Annonce de sortie d’un livre : La Force du Réveil

Le monde hésite encore : la dernière trilogie Star Wars était-elle une parodie ?

Si le débat fait encore couler beaucoup d’encre et de larmes qui s’écrasent lourdement sur des sabres laser en plastique, pour ma part, la question ne se pose plus. En effet, après Game of Trolls, les éditions Bragelonne ont demandé à votre serviteur s’il ne voudrait pas en remettre une couche sur une trilogie qui n’en demandait pas tant. Et allez savoir pourquoi, il se trouve que j’aime bien dire du mal de certains films. Je sais, on ne dirait pas comme ça, c’est fou. J’ai accepté juste pour l’argent, hein, pas du tout par plaisir cruel, vous l’imaginez bien.

Alors je vous entends déjà dire : « Apapap ! J’ai déjà lu vos spoilers, Monsieur Connard, vous ne m’aurez pas comme ça ! »

C’est vrai. Et c’est bien pour cela que le livre est une parodie, et non un spoiler. Vous pourrez donc, dans ce tome, suivre les palpitantes aventures de Raie, Poe et tous leurs amis plus ou moins neuneus au travers d’une épopée galactique qui reste plus crédible que le matériau d’origine. Et plus économique, puisque cet ouvrage, La Force du Réveil reprend directement les trois derniers volets de la saga (en tout cas, à l’heure où j’écris ces lignes : tout va si vite avec Mickey, comme aimait à le dire Minnie).

Et si cela vous intéresse, il vous suffit de cliquer sur la couverture ci-dessous :

Notez que ça reste plus subtil que les films originaux.

Vous pourrez donc suivre les aventures de 95DD, une unité BB atteinte du syndrome de Gilles de la Tourelle, alors qu’il tente de porter des plans super secrets aux amis des Jedings, de vieux coachs sportifs à la philosophie pas bien profonde qui vivent à fond la Forme. Face à eux, le côté obscur a des cookies, ce qui est un avantage terrible, vous en conviendrez. Mais l’espoir finit par apparaître devant le petit droïde sous la forme de Raie, un personnage à la coupe de cheveux contestable, mais lourdement soutenu par le scénario. Ensemble, et épaulés par un pilote arrogant, un déserteur pas malin, un vieux qui n’aurait pas dû rempiler et un bichon frisé, ils vont s’embarquer dans une aventure qui ne mériterait pas trois films, mais bien une parodie.

Pour en savoir plus, vous n’avez plus qu’à vous rendre chez Madame la libraire, qui après le confinement, a très envie de vous voir, et à lui glisser quelques crédits galactiques sur le comptoir en échange dudit ouvrage. Et si jamais elle vous répond qu’elle ne l’a pas commandé, n’oubliez pas : murmurerez quelques mots sur le fait qu’il faut qu’elle arrête les bâtons de la mort, puis d’un geste souple devant son visage, vous lui proposerez de rentrer chez elle et de réfléchir à son avenir.

Et tout cela est disponible dès ce 3 juin 2020 me dit-on ?

Mais diable, qu’attendez-vous pour aller me donner votre arg… ahem,  je veux dire, soutenir votre libraire ?

Rien ?

Bon. Alors.

18 réponses à “Annonce de sortie d’un livre : La Force du Réveil

  1. prem’s (oui j’ai honte), n’empeche, j’achète direct, comme tout vos livres oh mon précieux !

  2. On ne savait pas quoi m’offrir pour la fête des mères… voilà qui va en arranger une !^^

  3. Salut,
    Est ce que je suis complètement c** ? Je ne vois pas comment commander la version papier, il n’y a que la version ebook (ou dématérialisée pour les emm… ceux qui ne jurent que par la langue française) qui peut être mise au panier.
    Comme qui dirait : « shut up ans tale my money »

      • et comment ! surtout à sept heures du matin ! tomber du lit à quatre heures , nourrir cinq chats affamés et se tenir le ventre , ça fait beaucoup , surtout quand la journée s’annonce chargée ….bien le bonjour .

      • Excellent!!! L’ordi tremble encore nerveusement sous mes doigts!!! :-)

  4. Bon, s’il s’agit d’aider le commerce, je veux bien faire un effort. Mon altruisme me perdra.

  5. Oui, mais en fait non, moi j’attends : de l’autre côté de la faux, si le titre prévu pour le tome 3 du service de sa majesté la mort est toujours celui ci. Na!

  6. Je trouve ça quand même très risqué qu’un tel texte soit accessible au public. Si un scénariste d’Hollywood passe par là, la prochaine trilogie sera scellée.
    C’est quand même ce qu’il s’est produit pour SW7.

  7. Tant que cela ne donne pas du « SAW6 » ou du « SAW7 » comme titre « très » original permettant un fou rire dans une salle de cinéma, ça pourrait aller… Mais je doute tout de même de la réaction de ma libraire…( Vu qu’on a de nouveau une librairie depuis un à deux ans maintenant, ça manquait dans le paysage des foodtrucks et autre vente à emporter très vite et très loin dudit lieu…)

    Allez que « l’achtuce » soit avec vous… Le » schwartz », dans la langue de Paddington…^^

  8. C’est dommage, moi j’aurais bien aimé : « Social Justice Wars » à la place de « Naze Wars ». Mais bon, je suppose qu’il faut se contenter de ce qu’on a…

  9. Cher Odieux, je vous hais ! Depuis trois jours, je me chante en boucle « qui, qui, qui sont les snorkys, qui, qui, qui, oui, qui »… Tout ça, c’est de votre faute !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.