La Rue des Allocs

Disons-le : il y en a marre. Je suis scandalisé, voire carrément scandaloutré.

Ça suffit, ces assistés qui vont boire des coups avec leurs copains à la buvette avec l’argent du contribuable et qui se disent que tout de même, tout ça, c’est mieux que de chercher un CDI ! Voilà !

C’est pourquoi, afin de relayer ce cri du cœur, je me permets de relayer cette version pré-montage officieuse de La Rue des Allocs,  le documentaire qui a tant fait polémique en France, et de vous la fournir, comme ça, ici, hop, gratuitement. Il vous suffit donc de cliquer sur l’image pour en profiter et enfin découvrir les visages honteux de ceux qui prennent notre argent sans vergogne, camarades.

Allez, hop !

LogoAllocs

Comme toujours, je dis de cliquer, mais vous, vous lisez la légende.

Maintenant que j’y pense, c’est vrai qu’après le montage, le documentaire diffusé ressemblait peu à cette première version que je vous soumets.

Notez qu’il y est toujours question de misère en France, cependant. Une misère différente, disons.

153 réponses à “La Rue des Allocs

  1. EDIT : Je suis venu spammer ce blog avec des pubs honteuses, je me sens sale, s’il vous plaît, n’achetez jamais chez moi.

  2. Je vais dire quelque chose d’impopulaire mais …
    franchement plus d’article comme ça s’il-vous-plaît (et moins de spoil j’entends, c’est ça la partie impopulaire). C’est drôle et pertinent et ça ferait du bien à tout le monde d’avoir une piqûre de rappel sur ce genre de sujet plus souvent, alors que pour les spoils, vous vous répétez de plus en plus …

    • Pour les spoils je sais pas si le côté répétitif vient de monsieur connard, ou des scénaristes…

      • Beh disons que les erreurs de scénario sont toujours les mêmes effectivement, mais les rappeler encore et encore manque d’intérêt je trouve. Être répétitif et chiant soit même (j’exagère) pour critiquer l’industrie cinématographique qui est elle même répétitive et chiante, je suis pas sûr que ce soit très pertinent.

    • carrément. J’aime bien les spoils mais je préfère ces images, c’est moins long à lire
      Non vraiment je préfère ces images, elles touchent plus à des sujets intéressants (alors que les poils touchent uniquement les personnes qui s’intéressent au cinéma grand public)

    • Ou alors laisser l’Odieux tenir son blog comme il l’entend, et fournir une variété d’articles, avec certains de société, d’autres de films… Si les spoilers ne vous plaisent pas, ne les lisez pas et réjouissez vous qu’il y ait autre chose. Et laissez d’éventuels lecteurs ne venant que pour les spoilers s’poiler ici.

      • @Pierre : bien entendu. C’est lui le maître des lieux, et il y a de la place pour tout le monde (quelque soit les gouts, les opinions etc) enfin il semble que l’OC soit ouvert vis à vis de ses auditeurs (ou alors il est de très mauvaise foi dans ce domaine là aussi). :)

        J’aime beaucoup (beaucoup) les spoils qui me font rirent énormément à chaque fois, mais aussi beaucoup les articles de ce genre qui sont des pics (et des piqures de rappel) bien venus. Il en faut pour tout le monde, oui.

        Lorsque quelqu’un ici dit ce qu’il pense, cela ne reste que des remarques et des points de vue, mais en aucun cas des devoirs imposés à l’hôte. :)

      • @Pierre : Bien entendu, c’est une simple suggestion qui, de mon point de vu, améliorerait la qualité du blog.
        Je peux tout de même faire une remarque, non ?

      • @bouuuu67 et Bertrand : aucune agressivité volontaire dans mon message. J’aime beaucoup ces articles « de société », mais aussi les spoils… le plus important c’est que notre cher Odieux écrive… quand il est inspiré. ;-)

  3. La différence entre un rentier et un chômeur: le chômeur cherche du travail et a du mal à vivre de sa non activité (je sais ça fait 2 différences. Félicitation, si vous avez repéré cette coquille, vous êtes capables de compter jusqu’à 2 et peut-être même plus: vous pouvez devenir un cumulard.)

      • Alors si on veux jouer sur les mots on peux jouer sur les mots. Mais wikipédia te donne tort: « Les retraités sont à tort considérés comme des rentiers percevant une rente d’État. La retraite des salariés dans un système par répartition n’est pas une rente : c’est un revenu provenant d’un droit acquis par le travail d’une vie (parfois considéré comme salaire continué), et pas le revenu du patrimoine de l’individu. En revanche, dans un système de retraite par capitalisation, les retraites sont effectivement des rentes. » https://fr.wikipedia.org/wiki/Rentier

      • Non, mon p’tit usurpator. Si wikipédia dit qu’c’est vrai, et que ton argumentation en parles pas, c’est que t’es tellement facile a démonter que j’vais pas m’fatiguer à trouver mieux. D’ailleurs en parlant de mieux et d’fatigue: tu m’fatigues à être ausi nul, demandes à tes parents de s’occuper de ton éducation plutôt que de te reposer systématiquement moi pour t’apprendre la vie.

      • Moui, c’est faible comme justification.
        Si je donne une partie de mon argent à X tout au long de ma vie pour que X le garde au chaud et me le reverse lorsque je serai vieux, on admettra que je serai un rentier une fois vieux. X étant un contrat d’assurance vie.
        Mais si X est l’Etat, soudainement, je ne suis plus un rentier. C’est magique.

        Disons plutôt que la situation de rentier est considérée comme immorale et indigne dans notre pays et que décrire le statut de retraité comme celui de rentier suçant le sang des travailleurs, c’est pas très vendeur politiquement.

      • @Rambo « Si je donne une partie de mon argent à X tout au long de ma vie pour que X le garde au chaud et me le reverse lorsque je serai vieux, on admettra que je serai un rentier une fois vieux. X étant un contrat d’assurance vie.
        Mais si X est l’Etat, soudainement, je ne suis plus un rentier.  »

        Sauf que c’est pas du tout comme ça que ça fonctionne. L’Etat ne « garde pas au chaud » l’argent des travailleurs, il l’utilise immédiatement pour reverser leur pension aux gens déjà retraités. Ce n’est pas du tout de la capitalisation (le fait de garder au chaud) c’est de la répartition. Et justement, les banquiers et le monde de la finance aimerait bien que la répartition disparaisse pour qu’il n’y ait plus que de la capitalisation. Parce que la capitalisation, ça rapporte masse de thune à l’organisme qui s’en charge.

      • Après, on peut aussi considérer que oui, les retraités font chier à plus vouloir travailler! ah mais! D’ailleurs, j’ai bien envie de travailler jusqu’à 90 ans moi!

  4. Je vois qu’il suffisait d’une innocente question aux Geek Faeries pour vous rappeler Isabelle Atard et nous faire (enfin) partager ses bonnes actions. Je suis fier de moi. (Comment ça je n’ai aucune raison de l’être ? Mais enfin, se rengorger pour n’avoir rien fait, ce n’est pas ainsi que ça marche en France ?)

    • Je pense surtout que c’est un Connard pour utiliser ce terme.

      Plus sérieusement, Jean-François avait été mêler à une sombre affaire de pains au chocolat il y a quelques temps. Mais bon, comme il n’était pas question d’argent public cela à fait beaucoup de bruits dans les médias.

