Treize années au compteur

Ce 26 juin, ce blog a célébré ses 13 ans.

Ce qui ne nous rajeunit pas, et nous rappelle l’époque heureuse où nous étions nous-même jeunes et fous, et où nous vivions encore dans l’innocence du monde d’avant. Mais si, vous savez : celui qui avait de la moutarde en rayon. Voilà, celui-là. Or, voici qu’une année de plus s’est écoulée, et que comme le veut la tradition, c’est le moment de faire le point.

Après 542 articles (certains êtres pervers ont décidé de tous les relire, ils savent de qui je parle) et 42 vidéos à ce jour, profitons de ce petit moment pour faire le point sur différents sujets. Aussi ni une, ni deux, en route.

Et revenons sur l’actualité du blog de cette année.

D’abord, parce qu’alors que la tension mondiale était à son comble, qui invitait-on sur un porte-hélicoptères de la Marine nationale ?

Un odieux personnage, dont l’ego a probablement ralenti le navire alors qu’il fumait le cigare en contemplant l’océan, satisfait de sa situation : les blogs, ça mène vraiment à tout. Rappelons que durant le voyage, après moult calembours avec l’équipage sur l’Odieux Connard et la drogue, voilà que le navire a croisé… des piratins transportant schnouf et chichon. Le destin, on vous dit. Pour rappel, cela a donné une vidéo du Petit Théâtre, qui pour une fois, était plus contemporaine que jamais, puisqu’elle racontait ce petit épisode.

Petit Théâtre toujours, comment ça va ?

Eh bien, fort bien ma foi. En effet, alors que le tome 1 de la bédé n’a de cesse d’être réédité et que vous hissez le tome 2 au même niveau, on peut le dire : merci bon peuple. Rappelons que concernant le livre grand format du Petit Théâtre, sa réédition en poche est arrivée chez Perrin. Terminée, donc, la surenchère sur des éditions épuisées, non mais ho, hein, hé.

Oh, et vous ai-je parlé du tome 3 ? Et d’un projet intitulé Toujours prêtes, pour 2023 ? Non ? On en reparle, alors.

Et le spectacle ?

Il est d’actualité, et plus que jamais depuis que tout a rouvert. Le retour des festivals, comme celui des Geek Faëries, a d’ailleurs été l’occasion de remettre le couvert quant à une heure d’aventures improbables contées sur scène par un Père Castor à cravate rouge.

Bon, écoutez moi je m’en fous de vos conneries : et les spoilers ?

Mais ? Est-ce la des manières de s’adresser à votre moyennement humble serviteur ? Enfin ! Cela dit, notez que la question est bonne.

Pour les spoilers, soyons tout à fait francs : je vais beaucoup moins au cinéma. La faute à un agenda chargé, et surtout, au fait que je ne sais pas vous, mais moi, payer toujours plus cher pour me fader toujours plus de pubs avant le film, bon. Aussi j’ai tendance ces derniers temps à louer mes films (oui, louer : je… je suis un ringard), d’où un certain délai entre la sortie du film et le spoiler. Sans compter que les bouses volant en escadrille, difficile de rattraper les films loupés comme Spiderman, de tomber sur Jurassic World, et d’aller voir Top Gun, le tout entre deux déplacements et en ayant, c’est fou, un boulot. Mais cela ne veut pas dire que ces monstres passent au travers de mes filets : je me les garde pour plus tard. Ooooh oui. Même si pour Jurassic World, apparemment, ce n’est plus tirer sur une ambulance, mais passer un hôpital au lance-flammes.

Et L’Ire ensemble, hein ?

J’ai le sujet du prochain. Mais le livre n’est pas encore entre mes mains. Il arrive bientôt. Je l’espère, du moins. J’ai confiance dans la médiocrité du matériau.

Et le reste ?

Eh bien, je ne parle pas plus avant d’autres projets pour l’instant : je ne vais pas me plaindre des publicités au cinéma d’un côté tout en vous assommant de sorties de produits de l’autre. Aussi, passons à quelques-unes des plus belles recherches ayant mené cette année des âmes innocentes à ce blog.

je voudrais un film de steve s’il baisse de merde

Notez que si ça n’a aucun sens, l’auteur de cette recherche dit « Je voudrais » à Google. La courtoisie se glisse parfois dans des endroits étonnants.

représentation des femmes dans jurassic park

Les femmes, ces êtres qui ajustent leurs chemisiers pour courir plus vite devant un T-rex ?

adolf hitler roi des illuminati

Alors que tout le monde sait qu’il était empereur des reptiliens et femme de ménage de députés LFI.

culs travaillés à la cravache

Quelqu’un a balancé dans son rapport de stage.

comment fabriquer un robot qui peut te defandre en bagard

C’est facile : c’est le même modèle qui peut t’apprendre le français.

Écriture inclusive debile

À noter que la même recherche renvoie sur le site de la mairie de Lyon.

pourquoi nakamura adore le diable?

Parce que les paroles de ses chansons viennent tout droit de l’anus de l’enfer.

comment un voque detequinic ninja

En fésan demou vement traitrai vitavec lédoi.

À force de parler de boules de fumée en ces lieux, cela devait finir par arriver.

Bref.

En attendant, et pour rappel pour suivre ce blog une année de plus : la page Facebook est ICI, le compte Twitter, ,  la FAQ qui vous fera gagner du temps, est PAR ICI, quant à vos communications diverses, questions particulières et autres, c’est toujours PAR LÀ. Enfin, la chaîne Youtube est ici : Le Petit théâtre des opérations.

Et si vous vous en cognez probablement très fort de cet anniversaire – ne vous blessez quand même pas – comme toujours, la tradition sera respectée : je descendrai donc dans l’arène des commentaires aujourd’hui et les jours suivants pour tenter de répondre à tout le monde.

En attendant, c’est parti pour une année de plus de mauvais films, de monde qui va toujours plus mal, et de brandy pendant que je le regarde brûler. Et bonne journée bien sûr.

226 réponses à “Treize années au compteur

  1. Vil que vous êtes, vous nous avez forcé à regarder une photo de chiens mignons ! Mais cela ne va pas se passer comme ça ! … « Moi les dingues, j’les soigne, j’m’en vais lui faire une ordonnance, et une sévère ».

    Alors au lieu de souhaiter un tout particulier odieux anniversaire au blog (ce qui va bien avec le ton général de ce dernier), je vais souhaiter un joyeux et agréable anniversaire (avec la chanson, les rires d’enfants, les couleurs joyeuses et tout ce qui va avec bien entendu).

    C’est de bonne guerre, chacun son tour. Je sais que vous n’aimez pas cela (presque autant que mon prénom, si je ne dis pas de bêtise).

    • Monstre ! Ne reculez-vous donc devant rien ? Je vais de ce pas chercher d’autres photos de chiens mignons. Voire des vidéos TikTok. Je suis un ouf, moi.

  2. Félicitations pour cette nouvelle année au compteur !
    Est-ce que vous comptez rejouer avec Mahyar Fred ou Bob et nous régalez de jeux de mots bien sentis ?

    • Ma foi, c’est Mahyar le patron ! Mais s’il me propose, ce sera avec plaisir que je rejouerai un vieux. Ou un type qui se fait suçoter la jambe par des inconnus.

  3. Bonjour monsieur connard.
    (c’est juste pour avoir le plaisir d’une réponse de l’adorable odieux connard)

  4. Bonjour Odieux Connard :)!
    J’adore toujours autant vos articles et votre personnage (ou pas?) de réactionnaire antipathique qu’on croirait de mauvaise foi alors que c’est juste la sincérité d’une grosse enflure.
    Je ne sais pas ou vous trouvez le courage de continuer vos divulgâchages, mais continuez tout de même je vous en conjure. C’est essentiel pour ma survie. Sans vous, je ne pourrais pas argumenter sur le fond et la forme pour prouver à mes collègues que, oui, les dernières grosses production Marvel, Warner, Netflix, Amazon et Jean Passe (Future boite de production à succès) sont bien de grosses daubes. Ou alors, je serais contraint d’aller les voir pour ce faire…
    Bref, oui, vous payez de plus en plus cher et vous enfilez de plus en plus de pubs et sacs de chatons à égorger, mais vous nous préservez de le faire nous-mêmes, tous autant que nous sommes, vos fidèles lecteurs. Vous vous sacrifiez pour nous. Vous êtes presque notre Christ à nous en fait. Crucifié sur un fauteuil de velours rouge.

