Le mot de Noël 2020

Comme chaque année, voici donc l’heure du traditionnel mot de Noël.

Et après une année 2020 riche en rebondissements moyennement excitants, voici le moment venu de retrouver les vôtres, et ce, en suivant les consignes officielles : pas plus de six personnes à la fois, un espacement d’un mètre entre les convives, le port du masque lorsque vous ne mangez ou ne buvez pas, et par ailleurs, il est demandé de ne pas parler trop fort. Sachant que nous nous adressons à des Français, vous avez plus de chances de finir la soirée à fumer du crack avec le Père Noël que dans un foyer parvenant à respecter ces consignes plus de trois minutes (soit la durée moyenne d’une bouteille de mousseux les soirs de fêtes).

Soyons donc réalistes, et revenons à des consignes plus réalistes :

  • Si vous commencez à être encerclés par plus de cinq convives et/ou qu’ils approchent d’un peu trop près, toussez. Fort.
  • Si quelqu’un commence à être pompette et à tenir des propos un peu limites sur les Juifs qui contrôlent tout ou le communisme qui marche, toussez. Fort.
  • Si quelqu’un d’autre que vous tousse, et que cela ne correspond à aucun des deux cas précédents, n’oubliez pas ce que disait le docteur Petiot : « Si ça peut tousser, ça peut brûler« .
  • Si des enfants tournent autour de vous en hurlant et que personne ne réagit, rappelez que les rats de la peste aussi tournaient partout sans pourtant avoir l’air malades. Si cela ne met pas la puce à l’oreille des parents supposés aller les coucher, commencez à constater à voix haute comment Léa et Enzo ont par un heureux hasard la bonne taille pour tenir dans la cheminée.

Et si tout cela ne vous suffit pas, contentez-vous de rester chez vous. Même si vous n’avez pas de cheminée, allumez la télévision, vous pourrez voir le monde brûler. Mais attention, avec un petit brandy, hein. Il faut faire cela dans les formes.

Photographie d’une fin de réveillon 2020, au moment de désinfecter la table au napalm (2020, colorisé).

Bon réveillon, donc.

On se retrouve d’ici peu pour le troisième confinement parce que « Ça alors, les contaminations ont explosé pendant les fêtes, c’est inexplicable !« .

48 réponses à “Le mot de Noël 2020

  1. J’ai bien retenu les consignes. Demain, il fera très chaud devant ma cheminée! Joyeux Noël à vous Odieux et joyeux Noël également aux chers commentateurs!

  2. Ca doit faire quelque chose de trouver une pelle bien brillante et finement aiguisé sous le sapin.
    Bonnes fêtes, phare obscure dans la nuit noire.
    Et Santé !

    • Pourquoi un cadeau pour Diego ce retrouverais sous le sapin de l’OC. Si Santa Claus veux faire plaisir au maître des lieux, et il a plutôt intérêt si il ne veux pas se retrouvé avec le canon d’un mauser sur la nuque, de lui offrir une bonne bouteille de cognac avec des bons cigares.

  3. Joyeux Noël Odieux! Ici en Nouvelle-France les rassemblements sont tous proscrits. Merci d’être là, vous et votre plume si bien aiguisée ^^

  4. Ne pas oublier tout de même de tremper les gniards dans l’alcool ou les enduire d’allume-feu en gèle si vous n’avez pas de poix: en effet, un corps, ça brûle très mal. Je le sais: j’ai déjà essayé.

    (Hein ? Quoi ? Non, non ! J’ai rien dis…)

  5. Cher Connard ( cela me fait toujours drôle de vous appeler ainsi).
    Noël est passé je vous propose une suggestion pour le nouvel an : transformer le réveillon en soirée reconstitution de la bataille de Verdun côté français : six à table cela pourrait le faire ce serait même trop, des masques à gaz pas de nourriture, rien de préparé, la surconsommation de vin est recommandée par l’armée française. En cas de confinement impérieux on pourra toujours dire que l’on refait la défense du fort de Douaumont. De toute façon au final on pourra tout nettoyer au lance-flamme… et distribuer vos pin’s odieux connard comme croix de guerre, j’ai encore celui que vous m’aviez remis à Lille naguère

    • Tu peux aussi, chercher désespérément à t’hydrater en léchant les murs ou en buvant ta pisse, ça fera ton sur ton avec la vie dans les forts de Verdun ;)

  6. joyeux Noël à O Dieu et à sa clique d’admirateurs et de détracteurs, femelles comprises ! et bonne année , pendant qu’on y est ….
    après une semaine de festivités , passée à ingurgiter de la bouffe obligatoire cent fois moins goûteuse qu’une jardinière de légumes , imbibés d’alcools divers plus ou moins frelatés , rendus à la vie civile , nous éteindrons enfin ces jolies lumières clignotantes ou pas .
    nous retrouverons , intacts , les joies de la pandémie , la crise économique et financière , le dégel des glaciers et du permafrost , les gamineries du black bloc , les âneries discours débats criailleries remontrances des politiques et scientifiques la main dans la main , les batailles d’experts en tout . et j’en passe .
    après désinfection externe ( à la dynamite ) et interne ( à l’eau minérale ! Vichy de préférence : j’entends des dents qui grincent hihihi ) tout va baigner !
    si si …..

