurez-vous, votre position est encore relativement partagée.

        Bonne continuation

    • L’odieux connard est fort, il fait de l’humour de gauchiasse de france-inter et de droitard de BFM. En même temps. L’apha et l’Oméga se rejoignent dans un grand rien pour fair fuir les tristes sires (qui reviennent quand même, mais bon fallait pas rêver non plus)

  12. C’est pourtant facile de ne pas se tromper: tous ceux z’et toutes celles qui portent un masque sont des connards z’et connardes.

  13. En même temps, si les commentaires vous agace: fallait pas commencer….
    En jouant au con, on en trouve, et on en crée….

  14. Magnifique, mais on vous sent légèrement agacé : c’est un poil trop agressif pour être montré à des lycéens. J’aimerais beaucoup une version un peu plus politiquement correcte pour ne pas risquer le blââââme si c’est possible, parce que franchement pour une fois j’aimerais avoir des élèves à beaux nez absents. Merci bien ;)

    • C’est pas compliqué : engagez Yuri, dit « le voleur de nez » dans le milieu. Amenez le en classe, et proposez ce jeu à vos élèves : le prochain nez qui dépasse subira le vol de nez ; vous savez, comme on fait aux petits enfants, sauf qu’en guise de main, ce sera un coupe boulons. Je pense qu’ils seront vite collaboratifs.

      • Aaaaah c’est tout de suite moins agressif :D :D :D

        En vrai, c’est fou, il faut le rappeler sans arrêt en classe et je ne vous parle même pas de la situation dans les couloirs…

  15. Une remarque: faisant occasionnellement partie de la catégorie des alertes maximales quand j’ai besoin de manger dans la rue, je porte le masque correctement tout le reste du temps… hypothèse non prise en compte par l’odieux connard.
    Je précise que je dis pas que c’est pas con hein…

    • Vous avez, j’imagine, l’intelligence de ne pas vous installer à côté de Papi ou de Mme Michu enceinte lorsque vous mordez dans votre sandwich. Voire même de vous mettre un peu en retrait tout court, lorsque c’est possible. A ce moment là, il n’y a rien de con, tout est une question de bon sens.

  16. L’Odieux Connard du côté du politiquement correct. Dommage qu’il soit pénalement coûteux de douter de la parole officielle, ceux qui doutent de quelque chose dans cette affaire sanitaire risquent gros, sinon j’aurai bien volontiers rappelé un ou deux chiffres.

    Voir l’OC dans les rangs des chiens de garde du système, hé bien ça fait mal. Je ne suis pas maso, il ne me reste plus qu’à m’en aller.

    Je l’avais bien dit, le niveau baisse et OC vieillit mal. Le niveau des commentaires aussi, normal.
    Adieu, j’ai bien rigolé au début, puis de moins en moins, (non ce n’est pas moi qui change, je rigole encore à la lecture des anciens spoilers mais des nouveaux non) et maintenant c’est lamentable.

    Bisous à ceux qui sont de mon avis. Pas la peine de répondre, je ne lirai pas.

    • Bougez pas, on a tout ici !

      OC qui n’est plus drôle
      Le complot du système
      Le niveau des commentaires baisse
      Il va s’en aller.

      Bingo pour titi18 ! Vous avez gagné un sèche linge bio !

      « Bisous à ceux qui sont de mon avis. Pas la peine de répondre, je ne lirai pas. »
      Gros bisous à vous aussi, mais revenez au moins chercher votre lot !

    • A vous lire, on dirait que c’est très mal d’être politiquement correct uniquement parce que c’est politiquement correct. On croirait entendre ceux qui conspuent les idées de l’autre camp politique alors qu’ils les auraient trouvées formidable si elles venaient de ceux de leur bord.
      Et si tout simplement on prenait le temps de réfléchir, au lieu de réagir uniquement par rapport à ce que disent/pensent les autres ? Vous vous rendriez compte que parfois vous aurez les mêmes idées que le gouvernement et qu’ils ne disent/font pas uniquement des conneries (et pourtant je trouve qu’ils en disent/font beaucoup, certes, mais si Macron affirme que la Terre est sphérique je ne vais pas devenir platiste pour éviter d’être politiquement correcte !).

    • C’est sans doute son meilleur tract, parce qu’en réalité, c’est du seconde degré, une satire de haut vol. Mais qui l’a compris ? Peut-être même pas lui, qui sait…

    • « Dommage qu’il soit pénalement coûteux de douter de la parole officielle » ça ne concerne que la négation des crimes contre l’humanité…
      Ce qui prouve au passage que vous ne lisez pas grand chose.

  17. Enfin quelqu’un de lucide face à tous ces connards à vélo qui se drapent dans leur légitimité de white knight bobo écolo <3

  18. Moi j’comprends pas les anti-masques : depuis que j’en ai un, je peux enculer des pangolins tout en fustigeant du regard ceux qui n’en portent pas (les deux : des masques et des pangolins), vêtu de mon armure de chevalier blanc eco-responsable. Oui j’aurais voulu une blouse blanche pour me prétendre médecin, mais y avait rupture de stock au Super U depuis la déconfitu… euh, le déconfinement.

    Petite question Monsieur OC : celui qui ne porte pas de masque car il dispose d’une dérogation (oui, ça existe : article 2 du décret du 10 juillet 2020), mais peut difficilement afficher icelle sur son front, en tous cas au format A4, eh bien vous le rangez où, dans votre classification? J’ai cherché la case « celui qui juge sans savoir est un connard ultime à classer dans la catégorie des enculeurs de pangolins en armure », mais je ne l’ai pas trouvée…

    • Celui qui a une dérogation n’est tout simplement pas sensé se sentir visé par cet article, sauf si sa dérogation est en carton.
      S’il faut à chaque fois ajouter tous les cas particulier parce que les gens ne sont pas capables de faire la part des choses par eux-mêmes, on est pas sortis des ronces !
      Après, si on le regarde de travers dans la rue c’est bien dommage pour lui effectivement. Mais tant qu’on a la conscience tranquille, finalement, on s’en fout du regard des autres, non ?

      • On a pas le cul sorti des ronces ! Quitte à utiliser des expressions imagées autant ne pas en manger la moitié.

      • « Mais tant qu’on a la conscience tranquille, finalement, on s’en fout du regard des autres, non ? »

        Oui, sauf quand on se fait péter la gueule…
        Quand on a recherché et comparé tous les types d’infos sur la maladie, le virus, les mesures, la gestion, on a la conscience tranquille pour ce qui est de ne pas se masquer !!! Certes, on se fait traiter d’ignare par des téléspectateurs convaincus en pleine inversion accusatoire. Ils/elles sont sûrs que des sans-masques sont de dangereux contaminateurs, que ce qu’ils/elles portent bien ajusté au pif pour se protéger n’est pas suffisant. C’est comme ces vaccinés qui ont peur des non-vaccinés: il ne reste que de la peur brute, une angoisse inconditionnelle et irrationnelle.

