Tradition oblige, le mot de Noël

Dans quelques heures, ripaille il y aura.

Dans moult foyers du royaume de France, de petites mains s’attellent à préparer le repas de fête autour duquel on se réunira, s’embrassera, et on palabrera en prenant soin de demander des nouvelles à chacun. L’ambiance sera chaleureuse, les sourires larges, et puis viendra l’inévitable moment où quelqu’un lancera un sujet vaguement politique. Les portes de l’enfer s’ouvriront alors au son des hurlements d’enfants qui ne veulent pas attendre le lendemain matin pour leurs cadeaux, et chacun geindra intérieurement en se demandant à quel moment il est légitime de pacifier la salle à manger au couteau à huîtres.

Souvenons ainsi de Pierre Robinault de Saint-Régeant, paisible habitant de la rue Saint-Nicaise qui troublé par les bruits de voisinage le 24 décembre 1800, déclara :

« Bordel, on peut plus manger en paix ? »

C’est depuis lors qu’il est très mal vu de jeter des engins explosifs sur des convives lors du repas de Noël, plus encore lorsque l’un d’entre eux est Premier Consul. Monsieur de Saint-Régeant, on ne vous félicite pas.

Une vue d’artiste représentant ce qu’il se passe lorsque l’on fait du bruit sous les fenêtres de n’importe qui.

En attendant, bon courage à toutes et à tous, et bonne chance pour le moment où vous devrez ramper jusqu’à votre lit sans être dévoré par des enfants devenus berserks sous l’effet de l’excitation et de la privation de sommeil.

54 réponses à “Tradition oblige, le mot de Noël

    • De plus, la chaux vive détruit tous les tissus mous, les empreintes digitales ou génétiques, et empêche toute identification, et du corps, et du coupable.

    • Pour profiter de leur souffrance plus longtemps, essayez le miel bouillant, ou plus économique, le sirop de sucre bouillant. Effet napalm garanti pour un budget rikiki !

  1. Cette année j’ai prévu le coup, j’ai envoyé les cadeaux par la poste et j’ai pris la tangente en sens inverse, le seul gamin qui criera dans ma maison ce soir c’est moi.

    Et pour souscrire à l’inévitable tradition je vous présente à tous mes condoléances de Noël et du nouvel an.

    • Nozamus, je souhaite de tout mon cœur te dire à quel point je t’aime, et par la même occasion, te lechouiller tendrement l’anus.
      Puisse la Nouvelle année nous rapprocher, et la rondelle avidement dévorée !

  2. Merci à vous.
    Évitez quand même de confondre un de vos fantastiques cigares avec un des thunderflashes acheté hier matin par votre fidèle Diego.
    Ne craignez rien : nous avons déjà enfermé ces sales mioches dans leur cage avec un kilo de sucreries. Ça nous coûtera sans doute un peu cher demain en insuline mais peu importe, paix aux hommes qui réalisent leurs bonnes voluptés…

  3. Tandis que moi, c’est aussi mon anniversaire, si bien que je suis deux fois plus à plaindre… Mais je le vit bien.

  4. Au moins on a un petit message ! De vœux, de sympathie voire d’insultes … chacun y trouve ce qu’il veut ( ou pas).
    Faisons semblant, comme d’habitide, de prétendre que tout se maintient même si on sait pertinemment que c’est la sombre merde partout !
    La seule chose qui nous réunit vraiment c’est la certitude que nous finirons tous six pieds sous terre ou en cendres, ou liquéfier en aquamation !
    Allez, bonne chance …

  5. Saviez-vous, cher OC, que le père Noël est habillé de vert à la base.
    C’est Coca-Cola qui lui a apporté la couleur rouge que tout le monde aujourd’hui pense être la norme.
    À méditer…

    • Allons allons, cessons d’être mauvaises langues. Le Père Noël en rouge, ça existait déjà avant, Coca Cola n’a fait que populariser cette apparence là.

      Sur ce, Joyeuses fêtes!

    • Bon ben mon clin d’œil au billet de l’année dernière avec l’histoire du pere Noël rouge soi-disant à cause de coca cola est passé inaperçu.
      Enfin sauf bien sûr auprès de monsieur « je prends TOUT au premier degré le plus strict ! » qui est bien foutu de ne même pas se reconnaître et qui n’a pas résisté à sauter sur l’occasion pour étaler sa « science » (et bien sûr, avancer des choses parfaitement inexactes comme d’habitude).

