Le candidat

Vous vous souvenez des primaires républicaines ? Quand tous les médias se concentraient sur un seul candidat en répétant qu’il fallait tout sauf lui ? Ben curieusement, il avait gagné.

Heureusement qu’ils ont appris leur leçon dans la foulée, pas vrai ?

Quitte à se répéter, rappelons à quel point tout va bien.

le-candidat

On se retrouve en 2017.

218 réponses à “Le candidat

  1. Ceci n’est pas sans rappeler les heures les plus sombres et patati et patata… Mon dieu le FN arrive! Heureusement les chevaliers blancs ne manqueront pas de nous dire pour qui il faut (ou non) voter!

    Et puis finalement je me posais la question suite à tout ce ramdam, vaut il mieux un président intellectuel et cultivé qui prend de mauvaises décisions ou un abruti fini qui en prend de bonnes (le bon sens paysan, ce n’est pas qu’une légende après tout)? Ça me dérange beaucoup ce procès a priori. On le jugera sur ses actions. Les paroles s’envolent… (et puis la connerie c’était son fond de commerce pour sa campagne, il pouvait difficilement changer d’orientation en cours de route si il voulait rester cohérent)

    • Voilà, c’est à cause de raisonnements à la con comme celui-là quand est dans la merde.

      Désolé, chez odieux, mais cette fois-ci je pense que la faiblesse des esprits est bien plus à blâmer que l’hypocrisie des médias.

      « le bon sens paysan ». Qu’est-ce qu’il faut pas entendre.

      • Je préfère lui laisser le bénéfice du doute avant de juger. Même si je suis quasiment certain que c’est un gros connard. Mais je me méfie de l’image que les médias donnent aux gens. Bref j’attends de voir. Et puis de toutes façons on n’y peut pas grand chose.

      • Je suis d’accord sur la faiblesse des esprits mais cela dit, faut pas se leurrer non plus. Le coté anti-système / anti-élite, c’est essentiellement le ressenti des médias, surtout quand on connait le bonhomme (gros héritier, qui a usé et abusé du système comme pas permis. C’est hallucinant de croire que les pauvres petits américains qui se font voler leurs deniers durement gagnés aient pu voter pour un homme qui n’a pas payer d’impôts pendant des années. C’est hallucinant de croire que ce gars est QUOI QUE SE SOIT d’anti-système.)
        Si la presse avait roulé pour lui, nul doute que les résultats auraient été différents (probablement pas énormément, mais différent tout de même).

      • « l’image que les médias donnent aux gens » C’est pas plutôt son programme, en l’occurrence, qui file des sueurs froides ? Nul besoin d’éplucher toutes les anecdotes sur Trump des médias pour voir qu’il y a quelques petites choses qui gênent, quand même.
        On peut toujours se prendre à espérer que ce qu’il prépare est moins inquiétant que ça en a l’air, parce que comme vous dites, il n’y a pas grand-chose à faire de plus.

      • voici un peu de documentation sur les origines du « bon sens paysan »

        De plus, quand tous les médias font pressions en disant : si vous votez pour « le candidat », vous êtes fasch/rac/cycl/sex-iste (rayez les mentions innutiles), pas étonnant que les gens ne veulent pas annoncer aux sondage qu’ils souhaitent voter pour « le candidat ».

      • Bah je suis pas trop optimiste non plus à vrai dire, mais bon ça ne sera peut être pas pire que ce qu’on imagine… Et puis j’aime bien faire l’avocat du diable parfois…

    • Pour une fois, je ne vous rejoins pas, mon cher Salkon. Par principe, je refuse de laisser sa chance à quelqu’un qui a bâti toute sa « campagne » sur la haine de tout ce qui n’est pas le sacro-saint homme blanc hétérosexuel et chrétien.

      • Malheureusement la chance il l’a eue, donc, même si ça nous débecte, il n’y a plus qu’à espérer que ce n’était qu’une posture de campagne et qu’il ne fera pas ce qu’il a dit. (Comme ils le font souvent). De toutes façons il n’a pas les pleins pouvoirs vu le système aux USA (Obama a eu plein de bâtons dans les roues et n’a pas pu faire vraiment ce qu’il voulait, donc pourquoi Trump le pourrait?). Après oui, c’est apparemment un gros con, mais si il obtient de bons résultats à la fin de son mandat, ça me paraitra toujours mieux qu’un « bon » candidat qui n’aurait rien fait pendant le sien (je ne vise personne, hein…). Donc qui vivra verra…

      • Sauf qu’ici, les républicains contrôlent aussi la chambre des représentants et le sénat. Trump va avoir nettement moins de bâtons dans les roues qu’Obama.
        Et il n’y a pas que ce que lui peut faire qui m’inquiète. Comme après le vote en faveur du Brexit, il risque d’y avoir des montées de violence dues au fait que les racistes, homophobes et autres joyeusetés se sentent légitimés et pour ainsi dire autorisés à s’en prendre à ceux qu’ils haïssent.
        Une chose est sûre, je ne voudrais pas être femme, gay, musulman(e) et/ou latino aujourd’hui aux USA.

      • Espérons qu’il ait beaucoup d’ennemis dans son propre camp (c’est surement le cas d’ailleurs)…

      • Je vous rejoins Salkon, ça ne peut pas être pire que ce qu’on imagine, c’est déjà ça…

        Je suis néanmoins surpris que donner le pouvoir ABSOLUUUU à quelqu’un qui possède un empire tel que le sien soit considéré comme étant une bonne idée. Il faut croire que l’abus de pouvoir n’existe pas aux USA.

        En France, le type serait à peine arrivé au pouvoir qu’il octroierait des primes énormes pour la construction des immeubles neuf à titre d’habitation… A cause du manque de logements bien évidemment.

    • Raisonnement pourri. On se fout de ce guignol (on ignore effectivement ce qu’il va faire), mais pas que le président de la première puissance mondiale se soit fait élire en faisant campagne pour le racisme et l’intolérance.
      Pour ce qui est du « bon sens paysan », je t’encourage vivement à revenir me dire ça une fois que tu auras lu ses propositions concernant l’écologie.
      Ce qu’il faut pas lire.

      • Quand j’utilise cette expression ce nest pas pour parler du programme des écologistes, mais pour signifier que même une personne qui n’a pas fait d’études ou un peut rustre peut avoir un avis lucide ou prendre de bonnes décisions. Je sais aussi que Trump n’est pas un paysan,hein, au cas où tu le penserais. Faut pas tout prendre au premier degré les enfants, en venir à expliquer ça…

  2. Un des slogans d’Obama, c’était « Change »…
    Trump s’est fait élire parce qu’il a réussi à convaincre ses électeurs et ses opposants qu’il était le changement.

    • … et chez nous, en 2012, la victoire échut à « le changement c’est maintenant ».

      (d’où le fait que ce soit particulièrement con, en France, si on ne veut pas que La Candidate gagne, de mettre en face d’elle ses deux prédécesseurs qui n’ont pas changé grand chose et n’ont apporté que des meures qui n’ont fait que continuer dans le même sens (= droit vers le mur) que les gens encore avant eux. Mais en accélérant.

    • Cà doit être une méthode qui fonctionne drôlement bien. Il y a presque 5 ans qu’un autre connard fini a réussi à se faire élire en faisant gober à ses électeurs que le « changement, c’est maintenant ! »….Rhaaa, comment s’appelait il déjà ?

      • Zut j’ai oublié aussi. Il a pas un rapport avec l’industrie de la pâtisserie? Les flans ou un truc comme ça…

      • Ahhhhh patapouf, il n’y a que dans un pays comme la France qu’un homme avec un tel charisme et de telles idées puisse accéder au pouvoir…
        Le mec dont tout le monde se moque depuis 20 ans qui d’un coup devient le candidat du changement…

        Il faut dire que les Français n’aiment pas les gens qui réussissent et/ou ont de l’argent (Bon pour le coup il paie l’ISF mais vous voyez l’idée).
        Ainsi Flamby, qui aurait pu servir des plateaux à la cantine d’une école primaire s’il n’avait pas eu d’opportunités dans la politique, était vraiment considéré comme un bon choix pour plus de la moitié de la population…

        Le président normal et mou, dont l’intégralité de la campagne était basée sur « vous voyez le nain surexcité ? Ben je vais faire l’inverse de ce qu’il dit ! »
        Truculent.

  3. Concernant les problématiques environnementales je dirais juste : condoléances.
    Son positionnement à ce propos ne peut que révéler a) une corruption inimaginable et ostentatoire b)une connerie intersidérale c) que Satan existe et qu’il se fait des mèches glossy glossy d) qu’il n’a jamais dépassé la phase du « non » située normalement entre 18 mois et trois ans e)ou alors c’est le stade anal que sais je, vue la merde. …..

  4. Je sens que ça va faire mal cette histoire….
    J’aimerais bien pouvoir dire que c’est juste les ricains qui font des trucs absurdes comme d’habitude, mais quand on regarde nos politiques…. Je me demande des fois si on peut encore attendre quelque chose d’intelligent dans le monde politique….

  5. Bon, petite info en passant à tous ceux qui sont contre Trump pour sa misogynie et ses provocations.

    Dernières révélations de Wikileaks (tirées des fameux mails) : les Clinton, mari et femme, ont participé à un réseau pédophile. Oui oui, même la madame. Elle préférait les petites filles, si jamais vous vous demandez. On trouve aussi d’autres perles, comme des orphelins de Haïti qui devaient être exportés vers on ne sait où, mais rattrapés de justesse… par leurs parents.

    Ça rend pas Trump plus aimable. Mais ça fait quand même vachement relativiser sur la soi-disante droiture de Hillary.

      • Sur le détournement d’enfants : twitter.com/wikileaks/status/794247777756860417 (avec lien vers les mails).

        Sur le réseau pédophile : yournewswire.com/wikileaks-pedophile-code-words-podesta/ (idem)

      • Numérama apporte surtout un jugement de valeur, c’est un peu faible aussi.

        Quant au décodage, moi je veux bien d’autres explications. Maintenant, on sait que Bill Clinton (et Trump, je viens de le trouver !) ont déjà embarqué à bord de l’avion d’un homme déjà condamné pour pédophilie (Jeffrey Epstein).

        Alors j’aurais peut-être dû utiliser le conditionnel dans mon message plus haut, je veux bien l’admettre. Mais franchement, tout ça sent vraiment la croûte.

      • Je lis les mails je ne vois aucune preuve de quoi que ce soit, juste des suppositions, et si tu « veux bien d’autres explications » prend en compte « n’importe quoi sauf de la pédophilie ». C’est pas comme si les gars pouvaient potentiellement parler de sécurité nationale ou de plans de campagne (pas trop regardé d’où venait les mails honnêtement)

      • @Holy31, alors déjà se baser sur des propos décoder par un utilisateur de « 4Chan » sérieux ?!
        Ensuite, sans vouloir vous vexer, Wikileaks, et Assange le reconnait lui-même a été alimenté dans cette histoire de mail par la Russie. Russie qui ne voulait à aucun prix d’Hillary, pour pleins de raisons, la première étant que Poutine ne veut surtout pas qu’on lui mette des bâtons dans les roues.
        Ensuite, vous citez le fait que Bill Clinton comme Trump on pris l’avion avec le milliardaire pédophile Jeffrey Epstein, mais vous oubliez l’essentiel, c’est que s’il est vrai que Clinton ait pris l’avion avec lui, Trump aurait « partagé » une jeune fille de 13 ans avec lui (aurait car il n’a pas été condamné).
        Jusqu’à la semaine dernière, il devait même passer au tribunal pour viol sur mineur au mois de décembre pour ces faits. La plainte a été retirée 2 jours avant les élections. Au dire de l’avocat de la jeune femme suite aux pressions qu’elle aurait reçut.
        La source de cette information se trouve au barreau de New-York, mais vous pouvez en trouver également plusieurs sur internet, si vous wikileaks, bien évidemment.
        Vous pouvez trouver également différent articles sur le sujet sur le site americanewsx, mais c’est un site qui ne porte pas Trump dans son cœur, donc vous pourriez le juger biaiser, je vous invite donc à faire vos propres recherches sur le sujet.
        Essayez aussi « Harcélement sexuel », plusieurs ont portée plainte contre lui, « viol » son ex-femme (la première ou la seconde je ne sais plus) qu’il a violé et à qui il a dit qu’on ne pouvait pas « violer » sa femme ou encore ses propos sur ses filles où très sérieusement il a déclaré à un journaliste (Howard Stern, il me semble) qu’il « baiserait  » sa fille aînée et si vous voulez vraiment aller à fond sur le sujet, jetez un coup d’œil à ses propos sur les candidates du concours miss Teen USA où il explique qu’il se baladait dans les coulisses pour regarder les gamines se changer.
        Et après vous pourrez revenir nous expliquer en quoi les Clinton sont pires que Trump sur le sujet.

      • Et là trekkie, au lieu de vous exciter comme une puce, il fallait lire mon message en entier :

        « Quant au décodage, moi je veux bien d’autres explications. Maintenant, on sait que Bill Clinton (et Trump, je viens de le trouver !) ont déjà embarqué à bord de l’avion d’un homme déjà condamné pour pédophilie (Jeffrey Epstein). »

        Donc je venais de le découvrir :)

        De plus, il est souvent de coutume d’avoir ce raccourci « si tu critiques untel, c’est que tu es pour l’autre ! ». Ce qui est un peu le fond de votre message. Alors que mon message était de dire : beaucoup acclament Clinton parce qu’elle est moins perverse que Trump : attention, ce n’est peut-être pas vrai.

        Voilà voilà.

      • Quand au décodage 4chan, je veux bien y « croire », justement parce qu’il y a d’autres affaires louches qui gravitent autour, ce qui fait beaucoup de coïncidences.

      • @Holy31,
        Je n’ai jamais dit que Clinton était une « blanche colombe », loin s’en faut. Mais vous prenez des informations tronquées « décodées » par une source plus que douteuse pour en tirer des conclusions tout en fermant les yeux sur ce que l’autre partie à fait.
        Vous rappelez que Clinton a partagé un avion avec Jeffrey Epstein. Et pour vous se serait une preuve supplémentaire de la possibilité de la participation des Clinton à un réseau pédophile. Or vous oubliez que d’une part ces vols ont eut lieu avant la condamnation de Jeffrey Epstein (condamné à 13 mois de prison en 2008) et qu’à l’époque Jeffrey Epstein était impliqué dans des œuvres caritatives luttant contre le SIDA et que c’était à ce titre que Clinton avait partagé un avion avec lui. Mai il est vrai que je n’étais pas dans l’avion.
        Toutefois, il m’est arrivé de prendre l’avion, un jour, sur le même vol que Laurent Blanc, ça n’a pas fait de moi une joueuse de l’équipe de France pour autant! Et avant que m’accusiez de faire preuve de mauvaise foi, je sais qu’un citoyen lambda « partageant » un avion avec un vedette n’a rien à voir avec un politicien partageant un avion avec un milliardaire. Toutefois, ça illustre assez bien le raccourci que vous faites.

      • En parlant de raccourci, à quel moment ai-je fermé les yeux sur Trump ? C’est même assez fatiguant ce genre de réplique.

        Sinon, il n’y a pas eu qu’un seul vol. Plus d’une dizaine.

