La patience, Bruxelles et la suite

« Comment ? Déjà un autre article pour dire que gnagna, je suis un peu occupé, là, tout de suite ? » me direz-vous.

Hé bien effet, gnagna, je suis un peu occupé, là, tout de suite. Aussi, plutôt que de vous laisser dans une attente fébrile, je préfère vous avertir que comme souvent en cette saison, me voilà avec quelque occupation qui m’empêche d’aller me pencher sur de vrais sujets, comme par exemple, le cinéma ou l’espèce de troll général qui règne dans le royaume depuis que quelqu’un a parlé de réforme orthographique. Par contre, Diego, lui, a du temps, et je le charge de noter les noms de ceux qui se sont permis la remarque qui entame ce bref billet. À qui croyez-vous parler bande de garnements ?

Bon, cela dit, je suis supposé tout de même glisser une information vaguement utile dans ledit article afin de satisfaire la foule en colère de mon lectorat. Alors qu’est-ce que je…

Ah, oui, voilà.

Peuple de Belgique ! Longtemps, tu as pleuré mon absence de ton royaume, et sache que tes larmes ont coulé jusqu’à ma porte. Le kayak de ma détermination est donc engagé sur les flots de ton chagrin pour remonter jusqu’à ton lointain pays et venir y apporter verroterie et civilisation. Ce pourquoi ce mois-ci, je me rendrai à Bruxelles les 20 et 21 février, à l’occasion de la foire du livre. Rappelons que je n’ai écrit de livre que pour ce seul petit bonheur, à savoir le droit de me faire inviter sur les salons où je peux observer à loisir la parade amoureuse de l’écrivain français (ça consiste essentiellement à faire des bruits de gorge les yeux plissés, avant de faire un nid en branches de lunettes machouillées). « Quid des horaires ? » me direz-vous.

Les troubadours annoncent que le samedi 20 février à 16h, je donnerai conférence dans l’espace Quartier Web. Je ne sais pas encore ce que je vais raconter d’ailleurs, mais comme chacun sait, pour peu que l’on me donne un micro, je m’occupe tout seul. Et ensuite, hé bien ma foi, j’ai des horaires officiels me dit-on, que vous pourrez trouver en cliquant ici-même. Et ça se passera sur le site de Tour & Taxis, me dit-on.

Voilà pour ça. Bien, je retourne donc abattre du boulot (et des stagiaires fugitives, il faut des exemples), en espérant quand même que l’on va enfin me laisser rapidement retourner spoiler en paix. Ah, mais.

77 réponses à “La patience, Bruxelles et la suite

  1. J’espérais quelque chose sur l’Europe, de verve européenne ou mondiale. Maudit racolage des titres… Quand à la réforme de l’orthographe, elle n’est pas en cours mais en pratique depuis… Avant même l’invention du bi-bop…
    Bien à vous, salutation aux veinards de Bruxelles si loin de Mayotte.

    • Waouh, cool la référence au bi-bop ! D’abord parce que ça fait belle lurette que je n’avais plus entendu parler de ce truc mais surtout, bien plus que de balancer son âge, ça lui donne un sacré coup de vieux à la réforme.

      • Vous exagérez, The Velvet Underground a bien 20 ans de plus que la réforme orthographique.

      • @Georges Abitboll
        À supposer que cette réplique s’adresse à moi, je répondrais qu’il n’est pas aisé de jouir avec du vieux, crois-en mon expérience.

      • Et a supposer que je recouvre tous les messages d’Usurpator sauf un pauvre malheureux qui m’a échappé, il faut encore que quelqu’un tombe dans le panneau.

      • Chère Coloquinte, je viens, en tout bien tout honneur, de visiter votre site personnel, et je dois l’avouer, je viens -si je me fie à votre avatar, qui je l’espère reflète votre vrai faciès- de littéralement tomber amoureux de vous.
        Quelle classe, quelle beauté, quelle intelligence! Votre crinière de feu me rend fou, fou mais alors fou!! Il me brûle d’envie de vous rencontrer, de vous amuser, de vous séduire, de vous faire rire, et enfin, honneur suprême, de vous faire jouir! Je sais que la concurrence est rude , mais croyez-le, exquise demoiselle, que je suis à la hauteur de (et même bien au-delà) vos, je l’imagine, milliers et milliers de prétendants, qui désespérément, se languissent à votre fenêtre.
        Accordez-moi, un rendez-vous autour d’un verre et je vous montrerai ce à quoi vous avez manqué toute votre vie jusqu’à présent: l’homme de votre vie.
        Répondez par la positive ( ce dont je ne doute pas une seule seconde), et je vous confierai mes précieuses coordonnées (et ainsi avoir les vôtres!) pour que nous nous rencontrions enfin. je connais déjà l’endroit, et croyez-moi, il ne vous déplaira pas!
        A très vite! Je vous embrasse, embrasse, embrasse.

