Annonce – Salon du livre de Paris 2016

Ce week-end, se tiendra le Salon du livre de Paris, qui, figurez-vous, se déroulera à Paris (je sais, on s’instruit tous les jours sur ce blog).

Et si j’en parle ici, c’est que j’y serai. Très exactement, ce samedi 19 mars 2016, de 16h00 à 20h00, sur le stand des éditions Points. Si vous voulez donc venir me saluer, ou me filer du pognon parce que vous êtes comme ça (vous pouvez même faire les deux, me dit-on), c’est par conséquent tout à fait possible. Répondons donc aux questions qui vont bien.

Q : « Alors oui, mais c’est où ? »

C’est aisé à trouver, galopin. Ce sera à Paris Porte de Versailles – Pavillon 1 Boulevard Victor, Paris 15ème.

Q : « Et pour vous y trouver ? »

C’est bien simple ! Comme je l’ai écrit plus haut, je serai présent le samedi, de 16h00 à 20h00. Chez nos amis des éditions Points. Et pour trouver leur stand, il y aura un plan à l’entrée, logiquement. Sinon, ma cravate aussi rouge que chatoyante saura guider les âmes égarées façon étoile du Berger. Si vous finissez dans une étable, par contre, c’est que vous vous êtes plantés, vous avez suivi la mauvaise cravate. Ou un truc du genre. Rah, je m’y perds.

Q : « Dois-je savoir des trucs, comme par exemple, combien d’europesetas on va prendre dans ma poche à l’entrée ? »

Toutes les infos, les tarifs et compagnie sont disponibles sur la page qui va bien.  Prenez garde à la rubrique « À noter » qui précise qu’il ne faut pas venir avec vos propres livres, sinon après, c’est le chaos à la caisse, les gens ne s’y retrouvent plus, ça se bouscule, ça s’énerve, et ça finit en distribution de flashballs dans les margoulettes. Par conséquent, vos livres resteront au vestiaire. Quitte à filer du pognon à n’importe qui, vous pouvez me le filer à moi, ce sera plus convivial.

Q : « Diego sera-t-il là ?« 

Tel Louis XIV, je soustrais mon petit personnel à la vue de mes convives. Vous ne le verrez donc pas, sinon après, il va penser qu’il a de l’importance et demander une augmentation. Tututu. Restons sérieux.

Q : « Je m’en fous de votre annonce, là.« 

Vous n’êtes vraiment pas très sympa. Mais bon, vous savez quoi ? Pour compenser, je vais aller voir Divergente 3 dès ce soir histoire d’embrayer rapidement avec des choses plus sérieuses.

Attendez, j’ai écrit « plus sérieuses » ?

J’ai dû glisser.

23 réponses à “Annonce – Salon du livre de Paris 2016

  1. Vous avez donc glissé sur une banane en tututu et cravate rouge ? Quel manque de peau !
    Si mes pas pouvaient croiser les vôtres ce samedi ce serait avec joie, mais je crains de ne pouvoir, malheureusement.
    À défaut, je croise les doigts.

  2. Bon courage, cher Monsieur O.C., pour le salon du livre et le film. Surtout le film à mon humble avis..

  3. Je viens de prendre mes billets pour Paris… pour le week-end suivant. Je crois qu’on appelle ça la loose outre-Manche.

    • Je constate que nous sommes entre gens de bonne compagnie, moi aussi ça m’a paru bizarre comme assertion : rétribution du petit personnel ! Pourquoi faire et depuis quand ont ils droit à des émoluments compensatoires ? Pourquoi pas le droit de vote aux femmes pendant qu’on y est !? Un peu de sérieux que diable !

  4. La cravate rouge ça ne suffit pas comme signe distinctif. La moitié de vos lecteurs risquent de se retrouver face à Mélenchon.

  5. « Vous n’êtes vraiment pas très sympa. » Mais le train de nos sarcasmes roule sur le rail de votre indifférence ?

  6. Douze euros l’entrée ? Non, mais je suis pas Rotschild (même si j’aime bien boucliers rouges, mais bon, c’est une autre histoire…). Sans moi, je vais plutôt aller voir la grosse Lulu rue St Denis.

    • Dans les deux cas, voir O.C. ou voir la grosse Lulu, il y aura une histoire de cravate là dessous… Votre choix est tout à fait compréhensible à mon goût.

  7. Mais pourquoi Divergente III ?
    Une grosse daube annoncée sans aucune surprise :D
    Quand à Batman vs Superman… c’est un peu comme Cowboys contre extraterrestres ou Lincoln Chasseur de vampires.

    Room : Plébiscité par la critique
    ou Moonwalkers – celui de 2015, rions avec StanleyKubrick – pourraient être plus prometteurs.

  8. Allez, s’il vous plaît, faites nous Moonwalkers.

    Pas envie parce que si on rit avec du Kubrick c’est que c’est fin ?

    J’aurais une réponse : Ron Perlman :p
    Réalisé par un frenchie : Antoine Bardou-Jacquet
    et co-joué par Rupert Grind : Le pote rouquin d’Harry Potter

    En plus ça n’est distribué que dans quelques salles dont les MK2 !
    Franchement, c’est pas de la belle daube ça ?
    De la daube bien prétentieuse, de la daube qui se la pète à fond.

  9. à la suite de cette folie de mondanités , je me demandais …
    on s’adresse à qui pour les paris ? à combien se monte le pactole ? il vise quoi , exactement , Odieux ?
    obtenir le plus grand nombre possible de commentaires sur des films que tous s’accordent à traiter de bouses et de daubes ? un record de participations à des salons du livre ? un prix ? un peu plus qu’un quart d’heure de célébrité ?
    bande de joyeux farceurs ! ( quel que soit votre nombre )
    vous avez eu cette riche idée à la suite d’une overdose de vodka , avouez-le .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s