Le petit séducteur, édition 2014

Parfois, vous avez le spleen.

Il suffit d’un rien pour le faire naître : allumer une télévision, lire les commentaires du Monde.fr, ou plus simplement, revoir l’épisode I de Star Wars. Cela fait, vous n’avez plus qu’une envie : vous isoler. Debout face à une fenêtre balayée par la pluie et le vent à observer les lueurs du monde qui s’éteignent sous le déluge alors que vous tirez tranquillement sur la pipe bavaroise qui vous donne cet air tellement philosophe, vous vous demandez si vivre vaut encore le coup.

La réponse est : oui.

Parce que sinon, comment pourriez-vous continuer à consulter des sites de séduction ?

Sorte de véritable sous-genre de la littérature comique malgré elle, le site de séduction a en plus le bon goût d’être régulièrement mis à jour pour dispenser toujours plus de conseils absurdes qui, à défaut de marcher, vous émerveilleront par leur incroyable capacité à être toujours plus mauvais. Aujourd’hui, donc, penchons-nous sur quelques-uns d’entre eux, parmi lesquels certains déjà évoqués ici mais qui n’ont de cesse de creuser leur propre tombe toujours plus profond, et d’autres, plus récents, qui se sont dits que eux aussi allaient enseigner à l’humanité l’art de la conversation pré-coït (ou pas, vous faites bien ce que vous voulez bande de canaillous).

Nous allons donc procéder, si vous le voulez-bien, en trois étapes :

Apprendre la théorie sur « Comment savoir si une femme est intéressée ou non »  avec « les nouveaux hommes« , un site honteusement dénoncé par une lectrice (bien joué, votre ticket de rationnement vous attend) et qui prétend former l’homme de demain, qui visiblement, arrivé au sommet de son évolution, aura commencé  à redescendre si j’en crois ce que j’y lis.

Mettre tout ça en pratique avec « Comment aborder un groupe de filles ? » avec « Art de Séduire« , le site qui est un peu à la séduction ce que Nicolas Cage est au cinéma.

Et enfin, pour conclure, ce qu’il se passe lorsque le séducteur se ramasse un échec : « L’histoire de me brûler vif, la trahison et le Best-Of SeductionByKamal2013 » du site… bon, c’est marqué dessus, donc « Seduction By Kamal« 

Messieurs, vous avez vos calepins ? Mesdames, votre seringue de morphine ? Alors allons-y et apprenons-en plus sur les êtres dénués de chromosome Y, et comment les approcher sans finir lapidé à coups de macarons.

Le tout est bien évidemment vendu avec un emballage « On a trop une classe digne de James Bond« . Il faut bien évidemment lire « On a trop une classe digne d’un script de James Bond« , ce qui est très différent

Comment savoir si une femme est intéressée ou non ?

Vaste sujet. En effet, contrairement à la plupart des êtres vivants, la femme ne montre pas clairement son intérêt et préfère utiliser un subtil langage secret pour se faire comprendre, ce qui en fait une sorte de Bernardo social des plus intéressant. Elle apprend ce langage très jeune avec ses comparses, probablement lors de soirées pyjamas et uniquement par tradition orale pour ne pas que l’ennemi tombe sur des documents pouvant l’aider. Mais soyez tranquille : sur le site « Les Nouveaux Hommes », tel des commandos britanniques à l’assaut d’un sous-marin allemand pour lui piquer la clé de codage du système Enigma, on a réussi à décrypter l’affaire. Écoutons plutôt ce que ces viles femmes osent nous cacher.

Parce que oui, on peut écouter : il y a une vidéo. Qui commence avec une sorte de… de mise en scène où un homme reçoit un SMS où il est marqué, je cite « J’ai les fruits <3 » (effectivement, ces femmes, quel langage mystérieux) pendant qu’un couple jouant divinement bien parle de sauver les baleines (si, si). S’ensuit l’arrivée du présentateur qui devrait bientôt avoir un appel de M6, puisque comme un certain nombre de présentateurs de cette chaîne, il a un sérieux problème pour accentuer ses phrases, et les arrête en plein milieu sans que l’on comprenne bien pourquoi. On va en rester à la transcription qu’il y a en-dessous.

On pourra toujours vous dire que ces choses se sentent, et c’est vrai d’ailleurs, mais en réalité, il existe des indices visuels et auditifs qui peuvent vous renseigner sur les intentions d’une femme.

De là à en déduire qu’en début de phrase, notre homme faisait référence à l’odorat, il n’y a qu’un pas que je ne franchis pas puisqu’il fait un peu peur. En tout cas, j’aime bien le principe de « l’indice auditif ». Ce n’est pas verbal, non, c’est auditif. Puisque chacun sait qu’une femme intéressée – mes lectrices confirmeront sûrement – produit des bruits spécifiques pour le signaler, comme des claquements de dents ou des sifflements perceptibles uniquement par les animaux (une femme très intéressée peut tuer un lapin à près de 50 mètres), ou le bruit mélodieux d’un antivol de BMW. Du coup, à la fac, dès qu’il y a un professeur intéressant, ça devient vite le bordel dans tout l’amphithéâtre, mais on va dire qu’elles n’y peuvent rien.

Sacrés indices auditifs, donc.

Si vous lisez cet article c’est que vous avez des yeux

Je trouve ce site un petit peu trop audacieux, tout de même. Mais c’est bluffant, comment a-t-il deviné ? Maintenant qu’il a prouvé sa fine analyse du monde,  alors, comment utiliser nos yeux de béotiens pour décrypter le langage mystérieux de la femme ?

Physiquement, elle va faire en sorte que son corps ne soit pas orienté vers vous, qu’il soit fermé

Effectivement : par exemple, quand elle est tournée exactement dans le sens opposé du vôtre, pose ses jambes sur le sol l’une après l’autre aussi vite que possible et fait ce que l’on appelle dans le jargon de la séduction « un sprint en hurlant« , on peut effectivement supposer qu’elle est désintéressée. Quant au fait qu’elle soit « fermée », là, jeunes gourgandins, vous vous demandez de quoi il retourne : il s’agit de croiser les bras. Ou les jambes. Ou les deux. Par exemple, tout le monde se souvient de cette fameuse scène de Basic Instinct où une Madame croise les jambes encore et encore pour bien repousser tous les mâles de la salle. Drame toujours : si croiser ses machins avec ses trucs devant un mâle est un signe évident de rejet, alors on en déduit que les professeurs de yoga doivent être bien malheureux.

