Louise de Bettignies, la Résistance de 1914

Quand on vous parle de Résistance, vous pensez à la Seconde Guerre mondiale.

Ce qui est déjà une bonne chose, à l’heure où enseigner l’histoire se rapproche du sacerdoce, mais cela ne doit pas faire oublier une Résistance qui a justement été éclipsée par celle de la Seconde Guerre mondiale : celle de la Première Guerre. Parce que là aussi, il y a eu des territoires occupés (on a tendance à l’oublier), de l’espionnage, du sabotage, du trafic de courrier et d’évadés entre zones… bref.

Et si pour beaucoup, l’espionne légendaire de l’époque est Mata Hari (alors qu’en fait, non, les gens qui achètent d’excellents livres savent pourquoi), il se trouve qu’une résistante française a beaucoup fait parler d’elle à l’époque, au point que même à l’étranger, elle était surnommée « La Reine des Espions » : Louise de Bettignies.

Si ça ne vous dit rien, que vous avez envie de savoir pourquoi les Allemands considéraient tout un coin du front comme « maudit », de voir des références honteuses aux Monty Pythons ou de ce qu’il se passe lorsque les Allemands, naïfs, tentent de mettre des Français au travail forcé, alors je vous laisse cliquer ci-dessous

Vous cliquez, et miracle ! La vidéo se lance. On vit vraiment dans le futur.

Comme vous le verrez au début de cette vidéo, celle-ci a été soutenue par les Éditions Hauteville, qui sortant un livre qui tourne autour du réseau clandestin de Louise de Bettignies, Le Réseau Alice, a décidé de me faire signe. Et de me filer des sous, puisque tout le monde sait que je suis incroyablement corruptible.

D’ici là, bon visionnage.

12 réponses à “Louise de Bettignies, la Résistance de 1914

  1. Comme toujours, un plaisir non dissimulé d’entendre ou de ré-entendre des histoires dont les traces disparaissent avec le temps… Sacré réseau Alice…!!! ;-) J’aime beaucoup aussi celle de la cavalerie d’orient aussi… front tout aussi oublié…^^
    Merci monsieur OC

  2. Du coup, peut-on dire que le réseau Alice envoie du bois ? Juste, comme ça, histoire de faire un calembour foireux

  3. Je me demande si Louise ne faisait pas partit de la CGT. Vu comment elle a réussit à mettre en gréve une usine.

  4. Des histoires toujours aussi passionnantes. Oh, et puis tant qu’à faire un commentaire inutile, j’ai adoré le personnage de Timmy.

  5. Rhoménooooon! On avait dit « pas de femmes dans les jeux de guerre pour respecter le réalisme historique »! Avec tout le respect qui vous est dû, cher Cher, est-ce que vous essayez de foutre en l’air deux grandes institutions d’un coup ou quoi?

  6. – She turned me into a newt!
    – A newt?
    – I got better.
    Mon cher OC, vous me régalez.
    RIP Terry.

  7. J’ai lu je ne sais plus où, que pour les personnes ayant connu les 2 occupations allemandes (1ere et 2e guerre mondiale), celles dont ils ont connu le + mauvais souvenir n’est pas forcément celle que l’on pense … Les Allemands s’étant comportés comme de gros sapajous durant 1914-1918.

    • Les personnes non juives, peut-être, mais la honte à probablement été bien plus cuisante pour la majorité des personnes qui n’ont « rien fait » en 40.
      Attention j’écris bien majorité deS personnes, pas majorité de personnes : je ne connais pas les taux de français qui ont collaboré, résisté (parfois juste en ravitaillant des voisins cachés) ou « rien fait » ni dans un sens ni dans l’autre.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.