Le cinéma en 2022

Vous souvenez-vous de votre jeunesse ?

Vous étiez jeune et fou. L’avenir semblait infini, et c’est à peine si l’âge vous effleurait quand aujourd’hui il n’hésite plus à se faire sentir de son gros doigt taquin. Dans la lumière orangée de fins d’après-midi, alors que par la fenêtre entrouverte se faufilaient les embruns de l’automne, vous aviez plaisir à appeler vos amis pour leur proposer de se retrouver au cinéma pour visionner la dernière grosse licence. Et tant pis si l’un d’entre vous n’avait pas vu le volet précédent : il avait le temps, d’ici l’heure des retrouvailles, de rattraper son retard.

Ce temps-là est pourtant bien révolu. Et désormais, regarder une licence tient de la consultation du Nécronomicon tant les préquels, séquels et autres poubelles s’accumulent sur les plateformes en ligne et tentent d’aspirer un peu du précieux temps de vos vies, ainsi que quelques-uns de vos neurones.

Aussi, résumons le problème en une image. Cliquez donc.

Une histoire palpitante comparant le cinéma de 2012 à celui de 2022 et ses trilogies de trilogies avec séries préquels et autres bouses tirant sur la ficelle.
Cliquez, vous dis-je !

Voilà.

Maintenant si vous vous demandiez pourquoi je ne spoile pas les derniers Marvel dès leur sortie, vous savez : ces monstres ne pouvant repousser les spoilers avec de la qualité tentent de me noyer sous la quantité.

C’est vil.

Mais je ne m’avoue pas vaincu. Oui, c’est toi que je regarde, homme-araignée.

54 réponses à “Le cinéma en 2022

  1. J’avoue avoir complètement laissé tomber le MCU il y a des années. J’aimais bien, mais ça devenait un boulot à plein temps de se tenir au courant donc zut. Et ça ne payait pas, en plus.

  2. Mais tellement ! Même mon mari fan de Marvel de la 1ere heure en est dégouté… Moi je faisais déjà une indigestion avec les films de la gamme principale…

    On a laissé tombé tout ce qui est série. On regarde les films avec le souvenir des films passés sans les revoir et tant pis si on n’a pas la ref. Un film devrait se suffire en tant que tel sinon il est mauvais. Des clins d’oeil oui, avoir besoin de l’autre pour se comprendre, non…

    • Ça dépend. Mais c’est vrai que c’est pas terrible en ce moment. Je pense à la série The Witcher qui est un ratage total. La scénariste et son équipe de bras cassés n’ont même pas été foutus d’adapter correctement les bouquins et du coup on se retrouve avec une série complètement bâclée. Bref, autant se faire les jeux vidéos qui sont bien plus fidèles à l’univers.

    • bof ca dépend lesquelles. The Boyz et Better Call Saul sont plutôt divertissantes par exemple.

  3. De toute façon les films MCU se suffisent en tant que tel. Il s’agit juste d’une série de scènes en CGI plus ou moins réussies que le réalisateur a relié par le résultat d’une équipe B de tournage filmant des dialogues écrits par des collégiens.
    les références ne sont là que pour faire plaisir au spectateur expert en mythologie marvelienne afin de lui faire croire qu’il a de la culture, et n’apportent parfois que d’autres incohérences.

  4. Le haut du panier : « l’univers » StarWars
    Bientôt une série sur chaque personnage qui apparaît dans la scène de la cantina ou qui passe à l’écran quand Luke Skywalker arrive en ville.
    Et vu qu’ils ont plein de licences : pourquoi pas un Predator on Endor ?

    • un Predator qui chasse des ewoks et des stormtroopers ?

      … Pourquoi ai-je envie de voir ça …

      • Je vote pour, des marshmallows à base d’Ewoks seraient irrésistibles…
        (par contre, gaffe pour les stormtroopers, la carbonisation des armures pouvant sans doute relâcher toutes sortes de polluants)

  5. Moi je trouve ça génial qu’une oeuvre aussi énorme existe et qu’elle soit multi support. Même si tous n’est pas toujours très réussi…

    • Oui d’accord, j’aime bien aussi les univers de fiction « multi-histoires »…le problème c’est qu’à force de diversifier on ne sait plus trop l’intérêt de suivre cette fiction là plutôt que telle autre (surtout qu’il y a encore des auteurs qui arrivent à raconter une histoire intéressante sans faire référence à 150 œuvres à lire/visionner/jouer avant).

