Félix von Luckner, le pirate des Caraïbes de 1917

Allez, soyons fou, en cette période estivale, parlons plage, océan et navigation à voiles.

Et Allemands, aussi, parce que je vous connais brande de crypto-nazis, vous réclamiez que l’on parle un peu plus de personnages issus de l’Allemagne. Voici qui est donc fait avec Félix von Luckner, qui n’était pourtant pas du tout nazi, pas vraiment pirate, pas vraiment corsaire, mais qui à une époque où les navires s’affrontaient en crachant vapeur, feu et carburant (les obus, ça crée des fuites), dirigeait fièrement un voilier en rejouant les plus grandes scènes de Pirates des Caraïbes.

Et comme chez Disney, il prenait grand soin de ne tuer personne.

Mais, trêve de bavardages, la vidéo (vous pouvez comme toujours couper le son sans problème pour la lire discrètement au bureau) est ici :

Bonne lecture.

38 réponses à “Félix von Luckner, le pirate des Caraïbes de 1917

  1. « Je propose donc de mettre les voiles ».
    sérieux. qu’on le pende pour jeu de mots bateau..

  2. Dans le genre, l’histoire du capitaine Karl August Nerger et son navire SMS Wolf valent le détour également, dans le registre « galant homme ». Il fit un trajet équivalant à peu près trois fois le tour de la Terre, sans jamais s’arrêter à un port allié ou neutre, vivant de ses prises en mer. Pour les anglophiles, l’ouvrage « The Wolf: The Mystery Raider That Terrorized the Seas During World War I » de Richard Guilliatt vaut franchement le détour.

  3. Je crains qu’il n’y ait une petite erreur dans cette par ailleurs sympathique vidéo : le petit Felix (qui était devenu grand) n’est pas rentré chez lui pour se faire botter le cul et envoyer en école d’officiers.

    Au vu de ses notes de parfait cancre, son papa lui avait dit qu’il ne porterait jamais d’uniforme, ce qui était nicht korrekt pour un comte Allemand. D’où la fugue du petit, vexé … Après avoir, donc, navigué, boxé, séduit la fille du gardien de phare et volé des cochons (et s’être engagé à l’Armée du Salut, mais il n’y avait pas assez d’action), il a fini par revenir à Hambourg. Là, il a intégré une école d’officiers de marine, et, à ses premières vacances, est venu sonner chez papa en tenue d’officier.

    Ce qui a tout de même une certaine gueule.

    (L’autobiographie de Luckner se trouve en français aux Éditions de la Loupe : Le dernier Corsaire, ISBN 9782848681672. Ça vaut le coup d’être lu.)

  4. J’adore les anachronismes introduits dans les dialogues. Uber, Prison Break…
    Et le coté insolent ajouté au caractère probablement déjà haut en couleurs du personnage…
    J’adore les spoilers de l’OC, mais ces vidéos sont tout aussi hilarantes.
    Les deux guerres « mondiales » (la premiere étant surtout « européenne ») nous a donné son lot d’anecdotes plus incroyables que certaines fictions. Je suis curieux de savoir si l’Odieux historien serait aussi capable de nous apporter quelques histoires tout aussi intéressantes venant d’autres conflits. (Par exemple, les guerres napoléoniennes ont certainement été le théâtre d’actions épiques en leur temps.)

    • La première Guerre Mondiale n’a pas été surtout européenne : elle a été mondiale, comme l’autre. On s’est battu partout, en Arabie, en Asie, dans les océans du monde entier, le Japon a perdu un croiseur en Méditérannée, une quantité invraisemblable de pays ont contribué volontairement ou moins à l’effort de guerre des grandes nations d’Europe…

      • Oui, mais ceusse qui y ont payés cher la prmeière c’est les européeens, pas le monde entier. Donc même si l’Europe dans on ensemble pétait plus haut que son cul début XXeme (pour de bonnes ou mauvaises raisons), dire que la première était surtout européenne, c’est juste relativiser la grandeur des nations européennes au fil du temps contrairement à l’importance démesurée qu’elles avaient/ressentaient au début du XXeme.

      • En fait… avec la colonisation… l’Europe s’étendait au monde entier… donc européenne ou mondiale, c’était pareil ^^

  5. Drôle et sympathique ce nouvel opus du désormais fameux PTDO,
    voilà une dixième année de blog qui commence bien.

    • Il aurait été d’accord. Et il aurait même dit que tous les allemands ne sont pas juifs ou nazis, alors que l’on sait que c’est faux.

  6. C’est une très belle histoire.
    Merci, pas si odieux….
    Finalement, on a besoin de ce genre de gars et de type qui raconte ce genre d’histoire.
    La vie parrait moins lourde.

    • Tout à fait d’accord. Ces vidéos d’histoire sont aussi amusantes (pour ne pas dire fun, encore que je préfère poilantes) qu’instructives. Et malgré les anachronismes parfaitement assumés, replacent aussi sacrément bien la mentalité de l’époque.
      De belles tranches de vie et d’Histoire (celle avec un grand « H »).

      Merci à M. Connard et à son équipe.

  7. Tout aussi agréable, en effet, ce Petit Théâtre des Opérations… Ou quand l’Histoire devient intéressante, même pour les cancres.

  8. « Merde » s’écriya le Cambronne….

    Non seulement le fond est passionnant, mais j’adore la forme et l’humour conardien. Du grand art.

