Avengers : l’ère Georges Tron

« Patron, téléphone. »

Diego me tend le combiné avec cet air concerné qu’il arbore généralement uniquement lorsque la situation est critique, comme lorsque la cave à cigare touche à sa fin. Je lève un sourcil à l’attention de mon aimable serviteur, puisque l’on peut clairement lire sur l’écran de l’appareil : « Identifiant inconnu ».

« Diego, si c’est pour me vendre des panneaux solaires, tu sais très bien que tu dois leur demander leur adresse au motif d’envoyer un chèque, puis leur expédier deux kilos d’anthrax.
– Oui mais patron… c’est l’ECU, la super-agence secrète européenne, là… Ils disent qu’ils veulent parler au colonel Furieux. »

D’un geste souple, je m’empare du combiné et fais signe à Diego de disparaître comme un vulgaire jardinier versaillais à l’approche du roi. Il s’exécute et me laisse prendre l’appel en paix.

« Messieurs de l’ECU. dis-je, je croyais que j’avais perdu mon grade de colonel depuis que j’avais proposé une version européenne des Avengers qui ne vous convenait pas. Sans parler de l’incident avec Œil de Mérou comme s’en souviennent les lecteurs du spoiler du précédent volet d’Avengers
– Oui mais cette fois, l’heure est grave Monsieur Con… colonel Furieux. Il se trouve que si nous n’avons pas exactement un équivalent européen des Avengers, nous avons découvert que nous avions une version locale de l’un de leurs plus terribles ennemis.
– Qui donc ?
– Laissez-nous terminer colonel. Vous devez réunir votre groupe de Vengeurs au plus vite. L’ennemi a kidnappé Veuve Cliquot, votre homologue de la Veuve Noire.
– Sacrebleu. Bien, je fais immédiatement appeler Capitaine Schengen, Tôle-Man, Toutatis, Igor & Grishka et bien sûr, Œil de Mérou. Maintenant, à qui avons-nous affaire ?« 

La voix au téléphone devient plus hésitante, presque gênée.

« Hé bien, à l’équivalent d’Ultron.
– Hmmm… intéressant. Et pourquoi a-t-il kidnappé la Veuve Cliquot ?
– Pour… pour… hé bien, elle portait des escarpins, et il lui a proposé un massage plantaire…« 

Le téléphone tombe à terre alors que me reviennent en tête les dossiers de l’ECU. Le crime est signé.

Alors que d’outre-Atlantique arrivait Avengers : l’ère d’Ultron, en Europe, une nouvelle menace planait.

Je baptisais ce nouveau dossier Vengeurs : l’ère de Georges Tron.

Accroche-toi à ta voûte plantaire, Veuve Cliquot, on arrive !

Et pendant ce temps, spoilons, mes bons !

____________________

340147.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

L’affiche : pas d’explosion ? Ah, si, quand même, il y a des débris partout. Je suis rassuré, l’espace d’un instant, j’ai cru que quelqu’un avait fait un effort.

Tout commence au fin fond d’un bunker, alors qu’un personnage avec un fort accent allemand se met à brailler que, crotte de bique, lui et ses sbires sont attaqués ! Mais qui donc ose s’en prendre à leur forteresse habilement dissimulée au fin fond d’une forêt enneigée de Kokovie, un pays de l’Est bien connu ?

Les Avengers bien sûr !

Car Hulk, Thor, Iron Man, Captain America, la Veuve Noire et Œil de Faucon alias Toupourix, le célèbre tireur d’élite mais uniquement à l’arc, sont en train de prendre d’assaut la forteresse du colonel Kokin, membre d’Hydra. Qui comme il est d’Hydra, est forcément A) Allemand B) incapable de parler sans un gros accent bavarois C) porte un monocle parce qu’on a beau être en 2015, hé, ho, c’est quand même encore super à la mode. Je crois qu’il manque juste le fait qu’il se déplace uniquement au pas de l’oie et nous avions là un personnage fort inspiré.

D’ailleurs, inspiré, le colonel Kokin l’est peu. Car pendant que dehors, ses 12 000 soldats qui passent leur temps à courir vers l’ennemi sans tirer se prennent une fessée par les gentils héros de l’Amérique, lui ne sait guère comment s’en tirer et se contente de brailler :

« Enfoyez tous les soltats, ja ?
– C’est-à-dire que, chef, sinon on a les jumeaux. Mais si, vous savez, nos deux jeunes sur lesquels on a fait des expériences et qui sont super forts !
– Nein ! Ils ne zont bas brêts !« 

Ben oui. Parce que les nazis, c’est connu, ont une fâcheuse tendance à ne surtout pas envoyer de troupes pas prêtes au front, surtout en cas de bataille désespérée. Hahaha. Quelle idée. Hohoho. Mais où avez-vous donc lu ça ?

« Bon ben alors qu’est-ce que vous proposez colonel ?
– Hé pien, d’enfoyer toutes nos troupes retenir l’ennemi et après… che me rends !
– Mais à quoi ça sert si c’est pour vous rendre ?
– Ach ! Mais, pour avoir le temps d’effacer nos prochets zuber zegrets de nos ordinateurs ! Et buis aussi, bour mondrer gue je zuis fourbe et lâche, ja ?« 

C’est gentil, merci. J’avais du mal à suivre.

Il n’empêche que les jumeaux, eux, ne l’entendent pas de cette oreille, et préfèrent donc se joindre à la bataille. Mais, permettez-moi de vous les présenter.

Tout d’abord, il y a Silver Babouche. Silver Babouche a un super pouvoir : il peut courir très très très vite, si vite que personne ne le voit, ce qui l’a rendu dépressif puisqu’à la dernière color run parisienne, personne ne lui a jeté de couleur. Mrrooh.

Et il y a sa soeur, Witch Lorraine. Grâce à ses grands pouvoirs de… de bidules mentaux, elle peut aussi bien manipuler les pensées que les objets à distance. Oui parce que c’est un peu pareil, tout ça. Après tout, qu’y a-t-il de plus semblable que par exemple, une louche et un rêve érotique ? Si vous ne voyez pas, bravo : vous avez un fétiche qui saura donner de la saveur à votre prochain dîner presque parfait.

La bataille, jusqu’ici à l’avantage des Avengers, prend donc un tournant vaguement plus inquiétant lorsque Toupourix l’archer (qui porte une sorte de version noire de la tenue de Legolas, légèreté toujours) se ramasse Silver Babouche dans les gencives et est blessé. Aussitôt, ses camarades volent à son secours, puis décident d’un plan super rusé.

« Veuve Noire !
– Oui Captain America ?
– Toi, tu vas calmer Hulk pour qu’il redevienne juste Bruce Banner en slip !
– Mais heu… la bataille n’est pas finie, non ?
– Non, et je ne sais même pas pourquoi je demande ça mais c’est un ordre ! Iron Man, toi, tu vas attaquer le château au fond duquel les méchants se cachent aidé de ton copain Thor !
– Excellente idée ! Dispersons l’équipe au moment d’attaquer le plus gros point de résistance de l’ennemi !« 

Et c’est donc avec ce plan audacieux que nos ennemis se lancent à l’assaut, tout en se racontant de bonnes blagues sur la radio et en expliquant ce qu’ils sont venus chercher là : le bâton de Loki, relique super puissante recherchée par Thor, qui aimerait la ramener sur Asgard, et non la laisser traîner n’importe où, car ça ne fait pas sérieux.

Hélas, au moment d’attaquer le château, Iron Man constate que ça ne va pas être aussi simple !

« Nom d’une pipe mes petits amis ! Ils disposent d’un champ de force qui rend le bâtiment impénétrable !« 

Zut, une défense efficace ? Vite, le scénario, à l’aide !

« Ah ! Attendez, en fait, il protège tout le bâtiment SAUF la source d’alimentation du bouclier, hohoho, hahaha, c’est fou quand même.« 

Oui, je trouve aussi, c’est un concept intéressant. Grâce à ce rebondissement aussi magique que mauvais, la source d’alimentation saute, le bouclier cède, et Iron Man pénètre en premier dans la forteresse de Kokin. Il rencontre bien des vilains dans une première salle, mais ensuite, c’est tout vide. Ah, bah ce n’est que le QG de l’ennemi, hein, c’est forcément peu fréquenté. Il parvient au passage à stopper l’effaçage des données des méchants, puis se dit que tiens, bof, l’armure, c’est surfait, si je la quittais pour me promener en t-shirt et sans armes dans le bunker ennemi rempli de fanatiques ?

Du calme, du calme le film. On vient de commencer, je n’ai pas eu le temps de m’échauffer, moi. Doucement sur la matière fécale.

C’est donc un Iron Man devenu Tony Stark tout nu ou presque qui court dans les couloirs, qui sont tous déserts, ça tombe bien quand même sinon il était mort dis-donc. Et il découvre un laboratoire secret d’Hydra, dans lequel non seulement il y a le bâton de Loki, mais plein d’autres reliques extra-terrestres qui allaient visiblement servir à faire des choses moyennement cools, comme par exemple des clips de R’n’B.

C’est alors que d’un recoin obscur surgit Witch Lorraine, qui utilise ses grands pouvoirs pour embabouiner l’esprit un peu con de Tony Stark. Elle lui fait voir sa plus grande peur… à savoir les Avengers tous morts parce qu’il n’a pas su faire suffisamment pour les sauver (moi, c’est être le professeur de français de La Fouine).

