Com’-com’

La communication est un domaine qui m’échappe.

Non pas parce que mes tympans prennent feu à chaque fois que quelqu’un abuse des mots en -ing et autres anglicismes, choses répandues en ce domaine (avec le tutoiement à outrance, car le communicant sitôt qu’il vous a serré la main se prend aussitôt pour votre meilleur pote, y compris quand il s’agit de demander un service, prouvant ainsi que communication et empathie font deux), mais plutôt parce que les mystères produits par les sombres séides qui y travaillent me laissent pantois. La chose serait anodine, bien sûr, s’il n’y avait en ce moment une foire à l’absurde en direct dans tous les médias : les frémissements du début de la campagne présidentielle.

Alors évidemment, on pourra me rétorquer que nous n’en sommes plus ni aux frémissements, ni même au début, mais bon, hein, je vous rappelle que l’UMP n’a toujours pas de candidat et que nous n’avons aucune idée de qui ils vont présenter (même si personnellement j’hésite encore entre Dominique Le Sourd et Jean-Claude Mignon), aussi il parait difficile de dire que la campagne bat son plein. Et de toute manière, là n’est pas le sujet.

Non en fait, le vrai mystère, c’est comment la communication, qui repousse déjà régulièrement les frontières de l’absurde (les publicitaires particulièrement ont un certain don : feuilletez n’importe quel magazine et ensuite demandez-vous comment quelqu’un a pu déclarer « Et là, on mettrait une photo de nana morte de rire parce qu’elle mange une pomme pour dire que c’est sain et que les fruits sont connus pour raconter de formidables blagues » ou quel esprit malade a pu créer les publicités Orangina, truc tellement vide de sens qu’à chaque diffusion de spot, un philosophe meurt quelque part dans le monde. Mais curieusement, ça épargne toujours BHL, je ne comprends pas pourq… ah, si, en fait, je vois), peut parvenir à un tel niveau de n’importe quoi sitôt qu’elle s’engage dans le domaine mystérieux qu’est la politique.

Une image parmi des centaines : on constate clairement que la pomme raconte quand même super bien celle des deux Belges qui entrent dans un bistrot

Mettons-nous d’accord tout de suite : la politique n’est pas le sujet le plus facile à aborder ; chacun sait par exemple qu’en soirée, nombreux sont celles et ceux à dire « Non, on ne parle pas de politique » parce que a), ils trouvent ça chiant, b), ils ont peur de dire une connerie, c), il y a Maurice qui est présent et est toujours partant pour discuter du sujet, mais à condition que tout le monde soit d’accord avec lui parce que son camp a toujours raison et tous les autres sont des cons.

Mais franchement, ce n’est pas une raison pour nous pondre ça ou ça

Certes, je cite deux exemples du Parti Socialiste, mais c’est surtout parce que je viens de tomber sur la nouvelle chanson de campagne, aussi ai-je décidé de la citer en exemple ; croyez bien que si notre président se représentait, sur le thème dont il est friand de la vaillance de l’homme d’état luttant dans les instants difficiles, je serais le premier à lui proposer le thème de Kirikou comme hymne électoral. Or, il n’en est rien, et je n’ai encore rien aperçu des autres candidats, pas même de Marine, dont j’espérais au moins un hymne de campagne (« Marine, nous voilà !« ) ou un geste de ralliement (« Tend ton bras vers l’avenir !« ). Bref, que disais-je ? Ah, oui.

Oui, donc : QUI peut penser, sérieusement, que l’un de ces trucs sert à quelque chose ? Combien de vis à bois faut-il s’enfoncer dans les narines pour commencer à penser, l’espace d’un instant, que ces créations ont d’autres intérêts qu’à décrédibiliser son propre camp ? Je veux dire : une campagne présidentielle, l’objectif, c’est de faire gagner son candidat, non ? Persuader qu’il est meilleur que les autres, que son programme est plus chatoyant, que la France sera heureuse avec lui et son gouvernement…

Alors quel rapport avec des clips et des chansons ? Non parce que depuis la sortie du premier, on peut lire et entendre un peu partout : « Hou, c’est ridicule » ; certes, j’entends bien, bouger les mains façon « Je scratche un baba-au-rhum, je suis DJ-pâtisser » n’est guère valorisant, mais attendez, la vraie question c’est : « Quelle est l’utilité de cette daube ? » ; imaginons que le signe de ralliement eut été formidable (ce qui, si j’en crois ce que je lis, qui ne s’arrête que sur la qualité de la chose, aurait suffi à faire taire les critiques) ; qu’on eut vu dans ces membres en mouvement une sorte de grâce majestueuse à en faire pleurer les danseuses du Bolchoï, et que chacun se soit levé pour applaudir pareille chorégraphie, mais dites-moi, en QUOI cela aurait eu un QUELCONQUE rapport avec le candidat/le programme/la campagne ?

Ah, bah aucun en fait.

Bon, alors on pourra aussi me répondre que la chose est le fruit des Jeunes Socialistes, qui ont quand même pour président un type qui n’est pas choqué que, d’après ses calculs, la journée scolaire moyenne d’un petit français dure 52 000 heures (ça laisse peu de marge pour les devoirs à la maison après le goûter) et qui peut annoncer sans souci sur Facebook que non, il ne s’est pas présenté à une vraie élection pour être président du mouvement, qu’en fait, c’est la précédente occupante qui lui a proposé le poste (zut, moi qui croyais qu’il y avait une vague histoire de démocratie, tout ça), on comprend quelques trucs, mais quand même : comment les communicants qui encadrent la campagne ont pu laisser passer un truc aussi idiot que ce clip ?

Encore, ils auraient fait leur geste de ralliement un peu plus haut, ça aurait pu éventuellement protéger d’éventuels jets de farine, mais même pas. Heureusement que pour préserver l’équilibre cosmique, en face, chez les Jeunes Populaires, la présidence est à Benjamin Lancar, l’homme du lip-dub (oui, aujourd’hui, beaucoup de liens, mais il faut être documenté pour bien travailler) ce qui donne, en cas de débat présidence jeunes socialistes – présidence jeunes populaires, une sorte de conversation absurde digne de La Ferme Célébrités.

