Le char soviétique qui arrêta seul l’ennemi

À l’approche de Noël, c’est l’heure d’une belle histoire.

Glissez-vous sous votre plaid, saisissez-vous d’un bol de chocolat chaud et au lieu de regarder l’énième histoire d’une jeune journaliste qui rencontre l’amour dans une ville reculée du Colorado le soir de Noël, découvrons ensemble la merveilleuse histoire de la 6ème Panzerdivision, venue chercher l’amour en Union Soviétique en 1941, qui rencontra sur son chemin un merveilleux cadeau : un char russe, très seul, mais aussi très gros. Voire très taquin d’après les témoins.

Après avoir évoqué la bataille de Stonne, voici donc une autre occasion de rappeler que Fury, c’était quand même un film assez léger comparé à la réalité.

Oh, et pour la petite blague, le KV était un char tellement farceur et impénétrable que parfois, lorsqu’il tombait à court de munitions, il roulait sur les armes antichars ennemies pour exprimer son mépris pour elles à l’aide de ses chenilles.

Ils sont farceurs, ces soviets.

17 réponses à “Le char soviétique qui arrêta seul l’ennemi

  1. Pas très futés les allemands. Un canon ça se fausse quand on veut saboter un obusier, aussi gros soit-il.
    Il a quand même fallu du temps pour qu’un troufion pense à balancer une grenade dans un trou. (et sinon le lance flammes, c’est bien aussi. c’est pas que pour les concerts de métal)

  2. le blindage en moustache de Staline ! il fallait y penser …. et l’objet est sonorisé , avec ça ! Pounette , qui boudait devant son Gourmet au lapin , a dressé les oreilles quand l’hymne soviétique a retenti ! les yeux comme des soucoupes , elle semblait toute chose ! comme quand elle écoute du Schubert . je vais lui faire écouter PNL et miss Nakamura , juste pour voir . merci O Dieu pour cette vidéo si drôle !

  3. On parle beaucoup des Panzers mais on oublie les KV, merci pour vos vidéos (qui sont excellentes et avec beaucoup d’humour).

  4. Bonjour, ici le pénible de service ! Je ne comprends pas pourquoi les Allemands étaient contents de pouvoir tirer au canon de 88 sur le KV dans le dos (« il ne nous a pas vus ») alors qu’ils lui avaient déjà tiré de face au 88 (et en étant vus), et sans résultat…

    • Il est toujours préférable de tirer dans le dos d’un char, le blindage est toujours plus épais à l’avant et souvent dans le cas des chars russes, précurseurs en la matière, incliné. Ce qui a le double avantage du fait que l’obus a encore une plus grande épaisseur de blindage à traverser ou qu’il risque de ricocher. Sans parler du fait qu’un char qui se fait tirer dans le dos ripostera moins vite car il devra se tourner vers son adversaire. Et puis merde, on est pas dans un duel de chevalerie ! La guerre moderne est assez meurtrière comme ça, alors pourquoi se refuser le plaisir d’une embuscade ou d’un tir dans le dos sans danger :D

    • Tout joueur de Warhammer 40 000 sait que le blindage d’un véhicule est toujours beaucoup plus fragile à l’arrière qu’à l’avant. Ce qui est logique, on s’attend à ce que le char se prennent plus de tirs venant de l’avant que sur l’arrière ou les côtés.

      • Merci Luc et Rakiya ! Le pénible de service (voisin d’en face de l’OC) n’est pas du tout branché guerre et militaire (et donc pas du tout joueur de Warhammer), il se couchera moins con (mais pas moins pénible).

  5. AAaaaaaaahhhhh comme ça fait du bien. C’est juste ce qu’il me fallait pour hurler de rire avant de retourner à l’assaut.. Soïouz nerouchyyyyyyyyyyyymyï !!!!!!!!!!!!!