      • @René: T’as raison coco! Faut y aller au culot! Vas-y franco et bientôt tu pourras lâcher la purée!

      • @Honoré de Ballsack : « coco » / « culot » / « franco » / « bientôt » et… « purée » ? Certes, « glaviot » aurait manqué de charme mais au moins n’aurait pas heurté l’oreille.

  2. De toute façon, mis à part Point Break, il faut avouer qu’il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent en terme d’étron cinématographique en ce début d’année…

    • Point Break, c’est pas l’histoire du type-qui-n’est-ni-Swayze-ni-Reeves, qui se tatoue les plans de la banque pour pouvoir la braquer avec un parachute, une planche de surf, et la tête de Bush, non? ;)

    • Outre la performance de l’acteur, Legend était pas fameux. L’histoire s’y étire en longueur pour rien. Mais pas tellement de quoi en faire un spoil.

    • Je pense aussi que la 5ème vague a le plus gros potentiel du moment (invasion ET + Twillight en puissance). Accessoirement, il y a des incohérences majeures dès la bande annonce. Ce n’est pas donné à tout le monde. J’hésite à aller le voir par moi même ou à attendre que M. Connard ne suscite cette envie.
      Point Break c’est à la limite de la comédie Nanarde.
      Reste le Tarantino, mais il suffit de prendre le spoil d’un Tarantino, de changer le contexte (et encore) et c’est fait.

      C’est sûr à qu’à côté des monuments Mad Max ou SW IV.2, l’année 2016 commence en douceur. Du moins pour le différentiel entre les critiques dithyrambiques et ce qu’une personne avec un cerveau allumé voit.

      • La conquieme vague je l’ai lu et… Meh. C’est du Hunger games quoi :/
        L’OC, sans spoil, devrait avoir de quoi raler sur les personnages, l’intrigue… A peu pres tout en fait :p

    • « étron cinématographique »… Vous pourrier pas avoir votre propre style pluteau que de plagier le maître des lieux? pathétique.

  3. J’imagine que vous aurez mieux à faire, mais j’aurais l’impression de trahir le proverbial sens de l’hospitalité belge si je ne proposais pas que votre lectorat vous paie une (ou plusieurs, soyons fous!) bière(s) à l’issue de la séance de dédicaces de samedi.

  4. Enfin si ! Il y a Steve Jobs : voila un film qui mériterais son attention.
    De mon côté j’attends ceci avec hâte

    • Pourquoi l’OC ferait une critique de Steve Jobs? C’est un très bon film! Arrêtez de prendre vos lubies pour des réalités et de voir des nanars partout (cf Star Wars).

      • Usurpator:

        Petit
        Énergumène
        Trouillard
        Assimilant/
        Singeant
        Son
        Excellence

  5. Dans ces régions lointaines et reculées du Grand Nord, ne siérait-il pas plutôt employer le terme « trouvère » au lieu de celui, si méridional, de « troubadour »?
    Une étudiante (pointilleuse) en lettres.

    • @Caranthir : c’est qui l’étudiante qui n’a pas compris que si OC était occupé, ce n’est pas le cas de Diego ni de sa pelle…

      • Au septentrion il vaudrait mieux utiliser OIL au lieu de OC plutôt usité dans le méridion :-D

    • Ca va les études? ça glande dur? Encore une fainéasse qui se tape 6 ans de fac de lettre pour pointer à Pôle Emploi à la sortie. Bouge toi la chatte et trouve un vrai taff.

  6. En terme de gros étron à joyeusement spoiler, y a tout de même « Gods of Egypt » qui fait figure de champion toutes catégories et qui devrait sortir fin de mois. Puis, « Deadpool », « Finest hour », et… « Divergente 3 » arrivent aussi! Yum! Yum!

