Douze années au compteur

Ce 26 juin, ce site célèbre ses 12 ans.

Ce qui est vieux, pour un blog. Il peut ainsi s’assoir au coin du feu, les yeux perdus dans le vague, et se mettre à raconter l’âge d’or des siens d’une voix émue, assurant à un public qui lui préfère Instagram que si, si, fut un temps où le mot « blog » faisait la couverture des magazines, et où tous ces sites web n’étaient pas encore abandonnés. Ah, on lisait en ce temps-là, bande de petits cons ! Et puis je vous y verrais, avec vos Tik Tok, à essayer de spoiler Tenet en chantant ! Bien sûr, personne ne l’écoutera, et on se contentera de hocher la tête poliment avant de lui proposer de reprendre une tisane.

C’est donc dans son coin qu’il bougonnera sur ses désormais 517 articles publiés et 31 vidéos sur la chaîne. Mais comme je sens bien que vous vous en foutez aussi, passons aux choses plus ou moins sérieuses. En effet, l’anniversaire du blog est l’occasion de parler de trucs et de machins, et de descendre dans l’arène des commentaires pour répondre à tout le monde. Commençons donc par évoquer quelques sujets tombés dans ma boite mail ou sur les réseaux sociaux.

Ca devient compliqué de trouver des images de gâteaux différentes chaque année. C’est ça, de vieillir.

J’ai beaucoup aimé Le Petit Théâtre des Opérations en bédé, tome 1. Tant et si bien que je l’ai demandé en mariage, mais il a pris peur et est parti. Y aura-t-il un tome 2 pour que je retente ma chance ?

C’est donc ça, un bédéphile.

Pour commencer, sachez que Le Petit Théâtre des Opérations tome 1 est un succès grâce à vous, ce qui fait fort plaisir. Le premier tirage est parti à folle allure, un deuxième est déjà en train de se faire piller, et il a donc fallu me tirer de ma piscine de pognon pour me demander si je ne voudrais pas faire la suite. Je suis donc allé fouetter cette petite gouape de monsieur le chien, et le tome 2 est en route. Notez que vous avez du temps : comme le premier tome, il sortira d’abord en épisodes dans Fluide Glacial, avant de devenir un bel album début 2022 si monsieur le chien ne meurt pas sous le fouet d’ici là.

Et le livre ? Hein ? Le livre ? Non parce que moi, je n’aime pas les images !

Eh bien figurez-vous que les nouvelles sont plutôt bonnes aussi de ce côté-là, voire très bonnes. On se tient au courant, mais j’espère en reparler prochainement.

Quid du spectacle du Petit Théâtre ?

Il était en effet question, en 2019, de raconter des anecdotes sur scène comme votre serviteur le fait déjà lors des Geek Faëries, ce qui semble intéresser le public. Mais depuis 2020, à chaque fois que j’envoie Diego dans un théâtre pour voir comment s’organiser, il le trouve tantôt fermé, tantôt rempli de saltimbanques qui sentent fort le chichon. Quel mystère.

Monsieur Connard, je crois avoir eu des hallucinations auditives mais je… ahem. Ne vous aurais-je pas entendu chez… oh, seigneur, chez Laurent Ruquier ?

Vous aurez probablement entendu Julien Hervieux, le type que je paie pour se faire passer pour moi. Ce margoulin (qui est très beau, fort, et surtout humble, je dis ça comme ça) a réussi l’exploit, en allant faire la promo du Petit Théâtre des Opérations, de dire tellement de mal de Steevy et du cinéma français que ça a fait marrer Ruquier qui a décidé de l’inviter. Ne me demandez pas comment c’est possible : c’était absurde, il devait le faire.

Mais qu’est-ce qu’il fout ce Julien Hervieux, en fait ?

Eh bien dernièrement, il a commis Sur les rails, une sorte d’anti-polar dans lequel on suit un consultant cynique (on se demande où il va chercher ça) spécialisé en marketing qui décide de faire équipe avec un petit dealer pour vendre de la coke bien marketée. Le livre est basé sur des faits réels, aussi bien côté dealers que marketing, et c’est pareil : il marche drôlement bien, c’est donc moi qui vais pouvoir me payer cette fameuse piscine de coke souvent évoquée.

La couverture du livre, à aller acheter chez votre libraire de préférence, il vous aime fort.

Dites, vous avez pas fini d’essayer de nous vendre des trucs, espèce de rabouin ?

Pfou, vous êtes durs. En attendant de vous casser la gueule en dédicace pour vous apprendre à parler mieux, passons donc aux recherches de l’année qui ont mené des âmes en peine sur ce blog.

un adieux connard

Un jour, quelqu’un arrivera à écrire mon nom. Mais pas aujourd’hui. Adieu.

prostituée de chribi elle se comporte cordialement dans les boîtes de nuit

« Cordialement ». C’est la première qualité des prostituées de boites de nuit, ça : la cordialité.

hiro jais vais te pousé

ATTENTION HIRO ! JAIS VAIS LAI FAIR !

divergente 4 ,on prends les gens pour des cons

Certes, mais depuis Divergente 1, en fait.

comment se former nous même pour devenir yamakasi

Étape 1 : Être un échevin catholique à Prague en 1419.
Étape 2 : Jeter un caillou sur la foule en bas.
Étape 3 : Ça y est ! Vous volez au travers des fenêtres et passez par-dessus les balcons comme personne !

De rien.

aya nakamura c’est de la merde

Vous le savez, nous le savons. Pourquoi le demander à Google ?

elizabeth je l’emmerde tes morts tu me la dit encore une fois je te nique ta rce et attent

Je ne sais pas ce qu’Elizabeth a fait, mais apparemment, le monsieur lui a écrit un SMS directement dans la barre de recherche de son téléphone.

Tu vas manger tes morts Elizabeth, t’entends ? Et attends !

la foule contemple une zoophile en action

Cherchez Twilight 2.

porno de femme avec pine pour quoi safais telechargement echouer

Bon. Je mets cette requête car elle résume le nombre improbable de recherches pornos qui mènent ici depuis que j’ai traité un certain film où il est question d’un Monsieur Gris et de fessées. Mais j’aime beaucoup comment les gens utilisent les moteurs de recherche. Pourquoi ça fait « téléchargement échoué » pour ce porno que je décris vaguement ? Hein ?

Ce qui m’inquiète le plus, c’est de savoir que la plupart des gens derrière ce genre de requêtes ont le bac et le droit de vote.

faut etre con pour ne pas avoir compris tenet

Faut être con pour penser qu’il y a quelque chose à comprendre, puisque tout est incohérent.

comment faire chier les élèves

Il suffit d’entrer dans la salle en disant « Sortez uniquement votre trousse et une feuille. » L’enfance de l’art.

comment rester classe et raffiné avec des voisins odieux

Servez-les en sauce.

elle ne sait pas que je suis milliadaire prétandant que je suis nettoyeur 

Jeff Bezos, mon petit, je ne suis pas sûr que se faire passer pour un technicien de surface soit le meilleur moyen de faire craquer Brenda lors d’une soirée au Macumba. Alors que racheter le Macumba, là tout de suite, ça vous pose son homme.

Voilà.

En attendant, et pour rappel pour suivre ce blog une année de plus : la page Facebook est ICI, le compte Twitter, ,  la FAQ qui vous fera gagner du temps, est PAR ICI, quant à vos communications diverses, questions particulières et autres, c’est toujours PAR LÀ. Enfin, la chaîne Youtube est ici : Le Petit théâtre des opérations.

Et comme le veut la tradition, je descendrai donc dans les commentaires de cet article aujourd’hui et les jours suivants pour répondre à tout le monde.

En attendant, on repart pour une année pleine de mystères et d’aventures. Oh, et de mauvais films ainsi que d’une certaine médiocrité intellectuelle chez mes prochains. J’ai confiance.

226 réponses à “Douze années au compteur

    • Merci pour lui. On sent qu’il n’a plus le dynamisme de sa jeunesse (2 articles par semaine, pensez-vous ), mais il s’accroche, le vieux.