        J’ai aussi fait mea culpa sur l’utilisation de l’indicatif. Donc de manière plus nuancée, je m’interroge sur l’implication de Clinton dans cette affaire.

        Enfin, on pourrait épiloguer longtemps sur les « sources douteuses ». Notamment sur les sujets de guerre. On va évoquer les bébés éprouvettes, puisque tout le monde admet que c’était des conneries et que l’on m’accuserait de « théorie du complot » pour des sujets plus récents. Des « sources fiables » qui, par leur complicité, n’ont pas empêché des guerres, ayant pour résultat des dizaines ou des centaines de milliers de morts. Des journalistes qui ont du sang sur les mains. Donc oui, je m’informe par d’autres canaux.

      • Pour le mec qui parle de pédophilie chez les Clinton, t’as jamais pensé qu’un article qui te donne comme source d’un article « les e-mails de Podesta révélés par Wikileaks » sans te mettre en lien l’e-mail en question a une légère tendance à dire de la merde ?

    • Et puis bon, WikiLeaks… Ça vaut ce que ça vaut, je trouve ça ironique vu que l’ami Assange est recherché pour viol par la justice suédoise.

      • Comme son nom l’indique, Wikileaks fait fuiter des éléments existants. Disons qu’on a déjà une base tangible.

      • Et alors quoi ? Parce que ce sont des élites, elles ne sont forcément pas pédophiles ? C’est quoi cette rhétorique à deux francs ?

      • C’est l’inverse… Parce que ce sont des élites, ce sont forcément des pédophiles ? Parce que c’est pas la première fois que je vois ce délire basé sur du vent. Marche aussi avec les francs-maçons, les juifs et les arabes.

      • On va reprendre. Tu vas voir c’est assez simple.

        Je déclare une personne (élite) comme pédophile.
        Tu me rétorques sur le ton du sarcasme que si élite => pas pédophile.
        Ce que je réprouve.
        Et tu déformes mon premier message en soumettant l’idée que j’ai dit : si élite => pédophile.

        Avec des éléments plus simple :

        Holy31 : Paul est un homme, et il a un pull rouge.
        Kevan : N’importe quoi, si c’est un homme, il ne peut pas avoir de pull rouge.
        Holy31 : Ta logique est bancale, pourquoi un homme ne pourrait pas porter un pull rouge ?
        Kevan : Tu as dit qu’il portait un pull rouge parce qu’il est un homme.

        Voilà, après avoir bien dirigé ceci, tu seras en mesure d’être plus constructif dans un débat.

      • Hm, pas sûr si tu as fais exprès de ne pas me comprendre pour pouvoir jouer le condescendant, ou si c’est juste un tragique malentendu.
        Je ne dis pas que si une personne fait partie de l’élite, elle n’est pas pédophile. Je dis que c’est un vieux stratagème fatigué pour décrédibiliser une faction opposée que de farcir ses rangs de pédophiles sur la base de vagues rumeurs, de théories du complot et de « le plombier de ma belle-mère réparait le robinet chez les francs-maçons, il a vu des choses terribles… ». Le tout servant à exciter l’imagination et à souiller le camp visé d’un acte que personne ne soutiendra. C’est le plus souvent utilisé par les anti-systèmes qui n’ont pas vraiment réfléchi à de bons arguments pour être anti-système (et ils ne manquent pourtant pas), et sont donc prêt à croire n’importe quelle faribole pour compenser.
        Merde, ce procédé est tellement répandu qu’il a même sa propre page sur TV tropes, si ma mémoire est bonne.
        Bonne dirigeation.

      • Mais que ce soit un vieux stratagème, si tu veux, mais pourquoi me faire un procès d’intention en imaginant que je l’utilise ?
        Si tu veux pas que je sois condescendant, ne me prête pas d’intentions particulières. Je pense avoir trouvé des éléments troublants, on en discute, point barre.
        La condescendance, elle est dans ta première réponse.

      • « Oh pitié, pas le coup des élites pédophiles… T’as rien de plus gros ? »
        .
        En ce qui concerne les dénonciations de pédophilies, le vrai lourd arrive après 15minutes 5secondes dans le lien suivant.
        Donc 15minutes à regarder.
        .
        Voyons… Bon. C’est en Belgique. Mais c’est… marquant!

        « Laurent LOUIS Dénonce le Réseau Pédophile… Ils quittent la salle ! Belle quenelle à la fin.  »
        .
        En ce qui concerne les dénonciations de pédophilies, le vrai lourd arrive après 15minutes 5secondes.
        Donc 15minutes à regarder.
        .
        C’est autre chose qu’une vidéo privée de quelques minutes avec de bêtes propos de vestiaire des garçons.
        Une petite vidéo un peu grossière, c’est vrai que c’est plus facile à comprendre que de prendre 15 minutes à comprendre la gravité du « serveur privée de Hillary Clinton », de « L’affaire de Bengazi », de de l’importance de la pédophilie.
        .
        Voilà aussi quelque chose.
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Apologie_de_la_p%C3%A9dophilie
        .
        Un peu long à lire.
        Seulement si vous voulez vous instruire et retirer les lunettes offertes par TF1, A2, BFMTC, CNN, Reuter, …

      • J’ai pas compris dans quel sens argumente la vidéo. Laurent Louis, il est pas tout net dans sa tête, donc je me méfie un peu de ce qu’il raconte. Et bien que n’aimant pas particulièrement le 1er ministre de l’époque qui était visé (Elio di Rupo), je suis fortement tentée de croire qu’il a été accusé parce qu’en tant qu’homosexuel ouvertement déclaré, il était une cible facile pour les amalgames. Après, je ne prétends pas détenir la vérité, mais méfiance méfiance.
        C’est parce que que qqun crie au complot et que personne ne le croit que ce qu’il raconte est forcément vrai.

      • Allya 10 novembre 2016 à 16:09 ·
        Je ne parle pas des 15 première minutes, ou il fait de la victimisation.
        La liste des procès-verbaux et rapports que Louis cite après les 15 premières minutes, ce sont des documents vérifiables.
        Si c’était faux, il y aurait facilement de quoi faire un procès pour diffamation.
        Si il n’y en a pas eu, c’est que ces affirmations précises sont justes.

      • « Mais que ce soit un vieux stratagème, si tu veux, mais pourquoi me faire un procès d’intention en imaginant que je l’utilise ? »

        Parce que tu t’en fais le relais. Et que j’avoue avoir du mal à penser qu’on puisse de façon impartiale croire à quelque chose « parce que des utilisateurs de 4chan disent que ça ressemble à un code pédophile ».

        « Seulement si vous voulez vous instruire et retirer les lunettes offertes par TF1, A2, BFMTC, CNN, Reuter, … »

        A force de voir cet argument, je me demande si les gens qui le sortent regardent régulièrement toutes ces chaines pour savoir ce qu’elles disent. N’ayant pas regardé la télé depuis quatre ans, je n’en sais hélas rien…

    • Pédophile, je sais pas.
      Par contre, elle a déclaré qu’elle voulait raser la syrie et qu’elle envisageait d’utiliser l’arme nucléaire contre la russie ou l’iran (qui sont des armes comme des autres d’après elle), et il est plus ou moins admis qu’elle a plus de casserole au cul que tout l’ump réuni.

      Ceci dit, Clinton est loin d’être un ange, mais Trump est très loin d’être « la meilleure chose qui soit jamais arrivé a l’humanité » comme j’ai pu le voir ailleurs.

      La peste et le choléra, toussa…

      • Et oui, beaucoup oublient qu’elle est très portée sur la guerre contre pas mal de pays… Si c’est rassurant ça, ben dis donc…
        Mais, chut, c’est l’autre le fou… Bon, après l’autre n’est pas mieux en effet.

        Mais les électeurs n’avaient pas de choix en dehors de ces deux là… Faute au système comme dis par Georges A. dans un autre message.

      • Je suis bien d’accord.

        Concernant ce que fera Trump, « les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent ». Il s’est fait élire sur le thème d’une Amérique isolationniste, mais pas sûr qu’il applique ce programme (même si je l’espère).

      • Bertrand 10 novembre 2016 à 09:20 · ·
        Gary Johnson?
        Darrell Castle?
        Evan McMullin?
        et encore 21 autres candidats!!!
        Pourquoi TOUT LE MONDE continue à répéter « dommage qu’il n’y aie personne d’autre????
        ça m’énerve!!!

      • @MadeInCH : Ah parce que , sincèrement, en dehors des deux « gros » candidats, ben non, il n’y avait rien. La faute au fonctionnement des élections.
        Moi aussi « ça m’énerve!!! » de voir que des gens croient encore que le système (là bas, mais comme celui chez nous aussi) est démocratique. A part les « têtes » des démocrates et des républicains, là bas, personne ne peut avoir une chance. C’était toujours soi l’un, soit l’autre qui gagne. Question de point de la machine électorale. Mais bon chut. faut pas le dire…

      • Bertrand 10 novembre 2016 à 13:55 · ·
        Non.
        Si tu n’es pas content, vote pour un autre.
        Ne serait-ce que pour faire baisser le pourcentage de 2 favoris!
        Et puis, imagine que personne n’aie plus que 269 voix? Il suffirait que un seul « outsider » gagne quelques Grands Electeurs, et ça changerait déjà la légitimité du futur « vainqueur » qui ne serait PAS élu par le Peuple ou les Grands électeurs.
        ça change les choses.

      • MadeInCH : ah parce que tu y crois en l’écrivant ? Reprends les quelques raisons que j’indique dans un autre de mes messages.

        Pour la majorité des électeurs, les petits candidats sont inconnus et n’existent même pas faut de moyen pour faire parler d’eux.

        Sans parler qu’une majorité d’électeurs votent pour un parti par habitude ou par idéologie et/ou avec des œillères (genre mes parents ont toujours votés pour untel, je fais pareil… comme en religion, bref).

        Il faudrait que les candidats soient obligés de réaliser les (fausses) promesses qu’ils ont fait pour obtenir les voix. Les petites candidats (hors du circuit pourri de la politique et des partis) qui veulent vraiment faire bouger les choses ne vendent pas assez de faux rêve pour attirer une masse suffisante d’électeurs.

        Et si Moi, je ne suis pas content, oui je peux voter pour un inconnu, mais je serait le seul pratiquement. Donc cela ne baissera même pas de 0.01% les résultats des deux têtes.
        Et si mon voisin n’est pas content, qui dit qu’il votera pour le même petit que moi ?
        Donc au final tous nos votes mécontents partent dans le vent et en dispersion sur plusieurs candidats : c’est bien pour cela que les partis décident tous les uns après les autres de passer par des primaires pour s’assurer de ne pas avoir ce phénomène et recentrer les voix sur un candidats unique. ce qui limite les candidats RÉELLEMENT éligibles.

        Faut arrêter de jouer les bisounours.

      • Dans un système comme celui-là, il est IMPOSSIBLE pour le représentant d’un 3ème parti de devenir président. Dès lors, tous ceux qui ont voté pour un 3ème parti en jouant les chevaliers blancs ont, de facto, contribué à faire élire Trump. Ouais, fallait choisir entre deux mauvaises options. Mais il y en avait une nettement moins catastrophique que l’autre. Parfois, un peu de pragmatisme vaut mieux que trop d’idéaux.
        On a nettement moins ce problème chez nous, en Belgique, où on fonctionne avec une coalition. Mais ça entraine une foultitude d’autres inconvénients.

      • Euh, excusez moi, mais c’est pas Hillary qui considère l’arme nucléaire comme une autre, ça c’est une déclaration de Trump à un journaliste.
        Il avait même préciser à l’époque qu’il le savait de source sûre car il avait consulté des « spécialistes ». Comme a sa grande habitude, il n’a pas précisé de quels spécialistes il parlait.

      • @trekkie : peut être, faudrait pouvoir avoir des certitudes à ce sujet. je ne sais pas. Mais là où c’est certain, c’est qu’elle fut du genre « va t en guerre » lorsqu’elle conseilla le président sortant. Donc si elle avait été élue présidente, elle n’aurai pas de raison d’agir autrement.

      • C’est d’autant plus difficile pour un troisième candidat, qu’il n’y a pas de plafond pour le budget de campagne. Chez nous, on a une limite à 20M€. Là, Clinton a déboursé près de 500M€ et Trump environ 350M€ (de mémoire, source Wikipédia).

        Faut donc être bien riche pour se lancer dans la course. Ou avoir beaucoup de dons.

      • @Bertrand, je n’ai pas retrouvé l’interview de Trump où il disait que les armes nucléaires étaient des armes comme les autres.
        Toutefois, j’ai retrouvé un article des Echo en reprenant certains passages où il dit clairement qu’il n’exclut pas d’utiliser l’arme nucléaire (pas même contre l’Europe, d’ailleurs):
        http://www.lesechos.fr/02/04/2016/lesechos.fr/021811755004_donald-trump-n-exclut-pas-une-attaque-nucleaire-sur-l-europe.htm
        Cordialement.

      • MadeInCH
        « Si tu n’es pas content, vote pour un autre.
        Ne serait-ce que pour faire baisser le pourcentage de 2 favoris! »

        Le problème est justement là. C’est une belle chose que de voter pour son favoris réel, ne serait-ce que pour signifier qu’on n’aime pas les deux gros et que ça ait un peu de poids, même en sachant que ça ne changera pas le résultat, j’approuve l’idée. Du moins en France.
        Mais c’est peut-être une des causes de la victoire de Trump.

        Ce que l’OC met en lumière, c’est que les média ce sont acharnés sur Trump en insistant qu’il fallait agir contre lui. L’effet sur la population : ceux qui auraient voté Clinton pour ne pas avoir Trump se rassurent en pensant que tout le monde le fera, et profite de cette promesse pour voter en faveur de favoris réel. Les pro-Trump, à l’inverse, votent en masse par peur qu’à cause de ce tapage médiatique, il ne passe pas.
        Désintérêt d’un côté, mobilisation de l’autre, et le système américain qui n’autorise qu’un tour aux élections fait le reste.

    • Holy31
      « Bon, petite info en passant à tous ceux qui sont contre Trump pour sa misogynie et ses provocations >> les Clinton sont des pédophiles ! »
      Le rapport ?

      « Non, mais je m’interroge, c’est tout. »
      Et oui, mais si tu es aussi catégorique et hautain dès tes premiers messages, ne soit pas étonné que l’on te rétorque avec une certaine véhémence. Même si tu nuances après coup.

      • Je ne vois pas trop en quoi c’est hautain :)
        C’était enflammé à la rigueur, incorrigible que je suis.