Certes, mais donc, quels indicateurs avons-nous qui, à l’opposé, disent que la damoiselle est intéressée alors ? Pas de panique : on y vient, et étudions-en quelques-uns.

Elle ricane (glousse) plus que la normale.

Il y a donc un niveau de gloussement acceptable. Si elle rigole au-dessus du niveau en question, en avant Guingamp, la bougresse est en train de succomber à votre charme. L’autre option, c’est que vous avez la braguette ouverte et qu’elle se fout ouvertement de vous, mais chacun sait que cela ne peut pas arriver : vous êtes un séducteur, que diable. Bon, il est aussi possible qu’elle glousse simplement parce que c’est son principal mode de communication. Vous pouvez donc dès lors appliquer la procédure habituelle : lui coller une étiquette sur le front, la déposer chez UPS et attendre qu’ils la livrent au plateau du Grand Journal pour qu’elle rejoigne les autres dans le public. C’est le cimetière des pintades.

Elle vous demande des informations personnelles (e.g. votre nom, […]).

C’est vrai que c’est assez osé, tout de même, de demander le nom de la personne avec laquelle on parle. Du coup, maintenant que j’y pense, je crois qu’un nombre incroyable de secrétaires de mairie me désire secrètement (ce que je savais déjà, mais tout de même, je n’avais pas remarqué à quel point elles allaient de l’avant). Si en plus elle vous demande votre date de naissance, vous êtes à quelques secondes de la voir arracher son chemisier en vous criant « Prends-moi toute ! » (de manière générale, elles crient relativement peu « Prends-moi moitié » de toute manière, sauf si vous êtes un fétichiste des siamoise mais… raah, arrêtez, vous me déconcentrez).  En tout cas, je suis rassuré : maintenant, je sais que l’administration m’aime. Pourtant, elle n’avait pas l’air jusqu’ici. Il va peut-être juste falloir que je lui réexplique à quelle chemise on s’intéresse.

Une grosse déclaration d’amour annuelle. Maintenant qu’on le sait, c’est quand même plus agréable.

Elle vous contredit en rigolant.

Par exemple en disant « C’est pas possible d’être aussi con« . Un excellent signe !

Non parce que vous comprenez, ça n’arrive jamais de contredire quelqu’un en riant bien fort pour souligner tout le mépris que vous inspire son précédent propos. Mais en même temps, je m’avance un peu : si j’ai une certaine maîtrise de la pratique, nous parlons de fille, et les filles, c’est pas pareil. Elles ne peuvent pas mépriser : elles ne sont qu’amour, cours de poney et glaces à la pistache. Non vraiment, tous ces signaux m’ont l’air diablement pertinents.

Mais tout n’est pas que verb… auditif, auditif. Il y a aussi des signes physiques d’attraction !

Son langage corporel est ouvert (e.g. bras non croisés).

Autant vous dire que sur la croix, Jésus était une sacrée allumeuse.

Elle joue avec ses cheveux, ou se recoiffe souvent pour dégager son visage.

Pour ceux qui auraient raté ce moment de bravoure, une andouille quelque part dans le monde a un jour visité l’un de ces sites de séduction en prenant vraiment tout cela au sérieux, et a donc écrit à son rendez-vous d’un soir qui ne voulait pas vraiment le revoir pour lui expliquer que quand même, quelle sale petite chauffeuse de kikounette, elle a joué avec ses cheveux durant la soirée, ce qui prouvait bien qu’elle mourrait de désir, alors hein, bon, dis, elle devrait lui présenter des excuses pour lui avoir ainsi envoyé ce genre de signaux. Bon, il lui explique aussi plein d’autres trucs (en anglais), comme le fait que ce serait bien de sortir ensemble parce qu’il y aurait plein d’aspects « pratiques » et qu’il a plein de sous, mais je vous laisse vous régaler comme des grands. Nous, on continue sur le chemin de la misère sociale (là, c’était juste une station pour faire le plein et s’acheter des boissons hors de prix).

Quand vous êtes assis, elle croise ses jambes de manière à ce que sa jambe la plus haute pointe dans votre direction.

En même temps, si elle est assise en face de vous, faire autrement va devenir compliqué (à moins qu’elle ne repose nonchalamment ses jambes sur ses épaules, mais on a déjà parlé du yoga). Donc à moins que vous ne draguiez dans la station spatiale internationale, l’orientation des jambes va souvent dépendre, j’en suis désolé, de comment vous êtes assis. Attention cependant à ne pas confondre « jambe la plus haute » et « jambe la plus longue« , auquel cas, vous draguez un dahu.

Bon, mettons : visiblement, la damoiselle a un intérêt pour vous (à ce stade, mes lectrices doivent être en train de regarder dans quel sens pointent leurs jambes, et notant qu’elles sont toutes orientées vers l’écran où paraissent ces lignes, réaliser que depuis tout ce temps elles meurent d’amour pour ma personne, ce qui était de toute manière indiscutable), passons donc à la partie qui rend tout fou les gens de Les Nouveaux Hommes, à savoir, la démonstration d’un intérêt… sexuel.

Rrrrr.

Elle dit votre nom dans la conversation.

Ou alors, vous vous appelez juste comme ça. Mais bon je chipote. Par exemple, dans « Ecoute, Maurice, on va juste rester amis. » ou « Recule Simon, j’ai une bombe lacrymogène« , on sent bien que Maurice et Simon vont découvrir de nouvelles expériences sexuelles ce soir. Peut-être avec un certain Monsieur Gunthar dans une cellule de garde à vue, mais tout de même, ça compte.

Elle rigole beaucoup à vos blagues même quand elles ne sont pas si marrantes.

L’autre option, c’est qu’elle ait un humour de merde, hein.

M’enfin je dis ça.

Elle place son sac à main près de vous.

Le sac à main est une véritable extension de la femme : c’est un peu comme si elle vous confiait ses poumons ou ses reins (d’ailleurs à ce sujet… moui, non, rien). Elle ne peut pas juste le poser là parce que vous êtes sur un banc et que c’est plus sûr entre vous que sur le bord, ou même, soyons fous, le mettre là pour ne pas que vous vous rapprochiez trop, espèce de pervers. Elle pose son sac à main près de vous : ELLE VEUT VOTRE CORPS ! C’est pourtant clair.