  9. Je m’insurge cher odieux
    Certes les obus ça fait des trous mais point de fuite de carburant ( au sens mazout et autres liquides inflammables ) les fiers vaisseaux de cette période voguant au charbon.

    Je regarderai ce ptdo en rentrant du boulot.

    Don

    • Sinon je n’ai jamais été dans une brande? Comment est ce?
      Je suppute la faute de frappe cher odieux

  10. y’aurait pas un « s » à vieux loup(s) de mer ? Oui je sais c’est juste pour emmerder. Instructif et drôle, la norme AOC quoi (Appelation Odieux Connard).

  11. Brande ?
    « …parce que je vous connais brande de crypto-nazis »

    A mon avis il y a eu erreur de frappe, mon cher.

  12. Cher Odieux, un petit article sur le foot serait-il d’actualité ? Histoire de venger tous ceux et toutes celles qui subissent les épanchements de joie des supporters alors qu’ils et elles se foutent royalement de la Coupe du Monde…

    • Bah suis pas archi fan de foot mais la deuxième étoile, ça fait bien plaisir quand même.
      Mais pourquoi pas une petite note si notre Odieux Camarade trouve un angle d’attaque amusant sur ce sujet qui effectivement doit bien gonfler les non-footeux (je compatis, vous allez avoir les abeilles un bon moment avec ça).

    • Pareillement je ne suis pas spécialement fan de football (ni pour ni contre) mais dans le cas présent ça dépasse le sport en soi. On peut jouer les pisse-froid et dire que c’est des gamins surpayés (ce qui n’est pas vrai) qui jouent à la balle et que ça ne mérite pas autant d’attention, mais c’est très réducteur. Il s’agit du sport le plus pratiqué au niveau mondial et la France vient de décrocher le Graal. On a le droit d’être joyeux. Pour une fois qu’un événement nous rassemble au lieu de nous diviser et de surcroît avec une équipe plutôt sympathique je préfère essayer de m’en réjouir.

      Par ailleurs n’oublions pas que le rayonnement à l’international est énorme en termes d’image et que l’économie devrait peut être s’en voir un peu améliorée (même si c’est irrationnel, ça redonne de la confiance et c’est très important en économie). Donc indirectement tout le monde est touché.

      Cela dit le bruit toute la nuit ça m’aurait ennuyé si j’habitais encore en ville. Mais à part ça, laissons les gens en profiter, ce moment de joie ne durera pas longtemps…

      En fait pour en revenir au sujet, le problème dans le football ce n’est pas le football, c’est les supporters chauvins (à l’échelle de leur pays ou de leur ville) qui transforment ce jeu en guerre ou en religion. Après libre à chacun d’aimer le football ou la littérature, tant qu’on n’impose pas aux autres ses propres goûts, ou que ça ne touche pas à mon porte monnaie, personnellement je m’en fiche pas mal.

      • Alors c’est pas tellement le football en soi qui m’embête, mais la sur-médiatisation et les débordements autour. Dimanche j’ai dû faire 3 kilomètres à pied en tongs pour rentrer chez moi parce que les bus ne pouvaient plus circuler. Je n’ai pas pu sortir mes chiens craintifs parce qu’il y avait du monde qui courait et klaxonnait dans chaque rue. Je n’ai pas dormi de la nuit pour la même raison. J’ai appris par la suite que des supporters avaient cassé plein de trucs et agressé sexuellement des femmes qui voulaient juste profiter de la finale.
        C’est le SEUL sport qui engendre tant de médiatisation et de débordements. Qu’a-t-il de plus que le rugby, le basket, le hand, pour ne citer que des jeux de ballon ?
        Et pour ne pas imposer ses goûts aux autres, les fans de foot font exactement ça, puisque ceux que ça indiffère doivent supporter tout le bordel engendré. Imaginez si les fans de Marvel en faisaient autant à chaque sortie de film, on les traiterait de fous et on leur demanderait de laisser tranquilles ceux qui ne s’intéressent pas aux super héros…

      • C’est une des raisons pour lesquelles je ne veux plus trop vivre en (centre) ville. Et ça me rappelle un passage d’Umberto Eco dans « comment voyager avec un saumon », tiens…

  13. >Qu’a-t-il de plus que le rugby, le basket, le hand, pour ne citer que des jeux de ballon ?

    C’est un jeu ou les tricheurs sont récompensés. Et encensés pour leur roublardise ‘efficaces’.
    Bref ca a du succès parce qu’ils sont a l’image des crétins qui les regardent.

      • Exactement oui. C’est pour ça qu’il plait, tout comme la « télé réalité »
        Le mauvais gout est généralisé, non pas que les gens soient inéduqués, mais parce qu’ils sont bien inéducables.

    • C’est surtout un sport qui permet de gagner un Oscar/César/Molière/etc… Et je crois que, sauf erreur de ma part, c’est le seul sport collectif qui offre un prix individuel: le Ballon d’Or, une belle hérésie pour le « crétin » que je suis ;) vu qu’un très bon joueur ne vaut pas grand chose tout seul sur le terrain. Même si j’aime ce sport, je me dis que c’est quand même de loin le plus critiquable négativement, et c’est bien dommage, ma pauvre dame!

      • Non pas du tout, plein d’autres sports co ont aussi leurs récompenses individuelles.
        Tous les ans le rugby a son meilleur joueur du monde par eemple, etc…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.