        Sinon, le rapport, c’est que vu d’Europe, dans les médias, on a beaucoup parlé de la personnalité de Trump et de ses déboires. C’est pourquoi je suis venu apporter mon grain de sel en parlant des déboires de Clinton. Oups, des déboires SUPPOSES ! :)

  6. Ben on a le président qu’on mérite!!, c’est ça la démocratie.
    La démocratie ne consiste pas à élire le candidat le plus intelligent ou le plus capable et présentable, mais à élire un représentant du peuple, il ne faudrait pas l’oublier.
    Lorsqu’un peuple est constitué d’une majorité de beaufs un peu raciste, un peu xénophobes, qui n’aime pas payer d’impôts et qui admire la réussite personnelle par envie de faire de même et bien on a un Trump au tournant!
    Finalement c’est pas mal son programme, renvoyer chez eux ces pauvres immigrés illégaux qui sont exploités par ceux qui ont voté pour lui!
    Envoyer se faire voir ces idiots de scientifiques alarmistes qui nous annonce un temps chaud, pourquoi pas, moi j’aime bien avoir chaud, surtout aujourd’hui où ça caille. Bon les africains vont griller et les riches propriétaires d’îles vont se noyer, mais moi je pourrai planter des dattiers et faire des économies de chauffage l’hiver ce n’est pas à négliger!
    Et puis envoyer se faire mettre les petits chinois envahissants qui prennent tous leurs jobs aux pauvres ouvriers américains, c’est une bonne idée et si les petits chinois se fâchent tout jaune et exigent qu’on leur rembourse le tiers de la dette des USA, il y a la bombe atomique, l’atome c’est si pratique et ce bouton rouge encore immaculé est si tentant!

    • « Ben on a le président qu’on mérite!!, c’est ça la démocratie. »

      Et les très nombreux Américains qui n’ont pas voté pour lui et qui sont en première ligne pour s’en prendre plein les dents, ils méritent?
      Et quand Marine va passer, les Français mériteront qu’on les traite tous de gros cons?

      • La démocratie, c’est la dictature de la majorité …
        L’élection de Trump est donc bien « démocratique ».
        Bon par contre la démocratie ainsi conçue c’est plus ou moins de la merde hein, mais c’est un autre débat :)

      • @bouuuu67 La démocratie, c’est la dictature de la majorité, c’est vrai.
        Sauf que là Trump n’a même pas la majorité (25.6% pour Clinton, 25.5% pour Trump) des électeurs, mais il a eut la majorité des « Grands électeurs »;
        Un système tellement bien rôdé, que le ratio Grand électeur/électeur, met le Vermont (626 562 d’habitants) qui à 3 grands électeurs devant la californie (38,8 millions d’habitants) qui en as 55 en terme de poid électoral.
        De plus dans le système du collège électoral mis en place aux Etats Unis :
        – Les grands électeurs sont élus par les partis et, même si 27 états ont établis des lois obligeant ces électeurs à suivre le vote populaire, rien n’oblige, au niveau fédéral, ces grands électeurs à suivre le vote populaire.
        – Les états du Texas, de la Floride et de New York réunissent à eux trois un tiers des grands électeurs (il y a quand même 50 états).
        – La Floride (29 grands électeurs), l’Ohio (18 grands électeurs) et la Caroline du nord (15 grands électeurs) sont des états où le candidat qui arrive en tête remporte tout.
        La défaite de Clinton est plus une défaite du système électoral américain où ce n’est pas celui qui as le plus d’électeurs qui l’emporte.

    • On a pas le président qu’on mérite. On a le choix entre les 2 connards que les « élites » ont préalablement mais en avant: c’est ça la « démocratie ».

      • Georges (ou un de ses usurpateur, vu les messages de ces derniers jours, je ne suis pas certain), vous avez mis le doigt exactement là où ça fait mal, en effet. C’est bien ce que je reproche surement le plus au fonctionnement actuel en politique dans nos pays sois disant « démocratique ».

        Le jour où le citoyen lambda pourra se présenter librement, là ce sera bien plus démocratique. Mais pour cela déjà :

        – il faudrait déjà que chaque candidat soit limité en moyen financier pour sa campagne, que chaque candidat soit égal à ce niveau là. Que l’absence de moyen financier ne soit pas un facteur limitant la candidature d’un citoyen. Difficile je pense…

        – Il faudrait pouvoir voter en dehors de partis politiques et d’idéologies politiques réductrices de la vision des électeurs (je vote pour lui car il est de tel parti même s’il a des idées de brins, pas pour lui car il est de tel parti même s’il a des bonnes idées en réalité). Difficile chez de nombreux électeurs malheureusement je pense…

        – Que la politique ne soit plus un métier sans responsabilité pénale bien trop souvent (non responsabilités des erreurs commises, immunités, etc) mais un envie de faire avancer réellement les choses de la part des candidats. Ne pas avoir avoir besoin de l’aide d’ « amis » politique pour être élu qu’il faudra remerciant en les plaçant à des postes financièrement intéressants au lieu de placer des gens compétents.

        Et j’en passe. Donc on est loin de pouvoir y arrive, malheureusement.

      • C’est parfaitement vrai, mais les électeurs (ou du moins la grande majorité, de fait la poignée qui réfléchit ne peut pas faire grand chose toute seule) sont aussi responsables de cette situation par du soutien qu’ils accordent à ces élites, qu’ils ont eux même mis en place.

      • Bravo Usurpator! Une pensée populiste aussi simpliste c’est presque beau…et tellement pathétique.
        Ton cerveau est sans nul doute LA machine écologique par excellence car visiblement elle ne consomme aucune énergie .
        Bertrand: « le monde est pas bien parce que il est pas comme je le veux »
        Et ben vivement l’arrivée de LA CANDIDATE!

      • Oais ! Votons tous NKM ! Ou Duflot ! Ou Royal !
        C’est pas très clair Usurpator numéro bis! c’est qui la CANDIDATE EN MAJUSCULE TAVU CHUIS TROP IMB4 §§§§§§, qui n’a pas une pensée simpliste ?

      • @georges ou usurpateur n° x, je ne sais pas :

        « le monde est pas bien parce que il est pas comme je le veux »

        Pas du tout, je ne demande pas un monde comme je l’aimerai, sinon je me ferai hermite ou gourou de secte, ou dictateur sur une ile, afin d’avoir mon petit monde à moi comme je le veux.

        Je dis juste que le monde est franchement naze au niveau de la Politique tout particulièrement. Et pourquoi ? Réponse : le facteur humain malheureusement. La fonction associée à l’homme politique a été corrompue et fortement éloignée de ce qu’elle devrait être.C’est tout ce que j’exprime.

        Je me doute qu’on va me dire « tu critiques mais tu n’as pas de solution à proposer. …Après, non, en effet, je n’ai pas de solution miracle. Principalement parce ce que c’est à cause du facteur humain que ça merde
        Mais ce n’est pas une raison pour ne pas dénoncer tout de même. Sinon, là haut (les hommes politiques bien au chaut), ils pensent que l’on est d’accord avec le système qu’ils ont mis en place. Bref…

      • Les politiques ne pensent pas qu’on est d’accord avec le système, ils pensent qu’on est cons. Et on a beaucoup de mal à leur prouver le contraire.

    • Ah oui les politiques qu’on merite…democratie…
      Va jouer aux billes, quand tu comprendras la difference entre republique representative et democatie, tu reviendras, ignare.

      • La république représentative (terme qui n’existe d’ailleurs pas, on dit démocratie représentative) est une forme de démocratie.
        Loin de moi l’idée d’être un donneur de leçon, mais insulter les gens ne donne déjà pas une image positif, mais quand en plus tu as tort et ne développes pas ton commentaires en comparaison du long commentaire que tu critiques…

      • >La république représentative (terme qui n’existe d’ailleurs pas, on dit démocratie représentative) est une forme de démocratie.

        https://ahrf.revues.org/11841

        >Loin de moi l’idée d’être un donneur de leçon, mais insulter les gens ne donne déjà pas une image positif, mais quand en plus tu as tort

        Bah j’ai pas tort de base…deja.

        >et ne développes pas ton commentaires en comparaison du long commentaire que tu critiques…

        Le long commentaire partant d’un postulat faux, est forcement une connerie.
        C’est comme en math, si tu commences une equation en faisant une erreur, le reste sera que de la connerie….tu peux par miracle retomber sur un resultat juste, mais ca sera jsute parce que tas fait une autre connerie….
        Donc je vois pas ce qui a a discute.
        Que tu crois que la ‘democratie representative’ soit une forme de democratie, c’est ton probleme de lobotomise des medias.
        C’est un oxymore.

      • C’est pas parce qu’un type, fut-il un politologue, a employé ce terme (et il est bien le seul) que ça en fait un terme exact et entré dans le langage courant, ce n’est pas parce que je dis « oligarchie participative » que ce terme existe.

        Aucun dictionnaire d’aucune sorte ne te donnera la définition de république représentative, pour la simple et bonne raison que ces 2 termes ne sont pas associés.

        Un raisonnement, même partant d’un postulat faux, n’est pas à rejeter en bloc. Puisque tu veux faire une comparaison avec une équation, si le début du raisonnement est juste mais que la conclusion est fausse, le raisonnement ne doit pas être dénigré pour autant.
        La comparaison avec l’équation n’est de toute façon pas légitime puisqu’un raisonnement mathématique n’est que la pure vérité alors qu’un raisonnement sociologique ou politique n’est qu’un jugement de valeur partiellement vrai, partiellement faux.

        Pour le reste je ne vais pas m’étendre sur si la démocratie représentative est bien une démocratie, après avoir lu tes commentaires plus bas j’ai idée que le débat ne risque pas d’avancé…

      • >C’est pas parce qu’un type, fut-il un politologue, a employé ce terme (et il est bien le seul) que ça en fait un terme exact et entré dans le langage courant,

        Ca en fait un terme qui existe avec une definition. totu comme « democratie representative’
        Et c’est pas parce que democratie es trentre dans le langage courant que c’est pas de la novlangue.
        De la connerie du genre au jour d’aujourd’hui c’est aussi de la langue courante…

        >Un raisonnement, même partant d’un postulat faux, n’est pas à rejeter en bloc.

        bah un raisonnement tenu sur un truc foireux conduira, si il est bien tenu a un truc foireux, et si i lest mal tenu….a encore plus de truc foireux en cours de route, et don c a un resultat dont on se fout completement….

        >Puisque tu veux faire une comparaison avec une équation, si le début du raisonnement est juste mais que la conclusion est fausse, le raisonnement ne doit pas être dénigré pour autant.

        Un partie de celui ci est forcement fausse, suffit de trouver l’erreur et de repartir de la. Contraiement au raisonnement precedent qui est nu monceau de connerie des le depart….

        >La comparaison avec l’équation n’est de toute façon pas légitime puisqu’un raisonnement mathématique n’est que la pure vérité alors qu’un raisonnement sociologique ou politique n’est qu’un jugement de valeur partiellement vrai, partiellement faux.

        Au moins un truc ou on est d’accord: la sociologie et la politique c’est vraiment pas de la science…..

        >Pour le reste je ne vais pas m’étendre sur si la démocratie représentative est bien une démocratie, après avoir lu tes commentaires plus bas j’ai idée que le débat ne risque pas d’avancé…

        Y a pas de debat c’est un oxymore cree pour faire croire au cretin de peuple qu’il a son mot a dire.
        Apres tu peux faire partir des cretins qui croient effectivement que le mot pouvoir au peuple peut etre compatible avec ‘pouvoir a une minorite qui en theorie represente le peuple, mais qui dans les faits, peut faire ce qu’elle veut pendant son mandat’

        Choisir un maitre ne te rend pas moins esclave.

      • Qu’importe, c’est inutile de sortir un terme qui n’est connu de personne car jamais entré dans le langage courant (encore plus de s’offusquer de son ignorance) et n’est répertorier nul part sauf par son propre auteur, ou alors le minimum est de la donner.

        Je me suis mal exprimé sur le coup car l’assertion de kukipett comme quoi nous vivons en démocratie est détachable du reste du commentaires qui n’est de toute façon pas un raisonnement avec « idée-développement-conclusion », par conséquent la véracité de ses affirmations ne sont pas interdépendantes. D’autant plus qu’on peut remplacer dans son commentaire « démocratie » par « le régime que nous avons actuellement », et si pour toi c’est une république représentative… eh bien ça marche aussi.

        Bah oui le pouvoir au peuple n’est qu’une illusion et ne sera jamais qu’une illusion, pour la simple est bonne raison que le peuple est incapable de se diriger tout seul et ira toujours déléguer son pouvoir à un autre … Bien sûr que choisir un maître te rends dépendant de lui (encore qu’on pourrait répliquer qu’un roi est l’esclave de son peuple), mais ça reste un choix…, on est de toute façon tous esclaves de quelque chose, la plupart du temps de nous même d’ailleurs.

        Ah et fais juste un petit effort question écriture, parce que écrire sans accent soit, je suppose que tu n’y es pour rien, mais quand ça donne des trucs du genre « es trentre » ça fait décrocher, merci.

      • >Bah oui le pouvoir au peuple n’est qu’une illusion et ne sera jamais qu’une illusion, pour la simple est bonne raison que le peuple est incapable de se diriger tout seul et ira toujours déléguer son pouvoir à un autre …

        Bullshit, typique du TINA de tes maitres.
        Tu comprends pas la difference entre prenre une decision soi meme (ou admettre que tu n’es pas competent et la laisser les autres choisir pour toi) et laisser la totalite les decisions a quelqu’un d’autre dont tu sais qu’il n’est de toute facon pas competant (parce qu’il ne peut pas l’etre sur tout ce dont il traite comme sujet)

        Typique…quand je disais que vous etes a peu pret tous des cretins lobotomises incapable de voir que si il y a d’autres regimes possibles…mieux…sauf pour les « zelites »…souvent auto proclamée. Et qui ne travaillent que pour elles meme. (et souvent contre vous donc)

      • C’est pas comme si un chef d’état dirigeait tout seul hein, y a pas besoin qu’il soit compétent partout, à vrai dire la seul qualité requise d’un chef d’état est de s’entourer de gens compétent (ce en quoi ils sont mauvais par ailleurs).

        Vu que nous sommes tous des crétins lobotomisés, je vois pas ce qui te pose problème avec le fait que nous sommes incapables de nous diriger nous même. Certes il y a des régimes différents (enfin, plutôt des possibilités étatiques différentes parce qu’une nation de la taille de la France pourra difficilement mettre en place autre chose qu’un régime classique) mais encore faudrait-il que nous soyons suffisamment intelligents pour les mettre en place, mais si nous ne sommes tous que des crétins lobotomisés…

        « Typique…quand je disais que vous etes a peu pret tous des cretins lobotomises incapable de voir que si il y a d’autres regimes possibles…mieux…sauf pour les « zelites »…souvent auto proclamée. Et qui ne travaillent que pour elles meme. (et souvent contre vous donc) »

        Ce paragraphe n’a aucune construction logique.

        Bon je crois que j’ai assez feedé comme ça, ceci dit c’était assez marrant et même instructif de tomber sur un troll intelligent.

  7. LE CANDIDAT est élu, sans surprise pour ma part. Je ne suis pas plus heureux que la majorité des personnes qui bavardent sur le net, et pourtant. La troisième Guerre Mondiale, l’annonce de LA CANDIDATE en 2017, les blagues invoquant Sauron et Voldemort au G7 semble être les seules conséquences visibles sur les réseaux sociaux. Comme s’il s’agissait d’une catastrophe, d’un cataclysme de grande envergure, tel un ouragan s’abattant sur la Louisiane. J’y vois pourtant de la simple incarnation de l’état actuel des êtres et des mentalités.

    Cette élection ne plonge pas notre époque dans un âge sombre aux mentalités rétrogrades et dangereuses : elle y était déjà depuis un bout. LE CANDIDAT est le produit de son temps, pas une anomalie de la matrice.