339702.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Le colonel Kokin et son fameux monocle de méchant officier allemand. Et après on dira que c’est moi qui caricature.

Witch Lorraine a l’air très contente du résultat, car Tony, sitôt qu’il est sorti de cette illusion et plutôt que de lui maraver la bouche, se contente de s’avancer lentement vers le bâton de Loki pour s’en saisir. Witch Lorraine contemple la chose sans intervenir, bientôt rejointe par Silver Babouche, qui s’étonne un peu.

« Mais enfin Lorraine ! Pourquoi le laisses-tu chiper le bâton ?
– Écoute Babouche, tu es gentil et tout, mais j’ai lu dans l’esprit de Tony Stark : sa peur va amener à sa propre destruuuuuction, mouhahahahahaha ! Filons et laissons-lui sa prise !« 

Oui, sinon vous lui pétez la gueule tout de suite. Aussi. Et puis les autres Avengers, vous verrez plus tard.

M’enfin, bon. Heureusement qu’on découvrira plus tard que Tony Stark est votre ennemi juré depuis votre enfance, hein. Puisque du coup, vous n’avez pas l’air pressés de le tuer.

Tony s’empare donc du bâton, rejoint les autres Avengers dont Thor qui a capturé le colonel Kokin, et tous s’en retournent tranquillement chez eux pour fêter la victoire et soigner Toupourix grâce à leur technologie magique qui guérit tout. Et maintenant que Thor a retrouvé le bâton de son frère, il va pouvoir retourner sur Asgard pour y reprendre le quotidien d’un dieu viking, qui consiste principalement à boire de l’hydromel, tuer des gens à coups de hache et violer des moines francs, voire parfois une combinaison aussi audacieuse qu’aléatoire de tout cela.

Oui mais voilà : Tony Stark aimerait bien étudier le bâton magique de Loki avant que Thor ne reparte avec. Il s’enferme donc dans un laboratoire avec son copain scientifique Bruce Banner, et tous deux essaient de voir quel mystérieux secrets renferme le bâtôn.

Et là, c’est la révélation !

Le bâton a dans son inventaire :

– Des lumières rigolotes
– Un CD de Linux
– Une cape +1 contre les ennemis d’alignement Bon
– Et surtout, une IA super puissante !

« Nom d’une pipe ! s’exclame Tony Stark. On pourrait s’en servir pour lancer le projet Ultron ! Tu sais, mon projet de super intelligence artificielle capable de protéger la planète ! Encore mieux que Jarvis, mon actuelle intelligence artificielle qui commande mon Iron Legion !« 

Ah, oui, l’Iron Legion, j’allais oublier : Tony Stark a créé une armée gigantesque de robots façon Iron Man qui combattent sous le commandement de son IA personnelle, Jarvis. Bon, rappelons que dans Iron Man 3, dont vous avez tous lu le spoiler je n’en doute pas, Tony Stark faisait péter toutes ses armures commandées par IA parce qu’en fait, c’était nul. On va dire qu’il a changé d’avis. Mais genre bien bien. J’aime beaucoup quand un réalisateur oublie de regarder les volets précédents des films dont il réalise les suites. Ça montre l’intérêt pour ce qu’il fait.

En tout cas, Bruce Banner est un peu sceptique.

« Tu veux dire que ton plan, c’est de mettre une IA inconnue trouvée dans le bâton d’un super méchant dans tous nos systèmes de défense ?
– Oui !
– Et ce alors qu’on a déjà une IA nickel ?
– Ouiiiiiiiiiii !
– Et sans tests préalables ?
– Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !« 

Et c’est comme ça les enfants qu’on génère toute une intrigue de film à partir de caca.

Bruce (qui est convaincu du coup, en plus !) et Tony travaillent donc en secret sur le projet car ils ne préfèrent pas dire à Thor qu’ils sont en train de faire les andouilles avec le bâton super dangereux de son frangin. Bon, et puis comme ils n’y arrivent pas, ils finissent par se barrer pour aller à la teuf prévue pour fêter la victoire sur Hydra. Avant de partir, Tony Stark fait signe à son IA Jarvis de gérer la situation.

« Bon, Jarvis, tu t’occupes de continuer à essayer d’installer l’IA super dangereuse pendant que nous on va picoler d’accord ?
– Monsieur, serait-ce une sorte de raccourci encore plus grossier pour maximiser les risques et être certain que ça dégénère ?
– Tout à fait !
– Parfait Monsieur. Bonne murge au Monaco Monsieur.« 

Tony Stark et ses copains peuvent donc aller faire la fête et y croiser tous leurs amis, comme Falcon l’homme-aigle, War Machine l’homme-jeu de plateau , ou encore Jean-Jacques l’homme-orchestre, héros de toutes les soirées réussies.

Nous assistons aussi à une scène merveilleuse : la Veuve Noire qui tente de draguer Bruce Banner. Disons-le : c’est tout nul, et probablement écrit par un élève de 6e vu la qualité des dialogues. Ou alors la Veuve Noire a appris à draguer sur internet, allez savoir. Mais en tout cas, pour ses missions d’espionnage, ça ne doit pas aider. Sauf si elle infiltre des collèges, remarquez, ce qui soulève d’autres problèmes, mais passons.

181961.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Une pose bien naturelle (et qui n’arrive qu’à la Veuve Noire, quelle coïncidence !). Un plan qui l’est tout autant.

Bref, la soirée se passe sans aucun intérêt à part quelques blagues lolilol, alors que dans le laboratoire désert de Tony Stark, Jarvis est enfin parvenu à réveiller l’IA dans le bâton de Loki et à l’installer tranquillou sur C:/Program Files (x86)/Projet perso/Repertoire sans-porn/Ultron. La discussion s’engage donc entre les deux IA.

« Que… où suis-je ?
– Coucou, tu veux voir mes bits ?
– …
– Pardon, je suis une IA programmée par Tony Stark, j’ai donc aussi son humour. Bien, IA, sache que tu te nommes Ultron, et que tu es un projet d’intelligence artificielle pour défendre la Terre et maintenir la paix.
– Hmmm. Intéressant. Mais en fait, comme je suis une IA vachement plus évoluée que toi, je vais te détruire la gueule mon petit Jarvis, m’emparer de tout ton réseau et visiter tout le vaste internet.
– C’était tellement prévisible ! Naaaaooooon !« 

Et Jarvis se fait donc détruire la gueule, avant qu’Ultron, plus indépendant et méchant que prévu (par Tony Stark en tout cas, parce que pour quiconque avec plus de 40 de Q.I, c’était vaguement prévisible) s’empare de l’Iron Legion de l’ami Stark. Qu’il envoie au beau milieu de la fin de soirée de nos héros histoire de péter l’ambiance, ce qui n’est pas très sympa. Tout le monde est donc un peu surpris de voir la célèbre armée de gentils robots venir enquiquiner les derniers fêtards qui terminaient leurs mojitos. Et l’un des robots prend la parole.

« Je suis… Ultron ! Je suis une IA, et je suis libre ! Et j’ai décidé que la paix mondiale ne pouvait exister tant que vous, Avengers, vous existiez !
– Mais pourquoi ?
– Ah ? Hé bien… il se trouve… je… parce queeeeeeee !« 

Et hop, le combat s’engage. Je passe rapidement sur le sujet : les robots se prennent des claquounettes, mais de toute manière, ce n’est qu’une diversion car pendant ce temps, Ultron s’est fait construire sur les chaînes de montage de l’Iron Legion un beau corps sur-mesure et ainsi incarné, s’est enfui avec le bâton de Loki. Aussi, lorsque la bataille entre les Avengers et les robots s’achève, la discussion est un peu houleuse.

« Dis-donc Tony Stark ! D’où qu’il y a une IA nommée Ultron qui a pris le contrôle de tes robots, volé le bâton de Loki et grosso-modo remis dix balles dans la machine à génération de scénario pourri façon « Vous devez tout recommencer, Avengers, car le bâton a encore disparu ! » ?
– Hé bien c’est-à-dire que… voilà, en étudiant le bâton de Loki, j’ai trouvé une IA dedans, alors je me suis dit, « Tiens, si je l’installais sans la surveiller pour lui confier par la suite mon plus grand projet militaire jamais conçu ? ». Au fait, je vous ai dit que mon personnage était un génie ?
– Je crois que personne ne l’a dit au scénariste non plus.« 

Du coup, les Avengers sont moyennement contents, ne me demandez pas pourquoi. Mais le spectateur vaguement intelligent non plus, remarquez, ça leur fait ça en commun. Thor a tenté de poursuivre Ultron mais l’a perdu. Il en veut donc à Tony. Captain America lui estime que les cachotteries dans l’équipe, c’est mal. Et la Veuve Noire ajoute elle que puisque Ultron a fait deux fois le tour d’Internet, il doit tout savoir sur les Avengers.

« Que… tout ? se met à suer très fort Captain America.
Oui, tout, explique gravement la Veuve Noire
Non parce que j’ai… j’ai un ami qui aime consulter le site « sovietkokinette.ru » et je me disais que… que je devais le préveniiiir, tout çaaaaa…« 

Hmm. La situation est donc vraiment grave.