    • Fort bien, mais dans ce cas, j’espère que tout cela finira avec une religion à ma gloire, et des gens qui porteront un petit fauteuil rouge en guise de pendentif.

      • Eh bien si c’est proposé dans les goodies, j’achète! Un petit Odieux Connard cloué sur un petit fauteuil rouge ensanglanté… Et puis au lieu de INRI, OCRC : Odieux Connard, Roi des Critiques.

      • Une pelle pliable plutôt? Ca pourrait même servir au cours d’un repas familial, d’un entretien professionnelle ou d’une réunion parent-professeur…

    • « vous enfilez de plus en plus de pubs et sacs de chatons à égorger,  »
      Moi je serais pour que l’OC mette directement en ligne des pubs pour sacs de chatons à égorger (avec une adresse fiable à la fin). Il doit sûrement savoir y faire…

  5. Bon anniversaire cher Odieux,
    afin de gagner du temps pour les spoilers et d’aller directement chercher les sujets à la source, envisagez-vous un futur partenariat pour une diffusion sur Disney+ de l’Odieux Connard Multiverse (je vous cède bien volontiers les droits sur ce nom) ?
    Ah tiens, un homme avec une pelle sonne à ma porte…

    • J’aimerais bien, mais la série Obi-Wan était tellement… disons, ahem, excellente qu’elle m’a fait résilier mon abonnement. Pas sûr qu’ils me pardonnent.

      • Ah c’est une série en plus ? J’étais suffisamment jeune et naïf pour croire qu’il s’agissant d’un seul film.

    • Parce que quand vous dites « pénurie », toute une armée secrète vient piller ledit rayon, créant ladite pénurie. J’annonce donc qu’il y a un risque de pénurie sur tous mes livres.

      • S’ils les déplacent au rayon moutarde, il faudra prévenir après…

  6. Maître Connard, comment fait-on pour rester toujours aussi odieux et connard même après 13 ans? Avez-vous des conseils de vie à nous donner? Est-ce que c’est un travail de tous les jours? Et enfin, avez-vous déjà imaginé, dans un moment de faiblesse, tout laisser tomber et devenir un gentil?

    • J’ai essayé de devenir sympa, je vous l’assure. Mais à chaque fois, je sors de chez moi, et oooh. Mon mépris du genre humain reprend le dessus. Inexplicable.

      • Au fait vous savez que votre page d’archives des spoilers ne recense rien avant 2013 ?
        Donc a priori pas moyen de retrouver vos spoils précédents ?

      • Alors en effet, la page d’archive générale renvoie bien tous les articles (mais ceux-ci ont souvent des liens morts pour leurs images), c’est uniquement la page d’archive des spoilers qui ne remonte que jusqu’à 2013.

  7. Bon anniversaire charmant blog! Que l’année à venir te couvre de paillettes et de fruits confits !
    (Eh oui, moi aussi je sais être odieuse. Je suis allée à bonne école.)

    • Très bon anniversaire au blog, cher Odieux.
      Treize années déjà que nous entretenons cette relation longue distance ? Ne serait-il pas temps de régulariser la situation et que je vous présente à mes parents?
      Merci de ce que vous faites pour l’image des pelles, des stagiaires et du brandy.
      Bien des choses à Diego.

      • Quant à Otarie, pour la présentation à vos parents, je ne sais pas s’ils sont prêts. Pour vivre heureux, vivons cachés, tout ça.

      • Vous avez raison de vous méfier OC, de source certaine bien que comploto-reptilienne, je sache que les accords sur les « relations de long-terme » sont désormais utilisés pour traîner le(la) partenaire récalcitrant(e) au tribunal et lui faire payer pension et plus si affinités comme pour un « vrai » mariage.

        On a du finir par comprendre en haut lieu que la publicité actuellement faite autour du mariage était heu…aussi « réussie » que par des réalisateurs hollywoodiens voulant « rénover » une saga de Space opera cinquantenaire, et qu’il fallait faire quelque chose pour compenser les fuites éperdues et horrifiées…

  8. Bon anniversaire au blog! Et à Diego qui sans lui rien ne serait possible…
    Pour changer des merdes volantes au cinématographe, peut-être pourriez-vous spoiler en plus les communications gouvernementales, il y a de quoi faire passer l’Odieux Connard pour un guignol de l’info…
    J’dis ça, j’dis rien

    • Notez que je parle moins politique, car bien souvent, j’ai l’impression d’avoir déjà tout dit. Les mêmes ficelles reviennent en boucle : c’est usant. Tenez, on dirait presque du Marvel.

  9. Joyeux anniversaire blog de monsieur Connard ! Surtout ne changez rien, j’attends avec impatience vos rubriques, vous êtes mon oxygène, mon soleil, mon rosé en perf, mon tout quoi 🥰

    • Mon ego et moi apprécions, sachez-le. Surtout lui bien sûr : moi, je suis célèbre pour ma modestie.

  10. Très bon anniversaire au blog, cher Odieux.
    Treize années déjà que nous entretenons cette relation longue distance ? Ne serait-il pas temps de régulariser la situation et que je vous présente à mes parents?
    Merci de ce que vous faites pour l’image des pelles, des stagiaires et du brandy.
    Bien des choses à Diego.

    • Damnation, j’ai répondu plus haut. Mais, diable, préservez vos parents. Ils ne me méritent pas.

  11. Joyeux anniversaire à ce blog qui m’a fait me rendre compte de clichés énervants et dont je ne peux plus m’empêcher de remarquer maintenant : l’enfant américain qui cloue le bec aux adultes, le scientifique qui devrait avoir une trouzaine de doctorat et qui invente le voyage dans le temps avec 3 feuilles de thé et un trombone… Et oui, je relis vos anciens articles (j’ai été découvert :s), il faut bien patienter pour Jurassic World. Et même si vous dites ne pas spoiler les séries, avouez que faire un article sur Kenobi vous démange ^^

    • Kenobi, diable, quel enfer ! Grâce aux nouveaux clichés, dès l’épisode un et dès la PREMIERE scène où un certain personnage apparait, pourrez-vous deviner quel méchant n’en est en fait pas un ? Non vraiment, une série très, très bien écrite. Oooh, et oui, un enfant énervant-génial, ça manquait aussi.

      • Il n’y avait pas un personnage qui était spécialiste de l’enseignement du calme (bon, à coup de sabre ok) aux enfants dans la trilogie du début ? Dommage qu’il n’ait pas resservi du coup xd

  12. Joyeux anniversaire connard! j’ai l’impression que ça passe plus vite chaque année.

    une question me taraude: qu’en est-il de notre caporal Roudoudou? est-il mis à la retraite? est-il prévu une biographie à son sujet vu toutes les aventures excitantes qu’il a vécues dans son voyage inter-étrons?

    • Sachez que cette année aux Geek Faeries, un lecteur est venu déguisé en caporal Roudoudou. Quand il y a du cosplay, c’est que le personnage ne disparaitra pas de sitôt.

      • oui mais il revient toujours, c’est un peu le Manuel Valls du blog, la logique en plus.

    • Joyeux anniversaire Monsieur Connard, ça tombe le même jour que le mien ! Je me souviens avec tendresse de la dédicace que vous me fîtes en 2016 ou 2017 de votre second ouvrage, dans un patelin paumé du Sud, qui me fait toujours sourire. J’ai pris quelques leçons de capitalisme depuis suivant vos conseils, la poésie ça nourrit pas le chat vous aviez raison ;) Longue vie à mon blog favori, le seul que je consulte encore et que je suis depuis ses débuts !