        Cette maladie circule essentiellement dans les lieux clos et demi-clos avec personnel soignant. Elle tue des immuno-déprimés, et autres atteints de comorbidités, le vaccin anti-grippe augmente le risque de décès. À l’extérieur, les PCR positifs ne sont pas des « cas », ce sont juste des chiffres. Un « cas » présente des symptômes !!! À défaut de complication, rien ne différencie covid d’un rhume ou d’une grippe. La surmortalité de mars/avril accumule les morts annuels de la grippe à ceux du déni de soins (cancers, avc, infar, etc.) et à l’élimination de tous les incurables en réa pour laisser la place… On n’a même pas forcément besoin d’un nouveau virus pour monter une sauce pareil !

      • @ tobor : Beaucoup d’affirmations inexactes pour quelqu’un qui prétend se renseigner sur le sujet.
        Jusqu’ici ceux qui se sont fait péter la gueule ce sont des gens qui demandaient à d’autres de mettre un masque, pas ceux qui n’en avait pas.
        Ça fait des mois qu’on sait que les masques portés par le grand public protègent les autres, pas les porteurs. Ce n’est pas comparable à un vaccin qui protège d’abord le porteur et ensuite indirectement les autres.
        Le vaccin contre la grippe n’augmente pas le risque de décès ; il augmente le risque d’attraper certains coronavirus (ceux du rhume basique) ; l’étude ne porte pas sur le virus responsable de la Covid 19 puisqu’il n’existait pas encore à l’époque.
        La maladie a effectivement plus de chances de tuer les personnes âgées, immunodéprimées ou affectées de comorbidités, mais ça ne veut pas dire que les survivants s’en sortent forcément sans séquelles. On voit apparaitre des symptômes qui durent des mois, des lésions irréversibles aux poumons ou au système nerveux, des amputations. Mais comme vous dites, tant qu’il n’y a pas de complications, tout va bien. Faut juste ne pas avoir pas de bol (mais tant que ça concerne les autres, je suppose que c’est pas très grave ?).
        Et non punaise, on sait parfaitement qu’il y a des cas asymptomatiques, en proportions assez importantes pour que ce soit loin d’être négligeable. C’est complètement irresponsable de ne pas compter les asymptomatiques sous prétexte que ce ne sont pas eux qui vont engorger les hôpitaux, s’ils ne sont pas conscients qu’ils sont porteurs du virus ils ont justement plus de chances de contaminer les autres, y compris les personnes à risque.
        Et pour finir les théories pour expliquer les morts si ce n’est pas le coronavirus, c’est de la désinformation. Les hôpitaux testaient les cas graves, ils avaient moyen de savoir qui avait la covid 19 et qui ne l’avait pas. Les soignants sont les premiers concernés, s’il y avait de telles manipulations de chiffres on le saurait depuis belle lurette, ils n’auraient jamais accepté de subir ça sans aucune raison. Je peux comprendre que les gens ne fassent pas confiance au gouvernement après toute la communication foireuse qu’il y a eu sur le sujet, mais quand les soignants vont dans le même sens et auraient même tendance à vouloir en faire plus, au bout d’un moment il serait temps de remettre en question ses certitudes.

      • Ah et en commentaire de la vidéo, la grippe 2017/2018 c’était 13000 morts, et sans confinement. Comparez ce qui est comparable, revoyez la courbe des morts de la covid en mars et avril, et essayez d’imaginer où elle se serait arrêtée s’il n’y avait pas eu de confinement.
        La vidéo pointe avec beaucoup de justesse la situation critique des hôpitaux et de leur personnel depuis de nombreuses années. Je ne demande pas aux gens d’être de gentils moutons obéissants du gouvernement, juste d’être un minimum responsable devant ce que doivent endurer les soignants actuellement. Non, porter un masque c’est pas agréable. Oui, ne pas pouvoir voir ses potes ou sa famille librement c’est chiant. Mais c’est encore moins agréable pour ceux qui sont intubés, et encore plus chiant pour ceux qui crèvent seuls.
        Je me faisais taxer d’hypocrite quand j’applaudissais les soignants au balcon pendant le confinement. Mais quand j’allais à leurs manifs demander plus de moyens bizarrement j’y voyais pas grand monde à part des professionnels de la santé. J’en vois des pelletés ici qui jouent aux rebelles parce qu’ils sont contre la politique du gouvernement, mais c’est pas en faisant imploser notre système de santé que vous allez faire avancer le bousin. Tout ce que vous aurez gagné c’est plus de morts et des suicides et des burn-out chez le personnel hospitalier, pas des réformes sociales magiques.

      • C’est l’état qui bousille le système de santé depuis 20 ans, pas moi. Perso j’ai rejoint la manif pour défendre les soignants, je défend la santé en entretenant la mienne et en prenant soin des autres, en évitant les saloperies chimico-pharmacologique mortifères prescrites à tour de bras pour n’importe quel bobo et qui abattent toutes défenses naturelles. Les mesures cultivent la morbidité dans la population. L’absence de liens sociaux est délétère. La campagne médiatique ne fait qu’attiser un conflit interne à la population, répandre la peur du virus chez les uns et calomnier les autres mais il n’y a plus aucune base sanitaire à ce qui se passe en ce moment. C’est juste la psychose collective orchestrée médiatiquement.
        Informez-vous auprès de ceux/celles qui étaient reconnus avant cette crise et pas auprès des experts médiatiques pétris de conflits d’intérêts !!!.

      • On est d’accord sur les vrais responsables de l’état du système de soins français. Maintenant vous pouvez m’expliquer pourquoi le personnel hospitalier ne va pas dans votre sens et aurait tendance à être encore plus sévère que nos politiques, si c’est juste une « psychose collective orchestrée médiatiquement » ? Ils sont où les docteurs, infirmiers, réanimateurs qui disent que non c’est bon en fait, y a rien à signaler concernant la covid ? Vous pouvez m’expliquer pourquoi tous les témoignages de personnel hospitalier contredisent votre version des faits ? Pourquoi vous ne voulez pas les écouter, eux ?

      • Faut pas mal le prendre hein connard, c’est google que je visais bien-sûr (:
        @Marie
        En francophone, on a des réanimateurs comme Louis Fouché, Pascal Sacré, et des médecins et scientifiques reconnus et compétents: Pr Toussaint, Raoult, Perronne, Dr Madej, Pr Carpentier, la généticienne A. Henrion-Caude, une liste de 300 soignants belges sous l’appellation « transparence-coronavirus » et encore 24 via « initiative -citoyenne » etc etc
        La compagne d’un pote est infirmière en réa, j’ai même des infos directes !