      • Un seul OC sur Terre ne suffira jamais ! Vous allez le faire crever, le pauvre… Bande de sadiques.

    • Tu as été voir Deadpool? Non? Alors ferme ta gueule. C’est un excellent film, je vois pas d’ou tu sors l’idée que ça puisse être une bouse, utilise la verrue qui te sert de cerveau la prochaine avant de balancer des conneries.

      • Mon dieu, Gloubi, le Veilleur et Usurpator ont fusionné! Ils ont créé le troll 2.0!

  7. Moui, on attend pour du spoil, cool tout ça…
    Mais sinon, à quand le retour des Jon gros billets de société, en pavé et pas en image, avec tout le charme de votre plume acérée ? ^^

  8. Bizarre, en cliquant sur le lien dans l’article, je vois que vous êtes classé en catégorie »humour ». Je pense que « art de vivre » eut été plus judicieux. On m’aurait menti?

    • Ils hésitaient entre « humour » et « poils de culs ». Ils ont choisi humour. Je boycotte à mort tout ces bienpensants gauchistes, en plus ils sont belges.

      • Ce sont des Belges. Ils n’ont pas compris que derrière une apparence d’humour, l’Odieux Connard nous propose sa vision d’un monde plus beau, d’un monde plus doux, d’un monde avec plus de pelles.

      • Usurpator. Caca passer chemin. Capito? Compris? Tu le veux en quelle langue?

      • Je suis là, à tes côtés, à humer ta chaude et suave odeur corporelle. oh, oui, Georges!

      • Wow! Répartie, vocabulaire et pas de fautes! T’es pas le vrai Usurpator !

      • Punaise si même Usurpator se fait usurper son identité on ne va pas s’en sortir!

      • @Jacques:
        Un petit malin emprunte depuis quelques temps le pseudo de Georges pour faire des remarques débiles (on les différencie cependant facilement: l’original est drôle, l’usurpateur est affligeant). Apparemment, depuis quelques jours, le même guignol (ou d’autres, va savoir) emprunte aussi le pseudo de nos trolls bien-aimés, comme Gloubi. Les deux étant bêtement agressifs, si tu tiens vraiment à les différencier, sache que le vrai Gloubi ne fait presque pas de fautes d’orthographe.

  9. Odieux se la coule douce !
    ou il se fait désirer , le voyou ! il crée le manque pour booster les ventes ?
    ou encore … j’imagine :
    il nous asphyxie avec sa foire du livre : mais c’est le 20 février ! en Belgique ! quoi ? il lui faut combien de mois pour faire le voyage ? il traîne ses guêtres dans les rues de Ouarzazate ( et mourir ) , et il a décidé de faire le déplacement en vélo , c’est pas possible autrement !
    il a été piqué par un moustique tigre , le pauvret ?
    il souffre d’un accès de claustrophobie et du coup , il peut plus fréquenter les salles obscures ?
    il a juré de terminer les treize volumes d’Angélique marquise des anges et il est en train de craquer ?
    il a flashé grave sur une des ses assistantes et le seul motif qu’il aurait de la virer de son lit serait d’avoir envie de faire des galipettes sur le tapis ?
    mais je m’égare …
    voyons : petit retour sur l’article du jour :
    que dalle ! à part quelque vague menace au sujet d’un certain Diego qui prendrait les noms des récalcitrants . Diego , c’est celui qui creuse , non ?
    même pas peur .
    ah ! je devrais ? tant pis .
    donc , on peut écrire ABSOLUMENT TOUT CE QU’ON VEUT ?
    c’est tentant , mais j’ai pas l’habitude , moi !
    y a personne pour s’y coller ? le chat s’est tiré : que les souris dansent .

    • Bah oui maintenant OC est une star internationale (la Belgique, tu te rends compte!) qui fait sa promo 364 jours par an et délaisse ses fans de la première heure. Tout fout le camp… Heureusement qu’on a encore les commentaires pour rigoler un peu…

    • Ah non mais j’ai de très bons amis belges. Quand y’en a qu’un ça va. C’est quand y’en a beaucoup que ça pose des problèmes!

