L’Europe, c’est bien

Comme souvent après les élections, je suis grognon.

Non pas à cause des résultats des élections – c’est mon côté beau joueur et mon amour des chansons bavaroises – mais des réactions indignées et des commentaires constructifs de tout et tout le monde, avant de recommencer comme avant. Et puisque se répéter ne semble déranger personne, en sus du dernier article post-électoral, je propose  donc un petit complément que voici.

Comme d’habitude : on clique.

Europclick

Il faut croire que ça m’amuse : c’est probablement le plus inquiétant.

Et on s’indigne, bien sûr.

75 réponses à “L’Europe, c’est bien

  1. Petite coquille à éloigher au lieu d’éloigner dans la bulle juste avant /flashback sinon c’est toujours aussi agréable une « vraie » analyse de la politique.

    • Deux autres petites aussi « Les restes qu’on veut éloigher »  » « Bande langues de putes ». Bonne analyse d’une journée sans fin aux pays de l’imposture. Je vous tire mon chapeau Monsieur Connard

      • Eloigher déjà écrit… »Vient de d’essuyer »  » « A ce qu’il paraît qu’il y avait » je doute aussi. Bahhh une petite relecture quoi ;-)
        Amitiés

  2. Très cher OD j’ai pour vous une véritable occasion de reconversion, une carriole, un fichu, une boule de cristal ( A prix cassé vous êtes un ami) et vous voila analyste politique.Avec ces instruments vous serez nettement plus crédible que ces guignoles télévisuel qui nous ont fatigués ce week-end.

    Merci pour cette bonne tranche de rire.

  3. Donc c’est la faute à BFM TV en fait, c’est ça ? Hein ? Non ? Ah bon, j’avais cru.
    BFM TV est aussi pratique que l’Europe.

    • Vous pouvez même englober l’Europe, BFM, la NRA et les illuminati en un seul mot : le Système. C’est encore plus pratique !

      • On n’en est pas encore à blâmer les Illuminatis pour tout ce qui déconne, et la NRA je ne vois même pas le rapport. Peut-être quand on aura une NRA en Europe ?

      • Le Système peut aussi désigner les lobbies influents, alors on a pas encore la NRA en France mais le mot Système désigne aujourd’hui tellement n’importe quoi …
        Du coup c’est facile d’être « anti-système ».

  4. Une désintégration est aussi une manière de réformer un parti. Non ?

    Cela dit, bien que je sois généralement très en phase avec vos commentaires (ou en résonance, cela dépend de la taille de la pelle), cette caricature me laisse dubitatif :
    L’idée que l’Union Européenne n’est pas aimé parce que des hommes politiques à la gestion calamiteuse l’utilisent pour se laver les mains me parait escamoter le fait que cette union est essentiellement un rassemblement d’hommes politiques à la gestion calamiteuse. Ainsi que, comme ils sont nombreux et qu’ils aiment bien s’étriper sur la couleur des pages utilisées pour les traités, ils se mettent souvent d’accord sur la solution la plus calamiteuse possible (autrement nommée « consensus »).

    Je m’étonne : la Bavière n’est pourtant pas connue pour la qualité de son brandy. Ou bien faites vous chanter certaines de vos recrues d’Europe de l’est quand l’ennui vous prend ?

    Au plaisir de vous lire en tout cas.

  5. Vous devriez postulé pour 2017, derrière l’odieux se cache un homme qui a bien les pieds sur terre ! Toujours un plaisir de vous lire,

  6. Le blaireau qui se dénonce en disant, mes chefs ne savaient pas, il était trésorier du micro-parti de Copé ( mdr ).
    Responsable mais pas coupable, ça fait 30 ans au moins qu’ils nous serinent ça. Et sinon, l’autre raclure va pleurer à tf1 à 20h ce soir, ce qui est le cas de tout préjudiciable en France, comme chacun le sait.
    Et mon spoil d’Angélique, oukilé ???

  7. Encore un article ? Décidément, vous nous gâtez ^^
    Votre « Post électoral » décrivait pourtant déjà très bien la situation, et j’imagine que moult internautes politisés FN viendront ici vider leur rage (alors qu’ils ont gagné, ils devraient pourtant être heureux).

  8. Si seulement il y avait un autre parti eurosceptique crédible en France, les gens ne seraient pas obligés de voter FN…

      • Moi aussi et je continuerai à les soutenir, j’ai enfin trouvé un parti proche de mes convictions, et du fait que malgré le nombre de ses adhérents et de consultations de leur site au quotidien, qu’ils n’arrivent pas à avoir un temps d’antenne conséquent me conforte encore plus dans mes conviction.
        Et je suis sûr que la montée du FN arrangera bien le gouvernement en place pour passer des lois liberticides.

      • L’UPR est effectivement pas trop mal. Le problème c’est que le parti est tout jeune et très peu connu. Du coup on a tendance à voter FN (moi même j’ai voté FN et pourtant je ne suis pas raciste mais en revanche absolument eurosceptique pour des raisons de bon sens).

        En tout cas le travail d’instruction d’Asselineau est excellent. Il commence par apprendre l’histoire aux français, la vraie histoire, pas celle de nos programmes scolaires trafiqués, pour que les citoyens puissent comprendre les vrais tenants et les aboutissants de l’actualité et aient les outils nécessaires pour voter intelligemment.

        Je vous conseille vivement les conférences de Asselineau sur youtube. C’est principalement des cours d’histoire, très peu de propagande.

      • « et pourtant je ne suis pas raciste  » – Check
        « pour des raisons de bon sens » – Check

        Poncif Bingo!
        Êtes vous réalisateur hollywoodien?

      • Cema :

        Ah zut, je suis pour l’Europe aussi pour des raisons de bon sens, comment allons-nous faire ?