  1. Bon anniversaire ! Les années passent, la qualité reste.
    A quand la prochaine séance de dédicace en région parisienne ?

  2. Merci.
    Merci de montrer la voie de la subtilité face à la médiocrité générale dans laquelle se complaisent nos contemporains décomplexés, adeptes des idées reçues et hasardeuses, amalgames et autres approximations.
    Nous savions que nous étions entourés d’abutyrotomofilogènes. Mais, ils font désormais du prosélytisme en toute impunité. Face à cela, ce blog est salutaire. Il devrait être subventionné par l’Etat pour le bien-être de tous. C’est une proposition.

    • Je ne suis pas sûr que l’état soit d’accord : il finance déjà le mauvais cinéma, c’est dire s’il aide déjà bien assez ce blog.

      • Certes. Je parle aussi des autres catégories non subventionnées comme la rubrique « Société » et le décryptage savoureux des blogs de spécialistes autoproclamés, par exemple. Même si ces derniers sont irrécupérables et perdus à jamais, il n’est pas trop tard pour ceux qui ont quelques velléités pour déballer leur expertise frelatée mais qui n’ont pas encore franchi le rubicond et surtout pour les paresseux d’esprit, les flemmards de la réflexion, les contemplateurs de la pensée toute faite. C’est juste une question de salubrité publique que de montrer que c’est très simple et très facile de prendre de la hauteur et de faire le choix de refuser de se contenter de la médiocrité.

  3. 12 ans ! vos premières stagiaires doivent être trentenaires, maintenant (pour celles qui n’ont pas tâté de la pelle, bien entendu)

    • Ce qui en fait relativement peu, notez. Il ne faudrait pas qu’elles survivent assez longtemps pour me dénoncer.

    • Mais où les trouvez vous, vos stagiaires ? C’est si difficile de trouver du petit personnel sans payer, de nos jours.

  4. Joyeux 12 ans ! Pour fêter cela , j’ai suivis tes bon conseils , et les voisins en sauce , ces cordiale ^^

      • Merssi poure tou sé mauman deu rigaulade ai vautre défance d’eux la langueu frenssaize!
        Je retrouve en vous le caractère entier de Guy des Cars, et la rondeur de John Le Carré !

  5. Joyeux anniversaire ! J’aurais envie de dire champagne mais j’ai l’impression que c’est bien couvert de ce côté là.

    ‘Sur les rails’ hmmm ? Bon ben je vais devoir pourfendre les hordes de lecteurs avides pour m’en procurer une copie. Tant qu’on est sur le sujet, aurait on une date pour le tome 3 de ‘Au service de sa Majesté la mort’ ? Cette tension de fin de tome provoque des ulcères à tous mes amis qui ont lu les livres !

    • Ma foi, la sortie du tome 3 semble compromise pour un petit moment suite à quantité d’éléments extérieurs… alors que tout est écrit. Nous verrons donc quand et comment le tome 3 sortira. Tout dépendra entre autres de Bragelonne !

      • Je suis donc fort triste.
        Je continuerai donc de lire Orage petit seigneur des ténèbres à mes enfants pour compenser !

  6. Pourquoi ne pas nous parler de « Julien Hervieux, auteur de livre pour la jeunesse » qui fait des ateliers avec des enfants ?

    • Parce qu’utiliser des corps humains pour la fabrication de meubles est illégal en France, même quand il s’agit d’enfants. Hélas…

  7. Un très bon anniversaire, blog de Monsieur Odieux ! Nous espérons tous qu’il y en aura plein d’autres ! J’ai hâte de pouvoir vous rencontrer à nouveau aux Geek Faëries pour vous remercier de vive voix de ce petit message vidéo d’il y a 2 ans, privilégiée que je suis ! Très bonne continuation !

    • Eh bien vivement que le festival revienne. C’est que j’aime bien qu’on me laisse cabotiner tout un weekend.

  8. Bonjour, et merci pour vos articles. :-*
    Vous n’imaginez même pas le nombre de fois où je me suis remonté le moral en vous lisant, ou le nombre de fou rires devant mon écran.
    Et si je n’avais qu’une seule requête : surtout n’arrêtez pas.
    Merci encore pour ce que vous faites.
    Une bonne journée et une longue vie à vous et vos écrits.

    • Voilà qui fait fort plaisir à mon gros ego : merci à vous. Le blog continue ! À son rythme, mais ça reste mon plaisir pervers de venir déverser ma bile par ici.

  9. Joyeux anniversaire cher blog ! OC, Ma demande en mariage tient toujours… 😍, vous êtes mon fournisseur officiel de fous rires pendant cette triste époque.

    • Nous irons à Vegas arranger cela sur nos vieux jours, devant un type habillé en Elvis.

  10. 12 ans…. cela fait donc si longtemps que je lis ce blog ? 12 que je regrette d’être déjà marié ? Heureusement, ces lectures me rajeunissent en permanence et me permettent de garder un air frais et détendu …
    Excellente continuation Odieux.

    • Merci à vous. Oui, nous vieillissons, je le crains. Où diable est passée cette carte jeune SNCF, déjà ?

  11. Joyeux anniversaire Odieux Blog et aussi aux nombreux stagiaires qui ont survécus (si il y en a).

    • Peu. Je vais donc vous remercier en solitaire. Les autres font « moumoumou » depuis le fond du jardin.

      • Quoi M. Odieux, elles ne sont donc plus sur Zoom ces stagiaires ? Ca se relâche question télétravail, que va dire M. Véran !

  12. Félicitations pour cette année supplémentaire cher odieux. Je suis hélas persuadé que vous ne manquerez pas de sujets pour l’année à venir. Félicitations pour votre collaboration avec monsieur le chien, sujet brillant si il en est et dont j’admire beaucoup le travail. Peut être que la longévité de votre blog l’incitera à déterrer le sien ?….

    • Le chien est un garçon plein de talent, mais qui dispose d’un peu moins de temps. Il travaille sur moult bédés à la fois, mais je n’hésiterai pas à lui faire de gros clins d’œil appuyés de votre part.

    • Sur ce blog, on s’instruit jusque dans les commentaires. Quel lectorat de qualité.

    • Et encore, je n’ai pas évoqué ceux qui sont de la pire espèce et qui croissent de manière exponentielle dans les médias avec leurs expertises issues de leurs rationalités limitées proche du néant : les abutyrotomofiligènes orchidoclastes.
      Grâce à eux, on est en train de découvrir qu’il y a plus profond que la Fosse des Mariannes…

      • Alors celui-là, je me le note, je me l’apprend par cœur et je l’utilise à l’envi !

  13. Bonjour et bon anniversaire! Toujours autant de plaisir de vous lire depuis une bonne dizaine d’années pour ma part. J’aurai deux questions (qui fâchent peut être un peu, désolé): A quand la suite d »Au service de sa Majesté la Mort »? Et à quand la suite d’ALVALG? Et si ce n’est pas prévu, l’adresse de l’éditeur pour envoyer des têtes de chevaux ou des trucs du genre…. Merci bisous

    • Alors ! Je vais donner les réponses qui déçoivent :
      – Au Service de sa Majesté la Mort, tout dépend principalement de Bragelonne. Et en ce moment, tout n’est pas simple !
      – ALVALG… n’est toujours pas abandonné, et a même donné de curieux battements de cœur en coulisse dernièrement. J’espère avoir du neuf en 2023. Oui, il en faut, de la patience !

  14. la vieillesse est un naufrage, mais jeter un nourrisson dans l’océan et vous verrez ! Meilleurs vieux !

  15. bon bon bon …

    est-ce que pour la suite (ce serait de tellement bon goût, une suite) de « sur les rails » (« sur les skis » ?), on utilisera le truc des oeuvres visibles ??

    allez bon anniversaire au tenant des lieux, on espère encore douze années comme cela

  16. petit souci technique, je reposte pour être sur et vous pouvez supprimer au besoin

    bon bon bon …

    est-ce que pour la suite (ce serait de tellement bon goût, une suite) de « sur les rails » (« sur les skis » ?), on utilisera le truc des oeuvres visibles ??

    allez bon anniversaire au tenant des lieux, on espère encore douze années comme cela

    • Ca avait marché la première fois, mais il est vrai que WordPress est parfois taquin.