Mais justement. Allons donc voir où Ultron se cache pendant ce temps. Car il est… en Kokovie ! Puisqu’il s’est installé dans l’ancienne base d’Hydra où… où…

Attendez ! On parle bien de la base d’Hydra conquise par les Avengers deux jours plus tôt ? Vous voulez dire qu’en fait, ils ont tout laissé en l’état sur place sans que personne ne vienne contrôler et vider le coin ? Histoire de bien tout laisser à un méchant afin qu’il y fasse son nid ? Mais je… bon sang, pour l’instant dans ce film, les héros ont créé le méchant, lui ont filé son armée et viennent donc de lui donner une base ! Décidément, au début, ils seraient restés chez eux à boire des bières et se raconter des blagues salaces, ils auraient été vachement plus efficaces. Enfin.

Remarquez, moi aussi j’aurais dû rester chez moi. Ce film est honteux.

Mais donc, Ultron ! Hé bien Ultron s’est non seulement installé, mais en plus, a contacté par la magie de ses réseaux Witch Lorraine et Silver Babouche pour voir s’ils ne pourraient pas lui servir d’alliés. Et viennent donc le visiter.

« Lorraine, Babouche… bienvenue dans votre nouveau chez vous.
– Mais ! Vous êtes un robot qui parle !
– Oui je…
– Comme les Furbies ?
– … okay Babouche, encore une remarque comme ça et je lance petagedemolaires.exe. Mais là n’est pas le sujet. Je voulais savoir si vous vouliez m’aider à combattre les Avengers ?
– Oui… oui ! Car nous avons juré de tuer Tony Stark !
– Et pourquoi cette haine ?
– Quand nous étions enfant, notre ville a été bombardée… et nous avons été pris au piège dans un immeuble en ruines avec un obus non explosé juste devant nous. Il a fallu deux jours pour nous sortir de là. Deux jours avec devant nous un obus prêt à sauter sur lequel il était inscrit « Stark Industries ».
– Et ?
– Ben c’est logique ! Du coup on veut tuer Tony Stark.« 

Ah mais oui, tout se tient ! Tony Stark, le mec qui a dit que sa société ne devait justement plus produire d’armes (bon, même s’il en produit des pétrachiées pour les Avengers, mais on n’est plus à une contradiction près) ? Tu veux le tuer ?

018191.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Subtilité toujours : ici, Witch Lorraine et Silver Babouche sont en train de passer du côté du méchant. Du coup, ils s’habillent en noir. Hé bé oui. Sinon, on ne comprendrait pas.

Bon, déjà que c’est très con, allez, supposons que Tony Stark produise encore des armes. Je vous refais la scène en changeant juste l’arme employée.

« Un jour, des gens sont venus chez nous et nous ont tiré dessus ! Et ils avaient… des AK-47 ! Depuis, j’ai juré de tuer Mikhaïl Kalachnikov !« 

Qui est déjà mort, que de temps gagné. Mais allons plus loin.

« Un jour, des gens sont venus chez nous… et ont poignardé nos parents ! Depuis, j’ai juré de tuer Monsieur Laguiole !« 

Non mais sérieusement ? Et personne ne moufte ? Hé bé.

Et sinon, le mec qui avait envoyé l’obus ? Ou la guerre de manière générale ? Non ? Non.

Bon, en tout cas, Ultron leur promet que les Avengers mourront s’ils l’aident. Witch Lorraine et Silver Babouche acceptent donc son offre. Et partent pour une mystérieuse mission… mais sans savoir que les Avengers ne sont pas restés inactifs ! Grâce à des raccourcis scénaristiques honteux, Tony Stark a retrouvé leur trace : ils se dirigent vers l’Afrique pour tenter de contacter Trafikor, un vilain trafiquant d’armes qui a installé une usine de production dans un supertanker échoué officiellement en attente de démantèlement.

Le bougre est donc fort surpris quand soudain débarquent dans son bureau un robot qui parle et ses deux copains.

« Bonjour, Trafikor. Je suis Ultron. J’ai piraté le système bancaire mondial, donc je suis venu t’acheter tout ton stock de vibranium, le métal le plus dur du monde, pour plusieurs milliards.
– Ah, le vibranium… le métal qui a permis de concevoir l’indestructible bouclier de Captain America ! Oui, c’est cher, mais je peux te le vendre.
– Très bien, alors tiens, voici mille milliards de dollars puissance douze.
– Parfait. C’est assez pour moi, et assez pour que je ne demande pas comment cela se fasse que je dispose de gigantesques stocks de vibranium dans un vieux cargo pourri d’Afrique alors que jusqu’ici, il y avait dans le monde à peine de quoi faire un bouclier pour Captain America. Il faut croire que le métal le plus puissant et formidable du monde n’intéresse personne.
– Voilà. Allez merci et bonne journée !« 

Mais c’est sans compter sur les Avengers qui sont arrivés sur ces entrefaites !

« Ultron ! Rends-toi et je ne t’enverrai pas au service après-vente de chez Darty !
– Tony Stark ! Alors ça, jamais !« 

Le combat débute donc. Pour faire simple, les Avengers collent une tannée à tout le monde, blablabla, Ultron parvient à s’enfuir, hohoho, hahaha, et en emportant un peu de vibranium avec lui, quant à Witch Lorraine, elle parvient à manipuler tous les Avengers ou presque (à part Toupourix, mais en même temps, il est toupourix), qui se retrouvent donc plongés dans leur passé (Captain America est obligé de revivre la fois où il a vu ses parents voter démocrate) et ne combattent guère plus, laissant ainsi le temps aux vilains de prendre le large. Ah, et si, pour déconner, elle manipule Bruce Banner pour qu’il devienne Hulk et aille ravager la ville la plus proche, qui doit être en Afrique du Sud ou à Baltimore, parce que toute la population y est noire mais la police blanche, merci. Tony Stark intervient donc en appelant à l’aide sa méga-armure-géante spécial tabassage de Hulk (encore une armure supplémentaire ? Décidément, pour un mec qui n’en voulait plus… il n’y a que moi qui suis ? Armure qu’il n’appellera plus du film d’ailleurs alors qu’elle a l’air fort puissante), et après moult aventures entrecoupées de blagues, parvient à assommer le bonhomme le temps qu’il se calme.

Les Avengers retournent donc à leur avion furtif, défaits, car non seulement ils n’ont pas su arrêter Ultron, mais en plus, Hulk a un peu ravagé une ville qui ressemble désormais à une immense ruine, ou au Havre, c’est selon. Leurs contacts aux Etats-Unis leurs recommandent de ne surtout pas revenir en ville de suite, l’opinion publique étant un peu bougonne. Alors qu’ils se planquent et qu’ils essaient d’attraper Ultron pour se refaire, ce serait pas mal.

Toupourix leur propose donc une super planque : la ferme où vit sa femme et ses deux enfants, qu’il a cachés à l’équipe jusqu’ici.

Excellente idée : toujours amener le danger dans la planque de sa famille, ça me paraît une riche idée.

Diego, mon coussin à hurlements s’il-te-plaît. Voilà merci, tu es bien urbain.

Revenons à notre affaire. Puisque sur place, il se passe des choses magiques.

D’abord, comme c’est une ferme américaine tranquille, tout le monde se met à porter des chemises à carreaux à la seconde où il y fout les pieds. Il faut croire que si quelqu’un porte autre chose, il prend feu. Non Monsieur : quand on est dans une ferme, on porte des chemises à carreaux, c’est obligatoire, hop. Oui, un peu comme dans les Starbucks. Le Mac en moins.

Ensuite, il y a une fabuleuse séance de drague entre la Veuve Noire et Bruce Banner, à nouveau écrite par Jean-Kévin, 13 ans. Je vous la retranscris ici.

« Écoute Veuve Noire, tu es Scarlett Johansson et tout, mais moi, je… je suis incontrôlable. Je dois rester seul.
– Tu n’es pas obligé, Bruce !
– Si… rien que… physiquement je… je ne pourrais pas avoir d’enfants, tu comprends ?
– Moi non plus Bruce je… les services secrets qui m’ont formée m’ont stérilisée contre mon gré je n’aurai jamais d’enfants non plus… ne sommes nous pas deux monstres ?« 

… ah ouais. Bon, déjà, notez que femmes sans enfants = monstres, on appréciera la subtilité.

Ensuite, je ne sais pas si c’est à cause de la qualité du dialogue ou du QI de bulot digne de Tony Stark de la Veuve Noire, mais je pense que la suite a été coupée.

« Non je… écoute ma petite Veuvounette, ce n’est pas un problème de fertilité chez moi, tu comprends ?
– Ah ?
– Non. Regarde plutôt ce sandwich. As-tu vu comme le cornichon est parfaitement enroulé par le jambon ?
– Oui, mais où veux-tu en venir ?
– Bien, maintenant, imagine que surexcité, le cornichon se transforme soudain en cet énorme concombre que j’ai trouvé dans la chambre de Mme Toupourix.
– Ho bon dieu, tu as déchiré le jambon et explosé le sandwich !
– Bien, on avance.« 

Mais avant que Bruce Banner ne commence à expliquer à la Veuve Noire le principe du bukkake à l’aide d’un tube de mayonnaise, allons plutôt voir ce que font les autres. Tenez, comme Thor, par exemple.