      • Ouais enfin être pour l’UE c’est être pour les traités européens, et les traités européens en l’occurrence ils disent
        – qu’on a aucun droit de regard sur la délocalisation des entreprises
        – qu’on doit faciliter la libre concurrence
        – qu’on a aucun droit de regard sur qui rentre et qui sort de France
        – qu’on a aucun droit de regard sur la quantité de monnaie mise en circulation et sur les taux d’intérêts

        En d’autre terme : chômage / suicide des agriculteurs / immigration sauvage / dette publique. C’est écrit noir sur blanc dans les traités et on subit tout ce que je viens de décrire tous les jours depuis des années (suffit d’allumer la télé). J’appelle pas ça manier des peurs j’appelle ça manier des faits.

        Et c’est impossible de changer ces traités, parce qu’il faudrait accorder les violons de 28 pays et y a tellement de tendances politiques dans 28 pays que ça n’arrivera jamais (essayez de calculer la proba d’avoir 28 présidents de gauche en même temps par exemple). Les seuls qui sont d’accord entre eux ce sont les conglomérats de multinationales et leurs hommes de lois présents dans les commissions européennes, ceci explique cela.

        On a d’ailleurs tout un tas d’impostures assez fabuleuses
        – l’Europe sociale de Mélenchon/Miterrand/Fabius/Hollande/Jospin …
        – l’Europe avec des frontières contrôlées de Sarkozy/Marine
        – La France avec un contrôle sur son budget au sein de l’UE de Marine

        Tout ça c’est pas possible dans l’UE, c’est anticonstitutionnel. Si on fait ça l’UE nous tape sur les doigts. On le voit bien avec Hollande qui est obligé de faire une politique libérale, il peut pas tenir ses promesses parce qu’il a aucun pouvoir réel (il le savait très bien ceci dit). Ce serait merveilleux une Europe sociale, mais c’est pas possible, l’UE n’est pas faite pour ça.

        Le FN et le Front de gauche c’est pareil ce sont des imposteurs au niveau de leurs promesses présidentielles. Si on lit leurs programmes il n’y a nulle part écrit une sortie de l’UE, donc leurs programmes sont inapplicables.

        Alors pourquoi envoyer des FN au parlement européen plutôt que des PS/UMP puisqu’il semble que ce soit ça qui choque? Là c’est mon point de vue, c’est parce que si ils sont 7 pays ils pourront proposer des amendements aux saloperies A VENIR comme le TAFTA et taper du poing sur la table et nous informer un peu plus sur ce qui se passe là haut, ce que ne font jamais ni le PS ni l’UMP.

      • @cema: suivons votre logique jusqu’au bout: je me declare donc anti-etat. Je suis un departementaliste, moi. En tant qu’heraultais, je refuse que ces connards de parisiens viennent bousiller nos plages l’été en nous prenant pour des larbins, et aspirent les jeunes cerveaux formés dans nos écoles. En plus dès qu’une boite fonctionne, elle est delocalisée à paris, et on se retrouve avec le plus fort taux de chomage du pays. je vous parle même pas de l’immigration des pauvres. Selon le vieil adage que la misère serait moins pénible au soleil, on se retrouve avec tous les clodos du pays sur nos places. Bah oui, mieux vaut passer l’hivers à montpellier que sous un pont parisien, fait quand même moins froid.
        Donc moi, aux prochaines élection, je voterai pour les indépendentistes, et je regrette d’ailleurs qu’il n’y ait pas, comme en corse, des indépendantistes pour soutenir mon combat. J’instaurerait un peage aux frontières pour tous les gens qui viendront user nos routes, y’a pas de raisons que ce soient que nous qui payons.

      • Mais tu as tout à fait le doit d’être indépendantiste ! Tu peux même faire un état de ton jardin (bon là t’auras de gros problèmes de dépendance militaire et énergétique mais ça te regarde) =)

        Mais même si tu étais indépendantiste il y a quelque chose qui nous lie, toi dans l’Hérault et moi en Lorraine, c’est que depuis 1500 ans nos ancêtres ont vécu dans le même pays qui s’appelle la France, on parle la même langue, on a eu les mêmes Rois, plus récemment les mêmes présidents, nos ancêtres ont combattu ensemble contre les mêmes ennemis, on a hérité des traditions et un système de protection sociale qui nous vient de Saint Louis auquel on est très attaché. Tout ça ça s’appelle un peuple et une nation. Le peuple Français existe, le peuple Allemand existe, le peuple Espagnol existe … et ces peuples sont différents et se sont construit différemment.

        Le peuple européen n’existe pas. Y a jamais eu de peuple européen dans l’histoire.

        Donc comme on est français on essaye malgré tout d’arranger nos bidons entre nous même si comme tu le dis y a des fois des conflits d’intérêts entre régions.

        Mais au niveau de l’Europe d’une part y a plus cette histoire commune qui nous lie donc chaque état essaie naturellement de faire triompher ses intérêts sans se poser de question (en gros Hollande va voir Merkel qui lui dit d’aller se faire mettre), d’autre part nos système sociaux qui sont l’héritage de notre histoire sont différents, donc on ne peut pas créer de réglementations communes fondées sur le bon sens à court terme, ça peut que foirer. Et là je pars d’une hypothèse de construction de l’UE de bonne foi là, c’est à dire une construction pour les européens, pour les citoyens ! Mais on sait que dès le départ l’UE n’est pas une construction d’un pseudo peuple européen puisque l’existence du traité de Rome on l’a apprise un beau matin de 1956 en buvant notre café, et on sait qu’un certain nombre d’article des traités européens sont depuis le départ écris par des hommes de loi américains. L’UE qu’on connait est un projet américain qui était déjà dans les cartons dans les années 30, approuvé par Roosevelt et Eisenhower, écrit partiellement par des hommes de lois américains travaillant pour des banquiers (et ça continue avec le TAFTA qui est partiellement rédigé par des représentants de conglomérats de multinationales). A moins qu’on ait 600 millions de banquiers en Europe … je ne vois pas où sont les intérêts des citoyens européens là dedans …

        En bref l’UE pour qu’elle puisse se faire de manière saine, il faut qu’il y ait un peuple européen, donc une histoire (et des figures historiques à dimension européenne) et une société qui fonctionne à peu près partout de la même manière avec les mêmes standards de vie, donc il faut donner le temps au temps. Aujourd’hui on a des outils pour ça, internet, l’aviation … maintenant il nous faut du temps pour créer cette culture européenne necessaire.