      • @Veryan Anduren : Jamais entendu parler des arabes qui durant le ramadan volent les pains au chocolats de leur camarade de classe ?

      • Octobre 2012 :

        « Il est des quartiers, où je peux comprendre l’exaspération de certains de nos compatriotes, pères ou mères de famille rentrant du travail le soir, apprenant que leur fils s’est fait arracher son pain au chocolat à la sortie du collège par des voyous qui lui expliquent qu’on ne mange pas pendant le ramadan. Il est des familles de France qui vivent en silence leur souffrance et à qui personne ne parle jamais autrement qu’en les stigmatisant et en les traitant de tous les noms au point qu’ils sont obligés aujourd’hui de baisser la tête et de partir s’ils le peuvent le plus loin possible alors qu’ils sont citoyens de la République française. »

      • Merde. Le fils de l’amie Tchadienne à Moraneau se fait piquer son goûter par le fils de l’éirat du quatar à la sortie du lycée Jean de la Fontaine (cher à Gloubi). Ils sont revendu leur bien dans le XVIe pour s’installer dans le 1er. C’est moche comme histoire, je compatis Jean-Francis.

  5. J’en ai rêvé, Connard l’a fait.
    au sujet de cette magnifique émission, informative et totalement désintéressée, dont je n’avais publié qu’un commentaire exsangue d’une portée critique finalement fort réduite, mon vénéré prophète nous livre sur un plateau les idées maitresses d’une réflexion simple et efficace.
    comme ça. Tac. C’est gratuit. Et tout est dit.
    merci monsieur connard!

  6. « Vous pouvez les aider à briser ce cercle infernal d’assistanat. En les virant. »
    Pas faux. Et concrètement ?

    • Tu t’appelles Alex, tu es lycéen, tu adores la musique classique, tu attaques des vieilles et on te traite contre la violence ?

  7. Bon ben, vous êtes bon, la forme est drôle et sur le fond vous avez raison mais cela ne change rien aux deux problèmes majeurs:
    – comment se débarrasser de cette nouvelle classe aristocratique qui vit de privilèges qu’ils ne devraient pas avoir en théorie (la nuit du 4 aout 1789 c’est pas pour l’Egalité?)?
    – même si un politique est de bonne foi (il doit bien y en avoir), comment réformer et améliorer la situation si les syndicats/corporations/le peuple disent non et bloquent le bousin?

    Sincèrement, je ne vois pas comment sortir de ce vaste « merdier », j’ai l’impression qu’il va falloir du temps avant que ça bouge ce truc.

    • Par la rue, la révolte ?
      Franchement j’ai l’impression qu’à part la violence ils n’écouteront jamais et ne seront jamais assez nombreux à être de bonnes foi pour changer quoi que ce soit. Donc au final, la meilleure solution ça reste de renverser le gouvernement …
      Ou alors laisser tomber. Quelque part, si tout le monde vote toujours pour les deux mêmes partis qui les prennent toujours pour des cons, peut-être méritent-ils ce qu’ils leur arrivent ? En tout cas ça rend pas très jouasse tout ça …

      • @Bouuu67 : je pense aussi. A 100% d’accord avec vous. C’est malheureusement la réalité actuelle. :(

      • Triste à dire mais la deuxième partie est probablement la plus réaliste, renverser le gouvernement et laisser le peuple actuel en choisir un nouveau ne fera qu’instituer un nouveau gouvernement comparable à l’ancien. Sincérement, des gens qui continuent de voter Balkani ou même qui simplement n’élisent un député que par la couleur de son parti ne méritent rien d’autres et ne valent surement pas qu’on se battent pour eux.

      • @Niels : vous me faites plaisir. Que de lucidité dans vos propos ! Merci :)

        Et ce n’est ni ironique ni de la mauvaise foi (je laisse ça à OC qui la maitrise bien mieux que moi).

      • Le problème se pose aussi au niveau des investitures. Ou comment un parti peut-il désigner comme candidats des personnes mises en examens aussi régulièrement.

      • @depassage : tout à fait, et cela ne semble dérange personne (que ce soit des partis de gauche ou de droite), c’est fou. Et le principe de primaire qui impose un « personnage » (pour être poli) pour un parti. Complétement ahurissant. Déjà pour pour moi le principe de parti politique et de clivage gauche / Centre/ droite est totalement un archaïsme aujourd’hui. Mais faut bien faire vivre tout ce petit monde (c’est qu’ils sont nombreux les bougres).

      • @Bertrand : Il ne faut pas oublier qu’un parti c’est un melting pot de courants très variés, les personnalités qui se présentent aux primaires en représentent chacun un différent. Ça ne me choque pas plus que ça du coup (et pour exister, un parti est obligé de ratisser large dans le système actuel).

        @depassage : Sachant qu’une bonne moitié d’entre eux (ou du moins des plus influents, on va éviter le « tous pourris », aussi séduisant soit il) ont ou ont eu des « affaires » (puisque apparemment c’est comme ça qu’on dit), ils n’ont aucun intérêt à empêcher ce genre de fonctionnement.

        (désolé pour les parenthèses à répétition, c’est compulsif … tenez, vous voyez, je recommence :p)

      • @bouuuu67 : oui, en effet il y a un paquet de courants dans un parti. C’est pourquoi les partis politiques ont décidé d’utiliser le système des primaires (fermées en France en général) : il ne faudrait pas diviser les votes lors de l’élection, bien trop risqué mon bon monsieur (l’histoire nous l’a prouvé). Je suis assez ironique, ça va ?

        Je trouve cela dommage. Déjà que nous ne sommes pas dans une (réelle) démocratie, je trouve que les primaires (surtout fermées) sont un recul encore vis à vis de ceci. Je vais énervé du monde là mais je dirai même que le principe des partis politiques sont de même déjà à la base.

        En effet, comment aujourd’hui, honnêtement, avoir une chance de se faire élire (en dehors d’un poste local) quand l’on n’est pas carté dans un gros parti politique ET que l’on n’a pas un budget pharaonique pour la campagne électorale. tout cela n’a rien de démocratique, soyons honnête.

        Bref… J’ai connu le fonctionnement de divers partis politiques et j’ai pu voir au final qu’ils sont tous pareils. Trop peu de personnes sont là pour réellement faire avancer les choses dans le bon sens dans le pays. La majorité veulent juste les places bien payées et tranquilles (pas de conséquence, pas d’obligation de résultat, que du bonheur).
        Et malheureusement ces quelques personnes sont trop honnêtes pour avoir une change de passer les primaires d’un parti politique. Car, oui, il faut promettre des cadeaux en retour pour s’assurer le vote des « copains » lors de la primaire. Puis rebelote lors de l’élection elle même. Du coup une fois élu, il faut trouver des places à des « copains », comme promis, au lieu de mettre des personnes réellement compétentes et motivées pour trouver des solutions aux problèmes des citoyens.