  13. Tiens, le roi est enfin rentré dans l’arène.

    Merci d’avoir donné des granolas au Chien, vous m’avez redonné goût à ses miquets. Role play, bretonneries et échangisme, bon, ok, on a compris qu’il était parisien. Vous me prouvez qu’il vaut infiniment mieux que ça et composer sur l’histoire est une forme de transcendance. Oubliez ma dernière assertion, elle est sans fondement, la vieillesse est irrémédiablement un naufrage :]

    Tous mes voeux de réussite, à vous et à vos charmants lecteurs

    • Je ne nourris pas trop le chien : il pourrait s’habituer à ne plus avoir faim. Sachons rester sérieux.

  14. Vous n’aviez pas fait une jolie critique de la série sur Boba Fett ? Ou n’était-ce qu’un rêve ?

      • Et c’est possible de la revoir, cette image ? Sans donner son âme à un réseau social, sinon je resterai frustrée.
        Merci !

  15. Bravo pour toute cette activité, l’Odieux Connard et Ringard, je lis régulièrement vos articles et ce sont toujours de grands moments pour mes zygomatiques.
    Continuez à spoiler, même à retardement (toujours avantageux pour une bombe), ce ne sera jamais pire que le collègue qui m’a annoncé que Jon Snow ressuscitait, alors que je n’avais pas encore vu l’épisode dans lequel il était mort…
    Il paraît que l’âge apporte l’humilité à nos compagnons canins, ça vous arrivera peut-être. :-)
    Bonne continuation, et encore merci !

    • N’oublions jamais que les héros qui ressuscitent est le signe d’une grande série. Ou d’une grande religion. Pour certains, un peu des deux.

  16. Un bon anniversaire à vous précieux odieux, maître connard, ou votre bassesse sérinissime, selon le titre qui vous siéra le plus.
    Le bonjour également, comme d’autres ont déjà eu la courtoisie de le faire, à messieurs Roudoudou et à Diégo.
    Enfin, une question sur un sujet très ancien et tombé dans l’oubli (non, pas Gérard Larcher) : A la vie à la guerre est-il officiellement tombé au champ d’honneur ou, la période embouteillée du centenaire étant derrière nous, y a-t-il des chances de le voir se relever et se lancer à l’assaut des maisons d’éditions à la façon d’un Albert Jacka ?
    Egalement, et au cas où vous souhaiteriez vous lancer à l’assaut de paléobouses (malgré un emploi du temps chargé et uniquement mû par un respect du devoir de mémoire), je vous invite à jeter un oeil au film Le masque de fer (la version avec Leonardo di Caprio). Prévoyez du brandy, des chatons et un robuste maillet à poulpe.
    Je vous remercie encore et bien servilement et je vous souhaite une bonne année.

    • Je note pour le Masque de Fer. Quant à ALVALG, maintenant que le centenaire est calmé, comme je le disais un commentaire plus haut, le site ALVALG va fermer ses portes et… laisser place, l’an prochain si tout va bien, à quelque chose de nouveau. Mais proche. Mais nouveau. Maiiis… proche. Bref.

  17. Cher Maître Odieux, permettez-moi de souhaiter un joyeux anniversaire à votre blog. D’autant que celui-ci est rempli d’articles en tout genre. C’est excellent, continuez comme ça.

    P.S. : est-ce que vous passez à Reims pour raconter des mésaventure comme des anecdotes de guerre ?

    Bonne journée.

  18. Je suis tellement fan des spoilers ! J’ai eu peur que cette newsletter en signe la fin. Ouf ! Soulagement !

    • Soyez sans crainte : je hais trop les clichés au cinéma pour me retenir de les partager.

  19. Juste, merci pour me faire rire ( tout le temps), réfléchir ( souvent ) et me cultiver ( parfois ). Et qu’on fête plein plein plein d’autres anniversaires !!! ( me tarde le commencement d’un nouveau tome de L’ire ensemble ; si le matériau de base est du même niveau que le premier, – est-ce possible ?- j’ai pas fini d’avoir les zygomatiques en feu )

    • Je vais m’assurer que le matériau soit de qualité, mais j’ai confiance. Mes gants en plomb et mes lunettes de soudeur sont prêtes.

  20. Héhé bon anniversaire ! Toujours content de regarder les vidéos du Petit Théâtre :) TOP
    Vivement les prochaines dédicaces (Nous avions échangé par mail à ce sujet ;) )

    Perso, pour vous suivre, je me sers des flux rss, si ça peu servir à d’autres…

    r.i.p. aux toutous

    • Vous parlez là de technologies inconnues des plus jeunes, mon bon. Ils les découvriront dans la saison 28 de Stranger Things, tout au mieux, je pense.

  21. Cher Maître odieux
    Une nouvelle qui devrait vous conforter dans votre décision de quitter l’éducation nationale, en tant que pion (j’avais le choix entre ça et le mcdo pour payer mes études), je dois je dois faire face à une épidémie d’un nouveau genre.

    Pas la ixième vague de covid non, (j’aurais préféré), mais une épidémie de doigts dans les fesses.
    Depuis quelques mois en effet, un certain nombre d’élèves passent leur temps à se poursuivre pour s’infliger des touchés rectaux impromptus et inopinés, même si certains chassent à l’affut.

    Un spectacle bien affligeant

    Dois-je préciser qu’ils sont tous au lycée, et que le phénomène n’est pas limité aux gros bœufs, ni même à ces messieurs.

    Je vois venir de loin qu’une longue série de conférences sur la notion de consentement se prépare et qu’il y a de fortes chance que votre humble serviteur soit désigné volontaire.

    En outre, une collègue a déjà eu à subir cet affront de la part d’une jeune fille lâchement dissimulée derrière un arbre (manifestement complice du méfait), je ne me sens donc pas à l’abri.

    Le cadavre du respect a donc de nouveau été profané, et les châtiments corporels, plus haute école de l’imagination, demeurant proscrits( sans mentionner le fait que certains élèves seraient capables d’y prendre gout), des représailles seraient trop risquées.

    Je me sens à la merci de ces hordes, et j’ai perdu foi en l’avenir de notre Nation.

    Devrais-je cependant continuer le combat, en me disant que tous cela n’est une passade, qu’il faut bien que jeunesse se passe, ou au contraire dois-je partir élever des chèvres (des vraies) dans le Vercors tant qu’il me reste un peu de santé mentale.

    Humblement votre

    • Vous savez, si dès le plus jeune âge, ils s’apprennent mutuellement à recevoir des doigts dans le fondement, ce n’est peut-être pas tant une mode qu’un cours d’éducation civique improvisé.

  22. Merci Monsieur Connard pour toutes ces bonnes tranches de rigolade. Quand nous rendrez-vous visite à nous autres bouseux de l’Ardèche ? (Allez, j’irais même jusque dans la Drôme pour prendre un whisky avec vous !)

    • Pour m’invoquer, il suffit de demander à votre libraire. Lui seul a le pouvoir enchanté de dessiner le pentacle à dédicaces.

    • Cher Monsieur Connard, j’aime bien votre plume et goût cinématographique. Pourriez faire une critique d’un film dont vous avez été épaté par le script ou les ficelles scénaristiques ? Je suis juste curieux. Merci !

  23. Bon anniversaire et longue vie au blog ainsi qu’au maitre des lieux!
    Dites donc cher Odieux, en cette année electorale vous n’avez pas l’air inspiré au vu de la rubrique politique désespérément vide (on dirait l interieur du crane de jar jar, c’est dire!)

    • En même temps, qu’y avait-il à dire de plus ? L’extrême-droite progresse, la stratégie pour l’arrêter consiste à faire un barrage, et l’extrême-gauche explique qu’elle fait tout bien, ne changeons rien. Je me répéterais. Pas autant que ces gens, mais quand même.