  6. Alors petite rectification historique, ;-) le KV-II (et pas 2) était un char d’artillerie, d’où le fait qu’il bouge peu, surtout avec une rotation de tourelle proche de la tortue anémique, oui… Ce n’était point un gros matou mobile (au contraire de son petit frère le KV-I). Et au 152mm, sympathique pièce russe dont le calibre est toujours en vogue aujourd’hui même (même s’ils sont plus dans le truc qui fait plein de bruit au démarrage en ce moment ^^) avait surtout la capacité de faire de gros gros trous dans le sol, et de provoque un souffle tout aussi conséquent…Assez judicieux pour souffler du soldats sans grande protection… Et même s’il n’était pas prévu pour faire de l’anti-char, un gros pruneau dans la truffe, ça fait tout de même pas mal de dégâts aussi… Seul avantage des blindés allemands, décheniller ces grosses bêtes…
    Pour vous en convaincre, je vous laisse seul juge sur un vieux jeu informatique sorti des fagots, « Close Combat III »… Si un temps soit peu, on arrive à ce que son équipage russe ne panique pas au premier coup de sonnette à la porte ou dans l’épiscope, il devient un redoutable challenger face à la technologie adverse, si bien employé… :-)

  7. Bonjour à tous.
    Le KV aura plusieurs déclinaisons au travers du médiocre châssis du KV I et bien pire KV II.
    Il sera amélioré en IS II.
    Le IS III qui suivra souffre de la polémique de savoir si il a participé à la seconde guerre mondiale lors de la prise de Berlin. Les Russes jurent que oui. Perso, c’était 30 ans avant que je naisse, 40 avant que je ne sache ce qu’est un char, et bien… 60 avant que je sache que le KV était un char Soviétique, et leur prédominance dans ce domaine.
    .
    L’Histoire dit beaucoup de chose via ses aspects anecdotiques.
    En 1936, l’armée rouge est un modèle, car les pères de l’URSS pensent que les pays capitalistes sont des ennemis mortels. Ils passent à l’économie de guerre et se constituent de gros stocks de fer.
    Dans le même temps J. Staline fait executer son état major, très jeune, ambitieux, dynamique, pour le remplacer par une quiche: Klement Vorochilov, pur produit de l’idiocratie. Sa citation choc: « l’important, c’est de ne pas paraître trop intelligent ». Merci, je suis calmé, et limite immunisé aux executions sommaires… Mais moi, je ne serai jamais maréchal.
    Seule bonne initiative du crétin fanatisé: l’investissement massif dans le char. Tout sera sacrifié aux chars et à l’artillerie. Les Soviétiques alignerons des milliers de bouches à feu de tout calibres (et leurs canons dont très bons) et la production de chars (BT, KV, T) sera hautement productive. En contrepartie, pas d’avions en aluminium, et pas de transports pour les troupes.
    Pour fêter le droit de produire, l’usine nommera le char KV I/KV II du nom du maréchal idiot. Quand l’usine sera investie et démantelée par les Nazis, le char subira de grosses modifications pour dev noir le IS, les initiales de Iosef Stalin.
    Oui, pour survivre, il faut lécher… Un peu mieux, tiens, une boulette de viande.
    Au demeurant, les soviétiques auront une vision novatrice et judicieuse de la fabrication de blindés, et l’IS III aura l’air tellement impressionnant que l’ouest en sera terrorisé et s’efforcera de rattrapper son retard, notamment sur la base du Panther Nazi.
    Mais un char, c’est surtout son équipage, et les chars Soviétique export se révèleront médiocres… Au mieux.
    Le char, c’est passionnant.
    Kazmat/métal lourd vous en apprendra beaucoup en quelques minutes et bien plus de punch lines.

  8. Super..comme d habitude cher odieux…A quand un petit théâtre des opérations sur la « petite  » intervention de Michael Wittmann à Villiers bocage?ou encore sa petite escapade en Russie…..
    Ça serait vachement bien de voir un peu les héros de l’autre côté……

  9. Bonjour, Le pénible de service. Les blindages des chars ne sont pas homogènes, sans avoir la fiche technique de cet énorme truc et voyant que par devant ça passe pas les pauvres allemands (soit dit en passant qui avaient particulièrement confiance en leurs canons anti-char) ont clairement du se dire que le blindage devait être plus perçable par l’arrière (surtout avec ce bon gros plat d’arrière de tourelle). Malheureusement pour eux ce qui est craché par un phallus d’acier allemand ne passe pas les moustaches de Staline.

  10. Bien dommage qu’un tel char ne soit pas venu de l’Aisne pour un renfort en Ardennes à Stonne… C’eut été Stonne et char d’Aisne!

  11. Histoire impressionnante mais c’était quoi le plan côté soviétique ? Enfin c’étaient pas les seuls à être sacrifiés malheureusement, mais là ce char il était carrément condamné non ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.