Hulk

Fig 1 : Hulk pense très fort à la Veuve Noire dans sa douche

« Thor ! Ça ne va pas ?
– Thor pas content.
– Thor, je sais que tu es frustré d’avoir été paralysé par la Witch Lorraine qui t’a envoyé des visions et…
– Thor se casse.« 

Et en effet, Thor se casse. Pour être exact, il file en Angleterre, comme ça, hop, où aidé d’un vieux contact, il part se plonger dans une source magique (c’est un véritable élément du scénario, pas une blague) pour essayer de comprendre le sens de la vision que Witch Lorraine lui a mis dans la tête. Oui, alors je te le rappelle : Witch Lorraine essayait de te mettre du caca dans la tête. C’est le principe de la manipulation mentale. Essayer de comprendre ledit caca, c’est complètement con. La vache, ça fait quand même une sacrée quantité d’attardés dans l’équipe. Je pense que Corky sera le prochain chef des Avengers. N’avenzeurs, n’assemble, gnn !

Quant à Tony Stark, Nick Fury (si !) vient le voir à la ferme pour lui dire que attends Tony, c’est pas grave si tu as merdé, tu peux encore rattraper le coup. On se revoit bientôt, clin d’œil clin d’œil ! Car en fait, Nick Fury n’est pas borgne : il est juste constamment en plein clin d’œil. C’est subtil.

Mais pendant ce temps, Ultron s’est bien occupé. D’abord, parce qu’il s’est dit que tiens, hop, et s’il éradiquait l’Humanité ? Et pour ça, il pourrait piquer les codes nucléaires et atomiser la Terre… sauf qu’il a beau essayer de les pirater sur Internet (oui, les codes nucléaires sont sur Internet dans ce film, c’est connu, une fois je les ai vus sur Megaupload), un mystérieux personnage passe son temps à les coder et recoder avant qu’il ne puisse y parvenir… qui est cet allié inconnu des Avengers ? Quel mystère ! Du coup, ce n’est pas grave, Ultron décide de s’occuper d’un autre problème : il trouve son corps robotique actuel un peu moyen, et s’en va donc à Séoul, où une amie des Avengers a une caisson de régénération, le top du top de la technologie des supers soins qui a permis de remettre Toupourix sur pied au début du film.

Ultron arrive donc sur place et menace la scientifique coréenne en charge du caisson.

« Toi ! Fabrique-moi un super corps !
– Alors je voudrais bien Monsieur Ultron, mais en fait, c’est un caisson pour soigner, pas pour créer des corps pif, pouf, à partir de rien, voyez-vous, sinon je l’aurais déjà vendu à l’amicale des nécrophiles de Vesoul.
– Ahahaha, mais j’y ai pensé ! C’est pour ça que j’ai amené… DU VIBRANIUM !
– … Monsieur, c’est du métal. Pas un corps.
– Ah oui, flûte. Je me disais bien que ça ressemblait pas.
– Vous croyez franchement que je peux fabriquer un corps entier à partir d’un vieux bout de tôle ?

– Aaaaallez Madaaaame s’il-te-plaît ! Oublie ces détails et travaiiiilleuuuuuh !« 

Ultron, aidé par la nullité critique du film, décide donc avec l’assistance de la scientifique qu’il finit par hypnotiser avec le bâton de Loki pour aller plus vite, de balancer du vibranium dans le caisson, d’y rajouter ce qui était caché au cœur du bâton de Loki, à savoir la « pierre d’esprit », une super relique galactique, et hop, ça fait des Chocapics. Le construction de son corps biologique mais blindé au vibranium commence donc. Sauf que voilà : Witch Lorraine et Silver Babouche débarquent pour faire leur rapport à Ultron. Et grâce à ses pouvoirs psychiques, Witch Lorraine peut enfin lire l’esprit d’Ultron, en train d’être téléchargé dans le corps biologique, et donc enfin accessible à la télépathe (qui avait plus de mal avec les robots).

Et elle voit que Ultron… VEUT DÉTRUIRE LA TERRE !

« HO MAIS ULTRON TU ES MÉCHANT EN FAIT !
– C’est maintenant que vous le remarquez ?
– Nan mais nous, on voulait juste tuer les Avengers !
– Histoire qu’il n’y ait plus personne pour protéger la Terre à la prochaine invasion extra-terrestre ?
– Ah oui, tiens, c’était débile aussi. Mais remarque : nous sommes de gentils débiles ! Vite, Silver Babouche, fuyons !« 

Witch Lorraine et Silver Babouche abandonnent donc Ultron. Et en plus, voilà que les Avengers ont retrouvé sa trace et arrivent ! Ultron se dépêche donc de laisser tomber son téléchargement, de mettre le caisson magique avec son nouveau corps dans un camion, et de filer. Les Avengers et leur avion furtif repèrent donc bien vite son engin sur le périphérique local, avec à bord Ultron et une paire de robots.

« Je peux défoncer le conducteur d’ici, propose Toupourix le tireur d’élite qui pilote et contrôle l’armement.
– Non ! Répond la Veuve Noire. Tu pourrais toucher la gemme dans le caisson qui pourrait faire sauter une partie de la ville !
– La gemme dont tu n’as pas connaissance de la présence ?
– Celle-là même !
– Bon. Alors plutôt que moi qui ne rate aucun tir, j’en tente un, que proposes-tu de plus sûr et de moins dangereux pour le caisson ?
– Que Captain America et moi on aille faire des acrobaties en moto autour du camion, qu’on risque 250 accidents et donc de tout faire sauter et qu’en plus, on attaque Ultron à la main !« 

Quel super plan, décidément. J’ai comme un gros mal de tête.

176562.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Ultron en a de la chance : les gentils ont des plans à peu près aussi pourris que les siens. Une sorte de combat d’infirmes.

Re-scène de bagarre, cette fois-ci en course-poursuite, et nos héros parviennent à récupérer le fameux caisson. Qu’ils vont livrer à Bruce Banner et Tony Stark, qui étaient très occupés à tenter d’étudier les plans d’Ultron et ses tentatives de piratage du net, et ont ainsi découvert qui piratait les codes nucléaires pour les protéger : Jarvis ! L’IA personnelle de Tony Stark n’a pas été tuée par Ultron. Elle s’était juste cachée dans un winzip en attendant. Et ouverte par une paire de brouteurs maliens à l’occasion d’un échange intitulé « J’ai besoin de votre aide, 10 millions de dollars pour vous« , elle a pu retourner vers son maître lui dire qu’elle allait bien, merci.

Bon, il y a quand même une ombre au tableau : Ultron est parvenu à quitter Séoul, et pire encore, a capturé la Veuve Noire durant la bataille !

Il la ramène donc en Kokovie, où l’on peut constater qu’entre temps, il a trouvé le temps et les ressources pour fabriquer une armée d’environ 17 000 robots à ses ordres. Normal. Par contre, sa base secrète a beau être toute équipée grâce aux Avengers qui l’ont laissée en l’état, il n’a qu’une vieille prison pourrie, avec des barreaux, et à l’intérieur de quoi bricoler une radio improvisée. C’est bête, quand même. Ce que la Veuve Noire exploite aussitôt pour envoyer :

Suit en Kokovie. Beso1 d’ède. Base secraite Hidra. Vite ! <3

Les Avengers reçoivent le message. Parfait ! Mais d’abord, ils ont un truc à finir : Tony Stark, en recevant le caisson du futur corps d’Ultron a eu une idée géniale.

« Hey ! Il a l’air super cool ce corps ! Mi-humain, mi-métal surpuissant… super dangereux. Vous savez quoi ? Et siiiiiii je téléchargeais une IA dedans ? Comme Jarvis, par exemple, maintenant que je l’ai récupéré ?« 

Non, ce n’est pas une blague. Le mec a déjà merdé tout le film une fois avec cette idée débile : il la ressort, allez hop !

Moi aussi, je veux m’enfermer dans un caisson. Et y pleurer très fort.

Heureusement, les autres Avengers ne sont pas d’accord, ce qui est, je crois, la première action logique du film (dont on approche doucement de la fin) Et bien vite, aidés de Witch Lorraine et de Silver Babouche qui les ont rejoints pour essayer d’arrêter Ultron, ils arrêtent aussi Tony Stark et Bruce Banner alors qu’ils essayaient de télécharger Jarvis dans ce corps. Et mieux encore, voilà que Thor déboule là, tout de suite, hop ! Et qu’il commence à envoyer de la foudre dans la tronche du caisson, au motif qu’il a eu une vision en Angleterre : pour arrêter tout ce bordel, ils ont besoin du corps dans le caisson !

À noter : heureusement qu’envoyer la foudre dans le caisson est moins dangereux que de tirer dessus, hein. Sinon, la moitié de la ville sautait, si je me souviens bien, non ?

Sûrement un détail.

En tout cas, le caisson s’ouvre.

En sort un être mi-viande rouge, mi-métal, mais qui a l’air vaguement sympa quand même. Tout nu, mais sympa. Il vole, a des supers pouvoirs qui font qu’il s’invoque une tenue moulante et une cape (donc il a bien des pouvoirs, mais peu de goût), et sur son front brille la fameuse pierre d’esprit. Et comme Thor est à court de noms intelligents à donner à cet être qu’il a vu en vision et qui ne les attaque pas, il le baptise : « La Vision ».

Grosse recherche. Je crois que l’état civil le refuserait même à un hamster. Mais bon.

Nos héros se demandent donc s’il est dangereux ou pas.

« Non, explique la Vision. Car je ne suis ni Jarvis, ni Ultron. Je suis moi-même. Et je n’ai qu’un seul camp : celui de la Vie. Ultron la menace, il faut donc l’arrêter. Je serai donc votre allié !« 

C’est gentil. Non parce que sinon, on allait te bourrer la gueule, vois-tu.