      Joyeux anniversaire Jésus, joyeux anniversaire Jésuuuuus… 🎉🎤

  6. Que ne donnerais-je pas pour être à votre table, cher Odieux. J’espère que votre réveillon a été suffisamment paisible pour vous permettre de continuer demain.
    … Quoique la dépression nerveuse est une bonne excuse pour faire faux bond à tante Sylvie.

  7. La tradition de Noël étant un mix entre Saint Nicolas, habillé de vert (Santa Klaus pour les anglophones et plutôt en rouge… merci Coca), les fêtes païennes gaéliques du solstice d’hiver et la naissance du Christ, un très joyeux noël et une excellente année 2018 à vous en espérant encore de nombreux articles aussi savoureux et de nombreuses nouvelles apparitions aux Geek Faeries à venir (même si chuuuuuuut, il semblerait que votre public ne soit pas composé de « geeks » ;op)

    • Ces empaffés de curés ont trafiqué la date, jésus est né un 6 janvier. Faut dire, qu’au fil des siècles ils ont trafiqué tout un tas de trucs pour coller aux traditions païennes etc…

    • Ah mais je n’avais pas lu… plus haut.
      Il semble qu’on n’ait pas reçu de cerveau ou de culture via Papa Noël (il saura se reconnaître, moi je n’en doute pas ^^) et la relation entre le solstice d’hiver, Saint Nicolas et la date supposée de naissance du Christ passe pour être « parfaitement inexacte »…
      Au risque de passer de nouveau pour quelqu’un de « condescendant », je me désespère devant tant d’inculture…
      Pour étaler un peu de « science », certes soumise à discussion et libre à chacun de le croire ou non, mais c’est sous le pape Liberius en l’an 354, afin d’incruster la religion chrétienne dans les pratiques païennes de l’époque, que la fête de la nativité (noël aujourd’hui) aurait été placée à la fin des fêtes saturnales (autour du solstice d’hiver) comme un moyen d’imposer en douceur le christianisme.
      De même, la notion du père noël serait une descendance de Saint Nicolas apparue au 19ème siècle aux USA dans laquelle l’esthétique du personnage a été refaite façon « relooking de blogueuse mode » pour coller avec le folklore ambiant outre atlantique.
      M’enfin, tous les historiens et journalistes qui ont fait des travaux et recherches dessus doivent être des buses incultes et prétentieuses… mais bon, je préfère m’appuyer sur ceux qui savent , ont étudié un domaine et analyser par moi-même ensuite plutôt que de me moquer bêtement avec des arguments aussi restreints que le programme de notre actuel président.
      Afin de ne pas rester ou devenir un légume, cultivez-vous ;o)

      • Oooooooh putain il a cru que je parlais de lui!!!😂😂😂

        Ce serait tellement malaisant si ce n’était si piquant…

      • Vous avez la subtilité d’un éléphant dans un magasin de porcelaine mais pas suffisamment d’aplomb pour assumer vos dires… vous devriez vous faire appeler « Gervais » :
        Jusqu’au bout… même un peu plus loin!!! 😂
        Pathétique et navrant… 😔

      • Aaaaaah tonthony… Ce qui je vais dire ci-après je vais le dire sérieusement, sans aucune animosité et sans me moquer de vous (pour une fois) : vous me faites penser au vieux tonton que l’on a souvent et qui fait involontairement l’animation au cours des repas de famille.
        Parce qu’il est incapable de déceler le second degré, aussi évident soit-il.
        Parce que du coup, il est la cible des autres qui prennent un malin plaisir à l’asticoter car ils savent qu’il démarrera au quart de tour quelle que soit la pique lancée.
        Parce qu’il est le seul à prendre au premier degré ce que tous les autres avaient compris être une gentille provocation spécialement destinée à lui.

        Je vous assure que je ne dis pas ça pour que vous le preniez mal, mais regardez-vous aussi un tout petit peu en face et tentez d’analyser la plupart de vos commentaires comme si ce n’était pas les vôtres.
        Normalement vous devriez réaliser ce que j’ai voulu dire lorsque je parlais de condescendance (certes dans un language qui risquait peu de vous mettre dans de bonnes dispositions).
        Sur ce, on va arrêter là parce que sinon on sera encore à s’embrouiller à Noël prochain.