Mais bref ; la vraie question est donc « Comment ces gens peuvent-ils penser que l’on raisonne pour avoir des procédés pareils ?« 

Pour que personne n'oublie jamais les exploits de certains dans le domaine

Je veux dire, oui, effectivement, dans l’antiquité, 50 clampins qui gueulaient sur le forum, ça devait avoir un intérêt (tout le monde se souvient du fameux hymne de campagne de Jules César pour les élections consulaire de -49 intitulé « Pompée, Pompée, enculé« , désormais célèbre dans tous les stades du monde), mais maintenant, honnêtement ? Quel est l’objectif ? Gagner des voix à l’aide de chant et de chorégraphie ? Encore, Shakira se présenterait, je pourrais comprendre parce que bon, un déhanché pareil, ça doit avoir sa petite influence au G20, mais quand même, là, voir des péquins bouger les bras et/ou donner de la voix ? Mais enfin, dans quelle dimension vivent les gens à l’origine de ce genre de trucs ?

______________________________________

Nous interrompons ce blog pour vous proposer un flash d’une autre dimension.

Au même moment, dans la dimension X.

Le footman #124-B51 s’avança dans la petite salle du Technodrome, observant prudemment les blanches parois alentour sur lesquelles couraient divers câbles plus ou moins entretenus ; après s’être ainsi étonné de ne voir personne dans l’endroit, il s’avança doucement vers la petite table au centre de la salle où trônait une urne à demi-remplie, aux côtés de laquelle reposaient diverses renveloppes et bulletins. Alors qu’il n’était plus qu’à quelques centimètres de l’endroit et que les papiers étaient presque à portée de sa main, une trappe claqua au plafond et un petit écran au bout d’un bras mécanique en sortit ; une voix robotique se fit entendre.

« Bonjour citoyen #124-B51 – vous êtes un citoyen de classe footman – Votre nom civil est Alexander Francis Joshua Roudoudou – Validez-vous cette information ?
– Heu… oui ? – lança timidement le citoyen #124-B51
– Enregistrement validé – Nous vous rappelons que cette élection déterminera qui dirigera la forteresse roulante multi-dimensionnelle de classe Technodrome pour les 8 prochaines années – Validez-vous cette information ?
– Oui je… j’ai compris.
– Enregistrement validé – Vous avez le choix entre deux candidats : Shredder, un ninja qui combat avec une râpe à fromage,  ou Krang, un cerveau parlant qui se déplace à bord d’un robot anthropomorphe en slip – Souhaitez-vous plus d’informations sur les prétendants ?
– Oui, j’aimerais savoir lequel des deux propose de fermer la faille dimensionnelle au travers de laquelle des communicants de chez nous fuient pour se réfugier sur Terre ? Je suis sûr que ça va finir par nous attirer des…
– REQUÊTE ILLOGIQUE – Pour choisir, nous allons diffuser sur cet écran deux clips musicaux – Vous voterez logiquement pour celui qui a le meilleur.
– Moi j’aime bien Shredder quand même. On peut commencer par son clip ?
– Requête validée – CLIP UN : UN FAN DE SHREDDER FAIT DU BREAK DANCE »

Sur l’écran au bout du bras mécanique apparut un type aux cheveux longs s’évertuant à s’agiter en tous sens au son d’une beat box, alors qu’un choeur chantait « Shredder, Shredder, avec lui, ça va le faire« . L’écran s’éteignit finalement et la voix robotique reprit.

« CLIP DEUX : LES JEUNES POUR KRANG FONT DU SMURF« 

Une fois encore, la lucarne électronique s’illumina et apparurent quelques jeunes gens s’évertuant à tourner en tous sens alors qu’entre diverses trompettes on pouvait clairement entendre « Si tu veux pas que ça tangue, choisis Krang !« 

Le footman #124-B51 resta un instant les yeux pleins de larmes, son regard changé sur Krang et son programme : oui, ce clip musical l’avait convaincu de voter pour lui de par la force de ses arguments. Et puis ce refrain… « Ho non, ça tangue ! Viteuh viteuh viteuh : Krang ! » ; il fit un dernier pas vers la table, plia le papier au nom du cerveau amateur de robots géants et le glissa dans l’urne avant de retourner avec impatience travailler dans son secteur de l’immense forteresse mobile errante ; à la seconde où le sas de la salle se ferma derrière lui, il put entendre « CITOYEN SUIVANT !« 

Après ce flash, le blog va reprendre, merci de votre attention.

______________________________________

Non vraiment, en quoi, à part à dépenser du pognon, ce genre de truc peut bien servir ? Qui pourrait changer d’avis en voyant cela ?

Et comme je l’évoquais plus haut, voilà qui me rend donc d’autant plus perplexe sur la réaction habituelle : « Ho, la chanson/chorégraphie, elle est ridicule » ; non mais en fait ce n’est pas ça le problème, hein, c’est le principe même qui l’est. Et le fait que du coup, à chaque élection, de gens se sentent obligés de pondre ce genre de productions comme un quelconque besoin gastrique soulagé à même nos yeux et nos oreilles.

Evidemment, tout aurait pu s’arrêter là, répétant encore et encore le même modèle incohérent jusqu’à ce que l’humanité connaisse son crépuscule dans le feu nucléaire, si en plus, quelqu’un n’avait pas eu la mauvaise idée d’expliquer à tout ce petit monde qu’il existait un nouvel endroit à souiller à grands coups d’étrons communicatifs : le Internet. Et depuis qu’en plus, on y trouve des réseaux sociaux, le Internet est devenu une sorte de cible formidable que tout le monde vise, mais personne ne sait vraiment trop comment ou pourquoi.

L'homme qui a le mieux compris internet au gouvernement : "C'est une sorte de truc où l'on va discretos au boulot pour poster des conneries sur Twitter"

Par exemple, en ce moment, sur Facebook, c’est un peu le bordel : impossible de vous connecter sans vous retrouver avec des gens relayant des tonnes de trucs sur « Pourquoi mon candidat c’est le plus gentil du monde » ou « Pourquoi les autres sont bêtes et méchants et sentent le prout » , et de préférence, le second (si vous avez un doute sur le sujet, je vous propose deux captures d’écran, l’une des jeunes populaires, l’autre des jeunes socialistes : c’est tellement caricatural que si vous regardez bien, pour savoir qui propose quoi, il faut consulter le site du camp d’en face ; les autres formations politiques me pardonneront de ne me concentrer que sur les deux principales, mais sinon, je risque de ne pas être couché de suite). Du coup, encore une fois, la question se pose :

