César et le blocus de la fac d’Alésia

L’Histoire est riche en enseignements.

Contrairement aux enseignants en histoire qui eux, riches, le sont rarement. Cependant, la question n’est pas là, mais plutôt dans les leçons que l’on peut tirer du passé. Ainsi, l’historien n’a de cesse de s’étonner de voir ses contemporains ignorer ouvertement les solutions fort simples que nos ancêtres nous ont léguées.

Certaines sont cependant ardues, puisque la patine du temps et les erreurs de copistes ont modifié les récits originaux, perdant ainsi l’exactitude de la pensée d’auteurs lointains. Ainsi, saviez-vous que La Guerre des Gaules raconte en réalité les péripéties d’un jeune étudiant romain en Erasmus en Gaule, et qui est bien embêté lorsque des galopins en braies viennent squatter son campus et l’empêcher de finir ses études pour devenir comptable dans une briqueterie, son rêve d’enfance ?

Devant la question des blocages, qui se pose régulièrement en France, j’ai décidé de ressortir des archives un précieux témoignage de Jules César, expliquant plus en détails sa stratégie gagnante pour débloquer sa fac de droit-éco.

Je vous laisse cliquer sur l’image ci-dessous.

VignetteCesar

Vous voilà instruits.

153 réponses à “César et le blocus de la fac d’Alésia

  1. Quand vous aurez fini de débloquer Gergovie vous pourrez peut être libérer le spoiler de ready player one ?

  2. Hahhaha! J’avais déjà tenté ça lors des blocages contre le CPE dans ma jeunesse.

  3. J’appelle immédiatement au blocage de cet article qui ne respecte en rien la non-mixité de tout-e-s les lettres de l’alphabet ! vous avez utilisé tout-e-s ces lettres sans leur demander leurs pronoms préférés ! vous êtes un monstre crypto-fasciste qui s’abonne à Valeurs Actuelles !!

  4. Dommage, d’habitude les images ont au moins des références marrantes mais alors là a part un mec vexé y’a rien … boarf.

  5. Des gens qui prendraient tout au premier degré sur ce blog??
    Nooooooooon….. Ça se saurait !

  6. Rhaaaaaa ! Je savais au fond de moi que c’était ça la vraie version. Déjà la coupe de cheveux des uns et des autres mettait sur la voie. Mais là ! Cette nouvelle traduction du bouquin de ce vieux Jules est un fameux travail monsieur Connard, et je m’y connais par Zeus !

  7. Ha, sympa.
    Perso j’avais imaginé de couper l’eau, l’électricité, le chauffage et d’installer des brouilleurs pour bloquer le wifi et internet (il me semble que certains rectorat en ont).

      • t’es dingue? ils vont se reproduire comme des castors. C’est plein d’hormones ce genre de bestioles et sans youporn ils vont devoir décharger leur frustration. On nous promet un mai 68, tu oublis qu’à cette époque ça bai*** à tout va

      • Vous vous compliquez la vie. Voici THE méthode fourbe et rapide, mais présentant l’avantage d’être totalement mixte, en sus de ravir l’O.C ( je crois): Embargo total sur le ravitaillement en P.Q. Simple , efficace, net. Enfin non, tout sauf net.

    • C’est ce que la présidence de l’université a fait.
      Ils ont répondus par une vidéo dans laquelle ils exigeaient le retour de l’électricité et du wifi pour leur « sécurité » et « assurer les conditions d’occupation » (je plaisante même pas : https://www.facebook.com/Paris1Deter/videos/1805477613087167/UzpfSTE3Nzc1NjIyNjIyODI1MzA6MTc4NDAxOTc2NDk3MDExMw/?hc_ref=ARTNRSZUCk_OMtRlgAQJwN2xNnkbhrWlST054pxhDHYIiLHeiygvsrFpksNfY9Op4LM ).

      Et, au cas où vous trouveriez ça trop gros pour le croire : oui, ils se plaignent que l’administration de l’université les empêchent de bloquer illégalement un site qui ne les appartient pas. En empêchant au passage des centaines (voire un bon millier, il est grand le site de Tolbiac) d’étudiants d’aller en cours (à trois semaines des examens, et avec déjà une bonne semaine de cours à rattraper. Joie.)

      • Ils sont pourtant sympa tous ces jeunes. Faudrait savoir, on arrête pas de dire qu’ils sont dépolitisés. La ils nous montrent le contraire. On dirait moi il y a 23 ans en 1995 dans la même fac.

      • Le problème n’est pas qu’ils soient trop ou pas assez politisés, c’est surtout leur méthode : bloquer toute une fac pour une période indéterminée, ce n’est pas rien. Ça implique que les cours – voire les examens – seront annulés, ou tout du moins fortement compromis. Et surtout, ce blocage est loin d’être démocratique : environ 300 personnes étaient présents lors de l’AG pour voter le blocage, contre au moins 1500 étudiants (je n’ai pas le chiffre exact, mais il faudra probablement le revoir à la hausse) qui se rendent sur le site quotidiennement, sans compter le personnel administratif, les enseignants, etc. à qui l’on n’a rien demandé, alors qu’ils sont tout aussi concernés par le blocage.

        Et surtout, en tant qu’opposante à la loi ORE, ce qui me déçoit le plus de leur part, c’est qu’ils ont l’air d’avoir totalement oublié le but du mouvement (à moins que je me sois gouré et que la loi ORE n’ait jamais été à la base de tout ça ? :/ ). Certes, ils en parlent un peu de cette loi, mais… leur principale occupation, ça a surtout l’air d’occuper la fac – alors que c’était censé être un moyen, pas une fin.
        Ils se sont même crée un média « libre » (bien que très limité, c’est juste des vidéos qu’ils postent sur leurs réseaux sociaux, mais quand même). Ils pourraient l’exploiter pour expliquer de manière argumentée et pédagogique leur opposition à la loi ORE (ou à Macron, même si je ne sais pas trop ce que ça viens faire là :/ ). C’est quand même un des trucs qu’on nous apprend, à l’université : rechercher des informations et argumenter un propos.
        Mais non, à la place, ils préfèrent se filmer avec des masques de carnaval, en compagnie d’un chien (il y a probablement toute une symbolique forte derrière sa présence… mais j’ai la flemme de réfléchir à quelque chose qui devrait clair et limpide), et sans évoquer le moindre argument de fond.
        Résultat, on se retrouve avec un groupe minoritaire, qui n’a même pas l’air de se préoccuper de ce qu’ils prétendent défendre, comme « porte-parole » du mouvement. (« Comme d’habitude », vous me direz.) On – les étudiants – passe pour des blaireaux, et comme on est les seuls à s’opposer activement à cette réforme, elle va passer comme une lettre à la poste.

      • je penses que le problème principale c’est qu’ils ont réussi à caler une erreur de frappe sur le titre de leur vidéo.. DANS LEUR PROPRE NOM. je penses qu’après ça, plus rien ne peut les sauver.

      • C est tout aussi démocratique que nos éléctions présidentiel ou y a 15 gugus qui vote dans un placard pour une crapule… alors que presque tous le monde n’en veux pas xD

      • Sauf qu’ici nous ne sommes pas en Allemagne et que pour obtenir une écoute attentive du gouvernement il faut malheureusement foutre le bordel. Site moi un seul mouvement ou revendication en mode bisounours qui ait abouti ? Et je ravale mes écris

      • (Désolé de répondre aussi tard.)

        Sauf que foutre le bordel sans réfléchir ne résout pas tout. Non, je ne connais aucun mouvement « bisounours » comme tu dis qui ait réussi. Mais les mouvements qui ont réussis ont certes foutus le bordel, mais en explicitant un minimum leurs revendications. Ce que ne font pas – ou plus – les occupants de Tolbiac.