      • J’ai pas dit que c’était bien, juste que l’idée (dans le système actuel j’entends) restait parmi les « moins pires ». Disons que c’est pas là-dessus que je taperais en premier :)

  8. Ce que jeu voit, c’est que la folie de fantaisies se propage en bas et en haut, rue des havocs, ravages en français serait plus exacte,elle s’étire à vitesse grand Vide ordure qui devient un emploi à plein temps.
    GPS: 1ere fois que jeu voit un SDF local dans notre village de Montreuil/mer, élu 2 eme village de France dû au restaurateur local qui a cuisinier pour Fabiusle fabuleux réseau ! Il est tout rouge de bière et de soleil, il est littéralement éclaté et les gens lui donne des pièces……orange mécanique par la charité. L’anar chie partout organisé, enfin après Brexit, le phénomène Trump, le joker, portera t il son nom ? Le temps est définitivement à la surenchère.

    • Pas d’accents, une haine latente de tout et de tout le monde régurgitée dans une pensée simpliste : Steuphane a changé de pseudo. Ou il a fait une fission, allez savoir.

      • Oais Usurpator. Un tout les ans. Parfaitement. Comme tes commentaires pertinents (non je déconne, j’en ai pas encore vu).

  9. Il manque Serge D., premier assisté de France, à qui le pays achète tout ce qu’il n’arrive pas à refourguer ailleurs. Il dit qu’il n’aime pas les assistés, mais il n’aime surtout pas les gagne-petit, et il veut maltraiter les gens qui bossent, puisqu’il faudrait selon lui caler les salaires français sur les tarifs horaires chinois.

  10. Joli ! Merci cher OC.

    Il y a tellement à dire la dessus que l’on pourrait faire des messages de 3 pages mais cela ne servirait à rien. Alors je me contenterai de remercier OC, tout simplement mais très sincèrement.

  11. Article très drôle et assez réaliste. Cependant, je vais revêtir mon habit d’avocat du diable pour vous inviter à réfléchir deux minutes.

    Prenons un cas concret qui, même s’il n’est pas un cas français, représente assez bien le problème.
    Considérons Monsieur M.B., qui occupa pendant quelques temps un poste d’importance à la Commission Européenne. Je ne sais pas si M.B. a une confortable retraite payée par l’UE, mais si c’était le cas, j’imagine qu’on trouverait moult personnes pour crier au scandale, privilèges honteux tout ça, etc.

    Bien, revenons maintenant à la situation récente. Ce monsieur s’est vu offrir un poste fort bien payé, dans une grande banque d’affaires US, G.S. . On pourrait dire : « ah, voilà un monsieur qui n’est pas un assisté, n’attendant que l’argent de l’Europe pour faire son parasite ». Mais quelles ont été majoritairement les réactions ? « Scandaleux » ; « Pas bien » ; « Il va faire du travail de lobby », etc. …
    Si vous en doutez, cherchez « barosso sachs » sur votre moteur de recherche favori (Qwant évidemment).

    Qu’en pensez vous ? Préférez vous payer une retraite à M. M.B., et pouvoir lui dire « non, tu n’iras pas bosser là bas pour nous saper de l’intérieur » ? Ou bien dire à M. de se démerder comme un grand, quitte à ce qu’il aille se vendre à n’importe qui ? Perso, je préfère largement la première solution.
    Alors certes, ce n’est pas parce que quelqu’un touche indemnités, pensions ou autres de l’état, qu’il n’ira pas également chercher du coté de lobbies pour arrondir ses fins de mois … Il est évident que ça existe. Mais c’est contre ça qu’il faut lutter (d’ailleurs ça existe, il y a des lois contre ça, « corruption », « trafic d’influence » une histoire comme ça …). Réduire ces indemnités : 100% pour, par principe. Les supprimer : ça veut dire mettre nos politiques dans les mains de ceux qui peuvent les financer.

    A méditer.

    • Comme tu dit, pour l’instant c’est plus la solution 3: Monsieur Melchior Biniou touche une retraite confortable de l’état et va nous vendre à la banque d’affaire Ultra Sale des Gros Sousous.

    • Mouais, bah, le principe de dire qu’il faut payer cher les politiques afin qu’ils ne soient pas tenter par les pots de vin ! Mon œil, oui !

      Et puisque, comme vous le faites remarquer dans le cas de M. M.B. cela ne l’empêche pas d’aller voir ailleurs tout de même s’il le veut, alors pourquoi continuer à verser des indemnités pharaoniques à vie aux politiciens alors que l’on voit bien que cela n’empêche pas les pots de vin et la corruption.

      Donc, autant arrêter les frais (public) puisque de toute manière on arrivera au même résultat (corruption, pots de vin etc.). Au moins, comme cela, l’ État économisera des sous pour autre chose au moins comme ça. Oui je sais je rêve et je dois arrêter les paradis artificiels.

      De toute façon il faudrait aller plus loin dans les réformes. Bref… Long débat comme je disais plus haut.

    • >Préférez vous payer une retraite à M. M.B.

      Vu son age(et la fortune accumulee pendant son mandat grassement paye) il y a droit, Donc qu’il la prenne et laisse un autre au boulot….

      • >Un autre qui fera pareil ? Mouais…

        Oui mais ca fera un chomeur de moins…donc c’est mieux.

      • « Oui mais ca fera un chomeur de moins…donc c’est mieux. »

        Ce sont les chômeurs qui vont être contents…

        Parce que là cela fait un chômeur de moins , oui je vous l’accorde, mais à quel prix !
        En général on pourrait embaucher une belle tripoté de chômeurs avec le traitement accordé à un seul « ex-chômeur » (je dis cela car en général ils étaient ailleurs dans une institution bidon ou une place de préfet bidon, etc…Bref entre copains hein on s’entre aide) de ce type là !

    • Payer correctement nos politiques? pourquoi pas.
      Mais ce qui est scandaleux, c’est:
      – les retraites avec régime hyper avantageux
      – les frais obscurs
      – l’absentéisme autorisé
      – le cumul des mandats
      – le nombre d’élus!!

  12. A mourir de rire si tout cela n’était pas désespérant de connerie.
    Je vous imagine bien tous dans un bar à 10 euros la pinte, à rager que le serveur parisien ne vous ait même pas offert des olives à ce prix. De une, si vous êtes prêts à claquer 10 euros pour de la bière de supermarché, acceptez d’en gaspiller 5 de plus pour les accompagnements. De deux, arrêtez de nous faire chier avec vos olives que personne n’aime et refilez nous des chips. C’est salé, c’est dégueu, c’est mauvais pour la santé donc c’est parfait.

    Le maître de cérémonie entre soudain dans le bar, bobo en chef, fier de sa culture, fier de sa vision éclairée du monde. Il a étudié, il a lu et il a bien compris que ce qui coûte de l’argent à la société, ce sont les riches oisifs, les pauvres n’étant globalement (à l’exception de certains profiteurs) que des souffres douleurs. Il rote son discours et sa bière puis se gargarise des applaudissements de sa tribu de benêts aux cheveux longs et sales (le shampoing bio c’est bon pour la planète), aux pantalons troués (les vêtements propres c’est tellement surfait) et aux smartphones à 800 euros (ben oui, on a de la thune, faut bien la claquer quelque part alors on la refile aux personnes mêmes que l’on critique, hihi, on est un peu con quand même hein, mais bon qu’est-ce que tu veux, faut bien que je regarde en fin de journée si ma nouvelle photo de profil où l’on voit mon bébé avec des lunettes de soleil a reçu des likes). Bref, il prêche des convertis. Vous voyez où je veux en venir ?

