Hubert, une histoire française

Cette semaine, une petite vidéo sur une anecdote toute simple.

L’occasion d’évoquer un personnage dont on a parlé récemment, généralement en évitant de s’étaler sur l’événement détaillé dans la vidéo. Je n’en dis pas plus (je déteste spoiler) et je vous laisse jeter un œil.

Ladite vidéo a été réalisée avec le soutien des éditions Grand Angle qui font des bédés sur les Compagnons de la Libération, ce qui est quand même plus raccord avec la chaîne qu’une certaine marque de VPN (il faut arrêter de m’écrire maintenant, c’est non je vous ai dit).

Bon – bref – visionnage, et comme vous le verrez dans la vidéo : on parlera bientôt de Bir Hakeim je l’espère.

21 réponses à “Hubert, une histoire française

  1. « Je déteste spoiler ».

    Vous êtes fidèle à votre réputation de mauvaise foi, c’est bien.

  2. Si la police nationale avait décidé de coller des contredanses à tous ces véhicules immatriculés à l’étranger et équipés d’accessoires dangereux, voire interdits (au lieu d’aider les susdits étrangers à organiser la rafle du Vel-d’hiv, entre autres, pour ne se mettre en grève que deux semaines avant la libération de Paris, sans compter certains comme Maurice Papon qui ont fait une belle carrière par la suite), les Allemands se seraient dit que c’était franchement pénible d’occuper un pays aussi doté d’une administration aussi lourde et auraient dégagé fissa.

    • On ne met pas de contredanse à un Panzer. Il n’y a pas de pare-brise et pas d’essuie-glace.
      Quant à Maurice Papon, sa carrière est acceptable, mais ses copains ont fait bien mieux. Il y en a même un qui a été élu président de la République.

    • Franchement, mais alors franchement : « Bravo et +1 »
      C’est tellement nul comme jeu de mot que je me reconnais pleinement dedans, merci beaucoup, j’en rigole encore, vous avez fait ma journée !

  3. L’administration a quand même perdu et a lâchement battu en retraite. Rien que pour ça, respects à M. Hubert Germain (sans parler de tout le reste bien entendu mais on est sur un blog pas sérieux alors parlons de choses pas sérieuses).

    • @Bertrand et Christophe : oui finalement heureusement que notre administration est aussi incompétente que collectivement psychopathe, d’autres administrations psychos furent plus compétentes…ailleurs. On voit ce que ça a donné xd

      Sinon grand merci M. Odieux, des personnages pareils, sans vous on aurait du mal à même savoir qu’ils ont existé !

  4. à priori c’est incroyable ! mais il faut s’attendre à tout au pays du père Ubu !
    j’adore cette vidéo ! merci à O Dieu de mettre en lumière Hubert Germain : sans lui , j’aurais tout ignoré des exploits de notre dernier Compagnon de la Libération !
    connement .

  5. il est comme Zemmour, il n’a pas fait son service militaire.
    Heureusement que Twitter n’existait pas à cette époque… imaginez le shitstorm.

    • Bof, Hollande, Chirac et même Sarko l’ont soi-disant fait, eux, leurs services, et même par temps de brume il faut beaucoup de bonne volonté pour les confondre avec des héros.
      Quant à l’actuel héros (éros? je m’y perd) de l’Elysée, on l’a tous vu en marin, en aviateur, bientôt en parachutiste voire en astronaute. Pas besoin de service militaire pour lui, il a la comm’ idoine.

  6. Finalement, peu de choses ont changé. Après avoir servi plus de dix ans sous les drapeaux, on m’a emmerdé pendant des mois pour que je fournisse mon certificat en bonne et due forme et en trois virgule cinq exemplaires attestant de mon service militaire. Sauf que, vue ma date de naissance, c’est embêtant, il n’existait plus et rien n’avait encore été prévu pour amuser la galerie. Le remplacer je veux dire.
    Bon, ça s’est bien fini, mais finalement ce qui a changé, c’est qu’il n’y a plus des masses de héros en France. Par contre des bureaucrates, ça pullule.

    • Je compatis sérieusement. La gratitude des administrations…

      Et votre message précédent m’a donné une vision certainement coupable autant que pas du tout Vème République-compatible : Rey Mysterio élu Président en avril !

      • Oh vous savez, compatir…merci, mais avec cette expérience justement, il faut un peu plus que des tracasseries administratives pour vous faire perdre votre bonne humeur. Quant aux illusions…bref.
        En ce qui concerne le prochain rigolo de l’Elysée, il est probable qu’il suivra la règle fondamentale de la Vème République: pire que le précédent. Avril n’est-il pas un mois bien choisi pour nous faire une farce?

    • Votre histoire me fait penser à ce qui m’est arrivé un jour. Allant à la mairie pour obtenir un acte/certificat d’état civil (je crois que le truc a disparu depuis), l’employée m’a retourné que ce n’était pas possible car j’étais décédé. « bah si mon bon monsieur, c’est indiqué par notre nouveau système informatique, vous êtes mort en décembre 1990.  »
      j’eût aimé que l’administration fiscale le pensât aussi.

      Evidemment le formulaire du mort revenu à la vie n’existait pas vraiment, il a fallu faire quelque papiers quand même.

      • Avez vous vérifié votre activité cardiaque ? On ne sait jamais, si ça se trouve vous êtes décédé sans vous en être rendu compte.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.