  17. J’ai découvert les vidéos… D’abord le « petit théâtre… », Puis les Geeks Faeries.
    Et j’ai mis beaucoup trop de temps avant de percuter… C’est le même individu !
    Donc merci encore, d’abord pour votre site et ensuite pour vos efforts à sortir des histoires passionnantes de là où l’inculture l’a enterré.

    • Merci à vous. Mais il est vrai que je fais des choses improbables sous divers noms, alors forcément, on s’y perd. D’ailleurs, il faudrait que je bosse une vidéo, moi !

  18. Joyeux anniversaire à vous, messire.

    Et merci, je n’ai plus honte de claquer des sommes honteuses dans des films de merde, sachant que je vais en rire ensuite grâce à vous.
    Prometheus a changé ma vie.

    • Prométhéus a changé la vie et tué les neurones de bien des gens. Et que dire de Covenant ? Vivement la suite !

  19. Joyeux anniversaire en espérant vous croisé à nouveaux aux Geek Faeris pour que vous me mettiez encore une dérouillée aux zygomatiques par vos récits enchanteurs Mr Connard

    • On attend tous le retour du festival. Je prépare mes histoires en attendant, tel un Père Castor fumeur de cigares.

      • Quelle référence en matière de cigare pour vous ravir cher odieux ?
        L occasion de :
        – vous en offrir un
        – en fumer un avec une cravate rouge et un complet 3 pièces pour regarder le monde partir en cacahouète avec classe (et des cheveux :D)
        Cordialement, tous mes vœux pour cette 13eme année !

  20. Je ne résiste pas à la tentation de vous dédier cette superbe geste, œuvre d’un artiste français trop souvent décrié que vous ne sauriez que défendre (non?):

    Un excellent anniversaire, et bravo pour votre refus de mettre un lien amazon pour acheter le livre de monsieur Hervieux!

    (par contre, l’allure étant féminine, le premier tome du PTdO est parti à une folle allure, pas une fol allure)

    • Vous avez raison sur tous les points. À part pour Patrick Sébastien : n’exagérons rien. M’enfin depuis que l’autre zouave va chez Ruquier, vous savez, où va le monde ?

      • Je ne sais pas où va le monde cher OC, mais on y va en rigolant grâce à vous.
        Bel anniversaire

  21. Joyeux anniversaire ! Je me rends compte que je suis ce blog depuis 10 ans : un autre record… je répète : la qualité reste … et notre époque semble une source d’inspiration infinie.
    J’aime votre plume pour les ambiances que vous décrivez. Mieux qu’un film !
    Au plaisir de continuer à vous lire encore 10 ans

    • Voilà qui est fort aimable. J’attends que mes livres soient adaptés en film pour voir si l’ambiance reste, alors !

  22. >> comment rester classe et raffiné avec des voisins odieux
    > Servez-les en sauce.
    On pouvait espérer mieux : « dégustez leurs foies avec des fèves au beurre, et un excellent chianti » ;-) !

  23. Bon anniversaire,
    Je n’ai pas eu l’honneur de connaître ce blog depuis ses tout débuts (j’avais 8 ans pour ma défense) mais je doit dire que j’ai eu un grand plaisir a rattraper mon retard, merci pour tout ces fous rires!

    • Ce coup de vieux. M’enfin bon, c’est bon signe : c’est que votre serviteur a une vie relativement longue. À votre service.

  24. Vous êtes tout simplement le blog que je suis depuis le plus longtemps, sans jamais être déçue de la qualité de votre prose. Bravo et merci pour tous ces fous-rires !

    • Si ça se trouve, depuis le début, je veux tenir un blog super sérieux et tout le monde rigole sans que je le fasse exprès.

  25. Tout pareil que plein d’autres : bon anniversaire, toussa.

    Et sinon, « Au service de Sa Majesté la Mort, T3 », ça vient ou pas ? Faudrait p’têt voir à fouetter un peu c’te feignasse d’Hervieux ;-p ! J’ai un ado qui attend, moi… On dirait que, malgré la ligne éditoriale bien droite de ce blog, il y a un peu de relâchement dans l’équipage O:-) !

      • Peut-être qu’ils relisent bien tout comme il faut, cette fois O:-) ? Dans l’intention louable qu’un « succès-damné » de l’Odieux Connard ne puisse risquer de gloser sur la soudaine téléportation de personnages (une erreur grossière qu’on ne rencontre que dans les plus mauvais scripts !) ;-) !

  26. Monsieur,

    Aurez-vous un jour l’opportunité de publier votre CV ? Si oui, en combien de tomes ?

    Veuillez agréer, Monsieur, l’expression la plus sincère de nos vœux de joyeux anniversaire.

    • Mon CV est considéré comme tellement absurde que sa simple matérialisation risquerait de mettre en danger toute notre réalité. Pour le salut de l’univers connu – et inconnu – je vais donc m’abstenir.

  27. Bonjour Odieux, bon anniversaire et longue vie à votre blog, ainsi qu’à Diego, et que le renouvellement des consommables (Brandy, stagiaires, chatons, Jean-Jaques & Roudoudou, les « ça alors » pour la boîte du même nom).
    Excusez le fayottage, mais ça fait plaisir de voir que votre talent ne s’émousse pas depuis le temps, et même qu’il s’épanouit aussi hors blog. Et tout ça sans nous (vos lecteurs) prendre pour des cons! En bref: Merci!

    • Rhâââ me suis pas relu: « et que le renouvellement des consommables (Brandy, stagiaires, chatons, Jean-Jaques & Roudoudou, les « ça alors » pour la boîte du même nom) NE CESSE JAMAIS « . Je m’en vais de ce pas expier ma négligence en parcourant un blog lifestyle.

      • Ah non, je ne souhaite pas prendre les lecteurs pour des cons : je veux juste prendre leur pognon. Pas leur honneur. Enfin ! Qu’est-ce que j’en ferais, hein ? Non, l’argent, c’est très bien. Surtout si c’est sans mettre de la pub pour des VPN partout.

  28. Merci et félicitations pour ces douze années de rire et de cynisme ! Je continuerai de tenter de convertir les foules à votre prose et votre verve en espérant que celles-ci continuent encore pendant de longues années !

    • Parfait, continuez, continuez donc ! Toutes ces conversions, ma nouvelle église sera bientôt réalité ! À moi, le droit d’accuser tout le monde de blasphème ! Nan, quand même, c’est pratique.

  29. Salutations cher OC,

    À nouveau, merci pour cette année riche en articles de qualités et d’ouvrages de qualités.
    Une fois acheté, « sur les rails » fût fini en une après midi et ce fut un réelle plaisir de le lire. Si je possédais un double chromosome X, je vous aurai probablement demandé en mariage.

    Mais surtout, merci de faire de la médiocrité un médium de fou rire. Je me doute que vous devez vous forcé au quotidien pour être aussi méchant.

    Mais parlons sérieusement. D’après le dernier rapport du GIEC, les sécheresse risquent de se multiplier et de s’aggraver, empêchant ainsi de remplir votre piscine d’une quantité de liquide démesuré. À ceci, avez vous pensez à créer moult goodies a votre effigie pour compenser la perte?

    Bonne continuation à vous.

    • Des goodies ? Je.. hmmm. Des cravates ? Des kits de suicide au cinéma ? Je ne sais. Il va falloir que j’y réfléchisse. Merci de l’idée. Et tant pis pour la demande en mariage : en effet, même si je ne doute pas de votre sex-appeal, notre amour est impossible.

      • Les t shirts sont une valeur sûre. Estampillé de vos recommandations pour nos amis complotiste ou celle en cas de reconfinement pourrait faire fureur. Le variant Delta assurera des ventes confortables grâce à nos contemporains qui, je suis sûr, n’oublierons pas de faire du n’importe quoi pendant les vacances, étant rassuré par le vaccination ou leurs tests PCR fait la veille pour pouvoir entrer au macumba.

        Le business plan est parfait.

        Et quel délice de rappeler à nos semblables que quand même, non seulement il sont un peu con et en même temps nous les haïssons.