    Toutes les personnes plus ou moins doués d’intelligence et/ou ayant eu accès à des vrais sources d’information le savent : le pauvre coûte de l’argent à la société mais ce n’est rien comparé à ce que coûtent les riches. La théorie du ruissellement ne tient pas, l’argent des richesses ne coule pas, telle la cascade d’eau de la montagne dans la poche des pauvres. C’est justement l’inverse, l’eau remonte des pauvres vers les riches. Je la fais courte pour vous tous, le blabla des économistes étant la plupart du temps plutôt abscons.

    C’est bien bravo, mon gars. Et à présent que fais-tu de ton savoir ? Ben t’en fais une bande dessinée pas marrante à destination de ton public qui de toute façon avale déjà à grandes gorgées toute la pisse rouge que tu lui refourgues depuis des années. Les barres qui nient, non mais sérieusement, comment oses-tu pondre une blague aussi nulle ? Et les autres débiles de commenter : des barres de rire ou j’ai mis du temps à la comprendre celle-là.

    Comme d’habitude, on assiste là à la branlette collective d’un groupe d’ahuris bobos-gauchistes dépassés par la violence du monde et qui ne trouvent pas mieux pour l’exorciser que d’en parler entre eux sans débat, sans but, sans rien, finalement.
    Donc, pour la suite, voilà c’que j’propose : laisse tout ça à ceux qui agissent vraiment et retourne faire la 1000ème version du même spoil que tu ponds depuis 8 ans. Après tout, on ne sait jamais, un gros ponte de WB prendra peut-être peur à la vue de ton brûlot (hahaha) et se résignera à filer ses licences à de vrais artistes.

    Sur ce, je ne vous salue pas, vous m’avez une fois de plus tous désespéré par votre connerie.

    • Merci Gloubi. Toujours un plaisir de vous lire.

      Moi je ne sens pas visé, même si je le suis, pas de doute là dessus.

      En effet, personnellement la blague sur « Les barres qui nient », justement ne m’a pas faire rire. Ben oui je suis plutôt de droit de par mes idées, comme déjà dit (oui je suis un vilain je sais).
      Mais comme cela ne regarde que moi à la base de ne pas avoir rigolé à cette blague là, je ne vais pas critiquer ce cher OC car le reste était parfait.
      Vous allez dire mais pourquoi il rigole alors que la plus part des mis en cause dans les images sont de droite. Ben simplement parce que je sais garder un sens critique et je ne suis pas endoctriner (du genre de ceux qui vote pour ceux de leur parti juste parce qu’ils sont de ce parti, comme dit plus haut par quelqu’un d’autre). Et donc oui c’est une honte de voir ces agissements de la part de nos hommes politiques quelque soit leur parti.

      Après en ce qui concerne de faire un débat, j’étais bien parti pour mais en voyant que mon commentaire initial faisant au bas mot 3 pages d’écran, je ne suis dit que ce n’était pas le lieu. Trop à dire dans un débat malheureusement sans fin (ce qui est bien dommage). Mais oui on pourrait débattre ici si le cœur vous en dit. Préparez la bière, les chips et le popcorn ! :)

    • On l’attendais ce Gloubi! C’est marrant comment on est ici catalogué en « bobo gauchiste »… perso je suis tout le contraire. En quoi critiquer les avantages des députés est-il « de gauche »? En quoi est-ce bobo de se dire que finalement, laisser des gens décider de leur propre rémunération est malsain?
      Je pense que ce blog n’a, comme dirait Desproges, pas d’autre ambition que celle de nous faire rire. Et il y parvient.

      • Mais si, il faut le laisser croire qu’on est tous des bobos gauchistes à cheveux longs avec des smartphones, ça lui fait tellement plaisir de penser qu’il a raison. Sinon il va se vexer et ne reviendra plus. Ce serait dommage. (Si il savait que je n’ai même pas de smartphone…)

      • « Je pense que ce blog n’a, comme dirait Desproges, pas d’autre ambition que celle de nous faire rire. Et il y parvient. »

        Tout à fait d’accord. Ce qui n’est pas mal en ces temps si déprimants (et pourtant je suis d’un naturel optimiste, même trop au gout de certains) et rien que pour cela c’est bien agréable de venir perdre un peu de son temps en ces lieux .

        « En quoi est-ce bobo de se dire que finalement, laisser des gens décider de leur propre rémunération est malsain? »

        Par contre là, autant je serai d’accord pour des gens qui investissent de leur temps (de travail) et surtout de leur propre argent (c’est mon côté pensée de droite) qu’il est naturel d’en gagner en retour autant qu’ils le peuvent, autant pour des hommes politiques je trouve cela malsain et inutile comme déjà dit plus haut. C’est comme cela que l’on en est arrivé à la situation ici dénoncée (trop doucement pour Gloubi).

      • @salkon: désolé je vous ai vendus…
        @Bertrand : je ne comprends pas de quoi vous parlez. Si vous pensez à une personne ayant investi pour créer une entreprise: il ne décide pas de sa propre rémunération : l’entreprise lui appartient, donc les bénéfices aussi. Vous pensez bien que ca ne saurait rentrer dans ce que je dis.
        En revanche un PDG (pas propriétaire, juste nommé là) qui décide qu’il touchera des millions alors qu’il fait mal son boulot, c’est plus choquant. Surtout quand c’est contre l’avis des actionnaires. Le problème c’est que les entreprises se détiennent les unes les autres. En gros chaque PDG vote pour la rémunération… de ceux qui votent pour la sienne. Enorme conflit d’intérêts.
        De même si un député vote sur sa propre rémunération…

      • « Si vous pensez à une personne ayant investi pour créer une entreprise: il ne décide pas de sa propre rémunération : l’entreprise lui appartient, donc les bénéfices aussi. Vous pensez bien que ca ne saurait rentrer dans ce que je dis »

        Oui c’est de cela que je parlais.

        « En revanche un PDG (pas propriétaire, juste nommé là) qui décide qu’il touchera des millions alors qu’il fait mal son boulot, c’est plus choquant. Surtout quand c’est contre l’avis des actionnaires. Le problème c’est que les entreprises se détiennent les unes les autres. En gros chaque PDG vote pour la rémunération… de ceux qui votent pour la sienne. Enorme conflit d’intérêts. De même si un député vote sur sa propre rémunération… »

        Et oui voilà ceux qui sont choquants à mes yeux et dont je voulais parler.
        Nous sommes d’accord, pardon pour mon message mal formulé (décidément cela devient une mauvaise habitude chez moi) et ambigu du coup.

      • @Pierre: Y a pas de mal, j’essaie juste de ne pas perdre notre invité « spécial » de notre dîner…

      • Pierre Desproges n’a jamais dit ça. Il avait sévèrement taclé le critique de Telerama qui avait anoné pareil condescendance. Pour Pierre Desproges elle est « énorme » l’ambition de faire rire.
        Lire vos commentaires alimente à l’exces mon complexe de supériorité et mon sentiment de solitude.

      • @Georges Arbitboll : hummm vous croyez vraiment que je cite Desproges sans connaître son réquisitoire qui n’a d’autre prétention que celle de le faire manger? ;-)

      • Je ne sais pas si je crois pas que tu crois que tu cites ce que tu sais, ou ne sais pas.
        Ce que je sait, c’est que tu devrais coller @Usurpator devant ton message, et pas @Georges Abitboll. Car pour moi, l’exactitude des citations de Desproges concernant la jalousie de Gloubi à propos de l’OC, est un débat qui me laisse froid.

