L’Odieux Connard en tournée : Lille, Écully, Montpellier

Qui dit nouveau livre, qui je le rappelle, sort le 19 mai (soit cette semaine, c’est fou) dit nouvelle tournée.

Diego, déjà glissé derrière le volant de la berline, n’attend plus que de savoir où il va devoir m’emmener pour que j’aille vous voir, lecteurs et lectrices, histoire de disserter sur des sujets aussi divers que variés, avant que vous ne tentiez de glisser discrètement, je vous connais, une question concernant les films que je pourrais aimer. Vous ne m’avez pas eu la première fois, vous ne m’aurez pas cette fois non plus. Par contre, ce que vous pourrez avoir, c’est une fabuleuse dédicace, et peut-être même une poignée de main (que vous ne vous laverez plus jamais, du coup) ou un coup de pelle en fonction des affinités.

Mais alors, où et quand se retrouver, braves gens ?

Pour commencer, le lancement se fera à Lille le samedi 21 mai 2016 !

Je serai donc au Furet du Nord de Lille à partir de 16h00, ce qui me permettra de te raconter quantité de choses, peuple du Nord, avant de gribouiller sur tes livres tout neufs (quelle étrange tradition). Je prendrai aussi un verre avec les volontaires au Dernier Bar avant la Fin du Monde après la dédicace (vers 18h30 probablement), établissement se propose une fois de plus de réhydrater ma gorge asséchée par les horreurs que je conte régulièrement.

Pour rappel, la dédicace se déroulera 15 place Charles de Gaulle, à Lille

Après m’être reposé comme il se doit, je me rendrai à Écully, dans la ceinture Lyonnaise, le vendredi 27 mai 2016.

Cela se passera plus exactement au sein de la librairie Decitre, à partir de 17h00 et jusqu’aux alentours de 19h00, ce qui laissera le temps aux travailleurs de balancer tous leurs dossiers pour mieux courir rejoindre ce haut-lieu culturel et recevoir une dédicace bien méritée. Vous ne savez pas où se trouve la librairie Decitre d’Écully ? Cherchez le centre commercial Grand Ouest, vous devriez trouver votre bonheur. Une carte ? Ma foi, pourquoi pas.

Enfin, et je piquerai droit vers le sud, et serai à la Comédie du livre de Montpellier les samedi 28 et dimanche 29 mai 2016.

Si je ne suis pas en chemin capturé par des indigènes soucieux de me convertir à leurs particularismes linguistiques, m’obligeant à repousser tout ce petit monde à grands renforts de poudre et d’eau bénite, je devrai être sur place à partir de 14h00 le samedi, et jusqu’aux alentours de 16h00 le dimanche. Avec une pause entre les deux me dit-on. C’est sympa, tout de même. Pourtant, j’adore dédicacer à deux heures du matin, particulièrement la poitrine d’une lectrice qui… hem, broum, je m’égare.

Tout cela se fera sur le stand Sauramps, au pôle 2 près de la Place de la Comédie.

Qui seront les prochains sur la liste ?

On me parle des Geek Faëries et de Vannes. Mais, il y a un temps pour tout. Et encore moult autres lieux à annoncer.

Bon, Diego, tu t’en tires avec ce GPS ou je dois venir te motiver ?

 

22 réponses à “L’Odieux Connard en tournée : Lille, Écully, Montpellier

  1. Une virée dans l’ex-Lorraine serait fort appréciée, à Metz ou à Nancy particulièrement…
    Pas d’inquiétude, on sait recevoir, il y a des endroit domestiqués par ici.

  2. Des endroitS… tudieu, après on va croire que les Magnorientaliens ne savent pas écrire…

  3. Hélas, je crains que vous mon libraire n’accepterai pas de vous inviter en Nouvelle-Calédonie; dommage !

    Vous ne voudriez pas venir pelleter les populations locales ? (En faisant très plaisir à l’un des nombreux acheteurs de votre premier livre).

    Si vous venez, je me cotise pour vous offrir un tractopelle (La multiplication des bouses cinématographique exige les grands moyens).

    • Un « vous » en trop, ce serait pas mal (Sauf dans la première ligne de mon précédent message).

  4. O Odieux,
    Mon coeur s’emballe à l’idée de vous savoir dans la plus belle ville de France, mais n’étant point disponible dans l’après midi pour venir vous vénérer au Furet comme il se doit, j’aimerai savoir jusque quelle heure vous comptez rester parmi les joyeux compagnons du Dernier Bar ? :D

    Veuillez agréer tout mon amour, mon amitié inconditionnel, et ma vénération absolue
    Respectueusement,
    Un Lillois

    • Pour les joyeux compagnons du dernier bar, je n’ai pas spécialement prévu d’heure, mais j’imagine qu »à 20h, je traînerai encore dans le coin. Enfin, prudence tout de même, je ne peux rien garantir à 100% !

      • A qui espérez-vous faire croire qu’après une heure et demie, il y a le moindre risque que vous soyez arrivé au bout de votre stock d’anecdotes?

  5. J’attends la confirmation de la critique de la piscine morte sinon je ne pourrais pas acheter le livre, je le volerais…peu-être.

  6. Livre déjà commandé, j’attends avec impatience de le recevoir !!
    En espérant également un spoiler sur X Men dans les jours à venir, rien que la bande-annonce m’a rendu aveugle durant quelques minutes alors bon, ça promet du nanar XXL.

  7. La Belgique vous espère à la prochaine foire du livre de Bruxelles, même si ce n’est que dans une dizaine de mois.

  8. C’est juste une impression où OC descend rarement dans le sud ? Exception faite de la ville rose, je ne l’ai point vu ailleurs dans cette partie de la France…

    • Il descend peut-être pas dans le sud, mais sous les ceintures des Lyonnaises.. Euh, dans la ceinture lyonnaise, pardon ^^

    • Odieux a clairement précisé qu’il n’aimait aucun film dans l’un de ses écrits

  9. Haha, livre pré-commandé avec bonheur, les parisiens de goût vous attendent de pied ferme ! Je ne suis pas toujours fan de la capitale (il n’y a que les touristes qui aiment cette ville), mais au moins, y habiter garantit des visites intéressantes. Il y aura bien un libraire pour se laisser convaincre. Et un bar pour servir du brandy décent non loin, si ça vous dit.

    Ça nous changera agréablement de ce que commettent les pseudo-écrivains à initiales et/ou coupe de cheveux discutable dans les salons « littéraires ». Brrr.

  10. Quel dommage que vous ne veniez pas à Bordeaux ! Ne seriez-vous donc pas assez fort pour résister à des « J’aime gavé les chocolatines » et autres formulation bordelaises ?

  11. J’ai déjà fini votre livre, cher OC. Comme les Fingers, ne pourriez vous pas les faire un peu (beaucoup) plus longs ? Qu’il est bon de rire tout haut aux méchancetés qu’il nous arrive, rarement bien sûr (!), de penser tout bas…

  12. C’est moi qui vous traquerai avec une pelle aux Geek Faëries. Pas l’inverse.
    A dans deux semaines, très cher Odieux !

  13. Ça y est je l’ai terminé, et je vous félicite Odieux, il est meilleur que le premier, je trouve (qui m’avait un peu déçu par certains points)!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s