        Dans 200 ans, peut être 500 ans, on pourra peut être faire une bonne Union Européenne, il faudra plusieurs générations. En attendant ça n’empêche pas le progrès, on a eu le plein emploi, l’électricité et l’énergie nucléaire sans l’UE. =)

      • Céma, je te remercie, tu me prouve qu’il existe encore des gens non seulement intelligent et cultivé mais qui ont une véritable vision (non pollué par les consensus sociaux) de la situation géopolitique actuelle.

      • Alors adhère xD (deux tiers déductible si tu payes des impôts, ce que j’espère pour toi…)
        Oui parce qu’on sera demain le jeudi 12 2014, plus de 5500 adhérents…. Curieusement on est toujours blacklisté/censuré malgré notre participation dans les 8 circonscriptions françaises…

        A l’UPR on est plus de fois plus nombreux que les gens du NPA qui eux n’ont été candidat que dans 5 circonscriptions (pour avoir les passages de promo télé) et pourtant on ne parle pas de nous dans les grands médias… Bizarre vous avez dit bizarre… 8-)

        Un des trucs qui me chagrinent dans le sketch d’Odieux Connard, c’est qu’il fait dire à ces personnages «On pourrait réformer l’Europe» et ben non même quand on fait de l’humour, il ne faut pas faire promettre des choses impossibles aux protagonistes… :nerd:

        Je voulais répondre sur ce fil le jour de la parution de l’article mais j’étais mort de fatigue pendant cette période… :D

      • Je crois qu’il parle de chances de victoire crédibles. Parce que bon Dupont-Aignan … c’est pas ça.

    • je veux pas revisiter l’histoire, mais jusqu’à y’a pas si longtemps, la lorraine était pas vraiment rattachée à la france. Et puis la totalité de l’europe a eu bien des histoires communes, entre l’empire romain germanique, l’empire napoléonien, on a déjà été unifié un certain nombre de fois, l’empire ostro-hongrois…
      Je parle même pas des anglais qui ont parlé français pendant un certain temps… Alors que pendant tout le moyen-age, les guerres de religions ravageaient la france, et le sud cathare faisait face au nord chrétiens (en simplifiant), refusant l’autorité du roi de france…
      Jusqu’au milieu du moyen age, l’ensemble de l’europe parlait latin, avec des patois locaux qui deviendront des langues nationales. Et encore, il faut attendre quasiment la fin du XIXème siècle pour que le français commence à devenir la langue commune de toutes les populations de france. A cette époque, seuls l’administration et les peu de gens instruitsutilisent le français, les gens non instruits ne parlent que les patois locaux. Ce n’est qu’avec l’augmentation des echanges entre régions lié au developpement des transports qu’ils ont été obligé de trouver une langue commune.
      Alors franchement, j’ai pas plus d’histoire commune avec les lorrains qu’avec les allemands.

      • Et tu me réponds en quelle langue en ce moment? En allemand? =)

        La France ses frontières ont bougé, elle a été largement occupée par les anglais au début de la guerre de cent ans, on a perdu l’Alsace Lorraine pendant 50 ans, mais la France elle a continué à exister depuis le baptême de Clovis.

        Un vrai pays qui marche pas, c’est à dire qui n’a jamais existé dans l’histoire, y en a un facile dont on parle beaucoup c’est l’Ukraine. L’Ukraine c’est un pays qui a 20 ans, qui a appartenu côté ouest plutôt à la Pologne/Autriche et côté est plutôt à la Russie depuis le moyen âge. Ils parlent pas la même langue à l’est et à l’ouest et du coup bah le pays il se casse la gueule vu que ceux de l’est n’ont rien à dire à ceux de l’ouest et vice versa. Ça c’est un vrai pays qui marche pas.

      • Bon ben ducouup, on serait en droit d’annexer la suisse francophone? et la belgique wallonne?
        et puis bon, au niveau culture, j’ai quand même plus d’influences espagnoles, mediteranéennes et arabes que germaniques.
        D’aileurs à priori les marseillais pourraient carrément faire sécession et se declarer ville maghrébine.
        Après en voyageant un peu, on se rend compte qu’en europe, on partage tous une culture anglo-saxonne. Oh bien sur, y’en a qui préfèrent citer molière et d’autre Shakespeare, mais disons que pour des generations plus ressentes, « how you doin’?' » reste une phrase de drague assez commune. Quand à l’Ukraine, il semblerait que le cassage de gueule vienne du souhait de se rattacher à un grand ensemble, qui historiquement parlant est soit russe, soit européen. Si aujourd’hui il y avait une crise économique et politique plus que serieuse en france, je ne suis pas sûr que les lorrains ne demanderaient pas un rattachement à l’allemagne, et que les espagnoles n’en profiteraient pas pour faire main basse sur le pays basque.
        Alors bien sur que si, les européens ont une histoire commune, suffit de voir à quelle échelle on se place. Ce qui est sûr, c’est que c’est pas en restant avec nos 70 millions d’habitants (une grosse ville en chine quoi) calfeutrés derrière nos frontières que nous arriverons à passer le siècle suivant.

      • Ton commentaire renvoie directement à une des très bonnes conférences de Asselineau ou à un moment il se sert des affinités sur Facebook (à l’échelle de millions et de millions de comptes) pour montrer les liens entre les peuples.

        Et de manière très très claire on se rend compte que l’affinité des peuples c’est l’affinité des langues. Les français discutent avec les belges, les suisses, les algériens et les marocains. Les allemands discutent avec les autrichiens et les turques. Les espagnols discutent avec les pays de langue espagnole. Etc … On se rend compte qu’il y a plus de légitimité dans une francophonie que dans une UE. Le peuple français n’est pas du tout curieux du peuple allemand et la réciproque est vraie.

