Dépannage du 1er avril

Les gens sont lourds.

Aujourd’hui, des millions d’entre eux de par le monde s’apprêtent à trouver quelque pipeau à conter à leurs amis afin de pouvoir, en fin de journée, s’exclamer « Poisson d’avril ! » tout en faisant un clin d’oeil appuyé au tout venant qui rétorquera « Ah, moi, j’avais compris dès le début ! » ou autres rattrapages pleins de mauvaise foi. Des exemples de poisson d’avril, il y en a pléthore : blogs annonçant leur fermeture, fausses informations cocasses, révélations mythomanes… en un mot comme en cent, internet, télévision et autres médias vont, l’espace d’une journée, se transformer en relais pour charlatans et bonimenteurs avides de bons mots.

Remarquez, dans certains cas, on ne notera guère la différence, mais là n’est pas le sujet.

Lecteurs, lectrices, alors que vos murs Facebook et fils d’informations se remplissent d’imposteurs d’un jour, vous commencez à céder à la pression sociale, comme un vulgaire mâle passant devant chez le fleuriste un 14 février. Que faire ? Quelle annonce fictive relayer en arborant votre plus belle poker-face (celle obtenue après de longues heures autour de tables couvertes de jetons, pas celle de Stefani Germanotta) ?

Toujours serviable, permettez-moi de laisser à votre disposition sur ce blog quelques brefs articles qui vous permettront de feinter à vil prix votre famille, vos amis, l’âme soeur (qui brûlera de désir pour vous en conséquence), ou même Poupoune, le chien du voisin (mais il est un peu con, il croit tout ce qu’on lui raconte). Allez, servez-vous, c’est gratuit.

_________________________

Exclusif : Cali a enfin une diction correcte

L’acteur-chanteur-compositeur-interprète-donneur de leçons a enfin réussi à vaincre le mal terrible qui le hantait depuis des années : il a arrêté de coller la lettre « H » de manière superfétatoire dans l’ensemble de ses propos. « C’est une petite victoire« , déclare l’artiste en lieu et place de ce qui aurait dû être « hune phetite victhoiare« . « Lorsqu’aujourd’hui je m’entends chanter Mille Coeurs Debout, j’ai l’impression de renaître : finis, les « hest-ceu queheu tu sehens l’odeur déliciheuse de la lib’herté« , ou les « nous sehommes des mihlliers, un fheulheuve extrahordinaire » ; vous savez, durant des années, j’ai vécu un cauchemar : après chaque concert, j’avais des appels de Bertrand Renard qui contestait mon utilisation abusive de certaines lettres. Mais aujourd’hui, c’est enfin terminé, je me sens bien, j’ai envie de faire changer les choses, de faire changer la France. Vous ai-je parlé de mon grand-père et de mes valeurs de gauche ?« . Enfin guéri, Cali pense désormais réessayer une percée dans le domaine du cinéma en réalisant un film retraçant sa victoire face à son problème ; il a d’ores et déjà révélé le titre de celui-ci, hommage à son dernier album et au « Discours d’un Roi« , autre film au sujet similaire : « Le discours d’une truite arc-en-ciel qui parvient enfin à articuler correctement grâce à la magie de son coeur« . Si Cali a vaincu son problème oral, il n’en reste pas moins les problèmes de drogue qui lui ont valu le surnom de « Petite Jamaïque du Café de Flore« , tant ses paroles et titres d’albums sont tout de même révélateurs d’un problème profond. Comme quoi, s’il a vaincu la diction, il lui reste encore à mener bataille contre l’addiction.

 