    Monsieur Connard, vous avez bien montré que la motivation des électeur est le raz-le-bol. Si mes docteurs étaient incapables de soigner mon panaris, même a bout de plusieurs années, je finirais sans doute par aller voir un rebouteux qui me coupera le pied.

    • Très bonne analyse. A noter d’ailleurs que cette élection est loin d’être un cas isolé : on a pléthores de parties à peu près similaires en Europe qui soit ont bien progressé, soit ont pris le pouvoir dans certains pays ; et on peut aussi regarder à l’étranger.
      Bref, c’est bien une volonté de rejet du système qui s’exprime un peu partout. Sauf que perso, je doute que toutes ces personnes avec leurs belles paroles, ne remettent à plat quoi que ce soit.

      • Bien entendu, ce n’est pas la solution, mais plutôt une réaction de peur. Il me semble évident que les idées radicales, racistes, misogynes et brutales ne détendront nullement la situation.

  8. c est pas dans les journaux ni a la TV aux ordres au on aura une fine analyse comme celle la. Ah ils doivent l avoir cuisante les Zesperts ! mais j y pense, comme ils touchent, cela adoucit n est ce pas.

  9. Ah le pseudo pouvoir des zelites (plus zelotes de leur donneur d’ordres (marchnds de canon et autre 1%) qu’autre chose) mediatiques qui a elles seules feraient ou deferaient un president…..
    Ca ferait surement plaisir a l’odieux connard que ca prose ait autant d’influence…..

    Bah non, les gens ont juste voter parce qu’ils en ont ras le bol qu’ont ne fasse rien pour eux…et oui quand on est en colere on fait n’importe quoi.
    Pas qu’Hillary fusse bien mieux de tt facon…..

    Mon dieu Trump et contree l’imigration illegale….heu et alors, y a quoi que vous comprenez pas dans ‘illegal’
    Il est misogyne….(la aussi, c’est quoi le probleme, vous croyez que les femmes sont mieux ? mouarf…)
    Il est raciste…(xenophobe, surement, et alors, vous ouvrez votre porte a n’importe qui vous? raciste ? hmm probablement pas, comme tt le monde il doit savoir que le taux de melamine a rien a voir avec le taux de connerie…(par contre il y a une correlation forte avec le type de culture, que vous le vouliez ou non)

    Bref, oh mon dieu, un candidat qui fait pas l’hypocrite en fait….et ca c’est cense foutre les jetons ?

    Au fait le mechant male petit blanc …c’est effectivement une espece en voie de disparition, mais hou comme il a ete mechant avant, il le m’erite’
    Cet haine de soi ici comme dans les medias US me fait marrer….

    Remplacons le par le futur mechant male…hispanique/maghrebin, ca sera tellement mieux (on voit ce que ca donne dans leur pays a eux…)

    Bande de nazes….

    • Alors, en fait, ce commentaire me fait rire parce qu’il a été écrit par un Stéphane, et j’ai toujours vu « Stéphane » comme le nom du beauf blanc, sexiste et raciste dans les séries télé. (pardon à tous les autres Stéphane)

    • Mais putain (excusez la grossièreté, mais ce que j’expose ci-après me gonfle vraiment) pourquoi on parle de Trump et Hillary ? Elle a un nom aussi que je sache, le fait qu’elle soit une femme et pouf, on s’autorise à utiliser son prénom… Je suis loin d’être fan des ultra féministes et compagnie mais merde soit vous appelez Trump Donald, doit vous utilisez le nom de Clinton ! C’est juste une question de respect et d’égalité. Et ne me dites que c’est pour pas confondre avec son mari, que je sache, il ne se présentait, ce qui rend la confusion assez compliquée.

      • > Elle a un nom aussi que je sache, le fait qu’elle soit une femme et pouf, on s’autorise à utiliser son prénom… J

        Non c pour la differencier de son mari ex president…. accessoirement, sa campagne et ses support le font aussi pour la meme raison.
        Sinon tu sens le putain de SJW a 100 km..

      • Ouais ! Bande de connards de mâles cisgenre !

        Franchement, c’est sûr que d’appeler Trump « Donald » ne prêterait à confusion, tout comme appeler Hillary juste « Clinton ».

        J’aime beaucoup cette mode des Social Justice Warriors, qu’on retrouve à 99% sur internet avec des pseudos qui sentent bon la puberté (Knightmare… vraiment ?).
        Après tout, nous sommes presque arrivés à l’égalité homme/femme mais il faut bien trouver une cause à défendre quand on s’emmerde hein ?

        Mais putain (excusez la grossièreté, mais ce que j’expose ci-après me gonfle vraiment), arrêtez d’essayer trouver un sous entendu sexiste/raciste/homophobe dans tout ce qui existe.
        C’est à cause de personnes comme vous que les gens sont de plus en plus intolérants.

        Si vous pensez vraiment servir une cause quelconque avec la discrimination positive, vous êtes aussi demeuré que les membres des associations contre le racisme qui nourrissent ce qu’ils veulent affamer.

        Des bisous !

      • Oulala Magnus comme vous êtes loin de la vérité ! En vrai, Clinton eut-elle été un homme qu’on aurait appelé par son prénom que ça m’aurait tout autant gonflé. Ce qui m’énerve c’est qu’appeler un candidat par son nom et l’autre par son prénom fait passer celui qu’on appelle par son prénom pour moins important (on est dans un contexte où on ne peut pas décemment appeler quelqu’un par son prénom, les candidats ne sont pas nos potes).

        Je ne cherche pas de sous-entendu là où il n’y en a pas, je me contente de constater (et quand les con s’tatent on sait ce qui arrive… désolé…) que ce traitement n’est pas appliqué aux candidats se sexe masculin qu’on appelle systématiquement par leur nom hors dans un contexte disons « standard » (dans les médias notamment).

        Enfin par pitié ne me parlez pas de discrimination positive, je ne comprendrais jamais comment on en est venu à utiliser cette expression dans la mesure où je ne vois pas comment une discrimination quelle qu’elle soit peut être positive. Si on on choisit quelqu’un pour effectuer une mission la seule option valable à mes yeux est de prendre la plus compétente à remplir cette mission hors de toute autre considération.

        J’espère avoir éclairci mes propos, sinon tant pis après tout, je me fout pas mal de ce qu’un inconnu croisé sur le net pense savoir de moi après avoir lu quelques lignes de texte écrites par mes soins.

        PS. : Désolé pour le pseudo, en effet, c’est un pseudo d’ado que j’utilise depuis quelque chose comme 20 ans maintenant.

      • Du coup pour NKM et DSK, on fait quoi ? Par ce que du coup on les appelle ni par leur nom ni par leurs prénoms. Du coup y’a préjudice.
        Pareil pour Sarko, on utilise un diminutif de son nom. Si ça c’est pas un manque de respect, on utilise un « diminutif » de son nom, la ou il est déjà complexé par sa constitution d’homme de taille modérée (remarquez ici le respect exacerbé et la retenue qui me caractérisent). On le fait passer pour moins important alors que ça a été le mother président of the fucking France, tout de même: y’a préjudice et c’est inadmettable et même, pas bien.

      • Et gros blaireau, tu iras sur le net regarder les flyers et autre poster de campagne.
        Je t’aide tu fais une recherche image et tu tapes vote clinton…

        Et tu regardes ce qui apparais le plus….hillary ou clinton.
        T’as meme pas l’excuse d’etre un jeune debile qui joue au SJW en prime. Tu es un vieux con de SJW.

      • C’est pas faux ! (si si, j’ai bien tout compris)

        Concernant Mme Kosciusco-Morizet et M. Strauss-Kahn, d’une part, c’est assez rare (à ma connaissance que ces diminutifs soient employés dans les médias autre que satyriques et d’autre part ils ont quand même des noms à rallonge (en plus d’une orthographe des plus douteuses). Idem pour Sarko, jamais les grands médias ne se réfèrent à ce (petit) monsieur par ce diminutif hors d’un contexte humoristique.

        A noter que dans lesdits grands médias, je ne me souviens pas avoir entendu Mme Clinton être appelée de son prénom non plus. C’est en fait plus à notre niveau de citoyen qu’on a tendance à l’appeler usuellement par son prénom.

        Enfin bref, on va pas épiloguer là dessus, ça n’a au final pas grand intérêt c’est un simple coup de gueule de ma part contre un truc somme toute banal et qui n’a rien à voir avec la choucroute originale de l’article du maître des lieux et dont je partage complètement l’avis pour le coup.

        Et comme disais le philosophe auquel je fais une référence subtile en début de ce post, « Au revoir m’sieurs dames, merci mon cul »

        (n’y voyez là aucun manque de respect, seulement un appel à ne arrêter de parler d’un sujet sans réel que j’ai certes lancé)

      • @Magnus : si tu y penses, il y a du vrai là-dedans, on a effectivement tendance à appeler les femmes par leur prénom (Martine, Sego, Marine, Hillary) et les hommes par leur nom. Il y a de nombreuses exceptions bien sûr, mais ça reste en partie vrai (même si apparemment ce n’était pas ce qu’il voulait dire ^^)

      • Hmmmmm pas faux bouuuu67.
        Si on veut continuer dans le constructif non démagogique, on pourrait peut être soulever une hypothèse liée aux fait que les femmes sont biiiiiien moins nombreuses sur la scène politique que les hommes, surtout dans l’élite.

        De ce fait, on a peut être plus tendance à les appeler par leur prénom car ça prête beaucoup moins à confusion.

        Qui plus est, dans le cas de Marine Le Pen et Hillary Clinton (spéciale dédicace à Knightmare t’as vu !), elles ont fait de leur prénom leur marque de fabrique pour faire oublier un membre de la famille dans la politique.

        Qui plus est, fun fact, Marine Le Pen ne se prénomme pas vraiment Marine, mais Marion Anne Perrine. Voilààààà.

  10. Et hop, après le point Godwin, le nouveau point préféré du web, le point Célafautomédiass*.
    1- Rappelons que pendant des années, les journaux ont rechigné à donner la parole du FN, ce qui n’a pas empêché Le Pen d’arriver au second tour en 2002 (ça remonte, hein ?).
    2- Que n’aurait-on pas dit si personne n’avait dénoncé les paradoxes et le racisme assumé de Trump ? De plus, on a l’impression à la lecture de ce post que personne n’a taclé Clinton. Or ses problèmes de santé, supposés ou avérés, et l’affaire de ses e-mails qui se baladent dans la nature ont également fait couler l’encre.
    3- Rappel bon pour la santé (mentale) : les journaux ne sont pas des boules de cristal, et ils ne sont pas non plus des machines à empêcher les gens de voter pour les personnes que vous n’aimez pas.
    4* Dire « Oh ils ont voté pour telle personne parce qu’ils ont fait bêtement l’inverse de ce qu’ils croyaient préconisé dans la presse », ça ressemble foutrement à ce qu’on appelle du « mépris de classe ».

    *Le sais-tu ? Pour 99% des gens qui sortent un point Célafautomédiass, « lire la presse régulièrement » consiste à choper un 20 Minutes pas trop froissé sur un siège du bus pour faire les sudokus.

    • Et hop, on invente, un nouveau point. Le point étant un évènement du débat sensé montrer que le débat a dégénéré et qu’il ne sert plus à rien de le continuer.
      Du coup la méthode du « j’invente un point » est magnifique : j’invente un point,il permet de montrer que c’est le camp d’en face qui a atteint un point ou il fait dégénérer le débat par manque d’argument, et qu’il est donc en tort, ce qui nous valide automatiquement comme détenteur de la vérité.
      Je me permet donc d’inventer à mon tour une parade: le point-point.
      Le point-point est extrêmement puissant: il permet de montrer qu’en utilisant un point inventé de toute pièce, c’est en fait l’inventeur dudit point (et pas du point-point) qui a fait dégénérer le débat.

      Le point-point c’est magique.

      • Point-point qui se trouve être fort réputé à la Fistinière.

        Les amateurs savent.

      • Certaines personnes confondraient débats et ébats, et détourneraient allègrement les outils à leur disposition?! Mince, moi qui croyait que DSK avait arrêté les conneries.

      • Mais le problème, c’est que le point-point étant lui-même un point, il peut être victime de lui-même :x

      • Me voici fort désapointé, je n’ai point la référence du point point-point.

  11. Pas vraiment, l’Odieux dénonce le comportement des médias ET des politiques/élites/etc.
    1) L’Odieux n’a jamais dit que refuser de laisser parler un candidat l’affaiblissait, au contraire (cela dit, pour la blagounette, Bernie Sanders a été drastiquement affaibli d’être TOTALEMENT ignoré par la presse américaine, avec qui il n’avait pas établi de pactes d’influence et d’argent, le fifou. Du coup, il n’était pas connu. Pouf, pouf.). Refuser de laisser parler un candidat ET le blâmer => pub gratos.
    2) L’affaire des e-mails de Clicli n’ont pas été traités DU TOUT avec la même attention frénétique avec laquelle les propos de Trump étaient guettés par la plupart des médias. Trump a été traité en monstre à surveiller, disséquer, dénoncer à chaque tournant. Et c’est un monstre ! Mais pour une population insatisfaite et qui se sent ignorée, quand les médias très liés à l’argent (surtout aux US) disent « ce mec ferait tout changer §§ CE SERAIT L’APOCALYPSE DE NOTRE SOCIETE ACTUELLE §§§ », ouais, ce discours a l’effet inverse de celui désiré. Un traitement objectif aurait eu un meilleur effet.
    4) Déjà, encore, l’Odieux mentionne la presse ET les politiques. Ensuite, pour avoir lu la presse à cette époque (pas que le 20 minutes, désolée, mais la presse américaine en ligne), la presse préconisait *explicitement* de ne pas voter pour Trump (et je dis ça en temps que personne méprisant et craignant Trump). Sous le vernis d’objectivité, il y avait chaque jours des pelletés de « listes de trucs pourris qu’a dit Trump », « nouvelle phrase de Trump qui est vraiment pas bien », etc. Pas besoin d’avoir bac +6 pour savoir que la plupart des médias transmettaient un message (et diaboliser un parti le rend, hélas, quasi toujours plus fort).
    Ce n’est pas du mépris de classe que dire qu’une classe moyenne qui se considère comme flouée et piétinée, ou n’importe quelle classe d’ailleurs, va se porter sur le candidat qui a l’air de vraiment changer les choses. Quand on lui répète donc que ce type va tout bouleverser et c’eytorrible, c’est donc un argument pour, et c’est ce que j’ai compris aussi des témoignages d’électeurs trump : « les trucs horribles qu’il dit [et que j’ai lu dans les journaux/vu à la télé], c’est bien le signe qu’il est sincère », « c’est bien le signe qu’il cherche pas à être élu mais à agir » – donc la diabolisation échoue, et ne reste que le message « TOUT VA CHANGER ». Ce n’est pas un hasard si tant de jeunes (première génération à vivre moins bien que leurs parents, etc) votent FN, hélas : l’espoir que « tout va changer » vu comme on leur dit que ce serait la catastrophe tout serait déstabilisé oh là là là argh. Une journaliste interviewée disait que quand elle parlait aux électeurs Trump, ceux-ci n’étaient pas nécessairement xénophobes ou sexistes ; la quantité de noirs, de latino à avoir voté pour lui, c’est aussi le signe que ce n’est pas juste ses idées précises qui ont plu.