      • J’ai donc fait des recherches à partir des noms cités. Pour Raoult j’avais une opinion de lui neutre au début ; j’espérais qu’il fasse une vraie étude sérieuse sur la molécule qu’il défendait mais ce n’était visiblement pas dans ses priorités ; et à force de l’entendre dire tout et son contraire je ne lui accorde plus de crédibilité. Certains arguments de Sacré et Fouché sont intéressants mais l’évolution de la situation leur a donné tort (je serais d’ailleurs curieux de savoir ce que pense ces gens maintenant). Toussaint lui raconte n’importe quoi. Perronne s’est permis des jugements assez insultants je trouve sur les autres équipes et médecins en général et a défendu l’hydroxychloroquine à une époque où on n’avait pas encore assez d’études fiables. Madej le seul truc que j’ai trouvé c’est une certaine Carrie Madej, américaine, qui tient des propos parfaitement improbables et semble découvrir le transhumanisme en 2020, c’est mignon ; mais vu que vous parliez de personnes uniquement francophones, il doit s’agir d’une autre personne. Carpentier est à côté de la plaque et accuse les gens de dramatiser les morts pendant qu’il dramatise le port du masque (chacun ses priorités, hein). Henrion-Caude me parait clairement la plus pertinente du lot, même si sa façon de « se poser des questions » est assez énervante, je préfèrerais qu’elle critique ouvertement les mesures avec lesquelles elle n’est pas d’accord. Elle a aussi un certain talent pour noyer le poisson sur quelques questions.
        Donc on a ici un peu de tout et n’importe quoi, des gens qui minimisent la pandémie, d’autres qui manipulent les chiffres, d’autres encore qui s’écharpent sur les traitements à administrer, et enfin une qui grosso-modo dit que la pandémie aurait pu être mieux gérée, ce que je ne vais certainement pas contester (notamment la politique dans les EHPAD qui consiste à les faire mourir de solitude plutôt que du virus). Je note d’ailleurs que leur nombre reste largement limité par rapport à la quantité de personnel hospitalier. Malgré un risque de représailles non nul contre ceux qui critiquent les décisions mises en place, cela laisse tout de même penser que leur opinion reste minoritaire.
        Je retrouve d’ailleurs ici un phénomène dont j’avais parlé avec Meve : les gens ont accès aux infos scientifiques sans avoir la culture scientifique pour les traiter. Avoir des opinions discordantes sur des sujets encore mal maitrisés est parfaitement normal en sciences, c’est même l’inverse qui est inquiétant. La prise de tête entre Raoult et les autres sur l’hydroxychloroquine, et les autres désaccords du même tonneau seraient d’une banalité affligeante si ça n’avait pas porté sur le coronavirus. C’est la situation particulière que nous vivons qui veut ça, ça n’a rien à voir avec une quelconque manipulation médiatique (en tout cas pas plus qu’en temps normal, je veux dire ; les journalistes sont aussi stressés que le reste de la population face à une menace inhabituelle, ça se ressent forcément dans leur travail).

      • @ Marie > Il manque de gens comme vous, dans les commentaires. Merci pour vos propos réfléchis, argumentés, issus de recherches personnelles avec une bonne dose d’esprit critique et surtout exposés avec beaucoup de pédagogie sans aucune agressivité et sans chercher à humilier votre interlocuteur. Je l’avais déjà dit, mais vraiment c’est un plaisir de vous lire. On repart à minima non blessé, et dans le meilleur des cas mieux informé qu’avant et plus futé.

      • @ Marie qui parle de soi au masculin.
        (Mes liens qui ne passaient pas apparaissent ici après quelques jours…)
        Remplacez Madej par Toubiana, autant pour moi!
        Les réanimateurs pètent un câble les uns après les autres, leur serment prêté leur fout la nausée en ce moment et ils balancent lourd, quitte à lâcher leur place vu les choses détestables qu’ils sont amenés à y faire.

  19. étrange comme une crise fait ressortir le pire et le meilleur chez tout le monde ! qu’est ce que ça grogne …. je ne vais pas porter de jugement : quand j’étais petite , je ne savais pas prononcer mon prénom et je disais :  » connette  » , un signe éblouissant d’un QI au ras des pâquerettes …. et d’une bonne dose de réalisme ! devenue conne ( avec fierté , obstination et heureuse de l’être ) , pour couiquer le coronavirus , je porte donc LE masque . sans discuter , connement .
    histoire de rire , je fais des sourires à tous les gens que je rencontre et , miracle …. ils me le rendent ! car on peut sourire avec les yeux !
    voilà . cela dit , la chauve-souris est une sacrée pouffiasse . et son pote , le pangolin , un petit salopiot .

  20. Que de pessimisme et de colère ! Mesurez plutôt les petits bonheurs du quotidien :
    Terminés les blocages aux rond-points par ces complotistes en jaune,
    Finis les dîners interminables chez belle maman le dimanche,
    Tranquillité retrouvée grâce au mètre de distance avec ma femme et mes gosses,
    Plus jamais de chaussure dans le vomi les lendemains de foot (j’habite Lens…),
    Et tirer la langue à son boss en le regardant dans les yeux …

    Persévérons ! et dans quelques années, je n’aurai plus à me lever tôt un dimanche matin pour glisser un papier dans une urne et pourrai me débarrasser de mon idiot de voisin en le dénonçant à l’OSS (OMS pardon) parce qu’il ne s’est pas laver les mains.

  21. Oh là là, tous ces gens qui s’offusquent par ici… Pétez un coup dites ? On croirait qu’il vient d’insulter vos familles. J’ai trouvé ça drôle de mon côté, je ne m’étendrais pas plus que ça dessus. En revanche j’ai cru voir des commentaires ici ou sur twitter, je ne sais plus trop, qui parlait d’être dans l’alerte renforcée à cause de leur lunette.

    A ces gens : ça ne change rien. Ce n’est pas une excuse. C’est largement possible d’avoir des lunettes et un masque, à condition de bien le pincer haut sur le nez. Arrêtez de faire les cons s’il vous plait.

  22. Je visualise si bien Odieux assis dans son fauteuil en train de siroter un martini et vous regarder vous étriper. Si on était mauvaise langue, on pourrait dire qu’il l’a fait exprès, et qu’il collecte des statistiques à votre insu pour les revendre au gouvernement.
    Me démange l’envie d’en jeter un peu plus :).

    Est-ce que c’est pas un peu hypocrite de dire « Olaaa Odieux il a changé, c’est un vieux con réac maintenant pfff » pour peu que l’on ne soit pas d’accord avec le penchant de la blague ?