La vie est une grosse dose de crack qui nage dans mes veines

_________________________

Benjamin Lancar : « J’ai fait preuve de mauvaise foi« 

Longtemps considéré comme le fruit d’une union interdite (mais populaire) entre Frédéric Lefebvre et Jean-François Copé, le président des Jeunes Populaires, la branche des membres de l’UMP de moins de 35 ans, a reconnu qu’il n’avait pas toujours été de bonne foi, et a même accepté de reconnaître que des fois, il racontait du caca. « C’est vrai, je le reconnais, tout n’est pas parfait en France. » déclare t-il en inondant de sueur ses mouchoirs brodés, l’effort de volonté surhumaine à de telles déclaration le mettant dans un état second. « J’ai peut-être même un peu déconné avec le lip-dub« , ajoute t-il avant de vomir tripes et boyaux. Une fois le jeune homme remis de ses émotions en contemplant le calendrier « Dieux du Fouquet’s« , notre journaliste tente de voir si sa nouvelle bonne foi est prête à tout affronter : à la question « Seriez-vous prêt à reconnaître que Nicolas Sarkozy mesure moins d’un mètre quatre-vingt ?« , il s’effondre en convulsant. Quelques heures plus tard, alors qu’il se réveille au Kremlin-Bicetre, il est à nouveau parfaitement lui-même. « Lorsque j’ai perdu connaissance – déclare t-il du fond de son lit – j’ai vu un long tunnel, avec une lumière douce et majestueuse tout au fond ; l’espace d’un instant, j’ai vu un bel ange blond me faire signe de le suivre : à vous, je peux bien le dire : Dieu, c’est Brice Hortefeux. » Transmis à toutes les églises d’Auvergne.

 

"Franchement, je vois pas ce qu'ils reprochaient au lip-dub"

_________________________

D&Co nouvelle saison : les monuments historiques !

On n’arrête plus la sémillante Valérie Damidot : après plusieurs centaines d’interventions dans d’humbles logis qui n’attendaient qu’un coup de pinceau pour se transformer en formidables lofts modernes aux couleurs chamarrées du meilleur goût, voici qu’une nouvelle mission s’offre à elle : refaire la décoration des Monuments et Musées Nationaux, considérés comme « ringards » par nombre de visiteurs. Frédéric Mitterrand a donné son feu vert à cette mission visant à donner un coup de jeune aux palais nationaux « J’ai toujours aimé les coups et les jeunes« , déclare-t-il en faisant un clin d’oeil à Matthéo, qui fait son stage de 3e dans notre rédaction. « Valérie Damidot a ce regard plein d’audace et d’espièglerie qui manque trop souvent à notre nation : mon oncle lui-même avait su donner sa chance aux colonnes de Buren et voyez la levée de boucliers qu’il y eut alors chez les rétrogrades habituels, résidus des temps passés, gardiens vicieux et jaloux refusant de passer le flambeau à une jeune génération qui a tant besoin de chaleur et de feu », explique-t-il en passant sa langue sur ses lèvres au son de ces deux derniers mots. Valérie Damidot, elle, n’a pas perdu de temps pour commencer le travail : d’ores et déjà, les camions de son émission sont à l’arrêt devant le Louvre, qu’elle a commencé à vider : « Tous ces vieux cadres, ça fait tellement cliché ! On se croirait chez une mamie ! Alors hop, on vire, on vire ! Ca partira bien sur un vide-grenier ; regardez-moi ce portrait moche ! C’est qui ? On n’est même pas sûr qu’elle soit en train de sourire la meuf, là-dessus, ça fait plaisir ! » dit-elle en mimant dans une abominable grimace l’oeuvre de Leonard de Vinci. « Pour l’instant, je n’ai pas encore parfaitement décidé de comment nous allions réorganiser tout ça : mais je pense remplacer la plupart de ces vieux trucs par des stickers représentant des lettres de l’alphabet : on pourrait marquer « LOVE », « FRIENDS » et autres sur les murs. Hooo, vous allez voir quand vous allez revenir, vous n’en croirez pas vos yeux !« . D’ores et déjà, le British Museum a demandé à ce que le tunnel sous la Manche soit clôturé afin de préserver ses trésors de raids éventuels de la bête. « En 96, quand on a eu la vache folle, vous avez refusé qu’on l’envoie chez vous : chacun son tour, les mecs« , a commenté laconiquement Edward Vaizy, le ministre de la culture anglais. C’est de bonne guerre.

