Post électoral

Hier soir en France, c’était soirée électorale.

Pour celles et ceux qui auraient loupé ce merveilleux moment et seraient bien embêtés, pas de panique : votre serviteur a prévu le coup et vous propose une crypto-spoil graphique résumant 97% de ce qui a été dit, ainsi que, grâce à mes grands pouvoirs d’ancien des cabinets politiques (rappelons que pour une somme tout à fait respectable, ami élu, je rôde dans votre ombre et souffle mon haleine parfum cigare à votre oreille), ce qui sera dit lors des prochaines soirées électorales.

Aperçu

Cliquez donc sur l’image, mes bons !

On se retrouve donc dans cinq ans pour voir si l’on donne tort à l’Odieux Connard que je suis.

95 réponses à “Post électoral

  1. « (rappelons que je pour une somme tout à fait respectable »
    Y a pas un « je » de trop là ?
    Ou alors il manque un bout.

      • Il a été supprimé. Je m’aime tellement que je rajoute la première personne du singulier partout.

      • Oua lors vous êtes un gros fan des 2 minutes du peuple déguisé.
        (10 points si vous voyez de quel sketch je parle.)
        Oh, sinon excell…
        Ah.
        C’est très bon et très drôle mais également très vrai et très triste.
        Il me manque un adjectif qui rassemblerait tout ça.

      • Cher Yohk, je vois parfaitement de quel sketch vous parlez, j’adore également les Deux minutes du peuples. :) Et je veux mes 10 points je !

        tttututu avant de finir, le lien du sketch :)

        Et vive l’Odieux Connard !!

  2. En fait les élections, c’est de mauvais reboot…. Vous croyez qu’on aura un remake des émeutes de 68? Je n’ai pas vu l’original… :'(

  3. Moi il me semblait qu’en démocratie on élisait un candidat uniquement si la majorité de la population en âge de voter votait pour, et pas sur la « majorité des votants n’ayant pas voté blanc ou nul ». J’ai dû louper un truc.

    • Qui ne dit mot consent.
      J’ai appris, personnellement, que c’était à la majorité des suffrages exprimés.

      • Sauf que voter blanc est différent de ne pas voter, il devrait être pris en compte dans les élections.
        Cependant vouloir compter tous les abstentionnistes est une aberration puisque pour beaucoup si ils ne votent pas ce n’est pas par contestation mais parce qu’ils s’en tamponne les parties génitales.

      • Etant donné que le niveau d’abstention est beaucoup plus médiatisée que le score des votes blancs, il est clairement plus intéressant de s’abstenir pour être pris en compte par le pouvoir politique !

      • « Je défend courageusement mes idées en restant chez moi en pantoufles » spotted !

      • Nan, qui ne dit mot ne dit mot. Qui ne dit mot ne choisit pas, et quand 40% de la population ne choisit pas, on acte le message, on réfléchit aux causes et on décide pas à leur place.

      • Oui ils ont actés que toi et 40% des gens ne choisissaient pas et ne faisaient rien d’autres, ils en sont pleinement satisfaits.

  4. Il manque les « On nous annonçait une grosse putain de branlée, alors qu’en fait c’est juste une putain de branlée, on peut donc estimer que c’est une victoire ! »

  5. La suite logique de votre raisonnement serait que tôt ou tard le FN monte au pouvoir. Et dans ce cas de figure, M.l’OC, on pourrait se demander si vous n’auriez pas mieux fait de ne pas avoir tort.

    • Exactement la réflexion que je me suis fait…
      A la rigueur cher O.C, je préfère vous laisser indéfiniment gagner ce genre de pari, cela vous consolera peut-être d’un énième report de l’avènement d’un monde meilleur, où tous les hommes seront guidés par une même idéologie qui fera Führer.

  6. Même si c’est très vrai, je pense qu’il aurait fallu rajouter la case où le ministre délégué aux fraises et son prédécesseurs se réjouissent en coulissent de l’abstention (car si ceux qui ne sont pas contents ne votent pas, c’est tout bénef).

