Histoire d’un discours aux oscars

Il y a bien peu de temps de cela, Ricky Gervais, célèbre trublion, animait une cérémonie de remise de prix devant un parterre d’acteurs, leur rappelant qu’ils étaient un peu hypocrites à toujours user de la tribune pour se lancer dans un discours politique digne des plus grandes caricatures de Team America.

À peine M. Gervais parti, voici qu’arrivaient les oscars (ils auront le droit à une majuscule quand ils seront propres), l’occasion pour la petite bande de se relancer immédiatement dans de longues séries de discours sur les inégalités sociales, tant ça leur manquait de disserter sur leur grande passion.

À une exception près : dans ces discours, curieusement, on ne parle quasiment jamais de pognon.

Sûrement une coïncidence.

Afin d’être sûrs, à votre tour, de savoir faire un discours aux oscars le jour où vous serez célèbres, je vous laisse cliquer sur l’image ci-dessous pour obtenir le cheminement à suivre.

Cliquez donc sur cette image, margoulins !

Bon zoom sur votre écran pour lire.

45 réponses à “Histoire d’un discours aux oscars

  1. Bonjour, Il n’y a pas d’image ni de lien ? Cordialement. Sandrine

    Le lun. 17 févr. 2020 à 09:27, Le blog d’un odieux connard a écrit :

    > Un odieux connard posted: « Il y a bien peu de temps de cela, Ricky > Gervais, célèbre trublion, animait une cérémonie de remise de prix devant > un parterre d’acteurs, leur rappelant qu’ils étaient un peu hypocrites à > toujours user de la tribune pour se lancer dans un discours politiqu » >

  2. Ça marche aussi avec les footballeurs sur certains points (le discours en moins, le supporter maso en plus).

    Excellente saillie de bon sens , comme d habitude cher Odieux Connard. Et comme d habitude, plus une anomalie est manifeste, plus elle perdure : à l année prochaine pour ctrl c ctrl v ce pamphlet :)

  3. Et quand quelqu’un se permet de dire qu’on s’en fiche de la couleur de l’artiste, que ce qui est important c’est si le film est bon ou pas, on le traite de raciste. Logique ! Et ça marche aussi avec le féminisme : « Faut pas l’élire, elle est nulle !  » « Oui mais c’est une femme, sale sexiste ! »

    • « Et quand quelqu’un se permet de dire qu’on s’en fiche de la couleur de l’artiste, que ce qui est important c’est si le film est bon ou pas »

      C’est à dire que cela a beau être vrai cela reste hors sujet. Le problème de l’absence de mixité n’est pas individuel mais collectif, si on prend chaque film à part effectivement on s’en fout qu’il n’y ait pas une parité de femme ou que les noirs soient sous représentés dans l’équipe, ce qui pose problème c’est le tout, l’industrie dans son ensemble. Pointer chaque film individuellement parce qu’il y a pas assez d’asiat au casting ou que le réalisateur est comme par hasard encore un homme est ridicule, mais reste qu’il y a un réel mécanisme de discrimination et de favoritisme au sein de l’industrie et qu’elle fonctionne malgré ça ne suffit pas à le rendre acceptable.

      • Attention Luc, votre discours devient nauséabond. Comme une certaine Levy l’avait sèchement fait remarquer à un noir qui se plaignait qu’il n’y avait pas assez de noirs, s’il n’y a pas assez de noirs c’est qu’il y a trop d’autre chose ! Alors, il y a trop de quoi, hein, il y a trop de quoi, dans le milieu des média et du cinéma ?

      • Je ne vois pas où tu cherches à amener la conversation titi. Quoi, pointer le fait qu’il y a des privilégiés et des discriminés est « nauséabond » ? A part pour jouer au con il y a-t-il une autre raison de me faire dire que ladite catégorie privilégiée est le fameux homme blanc (sans doute avec probablement d’autres qualificatifs derrière mais je suis pas là pour enculer des mouches), et que oui on peut même dire qu’il y en a d’une certaine manière « trop » par rapport aux autres dans les milieux prestigieux puisque tu semble vouloir me faire dire ça grossièrement ?

      • Je ne vois pas où tu veux amener la conversation titi. Quoi, pointer le fait qu’il y a des privilégiés et des discriminés est donc « nauséabond » ? A part pour jouer au con y’a-t-il une autre raison pour que tu me fasses enfoncer des portes ouvertes en disant que lesdits privilégiés sont les hommes blancs (avec sans doute un paquet d’autres qualitatifs derrière mais je suis pas venu là pour enculer les mouches) et que oui, on peut effectivement dire qu’il y en a « trop » dans les milieux prestigieux par rapports aux groupes discriminés puisque tu veux que je le dise aussi grossièrement ?

      • Non mais tu le fais exprès j’espère, ou… ? Tu mets les juifs dans la catégorie « hommes blancs » avec un qualificatif derrière mais n’enculons pas les mouches ?
        « Il y a trop de non-noir » avait-il répondu à mi-voix, en s’écrasant plus bas que terre et en ne recommençant pas tandis que la conversation changeait de sujet.