Je pense que beaucoup de gens vont le garder sur les genoux, maintenant.

« L’amour est dans le sac » comme on dit chez les séducteurs. Ou chez les agents de la maréchaussée qui retrouvent mes anciennes conquêtes. Que de points communs !

Elle penche sa tête sur le côté lorsqu’elle vous parle.

Si elle fait « Haaaaaaaaaan » en même temps, c’est soit que vous êtes une vidéo de chaton, soit qu’elle pense que vous avez 5 ans. Auquel cas, soit votre conversation est tellement pourrie qu’elle en courbe les frontières de la réalité, soit tu n’as rien à faire sur ce site jeune homme, alors maintenant, tu prends mon pied virtuel dans l’interface de ton cul en salopette et tu retournes avaler des morceaux du commissariat Lego.

Si vous étiez tout nu quand elle vous a regardé avec cet air de découverte d’une petite chose mignonne, retenez vos larmes.

Elle se tient de telle manière à ce que ses poignets soient cassés

« Mais ? Mais bordel, pourquoi tu lui as cassé les poignets ?
– Pour qu’elle me désire, ho, l’autre ! »

0

Elle est à l’aise avec les pauses de la conversation.

Je dirais même que si c’est quand vous ne parlez pas qu’elle a l’air le plus heureuse, c’est super bon signe. Complètement. Mais siiii. Essayez de voir la tête qu’elle fait quand en plus, vous n’êtes pas là ? Voilà, vous avez tout compris.

Elle caresse un objet de forme phallique (e.g. le pied de son verre de vin).

Les femmes de ménage de la tour Eiffel seront heureuses d’apprendre qu’elles excitent le tout Paris.

Ses pupilles se dilatent.

Non, ça c’est le GHB.

Ses lèvres deviennent plus rouges (ses joues aussi) et légèrement plus épaisses.

Ah, oui, que de souvenirs. Elle s’appelait Elodie. Nous étions rencontrés dans une gare, voyageurs perdus dans la nuit. Elle riait à mes bons mots, laissait sa tête se renverser en arrière pour faire onduler la masse de ses cheveux châtains lorsque je lui faisais quelque compliment, et puis finalement, nous avons trouvé un petit restaurant encore ouvert à cette heure tardive. Durant le repas, j’ai tout de suite su que ce soir, elle serait mienne : ses lèvres devenaient plus rouges tout comme ses joues, elles s’épaississaient…

Allergie aux arachides, elle est morte en moins de 7 minutes. J’ai balancé le corps sous le train suivant. « Accident de voyageur« , tout ça.

Quel souvenir merveilleux.

Vous avez tout compris ? Alors allons à la conclusion de cet bel article :

Faîtes donc attention à la manière dont vous analysez les signes que vous voyez, et avec un peu d’expérience, vous serez enfin capable de voir ce qui se passe autour de vous. Imaginez alors l’injuste avantage que vous aurez sur les autres. A vous à présent de l’utiliser à bon escient.

Ah bin là Peter, c’est sûr qu’un grand pouvoir implique de grandes responsabilités. Un tel savoir utilisé à mauvais escient… ça pourrait… ça pourrait… attendez, je cherche. Nan, mais je vais trouver, c’est sûr.

J’espère qu’ils en feront un film, où des terroristes s’emparent de leur conseil pour faire le mal. Comme par exemple, monter un site web où ils les diffusent. Hmmm. Je crois que je tiens un truc.

Mais il suffit. Maintenant que ces dames savent qu’il faut arrêter d’allumer ces messieurs en leur demandant leur prénom lorsqu’elles les rencontrent, ou pire, en posant leur sac à main à moins de 20 mètres d’eux, voyons comment régler, grâce à Art de Séduire à présent, une situation fort complexe :

Tous les groupes de filles ne sont pas aussi faciles à aborder les uns que les autres. Ici, Monsieur a tout compris : l’important, c’est d’avoir une tenue bling-bling pour les impressionner.

Comment aborder un groupe de filles ?

Excellente question. En effet, on est pas sans savoir que la femme, parfois, se déplace en groupe. Après avoir retrouvé ses congénère au point d’eau (souvent désigné sous l’appellation de « Starbucks« ), elle se met alors à errer dans les rues en supposant que le nombre va lui donner l’avantage et qu’elle ne risquera pas d’être ennuyée par le vieux mâle solitaire qui traîne son poil terne à la recherche de sa prochaine victime. Alors, faut-il attaquer le troupeau ? S’il y en a une en arrière qui a l’air faible et malade, faut-il l’attaquer ? C’était quoi, déjà, le message de Mufasa sur les troupeaux ?

Art de Séduire, le site des séducteurs tellement surdoués qu’ils en font des tutoriaux, vous dit tout.

Comment aborder un groupe de filles quand on est seul, et qu’on a une fille dans notre ligne de mire ? Comment aborder un groupe de filles  quand elles sont nombreuses et que vous ne voulez fermer aucune porte ? Cet article vous permettra de maîtriser en détail tous les cas de figures auxquels vous devrez faire face au moment d’aborder un groupe de filles !

« Maîtriser« , rien que ça ! Et vous allez voir, niveau maîtrise, ça se pose là. Tenez par exemple, si vous vous posez la question :

Pourquoi draguer un groupe de filles plutôt qu’une fille seule ?

La réponse est d’une réalité scientifique qui en fera pleurer plus d’un.

Au niveau du raisonnement, on va dire qu’on part sur la théorie des grands nombres, souvent utilisée en séduction. Si je propose à cent filles de coucher avec moi, il y en a bien une qui dira oui ?

C’est ce qu’on appelle : avoir la classe et maîtriser à la perfection l’art de la séduction. On sent qu’il y a du talent derrière, et vous, Mesdames, je suis sûre que vous vous pâmez déjà ! Quand vous irez raconter à vos amies « Alors il essayait de draguer 100 nanas en même temps, mais il n’y a que moi qui ait dit oui, hoooo, c’est trop romantique, hihihihi ! » nul doute qu’elles seront si jalouse qu’elles vous passeront directement par-dessus le balcon du 5ème pour se débarrasser de quelqu’un d’aussi chanceux que vous.

