Un livre, une tournée, une vidéo

Mais qu’est-ce donc ? Comme tout cela est chatoyant !

COUV OC OK OK

Non, peuple, tes yeux ne te trahissent pas : le second livre de votre moyennement humble serviteur est bien là.

L’Odieux Connard – La vie c’est bien, le cynisme c’est mieux, édité chez Points, sera disponible le 19 mai 2016. À vous, donc, cette lecture de qualité qui vous permettra d’épater vos amis, qui rendra jaloux vos ennemis, et qui bien sûr, fera rayonner tout votre bon goût lorsque vous le lirez au vu et au su de tout un tas d’ignorants qui se demanderont où diable vous avez bien pu trouver si excellent ouvrage.

Vous en voulez un extrait ? Parfait ! Car c’est ici qu’intervient le talentueux et fidèle Poulop, qui n’a pas hésité à sortir ses crayons pour mettre en image l’un des spoilers de poche du livre : Titanic.

Même que si ça vous plaît, on en fera d’autres. Mais oui.

Cependant, public, je te sens frémir sous la vague des questions qui te hantent ; point d’inquiétude, répondons-y.

« Qu’y a-t-il dans ce fameux ouvrage ? »

100% d’inédits. 100%, vous dites ? Mais oui ma bonne dame, parce que comme chacun sait, ça ne rigole pas par ici. Vous trouviez que l’Odieux Connard ne s’attaquait pas assez aux classiques du cinéma ? Vous y trouverez le spoiler de poche de Titanic, certes, mais aussi d’Alien, de L’Exorciste, et d’autres films considérés comme des monstres sacrés. La rubrique politique vous a manqué dans le précédent ouvrage ? Elle a désormais toute sa place, puisque vous y trouverez des réponses à des questions comme « Y a-t-il une vie après la politique ? » ou apprendrez à créer votre propre communauté militante. Besoin de conseils éducatifs pour vos enfants ? Apprenez à changer bébé, à remplir le cartable de votre bambin, ou découvrez ce que sont devenus les héros de votre enfance après que vous ayez grandi. Envie de jeter un œil à mes archives historiques secrètes ? Découvrez le journal perdu de Mata Hari, les plus célèbres couvertures de presse au travers de l’Histoire, ou retrouvez toutes les différences entre Sigmund Freud et Pablo Escobar (et attention, il y a des pièges). Enfin, vous souhaitez partir en voyage ? Découvrez comment vous débarrasser des lourds en avion, apprenez-en plus sur les origines du tourisme, et découvrez le langage mystérieux qui l’accompagne pour comprendre vos amis globe-trotters en soirée.

« C’est fabuleux, mais où me procurer pareille merveille ? »

Chez votre libraire préféré. Déjà, parce que lorsque vous lui demandez « L’Odieux Connard » , cela fait toujours son petit effet, et ensuite, parce que le libraire est jour après jour sur la ligne de front du combat contre l’inculture. Imaginez que ces gens arrivent à rester calme, même quand la quinzième personne de la journée leur demande « Le livre qui vient de sortir, vous savez, je n’ai ni le nom, ni celui de l’auteur, mais la couverture est rouge » . En fait, elle était verte et le livre a deux ans, mais le libraire parvient quand même à procurer l’ouvrage sans s’énerver. Rien que pour cette performance qui fait pleurer de jalousie jusqu’aux moines bouddhistes, soutenez votre libraire.

Si par contre, votre libraire n’a pas le livre, vous êtes autorisés à plisser les yeux très fort pour exprimer tout votre désarroi.

« Mais alors, vous repartez en tournée, pour dédicacer livres, serrer paluches et toucher écrouelles ? »

Certainement. Et confortablement assis à l’arrière de la berline pendant que Diego me demande si les coups sourds provenant du coffre ne me dérangent pas, je reviendrai sur les lieux de mes précédents crimes, car allons, si vous avez fait dédicacer le premier livre, quoi de mieux qu’une signature sur le second pour faire plaisir à votre bibliothèque ? Lille, Paris, Toulouse, Montpellier, Lyon, Rennes, Bordeaux, Vannes, Saint-Maur, les Geek Faëries… et d’autres encore, me revoilà ! Et puisque l’an dernier, je n’ai pu être partout, de nouvelles villes jusqu’ici épargnées par ma maléfique présence se rajoutent à la liste : à nous deux, Nantes ! J’arrive, Nice ! Bien évidemment, d’autres noms viendront s’y ajouter, et j’annoncerai sur ce blog les dates, horaires et lieux exacts histoire que vous puissiez vous organiser comme il se doit.