    • Bordel, hanukkah est déjà terminé ? Tu n’aimes pas le foie gras et les huîtres, soit, étouffe toi avec ta carpe farcie et fiche nous la paix…

      • pour moi , c’est ‘Hanouka tous les jours !
        et vous , il vous reste du temps pour vous confectionner un déguisement de clown en vue de Pourim .
        bon . c’est pas tout ça : je retourne me mettre à l’abri dans le grenier …..

      • Pourim ? Le festival juif du massacre des Iraniens… Belle mentalité… Merci mais je préfère décliner l’invitation, quand je vais à un massacre, c’est moi qui donne rendez-vous.

      • primo : le foie gras , ça schlingue la basse cour ! et on risque plus de s’étouffer en gobant une huître qu’en mangeant un poisson farci avec des trucs plus ou moins avouables ! ( selon moi , grillé et arrosé de jus de citron , c’est suffisant . )
        deuxio : ayant lu l’info en diagonale sur google , j’ai sauté le passage concernant les iraniens ! désolée pour eux ….on ne devrait pas s’attaquer à des gens dotés d’aussi beaux sourcils et d’un profil d’aigle .
        enfin , je te vois venir avec tes préparatifs : Monsieur collectionne ( au minimum ) les bouteilles et les vieux chiffons , ainsi que divers instruments généralement destinés aux travaux publics , dans le but de se distraire !
        allez , galopin : la nouvelle année , je te la souhaite bruyante et fumante !
        et même , je t’apporterai des oranges ( maltaises ) si tu manques de bol .

      • Hoooooo! Nous avons enfin retrouvé l’ancien Garth de la synagogue antisémite !!!
        Un juif qui se moque des gens parce qu’ils ont le nez crochus… Ça, c’est le nec plus ultra de l’humour communautariste !!! Tu peux faire le Jamel comedy club avec une vanne pareille !

      • je peux faire mieux encore ! j’ai les doigts très longs , en particulier le majeur , le doigt de la volupté , celui qui sert à compter les billets , en secret , sous les draps …. et Jamel , il est bien trop occupé à faire des courbettes à Sa Majesté pour embaucher quelqu’un de meilleur que lui ! et puis j’aime pas son regard , d’abord … .

      • T’as le doigt long, tant mieux, monte dessus, tu verras l’p’tit Jésus !

      • ouf …. t’es toujours là …. j’ai bien cru que tu étais caramélisé !

  7. J’étais chez ma jeune sœur et c’était sympa, même si elle n’avait pas de cheminée. Les gosses (3, 7et10 ans) étaient presque calme. Trop calmes. Nous sommes partis en constatant que l’aîné avait de la fièvre et en rentrant, que rien n’était plus révélateur qu’une voiture pour le connard moyen.
    Heureusement, vous êtes un connard odieux et courtois, ce qui ne fait qu’enjoliver le cynisme qui sommeille en chacun de nous.
    Alors cyniquement : joyeux Noël.

  8. Et pourtant, nous savons bien que le covid n’est qu’une farce juif destiné à nous vendre des vaccins…

    Ne vous inquiétez pas, il s’agit juste d’un petit test pour vérifier si votre public à bien retenu vos consignes. Bon spectacle de fin d’année à vous, un bon brandy à la main.

    • j’ai tenu un peu plus d’une heure devant Hold Up ! pia pia pia …. et tout à coup , cette sage ( ? ) femme me réveille en sursaut ! des sanglots dans la voix , elle explique que trier des gens selon l’âge évoquait les heures les plus sombres de notre histoire : méfiance ! vision de trains brunâtres en route vers l’Indicible , de gens en petite tenue dans la neige , d’une énorme cheminée qui fume ! froncements de sourcils .
      ensuite , une rafale de responsables et probablement coupables dans l’esprit ( ? ) des auteurs du bidule : David Rockefeller ( mort à 104 ans , le veinard plein aux as n’a pas été sélectionné , lui . ) puis Cohn Bendit et sa grande gueule , Bill Gates , odieusement riche …. et Jacques Attali , éternel conseiller collectionneur de sabliers ! une sorte d’acharnement , non ?
      morbleu , ai-je pensé , mais c’est un remake du protocole des sages de Sion , qui était déjà une daube immonde ! STOP !
      je veux bien mourir ( ai-je le choix ? ) mais le bourrage de crâne ne passera pas .
      et puis c’est tout .

  9. Entre les mots de notre Odieux et les retours des lecteurs… me suis décrochée la mâchoire plus d une fois. Joie et bonheur sur vous tous!