Qui peut réellement penser que c’est en spammant tout le monde à répétition (oui, spammer à répétition, c’est un pléonasme, je sais mais il fallait appuyer la chose) que d’un coup les gens vont se dire « Ho, merci, à force de me spammer, j’ai envie d’être d’accord avec toi, tu m’as convaincu, et ce n’était pas du tout super lourd au point de me donner envie de tuer toute ta famille » ? Des gens qui au 114e « Enlarge your penis » quotidien, dévalisent toutes les pharmacies du net, désormais convaincus qu’en quelques pilules ils se retrouveront métamorphosés en crypto-éléphants (mais d’Asie, l’éléphant) ? Alors évidemment, on pourrait me dire que « Non non, hein, ça n’a rien à voir avec de la communication, ce sont les militants qui font ça de leur propre initiative !« , mais attendez, ne parle t-on pas des mêmes militants à qui l’on file des « outils de partage » pour faire tourner tout et n’importe sur Facebook ? Qui ont des formations, je cite le programme d’une université d’été de 2011 « Comment devenir influent sur les réseaux sociaux ? » par des gens qui expliquent qu’il y a une formule magique pour ce faire, qu’ils la maîtrisent parfaitement, et qui sont payés pour la présenter, mais qui s’avèrent finalement aussi influents qu’une huître, et en plus, ont des profils Facebook intégralement consultables par le public avec photographies personnelles & co  (véridique) ? Qui ouvrent des sites « réseaux sociaux » qui se disent « copiés sur le modèle de Barack Obama » (la formule magique pour ne pas avoir à argumenter quoi que ce soit « Naaaan mais c’est un truc américain, mais américain cool« ), en oubliant que leur propre camp avait ouvert exactement la même chose, pile deux ans auparavant, et qui oublient donc aussi de l’utiliser, payant donc deux fois la même chose ? Quel est le but ? Faire une campagne axée autour du thème « Regardez comme notre camp est relou, haïssez-le » ? ; « Tenez, si vous pensiez qu’on pouvait gérer un pays, sachez qu’on arrive même pas à gérer un mur Facebook » ?

Aussi, dans la même veine subtile et délicate que ces braves communiquant qui encouragent ces pratiques qui, non seulement n’ont aucun sens, mais en plus sont diablement contre-productives, je vous propose brièvement quelques solutions à des situations fréquemment rencontrées grâce à un habile recyclage de courrier de lecteurs évidemment parfaitement originaux. Jetons donc un oeil.

Cher Odieux,

Une amie à moi n’arrête pas de poster sur Facebook et Twitter des photos de son candidat préféré, mais je n’ai pas envie de bloquer son mur car des fois, elle poste quand même des photos d’elle en bikini, comment faire pour lui demander de cesser sans la froisser ?

Aurélien, 19 ans, Metz

Cher Aurélien,

Il convient d’expliquer à cette damoiselle que non, la politique, ce n’est pas Meetic et que du coup, ça n’a pas grand intérêt son affaire. Puisque c’est sympa un candidat bien fait de sa personne, mais en fait, ça n’a tout simplement aucun rapport avec la choucroute. Par exemple, Lucy Pinder rend mieux sur les photos que Robert Badinter, mais bon, un seul des deux pourrait éventuellement se pencher sur la mallette nucléaire sans que ça ne déclenche un tir vers Moscou d’entrée de jeu.

Et puis de toute manière, en cette saison, elle ne risque pas de poster des photos d’elle en bikini : bloquez-là aujourd’hui, débloquez-là en mai. Et éventuellement, déboîtez-là en juin.

Monsieur Connard, 

Je suis bien embêtée car un ami m’a demandé de participer à l’une des nombreuses campagnes sur les réseaux sociaux des candidats qui veulent le plus de « J’aime » possible. Je n’ai pas bien compris l’intérêt, mais bon, vous savez ce que c’est hein, je n’ai pas de chromosome Y, tout ça, alors je suis sûrement passée à côté d’un truc.

Raphaëlle, 31 ans, Toulouse

Chère Raphaëlle,

Vous abonneriez-vous à une newsletter dont vous ne voulez pas ? C’est le même principe : écrivez donc à Mark Zuckerberg de votre plus belle plume en lui demandant de bien vouloir rajouter l’option, juste à côté du « J’aime » Facebook « Je n’en ai strictement rien à foutre« , avec un gros doigt comme illustration.

Vous découvrirez ainsi que non seulement cela vous permettra de répondre aux demandes insistantes de vos amis, mais qu’en plus, vous aurez enfin une option pertinente pour répondre à leurs statuts « Attends le train« , « En cours de maths » ou « Ah, une bonne douche !« 

Mark, si tu me lis, voici le bouton dont je rêve

Cher Monsieur,

Est-ce vrai que toutes les civilisations ne se valent pas ?

Bien à vous,

Jean-Marie, 88 ans, Paris

Cher Jean-Marie,

En effet : tous les Civilizations ne se valent pas. Surtout le 4 qui rame pas mal en fin de partie.

Cher Connard,

Vous prétendez suivre, mais j’ai bien vu que vous ne suiviez personne sur Twitter ; or, la campagne se passe aussi là-bas ! C’est ça, le Internet ! 

Nadine, 5212 ans, Toul

P.S : Vous ai-je déjà dit que le Président était génial ?

Chère Nadine,

A partir du moment où l’on estime que l’on peut discuter sérieusement de politique sur un site qui limite l’argumentation à 140 caractères, il faut commencer à se poser de sérieuses questions sur la richesse de son propre propos.

Par contre, pour raconter que Truc a dit ceci ou cela sans vérifier les sources avant d’ajouter les mots « Honteux« , « Caniveau » ou « Boue » dans un coin, c’est super.

Cher Monsieur,

Je pense que vous avez tort. Vous n’avez rien compris à la notion de partage sur internet

Maxime, 29 ans, Limoges

Cher Maxime,

C’est faux. D’ailleurs, j’aurais bien répondu avec quelque chose d’argumenté, mais il est vrai que nous sommes sur internet, où les gens sont forcément des cons à en croire ce qu’on leur propose, et où donc on peut leur balancer n’importe quoi  pour faire du « buzz » ; j’aurais pu passer deux jours à élaborer une réponse, à la mettre sous forme de vidéo avec chiffres et schémas à l’appui pour présenter de manière simple et pédagogique ma réponse à votre problématique, voire quelques idées, mais je me suis dit que j’allais plutôt passer ce temps là et l’argent allant avec dans une chanson de la même durée qui ne vous apprendra rien, n’est même pas bonne à écouter et n’est, finalement, ni une chanson, ni un discours, mais juste du rien.

