L’Odieux Connard en tournée – Les Royaumes du Nord

Ayant reçu des missives se plaignant que je fasse mes annonces sur les réseaux sociaux et non sur le blog pour celles et ceux qui se contentent de ce média (pour se radicaliser, comme de bien entendu), voici donc un bref message à caractère informatif.

Vous habitez les mystérieux Royaumes du Nord ? Que ce soit la cité enchantée de Lille, la mystérieuse Bruxelles ou même Amsterdam, capitale des orques ?

Chanceux que vous êtes, car l’humble fanfaron que je suis vous fera l’honneur de sa présence ces jours prochains.

– Je serai à Lille vendredi 13 février. Donc si le soir venu, vous êtes désœuvrés, je proposerai de parler de toutes les âneries que l’on trouve sur ce blog autour d’une boisson (que vous surveillerez, nous sommes d’accord). Plus de détails prochainement, comme au hasard l’heure et le lieu (je mettrai ça sur Facebook et Twitter, mais même si vous n’avez pas Twitter, en cliquant ici, votre ordinateur ne devrait pas exploser. Surveillez donc).

– J’ai une invitation pour Art’Up, le salon de l’art contemporain pour je cite « Un Odieux Connard et une de ses lectrices » (un lecteur grimé peut aussi faire l’affaire je suppose). Donc s’il y a encore des volontaires en après-midi (j’ai déjà des candidatures) pour venir jouer les VIPs et tenter de se demander si certaines œuvres sont  vraiment des œuvres ou des blagues à Toto, la boîte mail est là pour vous.

– Une fois que j’aurai trouvé un logis lillois puis un moyen de transport capable de traverser la frontière digne de ma personne, nous devrions être le samedi 14 février (si, si) et je devrais me diriger vers Bruxelles. Je propose donc un verre en après-midi avec qui le souhaite. Là encore, les détails sont à fixer.

– Après avoir fait mes adieux au fier peuple belge, j’enfilerai ma cape, chausserai mes bottes et banderai mon arc, car c’est le Mordor qui m’attend. Armé de mes fidèles bouchons d’oreilles, j’irai donc à la rencontre du peuple de Hollande à Amsterdam le dimanche 15 février et nous trouverons bien une bonne auberge où le tabergiste saura rafraîchir les gosiers pendant que j’utiliserai mon niveau de barde pour conter le dernier film pourri en direct. 

Bref, c’est toujours avec plaisir que je rencontre mon aimable lectorat.

Sur ce… mon dieu, serait-ce le Spoil Signal que je vois dans le ciel ? Je dois vous laisser, le devoir m’appelle.

EDIT : tous les détails (lieu, heure & co) sont désormais disponibles sur page Facebook du blog ! Voilà !

31 réponses à “L’Odieux Connard en tournée – Les Royaumes du Nord

  1. Je confectionne des mets sucrés dans les sous sols d une auberge Australienne située au sud ouest de la capitale Orc, cher Odieux. Précisément, Heemstedestraat est le doux nom de la rue. Si vous aimez la bonne bouffe et la bière avec du dépôt qui flotte dedans, j’ai les adresses…

  2. ENFIN le nord !

    Je commençais à fomenter des actes crapuleux pour forcer les choses !

    Ce sera avec grand plaisir que je viendrais à votre rencontre vendredi, je ramène les putes et la drogue !

  3. Oh bon sang. Peut-être que je peux venir à Lille. Plus d’une heure de route, mais quand même. Vivement que je sache à quelle heure !

  4. Bruxelles? Mais c’est tout moche, Bruxelles! Presque autant que Charleroi, c’est dire!
    Enfin, un homme de goût tel que vous… Namur, quoi!
    Bref, mettons ça sur le compte du Thalys…
    Et sinon, vous mettez les pieds dans le Nord une fois tous les 10 ans, ou pas? Que je sache si je me farcis 1h30 de route pour aller à Lille au risque de faire groupie (ben vi, samedi, j’ai à faire), ou si je coche les jours sur mon calendrier jusqu’à une prochaine fois…

    • Namur, c’est chiant. Le problème est là. L’activité préférée des Namurois consiste à se jeter du haut de la citadelle, c’est bien connu.

      • À la limite, cher Éric, si cela se passait dans un coin assez isolé pour éviter la dépression ambiante, disons, par exemple, comme ça, au Chapitre, il y aurait peut-être une chance que ça ne se termine pas en catastrophe.