Le début officiel des hostilités se fera au Furet du Nord de Lille, le 21 mai 2016. Mais, je préciserai tout cela en temps utile.

« Est-ce que vous allez venir par chez moi ? Je vous aime si fort. »

Moi aussi, je m’aime fort, nous avons tant en commun. Toujours est-il que si vous commencez à suer à grosses gouttes en ne voyant pas le nom de votre bourgade apparaître lors des différentes annonces, n’oubliez pas que le Mal ne peut entrer dans votre librairie que s’il y est invité. Alors inutile de dessiner un pentacle avec des DVD de Nicolas Cage, ça ne suffit pas. Demandez à Madame la libraire, elle saura que faire pour m’amener en votre royaume. Et si elle ne sait pas… vous pouvez encore plisser les yeux très fort. Tout le monde sait que Clint Eastwood a bâti toute sa carrière comme ça : un jour, Madame la libraire l’a déçu (elle n’avait plus d’exemplaires de LOdieux Connard). Depuis, il n’a jamais rouvert les yeux.

« Est-ce que je peux poser plein de questions en vrac ? »

Une question pour poser des questions ? C’est incongru, mais pourquoi pas.

« Paul a 10 euros. Il achète le livre de l’Odieux Connard. Combien d’argent reste-t-il à Paul ? »

La vie c’est bien, le cynisme c’est mieux coûte 7,30€, comme le premier livre. Paul peut donc l’acheter et repartir chez lui avec 2,70€. Là, il lira le livre et rira bien, tout en apprenant des choses, ce qui propulsera Paul dans le haut du panier de l’élite intellectuelle de ce pays. Fort de ce bagage, Paul rentrera à l’ENA dont il sortira major de la promotion Jean-Vincent Placé avant de choisir un poste prestigieux au ministère des finances. Toujours équipé du précieux livre de l’Odieux Connard, il appliquera ses conseils et deviendra ministre du budget en 2038, lors du second gouvernement de Squeezie. Il organisera des détournements de fonds à grande échelle et quittera le pays peu avant que l’affaire n’explose. Il s’installera alors dans une hacienda en Colombie où sous le nom de El Chorizo loco, rapport à son caractère piquant, il organisera tout un cartel lui permettant de démultiplier sa mise de base grâce au trafic de drogue.

Il reste donc à Paul 98 millions d’euros.

« Est-ce que les articles du livre sont aussi longs que sur le blog ? »

À chaque support son format. On reprend donc la formule « de poche » du précédent. Non parce que sinon, vu la taille des spoilers, on en fait rentrer six et il n’y a plus rien d’autre. Alors hein, ho, hein, bon. D’ailleurs, j’ai des spoilers sur le feu, maintenant qu’on en parle.

« Y aura-t-il une version numérique ? »

Pas pour l’instant.

« Puis-je vous épouser ? »

Ma boîte mail attend votre CV.

« C’est fini ? »

Non, margoulin : ça ne fait que commencer.

Bon peuple, on se retrouve donc sur les étagères de vos librairies  le 19 mai 2016. 

D’ici là, je vous laisse faire de la place sur vos bibliothèques.

 

60 réponses à “Un livre, une tournée, une vidéo

    • Je l’ai trouvé sur Amazon, pour un centime de plus avec la livraison. Mais une semaine d’attente après la date de sortie pour la réception. Je prendrai mon mal en patience…

      • J’ai vendu mon âme à Amazon et leur offre Premium… Donc je n’ai plus aucune moralité, certes, mais je vais recevoir le livre de notre hôte le lendemain de sa sortie…

      • 50 euros pour une âme, je pense que tu aurais pu négocier un peu plus… Je préfère attendre une semaine en ce qui me concerne…

      • Mais vous ne connaissez rien au commerce? On ne vend pas les âmes, on les loue une infinité de périodes de moyenne durée, et on en garde la nue-propriété tout du long! Paiement des loyers à l’avance, bien entendu.