C’est débile et absurde ? Personne de sensé ne pourrait laisser passer quelque chose d’aussi gros ?

Bravo : vous avez compris le problème.

120 réponses à “Com’-com’

  1. Cher Connard,

    J’en fais 8 heures par jour de la publicité et laisse moi te dire que non seulement on discute des heures de la connasse qui se marre devant sa pomme mais en plus on se branlotte la nouille sur quelle COULEUR sera la pomme. Aurons nous les association de consommateur sur le dos si on met une verte plutôt qu’une jaune parce que c’est un peu raciste?
    Et puis on vérifie que la fille elle ait pas des boutons sinon c’est pas assez sain/bio/pectineux.
    Apres on fait 2541 essais de typo qu’on finit par mettre en arial vert parce que c’est plus FRAIS, plus jeune, PLUS GOURMAND (je te mets au defi de m’expliquer ce que veut dire gourmand en typo).

    Et on met le logo en plus gros.
    Et on met le logo en plus GROS.
    PLUS GROS LE GOGO BORDEL.

    Ca prend des mois et c’est très moche.

    love,

    • Arial… Ça va encore, tant que c’est pas du Comic Sans MS. En fait, tout va à part du Comic Sans. Pour quelles boîtes tu travailles ?

      • Oui non quand même, n’abusons pas. Helvetica possède aussi un potentiel extrêmement dangereux.

        Le jour ou la pub se mettra à utiliser des photos hipster (ie. mal cadrée, mal focusée, avec un filtre vintage dégueulasse et un texte aléatoire en helvetica dessus), je crois que je…. ouais, je perdrai encore un peu plus foi en l’humanité en fait, ça changera pas tant que ça.

    • Une pomme gourmande, c’est une pomme qui a un appétit développé. De même une typographie est gourmande quand elle mange beaucoup.
      Exemple : « Les membres de l’agence de publicité étaient dévorés un à un par des lettres en arial géantes, gourmandes de chair humaine et ivres de sang. »

      La publicité est une perte de temps, d’argent et d’espace.

      Typhon

  2. Pourquoi, comment, est-ce vraiment utile, cela touche vraiment des gens?

    Lady gaga est bien devenue la nouvelle Madonna en un album, alors bon, pourquoi pas?

    • Pourquoi pas ?
      Peut-être parce que Lady Gaga ne se présente -heureusement- pas aux élections présidentielles et que les Jeunes Socialistes (entre autres) ne sont pas des chanteurs de variétoche ?

  3. coquille, mon cher odieux:
    une université d’éLé ?

    très juste, cet article. dans les deux acceptions du terme.

  4. M. Connard, vous êtes un homme bon, présentez-vous aux élections et je sais pour qui je voterais sans même écouter vos arguments. Ah non! Je suis du pays de la frite… Godverdom!

    Quoiqu’il en soit, bravo, je m’ennuyais depuis une semaine.

  5. Alors pour vous répondre vu que j’ai un peu de bouteille en la matière:

    – les lipdub, c’est de la connerie. Et c’est de la connerie qui vise les gens. Et on continue à le faire parce que ça marche. Qu’en concluez vous? ( Allez, je vous fais un QCM. a: les gens sont cons, b: on aime être ridicules ou c: obi-wan kenobi)

    – l’objectif d’une campagne, surtout au premier tour, ça n’a jamais été de convaincre des gens, du moins plus depuis l’empire romain. Ca fait des années qu’on sait que les gens vont voter d’une certaine façon à l’avance, le tout c’est de les mobiliser (lire: leur botter le cul pour qu’ils aillent voter) . C’est à ça que servent les campagnes sur les réseaux sociaux: laver le cerveau des gens pour qu’ils aillent voter en les poussant à se monter la tête les uns aux autres (par exemple avec des signes de reconnaissance ridicules) . C’est lâche mais efficace. Et notez que les politiciens ne sont pas les seuls à s’être rendu compte d’à quel point c’est efficace: l’armée, les équipes de sport, les sectes le font aussi par exemple (argot propre, signes de reconnaissance, devise, musique, … A quand un lipdub militaire? )

    – vous verrez qu’au deuxième tour ils changeront de tactique parce que ce sera là qu’il leur faudra réunir les indécis.

    En fait, en résumé, c’est ridicule, vous avez raison. Mais c’est parce que c’est ridicule que c’est efficace et si ça vous a échappé c’est parce que vous n’avez pas compris que la cible que visent ces actions ce ne sont pas les indécis qu’on voudrait convaincre mais les gens convaincus qu’on veut mobiliser.

    • Là je suis quand même circonspect. Je mets au défi qui que ce soit de démontrer l’efficacité de ces procédés si « on a toujours fait comme ça ». Je vois pas comment on peut dire que ça marche si on a jamais les couilles de pas le faire.

      • Sur les lipdub précisément, j’ai pas de références là tout de suite comme ça mais plus généralement sur l’efficacité de ce type de campagnes (signes de ralliement, jingle, et autres), vous avez toute une littérature scientifique en psychologie et en sciences politiques. Dès que je retrouve où j’ai rangé mes manuels sur le sujet, je vous donne ça mais là tout de suite vous avez le film « la Vague » qui vous les montre mis en oeuvre pour créer un parti d’extrême-droite, les paradigmes de Columbia et de Michigan en sciences politiques qui vous expliquent qu’en fait les média en politique ça sert presque à rien, Gerald Pomper sur la vacuité des programmes, Katz et Mair (et beaucoup d’autres) sur le manque d’importance des programmes, Lavau sur leur fonction de socialisation, …

    • Ouais en gros ce genre de campagne c’est pour les esprits faibles ou les gens qui sont déjà abrutis par leurs idées fixes et carrées. Ca me fait penser à un cheval avec des œillères à qui on dirait : « Avance tout droit avance tout droit ! » Donc oui c’est en effet inutile ce genre de campagne mise à part mettre un bon coup au cul du cheval pour qu’il s’arrête pas brouter l’herbe.

      • Non, pour une raison toute bête: ça fait un moment que la psychologie et la sociologie ont montré que tout le monde est « abruti par ses idées fixes et carrées ». C’est juste que stratégiquement, il est quasi inutile au premier tour de viser les « abrutis aux idées fixes et carrées » qui n’ont pas déjà plus ou moins l’intention de voter pour vous.