    • En fait, il vaudrait positiver l’abstention. Ceux qui ne votent pas sont heureux comme ça et ne demandent aucun changement. Du coup, quelle victoire pour
      le pouvoir en place :D

  7. Bon, pour le principe, j’avoue que je voterai pour le gars qui annonce que « ça va déboîter sa petite maman ». Quand le fond n’a plus d’intérêt, il nous bien un critère, non ?

  8. Soupir.
    On peut espérer qu’un jour la poussée du Front National cessera d’être décrite comme « historique » (à défaut de cesser tout court), mais ce serait comme d’espérer la fin des « c’est une situation sans précédent ! » et autres « nous n’avions encore jamais vu une chose pareille ! [depuis la semaine dernière au moins] ».

  9. Aahh vos fameux posts politico-provocateurs avec les BD en gravures ! On peut en dire ce qu’on veut, ça a son charme ^^
    Chaque ligne est un bijou, quel humoriste talentueux vous faites.
    Et j’admire tout autant la communication de Marie-Céline, qui grimpe dans les sondages sans jamais ouvrir sa gueule dans les médias, cette situation m’amuse au plus au point, moi qui admire tout ça passivement, les pieds dans mes pantoufles !

    Finalement quel immense soulagement de n’avoir rien manqué d’important, heureusement que les internets sont là pour pallier à ma mauvaise réception TNT, la dernière fois ça m’avais empêché de savourer Green Lantern un véritable chef d’œuvre dont on a toujours des rumeurs de suites.
    Bref ce n’est pas le travail qui manque pour l’Odieux que vous êtes, quel dommage que ce genre de travail ne soit délégable à vos stagiaires.

  10. le plus triste dans cette histoire est qu’il faille ce genre de petits posts pour souligner ce qui devrait être une évidence.
    excellent, Mr OC, comme (presque) d’habitude
    c’est dingue le nombre de nos contemporains qui s’imaginent libres.
    (Res Publica ? ha !)

  11. « Le vote blanc ? Nan, ça sert à rien. »

    Soyons honnête : le vote blanc ne sert pas vraiment à grand chose. Si c’était effectivement une statistique qui était effectivement comptée dans le scrutin final et comptabilisée avec le reste, ça pourrait avoir une importance réelle, mais dans le cas présent, la seule réelle différence entre vote blanc et abstention est que tu renonces à regarder cet épisode super important de cette série que tu adores et lutter contre le froid pour aller donner un bulletin blanc qui aura la même importance que si tu n’as pas voté du tout.

    Ca n’aide pas non plus que tout le monde préfère retenir le taux de participation plutôt que le taux de vote blanc. Pourquoi donc les gens abandonneraient leurs pantoufles pour ça, hein ?

    Mais c’était marrant quand même.

    • A vrai dire, le vote blanc est maintenant comptabilisé.

      Abstention = on peut dire que le type s’en tamponne (parce qu’on passe Derrick et que sérieux, une ou deux heures de temps par an, c’est grave abuser).
      Vote blanc = je prend la peine de me déplacer et je ne vous aime pas.

      D’où différence.

      • Vote blanc comptabilisé = je ne suis pas d’accord avec ce que vous me présenter
        Abstention = je ne suis pas d’accord avec ce système qui ne marche pas (je ne suis pas un mouton :p)

        J’attend avec déléctation le c’est le meilleur que l’on ai aujourd’hui…

  12. Bien vu à court terme
    Mais quand dans trois ans les électeurs vont se manger du 30% pour Le Pen et 40% pour Sarkozy,les autres étant juste là pour la déco,il vont chier dans leurs frocs et réélire le vilain gnome voleur de slips de Neuilly…

    • Précision:je chie sur le Front National,sur Sarkozy et sur l’erzatz qui nous gouverne actuellement et je considère les autres comme étant au mieux des guignols
      Je voterais néanmoins facho en 2017 vu que c’est la seule catégorie de dégueulasses qu’on ait pas testé à grande échelle(du moins récemment) pour faire de la figuration.
      Réveillez vous,moutons,c’est ceux qui ont le fric qui possèdent le vrai pouvoir!

      • Tes tendances scatophiles en disent long sur toi.
        On a testé le fascisme à grande échelle en 1939, tu te souviens ?
        Certes plus grand chose à voir avec le FN aujourd’hui qui se bat pour… Ses propres intérêts et la thune aussi.