        Au fait, c’est même l’inverse qui se produit. L’intérêt de « foutre le bordel », c’est de secouer le gouvernement, pour le forcer à écouter et agir. Or, les seuls a être véritablement pénalisés par ce blocage, ce sont les étudiants de Tolbiac (pas de cours pendant des semaines, programme des examens certes allégé mais qui du coup ne reflète pas les vraies capacités des étudiants (ce qui fout un peu les boules), et même, menaces de blocages des autres centres d’examens).
        L’opinion publique s’en fout, elle est déjà trop occupé à râler en attendant son RER C sur 5, elle ne va pas perdre son temps à écouter les revendications de feignasses d’étudiants qui bloquent leur fac sans vraies raisons (au fait si, il y en avait une à la base, mais vu que les gens de Tolbiac ont oubliés leurs arguments de fonds quelque part, c’est l’image qu’ils renvoient des étudiants).
        Les seuls à être content, c’est le gouvernement, qui dispose de plein d’hommes de paille pour contrer les mécontentements contre leur plan étudiant. (« Nous exigeons la démission de [Insérez ici le nom de l’actuel chef d’État] ! » > plus cliché et irréaliste, tu meurt.)
        Le fait que les occupants de Tolbiac se comportent comme les derniers des anars’ n’arrange rien. (Tabasser un député de la majorité, venu de lui-même pour discuter, c’est sûr que c’est vachement utile pour crédibiliser le mouvement. Tout autant que d’applaudir un député FI qui n’a fait que vous caresser dans le sens du poil.)

        Et le pire de tout : ce ne sont même plus ceux qui représentent le plus les revendications des étudiants – je dirais même que certains s’en foutent, tant qu’ils ont leur nouvelle ZAD. Mais c’est eux qu’on écoute.
        Rien que pour ça, je veux les voir dégager de Tolbiac. –‘

        (Nota Bene : Débloquer Tolbiac ne mettra pas pour autant fin aux revendications des étudiants – et autres membres de la communauté universitaire opposés à cette loi. Tolbiac n’est pas le centre du monde universitaire français (n’en déplaise à ses occupants).)

      • alan > Là on parle de 300 élèves qui font pression sur des milliers, donc ils sont clairement minoritaires. Peux-tu m’expliquer en quoi ils ont le droit de faire ce chantage alors que tout le monde se fout de leurs revendications, s’il te plaît ? Ce qui est pratique quand on est gauchiste, c’est qu’on peut se revendiquer démocrate quand ça nous arrange tout en utilisant des méthodes odieuses (et pas forcément légales d’ailleurs) pour imposer ses volontés à des gouvernements élus par des millions de personnes alors qu’on n’est que quelques dizaines de milliers, voire dizaines tout court dans les cas les plus désolants

      • pedelahaye > À vrai dire, je me considère comme « gauchiste ». Et je suis fermement opposé au plan étudiant. Pour autant, je suis opposé au blocage de Tolbiac (que je considère comme irréfléchi, peu représentatif de la communauté étudiante, engendrant des risques à plusieurs niveaux, etc). Donc, pas de généralité, SVP.

        Concernant Macron, à moins qu’il ne nous fasse une grosse c***erie (tellement énorme que je n’ai pas d’exemple à donner), je ne demanderais jamais sa démission (ne serait-ce parce que c’est irréalisable). Pour autant, je considère personnellement que sa légitimité n’est que juridique, pas démocratique. Lorsqu’on regarde les chiffres du second tour (les VRAIS chiffres, en comptant l’abstention), aucun des deux candidats ne méritaient de gagner. Si on garde Macron, c’est uniquement pour éviter une crise politico-juridique.
        Sa légitimité est vraiment relative. Ça ne doit bien sûr pas l’empêcher de faire des réformes. Mais pour le coup, ce serait bien qu’il soit PARTICULIÈREMENT attentif à l’opinion publique. (Et aux arguments sérieux. Pas aux hommes de paille rhétoriques. Genre, les gens qui occupent Tolbiac.)

    • Ouaip, pas mal. Mais plus rapide et plus fourbe: embargo total sur le ravitaillement en P.Q. Cette méthode présentant de surcroît d’être totalement mixte !

    • Merci, je suis en train de me retourner le cerveau depuis tout à l’heure :) Personnellement je trouve ça SCANDALEUX !

  8. Ouarf ce qui m’a le plus fait rire cette fois c’est le nom du gaulois : « moyennedesix » ! pffff…mmMMOUAH ha ha ha !

  9. Autant généralement, il me semble que je vois où vous voulez en venir et la réflexion que vous cherchez à susciter, Odieux, autant cette fois je reste dubitative et me demande quel est le but de ceci.
    C’est moi qui suis fatiguée, ou bien?

    • Oui ce doit être vous, il me semble limpide que cet article propose un moyen simple et efficace de déloger les bloqueurs de fac, ces apprentis-gauchistes nuls en tout et nuisibles (j’ai les mêmes dans mon université ; si un jour aux infos vous entendez parler d’un massacre d’étudiants à la barre de fer, ce sera moi).

      • si ils sont si nuls c’est qu’ils sont encore entrain d’apprendre.
        Et perso, je les préfère nul en tout que bon aryen ;)

      • ah ah ah !! C’est hilarant, dans le contexte actuel, de parler de déloger des étudiants à grands coups de barre de fer ! D’ailleurs à Montpellier, quand les étudiants sont arrivés aux urgences, on a ri, mais on a ri !
        Entre celui qui propose de couper l’eau et vous, je me dis qu’au nom du « je me sens supérieur », on peut se retrouver inhumain sans même en avoir conscience. Les mots ne sont pas vides de sens.

      • Sauf que vous oubliez de préciser que cette méthode « inhumaine » comme vous dites est habituellement la signature….des bloqueurs envers ceux qui ne sont pas d’accord avec eux.

      • J-Olivier L: ça me rappelle le mec qui faisait remarquer que Donald Trump et le sénateur qui s’envoyaient des vannes de « si j’étais dans un vestiaire avec lui je lui aurait cassé la gueule » s’étaient tous les deux fait exempter de participer à la guerre du Vietnam pour raisons médicales.

      • un bon aryen prêt à tout peut faire des dégâts ! tout comme son ennemi juré ( et quasi jumeau ) , l’énamouré de la révolution universelle !
        qu’ils s’étripent ! ça n’a aucune importance : pendant que ces galopins amusent la galerie , les vitriers et les oligarques se remplissent les poches .
        ah , si le bon sens pouvait prévaloir sur les idéologies à la mords moi le neutron ….
        c’est qu’est ce que je dis toujours .

    • T’as bloqué quoi…

    • Je crois qu’il a dit que les gens qui s’enferment tout seuls méritent d’être enfermés.

  10. Attention Odieux, si vous êtes trop vilain, on ressortira des photos de vous avec un mégaphone !

  11. Eh, c’est pas mal d’écrire « si vous prenez ça au premier degré, vous êtes un con » en bas de votre BD, parce que ça désamorce automatiquement cette objection dans les commentaires quand bien même elle serait parfaitement justifiée.
    Nan, c’est malin.

    • Comment? Sous-entendrais tu que l’Odieux Connard utilise le prétexte de l’humour pour faire passer de l’argumentation de mauvaise foi, à laquelle ceux qui sont d’accord hocheront la tête et iront la répéter partout (comme on peut voir dans les commentaires), et ceux qui ne sont pas d’accord se verront dire « Rooh, c’est du second degré, faut pas tout prendre au pied de la lettre » alors même que des gens répètent sérieusement cette argumentation?

      Mais dis donc, tu t’es pris.e pour le/la prof de Français de 3ème pour analyser les motivations des gens comme ça ou quoi?

      • Disons que faut effectivement pas prendre l’OC au premier degré. C’est un blog humoristique de mauvaise foi (je rappelle que le mec s’appelle l’Odieux Connard), pas une tribune socio-politique.
        Bon après moi aussi ça m’agace un peu (beaucoup) quand il essaye de faire passer un message tout en faisant rire ET en précisant qu’il est de mauvaise foi, ce qui rend le tout incompréhensible (surtout qu’en ce moment, il s’acharne sur la gauche, les féministes et les végans, alors que ce que j’aime avec l’OC c’est qu’il crache sur tout le monde), mais bon, il me fait toujours bien rigoler.