  12. Moi ce qui m’étonne, c’est qu’on (son équipe autant que ses adversaires) a réussi à faire passer un milliardaire, qui s’est notamment enrichi sur la crise immobilière, qui exploite des immigrants dans ses établissements, qui fréquente le gratin médiatique, qui se débrouille pour être omniprésent dans les médias, qui est complètement « hors sol » par rapport au déclassement de la classe moyenne US, et qui a notamment promis des baisses d’impôts pour les plus riches, comme un candidat « anti système » ?
    A ce niveau ce n’est même plus du génie politique : c’est de la magie.

    Bref, je rejoins donc partiellement le constat de l’odieux : si ses adversaires avaient réussi à le représenter tel qu’il est (càd un candidat du système juste un peu plus extrémiste), plutôt que de le vouloir dépeindre comme étant une alternative (même stupide), c’eût été sans doute mieux.

    • > si ses adversaires avaient réussi à le représenter tel qu’il est (càd un candidat du système juste un peu plus extrémiste), plutôt que de le vouloir dépeindre comme étant une alternative (même stupide), c’eût été sans doute mieux.

      Si ses adversaires avaient tout simplement a proposer quelquechose que les gens veulent aussi hein…blaireau…au lieu de dire hou l’autre il est nul…..
      Le probleme n’est pas que Trump est mediocre, le probleme, c’est qu’ils sont tout aussi mediocre en face.
      Aucune excusee.

      • Ai je dit le contraire ? Je ne crois pas. C’est juste que Clinton était juste mauvaise, là où Trump sera extrêmement mauvais. Alors c’est sûr que ce genre de choix pourri n’est pas en faveur de la démocratie. Cela n’excuse pas la nullité de Trump, espèce de poulpe ! (bah oui, vous me traitez de blaireau, je peux bien vous renvoyer le nom d’un autre animal en guise de pseudo non ?)

      • Mais si tu dis le contraire, tu dis que l’equipe Clinton aurait du reveler ce qu’il etait.
        Non…et encore non, l’equipe de Clinton n’aurait absolument pas du s’occuper de qu’il etait.
        Ni meme de ce qu’il disait.
        Clinton aurait du proposer un programme qui federe plus que l’absurdite d’en face.
        Probleme: ils n’ont rien propose d’autre que la meme routine habituelle qui est responsable de la merde actuelle….

        Bref qui se sent morveux se mouche.
        Quand on fait politique contre quelqu’un et pas POUR un projet, bah on est un minable. Et a ce jeux la Trump etait plus fort… Clinton etait tout simplement minable. Incompetente. Trump etait plus doué. Que ca vous arrache la gueule de l’admettre, mais Trump comme tout politicien qui reussit a se faire elire, a la seule competence qui vaille: SE FAIRE ELIRE.

        Dire que Trump est incompetent pour le reste me fait marrer….en politique, ils le sont tous, car ils ne peuvent de toute facon pas etre competent dans les sujets qu’ils vont devoir gerer, tellement ceux ci sont varies par definition.

        Tjs un plasir de voir les blaireaux commenter des elections de miss en parlant de competence…

      • C’est vrai que Trump n’a pas du tout, mais vraiment pas du tout attaqué Clinton sur le fait qu’elle était la candidate des élites financières et politiques … Jamais. Il n’est pas du tout supposé être le candidat contre l’establishment, donc bien CONTRE quelque chose …
        Bref, a t il proposé autre chose que de pisser sur le système ? A part quelques mesurettes qui ne remettent pas du tout en cause l’ordre actuel ?
        Donc vous confirmez que, selon votre propre système de valeurs, Trump est un charlot.

      • >C’est vrai que Trump n’a pas du tout, mais vraiment pas du tout attaqué Clinton sur le fait qu’elle était la candidate des élites financières et politiques … Jamais. Il n’est pas du tout supposé être le candidat contre l’establishment, donc bien CONTRE quelque chose …

        Wep et alors…, c’etait son fond de commerce….sauf que lui il l’a bien fait. Les autres disaient etre intelligents ..(soit disant huhu)

        >Bref, a t il proposé autre chose que de pisser sur le système ? A part quelques mesurettes qui ne remettent pas du tout en cause l’ordre actuel ?

        Non et alors ? Y a un truc qui te passe au dessus de la tete je crois: soit tu fais le populiste, soit tu proposes un truc qui rassemble et tu proposes donc autre chose que les trucs qui sont foireux de base.

        >Donc vous confirmez que, selon votre propre système de valeurs, Trump est un charlot.

        Trump a gagne, Il est donc moins charlot que les autres….(par contre ca reste un connard mais ou ai je dis le contraire ? oh wait nulle part…)

      • A un moment vous critiquez l’équipe Clinton de ne pas avoir fait de propositions intéressantes. Et 3 messages plus bas, vous dites que Trump n’en a pas fait non plus, mais pas grave. Vous dites que Clinton et sa clique ont tort, pour dire plus loin que la majorité des gens ont tort (donc normalement, elle aurait du l’emporter ???).
        Bref, pas bien sûr que ça soit clair dans votre tête. Je vous laisse y réfléchir calmement, après avoir vu une oeuvre à votre niveau (du genre « l’âne trotro chercher monsieur doudou »), et on en reparle ok ?

      • Sigh…indecrottable…active tes deux neurones et comprend qu’un parti soit disant serieux doit apploiquer une autre methode que celle d’un populiste.
        Chacun doit appliquer la methode la plus approprié pour lui:
        Trump ne pouvait pas gagne en faisant un truc de parti standart, il a donc choisi la BONNE methode pour lui meme.
        La clique Clinton voulant gagner sur le serieux, il ont choisit la methode TRUMP: mauvaise methode pour eux.

        Tu vois y a rien d’incoherent la dedans. Mais bon hein…je vois que c' »est un peu difficile pour toi…laisse tombe la politique….

      • « Dire que Trump est incompetent pour le reste me fait marrer….en politique, ils le sont tous, car ils ne peuvent de toute facon pas etre competent dans les sujets qu’ils vont devoir gerer, tellement ceux ci sont varies par definition. »

        + 666

        Non seulement personne ne peut être compétent, mais personne ne peut être légitime non plus. Platon et Jean-Jacques Rousseau sont les plus gros trolls de l’univers.

      • « Un truc foireux », « les trucs de populistes », « un truc de parti standard »… Ca fait beaucoup de « trucs » pour cette fine analyse politique, merci Steuphane de nous avoir éclairé par tes savantes explications.
        Tous les blaireaux que nous sommes devraient se cotiser pour te payer une belle cryogénisation, afin de pouvoir te garder au frais et te ressortir en cas de besoin. Le froid, ça converse tout, même les cons. Et les cons servent parfois.

      • > Un truc foireux », « les trucs de populistes », « un truc de parti standard »… Ca fait beaucoup de « trucs » pour cette fine analyse politique

        Pas ma faute si ce truc qu’on a appelle campagne electorale a ete aussi consternant de mediocrite.

        > merci Steuphane de nous avoir éclairé par tes savantes explications.

        De rien, mais je doute que tu aies compris quoi que ce soit.

        >Tous les blaireaux que nous sommes devraient se cotiser pour te payer une belle cryogénisation, afin de pouvoir te garder au frais et te ressortir en cas de besoin. Le froid, ça converse tout, même les cons. Et les cons servent parfois.

        Oui mais je vois pas le rapport entre moi et les cons. Les cons y en a plein partout , et t’as raison ils servent parfois, notamment a me faire rire comme tu le fais. Bon sinon je suis pas pour ou contre la tele realite, je m’en tappe, je ne regarde pas la tele. Payer la redevance c’est pour les cons.

      • « Pas ma faute ». Une argutie récurrente chez stephane. Dommage que tu sois aussi mélodieux et littéraire qu’un BHL, sinon t’aurais pu te lancer dans la chanson:

      • Par pitié stéphane, fermez la. Avec votre air condescendant et vos propos qui ne peuvent s’empêcher d’être insultants à chaque phrase, tout en affirmant d’un ton sûr de soi que vous savez parfaitement tout ce qu’il faut faire, vous donnez tout sauf envie de vous écouter, d’ailleurs personne ici ne prend en compte ce que vous dites, hormis pour vous remballer (sauf qu’eux le font poliment, contrairement au grossier personnage que vous êtes).
        Donc voilà, allez écouter de la musique, sortez, allez au musée, mais par pitié arrêtez de polluer cet espace commentaire qui se passera très bien de votre géniale analyse.

        C’est d’ailleurs drôle que ce soit les plus gros blaireaux qui traitent intempestivement les autres de blaireaux, je dis ça hein..

    • Nom de nom Stéphane est en forme !

      Le pire, c’est que je ne suis pas nécessairement contre tout ce qu’il dit dans cette réponse (encore que, faire du « lui est méchant » sans rien proposer à plutôt bien fonctionné pour Hollande).

      Stéphane n’a pas bien lu Kwiskas qui dit rejoindre « partiellement » le constat (chaque mot importe Stéphane).

      Et je remarque qu’il est toujours aussi mesuré, poli et prompt à participer constructivement à une conversation.

      • >Et je remarque qu’il est toujours aussi mesuré, poli et prompt à participer constructivement à une conversation.

        Vu le niveau des gens d’ici, inutile de prendre des gants. Entre les SJW et les pleureuses qui se plaignent du resultat de leur propre connerie, y a de toute facon personne.
        Si je dis la majorité des gens sont cons, on m’insulte, et ironiquement, ca insulte la majorité des qu’elle vote pour pas le bon perso :)

        Ca m’amuse :)
        Au fait ceci n’est pas une conversation, ce sont juste des commentaires srvant a faire monter le taux de clic de l’odieux connards…

        >chaque mot importe Stéphane

        Mouais….l’hycrosie habituelle, sagit de pas avoir d’avis tranche, histoire de contenter tout le monde.
        manque de couille totale.

      • En fait Stephane fait du Trump… Il s’emporte facilement, est grossier, mais ne dit pas que des conneries. Enfin, quelques unes quand même tel son idole, ce qui lui fait perdre à lui aussi beaucoup de sa crédibilité. Dommage.

      • En disant tout et n’importe quoi de façon répétée, statistiquement il va arriver un moment ou quelque chose de sensé est dit. De la à parler de crédibilité au sujet de Stephane, je trouve que ça pousse le bouchon vraiment très loin.

      • Robert…ta fixation sur moi est malsaine…tu devrais parler a ton psy de ton refoulement.

      • J’vais t’en parler à toi plutôt, tu doit bien avoir un doctorat en psychologie qui traine quelque part nan ?
        Alors, docteur Stephane, j’aimerai beaucoup que vous m’expliquiez comment un refoulement, qui est, rappelons-le: l’occultation totale de certains souvenirs pour maintenir son intégrité psychique, pourrait aboutir a une fixation sur votre personne ?

      • >un refoulement, qui est, rappelons-le: l’occultation totale de certains souvenirs pour maintenir son intégrité psychique

        Comme je disais, un jour peut etre tu diras un truc de pertinent….ce jour la n’est pas encore venu…

      • > Vu le niveau des gens d’ici, inutile de prendre des gants
        C’est vrai que, tant qu’à prendre les gens pour des demeurés, autant en plus les insulter. Ca aidera sans doute à être plus persuasif …

        > sagit de pas avoir d’avis tranche
        Perso je me méfie des personnes ayant un avis trop tranché, généralement ça dénote d’une conviction quasi religieuse dans une thèse, un manque d’esprit critique et analytique, et une incapacité à se remettre en question.
        Généralement je considère que la réalité n’est ni noire, ni blanche, mais un ensemble de couleurs, et encore ce spectre visible n’étant qu’une infime partie de ce qui constitue la réalité.
        Mais je viens de me rappeler que vous êtes en fait une anomalie spatio temporelle de type binaire ; donc je comprends mieux pourquoi vous n’arrivez pas à comprendre autre chose que du 0 et du 1.
        Alors je vais faire simple, avec moult métaphores pittoresques, pour que vous puissiez bien comprendre mon opinion. Donald Trump est une sombre merde, qui a profité de la haine d’une partie de la population pour le système, qui a exploité les fractures d’une société malade, qui a menti abondamment, afin d’accéder à un poste pour lequel il n’est absolument pas prêt. Forcément, il va échouer à répondre aux attentes de son électorat, et là, deux possibilités : soit ceux ci vont s’en rendre compte, et ils vont élire encore pire la prochaine fois (ou peut être, qui sait, un peu mieux), soit il va réussir à dresser un certain nombre de pare feux, en désignant de nouveaux boucs émissaires qu’il va livrer à la vindicte populaire pour cacher ses échecs, ses errements et ses mensonges. Mais bien sûr, quand on est un crétin sûr de soi, c’est toujours la faute des autres.

      • >un refoulement, qui est, rappelons-le: l’occultation totale de certains souvenirs pour maintenir son intégrité psychique

        Comme je disais, un jour peut etre tu diras un truc de pertinent….ce jour la n’est pas encore venu…

        Alors si tu sais mieux que moi, va falloir nous faire part de tes lumières, (même si elles sont pas présentes à tous les étages). Parce que la pour l’instant, je te files une définition, tu comprends tellement pas de quoi ça parles que tu fait l’autruche « nananan c’est pas vrai c’est pas vrai!!!! ». Même un demeuré congénital comme toi doit pouvoir faire (un peu) mieux.

      • wep je sais miux que toi, et en meme temps si tu savais lire tu regarderais la definition qui apparait quand on tape refoulement dans un moteur de recherche. Tu verras que c’est pas forcement lie aux souvenirs.
        Et comme tu confirmes donc que tu ne sais pas lire, je vois pas en uoi ce que je pourrais ecrire changerai quoi que ce soit a ta connerie…
        Donc je fais court: va voir un psy, t’en as besoin.

      • http://sante-medecine.journaldesfemmes.com/contents/827-refoulement-psychologie

        Tu veux dire la définition qui est donnée là ? Celle qui valide mon propos et confirme ta connerie ?

        Et comme tu confirmes que pour toi survoler une recherche google c’est être un éminent spécialiste, je t’invite à envoyer moults CV à BFM TV.

        Donc je fait un peu plus long: docteur Stephane, spécialiste BFM TV, pouvez vous nous expliquer le lien entre mon hypotyhétique refoulement et ma supposée fixation sur votre personne ?
        Non ? C’est bien dommage, je me languissais de vous voir encore déballer votre proverbial génie sur cette toile…

      • Non celle la:
        >Le refoulement est la tentative psychologique d’un individu de repousser ses propres désirs et envies. >Le refoulement joue un rôle important dans la plupart des troubles mentaux. Le refoulement est >également l’un des concepts majeurs de la psychanalyse développés par Sigmund Freud.
        >de wiki,
        qui confirme donc ta debilite profonde….qui insiste en plus mais continue, plus t’insistes plus tu creuses :)

      • Oui, donc tu prends des bouts de phrases, tu les sors de leur contexte et les réarrange pour leur faire prendre le sens que tu veux en ignorant les éléments qui ne t’arrangent pas. C’est à la fois très pertinent, honnête et absolument discret comme façon de faire.