      • Nan, attention, il a dit, « facho », il n’a pas précisé « Front National ». Peut-être votera-t-il pour un autre parti ou groupuscule d’extrême-droite.
        Précision utile: il n’y a aucune différence entre le FN et l’aile droite de l’UMP.
        Je dis ça, hein… C’est bon à savoir…

  13. N’étant pas en France actuellement, c’est le ressenti qu’on a de loin, et finalement je dois dire que ça fait du bien d’être un peu abrité de la surabondance d’infos d’émissions d’affiches, de unes de journaux, de discussions centrées sur ça, et de pouvoir se faire sa propre idée en choisissant ses sources.

  14. N’empêche, moi aussi j’ai été soufflé par le tour de magie de Balkany, il va jamais tomber sur la case prison ce mec.

  15. Monsieur Connard,
    En tant qu’actuelle des cabinets politiques, je vous aime.
    Bien cordialement.

    • Perso, je suis pour qu’on marave la gueule des gens qui disent « pauvre France ». Et ceux qui disent « ça va le faire » aussi.

      • Oui, c’est connu, dans les autres pays, les élections sont parfaites, les candidats en faveur du bien commun et aucune abstention !

  16. Bon, et sinon, très cher Odieux, à quand votre parti, que l’on puisse enfin voter pour quelque chose qui envoi du bois façon badass ? :3
    (Nan parce que j’ai voulu voter pour l’empereur aimé de tous mais on m’a fait remarquer que ce dernier n’était plus qu’un vil légume sur son trône de Terra…)

  17. POURQUOI T’AIMERAIS AVOIR TORT ? LE VAINQUEUR C’EST L’ABSTENTION, C’EST UNE BONNE CHOSE. JE PRÉFÈRE 90% D’ABSTENTION ET LE FN QUI PASSE QUE LE PS OU L’UMP ELU A 55% SANS ABSTENTION. PARCE QU’AVEC 10 % DU PEUPLE QUI CROIENT ENCORE AUX INSTITUTIONS ELLE IRA PAS BIEN LOIN LE PEN (TANDIS QUE NOUS…). ALLEZ, AUTONOMIE !

  18. Analyse très clairvoyante et valable pour à peu près… toutes les élections en fait. Votez PS, c’est quand même le moins pire !!!!!

    Balkany, le parrain de Levallois-Perret, il ne verra jamais une paire de menottes celui-là !!!!!!! Enfin sauf s’il a des pratiques SM…

  19. J’aime beaucoup ! Et je parie que les statistiques de fréquentation du site ont explosée avec cet article car quand je vois le nombre de partage … Ca tombe très juste si ca marche autant !

  20. Moi je me demande juste : quand on est aussi lucide, comment peut-on encore avoir l’espoir de se tromper ?
    En tout cas merci, c’était chouette (et non pas « tout pourri », la fausse modestie c’est pas bien… oh pardon pour ce petit coup de moraline)

  21. Je crains, cher Odieux, qu’à Connard vous ne deviez adjoindre le doux vocable de Cassandre.

  22. Excellent, vraiment. J’écoute justement Itélé en fond et un ministre qui lâche « On a entendu le message, y’a un demande de pédagogie… » En gros on est juste trop cons pour comprendre le bien qu’ils nous font.

  23. c’est hyper contradictoire de tourner en ridicule à la fois les abstentionnistes pas intéressés, et ceux qui jouent le jeu du débat partisan. Tout ça n’a rien de connard ni d’odieux, c’est la doxa habituelle, une conception gentillette de la politique. C’est naze.

    • En quoi nos ridicules hommes politiques et leur langues de bois constituent ils un « débat partisan » ? Leurs discours rabâchés qui nous prennent pour des truffes et leurs polémiques stériles sont au débat d’idées politiques partisan ce qu’Uwe Boll est au Cinéma.
      Et méfiez vous de ce qu’on imagine être la Doxa, le « biais de confirmation » a un effet encore plus puissant et pervers depuis que les débats d’opinions se sont exportés sur les internets.