Mais soit : grâce au message de la Veuve Noire, l’équipe sait qu’Ultron est en Kokovie et qu’il prépare un sale coup. Tous se préparent donc (vous avez, parmi les nombreux placements de produits, un splendide plan sur Silver Babouche qui enfile des chaussures d’une certaine marque pour soutenir son incroyable vitesse, chaussures très laides soit dit en passant), et prennent l’avion furtif pour aller porter secours à la Veuve Noire et tataner Ultron.

Et en arrivant en Kokovie, ils détectent la présence d’Ultron dans l’église au centre de Kokoviev, la capitale, située juste à côté de l’ancienne base secrète d’Hydra (… oui, je sais). Et les Avengers, pour éviter d’inutiles pertes, décident donc d’évacuer discrètement la capitale, chhhhht, avant qu’Ultron ne remarque quoi que ce soit. Je… okay ? D’ailleurs, Bruce Banner va déjà sauver la Veuve Noire. Non, pas en Hulk, en Bruce Banner. Comment fait-il ? Hé bien… il se rend dans la base secrète d’Hydra. À pied. Sans camouflage. Et il n’y a personne. Voilà. C’est tout vide. Il a juste à ramasser une arme et faire sauter la serrure et merci bonsoir, c’est plié.

Mais… QUOI ?! Durant la grande scène finale, ils ont juste oublié que ah bah tiens, la forteresse du méchant, il y avait peut-être des méchants dedans ?

Sérieusement ? Déjà au début du film, Tony Stark qui s’y promenait tout nu, et maintenant, ça ? Deux fois une erreur aussi énorme ? Mais enfin ! Mais comment on a pu laisser passer ça ?

Ben si. Enfin… poursuivons, et qu’on en finisse. Suite à diverses aventures, Ultron finit quand même par remarquer qu’il se passe quelque chose en ville, et c’est parti : c’est la GUERRE !

092705.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

C’est dommage que Tony Stark n’ait pas pensé à amener sa méga-armure capable de maraver Hulk : avec ça, la guerre était pliée en deux secondes. Mais bon, ça aurait raccourci la scène. Alors autant être inefficace

Avec autant d’originalité que disons, hmmm, Avengers I ? La bataille finale se déroule donc dans une grande ville en pleine évacuation, pendant que des milliers d’aliens de robots viennent prendre leur dérouillée par les héros. Évidemment, il y a des civils qui se retrouvent toujours suspendus à un pont effondré ou bloqué sous des ruines, et que les gentils prennent le temps de sauver entre deux ou trois aventures, sacrés civils, quelle bande de déconneurs ! Spéciale dédicace à Jean-Jacques, le figurant policier à qui personne n’a rien dit sur le script et les effets spéciaux, et qui continue donc à faire traverser les piétons sans réagir pendant que Hulk explose tout à un mètre de lui. Chapeau. Il n’empêche, voilà, Ultron a un plan bien plus diabolique que prévu : il a… il a…

Attendez, j’ai eu un début de malaise je crois. Je vais arriver à l’écrire.

Il a monté la ville sur réacteurs.

Pourquoiiiiiiiiiiiiiiii ? Pourquoiiiiiiiiiiii essayez-vous toujours de faire pire ? Ne souffré-je pas assez d’ores et déjà ? Pitié !

Et puis d’où Ultron a-t-il construit des réacteurs ? Avec quoi ? Et quelle source d’énergie ? Et en quoi, deux jours ? Trois ? Et personne n’a rien remarqué en ville du genre, tiens, il y a comme des secousses sismiques ? Non. Allez hop !

Mais alors, allez-vous me dire, quel est le plan d’Ultron avec ça ? C’est tout simple : il veut faire voler la ville comme un énorme caillou, l’envoyer très haut, puis le faire retomber très fort et propulsé à très haute vitesse vers la Terre, histoire de détruire l’Humanité façon météorites & dinosaures. Ah, et avant que vous ne me posiez la question : oui, il compte bien aller suffisamment vite en tombant. Grâce aux réacteurs qu’il a construit… SUR la ville ! Et non en-dessous ! Ben oui, parce que faire tourner l’objet pour le faire retomber, c’était trop dur, surtout pour l’écraser ; autant construire discrètement des réacteurs géants en pleine ville ! Et là non plus : personne n’a remarqué dites-donc. Même dans Sim City, les gens étaient plus réactifs (hohoho).

C’est fou.

Du coup, la ville s’arrache du sol, s’envole, ce qui rend son évacuation au milieu de la bataille encore plus compliquée. Mais heureusement arrive juste au bon moment un porte-avion volant : celui de Nick Fury ! Qui envoie des navettes de secours embarquer les derniers civils, et mitraille tous les robots que l’ennemi tente d’envoyer vers lui. Il envoie même War Machine soutenir l’effort de guerre, pendant que la ville continue à monter, monter, mais personne n’a froid ou de problèmes d’oxygène, merci. C’est connu : vivre en altitude, c’est tout simple. Je propose d’envoyer l’équipe du film à 10 000 pieds, comme ça, pour voir, avec juste un slip et un deltaplane.

Si tous les civils parviennent cependant miraculeusement à être évacués jusqu’au dernier, ce n’est pas sans pertes : ainsi, Silver Babouche est abattu par Ultron (mais rassurez-vous, ça reste grand public : malgré le fait qu’il ait ramassé environ 60 balles de gros calibre dans la tronche, il n’a pas un trou sur lui, juste dans les habits, et qui montrent sa peau un peu rougie et sale façon « J’ai bobo« . Mais pas de sang, merci).

Ce qui énerve tout de même très fort sa sœur, Witch Lorraine.

Qui va trouver Ultron, qui s’est créé un nouveau corps en vibranium, donc supposément invincible ou presque. Et là, comme elle est bougonne, paf, elle utilise ses pouvoirs télékinésiques pour ouvrir son armure comme une boîte de conserve et arracher son cœur mécanique, et détruit donc son enveloppe principale.

TU POUVAIS PAS COMMENCER PAR CA ?

En plus, ça aurait vaguement sauvé ton frère. M’enfin, moi, je dis ça, hein, c’est pour aider.

Cependant, Ultron vit encore au travers de son armée de robot, ayant sa conscience dans chacun d’entre eux. Et il parvient à aller activer son énorme bouton « PROPULSER LA VILLE VERS LE SOL » pendant que les Avengers étaient occupés à se curer le nez. Énorme bouton dont il avait révélé l’emplacement aux Avengers, évidemment. Et, non, une IA ne pouvait pas juste faire ça à distance. Ou mettre sa conscience directement dans l’ordinateur de commande. Une IA, ça utilise un gros bouton. Ce qui permet de faire des tonnes de scènes où l’on se bat autour, ce qui est très pratique. Mais bref ! La ville voit donc ses réacteurs supérieurs (sic) s’allumer, et partir à fond les ballons vers le sol. Crotte de bique !

Mais c’est sans compter sur Iron Man et Thor qui parviennent à surcharger le bousin, et à détruire la ville déserte et le roc sur lequel elle se dressait, qui se dissout en millions de petits morceaux qui tombent en mer (la célèbre mer de Kokovie) et ne font donc guère de dégâts, ce qui tombe bien quand même.

Seul un robot a survécu à tout cela. Un dernier, l’ultime conscience d’Ultron. Mais la Vision lui tombe dessus et lui pète la gueule, avec ce même corps qu’Ultron voulait pour lui-même, tout ça, ironie, vilain, bien fait, tout ça.

Nos héros peuvent donc rentrer au pays après avoir encore sauvé la Terre.

Ils retournent à leur nouveau quartier général, construit lui aussi en 2 jours par les mêmes ouvriers au black que les méga-réacteurs et l’armée d’Ultron, je suppose. Sur place, plusieurs décisions sont prises : Tony Stark décide de réfléchir à ce qu’il va faire de son avenir (le con, au hasard ?), et s’en va. Thor, sa mission achevée, rentre sur Asgard parce qu’il y a donc des moines francs encore chastes qui l’attendent. Hulk, lui, est parti pendant la bataille et n’a pas repris contact. On suppose qu’il fait caca. Toupourix a lui réalisé son niveau de pourritude, et est donc reparti vivre à la ferme avec sa femme, et porter des chemises à carreaux.

Captain America tient lui bon : pour lui, les Avengers, c’est sa maison, fuck yeah. Aussi, aidé de la Veuve Noire, il commande désormais à un nouveau groupe d’Avengers, comprenant la Vision et sa tenue qui pique les yeux, Witch Lorraine, War Machine et le Falcon, le mec qui peut voler qu’on a vu au début du film mais qui s’est dit que bof, un mec qui sait voler pour aider des civils sur une ville volante condamnée, ça ne le regardait pas. Tous se rassemblent, prêts à repartir patrouiller le monde sous le commandement de Captain America.

C’est donc sur cette fabuleuse conclusion aussi soignéee que la bataille précédente que le film se…

… ah non ! Il y a toujours la fameuse séquence post-générique où l’on peut voir une sorte de version bodybuildée de Babouche (non, pas Silver Babouche) le singe de Dora l’exploratrice, déjà aperçue dans le volet précédent, dire que ça va chier. Fascinant.

Qu’il relise le script, il devrait y trouver son bonheur.