      • Il ne « s’acharne » pas sur la gauche, les féministes ou les vegans, ce sont ces derniers qui sont – de base – hautement propices au foutage de gueule.

      • @ZQFMGB: Ca me fait rigoler aussi, hein, sinon je lirais pas; mais c’est un peu de la lâcheté intellectuelle le disclaimer « Si vous êtes pas d’accord avec moi, fermez là parce que c’est du second degré ».

      • @Violator
        Tu n’estimes donc pas le libéralisme (droite et macronisme) et tout son volant égoisto-centrique du « JE CONsomme -cher et ostensible- donc JE SUIS » risible?

  12. On prend le terme « étudiant », on le remplace par « cheminot » et l’article est toujours vrai…

    • Non. Le cheminot t’empeche pas d’aller a ton boulot d’esclave en train parce qu’il occupe la gare.
      Il t’empeche d’aller a ton boulot de merde parce qu’il conduit pas le train.

      Dans le temps les patrons ont rouvé la technique (qui marche a peu pret toujours d’ailleurs)
      L’immigration.
      Bon pas de bol, ca apporte d’autres problemes, mais pas pour eux….donc ils s’en foutent. Jusqu’a ce que ca leur petera a la gueule.

      La encore une lecon de base de l’histoire oubliée…

      • Ce qu’il y a de bien avec les fans du Raptor Dissident, c’est qu’on les reconnaît rien qu’à la phraséologie. Comme les féminazis et les syndicaliste, en fait. :D

  13. souvenirs …
    en 68-69 , ce mec qui planquait sa Porsche loin du parking de la fac et déboulait , déguisé en guerillero , levant le poing et beuglant : SALUT CAMARADES !!!
    à mourir de rire ….
    et ces groupuscules trotskistes qui avaient organisé une manif commune : ça a dégénéré en baston , à coups de pancartes sur la gueule !
    un vrai régal .
    et voilà que j’apprends que , déjà du temps de Jules ….
    la connerie serait éternelle ?
    on en apprend tous les jours que le Bon Dieu fait …

  14. Les votes à main levée, que de bons souvenirs.
    Non mieux, je me souviens que lors du CPE, dans mon lycée, tout le monde était assis et il fallait se lever pour proclamer son refus de blocage. Nous étions 7-8 à se mettre debout sur 150 environ. Un pote resté assis à côté de moi me pressait urgemment d’arrêter mes conneries pour ne pas que je perde en popularité. Bien sûr, nous nous sommes fait huer copieusement. Mais bon, rien à foutre.

    Un autre truc qui m’énerve : une bonne moitié de ces étudiants grévistes a voté Macron au second tour de la présidentielle. Je ne dis pas qu’il aurait fallu voter Le Pen, mais entre deux maux il aurait mieux valu s’abstenir. Parce que du coup, notre cher Jupiter a gagné encore plus en légitimité avec son score, tandis que la France Insoumise perdait en crédibilité. D’ailleurs, encore une bonne partie a jugé bon de ne pas se déplacer pour le premier tour des législatives. Bref, ils ont une conscience politique proche de la truffe…

    • Dans mon lycée, c’est l’administration qui a organisé un vote pour déstabiliser le mouvement. Bulletin secret, et quatre choix : pas de blocus, blocus total, blocus filtrant et blocus partiel.

      L’idée était bien sûr de disperser les voix en faveur du blocus entre trois choix, mais pas de bol, il y a eu une majorité absolue pour le blocus filtrant.

      J’en conclus que les lycéens sont des gros branlos… Et ça vient d’un des gars qui *faisait* le blocus. ^^

  15. Le communiqué de l’Unef est drôle à lire aussi tellement il est bourré de fautes. Et quand on voit que dans leurs revendications ils prétendent que la seule obtention du bac prouve qu’ils ont les acquis (tousse) et que le simple fait de candidater à une université prouve leur motivation (tousse encore), et que ces deux éléments doivent être les seuls critères d’entrée à l’université, on se dit qu’on est pas sortis de l’auberge. Mais bon, tout le monde sait que les universités sont des repaires de branleurs, fumeurs de cannabis qui passent leurs soirées à picoler, alors si on peut aussi sécher les cours… D’ailleurs ce seront les mêmes qui, en fin d’année, viendront se plaindre qu’ils n’ont pas pu obtenir leur diplôme dans des conditions correctes.

    Pays de merde.

  16. Etudiant à la fac du Mirail à Toulouse, qui est, ô joie, bloquée depuis plus d’un mois, je songe sérieusement à envoyer le lien de cet article à la présidence. Tout cynique puisse-t-il être, cet article me semble honnêtement proposer une solution bien plus efficace que tout ce qui a pu être tenté jusqu’ici (à savoir : dialoguer avec les bloqueurs, ces pauvres bichounous).

    • Ha ! Le Mirail !! Je connais, pire on ne peut pas ! La dernière fois que j’ suis allé :
      1) je m’étonnais d’y voir deux clochards déambuler dans la bibliothèque sans qu’on les mette dehors. Me rapprochant, et captant leur conversation, j’ai été forcé de réaliser que c’étaient deux enseignants.
      2) des bandes de jeunes vendaient leur shit à la sortie des cours.
      3) un nombre incroyable de salles au rez-de-chaussée étaient des permanences de syndicats et associations diverses mais très peu variées quant à leur orientation politique.
      4) les tags et affiches antifa couvraient les murs des bâtiments.

      Voilà où nous en sommes. Ce pays est foutu.

      • Schild nous fait du Sarkozy. Pour quelqu’un manifestement de gauche, ça fout mal.

      • un grand penseur ( 1 mètre 90 sous la toise ) aurait dit que :
        si on n’est pas de gauche à vingt ans , c’est qu’on n’a pas de cœur
        si on l’est encore à quarante , alors on n’a pas de cervelle .

      • M’oppposer à un mec qui déclame texto ‘à machin, les mecs s’habillent pas comme moi et placardent des affiches antifa, c’est bien la preuve que notre pays est foutu’ ne me rend pas de gauche, les enfants. Va falloir arrêter 5 minutes cette histoire de ‘tu es avec ou contre nous’ parce qu’on s’en sort plus.

      • Schild, tes commentaires, d’une mauvaise foi pire que celle habituellement appréciée ici, prouvent assez que tu es un ultra-gauchiste, espèce proliférante et répugnante qui me ferait en effet partir si à 55 balais je n’étais pas trop vieux, ou pas assez, pour le faire. Ce relativisme à tout va (vieille tenue de clochard sale à en puer = tenue « autre » et ceux qui n’aiment pas sont des intolérants) est signe d’un obscurcissement de l’âme hors de tout espoir. Et voir nos universités transformées en permanences politiques n’est pas bon signe du tout pour le pays où cela arrive.

      • Ah, donc on essaye même plus de chercher des arguments. On se contente de balancer des opinions d’un air un peu assuré en se disant qu’avec un peu de bol, les gens feront pas la différence.
        Je réponds donc non à tout ce que tu dis.
        Voilà voilà.

      • Ma dernière réponse est au contraire argumentée : je précise la tenue de ces enseignants et il est clair que plus on milite, moins on enseigne, l’université ayant pour mission de transmettre des connaissances. Enfin à l’origine, hein, maintenant je ne sais plus.
        Dans la droite ligne des commentaires gauchistes depuis les classiques directives de Trotsky (traiter tous ses adversaires de fasciste et ne jamais répondre à des arguments par d’autres arguments), Schild se met à l’inversion accusatoire : Relisez, c’est lui qui n’apporte aucun arguments et qui m’accuse de ne pas en avoir. C’est bien Schild, tu es fin prêt pour l’agitprop.