    • Namur ?!? Alors là. Au risque de jeter de l’huile sur le feu, je dirais que si notre hôte veut gouter à une vraie belgitude, il n’y a qu’une seule ville belge : Liège !

      • Vraie belgitude? D’une ville qui fête plus le 14 juillet que le 21 et qui aime à se faire pompeusement appeler « République d’outremeuse »? Tsssss
        Mais je m’incline de bonne grâce en ce qui concerne l’ambiance, sinon je ferais preuve d’encore plus de mauvaise foi que le maitre des lieux.

      • Ah non, la République d’Outremeuse, ça n’est pas toute la ville mais juste la presqu’île dans Liège. D’ailleurs, plus que le 14 juillet, les Liégeois fêtent encore plus le 15 août (passé l’aspect beuverie, il y a tout un tas d’évènements folkloriques assez amusants).

        Mais, c’est vrai que je ne comprend pas pourquoi on célèbre si farouchement le 14 juillet (même si étant liégeoise, je ne l’ai jamais fêté). J’imagine que c’est surtout lié à cette passion un peu kitsch pour les feux d’artifices. Et je n’ai jamais vu de grosse fête pour le 21 juillet en Belgique (sauf quand le 21 juillet arrive en même temps que le festival de Dour).

  5. « Sur ce… mon dieu, serait-ce le Spoil Signal que je vois dans le ciel ? Je dois vous laisser, le devoir m’appelle. »

    Jupiter Ascending ? La nuit au musée 3 ? Taken 3 ? Into the Woods ?
    Un p’tit indice pour nous faire saliver d’avance ?

      • Siblings. Le mot anglais pour « membres d’une même fratrie sans distinction de genre », c’est « siblings ». :)

      • Sinon, les Wachowski tout court, ça va bien aussi ^^

        Pour en revenir au film, je l’ai vu (je voulais savoir si Sean Bean allait encore mourir… bon, ok, c’est une excuse pourrie) et ça mérite vraiment un spoil en bonne et due forme.

        Et j’ai beaucoup aimé certaines critiques, comme Première, qui se posait la question suivante « Channing Tatum est-il le nouveau Han Solo? ». Hilarant, comme question (enfin, je ne pense pas que ça ferait marrer Harrison Ford). Je cherche toujours à comprendre comment ils en sont venus à se poser la question…

  6. Art up ? Ah ah, le sieur P. (conservons son anonymat tout de même) vous convie à ces traffics artistiques? Profitez en.

  7. J’ai vu qu’on demandait un compte-rendu de la rencontre à Lille, sur Facebook :) N’étant pas sur les réseaux sociaux, je le mets ici, pour ceux que ça intéresse.
    En gros, ça s’est fini dans une cave, comme toute bonne rencontre avec l’Odieux Connard ^^

    Arrivée au Gastama: bondé. Petit stress: va-t-il y avoir moyen de trouver un groupe de gens qu’on n’a jamais vus dans cette foule? Oui: la cravate rouge, ça aide. Un petit groupe se forme, et ça intrigue un peu. Une femme au bar me demande si on est une association. Euh… j’sais pas si on peut dire ça, non. OC fait de son mieux pour mettre les gens à l’aise. On voit qu’il a l’habitude de gérer le côté « tout le monde vient voir de quoi a l’air la bête curieuse » (à mon avis, la prochaine, étape, c’est qu’on lui amène des nouveaux-nés pour qu’il les bénisse) et donc il assure le show pour briser la glace (j’entends derrière moi, toujours au bar: « Ca doit être un candidat aux élections »). Et, mon dieu comme c’est surprenant, on découvre un mec éminemment sympathique (bien que son côté connard l’ait quand même poussé à faire fuir une partisane des énarques qui, notons-le, ne nous a pas suivis pour la suite des festivités, du coup).

    En effet, impossible de s’asseoir là, donc on bouge et on se trouve un autre rade. Ils ont juste une grande table pour nous… dans une… cave. Naaaan?! Ca sent le truc arrangé à plein nez. Doit y avoir une ou deux pelles planquées dans les coins sombres.

    On se retrouve donc là à 16 ce qui, par rapport à ce que j’ai lu de la rencontre parisienne, offre l’avantage de pouvoir discuter facilement autour d’un verre. Ca bashe de la daube cinématographique à qui mieux-mieux. Mais on a aussi droit à des anecdotes liées au CV disons… éclectique de l’OC, et à des digressions historiques qui me font quand même dire que l’enseignement de l’Histoire a perdu quelque chose quand le maitre des lieux s’est vendu au Grand Capital.