  1. Pingback: Titanic en 2 minutes – avec l’Odieux Connard | Poulop – L'éducation du crayon·

  2. Et dire que le livre sortira en plein pendant les examens… Que de cruauté pour les pauvres étudiants qui vous suivent !

    • Maintenant on est tous face à un dilemme : réussir nos examens ou acheter le bouquin et majorer à l’ENA ?

    • Pouah c’est vrai…. Mais bon, il faut avoir le sens des priorité, Monsieur Connard est bien plus important x)

  3. Pile quelque jours avant mon anniversaire, c’est mon libraire de quartier qui va être content !!

  4. L’OC et POULOP c’est un nouveau duo ? Qui est le sidkick :-) la vidéo spoilant déja un des chapitres du livre (très très bien faite félicitation on en redemande) ya t’il un chapitre d’offert en plus ? Le livre est vendu à un prix similaire au premier mais le poid est-il similaire ? Mes cibles en soirée doivent craindre cet objet punitif s’il est plus léger il ne fera QUE rire.

  5. Dire que je commençais seulement à arrêter de bassiner mon entourage avec le n°1…
    Revenez par la Belgique, mon bon OC, j’ai bien compris votre message pas du tout implicite sur le manque de savoir-vivre honteux dont j’avais fait preuve en venant vous voir les mains vides. Ca ne se reproduira plus. Offrande il y aura.

    Pendant que je m’installe pour attendre le commentaire haineux de Gloubi (quelqu’un veut du popcorn? un siège pliant?), j’en profite pour saluer le talent de Poulop.

    • Ahaha moi aussi j’attend Gloubi ♥, je n’ai lu les commentaires de cet article que pour lui, fait péter le pop-corn !

    • J’avais omis votre Belgitude Allya…
      Je compatis, et je ne ferais pas de blagues de mauvais goût. Frapper une personne à terre, ça manque de classe !

      • Excusez-moi mais n’êtes-vous pas du Nord (ou quel que soit le nom que ça porte actuellement), vous?

      • Dorénavant, les gens du Nord font partie de l’élite de la France.
        Nous pouvons regarder tout le monde de haut, nous sommes la nouvelle aristocratie, nous sommes la caste supérieure;

        THIS IS HAUT-DE-FRANCE !

        A prononcer avec un accent Parisien insupportable, obligatoirement.

        Je plaide coupable, je suis à Lille.
        De toute façon, vous connaissez mon amour pour la Belgique et tout ce qu’on y trouve, je bois Belge, je mange Belge et je dors Belge et je vis Belge !

        Et Flamands comme Wallons, papa vous aime pareil !

    • Gloubi qui nous chiera une logorrhée indigeste pour expliquer qu’il ne lit ni les articles ni les commentaires, mais qu’en fait si, et qu’il les trouve nuls à chier, et que l’Odieux est encore plus nul, et son livre aussi, qu’il n’a pas lu, mais en fait si, et d’ailleurs il va revenir au prochain article pour répéter sa litanie. <3

      • Voilà un bien cruel commentaire.
        Le pauvre Gloubi est un Sisyphe moderne et ce blog est son funeste rocher.
        Ayez au moins un peu de compassion pour ce damné 2.0,
        que diantre!

      • Si j’ai mis un petit cœur symbolique à la fin de mon commentaire, c’est pour signifier que j’attends sa venue avec impatience ! Gloubi est peut-être prévisible dans son discours, mais il reste divertissant.
        Un peu comme certains films !

      • Ah ça c’est intéressant comme observation! Gloubi serait un blockbuster des commentateurs, d’où son côté à la fois répétitif et prévisible avec plein de défauts mais divertissant et très attendu quand même? Ça change toute ma perspective en fait…

    • *s’installe en se frottant les mains* Manquerait plus qu’il fasse exprès de ne pas venir, celui-là…

  6. Le paroxysme de mauvaise foi annoncé sur la première de couverture aurait-il permis à l’Odieux de distancer Usopp et Pinocchio en terme de promontoire olfactif ?

    A moins que ça ne soit le cigare… mais c’est tout de même très confusant.