      • Pour la tenue je ne peux que désapprouver ton message. Je connais personnellement quelqu’un a qui tu ferais l’aumône jusqu’à ce que tu le vois monter dans une de ces nombreuses voitures de collection. Sans parler des vendeurs de honfleur qui ne savent plus si c’est du lard ou du cochon entre l’oligarque russe habillé comme un porc et le glaudo du coin mis à part l’accent et encore. Ils m’ont proposé l’achat d’une toile valant un petit studio.
        J’étais en tong et t-shirt « fuck Google aske me », la nouvelle économie faussant également leur perception

      • @ Alan : Mais raison de plus pour que les enseignants donnent l’exemple en s’habillant correctement et proprement !

      • @titi18 Ben je le comprends, tu le qualifie d’ultra-gauchiste, ce que tu déduis à partir de 3 lignes… Ça présage pas vraiment d’une ouverture d’esprit ou d’une disposition au débat, même si le reste de ton propos est construit.
        Du coup pourquoi essayer de débattre face à quelqu’un qui n’est là que pour s’écouter parler ?

      • Wow, me voilà passé en 3 commentaires de gauchiste à ultra-gauchiste à Trotsky. Arrêtez les mecs, je vais rougir.
        Déjà, concernant tes arguments, non, tu n’en as pas. Tu as énoncé ta position dans ton premier message, à savoir que les profs avec des fringues crades étaient ce qui mènerait la France au tombeau. Derrière, tu as éructé qu’il n’y avait pas d’espoir pour ceux qui pensaient pas comme toi et que leurs vêtements étaient vraiment très sales. Je suis désolé que tu penses qu’on parlait chiffons. Quand tu dis que plus on milite, moins on enseigne, là on a un début de quelque chose. Bon, personne n’a parlé de profs qui militent, mais on peut pas tout avoir.
        Concernant mes arguments, j’en ai, mais il me semble que tu te trompes sur mon intention : je ne suis pas là pour pousser une quelconque doctrine socialiste qui permettrait de prendre le contrôle des civilisations occidentales (ça, c’est le boulot des Illuminati. Soros vient de leur débloquer les fonds), seulement pour montrer que tu es un gros con hypocrite. Ce genre de mec qui pense que la retraite qu’il attend si impatiemment lui est tombée du ciel.
        En espérant avoir clarifié la situation.

      • En effet Schild, tu a parfaitement clarifié la situation ; relisez ce que j’écris au sujet de la rhétorique trotskiste, tout y est maintenant avec le passage aux insultes, vous aurez remarqué que moi je n’insulte pas (L’insulte ne déshonore que son auteur ; Confucius).
        Cet échange de post est un véritable cas d’école, à copier-coller et à citer en exemple à l’occasion.
        Et puis pour ma retraite, ha ha ha j’ai justement l’intention d’enfin me mettre à travailler et à investir dans mon travail quand j’y serai, parce que là, avec 8h/jour de boulot et les enfants à élever je ne peux rien faire. Avoir tort est une constante gauchise, ils sont incapables d’une seule pensée juste c’est fabuleux.

      • Titi18: « Schild, […]tu es un ultra-gauchiste, espèce proliférante et <<>> […]. Ce relativisme(celui de Schild) à tout va […]est signe d’un <<>> hors de tout espoir.  »

        Aucune insulte dans tes propos effectivement. (Confucius doti être en train de te chier dans la bouche :D) Un Alsheimer aussi avancé à seulement 55 ans c’est triste.

        « Avoir tort est une constante gauchise, ils sont incapables d’une seule pensée juste c’est fabuleux. »
        Bienvenue, camarade Titi18.

    • Bienvenue au club ! J’envisageais de poster un lien de l’article sur ce bon vieux réseau social de la fac et en faire une copie à toutes les scols (les champions du « Ah non mais il faut faire un stage, c’est obligatoire, mais par contre on signe pas de conventions vu qu’on est en grève :D »). Pas sûre qu’ils aient le sens de l’humour à ce stade, cela dit… En tout cas, bon courage camarade ! J’espère que les premiers mouvements de Janvier ne vous ont pas trop affecté et que vous faites partie des heureux élus ayant eu des notes au semestre dernier.

    • Ah putain, le Mirail… J’ai eu la joie d’y faire quelques passages quand les zadistes en déroute de Sievens y squattaient et que le blocage du budget de l’année empêchait qu’on chauffât les salles, c’était épique. Heureusement, je suis vite reparti. Et c’est triste, parce qu’en vrai, c’est une très bonne fac.

  17. Personnellement, j’ai bien rie. En effet, il ne faut pas tout prendre au 1er degrés mais j’ai bien aimé l’idée de l’arroseur arrosé (grand classique comme technique).

      • Je confirme, c’est même sévèrement réprimé par le code pénal (juste après l’article sur le port de la cravate texane), seule la CIA est habilitée à pratiquer ce genre de torture pourtant très efficace

    • Si on a affaire à des vegans, « Merguez party » fera très bien l’affaire. Et les CRS pourront en plus faire des barbecues comme ça, hop, odeur en plus.

  18. Le Gauchisme est une maladie mentale, la plupart du temps incurable. Ça tombe bien, ils sont pour l’euthanasie…

    • Ha avoir une conviction politique qui ne suis pas du tout celle de votre seigneurie c’est une maladie ?
      Après je trouve totalement ridicule cette pseudo grève.

      • Don’t feed the troll… le mec reprend le slogan des supporters de Trump

      • Ah, donc supporter Trump = troller.
        L’avantage avec ce genre de raisonnement c’est que l’on comprend instantanément à qui on a affaire.

      • On te parle de gauchisme, pas simplement d’orientation politique différente
        Mais bon…le nazisme aussi c’est juste une orientation politique differente.
        (et ca a fait moins de mort que les gauchistes en chef, Lenine/Stalline.)

        Mais ca les gauchiasses l’oublient. Enfin bon on voit ou ils sont. En fac de lettres psycho sociaux etc.

        Bizarrement dans les facs de science y en a pas de ces abrutis. Mais quelle surprise, juste une coïncidence!

      • OUé ! Stephane il est trop raison. Han !Au moins 3 raison. Gneh! Sans doute plus. Onakadir beaucoup raison. Duh! Il a allé dans la fac Stephane. La fac de science en plus. Ouhlalal ! la vrai fac de réel, celle ou ke le gens telligent ils viennent. Pas la fac des psycazoiseaux, pour les nuls qui sont pas comme Stephane. Il est super telligent, Stephane, il faire la fac et avoir dix plômes. Gnehgneh!
        En plus il aimeré les zommes avec pitite moustache. Comme moi. Duh ! PAs les zommes avec grosse moustache, comme les pas Stephane.

        Moi si i se presente au nénéction je votera Stephane. Je demander a ma Maman de l’écrire sur un boudpapié pour le jour ou kon vote. Gneh!

      • Bun pour rester franco français (car je pense qu’on a quand même plus de choux que certains de nos voisins) l’extreme gauche à quand même fait moins de morts que l’extreme droite sur le territoire. Je me trompe ?
        Bon je suis une sale gars sortie d’histoire et archéologie.
        N’en déplaise à Stéphane qui va me faire un gros poutou quand il va apprendre que je gagne ma vie depuis 20ans comme informaticien, comme quoi amis de Tolbiac aucun destin n’est tracé. Hasta la victoria siempre!

      • Quand il faut se restreindre a la France pour réussir a justifier que l’extrême gauche est moins dangereuse que l’extreme droite, ca veut tout dire….