 

Classe, élégance, bon goût : D&CO

_________________________

Le yéti aperçu en Bourgogne

Domicilié à Charbuy (89), quelle ne fut pas la surprise de Robert Deugret d’apercevoir à moins de 50 mètres de sa propriété, le célèbre abominable homme des neiges. « J’étais là, dans mon fauteuil, à lire l’Yonne Républicaine, quand soudain, j’entends du bruit dehors !« , déclare l’agriculteur de 68 ans. « Je regarde par la fenêtre, et je vois un truc qui s’agite dans un buisson, à proximité de mes mûres. Je me dis que ce doit être un renard, parce que figurez-vous que les renards, ces p’tits cons, ils viennent me stresser mes poules ! Et ça, c’est incroyab’, parce que les renards, y a des années, ils avaient peur, mais maintenant, tiens ! Tu parles !« . Mais nenni de renard dans le jardin, non : Robert va faire une découverte stupéfiante : « En sortant avec mon fusil, je m’approche et là, j’entends comme des hurlements inhumains, et qu’est-ce que je vois dans mon buisson ? Je vous le donne en mille : le yéti ! Hooo je l’ai tout de suite reconnu, je l’avais déjà vu dans des illustrés comme Tintin, les trucs du genre : cette espèce de grosse cloche de poils sur la tête avec juste des mèches en bordel qui sortent sur le devant, j’ai bien compris ! Alors j’y ai tiré une bonne décharge dans son cul, et ça j’peux vous dire que c’était bin une bête, parce que quand ça a fui, ça a pas juré dans une langue comme la nôtre !« . Un évènement rare qui fait le bonheur des habitants de la ville d’Auxerre toute proche qui n’ont de cesse de discuter de la véracité des faits aux terrasses des cafés. La gendarmerie a ouvert une enquête et confirmé que les poils retrouvés sur place n’appartenaient à aucun animal connu, pas plus que le monstrueux étron déposé au milieu des mûres.  « Qu’importe ce qui a produit un rondin pareil, ça a dû avoir le trou de balle comme l’oeil de Sauron quand ça a sorti un baleineau de ce calibre ».

Faits divers – Justin Bieber annule son prochain concert à Lyon : alors qu’il se rendait dans l’ancienne capitale des gaules, le jeune canadien a fait arrêter son bus de tournée en bordure de route dans l’Yonne, se plaignant de maux de ventres dus à une choucroute aux fruits de mer qu’il aurait ingurgité la veille. Dans ce coin reculé de la campagne, le jeune artiste aurait été pris sous le tir de cartouches de gros sel, et serait actuellement hospitalisé à Paris en observation. Le pronostic vital ne serait pas engagé.

 

Erreur parfaitement compréhensible.

_________________________

Pour le reste, je vous laisse écrire vous-même d’autres articles qui vont bien. Je vous propose quelques brèves tout de même, des fois que vous soyez en manque d’inspiration :

BHL pressenti pour jouer dans The Expendables 2 – Le plus célèbre des philosophes français incarnerait un nouveau mercenaire, capable de tuer n’importe qui à coups de livres rébarbatifs et de réparties sans intérêt.

Science : un chercheur parvient à isoler l’organe générant le mépris chez le chatLe Dr William McBoyle aurait découvert que le seul moyen d’obtenir autre chose que de la pédanterie de la part d’un félin serait de le décapiter

Anne Frank ferme son blog – « Je ne suis plus sûr que le blog ait encore un grand intérêt« , dit-elle. « En fait, pour moi, c’était quelque chose de très annexe« . Son twitter, lui, reste accessible au public, comme on peut l’apercevoir sur le screenshot ci-dessous.

 

Les derniers tweets de la très internationale Anne Frank

 

Voilà. Sur ces bonnes paroles, bon racontage de bobards.

 

 

44 réponses à “Dépannage du 1er avril

  1. Celui sur Valérie Damidot m’a fait mourir de rire :) Oui, ça c’est du poisson qui fait vraiment peur!

  2. « cette espèce de grosse cloche de poils sur la tête avec juste des mèches en bordel qui sortent sur le devant »

    Vous êtes allés la chercher loin celle là !

  3. Alors, deux choses :
    – Justin Bieber n’a plus sa célèbre mèche depuis quelques semaines déjà (eh oui, je me tiens au courant des informations indispensables). Les salons de coiffure ont dû battre des records de fréquentation lorsque les fans ont dû s’adapter à la nouvelle coupe.
    – Ma préférée, vue sur l’internaute.com : « Frank Ribery : « Dans le bus, je lisais Sartre » »

  4. Quel dommage qu’il ne s’agisse que d’un premier avril, en effet un brave agriculteur usant de plomb sur notre petit canadien à la puberté indécise à toujours été un de mes doux songes préféré =D