  24. Joyeux anniversaire ! et comme cadeau, je vous invite cordialement à aller voir Moonfall.
    Avec tout mon amour.

  25. Mince: 13 ans. C’est bon signe qu’un site hautement culturel perdure.
    J’attends avec impatience la (les?) Vidéo des geek faeries.
    J’en profite aussi pour poser une question : pourrait t-on avoir la fin de la trilogie sur Apocalyspe? Bien que conchiée, c’est un grand moment de vulgarisation historique. Et puis il faut clore le sujet, votre cynisme ne pouvant rester de.marbre sur la fin du Nazisme, que vous aviez parodie via « la chute »..
    Allez quoi…
    Siouplait?
    (C’est dire).

    • Ah, j’ignore si cela se fera. Mais pour des calembours honteux impliquant des moustachus, moult supports sont possibles.

  26. Cher Monsieur O.C., il y a tant d’êtres en mal d’amour ici bas que je pense que le monde a besoin d’un coach en coaching amoureux. Serez-vous à nouveau ce héros que personne n’attend plus mais que chacun appelle secrètement de ses voeux ?

    • Je vais monter mon propre site « Art de séduire avec une pelle ». Des tutoriels simples et efficaces pour séduire l’être aimé, qu’importe son genre, ses goûts, et toute la partie chiante en fait.

      • Je n’aime habituellement pas les trucs de « monétisation » sur les réseaux sociaux OC…mais si vous publiez un tel site et qu’un don est possible je donne, promis !

  27. Toujours fan de votre cravate, de votre mauvaise foi assumée avec un orgueil qui pourrait servir d’enclume, de votre swing à la pelle bêche et ce depuis la lecture de l’article « Note de service ».
    Hélas, je suis obligé de noter avec des points de couleur et ne puis mettre des smiley sur lesquels une tête quelque peu aplatie arborerait une superbe marque de pneu. Et je mets en lien aux élèves l’article concernant le Yorkshire quand on travaille la notion de sélection dirigée, de race pure et donc aussi de fin de race.
    Puisse vos ennemis avoir la cagagne et les bras trop courts (et le ministre de l’Éducation Nationale une doux et délicat ulcère perforant s’étendant de la luette à l’anus).
    Pierre

    • A défaut d’ulcère, l’Education Nationale est déjà en soi devenue une maladie débilitante.

  28. 13… ou Treize… ou XIII… ou Thirteen… (c’est selon)… Ça me rappelle vaguement quelque chose…^^
    (Films, Série TV, BD, je sais-je encore)
    Un futur « Spoile »…? ;-)
    En tous cas, toujours aussi content de lire vos bêtises de grand enfant… Et vive le petit théâtre des « opé »… Et ce même si les sujets s’épuisent avec le temps… Sinon, j’ai le souvenir fugace (et surtout anémique…) Avez vous fait un petit théâtre sur le « Boarding Party: The Last Action of the Calcutta Light Horse »?. Ça pourrait être drôle, racontée façon petit théâtre… ;-)

  29. Cher Monsieur Connard, quoique votre perfide utilisation de mignons canidés soit interdite par la convention de Genève, je souhaite un excellent anniversaire à votre blog et espère qu’il continuera longtemps à nous illuminer de votre angélique vérité.

    • De toute façon, à la fin, je terminerai à la Haye pour avoir fait des blagues impliquant de la maltraitance animale et du GHB. Autant vous dire que mes chances de survie sont maigres.

  30. Cher Odieux, je venais à la base pour faire un commentaire plein de verve afin de vous éclabousser de mon cynisme et ma misanthropie, mais je dois être à court pour la journée, rien ne vient. Je me contente donc de vous avouer que votre blog, depuis 13 ans, me sert de « lecture doudou » pour mes nuits d’insomnie (ce que j’appelle simplement « une nuit »). Un petit « Spoiler dans la bonne humeur » remplace les pensées noires par un doux sommeil. Donc … ben merci m’sieur, simplement ! Bon anniversaire !

    • Je ne sais que penser à l’idée que ma lecture vous endorme, mais bon, si c’est efficace, tant mieux.

  31. Oooh quelle bonne surprise c’était mon anniversaire hier, merci pour le cadeau cher Odieux ! Depuis toutes les années que je vous suis, j’en ai vu défiler des stagiaires dans votre établissement, comment faites-vous pour trouver tant de main d’oeuvre ?
    Passez le bonjour à Diego et au caporal Roudoudou, et bon anniversaire !

    • Ne me demandez pas : il y a toujours des volontaires. Les gens sont vraiment masochistes.

  32. Cher monsieur Connard, bien le bonjour et le bon anniversaire pour ce blog (je suis d’ailleurs surpris – et ravi – qu’un blog existe encore en 2022, je suis sûr que pléthore de jeunes gens ne connaissent même pas le mot).
    Je vois assez peu de commentaires en faire part, alors je me permets : je suis pour ma part un inconditionnel de votre rubrique « oh le beau site ». Certains articles portant sur ce thème sont-ils prévus prochainement ? Je suis certain qu’il y a matière à bien s’amuser, ou en tout cas à renouveler son abonnement de haine contre l’humanité.

    • Eh oui… les blogs sont des reliques d’un passé lointain. En attendant, et puisque l’on parle de site : pas encore de nouvelle cible en vue. J’ai une liste, il faudrait que je m’y repenche. Je note.

  33. Force est de constater que les questions de cet article ne concernent que votre personne. Rien d’étonnant au vu de votre égo démesuré. Pourtant, votre humble public aimerait en savoir davantage.

    Et Diego ?

    • Apapap, je vous rappelle qui est le patron. Et seul le patron importe. Ne donnez pas d’importance à Diego : il pourrait y prendre goût.

      • Prendre goût à quoi Maître ? Faites attention je pourrais très bien vous dénoncer non seulement aux services sociaux mais aussi à la police.
        P.S. : j’ai un peu bu du Brandy, et j’ai fumé un cigare.

        Il est où le Mauser ?

  34. Joyeux anniversaire cher M. Connard. J’ai découvert ce blog à cause de mon frère il y a quelques années et je prends un malin plaisir à vous lire dans les transports en commun quand je décide d’aller avec la plèbe au lieu de prendre ma grosse voiture polluante. C’est toujours un bon moment et les gens se demandent pourquoi je rigole comme un idiot dans mon coin (le métro de Montréal propose des sièges individuels au fond de la rame pour peu qu’on monte en début de ligne comme c’est mon cas. Et oui on vous lit à Montréal, d’ailleurs quand est-ce qu’on vous y voit ? ).
    À part ça j’ai découvert récemment la chaîne Youtube « Le point genius » et ce brave garçon explique à quel point les films que vous spoilez sont au contraire brillant. Je me suis dit qu’une collaboration entre vous serait intéressante (et non je ne suis pas lui et je ne suis pas affilié de près ou de loin à cette chaîne, c’est vraiment juste une idée qui m’a traversé l’esprit).

    • J’attends une invitation dans la Belle Province. Mais j’imagine que le libraire sue à l’idée de financer un avion et d’avoir en sus les petits yeux d’une certaine Greta fixant sa nuque. Pour le reste, vous savez, depuis que j’ai entendu que Lucy était un chef d’œuvre, je m’attends à tout.

  35. Vous évoquez Top Gun dans votre article, pourrait-on espérer un spoil de ce film ? Enfin de l’ancien, celui de 1986 ? Comment cela emploi du temps charger ?
    Bon, bah c’est bien parceque l’anniversaire du blog.

    Top Gun est l’histoire de Maverick, un pilote de chasse d’élite. Un jour il croise une jolie fille dans un bar et lui démontrer avec brio qu’il n’a pas besoin d’être bourré pour être un gros lourd. La dame va donc se réfugier dans les toilettes féminines, mais Maverick la pourchasse et lui propose de coucher ensemble, là tout de suite sur l’évier. Étrangement elle refuse.