  7. Vivement le 19 mai… Même si j’aurais préféré des spoilers plus longs et moins nombreux

  8. Ah mais ça sort juste pour mon anniversaire ! Quelle merveilleuse journée qui s’annonce ! Malheureusement, comme je serai hors des murs de Lille le 21, j’enverrai certainement mes sbires faire dédicacer l’ouvrage pour moi. J’aimerai aussi faire plaisir à ma bibliothèque, tant qu’à faire

  9. Diantre, vous êtes véritablement le Cyber-Macron 2.0 :
    avec vous, « en marche » n’est pas juste un effet de manche politicien.
    J’applaudis donc des deux mains (c’est plus pratique qu’avec une seule, d’après une étude scientifique d’Oxford), et vous souhaite de briller en tête de gondole, camarade O.C.!

  10. OC joue à Simenon ? Un bouquin par an, puis un autre dans le semestre et pour finir un à la quinzaine … Bref, on passe d’un blog sympathique à une mise en coupe réglée.

    C’est bien parti pour le OC Branding. Bonne continuation.

  11. L’Odieux Connard à Lille? Je crois que je ferais une petite pause dans mes révisions non commencées ce jour là ^^

    • On va retourner au dernier bar avant la fin du monde ? Encore ?

      Si vous passez à Lille, vous pourriez réserver une salle des fêtes en périphérie, avec Label5, Bavaria 8,6 et Kronenbourg à volonté. Piste de danse pour s’agiter frénétiquement sur la danse des canards, la chenille et autres Patrick Sebastien…

      Comme un mariage dans le Pas de Calais… Le raffinement poussé au paroxysme de l’intemporel, traduisez !

  12. Ah super ! Mon tome 1 qui se sentait seul ! (Je l’ai placé entre L’art d’avoir toujours raison de Schopenhauer et L’art de la guerre de Sun Tzu pour qu’il reste dans son élément naturel !)

  13. Yo, un nouveau livre !! Tu es productif OC !!!!

    Est-ce ta douce voix que l’on entend sur la vidéo ?

    Namaste ! Ou Osu si tu préfères.

    • Un coup de pelle pour chacun des deux mots.
      A m’en déchirer les muscles si nécessaire.

      Vite, et très fort, juste pour être sûr de briser la mâchoire si vous ne mourrez pas sur le coup.

  14. On le savait déjà, bougez vous et faites le spoil de Civil War !
    (c’était totalement gratuit)

  15. Rhôôô l’Odieux Connard nous gâte ! Avec un dessinateur de choix, en plus. C’est fou, première fois que vous agrandissez votre équipe, j’espère que Diego n’est pas jaloux. Rendez-vous en dédicace !

    PS : je lis déjà une andouille qui râle parce que merde alors, son Connard préféré est à la mode, la preuve il ose gagner de l’argent (et en vendant des livres ! Monstre !). Je ne sais pas comment ce blog attire des hipsters en phase terminale. Je ne sais pas non plus comment cet article qu’on pourrait résumer par « youhou mes lecteurs, ça marche toujours, voici un deuxième livre qui vous plaira. Comme ça j’ai moins de travail barbant a.k.a plus de temps pour vous écrire des articles gratuits. Et je viendrai vous voir. Bisous » peut être mal interprété. Je peux à la limite comprendre que « ahah, 100ème ex enterrée en forêt de Rambouillet » puisse être mal pris, encore que, le sachiez-tu, nous les membres de la gent féminine, on ne dit pas ce qu’on fait à nos ex, de peur de faire fuir les hommes vivants aux organes en bon état et tout à fait revendables, mais là on parle de livres. En papier. Qu’on achète pour une somme raisonnable dans le but de rire un peu. L’Odieux Connard en devient limite sympa sur ce coup.

    Alors bon, les « aaaaaah il fait sa puuuuub sur son blooooog » (pour des gens qui viennent exprès le lire et sont ravis d’acheter le fameux bouquin, on est sur de la pub micro-ciblée), stop, merde.