        Joyeuses fêtes à vous.

      • Aaaaaaaah bah voilà un commentaire plus sensé et qui me permet de constater qu’effectivement vous êtes capable de faire du second degré.
        En cette période de paix sur la terre, comme je vous l’avais dit « nous n’avons pas élevé les vaches ensemble » et avoir la certitude que le second degré porte votre propos ne transparaît pas immédiatement.
        Mon caractère qui part au quart de tour vient du fait que le diesel est diabolisé de nos jours et donc je m’adapte au monde moderne 😉
        Il est vrai que le constat navrant de la culture générale moyenne, entretenue par l’éducation nationale ou les médias, me pousse à mettre en avant ce que je connais afin de transmettre a minima une autre vision (surtout dans le domaine de la science… qu’elle soit fictive ou non)
        Comme écrit dans Star Wars (pas mot pour mot), « même une infime lueur brille de mille feux dans l’obscurité la plus tenace ».
        Merci pour cette lueur 😁

    • Vous voulez dire.. qu’il y aurait des femelles parmi le lectorat de l’Odieux Connard ? Ma verge s’en raidit d’impatience !

  8. Boum fit la charrette rue St Nicaise… Osé cher Odieux de dépoussièrer ce premier attentat à la voiture piégée pour souhaiter de bonnes fêtes… Et boum fit le paquet du petit Mathieu lorsqu’il l’ouvrit à minuit une recouvrant tante Germaine et tonton Gaston de confettis qui avait composé une seconde avant le dit marmot… Après tout l’auteur n’a fait que suivre une tradition veille de 217 ans…

  9. Cher Papa odieux, pour Noël j’avais commandé une partie avec le joueur du grenier sur Steel Division. Or, toujours rien sous mon beau sapin virtuel. Je ne suis que déception ! (ainsi que mon nouveau Goliath filoguidé) Est ce toujours prévu ?
    Joyeux Noël à vous, puisse votre cigare bien s’enflammer et votre Brandy s’écouler dans votre gosier.

  10. Chez Odieux Connard ^^ je vous souhaite un joyeux noël et j’ai été ravie d’offrir votre livre. Il a fait mouche surtout que visiblement personne vous connaissait. Hâte de continuer à vous lire

  11. J’aime bien l’article

    « Un enfant qui part faire de l’algèbre et de la chimie dans son collège est dans le monde arabe. »

    C’est malheureux pour ce gosse, de rester au 7eme siecle dans ces domaines…

  12. Bref, France cul-cul la praline, (France culture….) et merci au belge pour ce franc (pun intended) rire (jaune).

  13. Joyeux Noël (en retard, mais zut hein), j’espère que les stagiaires et les chatons à brûler que je vous ai envoyé vous ont plu monsieur Connard!
    Et bon courage aux proches des parents morts, étripés par des enfants impatients. Toutes mes condoléances.

  14. Merci OC pour cette soft et néanmoins réaliste lecture des événements liés au SAPIN.(E) L’excellente nouvelle c’est qu’on est super loin du prochain. De réveillon de Noël. Le 31 décembre c’est une formalité passagère à côté. Don on en est super loin du prochain et pour longtemps. Hic et nunc. Voire même si ça se trouve c’était le dernier. Alors c’est fait. Et on a au moins 360 soirées assurées sans beau frère ni pulsion de meurtre à son sujet vu qu’on verra plus sa gueule de ken de merde d’ici super longtemps. Et ça ben c’est rudement génial. Je compatis avec vous mes frères, quand bien même vous êtes peut être le beau frère non moins gerbant d’une de mes soeurs humaines mais putain qu’est ce que c’est bon de plus voir la gueule de l’autre con pendant au moins un an. C’est un quasi orgasme ontologique. Pour un peu, en y repensant, je vais faire en sorte que ce soit le dernier. L’année prochaine, je boycotte et le beau frère et le petit jésus tout nu qui lui même en a marre de se geler les miches dans une crèche en carton bon marché. Il aimait déjà pas les marchands à la base. Salut mes frères et mes soeurs. Et amen.

  15. Comme chaque année ce sont des jours formidables passés en famille avec force mets succulents et moult vins divins. De bons moments de rigolade, de retrouvailles entre cousins et des super souvenirs pour tous. Désolés pour les aigris professionnels ayant une famille de daube ou des enfants pénibles 😁 Et joyeuses fêtes !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.