    Moi je trouve ça bien étrange que les gens soient passés à « délation/confine moi j’aime çà » alors que y’a pas si longtemps c’était « à la lanterne tous ces pourris menteurs ».

    Qui vraiment critique les chiffres, les méthodes de calculs, la propagande ? Qu’ils soient d’un côté ou de l’autre?

    Franchement, qui est-ce qui gagne vraiment dans cette affaire?

  23. Odieux! Vous avez oublié l’espèce de connards la plus répandue! Celle qui considère la quasi-totalité de ses contemporains comme des connards!
    Vous savez, cette masse omniprésente qui a la surprenante certitude d’avoir assez d’intelligence pour juger de celle des autres au premier coup d’œil.
    Je crois que c’est l’une des définitions les plus complètes de l’humanité. On les appelle « les gens » en français.
    Je vous aime tous. Revenus avec des oignons.

  24. Vraiment bravo, Odieux Connard, c’est sans doute votre meilleur article ! Vous devez rire à n’en plus finir des réactions de la majorité qui n’y comprend rien. Pour elle, je ne vais pas faire une explication de texte, mais juste quelques indices. 1) Ce que ce tract vous apprend de « votre opinion de vos congénères ». 2) Vous la sentez la gradation jusqu’au four crématoire ?
    Au second degré, vous avez réussi une satire de haut vol… mais j’en vois au premier rang qui n’ont toujours pas compris.
    Un doute m’assaille : fut-ce volontaire ?
    Quoi qu’il en soit, un chef-d’oeuvre dépasse toujours son auteur, même les intentions qu’il y a mises.
    Chapeau bas !

      • Non. Sur le site il y a une deuxième epidémie. Une épidémie de simplets qui prennent des noms illustres en s’imaginant que ça rendra leur propos intelligent. (salut, moi c’est Jesus)

  25. eh ben, ça pue l’intolérance et la caricature outrancière à des kilomètres dans cet espace commentaire ! « tu penses pas comme moi t’es un con » (ou complotiste, c’est pareil), « tout le monde représente un danger potentiel » (très sain comme approche…), etc…
    finalement, au-delà de toutes les raisons qui peuvent être trouvées (à tort ou à raison) contre le port du masque, la principale est que la grande majorité des gens vivant dans ce foutu pays ont décidé de devenir d’odieux connards ! forcément à se comporter comme des connards faut pas s’étonner à ce que certains soient cons en retour (ou fassent exprès de l’être), c’est mérité.

    en cadeau juste une raison d’être contre ça ; l’état a des moyens limités, donc la question de leur répartition est essentielle. ors en faisant le choix de mesures centrées sur l’individu ce sont les moyens répressifs (f.d.o. etc…) qui sont privilégiés au détriment du reste, pour assurer le respect de ces mêmes mesures. donc accepter ces mesures individuelles, c’est faire le choix de sacrifier ce qui relève du collectif, autrement dit le système de santé public (à noter que ce qui est pointé ici n’est pas le masque, mais le principe d’obligation).

    parce que c’est bientôt noël une autre raison ; le vrai problème est avant tout l’individualisation à outrance de la responsabilité, issue d’une conception extrémiste de l’individualisme, issue elle-même de l’idéologie néolibérale. donc selon cette conception seul l’individu compte, « il n’y a pas de société » pour reprendre le dicton, donc seul l’individu dispose d’une capacité d’action et donc d’une responsabilité à assumer. en soi c’est comme la logique « si y a un chômage de masse c’est parce que les français sont fainéants et les chômeurs des assistés », c’est e-xa-cte-ment la même logique.
    donc maintenant c’est qui l’odieux connard ?

  26. ce calme incroyable ! il est né pendant le confinement , il a légèrement faibli en été et il a repris ! et dans une zone non écarlate , hein ! (  » ils  » ont bien fait de choisir le rouge : le verdâtre aurait trop fait penser à cette infâme bestiole de l’Apocalypse , censée apporter la peste ) ce calme est synonyme de trouille noire ! d’aucuns viennent de découvrir qu’ils sont mortels . scoop .
    aller au restaurant avec des amis devient une prise de risque , une quasi transgression , comme si vous aviez déposé un colis piégé près d’un arrêt de bus !
    vous n’êtes pas vraiment à l’aise quand vous passez devant la gendarmerie .
    les médecins qui s’étripent à la télé boostent votre consommation de cigarettes ( ou autres produits dangereux , comme la tequila toc toc , le chocolat etc )
    quand vous entrez quelque part en fouillant dans votre poche ( pour y pêcher l’objet ) il y a maintenant , toujours , une  » bonne âme  » qui fronce les sourcils et désigne SON masque d’un index autoritaire . à tous les coups fin prête pour la délation et le rétablissement de l’estrapade , la roue et tout ça .
    même les enfants ne jouent plus comme  » avant  » ! plus de lancer de ballon dans les fenêtres , plus de lâcher de marmots dans la rue , plus de jets de billes d’acier sur le trottoir …. les pauvres malheureux vont garder des séquelles c’est sûr ….
    c’est calme mais ça va pas le rester : le piétinement du troupeau cache le bruit des vagues .
    pour l’instant .
    y a intérêt à emprunter une autre direction , parce que quand tout le troupeau va sauter ( à l’été 2021 , c’est le Président qui l’a dit ) ça va faire mal .

  27. Et en 2020, le progressisme redecouvre le virus. Et il pourra compter sur sa population de mongole pour payer les frais afférents ainsi que bcp d’amendes si bien entendu solvable hein…et puis pour la collaboration petiniste comme balancer son voisin, pointer du doigts dans une foule, mettre une pression si le sujet est « pressurisable », ça c’est un pur savoir faire Français…je retourne à ma formation de racailles, eux font ce qu’ils veulent au moins et demeurent libre…ce soir c’est TD rodéo et comment viser au mortier…

  28. Oulà, être odieux connard oui, mais jeter l’anathème du complotisme, ce n’est pas de votre niveau.

    Je vous rappelle que le gouvernement jugeait que le masque ne servait à rien au moment du pic de virulence (rien à voir avec aujourd’hui). Donc, plus on est un ayatollah du masque en Octobre 2020, plus on qualifie d’assassins les membres d’En Marche de mars 2020.
    Donc peut-être que ne pas porter le masque, c’est un signe de sympathie envers le gouvernement, pour supporter l’idée qu’il n’est pas criminel !
    Bon il resterait le fait que ce dernier et les précédents ont dépecé l’hôpital publique, et que toute personne ayant voté un jour pour PS, UMP/LR, EM et bien plus un connard que quelqu’un portant son masque de traviole…

    La nouvelle pandémie sera celle de la dissonnance cognitive ! Pour votre santé, cher Odieux, mangez 5 fruits et légumes avant d’écrire un billet :)

    • Ah, tiens! un complotiste qui botte en touche en accusant à tout va! C’est la faute de tout le monde sauf de lui. Etonnant ? Non. médiocre? Oui!

