Albert Roche star internationale et autres aventures

Vous vous en souvenez, en ces lieux, nous avions parlé dans le cadre du Petit Théâtre des Opérations d’Albert Roche, le soldat français de la Première Guerre mondiale qu’il valait mieux ne pas faire chier.

Eh bien, beaucoup plus de monde risque de s’en souvenir à présent car voici que le groupe de métal Sabaton a décidé d’en faire une chanson. Et a pour cela appelé des renforts de qualité comme Nota Bene et Yarnhub, ainsi que… votre sinistre serviteur, qui a eu la chance de participer à tout cela grâce aux larrons précités. Merci donc à tout ce petit monde, à Maëlle Mas pour la traduction, et passons au visionnage qui va permettre à des millions d’amateurs de métal – et plus encore – de découvrir Albert Roche.

Bon, ça, c’était le vrai gros sujet.

Je profite cependant aussi de ce message à caractère informatif pour deux choses :

D’abord, vous rappeler que votre serviteur a sorti récemment la suite de son anti-polar Sur les Rails, où il est toujours question du marché de la drogue, mais aussi d’élections truquées. Ce qui a permis une blague honteuse qui, suite à divers mystérieux phénomènes, a fini sur la couverture. Maintenant, il faut donc assumer : cela s’appelle Un coup dans les urnes (eeeh oui) et c’est chez Alibi.

Je… ne me demandez pas comment c’est passé.

Pour les amateurs du Petit Théâtre des Opérations, j’informe aussi très officiellement qu’à l’occasion de la journée internationale des femmes (selon l’ONU) ou du droit des femmes (selon la France) sortira un album spécial spin-off du Petit Théâtre des Opérations, Toujours Prêtes, qui traitera de femmes qui ont botté des culs. Histoire de sortir un peu de Rosa Parks et de Louise Michel. L’occasion de parler par exemple de Milunka « Milun » Savic, la version explosive de Mulan, de Nancy Wake plus connue sous le nom de « la souris blanche » qui aimait le champagne, les explosifs et meuler la Gestapo, ou de Yoshiko Kawashima, une princesse chinoise exilée qui avait pour modèle Jeanne d’Arc, ce qui quand on bosse pour le Japon en pleine Seconde Guerre mondiale, donne des résultats… intéressants. Et bien d’autres encore, dont certaines passées sur la chaîne.

Cette couverture ne comprend pas d’explosions.

Et enfin, pour parler de tout cela et bien plus encore, votre larron à cravate rouge préféré (si, si) sera au festival d’Angoulême avec monsieur le chien, justement pour dédicacer de bonnes bédés et ricaner sur de mauv… ahem, respecter tout le monde. Les détails ci-dessous.

Voilà pour les nouvelles, bon visionnage, et on se retrouve très vite avec du PTdO à musique obsédante : je suis en plein montage.

Ça ne vaut pas Sabaton, mais hein, bon, hé.

18 réponses à “Albert Roche star internationale et autres aventures

  1. Preum’s!
    Merci, Ô grand homme, de faire autant pour l’édification des masses prolétariennes et la formation de la jeunesse désorientée de ce monde soumis aux forces obscures.
    Cordialement,

  2. Après avoir eu mal au ventre pendant une semaine eu égard à la lecture de VOTRE récit sur Albert Roche, je suis très déçue par la version animée. Ne faites pas la gueule, c’est un compliment (oui d’accord, il faut creuser un peu, mais Diego doit avoir une pioche, non?) Merci d’être odieux. Cessez de fréquenter des gens fréquentables comme ceux qui ont conçu cette animation, vous risquez d’y perdre votre amoralité ! Signé Jiminy qui caquète, la mauvaise sorcière qui vous veut du bien

    • De tout coeur d’accord avec le commentaire de Liliane ; votre vidéo était mille fois mieux. Dommage pour la musique de sabaton, mais là, c’est surtout une vidéo de nota bene, il n’y a plus de folie caustique, de charme transcendantal

      • Les vidéos de l’odieux me ravissent, avec le côté vieillot des images et leur petite musique rétro entêtante. Je n’aimerais pas qu’elles soient remplacées par des animations comme celle là.
        Néanmoins, j’ai bien aimé cette petite vidéo sur Albert Roche et la musique qui allait avec. C’est sympa, en fait, le métal, quand on peut régler le son à sa convenance (= pas trop fort pour moi, je suis une petite joueuse, n’importe quelle musique trop forte devient une soupe qui me casse les oreilles).

  3. Vous voulez dire que vous aller profiter de la journée des droit de la femme pour faire la promotion d’une BD qui raconter l’histoire de femme qui semblait ignorer quelle n’avais pas le droit de faire tout se quelle ont fait.
    Cette démarche logique et cohérente va à l’encontre du fonctionnement du monde actuel, espèce d’odieux contestataire.

  4. Sabaton, je leur avais suggéré de faire un titre sur Albert Roche vu qu’ils avaient un formulaire spécialement pour ce genre de suggestions :D

  5. J’ai préféré la version du
    PTdO à propos du Captain America Français. Mais c’est chouette quand même et bravo pour Angoulème. Salut de ma part à la mémoire de Franquin.

  6. Peste peste, ce n’est pas de la petite nouvelle, ça claque comme la détente d’un luger contre la tempe d’une stagiaire dans la brume de l’aube.

    Avec toute cette attention, les cadavres risquent d’être retrouvés, mais je compte sula diligence de votre dévoué diego.

    Toutes mes félicitations, je bois un petit armagnac à votre santé.

  7. Je me vois bien aller dans ma librairie et demander :
    – Bonjour, je voudrais Un coup dans les urnes, s’il vous plaît.
    – Euh, comment ?!

  8. La hausse réduit l’assiette, et inversement…

    Ca m’arrache l’âme d’avoir à discréditer les patriotes en fonction de leur sexe, l’air du temps p** vraiment de la g*****, comme n’aurait pas eu peur de le dire tonton Céline.

    Au moins, vous avez arraché la 1ère GM et ses héros des griffes de l’horrible Tardy, rien que pour ça, merci.

  9. Trop de bon goût mon cher odieux. La France n’est pas prête pour ça ! Et une bien belle année à vous !

    • Monsieur OC essaye pourtant de se mettre au goût du jour ! Mais il est vrai que la couverture de « toujours prêtes » reste plus cohérente que la « girl walk » du film « Avenger : Endgame », ce n’est donc pas gagné. Bel effort pourtant…

  10. Bonjour ! Je profite de l’annonce de vos prochaines publications +pour glisser une petite question concernant « Au service de sa majesté la Mort », car l’éditeur ne m’a pas répondu : un troisième tome est-il dans les cartons ? Merciii !

      • Merci pour l’info… et contente de voir qu’on n’en a pas terminé avec Charon, même si ça se passera ailleurs !

  11. Ce n’est pas Monsieur Le Chien qui a dessiné ce spin-off du petit théâtre il semble… C’est une autrice qui a participé avec vous sur cette version femme ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.