    Quelques jours plus tard, Maverick découvre que la fille en question est son instructrice, c’est donc fort logiquement qu’il va passer l’ensemble des cours à la contredire et se moquer d’elle. C’est bien connu, la discipline c’est pas un truc de militaire.
    Quelques scènes passes, puis la fille se souvient que les films de romances se vendent mieux. C’est donc tout naturellement qu’elle choisi de tomber amoureuse de Maverik. Elle lui propose enfin de coucher avec lui. La chose est faite, elle peut donc disparaitre du film. Voila… Ah oui, elle réapparait brièvement dans la scène de fin pour rappeler l’existence du personnage.
    Fin !

    Oh pardon, j’oubliais l’histoire des avions de chasse. Alors c’est l’histoire des meilleurs pilotes d’amérique. Mais alors les meilleurs des meilleurs, de loin. Puis un jour une alerte se déclenche, des avions soviétiques random se montre vaguement hostile. Un combat se déclenche donc entre les meilleurs pilotes américains, la crème de la crème et des Jean-Jacques soviétique. Je ne spoilerais pas le dénouement, mais sachez que la scène se fini sur une scène avec des soldats américains tellement festifs qu’ils ont dû apprendre la chute de l’URSS.

    • Alors d’accord, mais à quel moment quelqu’un se faire « prendre sa respiration au loin » ?

  36. Joyeux anniversaire dans un monde devenant plus cons, d’ailleurs j’ai l’impression que les mauvais films étaient meilleurs avant (au moins il fallait pas se fader 156h de programmes avant les MArvel non merci et j’aime les nanards)

    • C’est vrai que 2h30 de médiocrité, c’est plus dur que les vieux films d’1h45 de mauvais.

  37. Joyeux Anniversaire Odieux ! A propos des Gaek Faeries, savez-vous si une vidéo de votre passage sera uploadée bientôt ?

  38. Bon anniversaire ! C’est passé si vite… Mais comme vous ne répondez à vos admirateurs qu’une fois l’an, il y a une sorte de logique.
    Poursuivez, surtout ! Tout ce que je peux offrir, c’est de continuer à vous lire…

  39. Hop, je recolle ici pour avoir une réponse.
    « Et c’est possible de la revoir, cette image ? Sans donner son âme à un réseau social, sinon tant pis, je resterai frustrée.
    Merci ! »

    Sinon, pour votre site de coaching, « art de séduire jusqu’à la pelle » ne serait-il pas encore plus fourbe pour attirer ceux qui ne récoltent que des rateaux ?

  40. Oh que mon timing est parfait ! Je viens de terminer le tome 2 des faits improbables et cela m’a demandé patience et manipulation car je suis a Montreal et, que décidément, ce pays est tellement grand qu’il a fallu du temps pour que ce bijou arrive jusqu’à nous. Bonne fête à un odieux connard donc ! Je me charge de transmettre au plus grand nombre le goût du savoir, la curiosité mal placée et bien sur le cynisme.
    Bien à vous !

  41. Joyeux anniversaire et si le médecin prescrit l’arrêt du cigare et du Brandy, ça n’empêche pas de passer à la pipe et au cognac.

    Plus sérieusement, est-il possible de suivre les partenariats dans les autres médias ou autres ? Tout récemment on a pu voir un certain Julien Hervieux cité dans une vidéo de Nota Bene, je me demandais s’il y avait d’autres méfaits qui nous seraient encore dissimulés.

    • Effectivement, ce triste sire de Julien Hervieux écrit pour Nota Bene. J’en parlerai ici prochainement à l’occasion d’un futur épisode. Pour le reste, il est vrai que je n’ai pas de compte pour suivre le mystérieux monsieur Hervieux et que je ne déclare pas tout ici. Par exemple, Nota Bene, c’est du Nota Bene, je ne suis qu’une plume derrière !

  42. Bon anniversaire !
    Ravie d’avoir enfin eu l’occasion de vous (re)voir aux Geek Faëries et de vous faire signer tous vos chefs d’œuvre, cher M. Connard.

    • Merci de venir remplir la grande Tente Acule, ça fait chaud à mon ego (et à la tente, aussi).

  43. Salut Connard Odieux !
    Joyeux anniversaire et merci pour le petit théâtre et les livres qui me permettent d’exercer une mauvaise foi cynique en tout temps (famille et collègues vous exècrent).
    Treize ans c’est l’entrée dans le « teen age ». Vous voilà donc blogger adolescent ce qui, à l’orée de la quarantaine (celle qui ne porte pas de masque), ne manque pas de piquant!
    Vivement la suite ! Mais ceci est une autre histoire…

    • J’attends que mon blog m’envoie chier avant de danser sur TikTok. Là, ce sera un vrai ado, et je pourrai le balancer par la fenêtre en prétextant qu’il a voulu faire un quelconque défi débile en ligne.

    • Merci pour les 13 ans de sourire, d’anecdotes et parfois de réflexion.
      Un nouveau fouet pour stagiaire pour l’occasion ?

  44. Un anniversaire, ça commence souvent bien une journée, mais quand c’est l’anniversaire de l’Odieux Connard, la journée ne peut être que parfaite. Je souhaite donc un bon odieux anniversaire au maître des lieux et j’espère qu’il va continuer ainsi. Sur ce je m’incline bien bas devant votre cynisme et j’espère bientôt vous croiser en dédicace.

    • Merci mon bon : j’apprécie. Pour la dédicace, qui dit futures bédés et livres… dit futures tournées. Tout est donc possible.

  45. Bon anniversaire le blog de Monsieur Odieux!
    Bon trêve de badinage, on vous réserve une piaule en Novembre à Waterloo?
    Ils vont pas se signer tout seul vos bouquins, hein. Et puis on veillera cette fois-ci à commander aussi vos autres livres, histoire de vous faire bosser au même titre que ce pauvre Monsieur Le Chien!
    Un mois après votre passage, le musée Wellington est toujours debout! On ne peut pas en rester là…

    La bise

  46. Bonjour M. Odieux
    Avant tout je voudrais souhaiter un très bon anniversaire a ce blog.
    Étant l’heureux propriétaire de deux magnifiques bédés du Petit Théâtre auxquelles il ne manque que vos dédicaces, je tenais a vous féliciter pour ces ouvrages de qualité supérieure comme a l’accoutumée.

    Je ne désespère pas de réussir a vous croiser en convention pour vous le dire!

    • Je ne désespère pas non plus de vous croiser pour l’entendre. Puis, je ferai bosser le chien qui lui, fait de belles dédicaces.

  47. Je n’ai pas de chien, mais j’ai deux enfants (tous deux plus jeunes que ce blog). Je suppose que ce sont des armes de destruction massive bien plus redoutables.

    Par ailleurs, j’ai appris ce soir que vous aviez un travail, cher Odieux. Mais je me méfie un peu de ce genre d’annonces ; moi aussi, je dis que j’ai un travail, alors que je suis fonctionnaire. Permettez-moi donc de douter !

    Bon anniversaire nonobstant à votre cher blog que je consulte toujours avec plaisir (et durant les heures de service, voyez !). N’ayant pas de cotillons sous la main, je lance des cuillerées de moutarde dans l’assemblée en délire. En visant les yeux, bien entendu.

    • Notez que mon travail, c’est d’écrire mes livres et autres bédés. Et fouetter mes stagiaires prend du temps et use le poignet. Je fatigue parfois, en fin de journée.

  48. Joyeux anniversaire ! Et merci pour ces treize bonnes année – j’attends les prochains articles avec impatience.

  49. Félicitation pour tenir ce blog depuis 13 ans.
    Merci pour chaque spoiler, chaque publication,chaque petit théâtre des opérations.
    Merci d’être là, phare de lucidité cynique dans l’océan de co***rie. (ça c’était beau)

    Bref trois fois merci !!!

    • Notez que si le monde était intelligent, je n’aurais pas grand chose à dire. Merci à la médiocrité, donc.