      Ca plus le développement des communications en réseau (surtout « sociaux » j’ai l’impression) qui peut faire attribuer un effet de mode durable à une œuvre indépendamment de intérêt artistique dans l’univers où elle se base, je comprends que certains la trouvent pénible.

      Pour prendre l’exemple de Star Wars (que j’ai plus suivi que le MCU), à l’époque où les parodies type « Holidays Special », et « Christmas Special » sont sorties, un certain consensus s’est tout de même dégagé parmi le public sur le fait qu’il s’agissait de parodies faciles, racoleuses (exploitant les clichés médiatiques du temps), et ajoutant peu ou pas à l’œuvre originale. Mais si la 1ère trilogie était sortie il y a 10 ans ou moins, probablement les parodies auraient eu plus de retentissement que l’œuvre originale…d’autres parodies encore plus éloignées seraient sorties en quelques mois, dont certaines auraient fait un carton, etc…

      Mais bon c’est aussi j’imagine le reflet d’un changement d’époque.

  6. Il manque l’étape ou elle passe sa licence en physique théorique pour comprndre les voyage dans le temps et les multivers,(enfin les incohérence poser par ces truc là)
    … mais c’est bien résumer

  7. C’est marrant, c’est exactement ce que je me suis dit en allant voir Docteur Strange 2, beaucoup trop de trucs à regarder en amont pour comprendre un détail de 2 secondes, et au final c’était nul. Hâte de voir votre critique dessus, cher Odieux !

  8. On veut du spoilage odieuxconnardesque nous (là je vais faire cracher du sang au correcteur d’ortograf), j’ai vu plein de bandes annonces qui m’ont m’ont mis des étoiles dans les yeux (Jurassic World 3 par exemple, Moonfall, les Marvel, Avatar 2 en dessert, mmmmm)

  9. D’un autre côté, cela suit la logique des « comics ». En effet, ces derniers se diversifient souvent en « ligne officielle », « sous-intrigues avec un ou plusieurs des héros de la ligne officielle », « spin off d’un ou des méchants », « le spin off de la belle-mère du héro », etc.
    Ce qui fait que j’ai également lâché ce petit monde quand dans chaque bulle, il y avait un astérisque du genre « histoire complète dans la série dérivée #43″…

    • Pareil, si ce n’est que l’armée russe est sans doute en train de (re)passer devant pour le titre de méchants des futurs « James-Bond-like »…

  10. Aura t-on à une critique de cette « formidable série » qu’est Obi Wan Kenobi ? Parce que dès la première scène, tu comprends que la petite padawan black du temple Jedi c’est la méchante inquisitrice Reva. Enfin, quand je dis méchante… fausse méchante forcément, c’est une femme et elle est noire, ce qui fait 2 points d’intersectionnalité. Elle ne peut donc qu’être gentille en vérité… (et je ne commente pas la mise en scène anémique, et le recyclage des décors de Boba Fett et du Mandalorien).

  11. Youppie ! mon peptide ré-ionisé dans qql spectroscopie bolométrique est very happy !
    Ouiz, il découvrit des mots inédits, ce qui le ravit (chacun son kif) ainsi CGI, une industry ou régie de consulting, et MCU, un univers virtuellement cosmologique, pour de-faux puisque cinématographique, ..ne pas confondre avec PMU, la théâtrale mise en scène d’animaux à la vocation quasi identique : une ménagerie dont la messagerie chérit le grisbi (tu paries ?)

    • Vous allez bien ?

      À l’aide, quelqu’un ! Je crois que cette personne fait un AVC !!

      • Un Suisse.
        Il parle de son amour culturel : l’argent.
        Avec un code.
        Un nostalgique du secret bancaire Suisse.
        Voilà.