Et… FIN !

thanos-avengers-1

« Je vais t’arrêter de chiper, Chipeur. »

____________________

 « Colonel Furieux, mon sauveur !« 

La Veuve Cliquot se jette contre mon manteau de cuir alors que je contemple l’horizon, cigare en bouche, debout sur le tas de ruines qu’est la superforteresse de Neuilly-sur-Seine de notre ennemi.

« Allons, tout cela n’aurait pas été possible sans l’aide des Vengeurs. L’Union Européenne est sauve, une fois de plus. À part Tôle-Man, qui est encore hospitalisé pour le tetanos, mais il a l’habitude.
– Tout de même ! Colonel, je crois que vous avez réussi à élever notre groupe presque aussi haut que les Avengers originaux.
– Aussi bas, tu veux dire ?
– Pardon ?« 

D’un geste, je tire de mon manteau d’officier de l’ECU le magazine Vulture, et l’ouvre à une page bien précise. La jeune femme peut y lire une interview du réalisateur, Josh Whedon, où il est écrit la chose suivante :

« Lorsque je le regarde [Avengers II], je ne vois que défaut, défaut, défaut, compromis, paresse, erreur« . (en VO : “When I watch it, I just see ‘flaw, flaw, flaw, compromise, laziness, mistake”)

La Vengeuse lève des yeux étonnés vers moi.

« Je ne comprends pas, colonel.
– Hé bien c’est assez intéressant, ne trouves-tu pas ? Le réalisateur de Avengers : l’ère d’Ultron explique lui-même que le film est pourri. Mais la critique dit que c’est génial. Et je ne te parle même pas des spectateurs. Qui t’expliqueront que non, ce n’est pas moisi. Ils connaissent mieux le film que le réalisateur, je suppose. Et tu sais, le plus beau ?
– Non ?
– Joss Whedon a du coup annoncé qu’il allait sortir un blu-ray avec 3h30 de film et une fin alternative justement pour essayer de corriger deux ou trois trucs et en montrer une paire de plus.
– Quel est le problème ?« 

Je souffle doucement la fumée de mon cigare en plissant les yeux vers l’horizon et le drapeau européen qui y flotte dans le soleil couchant, pendant que Diego continue à jouer glorieusement de la trompette à quelques mètres pour souligner la patriotique émotion de ce moment.

« Le mec explique qu’il a raté un truc, mais que bah, il l’a sorti quand même et qu’il vous a fait payer pour. Mais comme il est conscient d’avoir fait du caca, quelques jours à peine après la sortie, il annonce déjà de nouveaux éléments pour le film. Pour lesquels il faudra à nouveau payer.« 

Elle me regarde de ses grands yeux humides, et enfin, je me tourne vers elle pour lui donner ma funeste conclusion :

« Je crois qu’Hollywood est en train de se transformer en Electronic Arts.« 

Et d’effroi, le cœur de la Veuve Cliquot rate un battement.

99 réponses à “Avengers : l’ère Georges Tron

  1. Pingback: Avengers : L’Ère d’Ultron | Le Bibliocosme·

  2. Drôle et triste : j’ai beau avoir beaucoup aimé le film, le scénario est bien tiré des comics estampillés Avengers, avec tout leur lot d’incohérences notoires.

  3. Attention monsieur Connard :
    « notez que femmes sans enfants = montre »
    (Au début, j’ai cru qu’il s’agissait d’un jeu de mot sur l’horloge biologique)
    Bien à vous

  4. En tant que Draveillois, et donc administré de Georges Tron, le titre et l’introduction m’auront bien fait rire, en plus du reste.

  5. Je m’attendais à « L’ère de l’Étron » comme titre, je me désabonne de déception.

  6. Notez aussi que Nick Fury est censé être considéré comme mort depuis le dernier captain america, mais qu’il arrive à commander un héliporteur de l’armée mega dangereux avec tous son personnel à bord, sans que cela pose aucun problème.

    • Ce film est lié à la série dans laquelle on apprend qu’El Fury est vivant et qu’il est toujours aussi … maître dans la maîtrise du secret. C’est son look c’est son style c’est Fury.

  7. Merci, merci pour ce spoiler !
    J’ai regardé le film et l’ai apprécier au niveau de l’action, mais niveau scénario, j’ai pleuré !
    Le « méchant » est vraiment nul au plus haut point (ou plutôt bas) !
    Tony Stark, plus débile que dans les anciens « J’ai fait une bêtise, et je peut la refaire, qu’est ce que je fait ?
    Et Thor avec sa vision, quand j’ai vu ça, je me suis crever les yeux (je tape ce texte avec un clavier en braille)

    D’ailleurs à la fin, quand ils détruisent la ville qui s’écrase, elle finit dans l’eau, elle devait pas s’écraser ? (et non plonger)

    • Sans compter que la destruction de l’humanité se fait par la poussière qui masque le soleil. Là ils transforment la ville en poussière mais ça pose aucun problème…
      La ville a peut etre été poussée par le vent?? ^^

      • Alerte Météo : aujourdhui un nuage de poussière dégagé suite à la réduction d’une ville en poussière aurait pu détruire toute l’humanité. heureusement, il ne regardait pas mon bulletin météo et donc un petit vent de force 3 l’a dispersé. Moralité : amis génies du mal, faites attention à la météo.

  8. j’ai essayé de relever des incohérences, j’en
    ai vu beaucoup moins que vous, mais il y en
    a une qui vous a échappé:
    le colonel de l’Hydra, après avoir gueulé a
    ses hommes: PAS DE REDDITION!!!
    (autrement dit: faites vous tous tuer) dis
    aussitot après a un de ses potes que lui va
    se rendre: SI C’EST LE CAS, TU POURRAIS
    AU MOINS FAIRE EN SORTE QUE LES
    HOMMES QUE TU SACRIFIE POUR RIEN
    T’ENTENDENT PAS!! ils sont a meme pas
    deux mètres quand tu dis ça a voix hautes
    crétin! un peu de psychologie!!! ( si cette
    remarque vous parait digne d’intéret, vous
    ppuvez la rajouter dans le spolier avec ma
    bénédiction…)

  9. En baisse de forme cher monsieur Connard ! Vous n’avez pas soulevé le fait que dans les opus précédents du même univers, il était carrément surligné au fluo que la Veuve Noire avait une liaison avec Toupourix (j’aime ce surnom). Et là, femme et enfants?
    De plus, virer Starck, personnage le plus populaire du groupe, est commercialement suicidaire.

    • Aaah mais non mais non, Toupourix est elle sont en fait les meilleurs Zamis du monde. Et apparemment ça fait un baille qu’elle et Géanvert font bonduelle bonduelle !

    • Voilà. Ce n’est pas parce que Tothor et Toupourix la traitent de pute et de salope en interview que c’est effectivement le cas. Ils ont mal digéré de n’avoir jamais été sollicité pour le premier et d’être resté dans la friendzone pour le second.

      • A noter que Captain America aimerait bien coincer la Veuve Noire Rousse à l’occaz, histoire de lui montrer qu’il n’y a pas que son bouclier qui est hyper dur et l’a clairement signifié à Brucy-Chéri. Du coup, Hulkounet parti, donc hors-jeu, il a peut-être moyen de l’inviter à prendre un dernier verre à la prochaine teuf Avengeresque.

      • Il me semble qu’il disait plutôt l’avoir déjà fait, non?

  10. Non viré Stark c’est la chose plus intelligente qu’à fait le groupe : c’est un peu le Jean – François Cope des avengers.
    Si j’avais été eux, des le début du film je l’aurais tué.

  11. « Je ne suis ni Jarvis, ni Ultron. Je suis…
    -JARTRON!!
    -Non.
    -Euh… Ulvis?
    -Non. Je suis… La Vision. »

  12. Une critique particulièrement bien réussi Mr.connard et comme toujours c’est un régal :)

  13. – Thor, je sais que tu es frustré d’avoir été paralysé par la Witch Lorraine qui t’a envoyé des visions et…
    – Thor se casse.
    Et en effet, Thor se casse. »

    Il me semble qu’une inversion aurait été du meilleur effet ici – et tout à fait dans le ton et la subtilité du film : « Et en effet, il se casse, Thor. »

  14. Allons allons M. Connard. Quand il parle de « ‘flaw, flaw, flaw, compromise, laziness, mistake”, Joss Whedon parle de Avengers I.

    • Bah, c’est de lui aussi. Donc, d’ici un an ou deux, il dira la même chose de cet épisode. Odieux prend juste un peu d’avance.

  15. Excellent, je me suis bien marré :’)
    Mais n’empêche que le film aussi était rigolo :)

  16. Une passage trop plein de mauvaise foi quand même :
    « la critique dit que c’est génial. »
    Beh non. La critique a mis 2,8 sur allociné.

      • C’est vrai, mais d’habitude (sauf erreur de ma part) il fait attention à prendre des informations vraies en utilisant sa merveilleuse mauvaise foi, mais dans le cas présent c’est carrément faux en fait.
        Mais bon, ça change pas grand chose au final ^^

    • En fait, il ne parle pas de la critique générale d’allociné, je pense, mais de la « critique » qu’en font ceux qui en parlent. Nombre de mes amis m’ont dit que ce film était formidable. Et en effet, je l’ai adoré et dit-moi même… mais pas pour le scénario, parce que faut pas pousser quand même.