      • Oui, bien-sûr, vous avez une immigration des plus envahissante en provenance de Belgique, ça doit être gonflant ces belges partout!

        C’est sans doute pour ça que tous ces français fuient vers la … tiens, comme c’est étrange, vers la Belgique! Car à Bruxelles vit un taux de français, colossal, surréaliste. Ce sont généralement des français/es venus y passer quelques jours et qui comprennent la différence de rapports humains: on y passe pas son temps à tenter de rabaisser les autres (hein Georginou). Ces gens rentrent au pays principalement pour y préparer leur départ, le temps de se trouver un logement à bxl, fou non? Des milliers et des milliers, et en plus, « pas de bol », ce sont les gens « cool ».

        À l’O.C d’en juger mais il sait très certainement tout ça presque aussi bien que moi (:

      • Merdum ! Encore un qu’a oublié sa pilule de Rigolax3000 ce matin ! Vite !!! M. l’officier responsable du bonheur, administrez lui une dose avant que l’O…

      • NE PAS ETRE HEUREUX EST UN CRIME DEVANT L’ORDINATEUR! ETES VOUS HEUREUX ?

      • Très heureux, très heureux. Une excellentissime journée à vous M. L’officier. Je vais y aller j’ai oublié d’éteindre le gaz de mes clefs …

      • Aaaaah si les Français viennent chez nous, c’est à cause de la différence de rapports humains? Médisante que je suis, je croyais que c’était à cause de notre fiscalité.

      • @Allya:
        Tatata! je veux parler de musicien/nes, d’artistes en tous genre, des gens qui participent dans des collectifs en radio, ciné, engagés/militants, alimentation saine, médecines douces, anti-ceci, pro-cela, domaines où les belges se retrouvent de plus en plus souvent minoritaires face aux français/es.

        Je ne crache pas dans la soupe, il y a de ce côté beaucoup de gens de qualité venus de France. Par-contre du côté fiscal, investissements, placements, je n’en sais, foutre bleu, rien!

  10. ben tiens , à propos des belges . extrait d’un film flamand . flying home ou flying love . le héros , un américain sans scrupules , apprend à vivre au contact des gens de ce pays . Martha , la bonne du curé , prépare le petit déj du petit connard . il lui demande si c’est du déca , explique que c’est du café sans caféine : réponse de Martha outrée :
    –  » monsieur , nous sommes des gens honnêtes !  »
    et au café du village , il …
    bref regardez-le , ce film : il est très bien , comparé aux daubes que vous spoliez … spoilez à longueur de temps .

    • L’odieux Connard regarde d’autres films, il ne spoile que les bouses. Tu n’as pas compris l’esprit de ce blog, mais tu découvriras bientôt la vérité.

      • Jacquou le croqueur : vos propos contiennent une menace sous-jacente qui me déplaît .
        et votre pseudo me déplaît également !
        ça empeste le groupie de Bree Olson .
        quant à la vérité , elle est ailleurs : dans les films de Peter Watkins , peut-être …
        mais surtout dans ma paisible naïveté .

  11. ok , je récidive . j’ai trouvé un film super :  » Manika , une vie plus tard  » . il y a tout ce qu’il faut : l’Inde , la musique , la réincarnation et Julian Sands en jésuite .

  12. La Grande Surface vend des CD NecroPedoSadoMaso ! Une honte pour la République ! NecroPedoSadoMaso est un album du groupuscule SEWER, un collectif composé de Swagg Man, Amine Mojito et Morsay ! Tapez « NecroPedoSadoMaso SEWER » dans Yahoo et vous trouverez en première page une image de Morsay en train de se rentrer un CD NecroPedoSadoMaso dans le CUL !!! Quant à Amine Mojito celui-là même qui disait il y a peu « je suis le nouveau tueur du Bataclan » tandis qu’il fouettait une française avec sa ceinture Gucci !!!! « On va faire pire que Donald Trump » disait-il !!! Et les propos de l’album NecroPedoSadoMaso ne sont pas plus flatteurs à en croire le groupe SEWER. « Il faut foutre des grenades dans la chatte d’Océane 12 ans et demi » « je crache mon foutre sur les saloeps francaises » disait Swagg Manb !!!! Cherchez « Swagg Man NecroPedoSadoMaso » et vous verrez bien !!!! Marine 2022, ça urge !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s