        Une autre chose qui est dite dans cette même conférence de Asselineau et que tu dis aussi, c’est que la seule chose qui nous rattache entre peuples de l’UE c’est une culture moderne populaire anglo-saxonne, en gros une culture qui ne vient ni d’Allemagne, ni de France, ni d’Espagne … mais majoritairement des États Unis … qui ne sont pas en Europe.

        Je le répète : y a pas de peuple européen.

        Quant à s’isoler ok c’est pas bon, mais l’UE + les États Unis c’est jamais qu’une alliance de pays vieillissants qui n’auront plus une goutte de pétrole d’ici 20 ans. En gros une alliance de … perdants? Alors évidemment on a toujours le recours de faire du terrorisme au moyen Orient via l’OTAN comme on le fait actuellement mais éthiquement moi je trouve ça limite limite et à terme on risque de se faire péter la gueule par les copains Russo/Chinois. Où alors on essaie de nouer de nouveaux partenariats avec des pays jeunes et qui ont des ressources, ce qui n’est pas le projet de l’UE.

      • « Le peuple européen n’existe pas. Y a jamais eu de peuple européen dans l’histoire. »

        Et puis continuer à écrire l’histoire par nos actes contemporains, c’est surfait, vaut mieux s’en tenir à ce qu’on connait.
        Pis le brassage des cultures c’est pas intéressant, je préfère manger mon sandwich à la rosette tous les midis devant ma statue de Jeanne d’Arc plutôt que de croiser sans cesse des aborigènes qui seraient susceptibles de m’émerveiller en devenant citoyen de ce monde passionnant.

        Qu’ils se démerdent ces humains à la con, chacun sa merde.
        Avoir l’ambition de vivre et travailler partout, c’est surfait, je préfère réfléchir dans l’hypercontemporanéité sans idéologie aucune.

      • @ Cema : Je trouve ça un peu rigolo que vous utilisiez l’argument de l’Histoire pour défendre le FN.

      • on voit d’ailleur sur cette étude les liens d’amitiés évidents entre israeliens et palestiniens, qui malgré ces nombreux liens d’amitiés, ne sont pas eminemment en passe de former un état commun..
        les liens avec les pays du magrebh ne sont evidemment pas dutout liés à la forte population immigrante présente en france (je note d’ailleurs que ces pays ont plutot tendance à parler arabe que français, donc le lien avec la langue, hein…)
        Et puis je savais pas que les israeliens parlaient russe.
        Mais si on se base sur la langue, les liens des etats unis devraient être le plus fort avec la grande bretagne t le canada qui est un pays frontalier, membre de leur communauté economique de libre echange? Ah ben non tiens, c’est le mexique.
        Va peut-être falloir envisager une analyse plus poussée de cette étude que ce que ce cher Asselineau veut en faire dire.
        Moi je serai plutot pour faire une etude sur les destination des etudiants erasmus, sur la destination des ingé qui vont bosser à l’etranger, ce genre de plaisenteries quoi.

      • J’ai jamais parlé de former un pays commun avec les pays ou il y a des communautés avec qui on s’entend, j’ai parlé de faire des partenariats, de resserrer les liens économiques et culturels ce qui est assez éloigné de « Si tu veux quitter l’UE c’est que tu es rétrograde et que tu veux t’enfermer sur toi même. »

        Tu as raison cependant de me reprendre sur ce que j’ai dit sur les langues. Asselineau parlait d’affinité des peuples et non pas des langues (ce qui est beaucoup plus logique au vu des populations d’origine immigrée), donc là c’est moi qui ai dit une bêtise.

        Je renvoie quand même à un ou deux trucs, justement des choses plus actuelles, l’UE qu’on est en train de construire puisqu’on parle du présent.

        – D’abord le clip officiel de la Commission Européenne de 2012 :

        Alors plus cliché tu meurs. Les dangereux chinois/indiens (avec un sabre et un turban)/amérindien qui vont faire un gang bang sur une blanche dans un entrepôt et qui se retrouvent soumis par l’union des pays blancs. Je suis comme toi, entretenir des relations fraternelles avec les peuples du bout du monde ça m’intéresse vraiment mais visiblement c’est pas le projet européen hein. Les colorés sont des agressifs, on les soumet. Disponible sur youtube

        – Une belle citation de Michel Rocard qui colle bien avec le clip

        « Nous devons avoir une Europe puissante afin d’amorcer la grand conversation qui s’annonce avec la Chine et l’Inde, dans les 15 à 20 ans qui viennent. »

        En d’autre termes on fabrique un monde de l’homme blanc pour se préparer à la guerre avec les colorés.

        – Les différents mouvement des glorification du régime Nazi en Europe de l’Est (y en a de plus en plus) entre autre en Estonie et en Ukraine (des extraits de cérémonies de commémoration SS sont disponibles sur youtube)

        Moi j’ai pas spécialement envie de connaitre ces gens là. Je préfère tisser des liens avec le Maroc ou l’Algérie ou même l’Argentine ou la Russie.

        – la politique Européenne vis à vis des référendums et de l’opinion des peuples

        Le non au référendum de 2005 piétiné en 2007 à Lisbonne

        Le référendum pour l’indépendance du Kosovo déclaré illégal

        Le référendum pour l’indépendance de Donesk et Lougansk en Ukraine déclarés comme une fausse consultation en chiffre ça donne 75% de participation dont 90% de « on veut se casser » et en image ça donne des foules qui s’étirent sur des centaines de mètres devant les bureaux de votes

        Le référendum grec pour la diminution de la dette proposé par le premier ministre grec, approuvé par le parlement et qui se fait virer séance tenante pour être remplacé par un copain de Goldman Sachs.