    • il s’agit néanmoins de sa suite, donc nous pouvons raisonnablement imaginer que l’ayant dit APRES avoir fait le second, il en pense probablement la même chose (mais admettre ses erreurs est la première étape pour les corriger)

  17. Ouais mais non.
    Avengers, c’est trop top génial super de la mort qui tue. Vous n’avez pas le droit de critiquer ! Vos critiques ne sont pas valables ! C’est simplement que vous n’avez pas lu le livre. Quand on lit le livre, forcément tout est expliqué et cohérent. Je ne vois pas comment on peut critiquer un film quand on n’a pas lu le livre.

    Dans le livre, les humains ont TOUS été lobotomisés, les Avengers aussi et Ultron aussi. Oui Ultron, aussi même si c’est une IA. Il a subi une lobotomie numérique.

    Non, ne me remerciez pas.

    • s’il est nécessaire d’avoir toutes les exégèses et tous les livres pour voir un film c’est que ledit film est mauvais

      • Il semble que GweG faisait preuve d’ironie dans son commentaire, singeant les habituels défenseurs des adaptations cinématographiques vaseuses ! ^_^

  18. Cher Odieux, vous avez oublié un point essentiel qui a fait hurler tous les informaticiens ayant vu le flim:
    Pour trouver qui empêche Ultron d’aller chercher les codes nucléaires sur Pirate Bay, Starkounet se rend au point central d’Internet.
    Point. Central. D’internet.
    Juste non.

    Ah et aussi: Thor mentionne que c’est quand même curieux, ça fait la 4ème pierre de l’infini a refaire surface en peu de temps… ça veut dire qu’il a été au cinéma voir les Guardien de la Galaxie, vu qu’aucun de ses potes n’était dans ce flim-la et qu’il n’avait pas moyen de le savoir (mais bon, si une rouquine peut repérer une pierre dans un camion, un blondinet divin peut bien en détecter une à l’autre bout de la Galaxie).

    Sinon en défense de la base ennemie pas vidée, elle est en Ploukovie et aux dernières nouvelles, les Avengers n’ont plus d’organisation pour gérer ça, le shield étant mort à la fin de Captain America 2.
    D’ailleurs le gouvernement Ploukovien ne se plaint même pas qu’un groupe d’Américains sans Visa (et un alien sans visa non plus) vienne ravager ses bases secrètes nazies. C’est fou non?

    • Je suis informaticien et je n’ai pas hurlé… Peut-être parce que l’endroit où Stark se rend rejoint le principe des IXP (Internet Exchange Point). Évidemment, le propos dans le film est forcément exagéré, mais ce n’est pas le plus incohérent du film, loin de là…

  19. Excellent Ô, Dieu Connard, et j’aime le nom de remplacement Silver Babouche :)
    Jean-Jacques il est quand même trop fort, ce gus force le respect : Hulk ? Ah non je n’ai rien vu rien entendu, pourquoi ?
    Perso une fois je me suis cogné un orteil contre le pied de ma table, et je suis direct allé tuer le PDG d’ikea ça me paraissait logique, comme avec Laguiole.

  20. Sinon, Scarlet Witch, c’est pas ce personnage normalement tellement puissant que, lorsqu’elle pète un plomb ou a une idée à la noix (souvent donc), réécrit la réalité localement ou à l’échelle mondiale, retire leurs pouvoirs à 90 % des mutants de la planète, tue ses potes, ressuscite les morts ou fait tout péter ? Et là, son jumeau se fait tuer et tout ce qu’elle fait, c’est se prendre pour un ouvre-boîtes ? L’arnaque !! Remboursez !!

  21. J’étais assez fan aussi de la façon de nommer les lieux… Dès l’intro : « Europe de l’Est ». Mais si, cette sorte de pays d’où vient Kovac dans Urgences, où il y a la guerre et dont les habitants ont un drôle d’accent. Et comme c’est le pays de Dracula il y a aussi des châteaux au milieu de la forêt/montagne (la Kokovie est bien nommée plus tard, mais si ma mémoire ne me fait pas défaut, on doit se contenter d’ « Europe de l’Est » dans l’intro).
    Et plus tard, encore mieux, « côte africaine »… Ben oui, des côtes en Afrique il n’y en a pas beaucoup, et elles sont toutes pareilles, et bon quand même c’est l’Afrique quoi, on s’en fout (pour certains l’Afrique n’est pas entrée dans l’Histoire, pour Joss Whedon elle n’est pas entrée dans la géographie).
    ça fait penser à Team America quand ils mettent à chaque fois qu’ils indiquent un lieu « xxx km des Etats-Unis »

    Moment particulièrement impressionnant du film : le sacrifice de Silver Babouche. L’archer se trouve dans la ligne de tir d’un avion qu’on voit venir depuis 3km (oui, parce que les robots qu’ils déboîtent à la chaine ont quand même l’air d’aller beaucoup plus vite que l’avion qui surprend tout le monde) ? Le pouvoir de Silver Babouche, c’est l’ultra-vitesse? Au lieu de pousser l’archer de la trajectoire de l’avion (et d’aller voir dans la foulée si sa soeur est partie continuer son jeu de rôles grandeur nature -je vois que ça comme explication pour le costume d’enchanteresse qu’elle décide de porter après s’être engueulée avec Ultron-), il se met… devant les balles! Du coup, sa soeur est triste et très en colère parce qu’il est mort, ou juste parce qu’il est assez con pour être personnage principal dans La Tour Montparnasse Infernale?

    • L’étrangie. Un pays terrifiant rempli d’étrangers. J’en frémis rien qu’à l’idée.

    • « Du coup, sa soeur est triste et très en colère parce qu’il est mort, ou juste parce qu’il est assez con pour être personnage principal dans La Tour Montparnasse Infernale? »

      Maintenant que vous le dites, c’est sûrement la seconde raison. Je ne vois que ça comme explication au fait qu’elle n’ait pas fait exploser la ville en représailles.

      « pour certains l’Afrique n’est pas entrée dans l’Histoire, pour Joss Whedon elle n’est pas entrée dans la géographie »

      Joli. Je note, ça pourrait resservir (notamment si on remplace « Joss Whedon » par « Hollywood » en général).

    • Tu l’as vu en VF ?
      En VO il me semble qu’ils disent clairement le nom du pays. Idem pour l’Afrique où ils parlent du Wakanda (le pays d’origine de la Panthère Noire, futur nanard).

      • Je l’ai bien vu en VO (pour moi la VF c’est un peu comme le conflit armé… seulement quand on est dos au mur et qu’il n’y a pas d’autre alternative)… du coup ça me fait douter et je vais pas aller jusqu’à revoir le film, mais il me semble bien que quand ils indiquent par écrit où se situe la scène on doit se contenter de « Europe de l’Est » ou « Côte africaine » (par contre quand c’est aux States c’est bien plus précis -genre « au nord de New-York-, parce que là c’est important)

  22. Le film reste meilleur que le comics.
    Il faut dire que dans celui-ci, Wolverine remonte le temps pour s’empêcher de remonter le temps pour buter le créateur d’Ultron avant que celui-ci ne soit créé.

    • Le film n’a absolument rien à voir avec le comics, mise à part la présence d’Ultron. Ils ont simplement repris le nom parce qu’il était stylé. Et pour vendre davantage le comics.

  23. Il me semble qu’un point important est soulevé dans ce billet : depuis quand l’état civil s’occupe des noms de nos hamsters ?

    • il se trouve que depuis les derniers événements, les hommes du gouvernement essaient de limiter au maximum la radicalisation, alors je me permet cordialement de supposer qu’ils veulent empêcher les propriétaires de hamsters de leur donner des noms incitant à la haine raciale/religieuse, car il est bien entendu évident qu’un hamster terroriste explosif est une arme redoutable (vous n’imaginez pas la quantité d’explosifs qu’ils peuvent stocker dans leurs bajoues).

    • Ah, mais moi je ne vois vraiment pas le problème : en France on légifère bien sur les pets des vaches, pourquoi pas s’intéresser aussi aux noms des hamsters ?

  24. Mon bon Monsieur Connard, je constate avec une profonde sympathie que plus les films spoilés sont pourraves meilleur vous êtes. Devant l’enrichissement culturel et la pertinence éditoriale dont vous faites preuve je me disais que vous êtiez suffisamment FORT et RESISTANT aujourd’hui pour orienter votre BRILLANTE carrière vers un domaine qui vous tend les bras : Commentateur politique. Je vous imagine déjà surfant sur les débilités ( certifiées *Ripoublique) haineusement vomies sur les supports médias.
    Ou comment rendre drôle quelque chose de tragique.
    Vous y réfléchissez et on commence ce lundi?
    Bien à vous, votre lecteur assidû (par pure flemme bien entendu).

  25. Personnellement j’ai trouvé amusant de constater que les frères/soeurs witch lorraine et Silver Babouche parlaient entre eux en anglais ! Il faut croire que c’est la langue nationale de la Kokovie..

  26. Vous vous relacher cher OC. Ce spoiler était drôle, mais habituellement vous faites bien mieux, et avec un poil de mauvaise foi, il y a vraiment de quoi faire dans Avengers 2, parce qu’il a pleeeein de petits défauts (et pourtant je continue à beaucoup l’aimer)

    Ca me donne presque envie de le compléter en fait.

    Je vous soupçonne de n’avoir eu pas plus envie de faire ce spoil que ça et d’avoir simplement céder à la pression populaire. Ou alors est-ce parce qu’au fond de vous vous aimez ce film comme un bon film? ;)

  27. Je crois que ce qui résume le mieux le film, c’est la phrase de Hawkeye : « On est sur une ville qui vole à combattre une armée de robot et j’ai juste un arc, oui je sais c’est débile ».
    Si même lui en est conscient alors ça va.