      • @Georges Abitboll: je commence à comprendre mieux Gloubi… Il y a bel et bien des personnes ici qui prennent les autres pour des cons et se complaisent à se croire supérieures.
        « Elle est énorme l’ambition de faire rire » … c’est justement ce que je sous-entendais, souligné par un « Et y parvient ». Mais bon je vois que tu préfères croire que tu es le seul à avoir une culture, je devrais te laisser t’embourber dans ta suffisance.

      • Heurm, alors, comment te dire: ça fait 2 fois que j’t’explique que le message initial qui te prends le choux est pas de moi, mais d’Usurpator. Et 2 fois que tu comprends pas (et fait ta princesse), donc oui: grande nouvelle, t’es con. Quand à la supériorité que je suis sensé avoir: je me gausse.

      • @Georges Abitboll : mes excuses, je n’avais pas compris… je pensais que vous faisiez allusion à une « usurpation » du message de Desproges, bien que je trouvais cette formulation absconse.

      • Georges, tu peux raconter ce que tu veux, on s’en fout. Ce n’est qu’un pseudo a la con, et tout le monde a le droit de l’utiliser. Non ce n’est pas un ursupateur, car tu ne possedes en rien ce pseudo.
        Et quand bien meme, rien de ne pouvre que tu ne sois pas schizo. Ce qui expliquerait bien des choses sur l’etat de tes neurones.

      • Oulah. Alors primo « on » c’est qui ? T’as été élu par les lecteurs des commentaires ? Je crois pas. C’est toi et tes amis imaginaires ? Ok. Du coup si « on » s’en fout, pourquoi « on » s’exprime ? Passez votre chemin, mes p’tit Steuphanes.
        Deuxièmement on va pas rentrer dans les débats sur la propriété intellectuelle, y’a « intellectuelle », dedans ça va te dépasser. Ni même sur la notion de diffamation, y’a trop de syllabes pour que t’encadre ce mot là également.
        Troisièmement, en effet, rien ne prouve que l’intégralité des commentaires ne soient écrit par mes personnalités multiples: c’est une théorie comme une autre. Et oui, les théories permettent d’expliquer des choses: c’est même leur but.
        Cependant une théorie sans preuve, mais qu’on tient pour vrai, c’est une croyance Steuphane: donc bienvenue dans « l’ Eglise du Grand Dieu Georges Abitboll aux multiples visages ». Fais moi un massage des pieds et ensuite mets toi à 4 pattes devant ma télé, j’ai besoin d’un repose pied, initié de troisième rang Steuphane.

      • Oh le gros Robert qui s’enerve tout seul parce quelqu’un d’autre utilise son pseudo non original….
        On dirait un gamin de 4 ans a qui on a piqué sa tétine…
        Au fait Robert, tu sais quoi s’en foutre veut dire que ton caprice de maternel ne changera rien a la situation, ca n’empeche pas de rigoler en commentant ta connerie. Mais bon toi et comprendre le sens des mots…ca fait deux. Tu sais juste les ecrire. (et encore….je pourais corriger les fautes que tu fais, c’est juste que contrairement j’ai depasse le stade de la retention anale au niveau de l’ortographe…

        Continue a t’enerver tout seul Robert, t’es marrant quand tu deviens aussi rouge qu’un poivrot.

      • Tout d’abord, félicitations mon petit Steuphane, c’est le plus gros pavé que t’ai jamais écrit.
        Je te suis fort gré de l’attention envers ma peu humble personne, car j’imagine sans peine ce que cet immense effort t’as couté.

        Également, et puisque tu amènes le sujet, je note quelques progrès notables: deux accents sont apparus, quelques signes de ponctuations par-ci par-là,
        seulement deux mot oubliés, un vocabulaire simple mais relativement maitrisé, peu de fautes. Tu as même articulé ton texte avec des passages à la ligne et quelques mots de liaisons. De gros progrès.
        Il reste bien entendu des tournures de phrases maladroites et un aspect globalement fouillis, mais néanmoins, je me doit de te féliciter pour cette avancée sans commune mesure.
        Comme quoi, pour en revenir au sujet initial, Desproges avait raison: quand on parle aux cons, ça les instruit.

        Après au niveau du contenu, je me doit d’être un tantinet plus critique.
        On compte une faiblissime attaque Ad Hominem sur mon âge supposé, suivi quelques lignes plus loin par « Mais bon toi et comprendre le sens des mots…ca fait deux. » :
        très belle « attaque-miroir ». Quand tu sors une attaque digne d’un élève de Mat Sup (Maternelle Supérieure), évite de vanner sur l’âge de ton interlocuteur, ça décrédibilise ton propos.
        Pareil le « oulalah, mon interlocuteur est colère!!! », alors que ledit interlocuteur se moque ouvertement de ta face, c’est pas pertinent. « On » se demande si tu prends pas des vessies pour des lanternes. Du coup « on » n’a aucune chance d’adhérer à tes propos, et va se dissocier de ce que tu pourrais dire de pertinent par la suite (note le conditionnel, puisque le reste de ton oeuvre n’est pas pertinnent).

        Voila, sur la forme 5/10, bravo Steuphane, t’arrives enfin à avoir la moyenne. Comme quoi faut pas désespérer, continue de faire des efforts, tu peux y arriver.
        Sur le fond 1/10. C’est pour pas mettre zéro, vu que t’as quand même essayé. Mais bon, c’est raté.

    • Globalement je suis plutôt d’accord avec toi (enfin, supposons). Mais tu proposes quoi de concret au juste? A part la critique, certes bien formulée, c’est creux tout ça…

      • Faut lire jusqu’au bout. Monseigneur Gloubi propose de laisser la parole à ceux qui agissent vraiment. Et ceux qui n’agissent pas vraiment ont le droit de faire des spoils de films.
        Bon faudrait définir ce qu’est une action et comment on détermine qu’elle est vraie. Mais comme on a pas de définistion, personne n’a le droit de l’ouvrir, puisque seul ceux qui agissent vraiment ont le droit de le faire. Donc pour que le monde aille mieux, il faut que tout le monde fasse des spoils de films merdique.
        Merci monseigneur Gloubi pour votre sagesse séculaire. Qu’est ce qu’on ferait pas sans toi.

      • Mouais un peu facile de dire « laisse ça à ceux qui savent et ne remet rien en question ». Si ton médecin te dit la même chose alors qu’il se plante de diagnostic et que tu commences à douter, je te laisse imaginer les conséquences…

      • @Georges Arbitboll: non, c’est logique. Logique de merde mais logique. Il faut laisser ceux qui « agissent » faire les commentaires sur les films, ou en résumé laisser les pontes des films hollywoodiens se jeter des fleurs les uns les autres. Je dirais même que c’est le principe du festival de connes.

    • Il y a encore des gens qui associent pantalons troués avec boboisme en 2016 alors que toutes les maisons de mode vendaient des jeans troués pour le prix de deux salaires l’année dernière.

      • Je veux dire par là que le pantalon troué a perdu toute subversivité possible depuis quelques temps et que du coup quand on veux troller sur les bobos c’est bof, mieux valait parler de chelsea :v

    • Gloubi, tu ne devrais pas évoquer ces olives et ces bars à 10 euros la pinte, c’est très surfait et un rien irréel. Je me doute de tes fantasmes torrides à ce sujet mais tu te fais du mal pour rien.