Il n’empêche que c’est rigolo, parce qu’en haut du site, j’avais cru lire « Art de Séduire« , pas « Statistique de la Misère« .  Je dois me faire vieux.

Aborder un groupe de filles a un avantage certain : il y en aura toujours une pour nous sauver, pour discuter avec nous. Allez, je le dis : il y en aura toujours une plus sympa qui aura pitié de nous.

Définitivement : Art de Séduire. J’attends avec impatience les article comme « Comment être gaulé comme Quasimodo pour faire pitié à Esmeralda ? » avec des exercices pour muscler sa bosse à la salle de sport, ou un bon petit « Contracter la lèpre, c’est facile. » histoire que vous puissiez faire pleurer ces dames et ainsi, éventuellement, sur une centaine d’entre elles, en trouver une qui couche avec vous par conscience humanitaire.

C’est ce qui est magique dans ce genre de sites : jamais vous ne trouverez des conseils comme « Soyez intéressant » : c’est pour les nazes.

Bon, mais c’est pas tout ça : comment va-t-on aborder ce groupe de filles, tout de même ? Parce que ça fait un peu peur, un groupe de filles !

Commencez par une observation : Une observation sur leur conversation. Une observation sur leur style. Une observation sur un point commun entre les filles (leurs cheveux, leurs sacs à main, leurs rires etc.)

Okay donc on met sa tenue de safari, on sort les jumelles et on cherche un… heu… un point commun entre elles ? C’est une sorte de partie de Qui est-ce ? Mais alors on fait quoi ensuite ?

Hé bien ensuite, c’est tout simple : on ajuste son nœud papillon, on termine son Martini, on approche d’un pas de grand félin vers le petit groupe en question et là, un sourcil légèrement relevé alors que ces dames peuvent soudain deviner les effluves de votre discret parfum, vous faites :

Une remarque sur le bruit qu’elles font « Police des décibels, je vais être obligé d’embarquer votre copine là, les voisins (donnez le nom du village d’à côté) se sont plaints… Je n’aimerais pas être là quand elle a un orgasme… »

… je… comment dire ? Je laisse le soin à mes lectrices de savourer cette phrase, qui je n’en doute pas, est d’ores et déjà en train de les faire rougir tant elle est à la fois drôle et audacieuse. Ou alors, elles sont en train de se frapper la tête avec leur clavier, je ne suis pas sûr.

Non mais sérieusement, qu’est-ce que c’est que ces propos de vieux Jacky qui vient de descendre de sa 306 tunée ?

Je suis consterné. Et ce n’est que le début !

James Bond, 18 minutes après la première photo au début de cet article après un simple article d’Art de Séduire

Autre version selon le site :

Oh les filles, vous avez vu Jacky au Royaume des filles ? Ça m’a vraiment inspiré ! Le truc dans ce film, c’est que les filles ont le pouvoir… Et donc payent des verres aux mecs. Allez-y, draguez-moi, je suis un michto !

Logiquement, la réponse à cet instant précis est « Non, tu es juste une merde. » (si vous avez une licorne, c’est le moment de remonter dessus avant de partir au triple galop). Mais c’est peut-être juste moi qui suis un peu sévère.

Une approche à réserver aux plus confiants d’entre vous

Oui, ou à ceux qui n’ont aucun amour propre en fait. Ou à ceux qui n’ont pas compris que « -fiant » était en trop dans cette phrase et qu’il ne s’agissait là que d’une terrible faute de frappe. Ah, les malheurs d’une coquille. Bon, mais mettons : malgré tout votre humour ravageur tiré d’Art de Séduire, pour des raisons tout à fait incompréhensibles, voici qu’une jeune fille vous coupe régulièrement en vous demandant de bien vouloir vous barrer (ce qu’on appelle un « cockblock » sur Art de Séduire) voire, pire :

Vous balance un gros « C’est une soirée entre filles » peu après le début de la conversation

Intolérable. Depuis quand les gens auraient-ils le droit de faire des choses entre eux sans vous avoir sur le dos ?

Pour museler cet opposant à votre programme, donnez-lui du love, donnez-lui de l’importance, écoutez-la, riez avec elle, mettez-la en valeur. Montrez-lui que vous avez compris qu’elle était importante.

Ecoutez-là, montrez-lui que vous la trouvez importante, mais quand elle vous répète encore « C’est une soirée entre filles« , mettez-vous à hurler très fort « LA LA LA JE N’ENTENDS RIEN !« . L’écoute, oui, mais alors juste sur le principe parce que sinon ça devient super compliqué après. Nul doute que votre charme digne d’un distributeur de tracts à la sortie de la FNAC qui veut absolument vous parler de l’opération « Un tricycle pour Michel » leur donnera envie de passer le maximum de temps avec vous.

Heureusement, Art de Séduire vous propose encore plus d’humour pour détendre l’ennemi.

Ne me mords pas, steuplé ! Je te promets que je suis sympa, un jour j’ai mis la table et j’ai sorti les poubelles à Noël ! Je suis bon, promis !

N’hésitez pas à rajouter « Looool ! » à la fin de votre phrase pour plus de panache.

Le problème à force d’être méchant, mes potes se sont barrés, parce qu’ils voulaient vraiment rencontrer des fille…  Depuis, j’ai arrêté les soirées entre mecs, je ne fais plus que des soirées entre filles, c’est vachement plus drôle. Bon alors, pour ou contre la mooncup ?

Messieurs, si vous ne savez pas ce qu’est une « mooncup », ou que vous pensez qu’il s’agit de nom d’un trophée sur Super Mario Kart, sachez simplement que ce c’est pas vraiment le meilleur moyen d’aborder une jeune fille, à moins que la phrase « Alors, tu kiffes les tampax ? » soit selon la plus belle manière de se rapprocher d’autrui.

N’attaquez pas directement sur la partie sexuelle, il y a toujours au moins une fille très prude (ou qui fait semblant d’être prude) qui se cache dans les groupes de filles !

Par contre, elle kiffera la « police des décibels qui craint son orgasme » ou le « débat sur la mooncup » d’entrée de jeu. C’est tout à fait logique, je vois.