      • Revoilà celui qui transforme l’eau en fange !
        Décidément, vous creusez bien bas à chacune de vos interventions. Si au moins vos diatribes s’accompagnaient d’une once de pertinence, nos échanges pourraient être musclés mais intéressants.

        Je vous conseille la lecture « Petit cours d’autodéfense intellectuelle » de Normand Baillargeon (illustré par le regretté Charb) pour que vous acquierez les rudiments d’un discours construit et argumenté. Au plaisir d’échanger avec vous après cette remise à niveau.

      • Y a pas d’échange. Je donne c’est cadeau.
        Pour l’intéret et les muscles je te retourne le compliment.
        Je te conseille la lecture, ca ne pourra que te servir.
        Allez! des bisous.

    • « Jugeait que le masque ne servait à rien », ou bien jugeait qu’ayant fait la connerie de ne pas renouveler les stock il valait mieux prétendre que le masque ne servait à rien afin d’économiser les fonds de tiroir pour le corps médical le plus exposé ?
      Le terme « assassins » est un peu fort, mais oui le gouvernement a très gravement déconné en mars 2020 et il déconne gravement encore aujourd’hui en présentant le masque comme une solution presque « magique » alors qu’il diminue probablement le nombre de contaminations mais sans les empêcher pour autant (autrement on ne serait pas à 30 000 nouveaux cas par jour).
      En même temps, peu nombreux sont ceux qui croient encore à l’efficacité de ce gouvernement destructeur voire à la politique en règle générale.
      Maintenant, je crois qu’entre l’extrême droite ou l’extrême gauche contre un pangolin au second tour, je voterais pour le pangolin parce qu’hélas il faut souvent choisir entre la peste et le coronavirus.
      Sinon, je me suis inscrite avec espoir sur la liste des volontaires pour tester les vaccins : je vous dirai si jamais je suis appelée ;)

    • Le manque de disponibilité de masques en mars peut parfaitement expliquer la communication du gouvernement à ce sujet : un mensonge pour la bonne cause (enfin ça c’est leur version ; l’autre c’est pour masquer leur incompétence).
      Ensuite on a affaire à un nouveau virus qu’on ne connait pas, faudrait peut-être un jour admettre qu’il est possible de changer d’avis en fonction des infos du moment. La dispersion par aérosols était encore loin d’être prouvée en mars.
      Et si on a la moindre sympathie envers le personnel soignant et l’état de leur outil de travail, il serait également temps de se rappeler qu’ils appellent au port du masque depuis plus longtemps que les politiques. Et que porter le masque pour essayer de les préserver autant que faire se peut ne veut pas dire qu’on n’est pas conscient de la responsabilité criminelle des gouvernements successifs responsables de cette situation.

      Je veux bien gueuler pour que les vrais responsables soient jugés, ça n’empêche pas d’essayer de faire son possible pour que ceux qui sont aux premières loges ne soient pas trop débordés par la deuxième vague.

      • Je suis on ne peut plus d’accord avec vous, sauf pour la partie « la dispersion par aérosols était encore loin d’être prouvée en mars ».
        Sachant que c’est un mode de contamination connu et fréquent pour les virus touchant les cellules du système respiratoire, pour moi il aurait été beaucoup plus logique de partir du principe que la contamination par aérosols était probable en attendant les résultats des études pour savoir si elle est possible ou non.
        Et puis si les chinois avaient tous des masques pour le SRAS, on se doute bien qu’il y avait une raison. Ils ont des scientifiques brillants, et ils ont aussi un peu plus de recul que nous sur les coronavirus.
        On se rejoint sur le fait que lorsque les moyens manquent, il est essentiel de prioriser les personnes exposées et les plus fragiles. Dommage, tout de même, que cela se soit fait sur un mensonge sans compter sur la responsabilité individuelle des citoyens. Peut-être suis-je très naïve.

      • La dispersion par aérosols était soupçonnée mais pas encore prouvée. Le problème avec cette crise c’est qu’on a utilisé beaucoup de discours scientifique (ce qui est une bonne chose, on a besoin de se baser sur quelque chose de solide), mais on n’a pas vraiment insisté pour donner au grand public les clés pour comprendre ce discours. Les scientifiques sérieux ne se prononceront pas définitivement tant qu’ils n’ont pas de preuves. C’est leur métier qui l’exige. On avait il me semble qu’une seule étude qui penchait en faveur des aérosols, c’était le bateau de croisière où le système de ventilation a dispersé le virus dans de nombreuses cabines. C’était tout à l’époque, et c’était très léger pour les experts. Et les scientifique n’ont pas de problème à mettre à jour leurs certitudes en fonction des dernières découvertes, le grand public plus.
        Le coup des masques utilisés en Asie en général est une question culturelle plus que scientifique. Je ne sais pas si c’est le cas pour les chinois mais les Japonais sont des fanatiques de l’hygiène ; ils portent des masques épidémies en cours ou non, souvent simplement pour se protéger des pollens. Et je peux comprendre que les habitudes de populations accommodées à des dictatures ne donnent pas envie au Français moyen.
        Là où le gouvernement a clairement merdé c’est que 1. il aurait dû assumer de suite sa politique de priorisation suite au manque de stock. Les Français ne sont pas cons à ce point là, ils peuvent comprendre que les soignants sont prioritaires. Le fait d’avoir voulu le cacher comme un gosse pris la main dans le sac qui continue à nier a ruiné la confiance des gens. 2. il aurait pu soutenir que, dans le doute et en attendant qu’on en sache plus, porter un masque peut être une bonne idée pour ceux qui le souhaitent. Un masque ça coûte rien, c’est pas comme si on commandait des millions de doses de vaccin. Ils auraient pu dire : « Voilà, on a pas assez de masques chirurgicaux et on fait tout ce qu’on peut pour en trouver, mais si en attendant des citoyens responsables veulent aider voici les recommandations officielles pour se le faire soi-même en tissu, parce que c’est toujours mieux que rien. »
        Mais bon, je dois être naïf moi aussi …
        (Et sinon merci pour la gentille remarque dans votre autre message)

      • Complètement d’accord sur le fait que les scientifiques attendent des preuves solides pour faire des annonces, mais justement quand on ne sait pas on applique normalement le principe de précaution.
        Pour moi, la voie logique (s’il n’y avait pas eu la pénurie de matériel qui est un problème à part) ça aurait été « on en sait pas si le virus se propage par aérosol, dans le doute mettez des masques, si les études montrent qu’il ne se propage pas de cette manière on vous tiendra au courant le moment venu et on allégera le protocole en fonction des connaissances ».
        Et oui, comme vous je n’ai pas trop apprécié qu’on me mente alors que je comprend parfaitement que les soignants et personnes fragiles sont prioritaires pour les masques. A côté, il y a quand même eu des trafics de masques et des pharmaciens qui ont été agressés par des gens pourtant bien portants, c’est un peu désespérant.
        Le comportement idiot d’une petite part de la population justifie-t-il de mentir en masse au peuple entier ? Vous avez 2 heures, calculette non autorisée.