      • Ben précisément un débat partisan c’est ça, à la différence d’un débat d’idées. Désolé mais le but d’un débat en politique c’est pas d’atteindre la vérité, c’est que les parties en présence marquent bien leur différences pour que l’élécteur choisisse en conscience. Ne pas comprendre cette nécessité, c’est avoir une conception naïve de la démocratie, pire c’est préférer au fond de soi un gouvernement des gens intelligents qui s’entendent entre eux, ce qui est fort peu démocratique.
        Je ne vois pas ce qu’est le biais de confirmation

      • « marquer leurs différences » ? cela signifie-t-il tomber dans le manichéisme et l’opposition systématique sur tous les détails ? le concept de nuance n’a pas de place dans la direction de ce pays ? débat partisan signifie-t-il bagarre de cours de récré ? ne peut-on pas défendre des opinions et un idéal sans s’abaisser à ces gamineries ? prendre les français pour des cons n’est il pas « fort peu démocratique » ?
        J’ai certes la naïveté de croire qu’un gouvernement composé de gens intelligents et respectueux n’est pas incompatible avec la défense partisane d’idéaux politiques et sociaux, mais quitte à « choisir en conscience » je préférerais pouvoir choisir des gens compétents et respectueux, voire honnêtes … certes c’est beaucoup demander mais la démocratie en elle-même est en quelque sorte une utopie naïve.

        Le biais de confirmation, c’est un biais cognitif puissant qui te donne l’impression que tes idées sont majoritaires : à force de côtoyer les mêmes gens, les mêmes sites, les mêmes médias, on a tendance à marginaliser les opinions d’autrui et à privilégier tout ce qui va dans le sens de notre raisonnement.
        Tu t’imagines donc (à moins que ne te définisse toi même comme marginal) que ce que tu vois autour de toi, c’est la doxa, et les « adversaires » rencontrés te semblent minoritaires. Sauf que c’est un biais cognitif et tu n’en sais pas plus que n’importe qui sur ce qu’est la doxa ^^

      • Avec tout le respect que j’ai pour vous (et j’en ai), je ne peux vous laisser écrire cela. Uwe Boll sait ne pas se prendre au sérieux, et a prouvé avec Postal qu’il était capable de livrer une satire féroce, grinçante et intelligente.

      • En voilà une bien bonne ! Il a juste montré qu’il savait si besoin atteindre les points Godwin de manière peu drôle et faussement subversive, tel un Jean-Luc Mélenchon (mais Postal est selon moi son meilleur film, et je vote plutôt Front de Gauche, comme quoi mon analogie est bien trouvée).

  24. Rien à voir, mais je viens de visionner la bande annonce de « Noé » (oui oui, l’arche de Noé). Mon dieu (haha) que ça a l’air d’être un candidat idéal pour un spoil en règle !

  25. En tant qu’ami des terres du milieu (au sens littéraire du terme!!! hum hum)….. j’avoue être peiné pour GANDALF. Se faire ridiculiser par un banlieusard nécromancien comme BALKANY, c’est cuisant!!!!!

    • Faut décrocher l’ami des terres, du milieu, et des morpions de barbe.
      Il est question ici du monde [de merde] qui contient ton PC, et non du contenu de ton processeur ou de ta bibliothèque.

      • Que nenni monseigneur, il s’agit ici de rire de ce monde [de merde],et éventuellement de souligner au propriétaire des lieux, que l’on a été plus ou moins sensible à un trait d’humour particulier….
        La précision relative à mes lectures n’avait pour objet que de me distancier des versions ciné joliment spoiler ici-bas.

      • C’est en ne s’intéressant pas à la politique extérieure qu’on finit par se faire envahir par Sauron et ses naziguls.

  26. Toujours très drôles ces petites gravures, merci.
    Et toujours déçu par votre couplet anti-abstention, moins argumenté que jamais.

    Expliquer en 40 vignettes que Pierre ou Paul c’est blanc-bonnet ou bonnet-blanc, mais quand même placer un petit couplet pour nous rappeler qu’il faut obligatoirement aller choisir entre le coton ou la laine, sinon on est un crétin pseudo-rebelle pantouflard, je ne saisis pas la démarche.