Bon, mettons que votre technique soit tellement absurde que, tel un ninja balançant sa grenade au phosphore, vous parveniez à vous incruster dans le groupe avant que qui que ce soit ne réagisse ou ne pleure du sang, que faire ?

Au moment de partir, demandez simplement l’autorisation des filles : « Les copines, je peux vous emprunter Gwendoline un instant avant de partir ? Gwendo, bouche-toi les oreilles, je vais leur dire un secret… En fait les filles, je kiffe bien Gwendo et je vais lui demander son numéro de téléphone, je peux ? » Là, vous verrez très vite si vous avez fait bonne impression pendant la conversation : vous allez découvrir si elles valident votre candidature ou non !

Car contrairement à un légende urbaine qui n’est que trop répandue, la femme ne donne pas son avis par elle-même : fonctionnant via l’Esprit de la Ruche (l’Ordo Xenos étudie encore la question), c’est le groupe qui dit aux individus qui le composent ce qu’il doit faire. Et nul doute qu’avec des phrases comme « je kiffe bien Gwendo« , elles seront touchées par votre romantisme et commenceront le rituel de prise de décision (qui consiste en une succession de gloussements accompagnés de mouvements de jambes discrets qui forment en fait des motifs complexes) pour mieux dire que, ta gueule Gwendo, tu donnes ton numéro au Monsieur maintenant, tu vois bien qu’il a la lèpre.

Aperçu de la salle où se rendra Gwendo après avoir reçu 2 SMS du Monsieur pour être sûre de ne pas en recevoir d’autres.

Avec ça, nul doute que la drague de groupes de filles est « maîtrisée » donc.

Vous savez lire les signes ? Vous êtes devenu un expert de la pratique ? Alors il est temps pour nous de nous tourner vers la partie la plus sensible de cet article : parfois, le séducteur, le vrai, celui qui a son propre site est blessé dans son être, meurtri dans son âme. Alors, il couche tout cela sur internet afin de montrer ce que c’est qu’un Homme, un vrai, avec un grand H, comme Huatzefuque.

C’est donc parti pour :

« L’histoire de me brûler vif & la trahison »

Vous le sentez, ce récit qui fleure bon le drame, l’injustice, la haine et l’amour mêlés au point de faire passer un épisode de Game of Thrones pour un vulgaire pastiche de Tournez manège ? Alors allons-y et penchons-nous sur le cas de Kamal, de « Séduction by Kamal », qui en a gros sur son petit cœur de séducteur et tient à le partager avec nous en faisant le bilan de son année de la séduction 2013.

Pour commencer, une simple capture d’écran pour vous donner le ton de l’article quand même. Le sujet serait moins rigolo si les illustrations n’étaient pas si… disons… exagérées ? Hmmm, je reste dans le domaine de l’euphémisme, je le crains.

Mal au bide

Toi aussi, quand tu es ballonné, poste une image de spartiate traumatisé dans une mer de sang. Un vrai séducteur a le sens de la mesure.

Quand je regarde cette image, tout ce que je vois, c’est un type qui pense « C’est fini, les blagues sur les prouts, ça m’fait plus marrer« . Passons, maintenant que vous êtes dans le ton, rentrons dans le vif du sujet.

Mais je n’abandonne pas. Jamais. La vie est injuste, tout le monde le sait, et c’est pour cette raison précise qu’on se bat, jusqu’à la mort. This is Sparta. (300 est mon meilleur film en passant-hâte de voir la seconde partie en Mars 2014)

Un excellent film d’homme de goût, soit dit en passant, dont j’ai surtout retenu qu’il avait été entièrement réalisé à l’aide d’un stagiaire ayant la tremblote et le doigt sur le bouton « ralenti ». Retirez ledit stagiaire et le film fait environ 18 minutes durant lesquelles on parle essentiellement de slips, d’éléphants et de filles qui dansent toutes nues, mais tout cela est un peu confus. Je n’ai pas dû saisir toute la subtilité de celui-ci comme notre séducteur ici présent. Toujours est-il qu’après nous avoir expliqué qu’il va mieux, merci, l’homme embraie sur un vrai sujet brûlant de 2013 : les FÉMINISTES !

Les fausses accusations qu’a subies le blog (et surtout moi personnellement) ont été soi-disant, la cerise sur le gâteau. L’article de Jean-Baptiste sur « Comment Bien Baiser Sa Femme/Copine » a mis en colère une foule de féministes radicales et racistes

Tout à fait, du racisme. Ce qui n’avait strictement aucun rapport avec le fait que ledit article évoquait le fait que booon, le consentement tout ça, c’était sympa, mais pas obligatoire. Ces féministes vraiment, quelle bande de racistes !

Les pseudo-féministes ont laissé tout ça et ont dit :Ok, on n’aime pas ce Kamal. Il n’est pas Français, on va s’acharner sur lui. Motif? Allez hop, on lui colle l’étiquette de VIOL. Kamal est un violeur de femmes, il faut qu’on le mette en prison et qu’on ferme son blog. Les autres blogs de séduction ? Non, Kamal et puis c’est tout. Allez c’est parti !«

Rappelons que non seulement elles n’ont jamais dit ça, mais que l’équipe de communication du Monsieur, commandée par un jeune avec une mini-crête (juger les gens sur le physique, c’est mal, mais quand ils choisissent de se faire une mini-crête, c’est qu’ils méritent quand même un peu la mort dans d’atroces souffrances), avait par contre de son côté proposé aux blogueuses incriminées d’essayer des sex-toys « pour se détendre« .

Ça ressemblait à peu près à ça (hop, de l’anonymat pour tout le monde) même si ça a disparu depuis, mais bon, c’est la magie du net.

Lolwut

Grèce antique toujours, à défaut de spartiate, le vrai séducteur se poste en noir et blanc dans la pose du philosophe pour dire « Je ne vous juge pas, mais quand même, un coup de kiki vous ferait du bien.« 

Mais les féministes n’avaient pas vaincu, les vilaines !

Et pendant que nos copines les féministes célébraient leur victoire (dans leur forum soi-disant secret) croyant qu’elles ont réussi leur coup malin, celui de détruire un blog qui à la base a été créé pour aider les hommes ET les femmes à se développer et rencontrer la personne idéale, la renaissance était déjà en marche.

Dois-je préciser qu’il y a une autre photo tirée de « 300 » qui accompagne ce paragraphe ou ça ira ?