  29. Cher Odieux. Il manque des catégories. Vu au cours des derniers mois, le masque porté autour du bras, sur la tête, en dentelle (oui, véridique, donc inutile), portés et inchangés depuis des mois (les dermatos vont avoir du boulot). quand comptez vous vendre des masques 100 % étanches avec le label « odieux connard certifié » ? Vendu uniquement après avoir répondu et raté le test « permis de tweeter »

  30. Spéciale dédicace à tous les connards et toutes les connasses convaincu(e)s que le seul truc qui pèse sur leurs libertés, c’est un bout de tissu sur le museau. Je vous envie, vous vivez dans un monde si simple et si petit…
    Avec vous, la révolution est en marche ! Et à contre courant !
    Parce que c’est votre projet !

  31. prononcer le mot  » complotisme  » en levant les yeux au ciel dans le but de culpabiliser le citoyen moyen n’empêche pas ce dernier de regarder la réalité en face ! attention : je ne dis pas que le corona a été semé volontairement ! mais le surgissement de ce virus mondialisé est une magnifique occasion d’une rentabilisation massive et mondiale :
    dégraissages en vue dans des secteurs entiers de l’économie . partout . ( c’était pléthorique , on vous dit ! et salissant , tout ça …. )
    augmentation des dettes publiques induisant à brève échéance une baisse des revenus de vous et moi avec serrage de ceinture à la clé .
    beaucoup d’enfants n’iront plus à l’école , ils s’occuperont à chercher de la nourriture . ( mais pas ici , hein ? ailleurs , dans des pays lointains ! )
    disparition quasi programmée du tourisme de masse ( oh le vilain mot plein de mépris ) seuls ceux qui le méritent ( je veux parler de ceux qui en auront les moyens : toujours ce p***** de veau d’or ! ) ) pourront s’ébattre dans des lieux estrangers .
    surpopulation , surproduction , paupérisation généralisée , raréfaction des ressources naturelles , abus de la planche à billets , folies financières ….sont des plaies ! et depuis longtemps .
    DONC : freinage en catastrophe et mise au pas de celles zé ceux qui croyaient aux » lendemains qui chantent  » , distraction des foules avec des faits divers très choquants et très tristes . ( nooon ! ne t’occupe pas de ce qui arrive au-delà des océans ou de l’avenir : mate plutôt ce qui se passe dans ton quartier ! )
    pas sûr que ça profite à la planète , tout ça . ( ça serait pourtant une consolation )
    mais y en a bien 2 ou 3 qui sortiront le rôti du four …. et se le taperont !

  32. Juste une remarque en re-passant et en re-lisant les commentaires. C’est fatigant ce mot, là, complotisme. Qu’est-ce que c’est? Le fait de croire qu’il y a des complots? Trouvez-moi une époque et un pays sans complots. Même sous Staline, on ne les inventait pas tous. C’est dire.
    Après, voir des complots partout, évidemment, c’est ridicule. Voire de la magouille partout par contre…bref.
    Entre les parano accusant les Illuminati à tout va et les Bisounours, il y a moyen d’avoir une discussion argumentée?

    • Disons que ce qui est fatiguant avec les théories du complot c’est que la plupart des complotistes sont infoutus de faire la différence entre les luttes de pouvoir habituelles et des vrais complots.
      Dans le genre : « Comment, des gens qui ont du pouvoir essaient d’avoir encore plus de pouvoir ? C’est un complot !! » : non, c’est comme ça que tourne le monde depuis des millénaires (au moins). Ou encore : « Comment ? Les USA(/Russie) dénoncent les massacres commis par leurs adversaires mais cachent les leurs ? C’est un complot !! » : mais non bordel, ça s’appelle de la propagande et tous les pays le font ! Etc …
      Les gens disent maintenant « complot » là où auparavant on disait « affaire » : affaire du Watergate, affaire du Médiator (Comment ? Une entreprise privée qui essaye de se faire du fric par des moyens illégaux ? Ça existe ? Bref …).
      Le complot implique quelque chose de secret et une certaine dose de trahison. Que des gens veuillent simplement plus de pouvoir ou de fric, je vois pas trop en quoi c’est secret. Par contre un troupeau de militaires (ou autres) qui veut renverser un gouvernement c’est un complot, parce que c’est pas un truc évident dans la vie de tout les jours, et que les militaires sont censés défendre ceux qui les emploient. De même le projet MKUltra peut être vu comme un complot, parce que généralement un pays est censé protéger sa population et s’il veut faire des expériences dégueulasses il le fait plutôt sur ses ennemis, pas sur ses propres citoyens.

    • Le problème c’est qu’ à force d’argumenter de façon correcte avec des épais du bulbe, on ne les fait pas se rendre compte de leur ignorance ni que leur délire de complot mondial est idiot.
      On ne fait que les légitimer comme un interlocuteur raisonnable tenant une position raisonnable. On a alors gagné qu’un idiot délirant qui se croit maintenant fin et légitime dans ses pensées.

      • J’ai bien plus de plaisir à lire les messages intelligents et argumentés de Marie qu’à lire des querelles remplies d’insulte.
        Le résultat, me semble-t-il, ne peut être que meilleur : les « irréductibles », au moins, ne se crisperont pas sur leurs positions en se sentant victimisés (ce qui ne ferait que renforcer leur sentiment d’être les seuls à savoir et qu’ « on » cherche à les faire taire en les persécutant), et ceux qui ont gardé un peu d’esprit critique pourraient bien se laisser convaincre.
        Bravo, Marie, pour ce message et celui de 22h37. J’étais déjà consciencieusement porteuse de masque, mais si ce n’était pas le cas vous m’auriez sans doute convertie.

      • Et personne ne t’oblige à lire, pas plus qu’on ne t’oblige à valider les complotistes.
        Quand à être converti à tes propres convictions, bravo xD.