  5. Court, mais aussi bon que d’habitude ! En particulier cette phrase-ci, qui est vraiment magnifique :

    « Comme quoi, s’il a vaincu la diction, il lui reste encore à mener bataille contre l’addiction. »

    Et mon boulot habituel (que je fais toujours incomplètement, malheureusement) :

    « autour de tables couvertes de jeton… » ( vous avez oublié le S à jeton)

    Juste celle-ci de trouvée, mais deux petits remarques sur votre écrit, qui ne sont que chipotage et/ou ne révélant que de mon propre jugement :

    1) « Tunnel sous la Manche soit clôturé afin… » (clôturé veut dire mettre une clôture. Or, mettre une clôture autour d’un tunnel, n’est pas très utile, je pense)

    2) J’ai trouvé qu’il y a une légère répétition de l’expression « d’ores et déjà ». Trois dans une courte publication, c’est assez nombreux.

    Et pour conclure, juste une remarque générale et assez « amusante » :

    Hier, pour mon plaisir, j’ai relu votre ode au jean-foutre (autrement connu sous le nom de chat), dans laquelle vous parlez de chat (il aurait été étonnant de l’inverse) et d’Anne Frank (je vois d’ailleurs de voir que vous y aviez écrit Anne Franck, avec un C, dedans). Et comme par hasard, vous faîtes mention de ces choses-là ici.
    C’est tout ce que je voulais dire, mais coïncidence plutôt étrange, n’est-ce pas ?

    Oh, un dernier détail que j’allais oublié. Est-il normal que les deux dernières images soient cliquables, contrairement aux trois premières ?
    Ça me perturbe…

    • Merci, je vais corriger.

      Pour répondre :

      1) On clôture bien une cérémonie. Ah, mais !
      2) Probablement : l’article a été tapé sur le pouce, je ne l’ai pas vraiment relu.
      3) Les deux dernières images étant de mon fait, elles sont hébergées directement sur le blog, donc cliquables. La source des autres images est accessible par la puissance du Saint Bouton Droit !

      • 1) Hum, je vois. Mais pour la clôture de cérémonie, j’aurais plutôt tendance à dire que c’est un abus de langage. C’est une expression qui utilise ce mot différemment de l’habitude. Et utiliser un exemple pour en faire une généralité, c’est une odieuse méthode, Mr OC !

        3) Merci alors, votre réponse est comme un cailloux que l’on retire d’une chaussure ; ce n’est pas vraiment douloureux et gênant, mais quand c’est parti, c’est très plaisant !

        Et correction de mon dernier message :

        « Je viens d’ailleurs de voir* »

      • Clôturer au sens finir, boucler, terminer, n’est pas un abus de language… c’est tout simplement le sens figuré.

      • Le verbe « cloturer » est comme les verbes « solutionner » et « réceptionner » : Une abomination.
        Que ce soit dit : on dit « clore », « résoudre » et « recevoir ». Les gens qui ne le savent pas méritent le fouet.

        Typhon

  6. Mon préféré restera « La gendarmerie a ouvert une enquête et confirmé que les poils retrouvés sur place n’appartenaient à aucun animal connu, pas plus que le monstrueux étron déposé au milieu des mûres. ». Classe !

  7. Bien cher Odieux, je vous dois des excuses. Je n’ai pu retenir une crise de fou-rire dans mon salon, sous le regard atteré de mes quelques amis présents, lors de la lecture de votre paragraphe sur Cali. Et lorsqu’on me demanda la raison de mon hilarité soudaine, je… je n’ai pas osé leur répondre la vérité. Non pas que lire votre blog soit honteux, mais nombre de mes amis sont de grands fans de Cali, certains faisant même plusieurs centaines de kilomètres pour le voir en concert au moins deux fois par an. Je vous ai donc fait perdre quelques lecteurs potentiels.

    Sinon, avant que quelqu’un d’autre ne vous fasse la remarque et n’en tire toute la gloire, j’ai distingué une faute de frappe : « été de bonne foi. et a même accepté de reconnaître « . Une virgule serait plus appropriée.

    • Quoi, c’est tout ? Mais… Ah non ! C’est un peu court, jeune homme !
      On pouvait dire, Odieux, bien des choses en somme !

      (qui a laissé des traces de nez sur mon écran ?
      diantre, je laverai cet affront dans son sang !)