      • Bien ce qui me semblait, j’ai visiblement affaire à un chieur qui n’a rien de constructif à dire à part reprocher aux autres de pas faire de l’enculage de mouche. Si tu veux j’aurais pu sortir le fameux « homme blanc chrétien/athée cisgenre hétéro binaire privilégié » histoire d’être sûr d’être bien spécifique (et encore y’a sans doute une autre précision à la con que j’ai zappé) puisque tu n’as que ça à foutre de demander autant de spécification pour ne froisser personne (dont soyons honnête tu n’as sans doute rien à battre, tu fais juste ça pour faire chier).

        « « Il y a trop de non-noir » avait-il répondu à mi-voix, en s’écrasant plus bas que terre et en ne recommençant pas tandis que la conversation changeait de sujet. »

        Pour quelqu’un qui reproche de parler à mi voix tu pourrais avoir au moins la décence d’insulter sans détour, tocard. J’ai évoqué les noirs (et les femmes) comme j’aurais pu évoqué n’importe quel groupe sociale sujet aux inégalités. Pourquoi spécialement t’appesantir là dessus ?

      • Et du reste je vois même pas qu’est ce que les juifs viennent faire là dedans vu qu’ils ne sont pas une catégorie spécialement discriminée de nos jours par les groupes dominants (dans le milieu du travail en tout cas), s’ils sont discriminés c’est même davantage par des groupes eux même discriminés.

      • Mais enfin, Luc, toute personne disposant du rationnalisme titiesque voit dans votre discours l’appel à mettre en application la solution finale au manque de noirs dans le cinéma français.
        Titi18, j’ai bon? Vous êtes bien un Nazi?

  4. Ne voyez-vous pas , cher Odieux, que tout va mieux avec de la diversité ?

    Que les nouveaux milliardaires chinois sont bien plus humanistes que que les vieux mâles blancs à la Bill Gates ? Que M. Mittal – car il est indien – est bien plus à l’écoute de ses salariés que l’ignoble famille Peugeot ? Et que MADAME Bettencourt à le coeur sur la main, au contraire du sinistre MONSIEUR Pinault ?

    Si vous en doutez, je vous présenterai quelques princes saoudiens de mes amis, ou d’aimables tyrans africains.

    Alors cessez donc de penser que l’appartenance sociale ou que la personnalité individuelle comptent plus que la couleur et le sexe, c’est d’ un ringard… et laissez nous compter les blancs dans les cérémonies.

      • Faire semblant de mal comprendre le second degré d’un message dont le second degré ne fait absolument aucun doute peut-il être interprété comme une forme de second degré ?

      • Excellent ^^ Un ouroboros de plus.

        On constatera quant même par expérience que certaines personnes sont complètement (et de bonne foi) incapabls de percevoir le 2nd degré. Ca étonne toujours je trouve.

      • J’arrive pas à trouver le nom pour l’incapacité à comprendre le second degré. Pourtant je suis sûr qu’un terme à la con style  » luposlipaphobie » pour décrire le phénomène doit exister.

      • Je pense que oui, c’est du second degré. Et oui, il y a un rapport. Par rapport à l’article, qui évoque le besoin de « diversité » propagé par une certaine caste, très sûre d’elle même. Et le fait que cette dite diversité ne signifie pas pour autant une amélioration générale de la société.

        Par avance : je vous en prie. Je vous fais suivre l’adresse pour l’envoi du chèque.

      • Ah quelle tragédie ! Je ne fais pas semblant de ne pas comprendre et ma capacité à comprendre le second degré en tant normal fonctionne plutôt bien, je vous remercie. Maintenant , on est sur internet, je ne connais pas « DDR », ce blog fait régulièrement l’objet de saillis d’individus moins recommandables qu’un candidat à la mairie de Paris, j’ai vu des discours premier degré aller plus à fond dans le délire avec la même rhétorique; d’où mon interrogation.
        Vous noterez que j’ai posé la question avant de juger :)

      • Je pense que vous faites allusion au dénommé « Stéphane » (qui lui effectivement, était très premier degré) ? Je vous rassure : il a fini par abandonner, même si on lui fournissait une nourriture abondante et diversifiée. Comme quoi, plus efficace que l’acide ou le feu, contre les trolls : les lecteurs d’Odieux Connard.

      • Oui, il y a des gens incapables de comprendre le second degré, la pédiatre de mes filles en fait partie. Il ne faut surtout pas blaguer avec elle, elle prendrait tout au pied de la lettre. Ce n’est pas lié à un quelconque problème de QI, elle n’a vraiment rien d’une idiote et c’est d’ailleurs une excellente pédiatre.