      • Pour moi , une théorie du complot c’est une opinion malveillante non appuyée par des faits, ou dont les faits ont largement été démentis. On est dès lors dans un système de croyances. Vous n’aurez donc aucun résultat à bâtir une argumentation par dessus. Encore plus quand l’auteur est généralement là pour susciter l’adhésion, et pas d’écouter ses contradicteurs. Et puis on va pas se mentir, si jamais quelqu’un cherche à s’informer sur un domaine, ce n’est pas dans un espace commentaire qu’il va le faire, s’il est réellement sérieux dans sa démarche.
        j’ai eu plus de résultats, pour tenter de diminuer l’adhésion, d’essayer de me moquer des arguments fallacieux. Le rire est une émotion positive, qu’on retient donc mieux. Plus c’est drôle, pertinent, simple et court, et plus c’est efficace. Ajouter de la bienveillance serait un gros plus – je l’applique trop rarement- car la personne émettrice ou celle susceptible d’adhérer est souvent en situation de mal-être; Il faut essayer de froisser l’idée, pas la personne.

      • ajihel > Sait-on jamais, pour l’argumentation : il y a peut-être des degrés d’atteinte divers dans le complotisme et des oreilles pas totalement bouchées. Il est possible que vous ayez raison, mais je trouve tout de même ça triste de considérer dès le départ 100% des complotistes comme des causes perdues et je préfère quand même tenter le raisonnement au cas où il resterait des bribes d’esprit critique. Sans trop de résultats pour le moment, il faut bien l’admettre… je garde quand même espoir :)
        Je vous rejoins pour l’humour, surtout s’il met en avant les contradictions : que ça fonctionne ou non on aura au moins rigolé. Tout à fait d’accord aussi pour la bienveillance. Les insultes, elles, n’ont jamais fait progresser qui que ce soit.

      • Aussi risible que le complotisme puisse être, je trouve l’officialisme beaucoup plus inquiétant et dangereux.
        -« L’obéissance aveugle en l’autorité est le plus grand ennemi de la vérité ».
        Albert Einstein

      • FingerBang > Tout à fait, heureusement ce n’est pas binaire. Les complotistes et les « officialistes » se font remarquer, la grande majorité agit, je l’espère, avec intelligence et esprit critique.
        N’oublions pas aussi les « anti-officialistes de principe » qui feront tout le contraire de ce leurs disent les autorités, même si par moments c’est stupide.

  33. J2LR je pense avoir du mal à vous comprendre, et c’est sans doute réciproque. Avez-vous manqué le conditionnel, dans ma dernière phrase, ou est-ce de la mauvaise foi ?
    Enfin… pour le coup, je vais appliquer vos conseils et lâcher l’affaire : ce ne serait effectivement que dialogue de sourd et perte de temps :)

  34. Connard, vous n’êtes plus drôle. Ce n’est plus l’heure de rigoler, pas de cette façon. Il est l’heure de s’engager parce qu’on va tout perdre si on reste des connards.

  35. Macron l’a annoncé, le couvre-feu doit être instauré dans les grandes métropoles de France. Ainsi de 21h à 6h du matin, chacun doit rentrer chez soi, les restaurants, cafés, théâtres, cinémas, etc. doivent fermer. Sont autorisées les sorties pour le travail ou pour une urgence sanitaire. Le but premier annoncé par le Président – mettre fin à la convivialité. Bref, il est intimé à la population de déprimer chez soi. Si possible seul. Si en plus, l’on pouvait crever en silence, ce serait parfait, mais malheureusement, il n’est pas (encore) possible de le dire.

    La nuit, puisqu’il est bien connu que le virus frappe la nuit. C’est un noctambule, un peu fêtard, qui fait la tournée des grands-ducs. Ce n’est pas un travailleur de la journée, avec ses horaires de bureau, qui prend le métro ou les transports en commun bondés. L’on vous l’a dit, il faut lutter contre la convivialité – pas contre l’asservissement.

    • J’oubliais c’est vrai : il n’existe aucun moyen de se divertir chez soi. Jeux vidéos, de société, livres et autres produits culturels, Internet et son infinité de savoir et de nawak (en proportions : 1/99), … tout cela m’a été enlevé par de vils lutins nazis payés par le gouvernement et le complot judéo maçonnique. Bref, pas d’autre choix que d’attraper la bouteille de vodka et me saouler (seul) jusqu’à ce que mort s’ensuive.
      (après peut être que les divertissements domestiques ne vous conviennent guère – j’en suis navré pour vous, mais impossible de généraliser)

      Pour la convivialité, certes, même si les moyens de communication modernes compensent un peu, ça ne remplace pas.
      Mais bon, c’est la vieille morale, mais à l’envers.
      « – Que faisiez vous cet été ?
      – Je dansais.
      – Vous dansiez ? J’en suis fort aise ! Et bien, chantez maintenant … mais chez vous. »

      • Si tu peux te contenter de ta connexion en attendant le feu vert de ton gouvernement pour recommencer à vivre, sous-vivre sans visage dans des files interminables pour un pain, en continuant à te convaincre que c’est pour le bien de la société, effondrée, en faillite, acculturée, en pleine psychose paranoïaque obsessionnelle, laisse-toi couler avec le navire.
        Il n’y a pas de 2ème vague, juste un surf interminable depuis mars/avril !!!

      • Punaise, t’écoutes les gens t’as l’impression que c’est l’apocalypse. Quand des historiens débarqueront dans quelques siècles et qu’ils étudieront les écrits de 2020 ils auront l’impression qu’il y a eu un hiver nucléaire ou des escadrons de la mort qui parcouraient les rues pour fusiller les gens qui sortent de chez eux ou chez qui on entend un peu trop de bruit …

      • Non il auront l’impression, à raison, que les Européens du début du XXie siècles sont des indolents, pourris, gâtés et égoïstes qui font systématiquement une montagne des petites contrariétés tout en ne faisant absolument rien pour les réels problèmes (réchauffement climatique/pandémie/massacres/etc)

      • Tobor : selon vous je serais donc un mouton soumis au gouvernement, sans la moindre culture et terrorisé, et qui ne serait que bon pour l’abattoir ? Et ce sans la moindre argumentation, juste en affirmation péremptoire.
        Ah mon vieux tobor ! :) Je me rappelle notre première rencontre sur ce blog. Je vous avais accusé d’être un troll, et vous m’aviez rétorqué – à juste titre- qu’un simple désaccord ne signifiait pas être un troll. Je m’étais excusé, puis nous avions débattu courtoisement, c’était sur les jeux vidéos. Et même si nous n’étions pas d’accord, nous avions une forme de respect, ce qui n’empêche pas pour autant la taquinerie.