En tout cas, on apprend surtout ici que les féministes disposent d’une base secrète (nous l’appellerons la Fem-cave) sur internet (internet est un lieu très secret, il faut le savoir) où elles peuvent se retrouver après un raid contre un site web innocent pour mieux ripailler en mangeant des testicules, leur plat préféré, c’est connu. Mais attention, ça ne suffit pas !

Les féministes me menaçaient de me castrer, de me violer, de me brûler vif, de me tuer et décapiter mon corps puis le jeter pour des chiens assoiffés.

C’est vrai, elles font souvent ça. Elles sont taquines ces féministes ! La police en a d’ailleurs marre de retrouver des cadavres partout castrés, brûlés et décapités, parce que ça sent un peu mauvais et qu’en plus ça fait des tâches sur la chaussée. Bon et puis surtout, ils leur font la morale, parce que merde : vous pourriez au moins jeter la viande cuite à des chiens affamés, parce que assoiffés, c’est moyennement utile quand même.

Allez, une petite conclusion tout en subtilité ?

Le débat était clos : SeductionByKamal.com, ce n’est pas moi. C’est une communauté. Un peuple. Une famille. Une grande famille de différentes races, couleurs, religions et de différents sangs. Un prodigieux mélange de culture qui fait notre union, une incroyable fusion qui fait notre FORCE.

Ou alors, les sites de séduction, c’est juste une bande de pleupleus qui donne des conseils qui vont du mauvais au consternant en s’imaginant brandir des glaives en slip.

Mais après, c’est peut-être moi qui me trompe. Je ne dois pas être sensible à la classe et l’élégance du séducteur 2014.

Mesdemoiselles, n’oubliez pas : si quelqu’un vous approche guidé par les fameux conseils de ces brillants individus, soyez prudentes :

Ayez toujours un chien assoiffé avec vous.

180 réponses à “Le petit séducteur, édition 2014

  1. Je commence sérieusement à me demander si les articles d’artdeséduire ne sont pas écrits pas des femmes. Et elle y fourrent des énormités pour mieux repérer les lourdeaux qui les lisent et les envoyer chier de manière encore plus efficace.

    • Pardon c’est « comment savoir si une femme veut coucher avec toi » « histoire d’éviter les viols »…

  2. Bon billet comme d’habitude. Le pire est cependant de se rendre sur lesdits sites et de découvrir que OC est finalement presque modéré dans sa critique…

  3. Si l’on pousse un peux plus loin on pourrait aussi en déduire que ce pauvre Kamal avec ses ballonnement et migraines mensuelles a tout simplement …SES RÈGLES! alors la vague rouge prend tout son sens….

  4. Donc si Regis dit une connerie et que je dis que c’est un con,
    je ne fais qu’exprimer mon avis
    si Kamal sort la même connerie et que je dis aussi que c’est un con,
    je ne suis qu’un vilain raciste.
    Diantre!

    Encore merci pour ce bon moment cher camarade OC,
    et attention, il parait que votre muse vient de faire un bon film:

    http://www.allocine.fr/article/fichearticle_gen_carticle=18630394.html

    Et après avoir vu Lord Of War, je serais bien tenté de le croire.

  5. cessez ces déclarations enflammées de désir, mesdames, vous vous faites berner par odieux connard dont les stratégies de séduction sont honteusement inspirées de son maître kamal qu’il n’hésite pas à renier aujourd’hui, le vilain…regardez bien et ne vous y trompez pas, cet article n’est rien moins que la stratégie millénaire et trop connue du défonçage de copain moche, l’odieux est subtil mais on ne me la fait pas, à môa.
    et puis il faut que je vous dise…
    odieux, de toute façon, il est chauve.
    de rien.

    (extermination de la concurrence, check. chuis trop forte tavu, maintenant à nous deux odieux!)

  6. Dans le genre top de la séduction, il y a aussi les phrases lancées telles les hameçons modernes de la pêche-à-la-greluche en milieu urbain recensées sur payetashnek.tumblr.com. Rien que le nom du site fais rêver.
    Autant dans les sites de séduction, je me dis que sur un (gros) malentendus ça peut marcher, autant à la lecture de certaines apostrophades je me demande si la personne pensait vraiment pouvoir repartir avec un numéro…

    • Merci OC ces sites sont de bon équivalent a vdm ou DTC, juste la prochaine n’éveille pas ma curiosité avec le mooncup stp…

      Et Jessie: Merci bcp pour ce lien, je voulais pas croire que des couillons pouvaient vraiment utiliser ce genre de truc mais la ça touche plus le fond…ca creuse… et hop sur fb!!

      Au passage messieurs, perso j’utilise « Bonjour »

  7. L’Esprit de la Ruche des femmes c’était juste merveilleusement bien trouvé. :D
    Leurs conseils sont consternants. C’est à croire qu’on ne peut pas parler à une femme… juste parce qu’on l’aime. Le dernier personnage est détestable.

    • Le sous-texte chez ce « Kamal », c’est qu’on ne peut même pas parler à une femme comme à un être humain, un ami, un collègue de travail, etc. Je suis en train de jeter un coup d’oeil à son blog et c’est purement affligeant. Il semblerait même qu’il ait touché des « récompenses » pour ses absurdités.

  8. En même temps, y’a plein de mecs qui n’arrivent pas ou ne peuvent pas serrer parcequ’ils n’ont pas les capacités sociales necessaires à le faire … Tout le monde n’est pas forcément comme un poisson dans l’eau niveau social.

    Ca n’a rien d’être évident de trouver un partenaire. Le malaise est réel, sinon y’aurait pas autant de business autour de la rencontre (sites de rencontre, sites de séduction etc …). Et c’est un business juteux.

    Peut-être que le hasard à fait votre chance, mais faut croire que ça ne fonctionne pas pour les milliers d’internautes qui viennent chercher des conseils sur ce type de site. Même si ta tirade est drôle, et que certains de ces sites sont effectivement too much, comment veux-tu que quelqu’un s’améliore dans le domaine si il ne trouve aucun conseil ?

    Je veux dire, autre que le fameux « soit naturel ». Oui parcque les mecs qui galèrent, c’est justement parcequ’au naturel ben ça fonctionne pas. Sinon, ils galereraient pas à trouver quelqu’un. Et on parle pas de mecs débiles, cheums et qui ont pas de taff, mais de mecs tout a fait integrés.