      • @Kwiskas, ca m’étonnerait franchement que cet olibrius se soit départi de lui-même de son onanisme commentatoire haineux. Même avec l’aide des bonnes âmes du lectorat
        Il a bien plus probablement fini:
        -en HP
        -en prison
        -ou au cimetière

      • Jesus II : amen ! D’un autre côté, méfiez vous de ce genre d’individus. Y’en a qui finissent chroniqueur sur Cnews, voire président des USA.

      • Voire même chroniqueurs sur la 5, négligemment drapés dans une écharpe rouge

      • l’élevage de trolls a été bien malencontreusement abandonné ! quelle tragédie …. ces inoffensives bestioles mettaient de l’animation . Stephane en HP , en prison ou au cimetière ? quelle cruauté ….

      • Enoncer la destinée probable d’un mec haineux, violent, et irrespectueux des lois comme de son prochain est donc de la cruauté ?! Vous avez un bien étrange dictionnaire à votre disposition Yersinia.

      • les ados élèvent bien des furets , ces petits sanguinaires ! et le raton laveur , si mignon avec ses lunettes , ne peut être apprivoisé , car mordeur ! ( je laisse de côté les serpents et autres araignées grosses comme des chats ) pourtant , c’est mal de les tuer ! eh oui , selon mes codes , même les petites bêtes malfaisantes ont le droit de vivre ( et de couiner ) bon , ok : quand ça va trop loin , ça se termine généralement par un barbecue devant un bunker ! mais dans le cas qui nous occupe : faut pas exagérer !

      • Si vous voulez fustiger celui qui émet des hypothèse plausibles parce qu’elles vous déplaisent, libre à vous. Vous n’en tirerez pas grand chose de plus qu’une illusion de supériorité morale.

        Cela étant dit je vous trouve encore bien plus dur que moi envers Stephane. vous le jugez comme intrinsèquement malfaisant et non égaré dans ses choix. Quelle cruauté.

      • vous vous égarez , Jésus ! je me souviens avoir comparé Stephane à un Jack Russel , ce qui , à mes yeux , s’apparente à un compliment . si je peux me permettre d’ajouter quelques mots : vous êtes venu , tel l’agneau et vous revoici , tel le lion .

  5. Levallois-Perret, un paradis fiscal ?

    D’ailleurs à ce propos, je découvre qu’il existe un établissement pénitentiaire à Levallois-Perret (enfin, à 15 km de la commune, mais c’est un détail). J’ai également entendu dire que le maire de la ville avait été sensibilisé aux difficiles conditions des incarcérés. Il parait entre autre que l’enfermement a tendance à plonger les détenus dans un état de tristesse incompatible avec leur maintient en prison.

    Peut-on donc supposer que dans les mois à venir plusieurs détenus de la prison de Levallois-Perret subirons un allégement de peine ? Ou à minima que les menus de la cantine seront amélioré ?

    • Il est fort à parier qu’après cette épisode, M. Balkany devient un chantre de la politique préventive plutôt que répressive, milite activement, autant au sein de son parti que dans la société, contre les peines de prison ferme et favorise les peines alternatives.
      J’attends de savoir s’il fera des TIG, et si oui de quelle nature …

      • Vous n’avez rien compris, mon pauvre ami! Puisqu’on vous dit qu’il s’agit d’un problème de classe sociale! Balkany n’est pas pauvre, donc il n’a rien a faire en prison, enfin ! On a eu un doute parce que voilà, le pognon c’était pas le sien, mais c’est tout!

        Mais puisque là question est posée, je pense qu’il faudrait pour Levallois un maire qui prenne les choses en main;  un type comme Benjamin Griveaux…

      • je vous demande pardon ! les Balkany sont des gens très bien , fort appréciés dans leur ville . le seul reproche qu’on peut leur faire , c’est cette horrible habitude de porter du mauve ! beurk ….pas une raison pour balayer les rues de Levallois , surtout à leur âge .

  6. le discours de Ricky Gervais a été concis et les quelques phrases ont tapé juste.
    je regrette que l’OC n’ait pas abordé non plus l’engagement en faveur du climat de nos saltimbanques milliardaires au cours d’une cérémonie où l’ensemble du train de vie des présents émet 5 fois le total du CO2 des prolétaires à qui ils font la morale. Mais ils ont planté des arbres donc tout va bien.

  7. J’aimerais bien trouver me même type d’images pour réaliser moi même ce type de bande dessinée. C’est possible d’avoir des sources ?

    • Allez, c’est mon jour de bonté ! Il me semblait qu’OC avait posté les liens vers ses images il y a TREEEEESSSS longtemps, et j’ai pu retrouver, grâce à mon don de techno-archéologue : https://etc.usf.edu/clipart/
      En échange, je vous demande juste de taper la prochaine personne qui fait un selfie en votre présence … Même si c’est le gars/la fille dans le miroir qui vous ressemble beaucoup.

      • Plus personne ne fait de selfies en 2020, n’est-ce pas ? Rassurez-moi ?
        Merci pour le lien en tout cas, vous êtes bien urbain.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.