Pirates contre écoliers

Que se passe-t-il lorsque l’on fait monter l’Odieux Connard à bord d’un bateau ?

Eh bien, ledit bateau se retrouve mystérieusement avec plusieurs tonnes de drogue à bord. Non, ce n’est même pas une blague : c’est vraiment arrivé, et c’était même une quantité dans les records. Les déclarations officielles se sont d’ailleurs souvent limitées à saluer la bien belle saisie réalisée par la Marine Nationale. Mais puisque votre serviteur était à bord, voici donc l’occasion de découvrir l’aspect rocambolesque de l’opération, qui a impliqué du pirate pas très doué pour le pipeau, de l’écolier en maraude, de la schnouf, et surtout, le PV le plus improbable de la Terre.

Si vous vous demandiez si pirate, ça vaut encore le coup en 2022, la réponse est dans la vidéo.

Voici donc un épisode un peu particulier du Petit Théâtre des Opérations qui vous rappellera que de nos jours encore, la Marine Nationale sait se montrer taquine.

Bon visionnage.

18 réponses à “Pirates contre écoliers

  1. Chouette.
    J’aurais bien aimé entrer dans la marine en autres raisons pour chasser les trafiquants, par contre une question me taraude, quand c’est dans les eaux internationales en quoi cette drogue cachée est un « trafique » ?

    • Les lois maritimes sont complexes. Mais en gros : dans les eaux internationales on a le droits de contrôler et arraisonner que les bateaux qui on le pavillon de votre pays, ou avec accord du pays concerné. Souvent les pavillons « de complaisance » refusent (c’est leur gagne pain), mais peuvent accepter si les preuves de soupçon sont trop lourdes. On ne peux reprocher à un navire que les transports illégaux dans son pays de pavillons. Hors le trafic de drogue « dur »est interdit dans tout les pays, donc si on avait le droit d’intercepter, on a le droit d’intervenir sur la légalité du chargement.

      • Merci.
        Donc si j’ai bien compris, si le bateau n’avait eu que de la marijuana il n’aurait pas eu de problèmes ?

  2. Quelle aventure, ce pipeau a du vous rappeler vos plus belles années de prof. Merci pour le petit bruit de Zelda, tellement parlant :)

  3. Excellent. Bien vu pour le truc à la Zelda pour la cachette, ainsi que pour la conclusion au sujet des dauphins.

  4. Est ce que les fusiliers marins étaient aussi des élèves ?
    Enfin bon, élève ou pas, un fusilier marin perso je ne l’embête pas, je complimente son pompon et je lui file la bouteille de chouchen.

  5. Merci Odieux pour la petite mise en scène, qui bien que rigolote, n’empêche pas le sérieux de l’action…

    Par contre, le coup du PV… J’ignorais ce détail… Vu le prix rapport qualité/prix, ça doit piquer les n’œils à certains… lol

    Et un Big-up aux commandos, qui ne tombent pas toujours sur des glands de ce type, mais des clients beaucoup plus sérieux et moins coopératifs…

  6. Un boutre coquin, de rudes pêcheurs aux mains de princesses, des PV rigolos… les ingrédients d’une aventure parfaite !

  7. Fichtre, suffit que l’Odieux prenne la mer et paf, des pirates ! J’en suis jaloux…

    Tout de même, vous être tombés sur des pirates qui présentaient mal : pas de Jolly Roger (quitte à se faire gauler), et puis entre se faire couler dans le béton par le parrain local pour soupçon de « doublage », et se faire de toute façon couler dans le béton mais humilier et moquer en plus…xd

  8. Je ressens un truc bizarre, pas habituel, attendez voir… ah oui je suis fier d’être français.

Répondre à Samouraïkai Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.