Bir Hakeim : le crossover ultime

Cette année, nous fêterons les 80 ans de la bataille de Bir Hakeim, qui débuta le 27 mai 1942.

Si pour vous, il ne s’agit qu’un pont à Paris et d’une station de métro, voici l’occasion d’apprendre d’où vient ce nom qui sent bon le sable chaud. Et si vous avez connaissance des précédentes vidéos du Petit Théâtre des Opérations que sont Dixmude 1914 : lâchez les Bretons, Prière de ne pas énerver le légionnaire, et 1870 : Jusqu’à la dernière cartouche !, voici donc l’épisode crosser ultime entre ces trois-là.

Où comment le célèbre général Rommel, au fin fond du désert, avait un excellent plan pour rouler sur les Anglais.

Hélas pour lui, il tomba sur des Français. Et joueurs, avec ça.

Je vous laisse donc visionner la bête, hop.

J’attends que Disney propose de reprendre le concept du Armée Française Cinématique Univers.

27 réponses à “Bir Hakeim : le crossover ultime

  1. Toujours aussi bon et aussi drôle!!!! Une revisite des faits qui me fait sourire et qui me permet d’ajouter, ce sont aussi les 80 ans de nombreux évènements, du théatre d’opération Pacifique à celui de l’Europe et de l’Afrique du nord. ;-) Un sacré nombre d’évènements!!!! ;-) J’attends avec impatience un petit théâtre sur le débarquement des canadiens à Dieppe… :-)

    • 1942, c’est en effet une année considérée comme charnière : Stalingrad, El Alamein, Midway, opération Torch, pour les principales … j’en oublie sans doute d’autres.
      Quelques actions moins connues, comme l’opération Chariot (je ferai un article dessus si l’odieux ne l’a pas fait avant ^^).

      • la naissance de Paul Quilès aussi et de Marie Anémone Duroudrou

  2. MARVEL n’as rien inventé avec ses Avengers.
    Ils ont juste ajoutés les super pouvoir pour que se soit crédible en fait XD

  3. ce fait d’armes n’étant pas du fait d’américains il n’y a aucune chance qu’il paraisse dans l’histoire cinématographique actuelle.

    • Oh, ne soyez pas trop certain de ceci : un jour sans inspiration (comme souvent), ils sont capables de l’adapter en mettant en scène des G.I ou autres…

  4. Toujours drôle de lire l’odieux connard. Mais l’odieux connard devrait se souvenir qu’il est lu aussi par des provinciaux qui n’ont pas comme référence Paris, ses ponts et son métro. Le nom de Bir-Hakeim est certainement connu par ceux-ci comme le lieu de la célèbre bataille car les provinciaux ne sont pas des connards incultes. Et puis à défaut de connaître la bataille, ils peuvent connaître une place, une rue , un lieu qui portent ce nom dans leur ville. Et les plus anciens qui ont été résistants ou ont vécus cette période n’auront pas oublié que c’était le nom de certains maquis. Donc, pensez à nous et perdez le réflexe autocentré sur la capitale . Un odieux lecteur assidu.

  5. En un sens ça montre que les soldats français étaient très bons.
    Et que la défaite de 1940 relève au mieux de l’incompétence de l’état-major, au pire d’une tendance à la trahison des mêmes.
    Et sans doute d’un mélange des deux.

  6. En gros, faut délocaliser tous les camps d’entraînement de l’armée sur des bateaux en Bretagne, si j’ai bien compris.
    Est-ce que les soldats bretons se considèrent comme étant de la légion étrangère ?

  7. excellent!
    Il paraitrait qu’il existe un film sur la première guerre mondiale avec Omar Sy.
    J’espère profiter du spoil. A moins que ça ne soit une comédie?

  8. Pour défendre les Italiens :
    quelle idée de les faire attaquer à l’endroit où il y avait un chameau sur la carte… c’était l’échec assuré !

  9. Merci cher OC.

    Vos travaux, même si ludiques mais évidemment sourcés, marquent une cassure dans notre époque. Etant professeur, vous le savez très bien, un certain adage veut que ‘l’histoire de France [soit] une guerre civile’. La génération qui a précédé votre lectorat (disons les personnes nées entre 50 et 70) ont eu une formation scolaire globalement solide et rigoureusement, mais lacunaire côté histoire, décousue, dépassionnée, donc perméable aux réécritures et autres ‘oublis’ aptes à valider certains discours.

    La génération qui a suivi, la mienne, née entre 80 et 90, a eu une formation très inférieure, notamment sur le côté ‘esprit critique’ (moins de rédactions, abandon progressif du par cœur, sciences pragmatiques et peu théoriques) et une approche de l’histoire encore plus pathétique, succincte et finalement, ridicule.

    Cependant, l’avènement de la bibliothèque numérique dans laquelle nous nous trouvons et l’accès à des orateurs ou médias libres a changé la donne et redonné goût, allons droit au but, à la France, dont chaque page de l’histoire est une fabrique de héros et appelle au respect.

    Chaque vidéo que vous réalisez, chaque conférence que vous donnez, chaque Granola que vous jetez à M.LeChien est un coup de barre supplémentaire vers des rivages non cartographiés, ceux de terres où les français sont fiers de ce qu’ils sont et d’où ils viennent. Or, un peuple fier aspire à la dignité et par corolaire, à la liberté. Vos travaux sont précieux, nous émancipent et nous font comprendre qu’il y a autre chose derrière les barbelés roses bonbons derrières lesquels notre peuple a été parqué, tant mentalement que physiquement.

    Tous mes voeux de réussite à vous et à vos partenaires.

    Amicalement

    A.

  10. n’empêche, c’était en juin 40 qu’on avait besoin de ce genre de miracles, dans les Ardennes. La France de la Seconde Guerre mondiale en resta largement entachée, avec un rôle de second couteau malheureusement, jouant sur les deux tableaux.

  11. Alors que Darmanin est, semble-t-il élu dans sa circo, je préfère ne pas vomir et me délecter, au contraire, ce que qu’a été la France aux heures sombres… (pardon pour cet intermède pseudo politique…) et merci!

    • Vous avez entièrement raison de faire ce parallèle, se plonger dans notre histoire nous permet de comprendre à quel point la période que nous traversons est complètement détraquée.

      D*rmanain devrait tout au plus être pion dans un bahut, mais même encore là, il faudrait veiller à ce qu’il ne touche pas les gamines.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.