      • Vieille fille, s’il vous plait. Ensuite, peux pas faire mieux, mon nez est déjà collé sur mon écran et je vous passe les détails de traces qui le macule.

      • On aime autant. Merci.
        (Pas que je sois délicat de nature, mais quand même…)

    • Ah mais pouic à la fin avec ce racisme anti-roux. A force ça va plus être drôle du tout hein… En fait, ça ne l’est déjà pas. Remplacez « roux » par « poney », « chat » ou « dalek », ça sera plus sympa. T-T

      • Le racisme anti-roux est en fait un spécisme (étant entendu que les roux n’appartiennent pas à l’espèce humaine).
        Pour contrer ceci je propose de haïr toute forme de vie de manière égale, comme ça plus de favoritisme (pourquoi les roux devraient-ils toujours avoir la vedette?).

  8. A propos de Cali : dommage que ce soit une fausse nouvelle. Peut-être que j’aurais écouté une de ses chansons jusqu’au bout s’il avait arrêté de chanter avec le nez, et de mal respirer. P’têtre il a la mucoviscidose. Je ne lui vois aucune autre excuse.

  9. C’est le Yéti de Tintin au Tibet? (oui seul truc que je relèverai…). N’oublie pas que Justin Bieber s’est récemment fait couper les cheveux (non, ne me demande pas comment je sais).
    Le Twitter d’Anne Frank m’a bien fait rire.

  10. Deux fous rires direct d’un coup!!!!

    * Je n’ai pas pu de faire partager mon hilarité à mon gnome de 9 ans, et sa conclusion est imparable: « c’est vrai que Justin Bieber ressemble au yéti », »je comprends que ça te fasse rire, moi maintenant je vais rire à chaque fois que les filles de la classe expliqueront en autant partout qu’elles sont amoureuses de Bieber »

    * BHL dans un expendables II…. Bon, là, je me suis quasiment fait pipi dans la culotte de rire: ce n’est pas bien, c’est sale, et puis maintenant j’ai une crampe aux abdos à force d’avoir ricané comme un hyène!!!

    MERCI

  11. Un gros fou rire sur Valérie Damidot!.J’imagine très bien le Louvre repeint en rose fluo et parsemé de stickers!
    Anne Frank et BHL dans Expendables 2 ne sont pas mal non plus…merci d’avoir égayer ma journée cher connard!

    • Je crois que ne faut surtout pas oublier les pampilles. Essentiel, les pampilles. (A ne pas confondre avec les papilles, dont la gente dame est dépourvue, puisqu’elle n’a pas de goût.)

  12. A guest apo… Des éclats de rire raisonnent encore entre les 4 murs de mon salon. Du Desproges !
    Quant à l’article sur D&co. OMFG ! I love it.
    Je share, parce que ça le vaut bien.
    Merci cher odieux !

  13. Bravo M. OC, j’en ai eu les larmes aux yeux, ce 1er avril aura au moins servi à vous inspirer :)

    Merci pour cette poilade ^^
    Bye,
    Kléo

  14. Ce billet monte en puissance au fur et à mesure de sa lecture. Justin Bieber est tout bonnement excellent ; à moins que ce soit ma passion pour l’Umour pipi caca.

    Le twitter d’Anne franck est excellent lui aussi.

    Et comment ne pas remarquer ces saillies magistrales ?

    « Qu’importe ce qui a produit un rondin pareil, ça a dû avoir le trou de balle comme l’oeil de Sauron quand ça a sorti un baleineau de ce calibre »

    Laule.

    « En 96, quand on a eu la vache folle, vous avez refusé qu’on l’envoie chez vous : chacun son tour, les mecs » !!!!!!!!

    Merci de me faire rire Monsieur connard.

  15. Comme tout le monde ici, j’ai explosé de rire et je me suis fait des abdos en béton, du Yéti à Bieber en passant par Damidot et son étron (ou l’inverse, enfin bref)…

    Malgré la vive douleur au genou provoquée par la remontée soudaine de ma jambe sous le bois dur de mon bureau lorsque je me pliai de rire, le reste de mon corps s’étalant – si vous suivez toujours – sur mon bureau. J’ai encore mal.

    Merci donc cher Connard, de remplacer si avantageusement une salle de sport, où les coachs n’ont pas le quart de la moitié de votre aptitude à faire travailler tous nos muscles dans la joie et la contraction. Amen.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s