    • 1 : On ne tutoie pas l’Odieux Connard. Jamais. il a une pelle, et quelqu’un pour creuser (pas forcément toi. Je te tutoie parce que j’aime bien les gens enterrés dans les bois une nuit sans lune…)
      2 : L’armagnac aussi est un brandy.

      • « on » c’est un con et ce n’est quand même pas de notre faute, si le Juju (oui, Julien, c’est son prénom… Ça aurait pu être pire, il aurait pu s’appeler Gerald ou Kevin mais quand même ^^) a des goûts de chiottes !

      • O Dieu est libre de se shooter au Brandy si ça lui chante ! perso je trouve ça aussi vomitif que le Cognac , l’Armagnac et autres ! à la rigueur un Cherry Brandy , ou encore : un petit canard ( trempé dans la Mirabelle , ch’est bon ! deux ou même trois : encore mieux ! ) l’Absinthe , de temps à autre , ma non troppo : je tiens à mes deux oreilles .

  10. L’époque est très favorable pour les odieux connards, ils doivent se sentir beaucoup moins seul: Tous ensemble chacun chez soi, comme une grande communion ou comment évacuer le concept de solitude !

  11. Cette année, pour Noël j’ai eu un sac de frappe, c’est bien, mes frères trop turbulents en avaient bien besoins

  12. Ce Noël c’est la revanche des asociaux, des loosers, des pisse-froids, des gens persuadés que Noël c’est un repas trop lourd avec une famille de cons (le tonton raciste avec son pendant, la nièce woke) , des enfants pénibles et qui assurent préférer picorer des grains seuls dans leur coin et surtout qui adorent faire la morale aux autres.
    C’est une rare période où l’on retrouve sa famille qu’on adore, où l’on peut manger autre chose qu’un batch cooking de cucurbitacées et brocolis, on peut sortir le château Margaux, un petit vendange tardive sur du foi gras maison (on emmerde les animalistes), on délire avec ses neveux ou nièces, les cousins sont heureux d’être ensemble dans un cadre hyper sympa, bref c’est un moments joyeux de retrouvailles et de patrimoine.
    Je vous ai parlé de la bûche chocolat avec un rivesaltes ambré 1976? essayez, ça vous changera la vie.

    • d’accord avec vous, youpi, sauf pour la vendange tardive !
      Moi, j’adore Noël, surtout cette année ! quel plaisir de retrouver ma famille !

    • J’aime bien Noël. Celui là comme un autre d’ailleurs.
      C’est toujours mieux que le Noël 1944. Où si vous étiez dans le 101e aéroporté, vous l’avez passé en Belgique (déjà, c’est une punition assez terrible), avec à la place du foie gras des pruneaux allemands, en guise de traineau du Père Noël des Ju-88 (les bombes remplaçant les cadeaux), et une bûche non pas en chocolat, mais en bois vous tombant sur la tête suite à un barrage d’artillerie particulièrement violent.
      Ou même celui des quelques survivants de Varsovie, planqués dans une ville en ruines et traqués par des SS joueurs. Une sorte de cache cache géant avec pour enjeu votre survie.

      Donc oui, je relativise mais prendrai bien du Risevaltes !

  13. Je me permets de partager un petit jeu que je viens tout juste de créer (m’ennuyant sec en attendant le dessert).

    Vous connaissez Burger Quizz, et notamment le « Sel ou Poivre » ? Petit jeu sympathique où on choisit deux éléments, et ensuite on énonce des propositions, et on doit déterminer si celles ci se rapportent à l’un ou l’autre des éléments, voire les deux.

    Et donc, je vous propose la variante : « 39-45, 2020 ou les deux ? » Il s’agit de déterminer si la proposition s’applique plutôt à 39-45 (la 2e guerre mondiale), à l’année 2020, ou les deux.
    Par exemple :
    – Les Allemands ont été plus rapides que nous : bah … les deux
    – Ce fut bon pour la planète : plutôt 2020
    Etc. …

    Voilà ce qui, j’espère, égaiera vos folles soirées de confinement à venir (à la condition bien sûr que vous soyez férus d’histoire ! – mais vu que vous êtes sur ce blog, je suppose que oui)

  14. Bonne année à l’Odieux !
    Santé, bonheur et réussite au Luger.
    A toutes les lectrices, à tout les les lecteurs, meilleurs veux !
    Puissions nous avoir du petit théâtre des opérations, des spoils qui font cracher le café par le nez, des Jean jaques et du caporal Roudoudou et j’ose espérer que Diego a eu une nouvelle pelle.

    Bises à tous vos meubles.

    • « ce médecin parisien qui a réussi à démontrer en 1944 que les juifs étaient solubles dans l’acide sulfurique »

  15. Mon Dieu,

    J’ai l’impression que le dernier billet de l’Odieux sur Noël date d’hier, cette année est passée si vite !

    Bises chaleureuses aux lecteurs et à l’auteur.

    A.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.