    Du coup, même si y’a des choses abusées dans ces sites, on peut pas en vouloir aux personnes qui essayent de s’améliorer dans le but de trouver quelqu’un non plus … Enfin c’est un peu tirer sur l’ambulance quoi.

    • Tout à fait.
      Mais ici, il est surtout question du contenu de ces sites de « coaching amoureux ». Comment ne pas pouffer de rire / bondir / rouler des yeux / s’étouffer avec son café en lisant de telles aberrations ?
      Les individus qui y viennent chercher des conseils ne sont donc pas la cible des critiques ici. Ils sont davantage victimes qu’autre chose !

    • Tu as raison et merci de le souligner, même si malheuresement ces sites de séduction sont assez mauvais dans l’ensemble, ils correspondent à une demande réel. et tout n’est pas mauvais à prendre, les articles sur el développement personnel de seduction by kamal sont assez bon et m’ont beaucoup aidé dans ma vie (même si depuis j’ai tourné la page kamal de ma vie). il y a quelques conseils vraiment pas con dans les sites de séduction qui peuvent aider des hommes qui ne savent juste pas du tout comment s’y prendre avec les femmes. J’en étais un et sérieusement, après avoir fait un peu le tri, ça m’a beaucoup aidé, et j’ai depuis intégré quelques conseils qui font partie de ma vie maintenant ( que je me suis réapproprié).
      Bien que l’article de l’odieuxconnard soit vraiment drôle (et c’est toujours bon de faire une critique de ce par quoi on est passé), il donne l’impression que tout est mauvais dans ces sites, hors non heuresement pas tout, il faut juste faire beaucoup de tri. Mais je dois dire qu’en tant qu’ancien lecteur régulier du blog de kamal, je suis vraiment déçu par la tournure marchande, sexiste, mysogine, et anti-féministe que seductionbykamal a pris. À ses débuts, le blog était plus modeste et on voyait pas les articles complètement débiles comme celui dont se moque l’odieuxconnard.
      Ce qui est dommage c’est que pour l’instant, les blogs de séduction soit tous fait par des hommes assez machistes, de droite, masculiniste et assez homophobes, et qui cherchent à se faire de l’argent. Alors qu’il y a une réelle demande de savoir “comment draguer” de la part de beaucoup d’hommes (et sans doute de femmes aussi?). Sans doute dû à la perte de repères claires dans le monde de la séduction dû à la libéralisation et la marchandisation des relations amoureuses et sexuelles. (cette article est très intéressant à ce propos, bien que très sombre : http://zones-subversives.over-blog.com/article-l-amour-dans-la-modernite-marchande-116823585.html)
      Idéalement, il devrait y avoir des blogs de “séduction féministe” qui ne vise pas à apprendre aux hommes à réaffirmer leur masculinité patriarcale mais plutôt à être à l’aise dans des rapports de séduction qui leur permette d’être eux mêmes (et donc pas nécessairement un “mâle dominant”), de ne pas se comporter de manière dominante tout le temps, mais plutôt de jouer avec les rapports dominants/dominés, etc. Un blog de “séduction féministe” devrait aussi s’adresser aux femmes car les femmes aussi doivent remettre en cause les rapports de séduction : par exemple être tout le temps en posture d’attente passive “oblige” les hommes à devoir se comporter de manière pro-active s’ils veulent rencontrer une partenaire. Un début de recherche à ce propos d’ailleurs : http://collectiffeministe.wordpress.com/2013/11/15/pour-une-seduction-feministe/

  9. Oh merci beaucoup Odieux pour ce nouvel article sur les sites de « séduction ». Comme d’hab, j’ai d’abord lu en diagonal les articles cités avant de me lancer avec bonheur dans la lecture du post proprement dit. Avec du Henri Purcell en fond sonore. Il faut savoir apprécier les choses de goût avec la musique adéquate, m’enfin !
    Je me suis littéralement étranglée de rire devant la phrase divine « Police des décibels, je vais être obligé d’embarquer votre copine là, les voisins (donnez le nom du village d’à côté) se sont plaints… Je n’aimerais pas être là quand elle a un orgasme… ». La déclaration d’amour/avis d’impôts était également hilarante. Ah et je ne savais pas les féministes aussi sanguinaires. Je saurais au moins pourquoi je me réveille un matin avec du sang sur les mains.

  10. Les groupes de filles sont commandées par l’Esprit de la Ruche ?
    Cela explique mieux qu’elles fuient les vieux célibataires un peu bougons, vu qu’il s’agit sans doute de Space Marines de la Deathwatch en mission d’extermination. La Genepintande n’aime pas manger des bolts feu d’enfer dans la margoulette, c’est pas bon pour sa ligne.

    (si vous avez compris ce message, que l’Empereur vous bénisse)

  11. Il est en petite forme notre OC national…..
    Serait-ce le fait de surexploiter cette veine des sites de séduction qui émousse sa lame acide si amusante?
    Quelques sourires…. mais on sent que la flamme est vacillante en ce début d’année.

  12. Monsieur Connard (ou « Cher Odieux » ? Est-il trop tôt pour que je vous appelle par votre prénom ?)
    J’ai le grand plaisir de lire régulièrement vos articles, et je me vois aujourd’hui dans l’obligation de vous faire part de ma demande en mariage, puisque visiblement j’ai besoin de votre accord.
    Merci pour la dose de bonne humeur que vous veillez à m’administrer régulièrement, et votre bile ironique qui n’est pas sans me rappeler la verve haineuse de Pierre Desproges, et c’est l’un des meilleurs compliments que je puisse faire.
    Vous attendant donc à la mairie,
    Watou

  13. l’article le « petit séducteur » est terriblement drôle et juste …. Merci et bravo pour ce site, ce blog …… Lire un homme parler de ces choses étranges que sont les rapports de séductions avec autant d’humour, d’auto dérision est tout à fait plaisant …..
    Jane

  14. Votre blog (pour l’instant lu la partie sur la séduction) est intelligent, lucide, méchant, lucide, drôle. J’ai rigolé comme une bossue. Si vous pensez vraiment ce que vous dites et que vous soyez de sexe masculin, alors, peut-être, y a-t-il quelque espoir pour le futur du monde.
    En tout cas, merci pour cet excellent moment de rire.