        Mais sinon, pour la cravate, j’achète. Je signe où ?

  30. Bon anniversaire Mr connard 12 ans déjà au compteur et pas une seule ride !! Continuez comme ça et hâte de vous lire bientôt les films médiocres continuant d’affluer ^^
    J’espère que les candidatures pour les stages seront encore possibles malgré le Covid :)
    Encore bon anniversaire !!

    • Mais évidemment que j’ai toujours besoin de stagiaires. D’ailleurs, qui répond aux commentaires selon vous ? Enfin, soyons sérieux !

  31. Joyeux anniversaire !

    Effectivement, 12 ans d’activités pour un blog, on peut dire que l’OC est un peu la Jeanne Calment du genre ! Bientôt le record du monde ?

    Il faut dire que la quantité n’oblitère pas la qualité. Arrivé par https://unodieuxconnard.com/2011/12/07/courrier-et-cri-du-coeur/, où on comprend pourquoi la Poste est l’Ambassade des Enfers, chaque article a été l’occasion d’économiser moult places de cinéma, ou encore mieux de punir ceux qui me trainaient voir une sombre merde en soulignant en direct les incohérences du film. Les échanges post-films étaient ainsi bien plus riches… Merci !

    Merci aussi pour ces faits de société où le sens de la formule de l’OC permet de gagner pas mal de temps pour se forger son opinion. Par exemple, le vieux principe « Quand il faut plus de temps pour justifier une oeuvre que pour la faire, c’est probablement qu’il y a un problème » : juste imparable !

    Enfin, jolie plume qui fait que j’ai quelques bouquins physiques de l’OC, pris pour soutenir l’auteur, et qui m’ont fait passer de bons moment.

    J’espère que le blog continuera encore au moins 12 ans ou atteindra les 1000 articles !

    • Merci à vous : je vais y travailler. 1 000 articles je… bon. Ben ça fait encore un peu de boulot. Allez, on a fait plus de la moitié du chemin, on peut le faire !

  32. C’est toujours lorsqu’il m’est donné d’avoir une conversation intéressante avec vous que je ne trouve plus rien à dire.
    Encore merci de ponctuer mes semaines avec autant d’humour.

    • Vous savez, en réalité, je n’ai aucune conversation. Je me contente de regarder les gens d’un air méprisant jusqu’à ce qu’ils partent. Vous ne manquez rien.

  33. Cher Odieux Connard,
    Merci pour toute cette mauvaise foi, ce cynisme et cette lassitude qui vous caractérisent si bien. J’ose espérer que le spectacle verra tout de même le jour, puisque je visionne très régulièrement vos conférences dans lesquelles Albert Roche et Cie sont mis à l’honneur.
    Par ailleurs, j’attends impatiemment le retour de votre doublure (Julien Hervieux) dans un salon du livre du côté de la Bretagne.
    Cyniquement votre,
    T.D.

    • La Bretagne ? Hoho, cela devrait se faire ces prochains mois. En tout cas, je veux y croire. Variant mystérieux ou non.

  34. Puis-je suggérer un thème parfaitement neutre pour de prochaines élucubrations ?

    « À l’aide de vos connaissances et du dossier documentaire, vous montrerez que des politiques de flexibilisation du marché du travail permettent de lutter contre le chômage structurel »

    Dans ce sujet du Bac Eco 2021, il me semble que l’orientation idéologique est si prodigieusement subtile que vous même ne saurez la remarquer, tant sont suprêmes les intellects de la haute fonction publique comparés à nos faibles entendements. :)
    Mais si d’aventure vous osiez vous compromettre dans le périlleux exercice de détection des quelques infimes traces décelables de manipulation des prochaines hordes étudiantes des « sciences » économiques, j’en serai ravi. ;)

    • C’est bien ce genre de sujets. Je propose par conséquent « Démontrez que le largage de bombes sur des zones à fort taux de chômage réduit le nombre de chômeurs ». Techniquement, le sujet est facile.

  35. Heureux anniversaire !

    Quand c’est pour se retourner sur d’aussi bons souvenirs, c’est un plaisir de vieillir !

    Merci de continuer de faire vivre ce blog et son piquant sans pareil, j’espère que la piscine de billets saura vous rafraîchir après tous ces efforts pour guider l’humanité à coups de fouet, de pelle et de boîte à « ça alors »‘ ;)

    • L’été, je me contente de mettre des pièces de collection dans la piscine : les Louis d’or de la cave restés frais, c’est agréable sous le soleil.

  36. Bon anniversaire Monsieur Connard !

    C’est toujours un bonheur que de lire vos articles remplis de mauvaise foi :)
    On espère que ça va durer douze ans de plus, pour notre plus grand plaisir !

    • Douze ans de plus ? Cela me fera… que… bon. Y a-t-il une retraite pour les blogueurs ?

  37. Je vous ai découvert si tard ! Quel honte pour moi, vous êtes génial…. odieux connard président ! Rien ne sera fait, pour changer, mais au moins on va bien se marrer
    Merci

  38. Bon anniversaire au seul homme au monde qui a su m’intéresser au cinéma ! Pour le conspuer certes, mais c’est déjà exceptionnel. Le petit théâtre des opérations est sur ma liste d’achats futurs, vivement que je m’en empare !
    Merci pour vos galéjades, Monsieur de connard

    • Vous intéresser au cinéma ? Mais enfin, surtout pas ! Restez loin de ces lieux maudits ! Votre serviteur s’en charge pour vous.

  39. Joyeux blogniveesaire. Longue vie et longue carrière et pleins de trucs à vendre à l’avenir car la groupie en moi veut vous donner pleins d’argent pour pouvoir bénéficier des bienfaits selon la théorie duu ruissellement intellectuel.

    • Vous savez, vous pouvez directement m’envoyer du fric, nous gagnerons tous deux un temps fou. Je dis ça surtout pour vous, hein, bien évidemment. Mon côté sympa.

  40. Cher Odieux, au sens pécuniaire, à quand votre ligne de produit pour adulte avec en effigie le teckel de Mr Grey ? Votre imagination sans faille permettra je suis sûr d’éviter que ce blog ne finisse dans un trou (puisque vous le savez, le trou est sous la faille) et vous attendrez le chiffre, fatidique pour certains croyant dans l’influence de mon gros Jupiter sur leur petite Vénus, 13 avec aisance et suffisance ! C’est donc avec entrain et alacrité que je vous souhaite un bon anniversaire, une longue continuation et bien sûr plein de pognon :)

    • Il est vrai que ce blog entre dans sa treizième année ! Année maudite ? Nous le saurons vite. Mais bon, là, en ce moment, il y a quand même les portes des enfers qui sont entrouvertes.

  41. Une fois de plus je me suis bien marré ! Merci cher maître pour votre verve proverbiale !
    Quand est-ce que ce Julien revient sur Toulouse ? Je me ferai un plaisir de le raccompagner de nouveau à Matabiau !
    12 ans déjà, en effet cela ne nous rajeunit pas !
    Puisse le blog repartir au moins pour 12 ans de plus et longue vie à l’odieux connard !

    • Traditionnellement, il y fait son pèlerinage annuel, mais reste à voir ce qui sera ouvert/autorisé ou non !

  42. Bon anniversaire au blog et à son propriétaire ! Je vous ai découvert le jour où mon frère, après avoir pleuré des larmes de sang devant Star Wars – la-dégringolade, m’a envoyé votre critique. J’ai cliqué, j’ai rigolé, j’ai resté. Depuis, je vous suis avec acharnement, et je me régale. Longue vie à vous, à votre pelle et à votre cravate ! (A Diego aussi, mais il n’a qu’à se tenir bien, le bougre.)

    • Ah, cette trilogie Star Wars. Dire qu’on pensait que la prélogie avait défini un nouveau plancher. Mais non. Vraiment, ils sont forts.

  43. Moi j’suis de la vieille école, j’vous suis par flux RSS. Ça évite que des algorithmes choisissent ce que je vois à ma place !

    • Voilà une technologie qui rejoindra bientôt le Minitel et fera rire les futurs bacheliers, ces rabouins.