        Mario Monti, parlementaire européen et ancien consultant pour Goldman Sachs, qui invite les autres dirigeants européens à ne pas se préoccuper des avis de leurs parlements respectifs.

        – Une citation de De Gaulle que j’aime bien

        « Si la politique du Traité Franco Allemand, c’est à dire le noyau de l’Europe ne réussit pas, eh bien, nous irons vers d’autres.
        – D’autres c’est à dire les Russes?
        – Naturellement ! Ils voient que le moment est venu. […] Et dans ce cas nous cesserons d’être couillonnés et ce seront les Allemands qui le seront. »

        Déjà dans les années 60, on envisageait d’aller voir ailleurs si on ne pouvait pas trouver des partenaires plus intéressants pour la France.

        – Et pour finir je propose de comparer deux photos que j’ai du retirer v que j’ai l’impression que les liens passent pas

        une photo des présidents de l’UE : que des sexagénaires blancs.
        une photo de la francophonie : du blanc, du noir, du métis et même un peu de sud asiatique

        Au vu de tout ça pour moi la conclusion elle est simple : L’UE qu’on construit elle est racialiste (d’ailleurs tous les partis diabolisent désormais nos immigrés musulmans) et elle est anti démocratique. Donc je reste convaincu qu’on peut faire autre chose, s’ouvrir sur le monde différemment.

      • Ce que tu dis est intéressant mais ça reste biaisé !
        D’abord parce qu’il est techniquement plus simple d’entretenir des partenariat économiques avec l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne le RU et le Benélux (puisque ce sont nos voisins géographiques qui partagent largement notre culture et notre histoire. niveau « ouverture sur le monde » c’est sur que c’est plutôt limité mais ça facilité les relations) que avec la Russie et la Chine (qui sont super loin et qui n’ont pas nécessairement besoin d’alliance économiques, et encore moins politiques, militaires ou culturelles puisqu’étant des pays très nationalistes et centrés sur eux-mêmes).
        Dans l’esprit de beaucoup (environ 25% aux dernières élections), l’UE et la mondialisation qu’elle prône ne fait qu’affaiblir la France face aux émergents (qui eux s’en foutent de l’ouverture culturelle), et faire comprendre aux électeurs FN que au contraire l’union c’est la force, c’est plutôt important, même si une pub ciblant des électeurs FN est forcément « étrange » du point de vue d’un non-raciste.

        Concernant le Maghreb sache qu’on essaye, l’Union Pour la Méditerranée (ou quelque soit son nom) existe, on investit et sous-traite beaucoup là-bas malgré les difficultés politiques de la région, le problème restant les relations avec l’Algérie et les vieilles craintes issues de la colonisation.

        Les Ukrainiens de Donesk ont peut-être massivement demandé à être russes, mais peut-être parce qu’ils essayent d’éviter une invasion armée et une guerre dans leur région ? peut-être parce que les ukrainiens (comme les estoniens et les « allemands de la volga » par exemple) ont été massivement déportés en Sibérie pour être « dilués » parmi les russophones et ainsi donner une légitimité à la domination des russes sur tous les peuples de l’URSS ? et peut-être serait-il absurde de redessiner les frontières en fonction des cantons qui votent pour ou contre, en plus dans un contexte aussi instable ? (genre si le canton de la mothe-achard décide demain d’être rattaché à la papouasie ça ne te poserait pas problème ? parce que si on reconnait ces référendums improvisés à échelle locale, les quartiers chauds de Marseille et le 93 vont vite déclarer leur indépendance et rejoindre la Ligue Arabe!)

        Tu préfères donc tisser des liens avec la formidable Russie de Poutine plutôt qu’avec l’Estonie, sous prétexte qu’une infime minorité y joue la provocation ?

        Est-ce qu’il ne serait pas préférable aujourd’hui de garder une Ukraine multiculturelle, avec des gens qui parlent ukrainien, polonais, russe, tatar, roumain, bulgare, … plutôt que de diviser les communautés avec des frontières ?

        Et puis bon, critiquer l’UE parce qu’une majorité de ses dirigeants sont blancs … j’attends toujours le rebeu participant à la politique nippone, l’asiatique à la tête du régime russe ou simplement l’aborigène premier ministre de l’Australie …
        D’autant que si l’Europe du sud, la France, l’Allemagne et le RU sont bien multiculturels, ce serait en revanche un sacré hasard qu’un black soit élu en Pologne ou en Slovaquie ! Ce n’est pas une question de racisme mais de statistiques et de démocratie.

      • @Ce ma :Ce que tu dis est intéressant mais je corrige certains trucs :
        L’identité française ne date certainement pas de Clovis. C’est absurde. Les Francs n’ont laissé presque aucun héritage culturel et linguistique. Moins de 500 mots je crois. La quasi totalité de notre langue vient du Roman, vulgarisation du latin qui a donné Langue d’oïl et langue d’oc.
        De plus la majorité des Rois ont été fortement contestés par le moindre nobliau au moins jusqu’à Philippe Auguste, difficile de parler de gouvernement unifié. Et ne parlons pas de Lyon, Marseille ou la Franche Comté sous suzeraineté allemande, et sous celles des Empereurs du Saint Empire. Ou à l’inverse des Flandres qui sont restés dans le Royaume de France pendant un bon moment.

        Sinon je suis personnellement pour une Europe Fédérale ou unifiée, simplement parce qu’avec du bol, ça donnera une possibilité de Renovatio Imperii Romanorum en bonne et due forme :3

  9. Exceptionnel, à l’image du post sur un « comique » qui a définitivement pété une durite. Je sais que ça vous prend du temps, mais un post de cet acabit par mois devrait être remboursé par la sécu.

  10. J’ai beaucoup pensé à vous M.Connard quand j’ai vu pour la première fois les affiches « L’Europe s’est faite sans nous, boycottons l’Europe ! »

    Niveau incohérence on fait difficilement pire…

    « On ne nous a pas demandé notre avis pour construire l’Europe, eh bien pour la peine on va continuer de ne pas le donner. HA ! Ils vont être bien feintés ! »

    Des gens ont réfléchi pour nous pondre ce truc !
    Et ils ont payé pour imprimer ça (en masse en plus !)