        Ici même, en guise de remarque un peu acide, me voilà rabaissé au rang de laquais du gouvernement, représentant d’une soit disant société dégénérée. Je vous rassure de suite : notre mode de vie n’avait pas besoin d’attendre le confinement pour montrer des signes de décadence. Le 1er étant cette infantilisation et déresponsabilisation massive des adultes, dont parlent si bien Marie et Jesus contre attaque. Plus facile de dire « c’est la faute à », que de reconnaître ses propres erreurs, et assumer sa responsabilité, à titre individuel et collectif. Le jour où on n’aura plus aucun bouc émissaire, on sera bien embêté, car on devra retrousser nos manches. Ou alors on peut le faire maintenant et ça sera moins douloureux.

        Bref, je ne sais pas. Êtes vous de cette catégorie ? Ou tout simplement vivez vous mal le confinement et reconfinement partiel, ce qui crée un fort trouble chez vous, et vous pousse à des propos peu glorieux ? En ce 2e cas je compatis. Mais ne vous en prenez pas à la Terre entière pour cela.

        Quoi qu’il en soit, après moult hésitation, je vais prendre le temps de vous répondre. Si j’obéis aux consignes gouvernementales, ce n’est pas par soumission veule, mais par réflexion logique : je comprends certaines de ces mesures et les fait miennes ; pour d’autres, si elles me paraissent douteuses, je peux les contester dans le cadre du débat, et non les rejeter de par ma propre volonté car cela serait nuire à la politique globale, et de surcroit, rien ne prouve que je n’ai en fait tort !
        Pour l’acculturation, votre propos m’amuse. Car au déconfinement, je n’ai pas l’impression que les gens étaient impatients de retrouver musées, théâtres, salles de spectacle … mais plutôt bars, restaurants et soirées privées (majoritairement hein ? – bien sûr il existe des cas particuliers). Si je peux le comprendre, je trouve votre affirmation déplacée, d’autant plus que la culture est largement accessible par Internet de nos jours, ce qui représente une révolution aussi conséquente que l’invention de l’imprimante de Gutenberg (qui n’est pas vraiment une invention … plus une amélioration et une diffusion occidentale d’une technologie connue en Asie).
        Quant à l’effet de l’absence de visages visibles, j’ai lu quelques articles sur le sujet, donc pour le coup, je ne vous donne pas complètement tort … Maintenant, dans la vie, tout est compromis. Est ce que je préfère me passer de sourires pendant quelques mois, ou voir des dizaines ou centaines de milliers de compatriotes mourir, des hôpitaux saturés ? Personnellement, j’ai déjà la réponse.

      • @ Kwistas
        Vous ne remarquez pas la fin de la souveraineté de nos états ? Le but qui tient en un vaccin expérimental dont les essais font des ravages ? Le projet 5G smart-cities, objets connectés, surveillance généralisée qui nous sera imposé de force, sans moyens de contestation grâce à la crise.

        Une fois de plus, en octobre, ils annulent toutes les opérations, vont laisser crever les cancéreux, les avc, les infars, les plus de 70 ans avec problème respiratoire ou autre, etc., comme en mars mais avec moins de lits, moins de place en réa, tout ça pour déclarer du covid et toucher sa prime de 30€/cas, ne pas se faire remarquer et éjecter de son poste.

  36. Et pourquoi je protégerai des collabos ? J’ai pas envie qu’ils continuent à vivre les lèches-culs.
    Les soumis, les travailleurs, les obéissants, les on y peut rien , c’est pas ma faute c’est eux, ils peuvent crever. A la louche, ça fait 85 % des Français, c’est écolo, c’est génial.
    Mais qui a a envie de protéger les vieux ??? Faut être un sacré faux-cul, toute l’année, j’ai envie de tuer du vieux et surtout les miens !
    Les vieux ils croient aux CDI dans une grosse boîte, à la retraite, au bonheur de passer 50 ans avec le même boudin débile qui t’as pondu deux connards que tu dois nourrir alors qu’ils t’insultent.
    Vous croyez vraiment que c’est le plan de l’univers ? Il s’agit donc de superflu, de reproductible, de semblable mais rien d’aimable ou de respectable là-dedans.
    Les élites vous méprisent , vous chient dessus, vous expliquent comment vous devez penser (par ex : dire du mal des élites, c’est complotiste, vous croyez à la terre plate) mais vous le méritez tant. Quand on tend la joue, on en mange une autre.
    Bon, je vous aime quand même, c’est vous qui me payer après tout.

    • Le gros laïus de merde… écrivez le plutôt du PQ, mon vieux !
      On vous aime aussi <3 parce que si vous êtes fonctionnaire, vous faites un métier pas facile !

    • tombé du lit ? rétabli en catastrophe du pied gauche ? plus de café ?
      …. ou prêt aux aux blanches aurores pour aller bosser . c’est si triste .
      inutile de paniquer : en cas de morsure par la covid-19 , si ça tourne mal , il faut se reposer sur les entreprises de pompes funèbres ! ce sont des pros ! ils vous mettront en bière ( hihihi je ne m’en lasse pas ! ) fissa , et vous conduiront au crematorium ou au cimetière avec une telle diligence que vous ne vous en rendrez même pas compte !
      pendant ce temps un ange ( grand , blond et beau comme le jour ) vous aura conduit vers la lumière et , après que Michel aura pesé votre âme ( ça va très vite et ça fait moins mal qu’un écouvillon dans le nez ! ) vous chanterez des cantiques ( à pleins poumons ) jusqu’à la fin des temps . elle est pas belle , la v…. euh …. la mort ?
      ( bémol : les zélites , habituées aux privilèges ,et adeptes du  » pousse toi de là que je m’y mette  » sont généralement chef.fes de chorale . )
      bisous et à + .

      • rhooo …. il y en a beaucoup moins , à cause des réincarnations ! les chef.fes sont des maîtres.ses chanteur.ses ! c’est magique et pis c’est tout . vous êtes deux gâcheurs enquiquineurs professionnels chercheurs de petite bête .
        glou glou glou glou …..

      • merci Jesus IIl e retour ! la foule équilibre le bidule ! une illusion acoustique , que même si une dinde glousse à côté de toi dans la chorale , tu crois entendre une soprano ! bow wow wow …..

    • Vous vous lâchez, c’est mal :)
      A peu près d’accord avec tout ce que vous dites cependant (sauf sur le bonheur de passer 50 ans avec sa femme, en ce qui me concerne ça fonctionne assez bien tout bêtement parce que ni elle ni moi ne nous sommes fait des illusions à la Disney).
      Il y a deux types de personnes dans le pays: ceux qui bossent et ceux qui en profitent. C’est cette deuxième catégorie qui sait ce qui est bien, vrai et juste. ‘faut vraiment tout expliquer, c’est pas compliqué quand même!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.