        Vous êtes sortis d’histoire geo pour faire de l’info ? Quand je disais que ces facs ne servent a rien…

      • Quand il faut faire un amalgame gauchiste = URSS pour réussir a justifier que la « gauche » est dangereuse, ca veut tout dire…. a fortiori quand on légitime l’extrème droiteparce que « moins dangereuse » que l’extrème gauche. (Je suis fort aise que vous préfèriasses le pipi au caca)

        Vous(Stephane) êtes sortis d’info pour improviser de l’histoire-géo? Quand je disais que ces facs ne servent a rien pour les cons. Ca rend juste les cons instruits et les très cons pédant, à défaut d’instruction. je vous laisse deviner si vous êtes cons ou très con, Stephane.

      • Nan Stéphane a mon époque le développement relevait de l’autodidactisme.

        Et nous sommes en France tu parles de problèmes franco français donc je reste centré sur vos petits nombrils de francs. Étant breton je ne me sens nullement concerné. Ça fait une paye que j’ai décidé de ne plus faire partie de votre communauté.
        En gros depuis que vous entends beugler on est chez nous et que petit j’ai appris nos ancêtres les gaulois alors que ce sont pas les votres mais les miens. On est toujours l’étranger de quelqu’un et en l’occurence vous êtes mes étrangers. Je vais quand même pas me faire emmerder par des parvenus présents sur le territoire seulement depuis 1500ans.

      • >Quand il faut faire un amalgame gauchiste = URSS pour réussir a justifier que la « gauche » est dangereuse, ca veut tout dire…. a fortiori quand on légitime l’extrème droiteparce que « moins dangereuse » que l’extrème gauche.

        Rappelle moi quel est le danger de l’extreme droite en France. Au fait vient pas me parler de nazis hein, t’as pas le droit, Ca serait un amalgame.

        >Et nous sommes en France tu parles de problèmes franco français

        Ah non je parle d’une idéologie mortifère partout dans le monde. Je n’ai nullement limité ça a la France moi. (mais bon, la sénilité la encore…)

        >Nan Stéphane a mon époque le développement relevait de l’autodidactisme.

        Ok, voila la raison de vos commentaires séniles. (Et quand bien même la logique s’apprend en faisant de s maths, pas en apprenant par cœur ce qui s’est passé a une époque revolue…) Et puis l’info c’est vaste…compte tenu de votre manque de logique, vous écriviez des docs ? Ou des cahiers de charges…
        Ou pire…vous faisiez vraiment de l’info genre la gestion de paye de l’armée…

      • Au au fait, t’as beau etre senile t’est pas assez vieux pour être autre chose que français, meme si t’es né en Bretagne duconlajoie.
        Si tu te sens étranger, c’est juste parce que t’es pas foutu t’intégrer en France, comme tout minable qui se vautre dans une histoire qui n’est pas la sienne pour se croire ‘particulier’.
        L’étranger c’est bien toi, qui refuse la france.

      • « Rappelle moi quel est le danger de l’extreme droite en France. Au fait vient pas me parler de nazis hein, t’as pas le droit, Ca serait un amalgame. »

        Ah non je parle d’une idéologie mortifère partout dans le monde. Je n’ai nullement limité ça a la France moi. (mais bon, la sénilité la encore…)

        Tu m’épargne les doigts, j’ai eu qu’a faire un copier/coller.

      • Bravo tu t’aperçois même pas que t’es d’accord avec moi gauchisme et extreme droite, c’est de la merde. du meme niveau. Sauf que les cons de gauche maintiennent que eux sont gentils.
        Vla le niveau de réflexion que tu montres…

      • Pour information, vos propos quelques commentaires plus haut, Stephane: « On te parle de gauchisme, pas simplement d’orientation politique différente
        Mais bon…le nazisme aussi c’est juste une orientation politique differente.
        (et ca a fait moins de mort que les gauchistes en chef, Lenine/Stalline.)
        Ou après votre confusion gauche= communisme, (que vous nous avez rerefaites), vous justifiez que l’extrême droite c’est mieux que l’extrême gauche.

        « Rappelle moi quel est le danger de l’extreme droite en France. »
        Avec le gros sous-entendu que l’extrême droite en france n’est pas dangereuse.

        Ca doit être compliqué dans votre vie de tout les jours de ne pas être d’accord avec vous-même. Le moment du laçage de chaussures doit notamment être des plus cocasse.

      • Toi tu utilises des scratchs vu ton niveau de lecture.
        Le gauchisme, c’est pas ‘la gauche’ hein…(un indice : utiisation de la terminaison isme…)
        Quand au danger de l’extrême droite en France actuellement, va s’y exprime toi. Les gauchistes, eux, ce sont les dégâts tous les jours en attendant…

      • je ne suis pas étranger Stéphane, je suis chez moi, contrairement à toi :)
        Tu nous la joue à la romanian style? c’est la trêve hivernale depuis 1500ans faut pas nous virer?
        Tu vois nous aussi gros de cons de gauchistes on peut passer en mode nazillon…
        Ce que n’ont jamais arrêté de faire les corses remarque, on aurait du être aussi con qu’eux tien.
        Pour les payes de l’armée, ça ça a été pensé par de vrais scientifiques comme toi, tout comme le super algorithme de parcoursup. Ça c’est du boulot de scientifique. Tellement beau boulot qu’il faut une procédure cada pour accéder à votre code qui a du être encore une fois torché à la va vite pour une sommes indécente grâce au tonton travaillant dans le bon ministère.

      • >Je ne suis pas étranger Stéphane, je suis chez moi, contrairement à toi :)

        Quand je disais que l’hitoire mal digéré, c’est parfait pour les cretins.. Definis toi come francais et on en reparle.

        >Ce que n’ont jamais arrêté de faire les corses remarque, on aurait du être aussi con qu’eux tien.

        Tu l’es aussi con qu’eux, je te rassure.

        >Pour les payes de l’armée, ça ça a été pensé par de vrais scientifiques comme toi,

        Non ca ete pensé par des vrais cretins dans ton genre, sorti d’histoire pour faire de l’info et on en voit le resultat.

        >tout comme le super algorithme de parcoursup. Ça c’est du boulot de scientifique.

        Raté, encore une fois, c’est du boulot de politique, encore une fois.

        >Tellement beau boulot qu’il faut une procédure cada pour accéder à votre code qui a du être encore une fois torché à la va vite pour une sommes indécente grâce au tonton travaillant dans le bon ministère.

        Wep, qui embauche des merdes sortis d’histoire recase dans l’info pour trouver un boulot et embauche parce que tellemnet mauvais qu’is peuvent pas pretendre a un vrai salaire. Ca pullulle en SSII…

        Tu confirmes a 100%

  19. cher Odieux, je peine à croire les commentaires que je lis…à moins qu’ils ne soient également au 3è degré.
    Vive la contagion de ces grèves, ils ne manque plus que les agriculteurs et les routiers pour enflammer le blocus général et souffler ce gouvernement de mierda et ses projets si sombres.

    • Et mes cousins bonnet rouge. En plus nous les bretons sommes des illuminatis ça fait des années qu’on vous refourgue des crêpes pliés en triangle notre symbole de domination mondiale

      • merde faut pas me laisser lire des trucs pareil quand je bois mon thé, après quand j’explose de rire, ça ressort par le nez c’est degueu…

  20. J’ai un peu rigolé, l’O.C, mais quand même pas mal déçu: TOLBIAC… y avait pas plutôt un truc à faire (plus duraille que de suivre les traces de Goscinny) avec quelqu’un de plus évident, un nommé … CLOVIS….. le vase de Soissons, le coup de hache dans la tête, toussa…. non ? Je dis ça je dis rien, mais combien de lecteurs du blog ( ceux de passage of course) vont maintenant croire que Tolbiac était une bataille César / Vercingéto. ?

    • Au vu des réactions avec les références aux sièges de Gergovie et d’Alésia, j’imagine la séance d’étripage virtuel s’il avait métaphorisé avec une bataille rangée! On aurait pu y voir un appel à la violence méchante et préméditée, ce qui n’est pas du tout son genre.