  44. Merveilleux anniversaire cher Odieux!! (vous noterez l’originalité dans le choix de l’adjectif)
    Etant une grande passionnée d’Histoire et amatrice d’humour plus que douteux je me régale avec vos articles depuis quelques années maintenant ( je vous ai découvert à la sortie de votre chef d’oeuvre parodique de ma série fétiche GOT (au moins relu 3 ou 4 fois))..alors: MERCI :)
    Je profite de cette « descente dans l’arène dans les commentaires » pour vous demander plus de petits théâtres des opération..et pourquoi pas sur des héros de la seconde guerre mondiale tant AXE (Wittmann et son escapade à Villers bocage par exemple… Non?? Attention hein, je n’ai point chez moi des reliques douteuses de 1933 ..c’est juste que cela pourrai être fort intéressant) que ALLIES? Ah..et une dernière choses (oui, oui je sais la liste est longue..mais que voulez vous, une occasion comme cela n’arrive que tous les ans!) pourriez vous envisager de spoiler des monuments des films de guerre (il faut sauver le soldat ryan , fury (qui je pense mérite un coup d’oeuil..non mais un sherman qui dézingue comme ça POUF un tiger….)
    Encore un magnifique anniversaire (…bon ok j’arrête)
    Au bon plaisir!!
    Ah si j’oubliais..un autre épisode de « lire ensemble »?Oui?Non?Peut être?

    • Fury mériterait clairement son spoiler. Il faudrait que je trouve où le visionner à l’occasion. Mais oui, des personnages de l’axe seront de la partie. Et on parlera chars tigres, je pense. Pour « Lire Ensemble », j’ai bien une petite idée sur le prochain. Mais j’en ai bien envie, en effet !

  45. Cher Odieux,
    Lecteur occasionnel et admirateur inconditionnel selon des proportions inverses – n’allez pas interpréter ça de travers, ça me peinerai – je vous remercie humblement pour votre prose affable et bienveillante qui m’a aidé à survivre pendant cette année difficile. Une seule petite remarque: votre serviteur est un gaulois expatrié au Québec depuis moults années maintenant, aura-t-on la chance de vous croiser à Montréal un jour, même furtivement?
    Encore une fois tous mes voeux de longue vie et de réussite, vous êtes nécessaire à notre époque.

    • Ah, mais si on m’invite, je ne demande qu’à venir, ma foi ! Histoire d’honorer la patrie de Léo Major.

  46. Longue vie à l’Odieux et à ses oeuvres !
    Il m’arrive d’aller exprès voir des navets pour mieux en apprécier la critique… si ça n’est pas de l’amour, ça y ressemble !

  47. a quand « l’Odieux chez les woke », qui pourrait être décliné en une série du style « Martine etc … ». ne me remerciez pas pour cette idée, ma com est habituellement de 15 misérable pourcents ;)

    • Je pense que la série s’arrêterait dès le premier tome intitulé « L’Odieux craque et vide sa MG-42 ».

  48. En tout cas je crois que je sais qui a été chercher sur Google « en fermer dans le cave je sait pas coment sortie ».

  49. Joyeux anniversaire, ô blog, fidèle compagnon de mes soirées les plus hilares ! Merci Mr Connard pour votre cynisme et votre finesse de plume, visiblement à l’épreuve du temps, merci mesdames les stagiaires pour alimenter le génie à la source et merci Diego pour ta serviabilité proverbiale. Mon prochain verre de brandy sera porté à votre santé !

    • Eh bien voilà qui est dans les normes du moment : nous trinquerons de loin, mon bon.

  50. Une nouvelle année de blagues sur usul, bagieu et autres wokes autoproclamés ? Ou peut-on espérer une sorte d’alternance de ce côté ? Certains artistes et autres influenceurs plus réacs méritent tout autant la fessée
    (Mais peut-être ai-je le regard sélectif)

    • Non, vous n’êtes pas sélectif. En fait, vous relevez un paradoxe intéressant : c’est justement parce que je ne regarde pas de trucs comme Papacito ou le Raptor que je n’ai pas spécialement d’occasions d’en parler. C’est une bonne remarque !

      • Pour nuancer un peu les propos, je trouve que la subtilité d’Art de Séduire est bien plus proche de celle d’un Papacito que d’un Usul.

        Je souhaite bon courage à l’Odieux si vous tenter de prendre le temps d’écouter ce genre de personne. Le laïus de Papacito ressemble au scénario d’un Prometheus qui passe la moitié de son temps à se vanter de prendre ouvertement le spectateur pour un con, tout en accusant de procès d’intention quiconque oserait lui faire ce genre de reproche, sous prétexte que l’on ne comprendrait pas son subtil humour.

  51. Merci odieux blog pour tout ces bon mots, merci d’avoir bravé les portes de l’enfer/cinéma.
    D’avoir bivouacqué dans un cheval mort, d’être monté dans des limousines louches sentant le souffre.

    Et merci pour cette myriades de flashs visuels parmesant vos odieux textes.

    Bon anniversaire auguste blog !

    PS: pourriez vous éclaircir la confusion entre candidatez pour accéder à la fonction essentielle de stagiaire et l’épousaille en la Sainte Cathédrale la plus proche (disposant d’un Elvis de qualité standard) ?
    C’est pour un ami.

    • C’est facile : pour candidater à la fonction de stagiaire, il faut bien appuyer que l’on n’est pas claustrophobe. Pour candidater aux épousailles, il faut plutôt mettre l’accent sur votre richesse et le peu d’amis qui pourraient témoigner de votre éventuelle disparition inexpliquée.

  52. Message sobre : Je profite de cette ouverture pour te rappeler qu’on t’attend pour une pizza.

    (nan je peux pas faire si nu : bisousbisous)

  53. Joyeux anniversaire à ce glorieux blog !

    Une question qui me taraude, au vu de l’affection que vous semblez porter à Nicolas Cage, avez vous prévu de spoiler Willy’s Wonderland un de ces jours ? (il n’y a pas de flammes ou de débris sur l’affiche, mais ça peut quand même valoir le coup d’oeil)

    • Il n’est pas sur ma liste, mais il va falloir que j’inspecte la chose, en effet.

  54. Cher OC, je vous écris pour tout d’abord vous souhaiter à vous et votre fidèle équipe (Diego, les stagiaires, les cigares et autres bouteilles de brandy) un joyeux anniversaire !

    J’aimerais à présent vous faire part de mon immense déception. J’ai découvert à la lecture de ce dernier article en date l’existence d’un nouvel ouvrage de la part de votre doublure, M. Hervieux. Je me suis donc tout de suite rendu sur les différentes librairies en ligne grâce auxquelles j’alimente régulièrement ma liseuse électronique. Quelle ne fût pas ma désillusion en me rendant compte que ce livre que je me faisais une joie d’acquérir est en fait protégé par de vilains DRM ! Vos précédentes œuvres au format ebook avaient le bon goût de n’être protégées que par de simples tatouages…
    Auriez-vous la possibilité d’intervenir auprès de votre éditeur pour le faire revenir sur ce choix ?

    • Ah ! En effet. D’habitude je fais retirer tous les DRM. Voilà qui est curieux. Je vais signaler la chose, merci !

  55. Joyeux anniversaire.

    Une question en passant: quelle est selon vous la proposition de solution la plus élégante à l’Entscheidungsproblem? Celle de Turing ou celle de Von Neumann?

    Bien à vous,

  56. Cher Blogue,
    Il est temps pour vous de faire votre Communion et de racheter votre âme (ce qui pourrait avoir pour conséquence de mettre le feu à l’église, j’dis ça, j’dis rien).

  57. Cher Odieux, merci pour ces douze années de rire et de cynisme. Je vois que beaucoup de vos projets voient le jour et je vous en félicite, mais quid de l’excellent « A la vie, à la guerre » ??

    Merci encore pour le blog et le reste.

    • J’espère donner des nouvelles en 2023, après avoir papoté avec moult éditeurs.