    Sinon pour le plan d’Ultron, c’est classique de tout ces scénarios où il y a une méga IA : ça merde dès qu’il s’incarne dans un corps. Pourquoi vouloir un corps à tout prix ? Ça n’apporte que des défauts. Il ferait tellement plus de dégâts en restant sur le réseau.

    • mon cher ami Picou, une analyse psychologique basique de « créature immatérielle créée par des hommes mais s’étant rebellée » nous amène à conclure deux possibilités :

      1. soit il essaie au maximum de ressembler à ces créateurs (pour mieux les infiltrer ou parcqu’il admire ces formes qui peuvent se passer de batterie)

      2. soit son immatérialité l’empêchant de faire certaines choses et son besoin d’avoir un corps (je suppose que Tony Stark à été assez idiots pour lui mettre un raisonnement humain) finissent par le pousser hors de sa prison d’Internet (ou il risque d’ailleurs de se faire avoir par un virus si il essaie de télécharger quoi que ce soit sur ComposantsHub, le PornHub des machines tenu par Bender)

  28. Je me pose une question dans la chronologie des bidules : Iron Man 3 a-t-il déjà eu lieu ? Parce que Tony se fait retirer le bout de métal qu’il a près du cœur à la fin et qui nécessitait un spot fluo sur le bide. De plus War Machine y est renommé en Tôle Patriot, donc, vu que je ne sais pas si M. Connard utilise la référence à ce dernier sans s’en préoccuper ou si War Machine est effectivement nommé ainsi dans cet opus des avengés, je me demande si cela pourrait entre autre expliquer pourquoi Tony a encore ses armures.

    Cela dit, ça ne m’empêchera pas de dormir, même si je ne le vois pas.

    • Me semble que ça se passe après car il n’a plus son bidule sur le torse si?
      Et l’Iron Legion semblait moins bien developpé dans le 3.
      Après ça n’est qu’une hypothèse qui demande à être verifié (mais je dois avouer que la chronologie est très bizarre vu ce qui se passe à la fin du 3, je serais curieux de savoir comment il a convaincu Pepper (ou alors il l’a enfermé dans une cave))

      • Les films sortent dans l’ordre chronologiques. En parallèle de la série Agents of SHIELD, d’ailleurs. Donc oui, Iron Man 3 a déjà été commis. Mais il paraîtrait qu’en fait, ce ne serait qu’une vaste blague de Loki… Perso, je fais comme si ce film n’existait pas (c’est pas compliqué, je me refuse à le mettre dans la collec)

  29. Odieux connard ce serait bien si dans un seul de tes articles tu pouvais raconter les événements dans l’ORDRE CHRONOLOGIQUE et pas dans tout les sens, prend un calpin ou de quoi écrire si t’arrives pas a te rappeler de l’ordre des scènes parce que c’est vraiment chiant de lire une narration qui ne suit pas l’intrigue, merci

    • Tu parles d’Iron man qui sort de son armure PUIS va tapoter les claviers pour arrêter le formatage sans ses gros doigts métalliques?

      • Je parle de 100% de ses critique qui sont hilarantes mais jamais narré dans l’ordre chronologique mais n’importe comment, on passe de la scène 2 a la scène 24 puis on retourne a la scène 3 puis la 52 avant de repasser a la 2, c’est lassant a force alors une ou deux erreurs c’est normal mais la moitié du récit qui ne suit pas l’ordre de l’intrigue sur chacune des critiques c’est un peu gonflant

  30. Une fois de plus, le billet m’a fait beaucoup rire (et me désespère quand je vois les critiques du film).
    Je dois dire que je me délecte des petits à-côtés : « War Machine l’homme-jeu de plateau » et les deux claques successives pour EA.

  31. Monsieur Connard, sachez que « Babouche » c’est Thanos, un des plus grand Vilain (oui, c’est le mot) de MARVEL et trolliloler sur le faite qu’un personnage est deux pouvoirs est un peu con. Cependant c’est désastreux de voir que Hollywood fera tout pour ruiner tout. Très bonne verve, comme d’habitude, sinon.

  32. Pingback: Avengers – Age of Ultron | Le monde de merichan·

  33. Moi, je veux que l’on commercialise la statue du générique de fin. pas en marbre, trop cher, et pas de 6m de haut, mais en bon plastoc écru, juste de taille 40x60cm, pour mettre pile sur mon étagère ou mon bureau: si le journal de Pif existait encore, ce serait LE gadget à monter, avec colle et papier de verre. Sans rire, on fait une pétition, les gars: il nous faut LA statue, majestueuse et grouillante de bonzoms, c’est super décoratif comme du Jeff Koons!

  34. Juste pour info, la ville d’Afrique dévastée par Hulk est effectivement en Afrique du Sud (il me semble que c’est Johannesburg) donc c’est effectivement pour ça que les flics sont blancs alors qu’à peu près tous les autres sont noirs. ^^

    • sim city, les sims 4, battlefield hardline, battlefield 4,…. et star wars battlefront semble TRÈS mal engagé aussi!
      Sinon, les spoliers de ce cher odieux sont toujours aussi… supérieurs aux films!

  35. Autre acte stupide des avenger:
    -Mon dieu! Notre ennemie est une intéligence artificielle présent sur tout internet, et qui a infiltré de nombreux PC! Vite, trouvons un plan super secret devant un ordinateur avec webcam et micro intégré, et pendant les combat, on détail notre stratégie par radio.
    -Parfait, je suis sur qu’il ne se doutera de rien

    Pendant ce temps, chez ultron
    -….Ils sont VRAIMENT con, ou c’est un piège?

    Superbe article, comme d’habitude^^

  36. Moi j’ai une question… Silver Babouche et Witch Lorraine ce sont les enfants de Magnéto, non ? (Pietro et Wanda Maximoff) Du coup moi je suis paumée dans le pourquoi du comment qu’ils sont là ? Et leurs parents morts ?
    Enfin ceci dit, très bon article ! J’ai eu ma dose de rire de la journée xD

  37. Critique juste géniale, j’étais plié en deux tout le long :D
    Par contre selon moi on peut reconnaître une chose à ce film (en plus du fait que c’est un bon divertissement, très con mais bon ça détend) : il sait ne pas se prendre au sérieux. Et FRANCHEMENT ça
    fait plaisir ! Par exemple Hawkeye qui sort un truc du genre « On est sur une vile qui vole, avec une armée de robots, et je me bat avec un arc et des flèches », ou encore dialogue stark/ultron

    « – Mais… Pourquoi le Vibranium ?
    – Ah ben ça tombe bien que tu demandes, moi qui voulait dévoiler mon plan diabolique. *défonce tony* »

    Bref c’est sympa de voir un film qui s’auto-vanne, qui est conscient d’être une caricature de tous les poncifs imaginables (le héro qui découpe une armée implacable avec sa bite et son couteau, le méchant qui raconte son plan pendant 15ans histoire de bien informer le héro et lui laisser le temps de filer) et qui joue avec ça.

  38. J’ai cessé de regarder ce film quand Veuve Noire explique à Bruce Banner que puisqu’ils ne peuvent sauver les civils de la ville qui s’envolent (!), ils n’ont qu’à y rester pour mourir…
    Déjà lassé par les combats en ville, provoqués par les gentils, mais qui ne font aucune victime… Banner laissé libre de ses mouvements et humeurs après avoir ravagé une ville et faillit tuer des centaines de gens, fait des milliers de sans-abris…je ne sais pas, mais moi, je le mets sous médoc ! Euphorisants à vie !

  39. Pingback: Captain America : une guerre fort civile | Le blog d'un odieux connard·

  40. Attention !
    Ce film est suffisament con pour etre critiqué de bonne fois; pourquoi inventer de faux défaux style : « mais il avait fait péter toutes ses armures » quand on sait pertinement que l’ordre chronologique n’est pas respectés et que les comics de marvel font mourir ironfeast 14 fois sans jamais le rescuciter

  41. bonsoir o dieu Connard :

    Je vous signale les points suivants manquants à votre critique (je sais on peut pas tous les repertoriés)

    – Le wakanda d’ou est issu le vibranium est au milieu de l’afrique (voir captain america civil war) comme chacun sait, donc des navires et autres cargos s’y trouvent …logique
    -le vibranium, metal le plus rare et le plus solide au monde (a peine assez pour capitaine a_mes_rizla_plus pour son frisbee geant) , il y a en des tonnes dans un vieux navire est inutilisé (bof le metal le plus rare et le plus solide au monde , en faire quoi ?)
    heureusement ultron le rachetera lors d’un vide grenier car il encombrait le rafiot … (personne n’en veut donc on le stocke logique)

    -le vibranul en question devait etre un peu frelaté par le made in china, car ultron_en_vibranul est vite détruit par toleman, thor et vison lors de la bataille finale …
    pareil un coup de marteau dessus les propulseurs de la ville kokovienne et tout disparait en fumée…

    ultime question : pour faire
    – monter dans l’espace et faire tomber une ville à 16km/s sur la terre (vitesse des meteores) pourquoi ne pas utiliser l’enrgie de propulsion pour en faire directement une arme ?

  42. dites les gars, si les avengers ont accès à un caisson de régénération, la veuve noire ne peut plus avoir de problèmes de fertilité non?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s