  21. Une belle brochette de réacs et de juges planqués derrière leurs écrans, comme d’hab.. Si vous êtes si satisfaits de macron et de son monde, alors n’oubliez surtout pas de refuser vos 5 semaines de congés payés, la sécurité sociale et aussi tous les conquis sociaux de 1936 et 1945(oui vous savez, ceux mis en place par les grévistes et le cnr, communistes inclus).

    Sinon fermez vos gueules bande d’assistés pleurnichards.

    • Les Helvètes ont refusé, en votation fédérale, il y a quelques années, les 6 semaines de vacances. Ils savent que les vacances, c’est tout de même le travailleur qui les payent!

    • Comme si c’était le monde de Macron…
      C’est le monde qui résulte des 50 dernières années, des choix des français et de leurs « élites ».
      Macron n’est que la touche finale, le libéralisme à l’anglo-saxonne pur et dur.
      Mais totalement décomplexé et avançant à visage découvert contrairement aux décennies précédentes.

    • Pour le coup bien qu’oppose a Macron je suis a fond pour la selection a l’universite.
      si il pouvait prendre exemple sur le Japon et ferme tout un tas de fac de psycho soviaux ca serait pas mal.
      On a besoin d’ingenieurs et de techniciens, pas de ces parasites.de merde qui ne sont bons qu’a remplir de la paperasse (qu’on délocalise de plus en plus aussi…)
      Raison pour laquelle il y a une augmentation croissante de paperasse a remplir en triple exemplaire, pour justifier l’existence de ces parasites de merde.

      • « On a besoin d’ingenieurs et de techniciens, pas de ces parasites de merde qui ne sont bons qu’a remplir de la paperasse »

        Moui.
        Et plutôt que de répéter comme un brave petit ce qu’on vous a inculqué, si vous mettiez votre cerveau en route ?
        Tous ces discours mitonnés aux petits oignons, bourrés d’éléments de langage et d’effets rhétoriques, ces stratégies psychosociales éprouvées (pied dans la porte, effets d’engagement ou d’escalier pour les premiers qui me viennent) ; et puis la façon de construire un sondage pour obtenir le résultat voulu, et les mignardises du type modification du calendrier électoral (sans aucune conséquence, comme on a pu le voir), les leurres, etc. Vous pensez qu’ils les sortent d’où ? Des facs de maths/phys/bio ?
        Qui connaît l’humain peut le manipuler.
        Et je dois reconnaître que c’est plutôt bien vu d’avoir réussi à persuader une bonne partie de la population que ces savoirs ne servent à rien.

      • Ahahaa sauf que les couillons qui se font manipuler, ce sont surtout les abrutis qui ecoutent les discours sans comprendre une seconde que ca tiens pas physiquement ou scientifiquement parlant.
        C’est pour ca que les 3, 4 méthodes de manipulation des masses foncitonnent d’ailleurs.
        Et ces methodes sont connues des vendeurs de camelote depuis que le commerce existe.
        Alors financer des facs des annees pour des methodes que tu vois au marche tous les samedis comment dire…
        Ferait mieux d’apprendre aux gens a compter…verraient que leur promo ‘le second a 50%’…bah ca fait pas 50% de reduction…
        D’ailleurs qui va dans ces filieres….bah les plus cons, et les plus manipulables…

      • Et comment on apprend l’esprit critique à la population, si on en empêche une partie d’entrer à la fac ?

      • Bah regarde qui les empêche d’aller en cours actuellement….les gauchistes…
        Et on les empeche pas d’aller a la FAC, on les empeche d’aller la ou ils ont pas le niveau de toute facon, vu qu’ils sont trop cons pour s’en rendre compte par eux meme.

      • Il me semble que les plus grands esprits de l’histoire n’étaient pas toujours de « purs » scientifiques, ni de « purs » littéraires, mais bien souvent des gens capables d’exceller dans ces deux domaines. Depuis Pythagore de Samos jusqu’à Leonard de Vinci on n’a pas vu l’intérêt de cette guerre stérile entre gens instruits.
        A la Renaissance en particulier, on considérait comme nécessaire de faire ses « humanités », ce qui n’excluait ni les mathématiques ni le latin.
        J’ajouterais qu’on n’a jamais eu besoin d’être instruit pour faire preuve d’esprit critique, l’instruction et l’intelligence étant deux choses différentes. Par contre on a besoin de savoirs littéraires pour l’exprimer, et il n’est pas inutile d’avoir des savoirs scientifiques pour ne pas se prendre les pieds dans le tapis.
        Reste qu’après avoir vu ce qui s’y passe, je doute que les occupants de Tolbiac aient un quelconque rapport avec les « humanités » susnommées, ne sachant pas s’exprimer et traînant visiblement plusieurs tapis à chaque pieds.

      • >Il me semble que les plus grands esprits de l’histoire n’étaient pas toujours de « purs » scientifiques, ni de « purs » littéraires, mais bien souvent des gens capables d’exceller dans ces deux domaines.

        Les plus grands esprit de l’histoire ont très très très (y a en a t’il eu, aucun ne me vient a l’esprit en fait) rarement été des pur littéraires. Par ce que la littérature n’enseigne en rien la logique, et que le langage permet tous les sophismes et les propositions indécidable à foison. Rien de plus facile de raconter n’importe quoi dans la plus parfaite maitrise de la langue.

      • « Rien de plus facile de raconter n’importe quoi dans la plus parfaite maitrise de la langue. »

        Vous êtes la preuve vivante qu’on peut raconter n’importe quoi sans même maîtriser la langue, mon bon.

      • Merci de confirmer ce que je disais, Allya, vous en êtes la parfaite représentation. Merci de vous donner en exemple.

    • ouais j’acquiesce Tda ca commence a puer le parvenu par ici, cela se prétend cultivé, cynique, blablabla… Juste des réacs!!!,Je ne vais pas revenir vu le public et les commentaires il y a les mêmes au Figaro. Vous êtes beaux à moquer Stéphane il est court intellectuellement, mais vous, vous êtes des moutons et vous me faites gerber!!

      • Ouais tandis que toi tu dis tout pareil que tda, c’est totalement différent !

      • Et ben nettoie ta gerbe, maintenant, c’est sale! Putain de punk à chien: la porte est ouverte il rentre, il braille un truc incohérent parsemé de mépris, il gerbe et il se barre.

      • Chao Jean Francois, retourne dans les jupons de Marie Chantale, question intellectuel, vu le mouton qui n’est pas foutu faire autre chose que +1 au commentaire d’un autre, t’a montre tes propres limitations.

    • Si l’on va par la personne n’a demandé la démocratie mis à part quelques ancêtres en 1789…tout comme les zakissociaux en 36

      • Tu peux mettre la démocrassie sur l’autre oreille si tu veux, elle entretient un semblant de légitimité en balançant des privilèges à certaines clientèles aux frais de la collectivité, exactement le genres de privilèges abolis par nos ancêtres… en 1789 ;-)

      • Sérieux, vous êtes trop drôles, tous les deux… :’-)

        Vous êtes conscients que les zakissociaux de 1936 et d’un peu avant (depuis Waldeck-Rousseau) ne sont jamais que la récupération de tout ce que la loi Le Chapelier de 1791 avait détruit au nom de la lutte contre les privilèges ?

        Que les braves gens qui ont « aboli » les privilèges en 1789 ont décidé tout juste trois mois plus tard de se partager entre copains les biens de l’Église, l’élite préexistante (via nationalisation puis vente à vil prix), héritant ainsi de la lourde tâche de soigner les pauvres, qu’ils ont abandonnée aux communes dès 1796 parce que ça coûtait trop cher ?