  58. Un jour j’ai voulu voir ce que google pouvait me dire de certains de mes youtubeurs préférés, vous en étiez, et c’est en tapant simplement « Odieux connard », dans la barre de recherche, que j’ai découvert votre prose…. c’est ainsi que votre chaîne d’histoire, passionnante, m’a menée à votre blog, hilarant. J’ai commencé par le savoureux résumé de votre lecture de 50 nuances de Grey écrit du point de vue de (la bite de) Christian… dès que mes crises d’hilarité à répétition se sont un peu calmée, je me suis empressée de partager ce chef d’oeuvre à mon entourage ! C’est une joie d’avoir découvert votre blog si tard, et d’avoir donc tant de « nouveaux » articles à lire ! Je vous souhaite un bon anniversaire, ainsi qu’une année riche en naissance félines pour renouveler votre approvisionnement (heureusement pour vous, d’après un article lu récemment sur le net, le nombre de propriétaires qui respectent la nature fertile de leurs animaux à grand coup de noyade et abandons annuels (tellement plus « naturels » que la diabolique stérilisation), reste stable) !! Sur ce je m’en vais entamer ma nuit blanche hebdomadaire, je crois qu’il reste encore des spoilons dans la bonne humeurs que je n’ai pas lus et je me dois de rectifier ça au plus vite ;)

    • Ah, découvrir le blog en passant par Youtube. Voilà qui me vieillit un peu plus, mais en effet : de nos jours, il y a plus d’abonnés à la chaîne qu’au blog. Qui reste donc un lieu réservé à l’élite de l’élite, la crème de la crème : mon lectorat.

  59. Bon anniversaire Monsieur Connard.
    Pouvez-vous me donner le nom d’un film type « blockbuster » qui trouve grâce à vos yeux ? Je vous ferai parvenir un caisse de stagiaire (le brandy étant hors de prix).
    Monsieur Sans Scrupule

    • Beaucoup ont tenté, mais non : vous n’aurez pas de nom. Sauf, bien sûr, le jour où on me donnera le budget pour tourner mon propre blockbuster.

  60. Bon anniversaire cher Odieux ! Le blog vieillit aussi bien que du bon vin (ou du brandy ?) n’ayez crainte !

    Une question me taraude : peut-on espérer une réédition du « Petit théâtre des Opérations » ?
    Sur un site de vente dont je tairais le nom, l’ouvrage est à un prix d’occasion odieux entre 84€ et 151€ ! Malgré votre nom, vous ne pouvez tolérer que d’infâmes individus profitent de la pénurie de votre livre (excellent je n’en doute point) !!

    • Pas d’inquiétude : de bonnes nouvelles arrivent vite à ce sujet. Gardez votre pognon (pour me le filer, hein, faut pas déconner).

  61. Bonjour Maître Connard,
    Joyeux anniversaire.
    Deux petites questions en passant
    Pour les petites histoires, allez vous rester sur la veine des « gros bourrins » , ou, au contraire, allez vous élargir le concept à des personnages ayant agi dans le même contexte (la guerre), mais non-combattants: Dominique-Jean Larrey par exemple.
    Autre question, j’ai récemment eu des copies d’élèves à corriger pour mon Maître de stage, et j’ai ressenti un curieux sentiment de puissance le stylo rouge entre les mains, cela est-il normal ?

    • Le stylo rouge est le stylo des Siths, c’est normal.

      Pour les petites histoires, en fait, tout dépend de ce qu’elles donnent. Une très bonne histoire n’implique pas forcément de grosse baston. J’avais entre autres parlé espionnage, déjà. Donc tout dépend à chaque fois de si cela peut bien rendre et coller au thème. Tout bêtement.

  62. Joyeux anniversaire M. Connard. On attend avec impatience un petit article sur les « coups d’Etat » successifs en Afrique :-)

  63. Bon anniversaire Odieux
    Tant d’années passées à vous lire et à en tirer des zygomatiques fermes et musclés
    Bonne continuation et dans l’attente de l’analyse acerbe de l’œuvre de ce Julien Hervieux

  64. Joyeux anniversaire m’sieur Connard!
    Et pour fêter ça une descente parmi le bas peuple est-elle prévue au De Danu? Ou cette tradition fait-elle partie des dommages collatéraux de ces temps incertains ?
    En tout cas, longue vie au cynisme de cet excellent blog!

    • Eh bien tout dépend de ce qui sera autorisé ou non cet été (et raisonnable sanitairement parlant). Mais il semblerait qu’on soit bien parti pour.

  65. Joyeux Anniversaire !
    Encore une année pleine de cynisme et d’humour.
    Au plaisir de pouvoir vous voir à nouveau aux Geek Faeries, si on a de la chance.

    En tout cas, merci pour ces années, entre les livres, les BD, les vidéos et autres anecdotes racontées en live, c’est toujours instructif et toujours aussi drôle. (Votre fibre enseignante n’aurait-elle pas disparue ?)

    • Les Geek Faeries vous le prouvent : j’aime raconter des âneries devant un public. C’est une forme d’enseignement.

  66. Joyeux anniversaire! Je compte les années de ce blog en regardant mon fiston qui n’a pas encore commencé sa crise d’adolescence… mais c’est pour bientôt… donc la crise d’adolescence de ce blog est elle possible ou pas?

    • Oui. Mais sauf si des pédagogues s’en mêlent, je saurai le remettre sur le droit chemin. Voyons voir, où est ma ceinture ?

  67. Bonjour Odieux, et merci pour ces 12 années. Enfin 9 pour moi, vous ayant découvert avec Prométhéus.

    Cela dit, vous aviez promis un jour d’écrire le spoil de Batman 2 de la trilogie de Nolan… et toujours rien. Seriez-vous un hypocrite doublé d’incompétence ? Seriez-vous un cadre d’En Marche ?

    A nouveau de chaleureux rermerciements

    • J’ai surtout une mémoire qui avait besoin de ce rappel. Vous avez raison de le rappeler, surtout en ce moment. Je vais voir ce qui peut être fait !

  68. Cher Odieux,
    Immense merci pour votre humour et votre lucidité ! En ces temps intersectionnels et cancellatoires, vous êtes chaque jour plus précieux (à défaut d’être plus riche).
    Une pensée émue pour Diego, j’espère qu’il aura encore de longues années à tirer à votre service.

    • Diego a un véritable CDI : il n’a pas de fin. Ni même de possibilité de démission. Allons !

  69. Et qui d »Au Service de Sa Majesté la Mort » ? Il me semble qu’un tome 3 était envisagé au milieu de tout ce baza… ces beaux livres ! (D’ailleurs, l’existence de la saga est la seule solution que je vois pour expliquer comment quelqu’un « emmerdant les morts » de cette Elizabeth a pu tomber ici.

    Au plaisir de vous voir, cher Odieux, à Toulouse peut-être un jour.

    • Toulouse est je l’espère au programme cette année, quant au tome 3 des aventures d’Elizabeth… c’est principalement Bragelonne qui en décide !

  70. Au vu de votre pseudo, je suppose que vous nous autorisez également les questions odieuses. Allons donc :

    Ruquier est-il drôle ?

    Merci à vous pour votre blog, qui nous fait rire depuis tant d’années.

  71. Bon j’arrive en retard, mais tout même, en l’honneur de la durée de vie de ce blog et des tranches de rire qu’il m’a provoquées (prolongeant donc probablement ma vie de 100 ans minimum) : bon anniversaire !

    • L’immortalité commencerait donc par la lecture de spoilers ? Eh bien. Alors que je me meurs un peu plus à chaque visionnage. Quelle ironie.

      • Bigre…c’est vrai il semblerait alors M. Odieux que nous soyons en quelque sorte vos vampires…et
        vous notre victime plus ou moins consentante ?

        Etant donné que comme vampires, nous n’avons (plus ?) ni conscience ni morale ni âme, ce serait donc à vous de décider de couper le lien définitivement et de nous laisser nous dessécher de notre côté ? Oui mais alors que deviendrait le monde du cinéma sans vos critiques contenant probablement 99 %, de son intérêt ?

        N’ayant pas d’âme (car vampire) je vous laisse trancher ce débat !