        Pis on est 2 a creuser: moi j’ai le pistolet chargé, et toi tu creuses (avec acharnement je doit l’avouer)

      • Non georges pas un bout de phrase, la phrase complete….

        Sinon un homo qui refoule ce sont ses souvenirs le probleme j’imagine…..continue a te ridiculiser Robert…t’as touche le fond sur le sujet la.
        Bref tu sais toujours pas lire….ce qui explique pourquoi tu n’ecris que des conneries…

      • Oui, excuses moi une phrase avec sujet verbe complément sortie de son contexte, (c’est vrai que t’es le roi de l’exactitude), du coup ça change absolument tout.
        En ne sortant plus un bout de phrase de son contexte, mais une phrase entière de son contexte, on peut ainsi devenir le champion de la pertinence de l’exactitude et de la vérité. Pas comme ces sales homo pervers dégueulasse qui, donc, ne refoulent pas leur souvenirs comme des tapettes, parce que le refoulement c’est pas ça que ça veux dire si on lit de travers la première phrase de l’inattaquable source qu’est wikipédia.

      • Oula vous devenez encore plus compliqués que je ne le suis, avec de longs débats (alors que pour ma part je voulais passer à des phrases courtes par pure jalousie)

        Oui, le Stéphane dont j’avais brièvement et imprudemment utilisé le même pseudo est plus en forme et a plus de courage que moi pour débattre.
        Je pense pareil, il n’a pas tort sur certains points aux USA, notamment concernant les électeurs que l’on a oubliés.
        .
        Dans le doute, j’aurais voté pour Hillary Clinton en ayant peur de me planter et en sachant que c’est une mauvaise décision (en espérant que ce soit la moins pire), simplement parce que je trouve les déclarations de Donald Trump inacceptables. Bien qu’il ait été avec Bernie Sanders (mon premier choix) un des seuls candidats à sembler vouloir défendre la classe moyenne.

        Cela dit, Trump aurait pu grossir son discours de façon outrancière mais ne pas vraiment le penser. On en jugera aux actes.

        Stéphane, je voulais défendre l’article de l’OC mais d’autres l’ont fait mieux que moi. Je me contenterai d’aller dans leur sens et d’ajouter que les politiques actuels font du Mitterrand, ce n’est pas qu’ils soient mauvais, mais lui était tactiquement hors norme ; et il disposait du bénéfice d’une relative nouveauté, plus concernant le contexte que pour le procédé lui-même.

        C’est raté pour les phrases courtes. :r

  13. >C’est vrai que, tant qu’à prendre les gens pour des demeurés, autant en plus les insulter. Ca aidera sans doute à être plus persuasif …

    Ah oui c’est vrai parlons des gens qui ont changé d’avis apres un thread de commentaires…..heu zero ?

    >Perso je me méfie des personnes ayant un avis trop tranché, généralement ça dénote d’une conviction quasi religieuse dans une thèse, un manque d’esprit critique et analytique, et une incapacité à se remettre en question.

    Ou tout simplement qu’ils ont raison…et les autres torts, meme les ceux qu iont tort sont la grosse majorité…

    >Généralement je considère que la réalité n’est ni noire, ni blanche, mais un ensemble de couleurs, et encore ce spectre visible n’étant qu’une infime partie de ce qui constitue la réalité.

    En gros ton avis on s’en branle donc, t’es juste une merde prete a retourner sa veste pour son propre interet.

    >Donald Trump est une sombre merde,

    Sans deconner,
    Clinton aussi.

    Captain obvious…

    • Du coup tu t’exprimes ni pour convaincre, ni pour la beauté de la langue, ni pour simplement discuter avec des gens. Du coup pourquoi tu perds ton temps ici ?

      • Pourquoi ? PArce que ca me fait marrer de voir les cons s’auto congratuler de leur pseudo intelligence en repetant a qui mieux mieux les memes conneries que d’habitude…et surtout les voir s’ enerver quand on le leur fait remarquer comme des singes en cages.
        Quand a perdre mon temps, qqs minutes par jour pour ca ca vaut son pesant d’or

      • Donc toi, qui répète tout le temps les mêmes et sempiternelles opinions toutes faites, te jettes des fleurs sur ta soi-disante intelligence et s’entête à sortir des insultes bas de gamme, tu le fait pour te moquer des cons qui s’auto-congratulent de leur pseudo-intelligence en répétant a qui mieux mieux les mêmes conneries que d’habitude et surtout les voir s’énerver.
        C’est un système intéressant, mais peu efficace en terme d’investissement de temps et d’efforts. Dans un souci de rentabilité, je te conseille l’achat d’un miroir.

      • « Naaaan, mais en vrai, je regarde pas parce que j’aime biennnn, mais c’est parce qu’y sont connns, et c’est marrannnt, mais sinon je contre la TV réalité, heinnnnn. »

    • >Clinton aussi.
      Mais Hillary ou son mari ? Non parce que si on fait une recherche google image…

      Je ne faisais que passer, sur ce lâchez-vous, insultez moi si le coeur vous en dit, c’est cadeau, c’est pour moi.

      • Bah c’est comme Trump : on parle de qui ? De Donald ou de Melania ? Car peut être qu’en secret, c’est elle qui tire toutes les ficelles, depuis le haut de la Trump Tower, emmitouflé dans un manteau en peau de bébé phoque, tout en sirotant son cocktail larmes de veuves/sang de bébé ?

      • On ne s’emballe pas, c’est une boutade à l’intention de ce cher Stéphane en référence à une réponse qu’il a faite à un de mes commentaires situés plus haut. Ce à quoi j’ajouterai que dans le contexte, il est difficile de penser que l’on parle ici de M. Clinton et non de Mme.

      • > Knightmare : pas de problème, j’avais bien compris. Cela dit, cela m’a fait marrer d’imaginer la femme de M. Trump en grande vilaine maléfique (d’ailleurs, dans l’image que j’ai décrite, j’ai oublié le chat noir …).

    • Ah damned ! J’avais posté une réponse mais elle s’est perdue … Je vais essayer de la reprendre.

      Alors pour le premier point, je vous renvoie au cri du vide, je n’ai rien à ajouter.

      Pour les avis tranchés, je vais essayer de vous expliquer. Je pourrais dire « Stéphane est un crétin ». J’ai raison. Je pourrais aussi dire « Stéphane aime bien troller en se faisant passer pour un crétin, car cela occupe sa vie ennuyeuse, ce qui confirme bien que c’est un crétin ». Et j’aurais toujours raison. Je pourrais sinon dire « Stéphane est un autiste attiré par sa maman, du coup il ne sait pas bien communiquer, mais c’est quand même un crétin ». Toujours raison. Ou encore : « Stéphane est un paradoxe spatio temporel binaire », encore une fois j’ai raison.
      Ce n’est pas parce qu’on croit très fort à quelque chose que c’est vrai. Donc j’ai tort, mais je le sais ; tu as tort, encore plus que moi, mais tu es persuadé du contraire.

      >En gros ton avis on s’en branle donc
      Si vous voulez vous paillarder allègrement sur mes avis, – même si je trouve ça étrange – faites vous plaisir avec celui ci :)

      >Clinton aussi
      Mais … Je croyais que vous aviez un esprit binaire tranché en petites rondelles ! On parlait de Trump. PAS CLINTON. TRUMP. Que vient foutre Clinton ici ?
      Même pas foutu de garder le fil d’un sujet plus de trois messages …

      • Dis donc Kwiskas tu fais un élevage de trolls en ce moment? T’arrête pas de les nourrir en ce moment… Pas que ça me dérange cela dit…

      • Salkon : j’avoue que c’est mon péché mignon. Enfin « mignon » … c’est très relatif.

  14. A propos d’Odieux, j’en connais un qui pourrait faire un article en plagiant avec l’esprit satirique qui fait tous nos délices… les commentaires à un de ses propres textes.

  15. petit resume de ta diahree verbale: c’est celui qui dit qui lest…’

    wep et je devais etre impressioné ou destabilisé par ta bafouille ? heu comment dire….non ? alllez insiste, comme robert plus vous repondez plus vous creusez :)

    • gestion des commentaires tjs aussi buggé a ce que je vois….et comme ha vais pas activer la pub juste pour esperer que les les 4 malheureux niveaux maxi d’arborescence de commentaires supporter…tant pis…

    • Ouah, résumer un commentaire de presque 20 lignes en une expression de 8 mots, tu es trop fort Stephane-kun :) ! (ou complètement lobotomisé)

      Non, je ne pense ni te déstabiliser, ni te convaincre. (je me permets de te tutoyer, maintenant qu’on se connait bien, qu’on s’est allègrement insulté et tout … enfin c’était surtout à sens unique jusque là) A ton niveau d’auto persuasion, je pense qu’il n’existe aucun moyen de te faire changer d’avis, tu peux donc tranquillement rester dans ton illusion de vérité absolue « oulalala je suis trop malin, les autres sont des crétins et je me moque bien d’eux », ne t’en fais pas.
      C’est juste que : 1) je suis éleveur de trolls agréé, 2) j’aime bien avoir le mot de la fin (ego surdimensionné tout ça, mais j’ai échoué à devenir génie du mal :( , 3) je ne peux juste pas te laisser poster ta merde sans contrer tes arguments (oui je sais, pour toi j’ai rien prouvé du tout, etc. … encore une fois c’est pas toi qui m’intéresse), car si quelqu’un tombe dessus et ne voit aucun contradicteur, il risque de penser que tu as raison.

      • Eleveur de trolls, d’accord, et je veux bien reconnaître que tu es plutôt doué, mais là on a un spécimen nourri à la shnouf et dont l’ego a été trempée dans l’huile de foie de morue. Faut vraiment aimer ça. Cela dit, bravo pour la performance.

  16. Voilà ce qui arrive lorsqu’une partie de la population se laisse séduire par le populisme et la facilité d’opinion : Elle se transforme en sous-race bâtarde qui élit le premier bouffon promettant les meilleures fellations s’il obtient un poste

    PS : Ah, les russes seraient intervenus dans l’élection et auraient probablement contribué à la défaite de Clinton ? Bof, laissons-les. On va surtout pas agir pour une chose d’une si petite importante, hi hi hi

  17. Sinon vous aviez remarqué que Stephane était un gros troll qui joue au hater en passant son temps à jouer les mecs trop dark pour vous faire rager ?…. pourrait ptetre se présenter en 2017, vu comment ça se passe les élections en occident ces dernier temps, avec un peu d’pot il passé :D

      • Et toi tu joues a quoi ?

        Ca te depasse qu’on puisse reelement penser ce que je pense ?
        T’as le net pourtant…..

      • Non ça me dépasse pas du tout. Y a des gens qui pensent plein de trucs aussi fascinants les uns que les autres. .. que la terre est plate par exemple… qu’on a jamais été sur la lune… que les chambres à gaz n’ont jamais existés aussi.

        La connerie n’a aucune limite mais y a toujours des choses intéressantes qui ressortent des pensées, même celle les plus à chier (en fonction du point de vu où on se situe)..

        Maintenant c’est le style qu’on leur donne, à ces pensées, qui laisse souvent à désirer … Ta ptite touche darkos, excuses moi… Mais tu pourrais énoncer les plus grandes vérités qu’on chercherait même pas à y adhérer tellement la forme est naze. Mais tu vas sûrement répondre « rien à foutre blaireaux. .. j’suis pas la pour vous éduquer… z’etes tellement désespérant quoi. .. nan z’avez pas l’niveau… »… Donc. …… Pourquoi ne pas fermer ta gueule et aller philosopher dans un coin sombre sur la bassesse des humains de bas étage plutôt que perdre ton temps ici ?

        Alors : soit tu es un troll. …… Soit tu es complètement con. Au choix.

        Sinon je joue à EVE online. Et toi ?

        PS : il y a des trolls extrêmement doués ! Peu… Mais y en a.

      • >Pourquoi ne pas fermer ta gueule et aller philosopher dans un coin sombre sur la bassesse des humains de bas étage plutôt que perdre ton temps ici ?

        Et pourquoi pas fermer la votre ? Ou ne pas me lire si ca vous emmerde ? Vous me faites marrer avec votre connerie et vos reponses a cte de la plaque, vous etes de parfaits clowns. Bref, si je le fais c’est parce que vous me faites marrer gratos…
        Encore plus vous voir vous pamez devant la prose de l’Odieux connard, qui n’a d’une rien invente (comme la plupart des blogs/youtuber francais qui ne font que reprendre des concepts existants deja ailleurs) .
        La seule patie marrante, ce sont les commentaires. Et donc j’en profite.

      • Ta vie dois être d’une tristesse… Les vidéos de chats sur YouTube ne te suffisent pas ? J’avoue avoir un peu de peine…
        Que les commentaires de ce blog te fassent rire c’est une chose. Mais de là à y répondre, c’est pas très cohérent. D’où mon injonction (un peu brutale c’est vrai… Mais faut secouer un peu les gens parfois pour qu’ils se bougent).
        Ne me remercie pas ! … Tu tape dans la recherche youtube « kitty funny » et tu t’abonne. ;)

    • C’est une authentique tête de con, il est bien trop persistant pour être juste un troll bas de gamme.

    • Stéphane n’est pas un troll, c’est un paradoxe spatio temporel binaire. En tant qu’amateur de science physique, c’est la première fois que je peux discuter (parce que le terme « échanger » ne me parait pas adapté à la nature de sa prose) avec un tel phénomène, donc j’en profite.
      On peut commencer à établir certaines hypothèses : les paradoxes spatio temporels seraient particulièrement vulgaires et grossiers, tenaces, mais particulièrement illogiques (normal, ce sont des paradoxes). Reste à en trouver d’autres pour confirmer ou infirmer.

      • Pas d’accord. Un paradoxe spatio temporel devrait être logique. Une logique paradoxale, qui nous échappe forcément et qui se construit sur des niveaux très variés de l’espace et du temps, mais une logique quand-même. Mais le phénomène Steuphane semble bien l’illustrer, puisqu’il se contredit régulièrement. Il suit sa propre règle du paradoxe. CQFD.

  18. N’oublions que la plupart des cadres du parti républicain ne peuvent pas sentir Donald Trump, qui les a insulté tout autant qu’Hillary Clinton lors de la primaire. Il ne sera donc pas soutenu dans la plupart des points de son programme par le Congrès, donc on peut dire qu’il a les mains liés sur pas mal de choses. A noté d’ailleurs que cela aurait été aussi le cas pour la candidate démocrate ou pour Sanders.