      • ah bon ? il me semblait qu’un choc cérébral ainsi son traumatisme réduisait qql sagacité ou ce qui l’accompagne, évidemment je peux me tromper,
        ..helvète ? alala, heureusement je ne pris pas pour pseudo « Tarass B » qui ferait de moi un gogol filicide, n’est-ce-pas,

  12. C’est tout à fait ça ! Autant j’ai beaucoup aimé Marvel à ses débuts avec les premiers Spider-Man, Iron Man, etc. autant à la fin j’ai été démotivé par la pléthore de films de ces dernières années. Fallait avoir vu les films précédents ainsi que telle série, etc. Cela m’a fait décroché des films de super-héros, surtout ceux de Marvel.

    Les comics ne valent guère mieux : et que je te fous de l’inclusivité, avec tel perso qui fait son coming-out ou qui devient trans… Lourd !

    • Ah la la, c’est vraiment horrible si jamais tel perso fait son coming out, je comprends tellement que ça puisse te gâcher le plaisir de lecture du comic, pauvre petit chou :'(. Trop lourd ! C’était mieux pendant la saga des clones !

      • Est-ce vraiment de l’homophobie/transphobie que de ne pas apprécier qu’un personnage change d’orientation sexuelle ou de sexe sans aucune subtilité scénaristique, simplement parce que l’éditeur considère que cela pourrait potentiellement plaire à une frange de son lectorat et lui faire gagner de l’argent ?

      • OUiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!!! Car je suis gentiiiilll! Et les gens ils sont mechaaaants !!! ET ils se rendent pas compte alors il faut que je leur disent !!! Pour qu’ils sachent que dans le film de ma vie ils vont perdre, parceque les gentils ils gagnent et les mechants ils perdent ! Ahahahaha ! Je suis trop intelligent! Et Gentil !

      • Ben… Oui. Si je veux lire une oeuvre de fiction qui traite de sexualité (puisque c’est bien de ça qu’il s’agit), je pense que le comic type super-héros est la dernière oeuvre vers laquelle je me tournerai. A moins qu’un super héros ait un pouvoir lié à ses organes génitaux ? Un expert pour me confirmer que ça éxiste ?

      • Non, pas expert des relations gonades/super-pouvoir, mais d’accord sur l’impression du truc. A la limite, si l’allusion aux genres, orientations etc des personnages est faite ponctuellement, ou mieux d’une façon qui sert l’intrigue (je comprendrais par exemple un super-héros homo que son ex-amour essayerait d’attirer du côté du mal).
        .
        Mais claironné face à l’écran (et dans les annonces, et les critiques, et les commentaires de critiques), de façon à BIEN enfoncer l’idée qu’il s’agit d’un acte COURAGEUX et même REVOLUTIONNAIRE, non…

      • « A moins qu’un super héros ait un pouvoir lié à ses organes génitaux ? »
        Dans le comics The Boys, il y a un super-héros russe appelé Love Sausage qui peut utiliser son vit comme arme en lui faisant prendre des proportions inhabituelles.
        Ils ont repris ce pouvoir dans la série mais sur un autre personnage.

      • Tu confonds, Stannis.
        Dans le comics, Boudin d’amour est juste un super soldat russe avec une grosse bite.
        C’est dans la série qu’ils ont tripé en en faisant un tentacule sempai.

      • J’avais lu les comics il y a longtemps donc mes souvenirs étaient imprécis. J’étais persuadé que sa version écrite avait déjà ces pouvoirs mais merci de la précision.

  13. Me lâchage du MCU fut une évidence avec « Avant guerre 2, l’ère d’étron ».
    Puis ce fut le lâchage intégral de Disney avec Star ouarh pipisode 8. Mes neurones on capitule devant l’échec artistique critique du film.
    Avaient-ils atteint le fond? Nan: ma.bande annonce du 9, ou un TIE fonce sur Rey avec l’effet d’un Léman Russ sur une escouade Terminator (chacun ses références…)
    Brain shotdown instantané.

    • Ah, donc vous avez loupé d’autres « perles » du genre telles qu’une tentative mensongère de mise en deuil des fans à propos d’un emblème de la 1ère trilogie, la promesse toute aussi mensongère d' »épaississement » de l’héroïne à l’aide d’un double maléfique, l’invasion A CHEVAL d’un Star Destroyer nouvelle version en plein décollage, la création d’un « fantôme de Force » distributeur d’objets utiles…je vous plains !