      • Plus le temps passe et plus vous en aurez à dire, va falloir recruter …
        Sinon le rôliste qui hurle en vous, il vous dit pas de faire un papier sur Cyberpunk et le jeux vidéo moderne ? Bises aux meubles

  50. Quand j’ai découvert ce blog, au moins la moitié des chroniques, toutes confondues, étaient déjà écrites. Je crois que je fais partie de ce nombre de fous furieux qui ce sont amusés, déjà à l’époque, à rattraper leur retard en quelques jours, ce qui m’a permis de remarquer une certaine amélioration dans la façon d’écrire de Monsieur l’OC, dont la disparition progressive d’un tic de langage qui finissait à la longue par me hérisser le poil : l’apparition presque systématique de la conjonction de coordination « donc » à pratiquement chaque paragraphe, jusqu’à se retrouver répétée plusieurs fois en quelques lignes.

    13 ans et quelques centaines de spoils plus tard, je me suis rendu compte d’autre chose : l’augmentation de sorties de films dotés de scénarios (scenarii pour les puristes) de plus en plus foutraques, au point de me faire soupçonner Monsieur l’Odieux Connard himself d’envoyer lui-même des scripts particulièrement gratinés directement à Hollywood pour mieux les spoiler par la suite… Ce qui, ma foi, est plutôt bien calculé et parfaitement dans la mentalité du bonhomme : en effet, d’un côté il vend ses scénar, sans doute écrits ou recopiés par de pauvres stagiaires sous alimenté(e)s et en manque de sommeil ; de l’autre il vend des bouquins à l’image de son blog. Dans tous les cas, l’Odieux est gagnant.

    Et bon anniversaire, en vous souhaitant encore une longue carrière dans ce domaine pour notre plus grand bonheur.

    • Ah, le « donc » et autres tics. J’ai fini par me taper sur les doigts, mais j’ai encore du travail. Entre deux scénarios foireux envoyés à Hollywood : franchement, vous pensiez vraiment que Marvel et Disney avaient une équipe de scénaristes alors que tout peut être écrit en 20 minutes chrono ?

  51. Bonjour mon doux seigneur,
    Quelles sont nos chances de pouvoir découvrir bientôt la suite des aventures d’Élizabeth Black ?
    Si cette question est de celles qu’un gentleman ne poserait pas, n’hésitez pas à me le signaler, supprimer mon commentaire, brûler ma maison, enlever ma fille, tout ça…
    Servilement.

    • C’est à l’éditeur qu’il faut poser la question ! Mais s’il continue à hésiter, je verrai si l’on peut kickstarter tout ça.

  52. Bonjour et bon anniversaire de blog. Merci beaucoup pour tout ces spoils et ces petits théâtre des opérations. La venue d’un nouveau « l’ire ensemble arrive » me remplit de joie. J’ai vu dans le fil des commentaires que des nouvelles pour ALVALG sont prévues pour l’année prochaine et j’en suis ravi. Merci pour ce blog c’est toujours un plaisir d’y passer.

    Bon je vais arrêter là les éloges, de toute façon on sait bien que c’est Diego qui lit et qui répond aux commentaires !

    Bien à vous.

    • Pas du tout, il… enfin je répond aux commentaires en personne. Holala, oui, c’est moi. Brandy, cigare, oui, c’est moi je vous l’assure, senor.

  53. on attend toujours la vidéos des 10 ans, ah non, ça c’est un autre multivers. des chaussettes de nains, rah ça non plus c’est pas le bon univers !!! des photos de luger soufflant 13 âmes !!! ou simplement souhaiter l’arrivée prochaine de 14 année au compteur 🎂🎂🎂

    • De toute façon, c’eut été une vidéo des 10 ans muette, au vu du style habituel.

  54. Bonsoir (ou bonjour si vous lisez ce message le matin)

    13 ans! Cela porte bonheur, non?

    Joyeux anniversaire et bravo pour votre plume et votre talent!

    • Je vous dirai si ça a porté bonheur l’année prochaine. Techniquement, c’est plus sûr. Oh, et merci, j’apprécie.

  55. Chzr Connard,j ‘ai découvert votre blog en cherchant « critique honnête Dunkerque « ,je n’ai pas été déçu. Vous faites souvent référence à la Belgique, au travers de mots que seuls les initiés connaissent ( Colruyt, Charleroi,…)seriez-vous un peu belge? Votre divin spectacle viendra-t-il divertir le peuple Outre-Quievrain?

    • Je me déplace parfois en Belgique. On m’y reconnait grâce à mon chapeau colonial et au petit éléphant que je monte pour visiter cette colonie dans laquelle je me produirai volontiers.

  56. Joyeux anniversaire de blog cher Odieux !

    Ne disait-on pas dans le temps que 13 ans, c’était l’âge de raison ?
    Aussi ai-je hâte de découvrir le plein potentiel du blog… une fois qu’il aura fini de collectionner les cartes Pokémons et les boutons d’acnés, de passer sa vie sur Fortnite, de se dire passionné de littérature chaque fois qu’il feuillette vaguement un Okapi et de faire des fausses joies à ses géniteurs en évoquant régulièrement une fugue potentielle.

    Encore merci pour ce récent passage à Montpellier accompagné de Monsieur le Chouan.

    • J’attends le moment où je vais devoir aller chercher mon blog au commissariat. Notez que je suis surpris que ça ne soit pas déjà arrivé.

    • Oh oui : plus de paix et d’amour, de l’énergie gratuite et verte pour tout le monde et le Smic à 3000€. Voilà, j’attends mon poste de député maintenant.

  57. 13 ans. Le temps passe vite par ici.
    Pour la moutarde, comme l’on compare notre président a un chef de rayon, il aura sûrement une solution (ou pas)
    Pour l’anecdote, le fiston en a 14 cette Année. Les vidéos se regardent désormais en famille, et je le soupçonne de m’avoir piqué vos livres pour apprendre à lire (il était temps). L’odieux en héritage, vous ne l’aviez pas imaginé il y a 13 ans, avouez (sous la torture)

    Un odieux anniversaire au blog !

    • Ah ça non, je n’imaginais pas cela. Mais bon, c’est flatteur alors je vais tirer sur mes bretelles d’un air satisfait. Autosatisfait, même.

  58. Cher M. Connard (je ne me permet pas de dire cher odieux),
    Passant aussi souvent que mes loisirs le permettent sur votre page, je tiens à vous en remercier chaleureusement, et a vous souhaiter un excellent anniversaire.
    Crânement,
    Moi.
    NB: le whiskey est au cognac ce que le Macdonald est à la gastronomie.

    • Ah ! Non ! Je m’insurge en même temps que je m’inscris en faux ! Il y a whisky et Whisky, avec un W majuscule, excusez du peu ! Celui de supermarché, qui correspond effectivement à votre description, et le Whisky de cave, qui peut avoir son millésime selon son âge comme pour les vins.

      Je n’échangerais pas un Bunnahabhain 12 ans d’âge contre tous les J&B ou ballantine’s du monde !

      Non mais !

    • Ooooh. OOOOOH. Petit provocateur ! Comme ça, dans les commentaires, de bon matin ! N’avez-vous aucun âme, monstre ?

  59. Joyeux anniversaire !
    J’ai une idée pour perdre du temps: the suicide squad. Où comment se rendre compte qu’à la fin, bah tout ça ne servait à rien !
    Et vivement le tome 3 !

    • Je m’y perds entre Suicide Squad et The Suicide Squad. Ils ont donc repris le principe du « En fait si on n’avait rien fait, on gagnait » ? Vous me vendez du rêve.

      • Pour le deuxième suicide squad, au moins, il y a un peu de bonne réalisation. C’est moins mauvais que le premier. Mais ça reste du caca en spray

  60. Ah ! Non ! Je m’insurge en même temps que je m’inscris en faux ! Il y a whisky et Whisky, avec un W majuscule, excusez du peu ! Celui de supermarché, qui correspond effectivement à votre description, et le Whisky de cave, qui peut avoir son millésime selon son âge comme pour les vins.

    Je n’échangerais pas un Bunnahabhain 12 ans d’âge contre tous les J&B ou ballantine’s du monde !