  19. Bon, je voudrais pas qu’on me croit évoluée en ce qui concerne la politique (à vrai dire je m’en tamponne force Jedi puissance 10 000), mais jusqu’ici ce que je lis consiste surtout à vous foutre sur la figure à grands renforts de « pousse-toi d’là que j’my mette ». Vu le niveau des gens d’ici/Les cons s’auto-congratuler/DT est une sombre merde/Sous-race/ bâtarde/ premier bouffon/ fellation canapé (ou debout, tiens !), ça me paraît tout de même aller contre le principe « démocratique(?) » du passage aux urnes.
    Je n’ai pas un amour délirant pour Donald Trump (loin de là), et Hillary Clinton ne me fait pas croire non plus aux licornes et aux Bisounours. Mais c’est leur vote, aux Américains, et je présume qu’on rigolera (jaune ou pas) quand arriveront nos passages dans l’isoloir.
    Je suis tout aussi scandalisée par l’épouse de Bill Clinton qui a vu (et reconnu) les dépôts blanchâtres de son mari sur la robe de sa secrétaire que par le simili mannequin du CANDIDAT qui ne s’offusque pas de l’entendre dégoiser sur « grab her by the pussy », sans se sentir un instant dévalorisée par l’image de la femme que donne son CONjoint.
    Ce qui m’effraie quelque peu – aussi bien Outre-Atlantique qu’ici en France – c’est qu’on a l’impression que dès qu’elles/ils atteignent le pouvoir, cela devient des dieux intouchables : désolée, ça reste des humains de base, avec leurs idées boiteuses, leurs désirs pervers, leurs travers ridicules, et quelquefois des bons côtés (oui, je cherche encore, mais je suis naïve, Hein ?).
    Comme d’habitude, il s’agit ici du pouvoir de l’argent qui s’élève au dessus de tout le reste. Les opinions, les plans et thèmes de campagne, c’est pour faire de la réclame, faire marcher les médias, leur donner de la puissance… et leur donner de l’importance sur la scène. Il est surtout navrant de constater que la formule « There’s no business like show business », ça n’est pas une particularité amerloque, ça côtoie le pouvoir partout, même ici.
    « Panem et circenses », y a que ça pour donner un semblant de vie à la politique. M’enfin, j’dis ça, j’dis rien, moi…

    • Certes, mais on peut s’interroger sur le caractère démocratique du système électoral américain:
      – plus d’Américains ont voté pour Clinton que pour Trump, mais ça représente moins de grands électeurs;
      – ce sytème de grands électeurs fait que le vote de certains citoyens vaut jusqu’à 3,5 fois plus que le vote d’un autre qui vit dans un autre Etat (je peux vous retrouver lesquels, si vous voulez une source).

      Vous allez me dire, et vous aurez raison: le système était connu avant les élections et les partisans de Clinton ne l’auraient pas remis en cause si elle avait gagné. Mais c’est tout de même un fonctionnement interpellant.

      Ce qui est interpellant aussi, c’est que la moitié des Américains n’ont pas été voter. Au final, Trump est élu par moins d’un quart des citoyens. Peut-on vraiment parler de démocratie?

      Et, enfin, le vote est le reflet d’un clash entre les générations. Selon les estimations, Clinton passait haut la main si seuls les « millenials » avaient voté. Alors, certes, ils ne sont pas les seuls membres de la société et il faut prendre l’avis de tout le monde en compte, mais on constate, comme avec le Brexit, que le vote est en quelque sorte confisqué par les plus âgés, pyramide des âges oblige (et souvent, hélas, désintérêt des jeunes pour la politique – on peut comprendre pourquoi, mais c’est un très mauvais calcul). Or, ce sont souvent les jeunes qui vont supporter le plus les conséquences des choix des politiques.

      [Mon côté cynique et mysanthrope me pousse à dire que le vote est aussi, et toujours, confisqué par les cons, proportionnalité oblige, mais je sens qu’on va me dire que je suis méprisante – ce qui est vrai.]

      • Pour la Présidentielle aux USA il aurait mieux valu en effet que ça se joue uniquement sur le nombre de voix au niveau national.
        Peut-être commencent-ils à s’en rendre compte et un jour ils pourraient réformer leur mode de scrutin malgré la nécessité de respecter autant que possible leur système qui est une fédération d’Etats.
        Je ne sais pas.

        Mais je suis bien plus choqué par les primaires démocrates, ils ont bousillés mon Bernie.

        Peut-on parler de démocratie ? Oui, même si la cuisine des démocrates me reste en travers de l’estomac…
        Je vois la démocratie comme le droit de se planter soit même et à la fin, essayer la bonne solution. Churchill avait dit quelque chose de proche concernant leur pays.
        – Le principe c’est de le faire soit même. Et ne pas trop en souffrir. sur ce point je voulais ajouter quelque chose, mais sur ma vie je ne me souviens plus de ce que c’était. :d

        – J’imagine qu’un cadre, un contexte (séparation des pouvoirs, sens de l’intérêt général, défense des droits individuels, etc – tout ça ne se construit pas en un jour, c’est un long arbitrage, une évolution qui n’est pas toujours très linéaire) est important pour que les gens ne fassent pas n’importe quoi.
        C’est cool, je viens de démontrer avec plusieurs siècles de retard l’intérêt d’une constitution.

        Quant aux cons.. j’aimerais l’être à temps plein, ça serait déjà un progrès j’aurais l’impression d’être vrai et non pas une ombre, un semblant d’être humain.
        Disons que tout gouvernant qui laisse dépérir le système éducatif et joue sur les peurs des gens plus que leur générosité et leur intelligence, on sait dix ans après sur qui lui ou ses successeurs espèrent compter pour être réélus. (Merci George Walker B ..)

        Bon courage avec tout ça.
        Amicalement :)

  20. >plus d’Américains ont voté pour Clinton que pour Trump, mais ça représente moins de grands électeurs;

    Et si il y avait eu un autre systeme les resultats auraient ete differents, les electeurs potentiel de Trump (et vice vers) ne s’etant pas deplaces la ou de toutes facons il etaient battus largement. Bref compter le nombre de vote total aux US n’a strictement aucun sens, a part pour les debiles.

    >Trump est élu par moins d’un quart des citoyens. Peut-on vraiment parler de démocratie?
    Non deja c’est plus une republique qu’autre chose, y a que les debiles qui apellent democratie le pouvoir dans es mains d’un seul homme elu une fois tous les x annees….

    > ce sytème de grands électeurs fait que le vote de certains citoyens vaut jusqu’à 3,5 fois plus que le vote d’un autre qui vit dans un autre Etat

    Bah oui c’est du federalisme, Trump n’est pas le president d’un ‘pays’, mais le president de plusieurs etats…mais bon l’inculture francaise est en action….

    >T qui ne s’offusque pas de l’entendre dégoiser sur « grab her by the pussy », sans se sentir un instant dévalorisée par l’image de la femme que donne son CONjoint.

    Parce qu’elle est a minima intellectuellement honnete ? Quand les femmes ne choisiront pas dans leur grande majorite plus riche/meilleur position sociale qu’elle meme, on en reparlera…

    >Mon côté cynique et mysanthrope me pousse à dire que le vote est aussi, et toujours, confisqué par les cons, proportionnalité oblige

    Captain obvious.

    • Juste histoire que vous n’entreteniez pas d’illusions, Stephane: ce n’est pas que je n’aie pas d’arguments à vous opposer, c’est juste que j’ai décidé de ne plus perdre mon temps avec vous.
      Bisous!

      • Ah non je vous rassure je ne me fais strictement aucune illusions sur le fait que vous sorteriez d’enormes conneries en essayant vainement de me contredire.
        Vous taire est en effet la meileure solution que vous ayez pour ne pas vous ridiculiser un peu plus..

      • Allya, allons, je comprends votre position, mais mettez vous à la place de Stéphane : il n’est pas facile d’être un paradoxe spatio temporel tous les jours. Vous êtes incompréhensibles pour la plupart des humains (normal, car les humains ont quand même un minimum de logique, ce dont est totalement dépourvu Stéphane). Du coup, c’est galère.
        Cela dit, vu qu’effectivement, c’est peu constructif de discuter avec lui, je vais m’y coller, ça me fait plaisir :)

    • Ce qui me fait marrer, c’est que Trump a passé une bonne partie de la campagne à dire que le système électoral était trompé. Il a même déposé des recours contre les résultats d’un certain nombre d’états, avant même que ceux ci ne tombent. Selon toute vraisemblance, et s’il avait un minimum d’honnêteté (ça c’était pour faire rire le public :) ), il devrait donc refuser les résultats de l’élection, et en demander une nouvelle. Ah mais comme les résultats lui sont favorables, bizarrement ça ne le dérange plus … Et ses supporters ne cessent de dire que « oui bon hein, il n’a pas le plus grand nombre de voix, mais le système est tel qu’il est, le remettre en cause est anti démocratique ».
      Enfin, ça me fait marrer jaune … et encore, c’est de l’autre coté de l’Atlantique, si ça se passait chez moi je rirai sans doute moins.

      Le pouvoir dans les mains d’un seul homme ? Le congrès et le sénat sont donc des associations de vieux monsieurs qui parlent politique par plaisir sans doute ? Et les juges suprêmes ? Sans compter ce qu’on appelle les « contre pouvoirs » ? Les lobbies ? Le terrifiant poids de la finance ?

      Pour le fédéralisme … mais … serait on d’accord pour une fois ??? Oulah, je dois être malade, ou vous alors … Enfin bref : oui, l’élection présidentielle américaine est bien une élection fédérale, donc ce sont les états qui élisent le président. Perso je trouve ça dommage quand même, mais bon, chacun son système, aucun n’est parfait.
      Par contre, cela veut bien dire que ce n’est pas une grande vague populaire qui a permis l’élection de Trump, mais bien qu’il est soutenu par une majorité d’états (ce qui est très différent). Sans compter que Trump a largement profité de l’absention. Donc le coup du « oui, c’est un grand mouvement populaire » qui est braillé par ses partisans, ce serait du flan ?

      Peut être que si les femmes choisissent des hommes d’une position sociale ou d’une fortune supérieure, c’est qu’elles sont largement victimes de discriminations : salaires moindres à responsabilités équivalentes, représentation plus faible dans les directions des grandes entreprises, etc. … Alors oui : mécaniquement, si les femmes sont moins riches/bien placées socialement, il y a plus de probabilité qu’elles se retrouvent avec des hommes + riches/mieux placés socialement qu’elles …

      « Captain obvious » : ta capacité à résumer tout et n’importe quoi de n’importe quelle façon est proprement hallucinante ! Tu dois pouvoir résumer un traité philosophique en « c’est compliqué », ou un ouvrage de thermodynamique en « c’est chaud ». Impressionnant !

      • >Ce qui me fait marrer, c’est que Trump a passé une bonne partie de la campagne à dire que le système électoral était trompé.

        Comme quoi il disait pas que des conneries…

        >Il a même déposé des recours contre les résultats d’un certain nombre d’états, avant même que ceux ci ne tombent.

        On est jamais trop prevoyant.

        >Selon toute vraisemblance, et s’il avait un minimum d’honnêteté (ça c’était pour faire rire le public :) ), il devrait donc refuser les résultats de l’élection,

        Heu non rien a voir. Il a gagné en depit d’un systeme foireux, (encore une fois tu imagines que le vote populaire aurait ete le meme avec un autre systeme, c’est un gros si basé sur rien du tout si ce n’est tes fantasmes.

        Enfin, ça me fait marrer jaune … et encore, c’est de l’autre coté de l’Atlantique, si ça se passait chez moi je rirai sans doute moins.

        >Le pouvoir dans les mains d’un seul homme ? Le congrès et le sénat sont donc des associations de vieux monsieurs qui parlent politique par plaisir sans doute ? Et les juges suprêmes ? Sans compter ce qu’on appelle les « contre pouvoirs » ? Les lobbies ? Le terrifiant poids de la finance ?

        Je parle d’election nominatives en general, ils font ce qu’ils veulent a leur niveau en fonction des pouvoirs de leur charge, la encore tres trop con pour comprendre.

        >Pour le fédéralisme … mais … serait on d’accord pour une fois ??? Oulah, je dois être malade, ou vous alors … Enfin bref : oui, l’élection présidentielle américaine est bien une élection fédérale, donc ce sont les états qui élisent le président. Perso je trouve ça dommage quand même, mais bon, chacun son système, aucun n’est parfait.
        Par contre, cela veut bien dire que ce n’est pas une grande vague populaire qui

        Et voila deux secondes apres tu repars sur le vote populaire…tes neuronnes ont tenu 2 secondes en activite…le vote populaire n’a aucune valeur dans ce systeme.

        Sinon L’abstention elle te demande de pas parler a sa place, les abstentionistes ne soutiennent personne point final. Ce sont les plus democrates d’entre tous. Ils n’ont pas besoin d’un pseudo chef.

        >Peut être que si les femmes choisissent des hommes d’une position sociale ou d’une fortune supérieure, c’est qu’elles sont largement victimes de discriminations : salaires moindres à responsabilités équivalentes, représentation plus faible dans les directions des grandes entreprises, etc. … Alors oui : mécaniquement, si les femmes sont moins riches/bien placées socialement, il y a plus de probabilité qu’elles se retrouvent avec des hommes + riches/mieux placés socialement qu’elles …

        Sauf que ca arrive dans n’importe quel couche sociale des plus pauvres au plus riches.
        Bref encore une fois reponse stupide a cote de la plaque. Color me surprised….

        >« Captain obvious » : ta capacité à résumer tout et n’importe quoi de n’importe quelle façon est proprement hallucinante ! Tu dois pouvoir résumer un traité philosophique en « c’est compliqué », ou un ouvrage de thermodynamique en « c’est chaud ». Impressionnant !

        Ou peut etre que ce que je resume est effectivement simple et que t’es juste trop stupide.

    • Oui mais bon, c’était aussi valable pour Kenedy non ?
      Pourquoi soulever ce point là pour Trump et pas pour tous les autres ?

  21. Ma foi, @Allya, je ne nie pas être peu connaisseuse du système établi pour le vote aux USA, il n’empêche que ce que tu expliques confirme bien l’histoire du pouvoir qu’a l’argent sur les idées (je n’ai pas dit morale, mais ça revient peu ou prou au même) et il me semble que ceux qui ont voté DT l’ont fait sur le principe de l’argent qui reviendra mieux dans leur poche, en évitant la « racaille » et autres minorités peu ragoûtantes à leurs yeux.
    Maintenant, en ce qui concerne la jeunesse peu concernée par les urnes, on pourrait développer tout une discussion sur le fait que ce sont leurs miches (nourriture ou anatomie) qu’ils défendent mais que ça a l’air de les emballer nettement moins que leur petite routine avec ses plaisirs faciles également en France… Bientôt les élections ici aussi, de quoi se gausser ou s’affoler d’avance, au vu du désintérêt national, Hummmm ?
    Par rapport au fédéralisme américain, @Stephane, je suis sûre que l’inculture française n’empêchera pas la classe politique d’ici de faire sa tambouille à coups de Jarnac, avec des résultats tout aussi manipulés qu’aux USA : je crois qu’en ce qui concerne les combines, l’esprit franchouillard n’a pas besoin d’aide.
    Comme je suis par nature profondément pessimiste, je dirais qu’on n’a pas encore atteint le fond pour que le peuple se remue le croupion devant l’incurie du système actuel.
    Je pars du principe que ce seront toujours les puissants qui tireront leur épingle du jeu, et toujours les mêmes qui feront les poubelles, quelles que puissantes (et sensées) que puissent paraître les commentaires et les prises de position dans ces temps de liberté d’expression Netienne.
    Quant à la notion de liberté et son étendue, je reste sceptique. Maintenant, je serais la première à me réjouir d’avoir tort et voir le réveil des mentalités.
    Qui vivra verra…

    • Le pouvoir de l’argent.
      Pourtant Hillary Clinton bénéficiait de fonds considérables pour sa campagne, au point de croire que c’était gagné d’avance vu la petitesse et l’amateurisme apparent de l’équipe adverse. Elle a néanmoins perdue, alors qu’elle semblait la candidate des milieux d’affaires.
      – Certes Donald Trump est un milliardaire. Quant à l’amateurisme dont je parlais pour son équipe électorale, j’ai des cauchemars concernant un des rares soutien de Trump, Peter Thiel. J’espère qu’il n’avait pas dans ses manches l’équivalent de son outil pour exploiter le bigdata, Palantir… sa création (extrême multiplicité de son usage et utilisation novatrice de concepts plus que la simple puissance de calcul). Cet outil est-il si efficace au point d’offrir un avantage deloyal; Je n’en sais rien. Je ne crois pas.. et je pense que non, de toute façon ils ne l’ont pas utilisé, Trump et son équipe étaient sans doute assez habiles pour tout faire eux même. Harry Truman avait déjà gagné par surprise avec un suspens similaire. C’est l’époque qui veut ça, pour le pire ou le meilleur. (je préfère laisser les cauchemars dans les histoires de Stephen King, c’est plus reposant que dans la réalité)
      – Certes Trump semble très bien s’entendre lui aussi avec les lobbies.