      Pour ce qui est évoqué dans l’article de ce blog, ce n’est pas seulement un problème de répartition de richesse,
      mais aussi, en France particulièrement, un problème de gouvernance et de fait un problème de civilisation ancien.

      « Ne pouvant faire que le juste soit fort, on a fait que le fort soit juste. » Je détourne cette citation de Blaise Pascal pour indiquer qu’au début de la chrétienté, l’église une fois arrivée au pouvoir a changée de nature, notamment en France, elle s’est appuyée sur les puissants, et non plus sur le peuple.
      En clair les problèmes se décident par la bien-pensance, on doit convaincre le chef de gang local maqué à une fille de notable qu’il est un noble et qu’il doit améliorer le monde, en clair qu’il fera un bon chrétien s’il a la bonne idée de se convertir. Parce que sur le moment, c’est ce qui semble être le dernier moyen de gouverner quelque chose, tout le reste s’étant effondré. (fin de l’empire romain, début du moyen age noir) Ce mouvement se fait sur plusieurs dizaines d’années, plusieurs générations, des siècles même.
      Tout ça se décide entre puissants. Les pauvres attendent dans la pièce à coté pour savoir quel sort ou quelle tâche leur sera dévolue. S’ils ne se tiennent pas tranquille, on se montre « bien-pensants » envers eux, en les enjoignant de se repentir et d’obéir à la loi pour le bien de tous. Mais, du moins en France au moyen age, on n’espère pas gérer ou améliorer le monde en s’appuyant sur eux.
      Cela remonte à très loin, mais c’est un fait de civilisation qui nous marque encore aujourd’hui. Nous ne sommes plus des « serfs » ou des « vilains », mais cette façon de gérer la politique nous caractérise en France. On confond des partis de gauche soit disant progressistes avec ce qui est en réalité des ligues de vertu de par le comportement, des partis qui nous disent comment vivre, comment baiser, comment manger, comment penser. Et ces partis politiques qui nous gouvernent, leur façon de concevoir la politique c’est de systématiquement s’allier aux puissants du moment, peut importe que ce soit des nobles, des banques, des entreprises, ou des puissances étrangères qui ont le vent en poupe. Pas de méchanceté de leur part, mais une façon de fonctionner structurelle.
      Ce système de gouvernance à la Française est plus vulnérable à la corruption que d’autres, même si ce n’est évidement pas son but premier.

      J’ai conscience d’avoir fait beaucoup de raccourcis dans mes raisonnements, et seuls ceux qui ont une solide culture historique sans pour autant être dogmatiques… bref selon presque tous, un 0/20 et le hors sujet habituel.
      Je vous souhaite bonne chance malgré tout. ^^

      • Je ne sais pas pour vous, mais moi, Stephane dialoguant avec Gloubi, c’est un des grands plaisirs de mon existence.

      • Bonjour,
        je me permet de vous contredire sur un détail lorsque vous parlez de la chute de Rome. On ne peux pas parler d’effondrement des structures politique, notamment dans la province gauloise. En 476, des rois barbares locaux géraient la plupart des provinces en vertu du foedus et l’autorité impérial n’était que théorique, un vague moyen de légitimité. Bref, lorsque Odoacre dépose Romulus Augustule, L’empire d’occident n’en était plus un depuis un certain temps.
        De plus, les mariages étaient hypogamique généralement (sauf une exception franque qu’est Clovis) pour des raisons de politique intérieure et de diplomatie (on ne peux pas répudier une princesse facilement).
        Et la conversion de l’occident à des raisons bien plus politique, un peuple et des notables régionaux chretients, le faite que l’Église soit une structure efficace, populaire et que son soutien dans la gestion du pays, de cohésion sociale… Est important pour le Rex. Et initialement l’évêque devait avoir l’approbation du ses pairs, du roi et peuple pour être à sa place (Chose qui a rapidement changé sous l’Empire mérovingiens, la royauté prend le contrôle officieux des nominations).
        Bien sûr, tout cela que n’est qu’une vague ébauche sur ce vaste sujet et je vous invite à davantage vous renseigner pour ceux que cela intéresse (notamment des que sais je ? Qui sont très bien fait et accessible)

        Je ne me permettrait de contredire votre analyse sociétal, je vous donnerai seulement le conseil de ne pas voir en l’histoire un outils pour appuyer votre vision du monde. Car vous n’y verrez alors juste ce que vous souhaitez y voir.

      • Wasite, je ne peux répondre directement à votre commentaire, je le fais donc ici.

        « On ne peux pas parler d’effondrement des structures politiques, notamment dans la province gauloise. En 476, des rois barbares locaux géraient la plupart des provinces »

        Disons que je me suis montré particulièrement méprisant envers les structures politiques des « barbares ». C’est ce que je voulais dire par « chef de gang local maqué à une fille de notable ». Admettez que cela n’avait plus grand chose à voir avec ce qui existait sous l’empire romain.

        « De plus, les mariages étaient hypogamiques généralement (sauf une exception franque qu’est Clovis) pour des raisons de politique intérieure et de diplomatie (on ne peux pas répudier une princesse facilement). » C’est exact; Je n’étais pas entré dans les détails. Encore une fois, je me suis montré méprisant avec « chef de gang local » au lieu de « grand ».
        De fait, la diversité et la complexité de cette époque.. vous avez eu raison de parler de vaste sujet

        « Et la conversion de l’occident à des raisons bien plus politique, un peuple et des notables régionaux chrétiens, le faite que l’Église soit une structure efficace, populaire et que son soutien dans la gestion du pays, de cohésion sociale…  »
        Oui, Conversion qui en fin de compte c’est faite par les puissants. Ce n’était plus la chrétienté du début qui était opprimée sous l’empire romain.

        De fait, l’église une fois mise en place dans le royaume franc était plus tendance « ancien testament » que « évangile qui va sauver le monde ». Il n’y a pas eu de miracle, et il a bien fallu s’accommoder des sociétés existantes.

        « je vous donnerai seulement le conseil de ne pas voir en l’histoire un outils pour appuyer votre vision du monde.  »
        -Il vaut mieux voir mon intervention comme l’atroce résumé d’un ethnologue trop pressé et utilisant des raccourcis de façon abusive, par manque de temps. Pas exactement un l’intervention d’un historien.
        Pour ce qui est de l’histoire en temps que science sociale. Je vous donne le conseil de ne pas vous laisser endormir par des historiens extrêmement compétents mais corporatistes et idéologues bien au delà de ce qu’on leur demandait. Certains d’entre eux pour la fin de l’empire romain en Gaule, parleront « d’enrichissement culturel ». Même si on leur fait remarquer que la population pourrait avoir diminuée de moitié en un siècle, ils disent que les chiffres ne sont pas sûrs et que ce n’était qu’un équilibrage, que tout cela est très nuancé…
        Je vous engage à garder l’esprit clair et à appeler un chat un chat. Je remercie néanmoins la contribution de Wasite. Oui l’histoire est un domaine complexe. Oui il est difficile d’être sur d’un fait, et quand bien même, il est difficile de l’interpréter correctement.