    Non mais !

    • Et ne parlons pas des gens qui prennent votre bon whisky pour le mélanger à du coca. Je… seigneur.

      • Du coca dans un Whisky… Dieu de Dieu ! Pour anecdote, une serveuse dans un resto qui me demande si je voulais de ce fameux soda dans mon whisky. Heureusement pour elle : j’avais oublié mon Mauser 1940 à la maison. Elle n’aura eu droit qu’à un regard chargé du mépris le plus lourd et le plus noir qui puisse exister.

    • Tous les bons Whiskys ont été volés par les Allemands entre 1943 et 1945 afin de tester leurs avions-fusées sur ce carburant de toute façon…normal qu’il ne reste plus en vente libre que les déchets.

  61. Et moi qui voulais faire mon lourd avec ALVALG, j’ai été pris de vitesse.

    Bon anniversaire, et longue vie au véritable héros de ce blog, le caporal Roudoudou !
    Mais si, cette petite voix dans un recoin torturé qui trépigne à l’idée que là, quelque part, dans un énième film surcoté, se cache un nouveau plan foireux basé uniquement sur la connaissance du script…
    Sans lui, nous n’aurions pas le plaisir de vous lire.

    Sans compter les nombreuses autres incohérences, certes, mais sans Roudoudou pour les relever, ça manque de saveur.

    • Le caporal Roudoudou est mine de rien devenu l’un des piliers des spoilers. Au même titre que les Jean-Jacques, mais en moins nombreux.

  62. Ouesh frère, bien ou bien ?
    HB pour les 13 ans, toussa…
    D’habitude les blogs j’trouve ça éclaté, mais le tien y m’fait bien gole-ri.
    Azy continue ça fait plaiz.
    Bien respectueusement.

  63. Maître Odieux,

    Je souhaite un joyeux anniversaire à votre blog !

    Du coup je fais quoi du vendeur de chouchous à la cave, la poupée russe avec la perche à selfie dans le derrière et de tout les autres enfants enfermés ?
    Le fauteuil est nettoyé. Je rachète des cigares et du Brandy ?

    Bonne soirée,
    Diego

  64. Je confesse que j’ai prétexté d’une journée caniculaire pour me réfugier au cinéma devant Top Gun Maverick. J’attends donc le debrief mais je me permets un spoil : à presque 60 ans, Tom Cruise a toujours un beau petit cul.

  65. Cher Seigneur Connard, malgré votre volonté de restreindre l’évocation des projets, auriez-vous la bonté d’indiquer si la suite d’Apocalyspe est dans les cartons ?

    Dans tous les cas, longue vie à cette antre du mal qui peuple mes journées depuis plusieurs années !

    • Rien de prévu de ce côté. J’en suis désolé. Même si je suis toujours partant pour des parodies honteuses, notez.

  66. Bon anniversaire de blog !

    Au passage, que pensez-vous de Dall-E et autres algorithmes de créations d’image ? Pensez-vous que nous verrons apparaître sur grands écrans des films entièrement obtenus par ce biais ? Et si Oui, leur scénario pourra-t-il être que la production actuelle ?

    Ah, et pour le nouveau Top Gun et ce qui est d’expliquer en quoi son intrigue n’a ni queue ni tête, vous pouvez vous ménager : Fred Kaplan s’en est déjà chargé rapidement sur slate : http://www.slate.fr/story/229005/nouveau-top-gun-maverick-realiste-tactique-analyse-militaire-tom-cruise-cinema

    • Ces nouveaux outils de création d’image me font surtout me frotter les mains en imaginant tout ce qu’il serait possible de faire sur ma chaîne. Oui, je ramène tout à moi, mais êtes-vous étonné ?

  67. Merci beaucoup pour votre mauvaise fois. Elle m’a redonner le sourire après une journée de merde. Vive l odieux

  68. Je voulais vous offrir une nouvelle stagiaire en la personne de ma sœur, mais à peine l’avais-je mise dans le carton, je me rendais compte que je ne connais pas votre adresse. Je dois donc me contenter de vous souhaiter humblement un joyeux anniversaire.

  69. 13 ans…c’est 2300 x plus que la durée moyenne de mémoire de notre espèce surtout depuis l’invention des communications quasi instantanées…Vu l’importance de cet événement, je ne vous souhaiterais pas juste un joyeux anniversaire OC, mais aussi plein de chatons à égorger et/ou à déverser dans votre cheminée flambante, selon vos goûts ! (les chats sont des satanistes et ont corrompu l’humanité de toute façon, ils méritent bien pire)

    P.S. :
     » représentation des femmes dans jurassic park

    Les femmes, ces êtres qui ajustent leurs chemisiers pour courir plus vite devant un T-rex ? »
    N’oubliez pas les talons-aiguilles +4 en rapidité !

  70. Cher Odieux, cher Connard, je me suis toujours posé une question vu votre verbe acérée : étiez-vous rédacteur dans le magazine Gameplay RPG ? Mais si, vous savez, durant cette époque si proche mais en même temps si lointaine où les avis éclairés tels que le votre étaient transmis sur papier glacé et vendu dans les kiosques ?

    • Et ma question me fais oublier la plus élémentaire des politesses, mes félicitations pour ces treizes années, dire que dans cinq ans ce blog dressé fièrement tel un majeur au milieu d’une main fermée sera lui aussi majeur, c’est « ouf guedin » ! Mes hommages !

    • Cher Mr Mandale,
      Sauf erreur de ma part il me semble que vous confondez notre brave Odieux avec le trublion G. Grouard aka Jay qui était le redac’ chef du fameux Gameplay RPG.
      La confusion ne me parait pas impossible tant les deux personnages rivalisent de mauvaise foi et de misanthropie.
      Si cela vous intéresse, sachez que vous pouvez le retrouver, lui et sa prose fleurie, au détour d’un excellent podcast sur le jeu-vidéo intitulé Les Tauliers.

      https://lestauliers.com/

    • Eh bien ma foi, non. Je n’ai jamais été rédacteur là-bas. Notez que fut un temps, des gens affirmaient que j’étais le rédacteur en chef d’un célèbre magazine du monde culturel. Apparemment, je fais beaucoup de choses sans le savoir.

  71. Bon anniversaire cher odieux.
    Un projet manque à l appel … hélas… au service secret de sa majesté la mort ?
    Tristesse et frustration…
    Je crains de voir le prochain rapport du GIEC nous annoncer que nous n aurons pas le temps d en lire la fin …

  72. Il y a quelques temps, en compagnie de quelques amies et d’un vieux vidéoprojecteur qui traînait, nous avons entrepris de regarder l’intégrale du Petit Théâtre des Opérations.

    Eh bien, il s’avère que le format passe plutôt pas mal du tout à la projection, et que le bruit de soufflerie y ajoute bizarrement un certain charme.

    • L’intégrale ? Mais ? Bon sang, à ce stade, c’est quasi-religieux : moi-même, je ne le ferais pas. Je vous retiens pour ma future secte.

  73. De nombreux appels insistant d’un certain N. Cage. Ce dernier s’inquiète de ne plus avoir de vos nouvelles.

    J’enclenche la procédure habituelle ?

    • Faites. Il faut que je me repenche sur ses derniers films. J’ai pourtant vu le très mauvais La Couleur tombée du ciel.

      • « J’ai pourtant vu le très mauvais La Couleur tombée du ciel. » Là OC vous me faites envie, déjà par le thème ! Par « très mauvais », faut-il comprendre « kitch et plein d’effets spéciaux en latex » ? Ce ne serait pas celui avec les serpents radioactifs ?

        Et, pour votre « amnésie » à propos de postes passés de rédacteur(/chef) dans divers magazines, ne vous en faites pas : les stars font notoirement tellement de choses qu’elles en oublient souvent la moitié xd.

  74. Hourra ! un nouveau L’ire ensemble !
    Il ne me manque plus que la suite d’Au Service de Sa Majesté la Mort et mon bonheur sera total
    Bon anniversaire à ce blog, et félicitations à son humble et généreux maître !