      Mais ce pouvoir de l’argent n’est qu’une force parmi d’autres.
      Je crois que ça se passe très mal dans une société quand elle a été traumatisée par des catastrophes, un manque soudain et terrible de ressources, et des guerres ou des invasions successives, ou une lente pénurie et un lent effondrement qui est en est presque invisible mais tout autant implacable. Là oui, nos descendants risquent de fouiller les poubelles pendant longtemps. On en est pas là.
      A nous d’avoir un réveil des mentalités, et avoir conscience de nous-même et du monde qui nous entoure. Quelle qu’en soit la difficulté dont je ne doute pas qu’elle soit assez élevée :d

  22. Au final, ma conclusion est qu’on va dans le mur, et ma foi en la nature humaine étant plus qu’à la portion congrue, ce qui se passe de l’autre côté de l’Atlantique tendrait à prouver que la mondialisation de la c.nnerie est en marche.
    Pauvre Terre, pauvre humanité, pauvres de nous, merci à l’Odieux Connard de pimenter le débat.

    • Malheureusement, je ne peux qu’être d’accord.
      Sans ma famille et le Seigneur Odieux, j’aurai déjà TOTALEMENT perdu foi en l’humanité.
      On est la première et seule espèce qui est en train de déglinguer la planète, on est les animaux les plus meurtriers qui aient jamais existé, y compris envers notre propre espèce, et on trouve le moyen de dire au choix :
      – Qu’on a le droit
      – Que c’est pas grave
      – Sé mèm pa vré konar (pour le dernier mot, je le considère comme un compliment)

      J’ai une théorie comme quoi quelque chose aurait cloché lors de l’évolution de l’être humain. En effet je vois mal la nature créer un animal qui le détruira plus tard…

      Heureusement l’Odieux Connard est là pour me secouer (de rire, pas avec une pelle), pour me dire que roh, c’est bon là, rigole un peu, pour critiquer toujours aussi finement, et pour me redonner un peu d’espoir que l’être humain ne sera pas si con jusqu’au bout!
      (J’attends mes 50 euros dans une enveloppe posée sur le rebord de ma fenêtre, monsieur/capitaine/professeur/roi des critiques Connard. Et je veux un bonus pour le « roi des critiques »)

      • Je vais me permettre de nuancer un peu ces propos. Je ne nie pas la tendance actuelle de l’humanité pour la corruption massive de l’environnement planétaire, et l’absence de réactions adaptées à l’échelle globale, ainsi que les conséquences sur la population humaine à long terme.

        Cela dit, dire que l’humanité est la seule espèce capable de s’autodétruire par un manque de modération, c’est une erreur grave, relevant d’un anthropocentrisme assez fort (même si vu d’un angle négatif). L’équilibre d’un écosystème n’est absolument pas du à une quelconque modération liée à une sorte de sagesse innée des espèces qui le peuplent, mais bien un mécanisme écologique qui fait qu’un système instable tend à évoluer vers la stabilité (comme en physique : un système instable tend vers la stabilité, c’est pareil en écologie).

        Prenons un exemple : une île complètement isolée, avec un biome équilibré, comprend des végétaux, des herbivores et des carnivores. Les herbivores mangent les végétaux, mais la population d’herbivores est limitée par la population carnivore, ce qui fait que les végétaux ne sont pas mangés trop vite, et ont le temps de croître et se multiplier.
        Maintenant, supposons qu’un virus éradique la population de carnivores. Que va faire la population d’herbivores ? Va t elle mettre en place un contrôle des naissances, ou procéder à un rationnement des ressources végétales ? Bien sûr que non : la population d’herbivores va croitre, encore et encore. Elle va peu à peu entamer la quantité de nourriture disponible, jusqu’à compromettre le renouvellement de la végétation. Finalement, la nourriture va finir par manquer, en rapport de la taille de la population d’herbivores. Ceux ci vont mourir massivement, jusqu’à ce que la population redevienne supportable pour ce qui reste de végétaux. Un nouvel équilibre est atteint, mais avec une population nettement plus faible d’herbivores. Ce genre d’exemples existent.

        Maintenant, la différence avec l’homme ? Celui ci fait exactement ça, mais à l’échelle planétaire. L’homme n’est pas meilleur que n’importe quel animal : il fait ce qui est codé au plus profond de son être, c’est à dire assurer la survie de ses gènes, et par là, de son espèce ; quitte à mettre en danger son espèce dans le processus. Une autre différence étant qu’il dispose de nettement plus de moyens pour assurer la croissance de sa population, et que par là il entame d’autres ressources que simplement des ressources alimentaires.
        Mais, petit espoir, une autre différence fondamentale de l’homme par rapport à d’autres espèces, c’est sa nature d’espèce « consciente » de son impact : on devrait, de par notre nature à pouvoir analyser notre impact sur la biosphère, être capable de comprendre ce processus de croissance auto destructeur, et d’y trouver une solution (ou au moins essayer). Ca commence, au moins sur une partie de la population.
        Est ce qu’on y arrivera ? Vous avez l’air convaincu que non. Franchement, personnellement, je n’en sais rien. On verra bien.

      • Bon j’arrive pas à répondre à Kwiskas, du coup je me réponds à moi.
        C’est vrai que je vois les choses un peu négativement, et je suis persuadé qu’on peut y arriver.
        Mais comme tu l’as dit, là on est plus sur une petite île, et surtout, ce qui est en train de se passer, c’est uniquement à cause du bullshit de l’être humain, qui n’est pas meilleur qu’un autre animal, mais qui a, selon moi, plus de responsabilités.
        Je m’explique :
        Quand on prend en compte le fait qu’on a les technologies le plus perfectionnées de la planète, qu’on est l’espèce qui maîtrise le mieux le langage et que jusqu’à nouvelle découverte scientifique, nous sommes les animaux avec la conscience la plus évoluée, on ne peut pas dire qu’on ne peut rien faire.
        Maintenant, en prenant en compte le fait que tout l’écosystème de la planète est menacé, que les causes de cette menace sont presque toutes des c*nneries de l’être humain, et que la nature n’arrive pas à gérer ça toute seule comme elle l’a fait tout au long de l’histoire, QUEL ANIMAL est le mieux placé pour régler ça ?
        Vous avez une heure.
        Après, tous les êtres humain ne sont pas des destructeurs d’écosystèmes, mais il faudrait qu’il n’y en ait AUCUN.

        Bref, ma conclusion est qu’on est trop LENTS à réagir, qu’on peut parfaitement y arriver mais qu’il faudrait que certains se bougent un peu le c*l.

  23. Je suis complètement d’accord avec vous, @Kwiskas, de manière concise et claire vous avez résumé ma pensée.
    Oui, l’avenir peut basculer du bon côté grâce (?) à notre «conscience» (ou du moins il faut l’espérer pour les générations futures), mais il n’empêche qu’il est peut être des actions humaines qui vont enrayer cette amélioration, non ? Comme je l’ai déjà dit, la politique n’est pas franchement mon rayon, mais je ne suis pas obtuse au point de ne pas réaliser ce que le pouvoir peut faire/détruire sur le monde.
    Et si la régulation est en cours, il faut croire que les images et articles du Net soient aussi véridiques que possible, parce qu’effectivement, la Terre, ce n’est pas vraiment une île… Or, avec DT au pouvoir, il y a sans doute du souci à se faire pour des causes comme l’écologie ou la survie des espèces.
    Il ne s’agit point là de défendre un parti contre un autre, le discours engagé d’HC pour les représailles armées, ça n’a rien de rassurant non plus.
    Si le programme de DT est vraiment suivi mot-à-mot dans son application, il faut juste espérer qu’en deux ans à la présidence, le recul de la « modération » soir rattrapable…

  24. Avec leurs deux neurones les militants ne peuvent pas comprendre le principe du billard à deux bandes. C’est pas pour rien que chez PS-LR ils tiennent les leurs en cage.

  25. Bonjour,

    Exactement le même genre d’avis que le très révolutionnaire « Je voterai le jour ou on comptera les votes blancs »

    On est pas obligé de publier ou d’écrire mais quand on le fait autant s’engager non ?
    Là c’est lamentablement tiède et sans aucun intérêt.

    Bref, même mouillé il restera sec !

  26. « Deux intellectuels assis vont moins loin qu’une brute qui marche. »
    Si le fond de commerce de DT fut la « connerie », comme je le lis assez souvent, alors il a parfaitement compris le jeu démocratique : s’adresser au plus grand nombre, nonobstant la bien-pensance, convenue et creuse, que d’autres (cons ?) veulent lui opposer.
    Avons nous envisagé si DT se proposait de vérifier le deuxième principe de la thermodynamique appliqué à la géopolitique ; une discrète ambition pour un Nobel de Physique ? Cela aurait plus d’envergure que les soirées dégustation-cigares chez les Clinton.

    • Reconnaître que les gens différents de soi ont des droits aussi, c’est de la bien-pensance convenue et creuse?
      Déjà que « jeu » et « démocratique » accolés, ça me file la nausée…

      • Certes « convenue » car ce ne sont pas les différences qui fondent les droits, ces derniers les protègent en les dépassant justement et « creuse » car il est préférable de ne pas penser en rond au motif que c’est bien vu, même au risque d’être vilipendé par les « Matons de Panurge » ; le consensus ne doit pas étouffer le débat, fut-il contradictoire et propre à faire éclore … comment dites vous ? … les différences.

        Votre dernière phrase résume finalement mon propos : l’exercice démocratique devient un jeu médiatique aux idées courtes et, moi aussi, cela me file la nausée.

      • « Reconnaître que les gens différents de soi ont des droits aussi, c’est de la bien-pensance convenue et creuse? »
        Non quand on réfléchit par soi-même.
        Oui pour tous ceux qui en voulant bien faire suivent une doctrine au bénéfice du pouvoir en place.

        Par exemple, dans une petite ville de province des années 80, mes camarades les plus en vue de la classe sont sensibilisés à ce qui se passe en Afrique du Sud, l’apartheid. Ils en parlent, et ils participent à une manifestation en portant le badge touche pas à mon pote.
        Et à coté de ça ils harcèlent un ami, celui dans la classe qui selon eux « ressemble à un paysan », même si le malheureux n’a rien dit ou fait quoi que ce soit de mal.
        et à coté de ça je découvre au cours de l’année que leurs parents sont dentistes, chirurgiens, entrepreneurs, que leurs gamins se fréquentent parce qu’ils sont inscrit au club de tennis local, et ils sont bien vu des professeurs qui fréquentent les mêmes endroits.

        En revanche mon ami dont les résultats scolaires ont étrangement chuté a de plus en plus de pression, jusqu’à ce qu’il aille dans un collège plus approprié à son niveau, comprendre un endroit loin et moins côté.

        Voilà quoi..

        Je me passerais bien de ce genre de bien-pensance.
        Cela n’excuse en rien d’avoir un comportement pire pour se venger, et surtout pas le fait de persécuter des gens sous le prétexte d’une différence.
        La vraie solution serait de sortir de ce cercle infernal. (j’imagine que Nelson Mandela ou Gandhi étaient dans cette optique, et c’est pour cela qu’ils inspirent tant de gens)

        Le candidat « qui emmerde tout le monde » mérite de se voir opposé de vrais arguments et aussi des actes, pas une posture creuse qui va mobiliser les bonnes volontés et fonctionnera un temps, jusqu’à ce que trop de gens soit découragés parce qu’en réalité rien ne bouge au niveau politique.

      • @Ëlfa… Tellement vrai.

        Cela montre bien l’hypocrisie malheureusement de beaucoup de personnes qui, au final, ne cherchent qu’à soigner leur « image publique » mais ne sont pas réellement convaincu par leurs actes. C’est très fréquent dans cette couche sociale dont vous parlez dans votre exemple de « petite ville des années 80 ».

        Cela me fait penser à une personne que j’ai connu il y a quelques années, qui va devenir un jour (malheureusement) médecin (ou chirurgien, un truc dans la médecine vu ses études), elle-même fille de parents médecin/chirurgien, mais qui passe ses soirées (avec ses amis du même milieu social forcément) dans les bars à se foutre de la gueule des pauvres SDF, des pauvres des quartiers difficiles de la ville ou bien que toute personne hors de leur classe sociale qui passent dans leur champ de vision.
        Cela promet comme médecin… Cela montre que ces gens là se lancent dans ce type de carrière juste parce que cela rapporte un max de fric et que cela en jette niveau image publique et non parce que l’humanitaire (au sens large) les intéresse.

        Du même genre, dans une autre mesure, que ceux qui disent « se battre à cœur perdu contre la pauvreté », vont religieusement à ma messe tous les dimanches matin, puis laisse crever le SDF qui demande l’aumône à la sortie de l’église. Bref…

  27. Le chaînon manquant entre le Réel (« pas bien ») et la Bien-pensance (« très bien ») est l’Education (« mieux ») certes culturelle, mais aussi civique (les Droits …et les Devoirs), historique (pas celle qui pèse, celle qui donne une perspective) et, soyons fou, éthique, qu’un malheureux défect orthographique & intellectuel très moderne maintient dans un état « étique ».
    Pour paraphraser, la bien-pensance, l’entre-soi convenu & creux de bon aloi, évite peut-être les « mains sales », mais pas la « nausée ». Les mandats passent, la bienveillance reste programmatique, les problèmes demeurent.
    Allya, ne pensez pas que je veuille faire acte de contradiction envers votre commentaire (certes je suis connard congénital, mais pas encore délicatement odieux … pourtant je m’entraîne) , mais celui-ci aurait pu interroger la situation pérenne d’une partie de la population (par exemple française et incluant ses « différences ») à qui n’est pas proposé de développer son esprit critique, la confortant de façon fallacieuse dans l’unique esprit de critique (actuellement victimaire, c’est très « tendance » ; succès assuré en soirée). Penser le Bien, certainement ; Dire le Bien, je n’y manquerai pas: Faire le Bien … 99% du job. Je crois que Socrate parlait de « parésia » pour le problème de fond qui nous occupe.
    @ notre hôte : « Paradoxe ». Un spoiler sur le « Loup des Mers » de Jack London ?!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s