    Mais ARGH quoi !

    • Ouais, j’ai aussi vu des gens qui distribuaient des tracts pour inciter les gens à s’abstenir. Même les films américains doivent faire des efforts pour atteindre de tel niveau d’incohérence.

    • Pareil, j’étais contre l’idée de ne pas aller voter, et ce malgré le dégout ambiant envers nos politiques, arguant l’évident héritage démocratique défendu par nos ancêtres.
      Hélas, force est de constater que l’abstention massive a laissé la place au fn qui fait désormais flipper toutes les familles politiques, ce qui à l’effet malicieux de réveiller les consciences et Eurodéputés.
      L’abstention est de fait, le révélateur de cette élection…

  11. A chaque occasion de ce genre, vos analyses me rassurent, non sur la race humaine en général, mais sur le fait qu’il reste des gens qui arrivent à utiliser leur cerveau de façon cohérente…
    Merci!

  12. Cher Connard,

    Il me semble qu’une coquille s’est glissée, la coquine, dans une bulle de Marine (sans jeu de mot) : « bande langues de pute », il manque propablement un « de ».

    Vigoureusement vôtre,
    G.

  13. Cher Odieux,

    Si je puis me permettre, tout aussi bon que soit le reste, l’argument sur la participation au Parlement Européen des Folâtres Nougatines est un peu spécieux : il y a des nationalistes écossais à la House of Commons (et il y a longtemps eu des indépendantistes irlandais, qui n’ont pas mal réussi leur coup), des indépendantistes catalans au Congrès espagnol, et ceux de la Belgique flamande seront également le premier parti de la Chambre des Représentants. Nous n’y voyons de contradiction que parce que la France a bien réussi à discipliner Bretons, Corses et autres factieux à calotte rouge !

    Fanatiquement nôtre,
    G. F.

  14. Au passage cher Odieux vous pouvez rajouter à votre lexique la farce récurrente de la pédagogie.

    On y a encore eu droit hier soir avec Raffarin qui nous a sorti un merveilleux « cet échec de l’Europe c’est parce que nous n’avons pas assez fait de pédagogie » – sous entendu « les français sont cons et n’ont rien compris à nos idées géniales, nous n’allons rien changer, c’est eux les idiots »

    Toujours très drôle !

  15. Je plussoye à la remarque de Georges F.
    Je n’arrive vraiment pas à comprendre cet argument carrément anti-démocratique, que ce soit quand il est utilisé contre le FN ou encore le FG (quoique c’est plus rare…).

    Vous voulez changer la 5ème réplublique en 6ème et vous vous présentez pour être élu de la 5ème ? bin oui, ça s’appelle la démocratie (hum pardon, le gouvernement représentatif)…

    le jour ou le parlement européen sera à majorité composé de députés voulant sortir de l’union européenne… argh non ça marche pas, ils ont vraiment aucun pouvoir eux…

    Mais en attendant ils peuvent déjà bloqué, voter contre toutes les propositions qu’ils n’aiment pas !

    Enfin il me semble que mon fils de 8 ans, voir ma fille de 5 ans comprends très bien cela, je reste éminament dubitatif devant votre apparente incompréhension sur le sujet.

    Je fini en citant Séguin lui même dont j’ai réecouter récement le discours devant l’assemblée en 1992 et contre Maastricht (magistral au passage) et qui répond de la même maniere qu’heureusement qu’il y avait eu des républicains dans les assemblées même quand le roi était encore en place, pour que la révolution ait lieu…

    Bref, je vous serai eternellement reconnaissant de m’éclairer sur ce point de votre raisonnement qui m’est pour le moment des plus obscurs.

    Sinon j’ai bien rigolé comme d’hab hein, merci !

    • FAire de l’opposition juste pour faire de l’opposition ça ne me semble pas particulièrement brillant. Aux USA le reproche principal qui revennait à propos du premier mandat de M. Obama était qu’il n’avait au final pas fait grand chose et donc que c’était un incapable/incompétent… C’est oublier rapidement que tu ne peux rien faire lorsque ton opposition contrôle une moitié de la législature bicamérale et s’oppose à tout, juste « because, fuck you ». Je souhaite avoir tord mais selon moi cette opposition ne sera pas motrice mais fortement nuisible. A force de s’opposer à tout, l’Europe fera du surplace, donc ne pourra pas résoudre ses prolèmes et dans quelques temps, ces mêmes opposants se réjouiront de l’échec de l’Europe alors qu’ils en seront surement la cause principale (encore une fois une prophétie auto-réalisatrice)

    • « Mais en attendant ils peuvent déjà bloqué, voter contre toutes les propositions qu’ils n’aiment pas ! »

      Il faudrait commencer par faire acte de présence alors…. parce que jusque là les députés FN brillent plus par leur absence qu’autre chose

      • Les députés français au parlement européen en général sont parmi les moins présents.

    • Vouloir sortir de l’Union Européenne avec le TPP et autres conneries qui arrivent…
      Déjà qu’on a pas des masses de poids face aux USA et à la Chine, si on sort de l’UE autant se foutre une pomme dans la bouche et attendre de se faire gober.

    • Bon vous ne répondez pas du tout, quelle deception… c’est pourtant pas compliqué hein. vous partez sur des raisonnements politiciens et des extrapolations blabla. Mais enfin quoi, si on est CONTRE un système, pour vous il faut faire quoi alors ? de l’action violente ??? c’est fou tout de même.
      De Gaulle s’est fait ELIRE pour proposer la 5ème république non ?
      Quand au blocage de l’union européene, c’est bien VOTRE avis, souffrez que les opposants n’aient pas du tout envie de la voir progresser. c’est vraiment le discours des communistes durant l’URSS, non mais ça marche pas parcequ’on en fait pas assez… hallucinant.