  15. Oh mon dieu! Je n’avais plu ri comme ça depuis longtemps! Merci, merci, merci!!!!!! continuez comme ça, vraiment, quelle intelligence dans le maniement du sarcasme! J’adore!

  16. Pingback: A deux, c’est mieux. | Le blog d'un odieux connard·

  17. Il ne faut pas non plus être trop critique, ça part à l’origine (du monde) d’une idée pas trop conne : « Comment fonctionne les femmes ? » Le hic dans l’histoire est de vouloir systématiser en ayant un démarche d’ethnologue -des belles années colonialiste- mais bon, j’ai envie de dire « ce ne sont que de hommes » -pourquoi alors me sens je si éloigné de cette pensée ?
    Celà tient en peu de choses, peut être ne séduis-je pas de cette manière et c’est pour celà que ça me semble abscons, ou peut-être -je dis bien peut-être- est-ce que la démarche se veut trop putassière et réductrice pour moi… Ou simplement est-ce trop pour eux de se demander « aimerais-je qu’un inconnu aborde quelqu’un que j’aime de cette façon? »

  18. « […]fonctionnant via l’Esprit de la Ruche (l’Ordo Xenos étudie encore la question)[…] »

    Mon cher Odieux.

    J’ai bien peur qu’ici, l’Ordo Xenos ne soit impuissant. En effet, la menace de l’Esprit de la Ruche n’est rien, RIEN comparée à l’hérésie que ces sites propagent.

    L’Ordo Malleus a été contacté, ainsi que le chapitre Astartes le plus proche (le Black Templars, ça risque de faire du boudin.) pour réguler la situation.

    Espérons que nous n’en soyons pas réduits à employer l’exterminatus sur notre propre planète.

    Ave Imperator!

  19. Une remarque sur le lien donné sur la ligne « ce morceau de bravoure » : vu le contenu de l’email, j’ai l’impression que ce type a un syndrome d’Asperger (d’ailleurs je vois dans les commentaires que je ne suis pas le seul à le penser). De toute évidence ce type n’est pas un idiot (il y a une certaine logique dans son raisonnement), seulement il analyse tout de manière trop objective et rationnelle, ce qui est plutôt typique d’une personne avec une forme d’autisme ou du moins une gros lacune d’empathie. Pas étonnant qu’une personne de ce genre consulte un site de drague : les aspergers ont du mal à comprendre le second degré et à « lire » les sentiments d’autrui, ils sont donc obligés de se faire une opinion de l’état d’esprit de leurs congénères en analysant des éléments rationnels de leur comportement. D’ailleurs je suis au moins d’accord avec lui sur un point : je trouve ça dégueulasse et super irrespectueux de faire silence radio après un rencart. La politesse c’est au moins d’envoyer un message pour dire que tu ne veux pas aller plus loin.
    Au-delà de la naïveté des conseils de sites de drague, il existe une certaine réalité qui est qu’être capable de voir qu’une personne n’est pas intéressée par toi sans qu’elle le dise clairement n’est pas évident pour tout le monde, et pas forcément pour une question « d’intelligence » comme OD le suggère. (mais bon d’un autre côté pour OD, plus ou moins tout le monde est con :P) La capacité d’empathie et l’aisance sociale ne sont pas acquises pour tous, j’ai des amis qui ont tendance à prendre ce genre de site au sérieux pour la simple raison qu’ils ont vécu l’essentiel de leur vie dans un univers exclusivement masculin, et que la TV et les médias donnent une vision totalement faussé et artificielle des femmes et des relations hommes/femme.
    Ils n’ont tout simplement pas le recul nécessaire pour voir l’inanité de ces conseils parce que leur quasi-absence de relations avec des femmes ne leur permet pas de le réaliser.

    • Votre analyse de ce profil psychologique me semble très intéressante.

      « je trouve ça dégueulasse et super irrespectueux de faire silence radio après un rencart. La politesse c’est au moins d’envoyer un message pour dire que tu ne veux pas aller plus loin. »
      … pas mieux à dire.
      Et encore, envoyer un message, vraiment « au moins ».
      Parce que par sms… c’est pas bien glorieux non plus. Mais mieux qu’une coupure totale des communications, c’est clair !

  20. C’est mignon un tas d’obsessionels frustrés qui tentent de démonter un site qui marche(contrairement à ton site de merde).Sur ce les aficionados de la branlette et de le frustration,bonne nuit

    • « ObsessionNels frustrés » ?

      Venant d’un type qui défend un site où chaque propos n’a que pour seul et unique objet :
      « Est-ce que tu baises?! »
      ou même mieux :
      « Comment ch’peux la baiser, c’te Target !? »
      … je trouve ça croquignolet tout plein.

      D’autant plus avec ce « branlette » qui recentre votre propre commentaire sur ce délicat sujet, laissant imaginer que vous-même n’êtes en rien du genre obsédé par votre nouille, s’pas ?

      Bonne journée !

  21. Pingback: Polémique sur artdeseduire : la vérité ! - Dragueur de Paris·

  22. Vous descendez un site qui dit que des conneries, certes, mais pourquoi ne dites-vous pas simplement que ce sont les femmes qui choisissent leur partenaire et ce sont elles qui doivent dirent dès le début et très clairement , » je suis ou je ne suis pas intéressée par toi !  » …

  23. Plus je lis, plus je glousse. Conclusion, vous êtes un sacré Dom Juan. Hein ? Quoi ? Sapiosexuelle ? On a dit pas de mots de plus de deux syllabes ! Pff, même pas vrai !

  24. Le monsieur douloureux du bide 4 ou 5 jours par mois, il doit avoir de l’endométriose, je ne vois que ça. En tout cas, son illustration du spartiate est parfaite : avec le demi-disque marronnasse derrière on voit bien qu’il est ballonné.

  25. Attendez…


    Je crois que…
    MERDE ! Non, pas ça !
    … mon scaphandre à médiocrité a une fuite !!
    ‘l’est percé !

    … je… NON !
    JE VAIS BOIRE LA TASSE !
    Non…
    NOOON !
    Au SecoGLOURB !!
    BLEURB
    BLUB GLOP GLOUB

    BLUBLUBLUBLUBLUBLublublublublublublublublublu…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.