    • Je vois que toi aussi en tant que bon breton tu rêves de decapiter notre président nos députés et sénateurs
      TOUT LE MONDE IL EST BEAU TOUT LE MONDE IL EST GENTIL.
      Sous VGE avec pasqua porteur de valises, le questeur du sénat (3ieme ou 4ieme personnalité de l’etat Excuse du peu) se faisait engueuler car il n’avait pas dépensé toute la caisse noire en affiche….alors que le pauvre était heureux d’avoir pu faire des économies à l’etat…..en même temps que veux tu
      Pour info son surnom était le loup, surnom qu’il devait à son passage dans la résistance n’en déplaise à l’OC qui adore le mauzer

  22. Mais ce n’est pas la statue de Jules, ça, si?

    Bon sinon, quand je vois ça, je n’ai qu’une envie, c’est de déclamer des vers (moment théâtre contemporain…. donc forcément, il faut le dire nue avec des fleurs dans les cheveux et le chien hurlant à la mort) :

    Rome, l’unique objet de mon ressentiment !
    Rome, à qui vient ton bras d’immoler mon amant ! (ou la wi fi, on sait plus trop qui immole qui)
    (etc..etc….)

    voilà. Merci.

  23. Etant étudiante au Mirail de Toulouse (mouvements de grèves depuis Janvier pour nous, qui dit mieux ?!), vous avez rendu tout cela bien moins stressant, d’un coup. Même en respectant le droit de grève, de manifestation, de protestation, etc., les méthodes deviennent problématiques, surtout pour les gens apprenant à distance et les boursiers. En rire n’était pas gagné, mais dès le « socio-psycho » j’étais perdue (et j’étudie la psycho après un cursus de bio, je peux témoigner de la véracité du propos) et le « moyennedesix » m’a achevée, je pense vous le piquer pour parler de certain(e)s camarades :)

    Quant à certains commentaires… Relisez le titre du blog et buvez un petit verre d’eau fraîche ! Rire de quelque chose ne veut pas dire que l’on s’y oppose, encore moins que l’on approuve l’alternative. Le monde n’est pas manichéen, souriez un peu.

  24. Bon ça devient trop calme 😁je vais donc faire de la pédagogie comme à midi et expliquer the méthode Manu

    Je baisse les APL et je demande gentiment aux bailleurs si ils peuvent
    baisser leur loyer.
    Je supprime l’ISF et je demande gentiment à ce que cet argent soit
    réinvesti en France.
    Je supprime les droits des salariés et je demande gentiment à polo le
    chomedu de faire son taf en proposant des formations (refusées même aux
    gens en CSP).
    Le maître mot étant gentillesse 😜

    Quand les pavés volent, comme de grands oiseaux gris,
    en plein dans la gueule des flics au regard surpris.
    Quand au père Gataz, lorsque partout l’on entend
    le bruit des matraques sur les crânes intelligents.
    Dans la douceur de la nuit, l’Élysée m’offre son abri,
    et je pense à La macronerie , ceux qui ont dit :
    Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil !

    Copyright Jean Yanne ;)

  25. Hélas, je suis pas sûr qu’on ait le droit de laisser mourir de faim tous ces petits c… euh tous ces jeunes gens engagés dans une lutte pour la protection de notre modèle social/le droit de choisir/les ptits lapins tout meugnons. A part cela, cette technique ne marcherait pas contre une ZAD en plein air (parce qu’il parait qu’on peut y faire pousser des trucs dans le sol), mais dans le sol d’une fac parisienne, je pense que c’est plus complexe (à part peut être des champignons).

  26. Pas mal vu mais la comparaison est quand même vacharde pour Vercingétorix…
    Ah, un instant… » Vers Saint Jetto quoi ? » me demande mon voisin qui est en L3 d’histoire. Je m’en vais tenter de lui expliquer.

  27. Ces filières sont les déversoirs d’un bac donné à tout le monde et sous l’emprises d’idéologues. On manque de techniciens, d’ouvriers spécialisés, d’ingenieurs, de conducteurs d’engins de chantier, d’entrepreneurs, d’artisans, de créateurs mais on fabrique à la tonne des gens dont la seule compétence s’arrête à citer Bourdieu et coller des affiches ou pas loin. Donnons leur le précieux diplôme avec 12 ils pourront pointer à pôle emploi en paix avec.

    • Alors déjà, non, on ne manque pas d’artisans ou de techniciens. On manque juste soit-disant trop de fonds pour en engager, comme par ailleurs les profs, les infirmiers, les chercheurs…
      De deux, non, les études n’ont pas pour but de te donner un boulot, elle ont pour but de te donner de la culture. Après, si tu penses que les citoyens ne sont là que pour consommer et payer des impots, ça peut toujours se défendre…

      • >Alors déjà, non, on ne manque pas d’artisans ou de techniciens.

        Si. Déjà première connerie. Des gens bien formés dans les formations scientifique/technique, il y en a pas tant que ca. (ca demande un QI supérieur à la moyenne, bah oui, on peut pas blablater une solution dans ces domaines)
        Sinon y en aurait une tonne au chômage.
        Hors qui est au chômage: bah ceux qui sortent des tes temples de la connerie que sont justement les fac de psycho sociaux.

      • Je subodore le troll, mais allons-y gaiement…

        Si. Dans beaucoup de secteurs, le bâtiment par exemple, il y a un manque criant de personnel qualifié. Les lycées professionnels, qui donnent pourtant accès à des métiers valorisants, sont vus par la plupart des élèves et des parents comme un choix par défaut. D’autre part, l’État n’est pas le seul employeur ; de nombreuses entreprises cherchent désespérément à embaucher mais ne trouvent personne de qualifié.

        Les études financées par l’État ont pour but de former des individus afin qu’ils soient utiles à la société. Or tout le monde n’est pas fait pour les études : si former un élève brillant qui veut devenir sociologue a du sens, ce n’est pas le cas pour beaucoup d’étudiants qui végètent dans les facs de SHS… Et qui finiront à bac+5 par trouver au mieux un bullshit job dans une multinationale (horreur !), au pire un petit boulot aliénant dans une de ces mêmes multinationales. Ce n’est pas rendre service à ces personnes, ni à la société.

        Penser que les études sont un dû inconditionnel pour tout le monde relève du pire individualisme démagogique qui soit, bien loin de la solidarité de gauche dont se revendiquent les contestataires. Ceux qui veulent se cultiver peuvent très bien le faire sans être étudiants : je rappelle qu’on a en France la chance d’avoir un très bon réseau de musées et bibliothèques très accessibles, qu’Internet offre un nombre incroyable de possibilités de se cultiver, que beaucoup d’universités proposent des MOOC gratuits et qu’en dernier ressort, il est souvent possible de fréquenter les facultés en tant qu’auditeur libre. Du reste et pour les plus motivés, je rappelle que la formation continue est une réalité en France (mon père est ainsi passé d’un BEP à un master), même si elle reste très méconnue et améliorable…

      • Et je me joins à ces réponses pour confirmer qu’il y a actuellement une grande pénurie d’ingénieurs. D’ailleurs, ces derniers le savent très bien et font grimper quelque peu leur salaire.

  28. On répète en boucle que les manifs et les hashtags ne servent à rien, mais quand on devient plus actif, on hurle à la prise d’otage.

    Oui, je sais que c’est un billet humoristique, mais je ne serrais pas choqué de le voir tel quel chez BFMTV.

    Sinon, si on est pas content, on est sensé faire quoi ? Fermer notre gueule ?

    • Vous avez toute une batterie de moyens légaux pour vous faire entendre. Et je suis sûr qu’avec un peu d’imagination, vous pouvez en trouver d’autres.
      Mais les autres étudiants, ceux qui souhaiteraient étudier et passer leurs partiels, ils sont censés faire quoi, quand une minorité les bloque ?

      • Tout à fait d’accord. Tout est dit. C’est bien ce qui est le plus dérangeant dans l’affaire.

    • >On répète en boucle que les manifs et les hashtags ne servent à rien, mais quand on devient plus actif, on hurle à la prise d’otage.

      Être actif veut pas dire aller chier dans le jardin de son voisin. Mais bon la mentalité de gauchiasse va de paire avec la merde..