        J’ajoute que quand je parlais de la forme de corruption des élites en France, je ne prétendais pas expliquer son apparition, ce qui serait plus qu’ absurde, mais je parlais de spécificités françaises qui suivent une longue tradition, même si celle ci a souvent été remises en cause et modifiée de façon conséquente, notamment par la révolution française et les différents régimes politiques qui ont suivis.

      • @Allya: Il ya quoi que vous n’avez pas compris dans mon explication a votre copain robert au sujet des pseudos…..

      • @Stephane Probablement qu’elle s’en fout, comme nous tous. Probablement qu’elle ne partage pas votre opinion, qu’elle aime bien garder le même pseudo quand elle s’exprime sur ce site, peut-être pour être reconnue par ses pairs, mais quelle que soit sa raison, reste que votre conseil, elle s’en fait des raviolis, cher « Stephane » dont le pseudo n’a pas d’importance.

      • @La Palisse. Je me permet de défendre l’autre Stéphane que j’appellerai n° 1, celui qui sans doute s’exprime régulièrement ici :

        Mes seules autres interventions sur ce fil de discussion, une longue réponse pour Gloubi, une autre pour Wasite, les deux avec mon prénom Stéphane, ce qui a amené une confusion.

        ( Par le passé, mon pseudo ici était ëlfa ou elfa, un pseudo en jeu que j’avais abandonné, ne jouant plus du tout ce personnage. En dehors de elfa ou les deux très récents écrits avec mon prénom Stéphane – désolé pour l’autre intervenant – je n’ai jamais rien signé d’autre ici. )

        Je suis navré si vous avez trouvé mes deux articles indigestes, ou si vous vous êtes sentis insultés. Vous l’êtes, mais vous ne le méritez pas. Enfin, pas vraiment… Je me suis emporté.
        – Il est possible que j’ai tort. Je ne demande pas mieux que de m’en rendre compte. Mais je n’interviendrai plus ici de toute façon.

        @Goulbi. Ops. Je me suis permis de tutoyer, sans y penser, alors que je voulais désormais vouvoyer tout le monde, mais à force de lire vos textes je me croyais à la longue en présence d’un vieil ami. (malheureusement je ne comprend pas bien le concept d’ami, d’où la confusion bien compréhensible. Rien de personnel) Bonne continuation :)

        Amicalement.

      • Ah ben voilà, on a deux Stephane (dont aucun n’est foutu de mettre un accent sur son prénom), tout s’explique. Je me disais bien que son expression écrite s’était vachement améliorée d’un coup. Ca et les deux Georges. Et après on s’étonne que je ne m’y retrouve pas. Désolée, je ne passe pas ma vie ici à essayer de suivre qui pique son pseudo à qui…
        Mes excuses à Stéphane n°2, donc.

      • >reste que votre conseil, elle s’en fait des raviolis,

        Quel conseil?….encore un qui doit s’enougeullir de savoir ecrire alors qu’il comprend rien….

        Allez je te reexplique, vu que t’es aussi con que les autres: le pseudo n’a aucune valuer d’identification. Aucune. Penser une seule seconde le contraire c’est de la connerie a la base, alors faire la moindre reflexion qui l’insinue….c’est prouver une fois pour toute sa connerie.

      • Nonobstant la clarté limpide de la si parfaite logique de Steuphane preumier du nom, je me permet faire remarquer que la magnifique utilisation du trop rare verbe « s’enougeullir » lui fait indubitablement gagner des points.

      • Ça, j’avoue que prétendre qu’un pseudo n’a pas de valeur, tout en prenant pour référence ses dires précédentes, donc sous le même pseudo (sans quoi on ne pourrait retrouver la référence), relève d’une logique qui relègue l’idée de contradiction au rang de fœtus.
        Papa incohérence et maman mauvaise foi sont fiers de toi, mon enfant.

      • Dites donc les enfants c’est pas interdit par la convention de Genève de tirer sur les ambulances?

      • Le blog est hébergé sur des terres qui n’ont pas ratifiés cette convention. Je sais pas toi, mais moi j’aime pas que Geneviève me dise ce que j’ai droit de faire ou d’pas faire.

      • >Ça, j’avoue que prétendre qu’un pseudo n’a pas de valeur,

        C’est une affirmation. Prouvable.

        >tout en prenant pour référence ses dires précédentes, donc sous le même pseudo (sans quoi on ne pourrait retrouver la référence),
        relève d’une logique qui relègue l’idée de contradiction au rang de fœtus.
        Papa incohérence et maman mauvaise foi sont fiers de toi, mon enfant.

        Le pire c’est que tu crois serieusement a ce que tu ecris….Non il n’y a pas d’incoherence, le pseudo n’etant pas un indice pour savoir qui a ecrit le texte, mais un indice pour le retrouver. (qui que ce soit qui l’ait ecrit n’ayant aucune importance) Va s’y continue d’etaler ton absence totale de capacite de lecture, tu m’amuses

      • « >Ça, j’avoue que prétendre qu’un pseudo n’a pas de valeur,

        C’est une affirmation. Prouvable. »

        Recherche: valeur + pseudonyme (oui pseudo est une abréviation de pseudonyme. Cette sensation confusante et inhabituelle dans ta tête d’hydrocéphale, c’est que t’as appris quelque chose, Steuphane.) sur google.
        premier lien:
        http://www.blogdumoderateur.com/le-statut-juridique-du-pseudo-par-olivier-iteanu/

        Ca va faire pas mal de lecture, sans doute trop pour toi Stephane. Dans ma grande mansuétude je vais te faire le résumé le plus court possible: « Tu as tort. »

      • Mais… Mais… Si tu le KO à chaque fois, comment on fait pour s’amuser après ?

        En plus il avait des arguments en béton, comme par exemple me dire que ce qu’il avance est prouvable… bon, sans le prouver, d’accord, mais quand-même.

        Et aussi…
        > « le pseudo n’etant pas un indice pour savoir qui a ecrit le texte, mais un indice pour le retrouver. »
        Donc un indice quand-même, ce qui lui donne au moins cette valeur. Petite valeur oui, mais valeur quand-même.
        Un pièce de 1 cent a la valeur qui y est indiquée, si petite soit-elle.

        Mouais, en fait c’est bien s’il reste au tapis.

      • Je suis obligé de repasser ^^

        Que pensez vous de cette définition du pseudo trouvée sur wikipedia ? elle est pas trop mal, non ?

         » Un pseudonyme est un nom d’emprunt qu’une personne porte pour exercer une activité sous un autre nom que celui de son identité officielle. Il se distingue du surnom en ceci qu’il est choisi par la personne qui le porte au lieu de lui être attribué par un tiers.  »

        Je met ce lien d’un article sur les mérites comparés de l’usage du pseudonyme et celui du vrai nom, sur internet.
        http://www.internetactu.net/2012/01/25/de-la-valeur-du-pseudonymat-aux-dangers-dune-identite-reelle-unifiee/
        D’après cet article c’est difficile de trancher et la qualité des débats dépendrait entre autre de la qualité de l’hébergeur.

        Question naïve : si une personne utilise son prénom, est ce vraiment un pseudonyme ? Perso j’aurais dit oui dans la mesure où il est utilisé d’une façon garantissant (relativement) l’anonymat. En ce sens c’est peut être ce que voulait dire l’autre Stéphane par « pas de valeur », rien ne prouve qu’il s’appelle Stéphane, idem pour moi.