    Au final, plein de gens sympas (un petit regret: j’ai pas osé demandé qui était Magnus l’Intolérant – je pense qu’il devait être là-, j’aurais voulu voir s’il était raccord avec son avatar) et une soirée très drôle.
    C’est vraiment chouette de mettre un visage et une voix sur la prose du blog (maintenant, j’aurai aussi les mimiques de l’OC en tête en lisant, tiens!).

    • Ah, j’oubliais: pour tous ceux qui attendent un spoiler de « 50 nuances de Grey », sachez qu’on a mis la pression autant qu’on a pu!

    • Eh, ce sont plutôt de bonnes nouvelles !
      Hum ? Oh, je suis le sale con qui a bashé la soirée parisienne après-coup. Celle où on était largement plus d’une centaine, vous savez. Que voulez-vous, je suis allergique aux situations sociales foireuses.
      Je suis bien content d’apprendre que ça s’est mieux passé cette fois-ci. Du coup, personne n’a perdu sa soirée.
      Je n’ai pas grand-chose à ajouter là-dessus. En tout cas merci pour le retour, j’étais moi aussi curieux de comment ça s’était passé !

      • Je ne sais pas comment prendre « je suis le sale con qui… » alors je préfère préciser, pour éviter tout malentendu, que je ne porte aucun jugement sur votre compte-rendu de cette soirée parisienne (d’autant que je n’y étais pas!). Je voulais juste dire, objectivement, que c’est forcément plus gérable et agréable pour tout le monde quand on est une vingtaine qu’une centaine.

        Mmmhh? Quoi? Qui a dit « Surtout si ce sont des Parisiens? » ;)

      • Ah non mais j’assume parfaitement mes actes Allya, je remettais simplement en contexte le pourquoi du comment ça m’intéressait autant.
        Si je m’amuse en m’auto-insultant c’est qu’à l’époque il y a eu quelques gens pour dire que je n’étais qu’un gros boulet avec mon compte-rendu défaitiste, et qu’il suffisait de se serrer comme une sardine pile devant OC en écoutant religieusement ses paroles pour passer une bonne soirée, serré comme une sardine, à écouter religieusement les paroles de l’OC.
        Je ne vous visais en aucun cas ! Je me répète, je suis bien content que quelqu’un ait pris la peine de faire un compte-rendu, manquerait plus que j’agresse la personne qui s’en est chargée !

  8. Aïe Aïe Aïe j’attendais cela avec impatience mais j’ai quitté les royaumes du nord pour rejoindre ceux du grand Nord! Viendez en Norvège cher Odieux Connard vous payez l’avion je paye la bière!

  9. Mon bilan personnel et subjectif de la soirée de vendredi : au départ, le Gastama m’a rebuté, même si l’ironie de la situation était assez drôle,
    Voir in situ les approches de drague souvent décriées sur ce blog, et le woohoo girls se prendrent en photo devant leurs mojitos, c’était un peu savoureux quand même.
    Heureusement nous avons vite changé de rade, et le second café avait le mérite d’avoir de la place, de la musique à un volume acceptable,
    La lumière rouge des projos restait seule un peu troublante…
    Sinon sur l’hôte, une certaine exubérance, peut être un peu augmentée du fait de la situation, tout Connard qu’il est, il peut être un peu gênant de se retrouver face à une 15aine de personnes qui vous regardent et attendent de voir si vous êtes vraiment une ordure. Pour ma part, j’ai surtout préféré les moments où drôle et plein d’énergie, il était plus sincère et lui-même, que dans son personnage.
    J’ai eu confirmation de ce que je percevais de la lecture des articles, un Connard Odieux certes, mais surtout un fond de sincérité et de valeurs qui teinte le discours, que ce soit sur les politiques, l’éducation, la condition des femmes, le machisme ou le tourisme en Normandie.
    Et en parallèle, une certaine attention portée aux personnes présentes, et je pense, un vrai souci de notre « confort ».
    Une bonne soirée en somme, j’ai bien de faire le déplacement, et de ne pas avoir fui au bout de 10 minutes comme j’en ai eu l’intention au départ, vu le contexte.
    Au plaisir d’une prochaine fois !

    • Deuxième compte-rendu dans le même sens que le premier ? Je suis gâté. Si vous aviez l’intention de vous barrer et que l’ambiance a réussi à vous faire changer d’avis, la soirée était vraiment réussie ! J’en suis ravi pour ceux qui étaient là.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s