  6. Je « like » votre bouton « J’en ai rien à foutre ». Je vais tout de suite l’adopter pour le poster en réponse sur Faceb… Ha, non, ça me revient, je ne suis pas sur Facebook ! *s’enfonce dans un océan de béatitude et de paix royale*

  7. En même temps, il convient de se rappeler que dans « communiquer », il y a « commu ». Comme dans « Communiste » ou « Communion » (où, parfois, il est possible de se faire « niquer » par le curé d’ailleurs, mais je m’égare), ce qui n’est pas sans rappeler des évènements de sinistre mémoire…
    Et d’un autre côté, on ne peut négliger l’impact d’une chanson ou une chorégraphie inspirée (« linternationale », « Maréchal nous voilà », le pas de l’oie, « Je suis mignon, mignon »).

    • En même temps, il convient de se rappeler que dans “bloubiboulga”, il y a “bloubi”. Comme dans “bloubiste” ou “bloubion” (où, parfois, il est possible de se faire “boulga” par le casimir d’ailleurs, mais je m’égare), ce qui n’est pas sans rappeler des émissions de sinistre mémoire…
      Et d’un autre côté, on ne peut négliger l’impact d’une chanson ou une chorégraphie inspirée (“les minikeums”, “tournez manège”, , “Je suis mignon, mignon”).

  8. La propagande musicale n’a rien de bien vaillant, nous sommes d’accord.
    Je vous suis avec délectation depuis quelques lustres (ou une année) et c’est la premiere fois que je me vois quelque chose a redire, comme si le fond du sujet avait été évité:
    La propagande musicale est ridicule – mais efficace. Ce ne sont pas les communicants qui sont risibles, c’est bien pire que ca…
    (Maintenant, pointer le fond du ridicule, ici, est ardu: je vous l’accorde. Passer par les communicants est une bonne mise en bouche)

  9. Rôlisme, Tortue Ninja, Mèmes, etc… Ô dieu, qu’êtes-vous pour connaître tout ça sans être un psychopates-trisomique-autiste-nazi ? La télé nous ment ? Diantre, je doute. Je crois que je vais aller voir des clip où des journalistes dansent pour me décider.

    • « psychopates-trisomique-autiste-nazi »

      On peut éventuellement le résumer en « Ouvert d’esprit » (ou Open-minding si on est communicant).

    • C’est marrant ta réaction ça me fait penser au socialiste ! :) Oh non tout le monde il est gentil sauf le vilain Sarkozy qui est pas d’accord avec nous ! Diantre mais quel est donc ce manque d’ouverture d’esprit ? Quel est donc ce trou béant qui est dans ton crâne et qui prouve à quel point tu manque d’argumentation ? Bien sur que les média nous mentent ! Pourquoi dire la vérité quand on peut mentir et se mettre des bulletins de votes dans la poche ? Franchement quel est l’intérêt de ces clips ? Quelles idées véhiculent-elles ? Réponse : Aucune. C’est juste les gesticulations de pauvres types qui sont même pas chorégraphes. Ils auraient au moins pu se donner la peine d’être crédible autre que pour les simples d’esprit…

  10. je me demande si le vrai truc ce n’est pas justement de profiter de l’effet ridicule , qui du coup circule mieux qu’une vidéo sérieuse (parce que même les gens qui se fichent de la politique voient dans ces chorégraphies et paroles ridicules quelque chose à moquer à leur niveau) et ainsi même si ce n’est pas là pour convaincre , rappelle juste au plus grand nombre que « on existe et ce serait bien d’aller voter si possible pour eux qui sont forcément cools pour oser ce genre de production daubesque

  11. Cher Connard, je me permets de relever les rares fautes que votre cerveau surhumain a laissé passer par mégarde, absorbé qu’il est dans la contemplation des hautes sphères de la pensée. Ne m’en voulez pas, j’ai été prof de français dans une autre vie.

    qu’à chaque diffusion de sport => ce serait pas une diffusion de spot ?
    Tend ton bras vers l’avenir ! => Tends avec un s à l’impératif, car les impératifs achètent chez Citroën. Oui, j’essaie de faire de l’humour et c’est laborieux.
    imaginons que le signe de ralliement eut été formidable => eût avec un accent, ô mystère du subjonctif imparfait.
    pour les élections consulaire => consulaires avec un s

    Salutations, Maître Connard (par l’odeur alléché ?)

  12. Monsieur Connard,

    Comme vous je suis effectivement dubitatif sur ces clips de campagne qui semblent plus relever de l’exercice imposé (par qui ? par quoi ? pour quoi ?) que d’une démarche de communication clairement réfléchie.

    Cependant au visionnage des derniers éléments du genre, j’ai fini par me demander si ce n’était pas en réalité des prétextes à afficher des « soutiens » (politiques et civils) sur fond de musique entêtante. Pas ce que cela ai plus de sens en soi (le fait de savoir que tel acteur ou tel chanteur soutienne tel politique ne me donne pas envie de télécharger le dit politique sur internet pour autant), mais il semblerait que là encore pour d’obscures raisons l’affichage de soutiens venant du monde su spectacle soit un élément imposé pour marquer la « personnalité » du candidat.

    Qu’en pensez-vous ?

  13. Haha, le meilleur reste tout de même les deux captures d’écran des « Jeunes Pop' » et du « MJS » , qui se livrent depuis le début de la campagne une guerre qui atteint les sommets du ridicule … ( Notamment certains articles qui semblent être rédigés par des gamins de CM2 au vu des approximations politiques douteuses et de l’orthographe inqualifiable).
    Sinon, niveau communication ( sans faire de propagande, uniquement d’un point de vue technique ) la toute récente campagne du front de gauche pour l’appel aux dons est quand même excellente !

  14. Déjà, s’engager en politique, c’est faire preuve d’un manque de réalisme certain (sauf par intérêt, peut-être bien le gros des troupes), croire qu’avec ses petits bras on va changer le monde, il faut déjà en tenir une bonne couche. Partant de là, la politique n’est pas un terrain où peuvent s’exprimer la lucidité et la finesse d’analyse.
    Si on ajoute les marchands de nouvelles qui exercent une influence néfaste sur un débat qui ne vole déjà pas très haut, on touche le fond très vite.