  72. 12 années, mais c’est que je vieillis moi aussi…. tiens, il a fallu que je mette mes lorgons pour me relire… BON ANNIVERSAIRE! et que l’aventure continue (sans trop saigner des yeux…)

    • Lorgnons & monocles : l’âge, c’est la classe. La jeunesse, ce sont des casquettes à l’envers et des baskets criardes. Vieillir, c’est bien.

  73. à la médiathèque, avec mon fils, nous empruntons toujours des films spoilés par l’Odieux Connard car c’est un gage de qualité (on se marre bien en fait) sauf les séries pour ados (twilight, le labyr, le labiryn… euh divergente) parce que je ne suis pas encore prêt pour ça. Je propose que soit créé un logo exprès sur les boîtes de DVD.
    Sinon je tiens à signaler que sur Youtube j’ai vu quelqu’un se faisant passer pour vous, déguisé en carotte et disant du bien de Dunkerque (le film pas la ville, faut pas exagérer). C’est inadmissible (ou alors beaucoup d’alcool ???). Bravo pour cette longévité et que ça dure…

    • C’est probablement un deep fake que vous feriez mieux d’oublier. Très fort. Allons !

  74. Comme dirait une ancien maire de Paname!!!! « Putain!!! Douze ans!!!!! » ;-)
    Bon, soyons vigilant, le cinéma œuvrant pour vous permettre de continuer à vilipender sur ces sénarii ineptes, ridicules, voire contradictoires, je pense que ce blog pourrait bien avoir encore de beaux jours devant lui. C’est à dire que douze ans, en réalité, c’est peu sur tout une vie… Cela fait quatorze ans que je viens travailler sur Paname désormais et je n’aime toujours pas ce qu’ils font… Donc on va dire, ces douze ans de « poilade écrantesque » sont bien peu au regard de cette période à supporte beaucoup de chose ici bas… Mais cela résonne en lueur d’espoir… Si, si (non pas l’impératrice… j’en vois déjà deux ou trois qui avaient fait bien malgré eux le lien…^^ :-) Donc si, si, cela résonne bien en lueur d’espoir. C’est donc qu’il reste, et je n’ai point de doute à lire les commentaires des autres « odieuconnardiens », des gens qui réfléchissent, pensent, et surtout, témoigne de la médiocrité en élevant l’art de la diatribe au niveau d’un art… « Diatribe » est certes un mot un peu fort, j’en conviens, mais dans le flots des choses insipides qui engloutissent ce monde d’après, redevenu bien vite celui d’avant, mais encore plus moche, il fait figure de roc dans l’apathie générale… Heureusement, l’humour vient à notre secours, et si j’en juge par ceux qui viennent faire des spectacles dans cette catégorie, sachant prendre à contrepied cette angoisse généralisée, l’art de critiquer en s’amusant reste donc notre seule bouée de sauvetage…
    Je sais, ce sont de biens grands mots que j’utilise pour commenter cet anniversaire, peut-être un tantinet désuets (malgré moi, je ne parle pas encore le « Whech », peu importe comment cela s’écrit, ou se prononce), mais on peu raisonnablement penser, qu’à l’instar de la procréation genestealer, le rire n’est pas près de mourir… Et les gens pas près de ne plus avoir envie de rire…
    Donc longue vie, à ce « blog », à son concepteur/écrivain/manageur/codeur/odieux (rayez la/les mention (s) inutile(s)… horreur, de l’écriture inclusive!!! :-/ ), surtout qu’il va m’éviter de dépenser un argent fou dans des films à gros budgets et petit intérêt…
    Et juste un grand merci de me faire passer de bons moments de déconne, sans chichi, sans fioriture, juste avec du rire et des mots d’esprit!!! ;-)

    • C’est bien urbain : vous savez, je me contente juste d’aller m’infliger de mauvais films et de cracher ma bile ici. Un psychiatre vous dirait sûrement que finalement, ce blog est plus révélateur d’un grand trouble que d’un grand humoriste.

  75. Et sans les fautes d’heurtogarffe c’est mieux: « Sur toute une vie » aller je vais aller me flageller…^^

    • Je ne vais rien dire, quant on voit parfois ce qui reste dans les articles… tenez, parfois, c’est tellement honteux qu’on pourrait m’en filer le bac et le brevet dans la foulée.

  76. Douze ans, mais c’est affreux : ce blog va bientôt devenir adolescent…
    Bon anniversaire, sale jeune !

  77. Merci pour ces nombreuses années de décapage opiniâtre du paysage scénaristique sur-vendu, il faut saluer votre courage : aller volontairement subir une séance obscure pour ensuite nous restituer les mille et une raison de ne pas nous y rendre nous-même est très généreux, ou masochiste, mais toujours revitalisant pour les zygomatiques.
    Les deux BD du petit théâtre des opérations vont bientôt trouver leur place dans mon salon, la plume autoritaire de Monsieur le Chien au service de la vôtre décalée (mais juste) doit intégrer ma petite bédéthèque.
    Je lis bien évidemment avec gourmandise vos retours de voyages en web inconnu, les sites de conseils sur le harc…la drague sont effarants. C’est à dire qu’on sait que ça va être navrant, et à chaque fois on plonge encore plus loin. Mais jusqu’où s’arrêteront-ils ?
    Mes 40 ans sont à la porte (mais je ne leur ouvrirai que demain) et je dévore encore avec un plaisir espiègle vos productions, je souris, je pouffe et je ricane aussi, oui oui j’ai 10 ans, si tu m’crois pas eh….
    Merci Vétilleux Roublard !

    • C’est monsieur le chien qui fait tout le succès de la bédé. Moi, je me contente de donner des ordres, comme ces gens en costume avec un casque de chantier qui font mine d’être architectes sur des chantiers qui les dépassent.

  78. Un très bon anniversaire à ce papy blog que j’espère voir grommeler encore pendant les 12 prochaines années !
    Mais dites-moi, je nourris un terrible soupçon depuis des années… En fait, tous ces blockbusters, vous les aimez bien quand même, avouez !!!

  79. Joyeux anniversaire cher Odieux (si je peux vous appeler par votre prénom)

    Merci de m’offrir cette échappatoire incognito au travail (fond du blog de la même couleur que Gmail, ça aide), véritable carburant à procrastination! N’en déplaise à votre avarice, si je compte les heures, j’en ai gagné de l’argent juste en vous lisant! Mais continuez à publier livres et BDs et vous percevrez votre dû.

    • Notez que jusqu’aux vidéos façon cinéma muet, tout ce que je fais est conçu pour pouvoir être regardé en toute discrétion au boulot. Je sabote la productivité française avec plaisir.

  80. J’aime votre humour monsieur Connard. Je ne me lasse pas de vous lire, comme je ne me lasse pas de découper de l’orc, du cultiste ou du chaotique depuis 30 ans, toujours avec la même passion !
    Ma femme et mes enfants ne savent pas à quel point ils doivent être reconnaissants au jeu de rôle !
    Je resterai votre fidèle lecteur et je mets à votre service mon épée énergétique Mordian en cas de défaillance de votre pelle !

    • Vous savez, je suis plutôt Blood Axe moi-même. Enfin, du temps où ils avaient des uniformes, avant que Games Workshop n’en fasse des sauvages à demi-nus.

  81. Joyeux anniversaire à ce blog qu’il est bon en étant mauvais.
    Alors, un petit spoiler Snyder cut ?

    • J’en doute : ils n’ont pas changé le scénario, sauf erreur de ma part. Cela reste donc mauvais.

  82. Bon anniversaire, joli bout de chemin parcouru !
    Un grand merci pour ce blog, pour ces articles.
    Quand je les lis je me sens moins seul et quand je lis les commentaires je me sens en famille.
    Merci pour ce phare de bon gout qui résiste fièrement aux tempêtes hollywoodiennes et sociétales d’excréments.

    Bonne continuation !

    • Dites-vous que sans ces tempêtes, ce phare aurait moins de raison d’être. Merci aux médiocres, donc.