    Je me rappelle d’un de vos très anciens articles utilisant la métaphore du choix d’un resto: les abstentionnistes, c’étaient ceux qui ne donnent pas d’avis permettant au groupe de choisir son resto, mais qui râlent une fois dedans. Donc si je comprends bien, et si je file la métaphore, à chacun de vos articles politiques vous nous expliquez que les deux ou trois restos entre lesquels on hésite proposent la même bouffe insipide et frelatée, mais que si si! il faut absolument en choisir un, sinon on n’est qu’un rebelle 2.0 de pacotille.
    Ben désolé, si les restos qu’on me propose sont tous dégueulasses, je reste chez moi, je cuisine tout à fait honorablement.

    Quant au vote blanc, il a effectivement fait l’objet d’un récent projet de loi. Attention le grand progrès de démocratie, accrochez-vous à vos slips: il sera désormais comptabilisé séparément des votes nuls (vous savez votre fameuse photo de Jean Roucas glissée dans l’urne), mais toujours pas reconnu comme un suffrage exprimé. Voilà, on applaudi s’il vous plait.
    Vous êtes un bon citoyen, attaché au droit de vote « pour lequel on s’est battu et tout et tout » mais vous ne vous reconnaissez ni dans l’un, ni dans l’autre, vous votez donc blanc: félicitation brave homme (ou ma bonne dame, au choix), votre geste n’est pas un suffrage exprimé.

    Donc même si les 3/4 d’une commune votaient blanc, untel pourrait toujours être élu avec 58% des voix contre 42 à son rival et y voir « une preuve de la confiance massive que (me) lui font les électeurs ». Chapeau l’artiste.

    Et il y aura toujours des tribuns du net pour nous dire « il faut aller voter, sinon faut s’abstenir de râler! » En somme légitimer ce système dévoyé pour s’offrir le droit de le critiquer. Je crois que dans votre article en question vous appeliez ça « la cohérence ».

    • On peux aussi considérer cela comme le fait d’avoir 3 choix: voter, s’en foutre, ou se bouger le cul pour essayer de monter une alternative crédible. LE 3eme choix est évidemment utopiste et il demande en plus des efforts, donc les légions de faignants à grande gueule diront: je vote blanc je suis anti-système, puis retournerons se toucher la nouille devant leurs écrans. Mais voter blanc c’est effectivement en avoir rien à foutre du problème; tant que les gens considérerons que c’est être anti-système que de ne rien glander, le système continuera à tourner sans problèmes, à leur détriment.

      • En préalable, sur le discours des abstentionnistes « glandeurs devant leurs écrans »- discours qui n’est pas uniquement le vôtre, c’est celui qu’on entend le plus – j’aimerai beaucoup qu’on m’apporte une étude comparée de l’engagement citoyen des votants et des abstentionnistes. Parce que voter une 3 fois en 5 ans, et retourner le reste du temps glander devant son écran comme tout un chacun, c’est un peu léger pour donner des leçons d’engagement citoyen et contester le droit au râlage du voisin qui lui n’est pas aller glisser un bulletin bonnetblanc dans l’urne. Je ne dis pas ça spécialement pour vous, ni même de façon agressive!

        Je ne pense pas qu’il n’y ait que 3 choix, 3 attitudes face au vote et à la vie politique, preuve en est je ne me retrouve dans aucune des trois. Je m’intéresse à la vie politique, mais pas à la vie électorale. Or il y a bien longtemps qu’à peu près tous les hommes politiques ont délaissé totalement la première pour ne s’intéresser qu’à la seconde. Tiens, lu ce matin dans le journal: Gaudin refuse un débat avec les autres candidats à Marseille, pour la raison unique qu’il « les devance de 14 et 17 points ». Donc la confrontation des projets, le débat d’idée (qui a dit « le fondement même de la démocratie »?) n’ont d’intérêt que s’il permettent de faire basculer l’élection. Sinon, on s’en passe allègrement. Le projet politique n’est donc plus la finalité et l’élection le moyen d’y parvenir, c’est devenu l’exact inverse.

        J’ai voté dans le passé, je suis même aller dépouiller une fois (et j’ai vu avec horreur le peu de considération qu’avaient les autres dépouilleurs pour les votes blancs). Et puis un jour j’en ai eu marre de voter pour des gens en qui je ne croyais pas, et qui ne croyaient pas eux-même à ce qu’ils disaient. Le jour où le vote blanc sera considéré comme un suffrage exprimé je m’acquitterai consciencieusement de mon devoir de citoyen. En attendant j’use de mon droit de citoyen de ne pas participer à ce cirque.