      Bref je ne vois toujours pas ou est l’alternative en gouvernement représentatif, quand on veut s’OPPOSER ou changer le système, que de se présenter aux élections et de faire barrage jusqu’au jour on est majoritaire…

      Bien sûr c’est si on est un tant soit peu démocrate, ce qui semble de plus en plus ne pas être le cas d’une majorité de gens ici comme ailleurs.

      désolant…

  16. C’est ça qui est pratique avec la politique, c’est qu’on n’a même pas besoin de regarder la TV pour écouter les analyses, c’est toujours pareil. Je m’étais d’ailleurs livré à l’exercice pour les précédentes élections. Qui a dit qu’on apprenait de ses erreurs et qu’on apprenait l’Histoire à l’école pour éviter de refaire les erreurs du passé? Il y en a qui ont eu les neurones grillées à force de copuler avec le radiateur, c’est certain. Ce qu’il y a de sûr également, c’est qu’on prend vraiment les gens pour des crétins.

  17. Ayant été plutôt occupé ces temps-ci, j’avoue ne m’être guère intéressé aux réactions des élections européenne. Mais il y a quand même une chose que j’ai apprise hier et qui m’a, comment dire… inquiété.
    Il semblerait que des syndicats, dont parmi eux quelques-uns de lycéens et d’étudiants, appellent à manifester contre la victoire du FN. Bon. Ok.

    Qu’on aime ou pas ce parti, que ce soit d’ailleurs celui-ci ou un autre, là tout de suite, je m’en moque. Ce qui m’inquiète, c’est qu’on veuille manifester contre un vote. Que je sache, les élections se sont déroulées normalement. On n’a pas mentionné de fraude. Et les vainqueurs ne sont pas arrivés au Parlement armes en main façon coup d’État. Mais parce que le résultat effraie, on lance un appel à manifester.

    Je ne sais pas ; il y a là quelque chose qui me semble anormal. Et dangereux. Si on commence à contester le résultat d’une élection libre et régulière, et que personne ne semble s’en étonner, dans ce cas quel intérêt d’en faire ?

    Si on avait entendu qqch du genre : « le FN n’est pas connu pour ses idées de partage ni sa tolérance, mais nous espérons que, confronté à l’exercice du pouvoir au sein d’une institution multiculturelle, il saura évoluer positivement et agira pour le bénéfice de tous », j’aurais pensé que c’était de la langue de bois pur jus, avec un tacle au passage, mais bon, une déclaration de circonstances. Sauf que non, c’est passé directement à l’opposition virulente sans prendre en compte le fait que ce soit une élection. Quelque part, ça m’inquiète bcp plus que la victoire de Le Pen…

    • Cette manifestation étudiante ne visait pas à remettre en cause les résultats. Juste à manifester son opposition à ce parti qui se prétend désormais représentatif de la jeunesse en affirmant que non, ces idées ne font certainement pas l’unanimité parmi les jeunes électeurs.

      A vrai dire, j’irais jusqu’à affirmer que les idées du FN s’opposant aux idéaux même d’égalité et de fraternité que vous avez peut-être déjà entendu quelque part, la simple existence de ce parti est néfaste et il ne devrait être toléré en France.

      Je ne prône cependant pas sa dissolution (liberté d’expression, itou, itou…) mais je pense que cette manifestation était nécessaire pour rappeler aux électeurs que le FN n’est pas un parti tolérable et que voter pour lui, même pour marquer son opposition, même sans en partager toutes les opinions, est une aberration.

      L’éxtrème-droite est un monstre né de la peur et de la colère, il e doit pas être banalisé, sans quoi même si le Pen n’est jamais élue présidente, elle aura gagnée, car ses idées se seront déjà infiltré au cœur de notre société, la corrompant plus qu’elle ne l’est déjà.

      • je vous trouve optimiste. Il me semble plutot que ces manifestations suivent la logique individualiste en vogue actuellement. Si j’aime pas ce quelquechose, je chie dessus et je dis que tout le monde doit faire comme moi. Même si le quelquechose est légal.
        J’aime pas les limites de vitesses? Je chie dessus, je roule à 180, et je chie sur le fait que si tout le monde faisait pareil y’aurait plus moyen de rouler sans se faire encastrer.
        J’aime pas le resultat d’un vote? je manifeste contre. Même s’il est légal. Et que je suis pas allé voter parceque j’avais piscine.
        J’aime pas la recherhce? Bah je vais aller défoncer un labo de l’inra.
        La musique à fond pour la teuf du samedi soir? M’en fou, j’aime pas mes voisins, je leur chie dessus.

      • Ne nous méprenons pas. Que des gens n’aiment pas l’idée que le FN gagnent des élections je peux le comprendre et je ne le conteste bien évidemment pas. Non, en fait, ce que je n’ai pas su dire dans mes propos, c’est que je suis plutôt inquiet de voir que des groupes, ici des syndicats bien établis, utilisent des moyens parfaitement légaux contre un autre procédé lui-même non seulement parfaitement légal, mais surtout garant, fondamentalement, de nos libertés.

        Les groupes concernés sont ceux des étudiants et lycéens, or, au risque de vous heurter, je suis devenu, avec les années, convaincu du fait que quand on est jeune, on n’a pas du tout la maturité nécessaire pour appréhender tous les faits dans leurs ensemble. En gros, on est influençable parce qu’on manque d’expérience. Et ce que j’ai l’impression de voir, ce sont des syndicats qui manoeuvrent l’opinion de la part jeune de notre population pour leur propre intérêt.