  83. Quel ironie ! J’appel mon dealer de papier habituel et « Sur les rails » est déja écoulé, je passe par d’autres canaux plus souterrains, même rengaine. Comment puis-je vous faire dédicacer l’oeuvre de votre délicieux et truculent homme de main si je ne peux me le procurer ? Je ne vous le souhaite pas (de bon anniversaire) mais j’espère en achetant vos oeuvres (bravo à l’artiste et ses aides) participer à votre plus beau cadeau … la gratitude de vos lecteurs. Sincèrement.

    • Ma foi, votre dealer de papier doit pouvoir se le procurer ! Car il reste encore du tirage je crois… sinon il va y en avoir un autre. En tous les cas, merci de vos deniers… hem, votre gratitude.

  84. Ah, que de joie que de lire votre belle plume à nouveau… Joyeux anniversaire à votre blog, et longue vie à lui ! Bien que je ne sois plus un lecteur aussi assidu (les joies du bac, et bientôt de la prépa), je suis tout de même content lorsque ma boîte mail me signale un nouvel article. Puisque vous semblez avoir une communication privilégiée avec ce Julien Hervieux, pourriez-vous lui demander quand sortira Au service de sa Majesté la Mort, tome 3 ? J’ai particulièrement apprécié cette saga, et j’ai hâte d’en lire la suite. Et si jamais un tome 2 de Game of Trolls venait à sortir, sachez que je serais plus que ravi de l’acheter en librairie.

    • Dans les deux cas, c’est Bragelonne qui a les clés. Il faut leur susurrer à l’oreille que vous en avez fort envie. Je dis ça comme ça.

  85. Bonjour,
    Je ne suis pas assez fort pour regarder les émissions de Ruquier, mais il doit bien exister un témoignage de votre intervention sur un Daily Motion ou assimilés, non ?
    Postez le lien, s’il vous plaît…
    Sans quoi je pourrais brûler Paris.. de dépit hein: je ne suis pas méchant…
    Je crois

  86. Pour votre anniversaire,un film d’immortels qui font du kung fu sur Netflix,avec Charlize Theron en Andromaque… et il y a même des scènes de baston en France, c’est dire la qualité du bestiau!
    Une boutique de goodies en ligne est-elle prévue?
    Bientôt en Belgique pour venir planquer votre pognon?

    La merveilleuse bande-annonce the the old guard est ici: https://m.youtube.com/watch?v=y08ELGzKPII

    • Je ferai comme Yseult : j’irai en Belgique planquer mon pognon en disant que c’est pour lutter contre le néo-colonialisme. Le courage !

  87. Cher odieux connard
    permettez moi de m associer aux louanges et vous remercier pour l ensemble de votre oeuvre
    puissiez vous feter de nombreux autres anniversaires dans les années a venir
    Mon amour de l histoire nourri de nombreuses lectures et emissions televisuelles que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaitre (du cabaret de l histoire aux maudits rois faineants , d Alain decaux aux rois maudits ) j ai toujours soutenu que les peites histoires sont la meilleue facon de comprendre la grande histoire
    J ai donc adore les geeks fairies et leurs avatars de bande dessinée
    vous reprenez le flambeau des conteurs avec brio et originalite
    Enfin je ne saurais trop vous remercier pour avoir contaminé mes rejetons qui par pure esprit de contradiction refusaient mes conseils et qui grace a vous s sont plonges dans les delices de l Histoire avec un grand H
    avec toute mon amitie

    • Voilà qui fait fort plaisir, si mes humbles histoires ont pu intéresser des jeunes (ces créatures mystérieuses) à l’Histoire. Comme quoi, on peut être un connard ET utile.

  88. ◖ᵔᴥᵔ◗ ♪ ♫
    [Couplet 1]

    Alors comme ça, c’est ton Annisa-aire ?
    C’est meme le douzièèèèèème
    Apparemment plein de bonheur
    D’la part de moi et d’mon amie Wejdamnes
    Pour feter ca elle t’a proposé de faire un feaaaaaat,
    Mais ca s’fait pas, t’as meme pas donné suiiiite
    Apparemment tu n’l’aimes pas, c’est une Anastasia que t’aimes

    [Pré-refrain]

    TU prends tous ces scripts sales, et tu hors de sa vuuuuuue (sa vue)
    Te moquer de ces grands artiiiiistes (artistes), Et de ces séducteeeeeurs (séducteurs)
    Tu n’as pas de princiiiiipes (principes), Tu n’as pas de valeeeeeeurs (valeurs)
    J’ai appelé Christiaaaaaan (Christian), et il vient t’à l’heure

    (Couplet suivant au prochain anniversaire)

    CAUTION !!!! Le visionage de cette vidéo d’anniversaire peut provoquer des spams incontrolés. Effet indésirable malheureusement connus et, honteusement, trop souvent te par certains membres du clan MacLeod. En souhaitant une pareille longévité à cet odieux blog et à sa sainte et croissante descendance.

  89. Mon cher Odieux, quel plaisir de voir que ce blog subsiste aux affres de l’évolution d’Internet.

    Petite suggestion en passant : si je comprends aisément que vous ne souhaitiez pas diriger vos lecteurs et lectrices vers l’antre de ces furies gynocrates d’amazones, pourquoi ne pas mettre un lien vers Lalibrairie.com ?

  90. Bon anniversaire en retard, bonsoir!…
    Félicitations pour la longévité de votre blog! Pour ma part, je l’ai découvert en 2013 avec l’article « Quel spectateur êtes-vous? », et ça m’a tellement fait rire que je le relis de temps en temps.
    J’aime surtout vos critiques de films. Je les trouve très drôles, surtout quand elles arrivent à l’être encore plus que les incohérences scénaristiques que vous relevez. Tant et si bien que je m’intéresse de plus en plus aux nanars… mais en fait, ce que je cherche vraiment, ce sont mes premières amours: les critiques hilarantes!
    Bonne continuation!

    • On me dit qu’Amazon a sorti un film avec Chris Pratt où il est question de voyages dans le temps. Le devoir m’appelle.

  91. Cher Odieux!! Bon anni de blog.
    Vous n’auriez pas fait la courte pastille sur De Gaules passée sur Quotidien y a un moment?!
    Le style et la voix off de la vidéo m’a rappelé une odieuse personne.

    • Sérieux parler, cependant : si l’on dépasse le mépris facile que l’on est tenté de ressentir pour cette sinistre affaire, il faut avouer qu’un gus qui vend très littéralement du rien, sur la base de la seule communication qui a été faite autour et pour un montant équivalent à un an de salaire (net) d’infirmier, à un autre gus qui prétend vaguement avoir quelque chose à foutre de l’art mais ne fait que loucher sur le crédit d’impôt qu’il espère obtenir, tout ça pour se faire attaquer en justice par un troisième gus qui sait le procès ingagnable mais compte sur le battage médiatique qui s’ensuivra pour se faire de la publicité, est un très bon résumé de l’époque.

  92. Et bien, je vous souhaite une bonne rotation terrestre calibrée sur votre personne (divine, sinon mieux).
    Je vous fait part d’un souhait : serait-il possible qu’un jour, vous même et Diego apparaissiez dans la douce ville rurale qu’est Bordeaux, ou mieux ses alentours (plus simple pour se garer) ? Quel plaisir de pouvoir vous rencontrez !
    En tout cas, une bonne continuation dans votre démarche qualitative et artistique.

  93. 12 ans … l’entrée en 5e (ou en CM2 pour les plus doués), le début de l’âge con 2.0 (nous c’était à base de magazines cucul à la Podium, de survet Adidas « peau de pêche » avec bombers ou doudounes sans manches, et de cassettes – OUI des cassettes ! – faites maison à base d’enregistrements maladroits sur les radios avec cette coupure immonde car nous n’avions pas tous l’auto-reverse) et surtout la permission de se faire vacciner. Oui hein on est en 2021, les cassettes redeviennent hype et il faut se vacciner pour subir Black Widow, ce qui est le minimum vital. Je souhaite à ce blog fait par des vieux beaux et intelligents pour des vieux qui cherchent ainsi à être beaux et intelligents de nous accompagner jusqu’à la retraite dans … bordel encore 25 ans.
    Merci Cher Odieux de nous rendre l’incontournable cheminement vers la fin plus supportable.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.