    Sinon ma culture générale vous remercie, je ne connaissais pas mlle Pinder, je n’aime pas le cirque à la base. (pouetpouetpouet)

    • Vos deux premières phrases viennent de me faire comprendre pourquoi il y a la candidature d’Hervé Morin. Merci ;)

      • Tous autant qu’ils sont, monsieur 0% comme les autres. Même les icônes (Gandhi, King, Walesa) n’auraient rien fait seuls et ont connu des circonstances favorables (pas que certes).

    • A ce propos, le critique littéraire Daniel Mendelsohn soupirait déjà : « Mais que peut-on dire d’intelligent en 140 signes à moins d’être La Rochefoucauld, Oscar Wilde ou un maître du haiku ! »

  15. peut-êttre qu’une lecture de Debord (société du spectacle) vous renseignerait sur la nécessité de telles contradictions.
    Même vous, cher connard, êtes inclus dans ce raisonnement de la contradiction comme composante essentielle d’unité.

    Au plaisir de vous lire à nouveau.

  16. « à la mettre sous forme de vidéo avec chiffres et schémas à l’appui pour présenter de manière simple et pédagogie »

    « Et pédagogique » plutôt !
    Et puis bon, fait il s’est trompé, c’était pas la civilisation c’était la religion :
    http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2012/article/2012/02/07/gueant-repond-au-conseil-francais-du-culte-musulman_1639718_1471069.html

    Du coup, ça n’a rien à voir ! C’est tout de suite beaucoup plus clair !
    « Un petit pas pour l’homme, un pas de Guéant pour l’humanité »

  17. « Non pas parce que mes tympans prennent feu à chaque fois que quelqu’un abuse des mots en -ing et autres anglicismes, »
    Et « spammant »/ »spammer » c’est plutôt du grec ou du latin ? L’hôpital, la charité, tout ça quoi…

    Et pour info, dire, redire et dire encore, c’est du flood, pas du spam (bien que l’un n’empêche pas l’autre).

    J’te (oui, te et pas vous, faut savoir communiquer) trouve pas super en forme ces derniers temps mon p’tit Connard, à moins que je commence à me lasser. Quoi qu’il en soit, même moins bon, ça reste toujours sympa à lire. Bon courage pour la suite !

    • Alors flooder et spammer sont synonymes, si ce n’est que le flood s’applique aux chats et forums, et le spam aux boîtes mail.

      Et l’Odieux Connard clame lui-même haut et fort sa mauvaise foi.

      Donc bon.

      • Le spam a tendance a être associé à de la pub automatisée, alors que le flood tends a être associé à une succession de messages inintéressants pas automatisés et et pas publicitaires.

  18. En fait, il y a les communiquants qui savent quoi dire, quoi faire.. et ceux qui paient ces dit communiquant et qui sont par definition financiere les « décideurs », soit des gens qui ont payé pour quelque chose qu’ils ne savent pas et qui vont de toute façon imposer leur droit de vétos sur des choses qu’ils ne comprennent pas.. Un peu comme un client qui paie pour son pain, et qui va finalement aller faire son propre pain tout degueu dans le fournil du boulanger qu’il aura payé une fortune

  19. La démarche de nos partis politiques n’est peut-être pas si absurde que cela. Car si l’on considère que :
    a) le ridicule ne tue pas
    b) ce qui ne tue pas rend plus fort
    alors le ridicule rend plus fort. CQFD

  20. Bien sympa (et puis forcement, c’est d’actualité…). Mais par contre, pourrais-tu détailler le calculs du président des js, parce que je trouve 5 heures, ce qui semble pas impossible…

    • 93 millions d’heure par élève pendant 5 ans ==> 18,6 millions d’heures par élève et par an ==> 50 924 (18,6 millions divisés par 365,25) heures par jour et par élèves. Pour être puristes, il faudrait prendre les jours ouvrés et hors période de vacances (ou une approximation par les jours ouvrés sur 5 semaines) soit 180 jours par an d’école, ce qui fait la bagatelle de 103 000 heures.

      Mes félicitations au maître des lieux pour l’ensemble de son oeuvre mais je le mets en garde : si on commence à pointer les incohérences et les débilités des politiques, c’est un boulot à plein temps, votre cave risque de prendre la poussière et votre pelle ne vous servir qu’à enterrer des squelettes (ce qui serait malheureux, nous en convenons tous les deux).

  21. Concernant les gestes, hymnes et compagnie, l’idée est de fédérer les troupes autour de quelques éléments dégoulinant de coolitude et suintant de jeunesse d’esprit. Ça vaut pour tous les camps, personne a part les militants ne trouve ça réellement efficace ou intéressant, et bien entendu ça n’a rien a voir avec le candidat ou son programme.

    Mais ça fait parler, diffuser des vidéos ou sont repris logos et slogans, et transgresser mine de rien les temps de présence sur écran calculés par le CSA. Et même si officiellement personne n’admet être influencé, ça fait monter la courbe du taux de notoriété du candidat.

  22. toutafé, c’est aussi un moyen de montrer qu’on peut se permettre de faire du gaspillage de pognon.
    Les gestes, la musique, tout ça c’est un peu une messe (sans l’encens pour stimuler l’odorat ni l’ostie pour stimuler le goût), le but est en effet de mobiliser un maximum de sens et de temps de cerveau disponible.

    Kesskonssbidonne quand même en comprenant combien tout ceci ne nous fait pas réellement rire!

  23. J’aimerais pouvoir dire que c’est ridicule mais je trouve que tout cela n’a rien face à cette… chose qui soit-disant vante le kiwi français (je l’ai entendue maintes fois à la radio depuis des jours et si les gars qui ont pondu ça sont payés plus que le smic alors c’est un scandale^^):

  24. Cher Connard
    Je toujours aimée ton blog, mais des fois, comme aujourd’hui, ce de la poésie
    Merci mil fois

  25. En même temps les clips culcul c’est pas nouveau :

    super campagne présidentielle, on ne sait plus distinguer la parodie de la réalité :(

  26. Cher OD,
    Je trouve délicat que vous commenciez à écrire sur les problèmes que soulève une communication publicitaire pour passer à un problème de communication électoral. (JCVD s’y serait cassé l’intimité). Notez qu’il s’agit de problèmes auquel je suis sensible et vous remercie d’y apporter votre verve.
    Votre article me donne vraiment la nostalgie des bonnes vieilles propagandes et de batailles de poseurs d’affiches à la sauvette le soir dans les rues de paris.