      • Rien à redire à ça Tomp, je partage pas mal ce point de vue. Sinon pour l’anecdote on a déménagé l’année dernière dans un nouveau patelin et quand on s’est présentés à la mairie avec mon épouse pour s’inscrire sur les listes électorales, on n’a pas pu le faire car « ils n’avaient plus de formulaire ». Je suppose qu’ils devaient avoir des restrictions budgétaires sur les imprimantes ou les photocopieuses, c’est vrai que ça coûte cher ces machins là, pfou… Bien entendu ils n’ont même pas cherché une solution (du genre on prend votre adresse et on vous les envoie par la poste dès que possible), bien trop fatigant j’imagine (ou restrictions budgétaires sur les timbres également?). Bref on n’est toujours pas inscrits, car plus trop motivés pour retourner les voir… On verra peut être pour la prochaine présidentielle…

  27. Pfff cinq non plutot six je crois pour les municipale sinon c’est les presidentiel dans 3 ans

  28. Eh bien …
    Cher Odieux Connard,
    pour une fois, votre post ne m’a pas fait rire.

    Non pas qu’il soit mauvais, mais au contraire (je le trouve excellent), parce qu’il décrit exactement la situation politique actuelle dans ce qu’elle a de profondément décevante, voire absurde.

    Voir un Odieux Connard faire un post humoristique infiniment plus pertinent en politique (je l’ai vu mainte fois relayé par des contacts FB qui ne sont pas parmi vos fans habituels) que les acteurs, les analystes et les experts du domaine concerné devrait nous inquiéter !

    Sur ce, bon cigare et bon brandy !

  29. Je ne vous connaissais pas, je découvre…
    C’est excellent !
    Si vous me le permettez, je vais vous emprunter votre analyse des élections.
    Merci !

  30. Après, reste à savoir si l’on va passer du bipartisme au tripartisme, ce qui changerait pas mal de choses, y compris ces soirées électorales !

    Et le tripartisme, on s’en rapproche de plus en plus !

  31. J’ai ri., comme toujours.
    Bravo, encore.
    Ça devient lassant. Ah non, en fait.
    Je me suis même abonné. Et je remonte le cours du temps du blog.
    Je ris à chaque fois, mais la paresse ainsi qu’un je-m’en-foutisme confinant au sublime m’empêchent de rajouter un commentaire à chaque fois.
    Le cœur y est, ceci dit.
    Merci, Monsieur Connard. Puis-je vous appeler Odieux?

  32. Hélas, avoir tort, ce serait bien en effet.
    Merci pour cette note qui met très bien en images ce sentiment de déjà-déjà-vu.
    Et demain on remet ça: votons, petits patapons! :p

  33. Au fait cher Odieux tu risques pas d’être débordé le mois qui arrive avec tous les étrons qui vont sortir dans nos salles de ciné?

    Va falloir peut être commencer un entrainement intensif là? Il reste plus beaucoup de temps.

  34. Pingback: L’Europe, c’est bien | Le blog d'un odieux connard·

  35. Préfère encore aller boire une bière. Tant qu’à entendre des conneries sur la politique de la part des politiques, je suis partisane d’aller les cueillir à la source, soit au comptoir du bar. Allez hop !

  36. Enfin l’équation de ces « élections » est toute simple=
    « j’en ai rien à battre » (ou « pis c’était la fête des momans », au choix)+ »pis de toute façon c’est la faute de l’envahisseur caca boudin »+surprise-partie à l’UMP+immobilité du gouvernement et non-information
    Finalement ya quand même un petit nombre de paramètres…
    Pour résoudre le problème « j’en ai rien à battre », on pourrait peut-être glamouriser tout cela façon festival de Cannes.

  37. I’ll right awaay clutch your rsss feed as I ccan not to find your e-mail subscription hyperlink or
    newsletter service. Do you have any? Kindly allow me recognise so that I may subscribe.
    Thanks.

  38. I delight in, cause I discovered exactly what I used to be taking a look for.
    You’ve ended my 4 day lengthy hunt! God Bless you man. Have a great day.

    Bye

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s