        En 2002, lors des élections présidentielles, j’étais à Toulouse, et je me souviens très bien que peu après les résultats, une marche spontanée se déroulait dans les rues. Bon, je ne saurais dire dans quelle mesure elle était spontanée mais je doute qu’un quelconque syndicat ait prévu une action aussi soudaine. Ce qui me fait dire que c’était un mouvement populaire, une réaction du peuple qui voulait dire quelque chose.
        Ici, ce sont des élections européennes, alors ça motive déjà forcément moins les gens (à tort, remarquez), mais cette histoire de manif, ça n’est pas une volonté populaire. Ça n’est pas spontanée, et j’imagine bien que c’est pour cette raison que la CGT s’est rabattue sur la partie la plus influençable de notre population, parce qu’elle savait qu’elle ne mobiliserait personne d’autre.

        Alors quand on prend ces éléments en compte, au-delà du simple fait que ce soit le FN qui soit passé, pour ma part, j’y vois une tentative de récupération par les syndicats qui vont s’en servir plus tard comme d’un témoignage de soutien. C’est de la manip et je trouve profondément dommage qu’on ait trouvé la chose normale.
        Je crois qu’on s’est tellement focalisé sur la peur du FN qu’on a oublié que ce n’étaient pas les seuls véreux à rôder dans l’arène du pouvoir. Il n’y a pas que le FN qui peut devenir dangereux ; ceux qui utilisent les même armes que lui le sont tout autant.

        Mais il est possible que je me trompe remarquez.

  18. Du moment qu’on est en plein débat politique, j’aimerais savoir pourquoi on donne les chiffres des candidats, les chiffres de l’abstention, mais jamais les chiffres du vote blanc (qui est un vote contestataire, d’un électeur qui fait la démarche de se déplacer pour s’exprimer).

    Non, parce que après avoir fait une procuration pour voter blanc en 2007 (difficile de faire plus d’efforts pour exprimer mon désaccord avec le choix proposé) et ne pas m’être vu sur les résultats, j’ai fini par comprendre qu’être abstentionniste était aussi efficace…

    Parce que – Bibite 48% // Coucouille 52% -, c’est pas pareil que – Bibite 24% // Coucouille 26% // Blanc 50% -…

    • Les blancs ont été comptabilisés à part des nuls cette année. Le chiffre est en dessous de 3%.

    • Parceque étant donné que quelqu’un doit être élu dans tous les cas (et oui, on ferait quoi s’il n’y avait personne? On arrête de signer des permis de construire en attendant qu’assez d’électeurs daignent venir voter, etc?), ce sont les fractions des suffrages exprimés qui sont indiquées.

      Suffrages exprimés. Exprimés. C’est à dire une foi retiré les nuls, puis les blancs. C’est pourtant écrit partout dans la diffusion des résultats.

      • Et c’est bien là le problème: rien n’oblige à ce que les pourcentages affichés soient les pourcentages des suffrages exprimés. Ça n’empêcherait absolument pas que quelqu’un soit élu (en l’occurrence, dans l’exemple de OdieuxBlaireau, ce serait Coucouille), mais il le serait à un pourcentage si faible qu’il ne pourrait pas s’afficher comme représentant le peuple français.

        Un vote blanc reconnu constituerait un vrai vote de rejet. Si on a 3% de blanc aujourd’hui c’est que tout le monde sait que voter blanc ne sert à rien pour protester, vu que personne n’en parle. S’il était reconnu, on aurait globalement une baisse des pourcentages des différents partis, et surtout une baisse des votes pour les partis contestataires.

        Au final, si les politiciens étaient élus avec 30% de votes blancs (et je pense que c’est à peu près l’ordre de grandeur des personnes qui aimeraient bien dire simplement « non » et qui aujourd’hui choisissent entre le FN, l’abstention ou le « vote de raison »), ils commenceraient peut-être à se remettre en question, et aucun ne pourrait vraiment se vanter de « représenter le peuple français ».
        Sinon, accessoirement, rien n’oblige à ce qu’il y ait des élus. De nombreux pays se sont retrouvés sans gouvernement pendant une longue période, sans pour autant basculer dans le chaos. Je ne suis absolument pas en train de prôner l’anarchisme, mais au bout d’un moment, quand il y a un blocage on cherche un compromis. Quand une loi ne peut pas passer à cause de l’opposition, le gouvernement la modifie un peu dans le sens que l’opposition voulait. Si une élection ne pouvait aboutir parce que la majorité vote blanc, les partis devraient modifier leur programme/présenter des candidats avec de nouvelles idées.

        Sans être le panacée, la reconnaissance du vote blanc redonnerait tout de même un sens à ces votes. On dénie aux citoyens le droit de dire « je ne veux aucun de ces programmes-là » et on les force à choisir entre les partis présents: on est quand même très loin de la démocratie quand il est impossible de donner son opinion dans les urnes autrement qu’en ne disant rien (abstention).

  19. J’ai bien ri…. presque autant que lorsque j’ai vu une organisation de manif avec des gens qui n’ont sans doute pas votés.
    Comme quoi, il n’y a pas que le monde politique, leurs analystes et autres spécialistes qui tournent en rond…..
    « Manifestons pour le rejet du FN, le réveil de la conscience du citoyen, la fin de la banalisation d’un parti fondé sur la peur et le rejet. Il faut tous voter, certains sont morts pour que l’on puisse le faire….. etc »
    Le même discours qu’en 2002…… qui sera noyé dans l’abstention des prochaines élections…..

  20. l’Europe des multinationales contre les peuples européens.
    L’Europe des banquiers contre les peuples ……
    L’Europe des technocrates contre les peuples….
    L’Europe des politicards corrompus contre nous…
    l’Europe des mange-merde qui prennent leurs ordres a Washington…

    Et qui leur payent leurs vies de luxe et leurs privilèges ? C’est vous les serfs du 21eme siècle avec vos taxes !

    Il y a encore des cons qui croient qu’ils vivent en démocratie. ;-o

    C’est grâce a cette majorité de lâches et de crétins que les élites corrompues ont encore le pouvoir.

    Quand ils vous lisent, vos maitres se gaussent et se frottent les mains.

    Continuez a voter pour eux. Ils ont encore de beaux jours devant eux….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s