    • Ah-que voilà une gouleyante ode d’amour ! me semble t-il, car vous savez (bravo!) que mon kif exclusif est le blé, une bien curieuse et insolite attitude si rare de nos jours n’est-ce-pas, aussi je vous remercie de m’en aviser, ouiz je l’ignorais, alala, tant mon esprit si peu encombré sinon d’une unique mission ainsi sa destinée : la convoitise !
      NB (sait-on jamais) tel renvoi d’ascenseur, si qql placement ou valise vous démange, l’octroi pour leur dépose rive droite du Léman sera de 10% (au lieu de 12) sympa hein, car votre sagacité voit bien qu’ainsi j’oblige (!) ma nature, alala,

      • Trop aimable.
        Mais j’ai trop abuse de l’argent des autres. Alors je me suis mis à mériter le mien.
        PS: placer les remarques au bon endroit est certes facultatif, mais aide à comprendre.
        Je souscris cependant au second degré.
        Bonne journée.

  14. Perso je ne m’embete pas à regarder tout ça avant . Et d’ailleurs je ne regarde meme pas le film. Je ne connais l’univers Marvel que par les critiques d’OC. Et que c’est bon!

  15. Comment l’OC peut-il savoir ce qu’est le cinéma en 2022 vu qu’il n’y est allé que deux fois pour nous rapporter de précieux spoils?
    Pourtant ce n’est pas l’embarras du choix (ou le choix des embarras) qui manque…

  16. Je laisse tomber tout ce que Disney rachète. Cette firme transforme tout ce qu’elle touche en matières fécales.

  17. Taper sur le MCU, n’est-ce pas un peu facile ? Et puis d’abord, est-ce vraiment du cinéma, sous prétexte d’être diffusé dans les salles obscures ? Si un cinéma d’arts et essais diffuse oui-oui en salle, comment classifier l’œuvre ?
    Je préfère les trolls plus sportifs :

    Lire ALVALG en 2014 : « J’ai raté 3 jours de lecture… Vite, je dois rattraper mon retard avant d’être complètement largué ! »
    Lire ALVALG en 2022 : « Im Westen nichts Neues. »

    • Diantre, on m’a retiré mes balises troll.
      Balise ouvrante : « troll velu et gluant. »
      Balise fermante : « c’est une belle journée pour mourir. »

  18. Mais, … qu’est-ce que je voulais dire … il me semble que Kaamlott rentre dans cette catégorie. Non ?

  19. Ah non ? Je pensais que vous ne les spoiliez pas parce qu’ils étaient excellents au contraire !
    Je….. posez cette table basse … non… le guéridon aussi… vous savez, le lancer de stagiaire est mauvais pour votre dos…relisez votre première phrase…
    *court*

  20. Donc du coup, faut avoir vu le premier Top Gun pour comprendre le deuxième, ou c’est bon ?

    • Ah mais non ! Il faut voir/lire/jouer à TOUS les films/comics/jeux vidéos qui parlent de la « diplomatie » de la canonnière façon Faucon américain (en gros c’est comme la diplomatie Orque, mais avec une technologie aboutie). Sinon ça n’est pas du jeu.
      .
      Bon je vais me re-mater un petit Airwolf, au moins chaque épisode est compréhensible sans avoir vu tout le reste…

      • Ah bah je vais commencer par me retaper Hot Shots, alors.

        C’est d’autant plus drôle que c’est une parodie de Top Gun… Et que si je lis bien les résumés de Top Gun 2, il en reprend le sujet (une mission air-sol en terre ennemie précédée d’un entraînement).

        Ouais, en d’autres termes, Top Gun 2 reprend le script de la parodie de son prédécesseur, si j’ai bien compris. oO

      • Hotshots…avec des réalisateurs qui savaient se moquer de leurs propres clichés. Ca manque…

        De toute façon la mission air-sol de Top-Gun, pour ce que je m’en rappelle, est juste une simplification de celle finale de « Flight of the Intruder », en changeant d’époque.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.