  27. Aux Etats-Unis (suffit de regarder quelques vidéos pour le constater), les élections présidentielles sont déjà un show; tout est dans l’art de communiquer, la forme plutôt que le fond.
    J’ai vraiment de la peine pour tous ces veaux braillards réunis comme à la messe devant des millionnaires au faciès décomposé par des heures de sourires hypocrites, qui dépensent tout leur fric en campagnes tape-à-l’oeil et en spots publicitaires où il s’agit de cracher le maximum de venin possible sur son adversaire, en oubliant bien de préciser qu’eux aussi en ont rien à foutre des problèmes d’une bande de demeurés qui continuent à croire aux vieux thèmes populistes enrobés de mégalomanie aigüe du style « Oncle Sam = bien; le reste = caca ».

    Apparemment, la tendance se confirme ici, avec la « french touch » évidemment. On élira bientôt un président comme on met « j’aime » au dernier clip de Rihanna sur Youtube. Les arguments ? Pas besoin, tu mates la coiffure, les fringues, tu votes et terminé.
    Elle est pas belle la vie ?

  28. Une fois n’est pas coutume, l’auteur de ce billet passé complètement à côté de la plaque ! Malgré la guéguerre absurde qui se déroule sur nos moniteurs, les choix sont suffisamment simples à qui sait garder la tête froide. L’un des bulletins est universellement reconnu comme lent, trop gourmand, et trop facile, alors que l’autre avait tout changé (… pour le meilleur, j’entends déjà les mauvaises langues persifler). Souvent l’odieux connard qui rédige et entretien ce site fait preuve d’esprit critique. Alors lire ici même que Civilisation IV serait le moins bon des Civilisations, ca m’a stupéfait. Je ne suis pas le seul, puisque la jolie brune qui rit et n’arrive pas à manger sa pomme, c’est clairement qu’elle a lu les paragraphes en dessous ! Elle a du acheter Civilisation V et s’est rendu compte de l’arnaque. Je « te » prie donc, Ô connard odieux, de revenir sur tes propos outrageants et de retirer le petit « I » de « IV » qui te classe au sommet des trolls.

  29. C’est rigolo (ou pas..) je viens justement de voir un film hautement intéressant….La Vague.
    (et bin tu demandes à google et tu m’emmerdes pas, je suis pas une communicante moi, tu vois, je te laisse la joie de la découverte, le plaisir de l’enquête, tout ça)
    Nan mais rien, juste ces petits machins rapides, ces signes de ralliement, ces méthodes de communication par occupation de terrain brute, ces recrutements par « c’est nous qu’on est les plus mieux » et par opposition voire affrontements brutaux à « les autres, ces ratés, ces crétins, tout ça tsé »…c’est rien c’est un détail, hein, mais ce sont des méthodes de mise en place de dictature, c’est tout.
    Sinon j’ai aucun problème avec ces méthodes hautement intelligentes, non non, toute manière nous ne sommes pas en démocratie, alors bon, un peu plus un peu moins, hein, on n’est plus à ça près.
    Allez.
    Votards, votez.
    Pour ce que ça changera, hein. Droite avec environ 60 sièges FN à l’assemblée, c’est déjà joué, coucou de bisounours shooté au Prozac ou pas, alors ma foi, amusez vous, faites vous des coucous. Et des bisous.

  30. C’est quoi la blague des deux belges dans un bistro?
    Et en parlant de belges, au sujet des clips, même la politique Belge n’a pas atteint un tel degré de ridicule !!

      • Cela étant, je précise qu’en Wallonie en tout cas, il n’y a pas ce concept de lipdub en campagne ou autres actions réalisées dans le but de se tirer une balle dans le pied.

        Nos femmes et hommes politiques se distinguent plus dans l’humour à l’occasion des vœux de fin d’année et autres gallégeades. Outre l’exemple proposé ci-dessus, si vous le désirez, je peux vous en fournir d’autres …

      • En même temps il ne fesait pas ça pour être réélu… j’espère, ce sont les communales cette année.
        Je ne voterai pas pour un vieux stripteaseur en tout cas ^^ !

  31. Ahaha je suis d’accord sauf sur un point : Civilization 4 est excellent !!

    Blague à part, c’est vrai que tout ça fait très peur quand même de voir que ces gens ne vivent pas dans le même monde que nous et que n’importe quel internaute qui touche un peu en info ferait surement mieux qu’une équipe de « spécialistes » payés une fortune…

  32. Monsieur Connard,
    D’habitude vos propos me font rire, mais c’est article me rappelle qu’il y a des sujets sérieux, desquels on ne peut rire. Détruisez des films tant que vous voulez, tournez au ridicule différents groupes de personne comme bon vous semblera… mais là… vous dépassez les limites.
    Il y a des sujets qui nous dépassent; nous ne pouvons en comprendre les tenants et les aboutissants, et il vaut mieux faire attention lorsque l’on les traite: oui civilization IV rame en fin de partie! et alors? doit-on dire qu’il est moins bien que ses prédécesseur? Parce que quand on a emmener son peuple jusqu’en l’an 2075 , les 10 minutes qui vous séparent de l’an 2076 sont elles suffisantes à ternir l’amour que vous portez sur le-dît peuple? Sommes nous un bon dirigeant si nous n’avons pas rempli les condition de victoire en 2075? Pouvons nous remporter la partie sans avoir accès au pétrole?
    Tant de questions, qui sont bien moins ridicules que les clip électoraux avec lesquelles vous les avez mélanger.

    • oh mon dieux ! je ne sais pas ce qui m’a pris, vous aurez bien compris que c’est de « cet article » et non pas de « c’est article » dont je parlais… je m’en vais me fouetter sur le champ…

    • Excellent ! Et je partage entièrement votre avis. Il y a des choses pour lesquelles la sensibilité doit primer sur la rude critique, qu’elle puisse être justifiée ou non. A coeur vaillant nous supporterons les défauts de la technologie, car c’est de tout un peuple dont il est question et qu’il mérite toute notre attention, bienveillance et patience !