      • Lui va la détester…

        Il va citer Kafka, Hugo et Oui-Oui, va lui faire remarquer sur 50 lignes que ce n’est qu’une groupie inepte comme toutes les personnes assez idiotes pour laisser un commentaire sur ce blog. Il va rappeler un fait historique obscur, insultant les génitrices des incultes n’en ayant pas entendu parler, pour souligner de manière contestable que l’Odieux est un capitaliste manipulateur (1 copie double recto-verso).
        Il terminera certainement par faire une comparaison entre l’ordre du temple solaire et l’attroupement panurgique qui encense l’Odieux, en terminant évidemment par dire que tous les gens qui vont sur ce blog sont des trépanés et que c’est encore pire pour ceux qui donnent leur avis en commentaire.

        Voila !!!
        J’ai créé un template qui permet de générer automatiquement un message de Gloubi !

      • Arrêtez de me faire m’esclaffer au boulot, ça ne fait pas sérieux.

      • Par contre Allya je crois que c’est toi qui avais réussi le premier générateur aléatoires de commentaires de Gloubi… Le laisse pas t’embobiner, il va te piquer te piquer ton invention! (ou alors demande lui des royalties)

      • Allya : Ça ne fait pas sérieux, ça dépend du domaine ou vous travaillez.
        Je vous conseille de taper psychologue thérapeute par le rire, je ne me suis jamais plus senti en déconnexion avec le monde…

        Salkon : J’aurais plagié malgré moi ? S’il faut payer, je paie. Mais je suis père de 9 enfants, j’ai la myxomatose, un cancer sur chacun de mes 3 poumons, victime de harcèlement au travail, en profonde dépression, ma femme m’a quitté pour un transex… Un non cis-centré et en plus j’ai la migraine.

      • Rassurez-moi, vous n’êtes pas en train d’essayer d’attendrir une Carolo en espérant que ça l’empêche de vous taxer du blé ? Allons, allons…
        Sinon, il se trouve que je ris comme une andouille en salle des profs et que ça ne va pas améliorer ma réputation auprès de mes collègues.

  16. « Bon peuple, on se retrouve donc sur les étagères de vos librairies le 19 mai 2016.  »

    Chiche ?

    • Il a dit « briser des étagères » pas « baiser des stagiaires » monsieur le président !

      Si une seule personne connait, je serais déjà ravi…

      • François perrusse : les 2 minutes du peuples. J’admire votre culture (et je me sens moins seul aussi )

      • Ce passage ne me dit rien, il faudra que je me décide à les refaire en entier un jour.
        Merci pour la réponse.

      • Je vous remercie connaisseur, en effet, l’épisode du tribunal du peuple ou il enferme l’avocat de l’opposition dans les toilettes.

        Me voila ravi par tant de culture !

  17. Question sur ce prochain bouquin : Le format des billets reste le même que le précédent livre ? C’est à dire à environ 3 pages par sujets / films ?

    L’intérêt du site est le développement conséquent de vos analyses Mr Odieux, des développements complets. J’avais été déçu par le livre qui, bien qu’il reprenne certains contenus du site, avait grandement allégé le rendu de vos études. On avait des résumés de résumé de films plus qu’autre chose, ainsi que quelques blagues et jeux, mais du coup ça donnait l’impression d’être un livre de vacance pour aller sur la plage.

    Le contenu est original, mais ne tient pas la comparaison avec les pavés habituels. J’aime bien ce que vous écrivez mais je n’ai pas trouvé mon compte sur votre format papier, et si ça suit le même modèle pour le tome 2, je m’abstiendrais de l’acheter. Et malheureusement la vidéo teaser / extrait semble indiquer qu’il s’agira encore de formats courts / rétrécis.

  18. Cher Connard

    Vos allégations sont d’une cinglante bonne foi. Sont-ce alors ces navets dont vous faites hélas l’abnégation de leur visualisation qui seraient « 100% mauvaise foi. » ? Cela me paraîtrait plus logique.

  19. Aller, je prends le risque de me faire défoncer la tronche à coup de pelle mais… P108, c’est volontaire le « s’enfouir » au lieu de « s’enfuir » ? X) Je sais que c’est jurassic park mais quand même…

  20. Ayant acheté votre premier livre, je suis forcément obligée de prendre le second !
    Et puis je vais profiter du salon du livre à Vannes pour revenir vous embêter pour l’acheter.
    Je peux déposer mon CV et lettre de motivation pour le mariage ? :’)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s