        En revanche pour ce qui est d’une responsabilité devant la justice, vous avez raison, non ? Dans cette optique un pseudonyme a une valeur, on ne peut pas faire n’importe quoi avec, dans certains cas on risque de rendre des comptes.

      • Vraiment ????????????????

        Pour ce qui est d’insulter les autres presque tout le monde ici est à fond, même si ce…… « Stéphane » l’a bien cherché.

        Vous vous moquez de son incapacité à prouver quoi que ce soit, mais si une personne le fait ça vous dérange.

        Vous riez de son incapacité à lire un article jusqu’au bout, mais si on vous apporte un minimum de réponse, ça vous ennuis.

      • Mmmh… Faudrait p’t’être voir à mettre la pédale douce sur les généralités et la susceptibilité, Steuphane aux tréma. Bob dit qu’il s’en branle, et franchement je m’en cogne qu’il s’en branle, tu devrais aussi.

      • Tu as sans doute raison. J’ai une logique très perso, quand elle en état de marche… Et je suis pas toujours compatible avec les autres dans ma façon de fonctionner même si je ne fais pas express. Merci du conseil :)

      • Re-bonjour Stephane

        Je répond à votre commentaire assez tardivement, je m’en excuse mais, vous savez, les études sont assez chronophages.

        « Cela n’avait plus grand chose à voir avec ce qui existait sous l’empire romain. »
        C’est exacte mais l’évolution ce fit au fur et à mesure de la perte des pouvoirs impériales, il n’y eu pas de rupture brutale.

        « Oui, Conversion qui en fin de compte c’est faite par les puissants. Ce n’était plus la chrétienté du début qui était opprimée sous l’empire romain. »
        Absolument, depuis le règne de Constantin, qui ce serait converti en 326 (le débat est ouvert), l’Empire est Chrétien et ses ressortissants aussi pour la plupart, en 476. Les nouveaux Royaumes s’appuient donc sur ces élites Romaine locales pour optimiser l’administration et la conversion est donc un bon moyen de les rallier à la cause des jeunes souverains.

        « Je vous engage à garder l’esprit clair et à appeler un chat un chat. Je remercie néanmoins la contribution de Wasite. »
        Je vous en prie. De plus c’est un conseil que je vais garder en mémoire car il est vrai que le champ universitaire souffre, parfois, de ce genre de puérilités (d’après ce que j’ai pu entendre et constater mais, rarement heureusement).

        « J’ajoute que quand je parlais de la forme de corruption des élites en France, je ne prétendais pas expliquer son apparition, ce qui serait plus qu’ absurde, mais je parlais de spécificités françaises qui suivent une longue tradition »
        Je pense, plus simplement, qu’une société bureaucratique et suffisamment développée est confrontée à ce genre de problèmes, je ne pense pas que la chose soit inhérente à la France. C’est plus un défi non-relevé qu’une tradition, enfin là est un avis purement subjectif.

        En tout cas, c’est a moi de vous remercier pour votre réponse.

  13. Après l’article sur les « terroristes » j’étais un peu sceptique quand j’ai lu les premiers mots, je me suis dit ça y est il est tombé dans le piège des galérien au sociaux qui seraient les responsables de tous nos maux. Ben je suis surpris en bien, tellement subtil =D

  14. Juste énorme, je te lis depuis quelques mois, plus sur la rubrique ciné mais là, même pas fini que je me devais de te félicité, l’hypocrisie des assistés, du jolie. Magnifique reportage de vos équipes et j’en suis qu’à François 62 ans… Continue comme ça L’odieux, tu devrais avoir la Légion d’honneur des cons, un charmant titre à n’en pas douter.

  15. j’adore mais je trouve que sur le net ça reste encore un peu trop confidentiel pour les masse populaire!
    Le pied total ça serai d’avoir ce genre de truc tourné en fiction à la « le jour ou tout a basculé » en acces prime time sur une grande chaine nationnal mais bon je rêve un peu trop!
    Une parodie de complément d’enquête ou autre mais un truc cour genre bande annonce

    • oui, ce serait bien, mais ce que les Inconnus ou les Nuls pouvaient se permettre de faire dans les années 80 (j’étais tout jeune encore, nostalgie…), plus personne ne peut le faire en 2016. Ils seraient bizarrement victime d’un accident, d’un procès pour viol d’une femme de ménage dans un hôtel ou autre joyeuseté du même tonneau selon l’inspiration du moment.

      • @Bertrand : inutile d’inventer de fumeuse théories complotistes pour expliquer la lâcheté de nos journalistes : « Oh bravo, vous faites de belles enquêtes impartiales et tout ! Vous n’avez donc plus besoin de nos subventions ! Enjoy ton budget diminué de moitié ! »
        On ne mord pas la main qui nourri.

      • @Rambo : oui en effet, c’est un moyen radical aussi. Je l’avais perdu de vue, pardonnez moi. Merci de vos lumières. :)

    • « j’adore mais je trouve que sur le net ça reste encore un peu trop confidentiel pour les masse populaire! »

      Que que quoi ?! Il me semble que le net est justement bien plus visualisé par ces « masses populaires ».
      Je parle pas du blog, attention. Je doute qu’on trouve ici nombre de téléspectateurs habitués à gonfler l’audimat des « Chtis » ou de « Plus belle la vie ».
      Mais le net en général, à mon sens, est bien mieux servi et plus visible que la TV aujourd’hui.
      Et c’est tant mieux parce qu’en plus, c’est plutôt gratuit. Donc plus de problème de budget. Donc vas-y, mec, fais ton reportage !

  16. Ma théorie, mais peut-être que je me goure totalement, c’est que ces assistés sont en réalité des fans hardcore de Charmed qui sont tombés dans le piège après avoir zappé sur M6 (ou pire, W9 !).
    Ce sont donc des aventuriers en quête des 3 P: Pouvoir, Pognon et Privilèges afin de pouvoir atteindre le niveau 100 du PUS (Politique Ultime Supérieure)

    • Bon sang mais c’est bien sûr!
      Macron à l’envers => norcam => nOrCam,=>> OC,
      quelqu’un a le portable de Plenel? Je tiens un scoop là!

      • Il est vrai que OC disait qu’il se candidaterait à la présidentielle un de ces jours…

      • OC président ? Oh non…
        Tous le budget irait à l’immigration de l’Europe de l’Est et aux outils de jardinages.

  17. Pingback: Instable Mona-Lena | C’est le bordel, franchement. Je veux de la peau et des chiffons partout.·

  18. Je vais vous faire un procès pour ce blog, diffamation, d’ailleurs je vous fais tous un procès, tous ceux qui mettez des commentaires.

    On a jamais rien prouvé, je suis innocent! La justice ne peut rien, lisez les médias et arrêtez avec vo conneries et ce blog….

    Ou est le bouton pour effacer ce blog?

  19. A reblogué ceci sur alice diotieet a ajouté:
    « Salauds » de pauvres :
    Le lundi 17 octobre dernier avait lieu la Journée Mondiale de Refus de la Misère : ce même jour, j’achevais la lecture du livre d’ATD Quart Monde – En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté -.
    C’est pourquoi, je partage, aujourd’hui, le billet d’un odieux connard fustigeant ces (vrais) salauds de pauvres.
    Sans plus tarder voici ce bon billet pour lequel je vous souhaite une bonne lecture :)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s