    • Ah mais moi tout est quasiment écrit, hein. J’attends le feu vert de l’éditeur, c’est bien tout.

  75. En ce qui me concerne, j’ai découvert ce blog il y a une petite dizaine d’années en tapant sur Google « Prométhéus bouse ».
    Je ne comprenais pas les critiques que je lisais disant que ce film était bon… Je suis tombé sur le blog de l’OC. Jamais déçu depuis !

    • Aaaah, Prométhéus. Moi non plus, je n’ai jamais compris comment ce film a pu avoir plus d’une étoile sur un quelconque site.

  76. 13 ans, n’est-ce pas l’âge où de petits êtres indélicats commencent tout juste à vociférer leurs divers désaccords avec force  » t’façon  » et  » j’crois pas non  » ? Monsieur, en matière de critique mouillée d’acide il me semble que vous ayez 13 ans d’avance sur nos éxecrab…charmants bambins, le tout avec une élégance qui ne poindra jamais à leur horizon et qui pourtant leur fait une ombre écrasante, voire gênante.
    Face à la multitude de bouses cinématographiques projetées sur nos yeux innocents, vous sentez-vous dépassé et empli d’un désespoir Baudelairien ? Ou bien vous en fichez-vous suffisamment pour ne piocher chafouinement que quelques scripts encore fumants où écraser votre cigare, pour le plaisir ? Quoiqu’il en soit il me semble qu’à comparaison, les écuries d’Augias semblent délicates et bucoliques.
    Question subsidiaire : avez-vous vu Mission Impossible : Fallout ? c’est merveilleux j’ai pensé à vous très souvent, et devinez quoi : il y a un compte à rebours sur des bombes. Du coup vous connaissez la fin.

    • Il est vrai que dès qu’il y a un compte à rebours, que ce soit sur une bombe ou l’arrivée d’un météore, on sait tous très bien que tout ce que les héros vont faire va échouer jusqu’aux 3 dernières secondes. Palpitant.

      Oh et oui : Hollywood met la dose de bouses pour m’avoir. Ils sont forts. Et avec du budget.

  77. Rien qu’un mot : Poil
    Sans « à » devant ni « au » après, désolé pour les traditionalistes. Mais « à gratter » plus sûrement.
    C’est salvateur de gratter là où ça démange même s’il peut y avoir du sang au final.
    Merci de poursuivre cette saine démolition.
    Quelques whiskey’s de bonne facture seront toujours disponibles si jamais vos pérégrinations vous transportaient dans ma contrée Léonarde.
    Rompez.

  78. Cher maître,
    Ce billet sera l’occasion pour moi de vous remercier pour votre travail.
    Car je pense qu’il a une portée bien plus importante que vous pourriez croire.
    En apprenant aux gens à critiquer ce qu’ils voient, à se poser la question des incohérences, vous leur apprenez la pensée critique de façon ludique, vous distribuez littéralement des points de QI autour de vous, l’essence même du métier de professeur.
    Ce sera extrêmement utile dans l’avenir, dans cette société qui s’enfonce toujours d’avantage dans le mensonge et la manipulation.
    Je ne suis qu’un jeune médecin de campagne, lorsque j’aurai élevé mes enfants et acquis plus de maturité, j’espère un jour devenir un professeur aussi efficace que vous.
    En attendant je resterai l’un de vos lecteurs assidus, d’autant qu’il m’a semblé voir qu’une suite de Harry Potter woke edition, de Twilight ainsi que de 50 shades of grey se discutent outre atlantique.
    Après tout comment pourrait-on ne pas tomber sous le charme de ce blog, qui est littéralement l’anti-Hollywood ?

    • Vous savez flatter mon gros ego : vous irez loin. Personnellement, vu la vitesse de recyclage des licences d’Hollywood, j’attends en effet une nouvelle version d’Harry Potter avec Denzel Washington dans le rôle de Harry, et Twilight sauf que c’est une sororité de vampires lesbiennes. Alors que pour Grey, ils changeront juste le pullover qui incarnait le personnage principal.

  79. Cher Monsieur Connard, je vous souhaite un bon anniversaire. En cadeau, je vous soumets l’idée de proposer au ministère de la culture l’obligation d’apposer sur chaque affiche de film un baromètre de nullité dont l’étalon serait fixé par ce blog. Cela ferait de vous un fonctionnaire et vous obligerait enfin à rendre compte de manière exhaustive de toutes les bouses. Il y en a assez de vos excuses où vous manqueriez de temps.
    Bon anniversaire

    • Faire de l’OC un service public, en France en 2022, vous rigolez j’espère ? On risque de poireauter 6 ans avant chaque mise à jour du blog xd

      • C’est tentant mais je les connais : on me forcerait à mettre des bonnes notes « pour soutenir le cinéma français ». Non, je vais rester un petit artisan qui pose ses étiquettes avec haine, un film à la fois.

      • Oui et j’avais oublié l’obligation de respect pour les quotas de nains roux cybernétiques unijambistes, d’extraterrestres bleus à pois verts, ou encore de délégué.e.s syndic.al.es.au.x robophiles…vous imaginez l’horreur ? xd.

        Mieux vaut rester dans votre niche commerciale M. OC, votre santé mentale durera sans doute plus longtemps et donc celle de vos lecteurs aussi (en plus j’ai appris qu’ils surnotaient tous seuls sans rien dire maintenant, avec des logiciels à schéma préétabli. Un peu comme les générateurs aléatoires de scénarios d’Hollywood quand vous-même avez piscine en fait).

  80. Toujours un plaisir de vous lire cher odieux ! Cette année encore me paraît prometteuse en terme de contenu. Aussi, malgré une inflation encore plus grande que la confiance des français envers le président selon le président, mes deniers sont déjà prêt à vous être parachuté afin d’alimenter votre piscine de coke.

    En vous souhaitant bonne continuation.

    • Je pense que j’ai misé sur la mauvaise période pour devenir riche avec des bédés. La coke de la piscine servira de réserve en cas de choc financier.

    • A mon modeste niveau voilà une suggestion : parachuter tous nos histrions politiques et médiatiques sur le Kremlin…après plusieurs jours à se rouler par terre en tournant la tête plusieurs fois dans le même sens façon « L’Exorciste », Poutine et ses chefs d’état-major devraient en avoir marre et proposer des négociations.

      On pourrait même s’entendre à plusieurs nations pour couler la cause de leur trouble dans des containers spéciaux pour déchets radioactifs, et envoyer tout ça par fusée dans le soleil ou bien une étoile encore plus lointaine, par sécurité…

      Variante : remplacer le parachutage par un tir via les nouveaux obusiers « Caesar » (en plus ça nous fera de la pub sur les marchés internationaux). Prévoir quand même beaucoup de rouleau adhésif afin d’éviter que les histrions n’explosent au moment de l’introduction dans la culasse xd.

      • Pas mieux : je crois que cette guerre aura souligné avec brio le sérieux avec lequel un certain petit monde se penche sur les problèmes du monde réel. Vite un hashtag !

      • J’avoue que la vision d’une traînée de viande hachée plus ou moins avariée, « allaitée » d’abord dans les meilleurs écoles administratives/de journalimse puis « nourrie » aux rails de coke, traînée allant s’étaler à mach 1 sur le pare-brise d’un command-car russe, me réconforte de la semaine. Plaisir coupable je sais mais bon quand ils délirent eux, comme vous écrivez si bien, on les laisse tranquilles. On leur donne même de l’argent public…

        Bon je vais tout de même manger 5 fruits et légumes pour me faire pardonner.

  81. Le renouveau du cinéma français pointe au coin de la croisette (laissez ce M Poulain à ski tranquille svp).
    Hâte d’enfin lire des spoilers de blockbusters/films à grand succès/bombe de gros calibre, sur votre golb.
    Et c’est reparti pour un tour autour de cette grosse boule chaude. Yiiiiiiiiiiiiih

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.