    • Au cas où vous l’auriez oublié, l’Odieux Connard a publié plus d’un article sur des sujets sensibles de politique, de faits sociaux et autres. Aussi je trouve ridicule de se lamenter sur le sujet, d’être choqué par cet article alors que ce blog est bel est bien là pour parler de sujets importants ou futiles avec un second degrés teinté d’un profond cynisme et d’un humour noir aiguisé. Ça a été dit et redit, c’est d’ailleurs je crois présent dans la partie avertissement.
      Et puis de grâce n’exagérons rien… « Il y a des sujets qui nous dépassent; nous ne pouvons en comprendre les tenants et les aboutissants. » Je regrette mais là c’est vraiment très drôle. Je ne vois pas pourquoi quelqu’un de modérément cultivé ne pourrait pas parler de ce sujet sans en avoir le feu aux joues. Si pour vous ce sujet est quelque chose de trop « divin » de trop « puriste » pour être simplement touché du doigt je vous recommande de vous documenter ne serait-ce qu’un peu. Il n’y a rien de très compliqué là dedans, il faut seulement en avoir la volonté, les ressources et le temps pour comprendre comment la politique marche. Si si je vous jure, pas besoin de prier Dieu et d’être éclairé par la grâce divine pour comprendre comment une poignée d’homme s’évertue à faire passer le monde pour des cons (tiens ça me rappelle vaguement l’un des sujets précédents de ce cher Odieux).

  33. Je suis entièrement d’accord. J’ajouterais même que Civilization II est le meilleur jeu de l’univers, même dans le cas où la vie existerait ailleurs.

  34. Désir d’Avenir. J’avais complètement oublié l’histoire de ce site. Je me demande comment ça se fait, son histoire est plus passionnante que n’importe quelle série à base d’impressionnants cliffhanger. Chaque jour apportait un nouvel élément : un nouveau design, une révélation de prix… Bref, ce genre de conte contemporain n’est heu.. malheureusement que trop peu répandu.

    Article très intéressant sur une question que je me pose aussi depuis un bon moment. Pour le moment, l’hypothèse la plus probable à mes yeux est une histoire de complots (encore et toujours oui). Je soupçonne qu’un jeune UMP souffle de l’intérieur du Parti Socialiste ces idées de communication et inversement. C’est la seule explication qui me parait possible.

    Ou alors ils s’amusement tous simplement à voir à quel point ils peuvent être ridicules sachant qu’un des deux partis gagnera quand même l’élection. A suivre.

  35. J’ai pas encore lu tous les commentaires, mais ma réaction à chaud c’est : entre un programme politique d’un parti et un lipdub, il n’y a aucun doute que le second a un pouvoir de communication au moins 10 000 fois supérieur au premier.

    Franchement, j’ai toujours regardé les programmes politiques, et les seuls avec qui je peux en discuter sérieusement, c’est quelques potes de fac quand on était en… Info-comm ! (Et pis de la même manière, la population, nous, nous sommes cons et manipulables à souhait)

  36. Heureuse coincidence, hier l’invité des Grosses Têtes sur RTL était un prof de Sciences Po, ancien communiquant en politique, qui vient de sortir un bouquin: « Politiques, pourquoi la com’ les tue ».
    Intéressante émission, et bien sûr on lui a demandé son avis sur les lip dub de l’UMP et du PS: « grotesque » a-t-il répondu, en ajoutant que des substances illicites ont du circuler pour avoir eu une telle idée.

    http://www.rtl.fr/emission/les-grosses-tetes/billet/jeudi-9-fevrier-les-grosses-tetes-recoivent-bastien-millot-7742976652

    Je le voyais bien porter une cravate rouge^^

  37. Bonjour M. l’odieux connard!

    En tant que communicante (oui je fais partie de ces gens qui réalise ces publicités débiles et oui je l’avoue elle sont débiles!) je découvre votre blog grâce a cette article qui est pertinente.
    Les lip dub sincèrement, c’est de la merde brut! le ps le fais parce que l’ump l’a fait. Un vrai communicant ne ferais pas un truc de se style je vous l’assure.
    En se qui concerne les pub bidon, parfois la demande de l’annonceur bride notre créativité et malheureusement nous force à faire de la merde.
    Sinon l’article est pas mal, très drôle en faite!

    Continuez comme ça!

    Une nouvelle lectrice ravie!

  38. La gestuelle socialo-hollandaise a été décryptée par Dieudonné
    http://fr.search.yahoo.com/r/_ylt=A7x9Qb_0lDZPjC4A.l1jAQx.;_ylu=X3oDMTBsZ3ZhODNnBHNlYwNzYwRjb2xvA2lyZAR2dGlkAw–/SIG=13ud6sq6h/EXP=1329005940/**http%3a//fr.news.yahoo.com/dieudonn%25C3%25A9-sen-prend-%25C3%25A0-fran%25C3%25A7ois-hollande-183036769.html
    Cette interprètation me parait toutefois sujette à caution et je me permets ici d’apporter ma propre « compréhension » du geste qui me parait symboliser le fait de glisser les problèmes sous le tapis. Mais , évidemment , je peux me tromper !
    Joyeusement à vous , cher connard.

  39. A propos de vacuité de sens, pourriez vous, ô Maître Suprême des dindes, vous pencher à l’occasion sur Tryo, le groupe, et scarifier de votre clavier acerbe leur succès acquis grâce à des productions m’ayant provoqué quelques diarrhées auriculaires ?

    Merci d’avance,
    Bisous.

  40. Cher Odieux,

    Encore une fois je me suis délecté de votre article. Comme toujours vous avez les arguments qu’il faut, la pointe de cynisme que j’apprécie et la petite touche de second degré qui me laisse rêver. S’il y a bien un sujet sur lequel j’aime qu’on soit acerbe et cassant c’est bien sur la politique.

    Mes félicitations cher Odieux et bonne continuation.

  41. Cher Connard,

    Je suis outré !
    C’est faux, Civilisation 4 ne rame pas en fin de partie !
    Mais si vous jouez les Français, je compatis.

    Cordialement.

  42. Aurélien de Metz : imagine que moi c’est pire, celui qui me spamme de conneries depuis 3 mois et probablement jusqu’à l’élection c’est :
    1) un fan de Mélenchon
    2) un mec

    Mais chose drôle : il est super sensible au troll, alors je le bloque pas et je m’amuse à lui faire péter un câble sur chaque publication. Ça remplit ma petite vie mesquine de bonheur malsain.
    Prochaine étape, emprunter la citation de Maître OC sur son blog perché “Ho, merci, à force de me spammer, j’ai envie d’être d’accord avec toi, tu m’as convaincu, et ce n’était pas du tout super lourd au point de me donner envie de tuer toute ta famille” (avec tout le respect dû au maître des lieux, cette citation est juste géniale, et résume parfaitement la pensée des pauvres spammés)

  43. Pingback: La démocratie est une question de point de vue « Le blog d'un odieux connard·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s