  29. Ce qui me fait bien marrer ici comme ailleurs ce sont les pleurs sur des gens minoritaires qui agissent.
    Mais personne n’a jamais empêché les 1500 glandus étudiants qui ne s’expriment pas de voter contre le blocage les loulous. Comme personne n’a empêché de voter tous les glandus qui se plaignent de leur président sans avoir été voter. La majorité silencieuse elle n’a pas la parole, elle ne sert à rien dans les choix politiques et tout se passe toujours sans elle, c’était vrai à Rome comme partout dans le monde.

    • Vous voulez dire, comme lorsqu’une AG où tous ces « glandus » sont allés voter contre le blocage, mais pouf, le lendemain, nouvelle AG où surtout on invite personne sauf nos copains, et boum, re blocage parce que la démocratie c’est mieux quand c’est qu’avec des gens qui pensent comme nous ?

      • Encore une fois : tout à fait d’accord. Quand un vote ne plait pas, pas grave, on en refait un entre personnes du même avis. C’est plus facile. Et on met les autres (forcement des idiots) devant le fait accompli.

  30. >Mais personne n’a jamais empêché les 1500 glandus étudiants qui ne s’expriment pas de voter contre le blocage les loulous

    Bah si, et violemment, en les empêchant d’entrer dans les amphis bondes de gauchiasses qui votent entre eux pour les autres.
    C’est d’ailleurs comme ca que ca fonctionne, et qu’effectivement, y a donc que des connards qui prennent le pouvoir.

    Tiens un exemple, le vote electronique qui les mets en minorite n’est pas reconnu comme valide.
    Bref le vote, c’est que le leur et qui va dans leur sens qui compte.
    Et amusant, si aujourd’hui il va pas dans leur sens, faut absolument le recommencer demain!
    Ca me rapelle un referendum sur l’europe tiens.

    >La majorité silencieuse elle n’a pas la parole, elle ne sert à rien dans les choix politiques et tout se passe toujours sans elle, c’était vrai à Rome comme partout dans le monde.

    Et oui. Et a force c’est le plus connard qui gagne, et ca part en couille pour tout le monde. Parce que les gens sont des moutons qui se laissent mener a l’abattoir par le chien qui hurle le plus fort.

    • « Bah si, et violemment, en les empêchant d’entrer dans les amphis bondes de gauchiasses qui votent entre eux pour les autres.
      C’est d’ailleurs comme ca que ca fonctionne, et qu’effectivement, y a donc que des connards qui prennent le pouvoir. »

      Tout fait Stephane, malheureusement c’est la réalité que vous décrivez ici. Mais il ne faut rien dire : c’est de la démocratie, mon bon monsieur !

    • « il est interdit d’interdire », qu’ils disaient. Alors les cheveux cassants et les pointes sèches ont droit d’exister. Les pauvres…Déjà que les végan veulent voir disparaitre tous les animaux carnivores… Halte au génocide de partout ! Non mais…

  31. Dans le monde-cauchemar imaginé par G.Orwell le sens des mots est totalement subverti, les mots ne sont plus qu’un moyen de diffuser une propagande destinée à conditionner et manipuler les cerveaux humains.Ainsi en France actuellement la répression de masse qui s’abat sur tous les Français & toutes les Françaises qui osent critiquer,contester les mesures stupides et injustes du gouvernement macron sont « extrèmement violents » tandis que les forces de l’ordre utilisent des moyens simplement dissuasifs (gaz lacrymogènes + grenades de désencerclement + flash ball + matraquage & tabassage de manifestants à terre).Le nombre d’arrestations arbitraires & de mises en garde à vue atteint des chiffres records ….dans un Etat dit démocratique.Devra-t-on demain parler de « prisonniers politiques » arrêtés pour délit d’opinion et de manifestation ?C’est le chemin que nous prenons car le gouvernement macron,sans doute le gouvernement le + illégitime et le + détesté de toute l’histoire de la République,ne peut désormais se maintenir au pouvoir que par le recours à la peur,à la force et à la propagande.Ces gouvernants envisagent le pouvoir comme leur propriété.Selon eux tous ceux qui contestent leur pouvoir sont dans l’illégalité c’est pourquoi ils dissuadent les manifestants de manifester !De la même façon l’Etat de droit est devenu leur propriété.Ainsi ils prétendent refuser la xénophobie,ils disent aux étudiants étrangers « Bienvenue en France » et pourtant ils multiplient par 15 (!!!!) les droits d’inscription à l’Université.Un étudiant étranger devra s’acquitter de la somme de 3770 euros/an s’il est en master ou en doctorat.Cette mesure européiste,profondément injuste et discriminatoire,sera peut-être étendue à l’ensemble des étudiants français par la suite ?

    Faire barrage au gouvernement macron n’est plus seulement une action de salubrité publique, c’est une obligation morale.Nous devons nous révolter !

    • Alors déjà pour commencer la moindre des choses quand tu écris un commentaire sur les mots privés de leur sens pour devenir des outils de propagande c’est de l’écrire correctement. « Ainsi en France actuellement la répression de masse qui s’abat sur tous les Français & toutes les Françaises qui osent critiquer,contester les mesures stupides et injustes du gouvernement macron sont « extrèmement violents » » : la répression de masse sont extrèmement (on admire l’orthographe du « extrêmement) parce que » la répression » est clairement un pluriel ou c’est juste que tu t’es même pas relu et que tu as oublié la moitié des mots de ta phrase ?
      Ensuite la différence fondamentale entre des casseurs et les forces de l’ordre c’est que les deuxièmes sont là pour faire régner l’ordre, précisément. Si tu vivais à Paris, tu saurais que plus personne n’ose sortir par peur des gilets jaunes. Pour ne citer que des exemples concrets de mon environnement proche, le club de maths auquel je vais tous les samedis a été annulé cette semaine parce que l’ENS n’ose plus ouvrir ses portes à qui que ce soit, excepté ses étudiants, et ma professeure de clarinette a dû annuler un cours qu’elle devait donner sur place. Les gilets jaunes privent donc les Parisiens et bien d’autres Français de la plus élémentaire liberté de circulation, ce qui me paraît assez contradictoire avec l’État de droit que tu prétends défendre.
      Concernant les arrestations arbitraires, je serais curieux de connaître tes chiffres, tes sources et les preuves de ce que tu avances.
      Quand tu dis qu’on parlera demain de prisonniers politiques arrêtés pour délit d’opinion, il me semble en effet qu’on est bien dans la thématique de 1984. Parler de prisonniers politiques pour un mouvement qui prétend délivrer un message mais n’a pourtant aucun porte-parole et qui prive les honnêtes citoyens de leurs libertés tout en tabassant des policiers, voilà en effet un bel exemple de manipulation des mots.
      Pour ce qui est du gouvernement « illégitime », il me semble qu’il a gagné les élections présidentielles dans les règles. Prétendre qu’il est illégitime, c’est ne pas reconnaître le vote, qui est pourtant le fondement de tout système démocratique. Ou alors il faudra que tu me montres que les élections ont été truquées ou que des gens ont voté pour Macron contre leur gré.
      Passons maintenant à cette histoire d’étudiants. Quel est le rapport avec les gilets jaunes, l’État de droit et tout le reste de ton commentaire ? Premièrement, il me semble naturel que les étudiants français payent moins cher pour les places dans les universités et y autant accès en priorité puisque leurs parents paient des impôts en France, contrairement à des étudiants étrangers. Deuxièmement, qui parle d’étendre l’augmentation du tarif à l’ensemble des étudiants ? C’est une supposition gratuite et sans fondement que tu fais parce que tu n’as pas assez de vrais arguments.
      Et concrètement quand tu parles de se révolter ça veut dire quoi ? On va aller renverser par les armes notre gouvernement parce que c’est notre obligation morale ou en fait tu comptes juste rester derrière ton clavier à faire des grandes phrases (dire des conneries) sans rien de concret derrière ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.