L’Honneur de la Légion

En ce début d’année, et comme le veut la tradition, nos amis journalistes n’hésitent pas à courageusement dresser la liste des nouveaux nominés à la Légion d’Honneur. Et à surtout ne pas se demander pourquoi certains la fuient comme la peste.

Du coup, allez, c’est bien parce que c’est vous : une image cliquable.

Honneurlegioncap

Les sites d’informations aujourd’hui : vivre en 2015, c’est définitivement trop bien. Allez, cliquez donc, brigands !

 

Et bonne année bien sûr, comme on dit.

83 réponses à “L’Honneur de la Légion

  1. Dire que mon arrière grand père a été décoré officier pour services rendus à Verdun en 1916… Il doit se retourner dans sa tombe avec cette liste de Pieds Nicklés…

    • Bonjour Mr Connard. Vous auriez pus ajoutez Mimie Maathy, et le très sympathique et humaniste Pierre Berger

      • IL y a une explication assez simple pour ces 2 là….
        p. berger a enculer mimi mathy en pensant que c’était une gamine….Et hop légion d’honneur pour les 2…………

  2. Voyons, ne soyez pas mauvaise langue, Mimi Mathy est au moins aussi honorable que Jean Moulin. Pour les téléspectateurs de TF1 au moins.

    • Soyons honnêtes. Mimi Mathy, en plus de ses miracles quotidiens, mène un noble combat pour que les sales pauvres fainéants; ils aient un peu à manger pendant qu’elle se repose au Ritz (de ses éreintants concerts donnés la main sur le cœur). C’est carrément plus la classe que la pseudo-révolte de ce vilain germanophobe communiste de Moulin.

  3. Un point qui n’est pas abordé mais qui est pourtant très important de mon point de vue en ce qui concerne la légion d’honneur, c’est que pour l’obtenir il faut en faire la demande. Donc en gros, les gens vraiment modestes ne devraient pas la demander et donc ne pas l’avoir.
    Un autre point intéressant c’est qu’il existe des quotas. Mon père, à une époque cadre dirigeant à Air France, en avait un certain nombre qu’il pouvait attribuer à qui bon lui semblait chaque année (il aurait pu se l’attribuer à lui même si il avait voulu d’ailleurs) et comme il s’en foutait pas mal, la donnait à qui le lui demandait poliment (même pas besoin de pot de vin, n’allez pas croire ce que je n’ai pas dit)

    • Bref tout ça pour dire que cette décoration ne veut pas dire grand chose, puisque tout un chacun peut y prétendre et l’obtenir sans trop de difficultés pour peu qu’on ait un minimum de connaissances et une raison bidon (« a aidé au développement du parc floral de la ville, grâce à un engrais révolutionnaire et des méthodes artisanales », cher OC, vous pourriez y prétendre vous aussi!)

    • En fait, votre premier point est faux. Il faut bien qu’il y ait une demande, mais qui n’émane pas forcément
      – loin de là – de la personne nommée. Donc ça n’a rien à voir avec de la modestie, et ceux qui la refusent ne le font pas après en avoir fait la demande.

      • Je l’avais précisé deux réponses plus bas. Mais ce n’est pas faux pour autant, il faut bien en faire la demande. Donc si c’est quelqu’un de votre entourage qui le fait alors que vous ne la voulez pas, c’est qu’elle vous connaît bien mal (mais ça arrive apparemment). Si l’entourage sait que la personne est trop modeste et la refusera, il n’en fera pas la demande a priori. Donc si, c’est bien en grande partie une question de modestie.

    • Non
      « 1. Doit-on demander la Légion d’honneur pour l’obtenir ?
      Non, comme l’expliquait déjà Rue89 en 2009 : il est impossible de se porter candidat à un grade de la légion d’honneur. C’est une tierce personne qui doit proposer votre nom.

      En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2015/01/02/la-legion-d-honneur-en-5-questions_4548550_4355770.html#FFuACdwEZTyE2548.99 »
      Source : Le Monde
      http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2015/01/02/la-legion-d-honneur-en-5-questions_4548550_4355770.html

      L’article est plutôt bien fait, et le premier commentaire est marquant :

      « Alain Fourmaintraux 02/01/2015 – 16h00
      Simple médecin hospitalier, un sous-préfet m’a proposé une décoration si je votais « bien » dans une assemblée médicale hospitalière en faveur de la promotion d’un de ses protégés. Quel mérite ai-je donc ? lui ai-je demandé. Mérite ? Enfin, docteur croyez-vous qu’une décoration récompense jamais un mérite ? Elle récompense un service, alors rendez service ! Je n’ai pas « bien » voté et même expliqué pourquoi je ne votais pas « bien ». Et, bien entendu, mon honneur est de n’avoir pas été »

    • Premièrement non seulement la LH se demande mais et de plus elle s’achète !
      Je crois que certains devraient éviter de raconter ce qu’il ont lu sur le net ou ailleurs, et se fier à ceux qui parlent de faits, de situations vécus.
      La LH coute entre 45.000 et 60.000 euro, tout dépendra d’une période électorale ou pas.
      Elle est aussi plus facilement attribuable si le demandeur démontre qu’il/elle a écrit un « pseudo » bouquin et participé à qq repas mondains …

    • En fait quelqu’un d’autre peut en faire la demande à la place de l’intéressé, mais si il ne l’a pas fait c’est peut être que ça ne l’intéresse pas . Ca sert juste à flatter l’ego.

    • Il me manqué également la fin. Si quelqu’un avait une explication ou, encore mieux, une solution, ce serait fort sympathique.

      • F5 jusqu’à ce que la bougresse daigne charger en entier ? Les grosses images ont parfois cet effet sur les petites connexions (en mode « han, ça rentrera jamais dans le navigateur »). Continuez à y croire ?

    • Ah tiens c’est amusant ça ! Au moment où je vous plaignais, voilà que l’image s’achève désormais par une partie noire quand j’essaie de la charger ! Du coup, j’ai fait des tests pour vous et j’ai bien une solution : téléchargez-la. C’est un problème de navigateur qui fait des siennes, pas de fichier : j’ai rouvert l’image sous un logiciel galerie de base, et tous les pixels étaient en place.

      • Moving and potent! You have absolutely got a way of reaching folks that I haven’t seen very often. If most people wrote about this subject with the eloquence that you just did, I’m positive people would do much more than just read, they’d act. Great material here. Make sure you keep it up….

  4. Raaah, les attaques sur Poutine. Je vous croyais au-dessus de ce genre de bêtises mr Connard. Sniff ! Alors qu’il y a pire, genre David Cage , le créateur de jeu vidéo. Celui qui écrit comme un pied, en s’inspirant des téléfims M6 et qui a un égo aussi surdimensionné que le créateur de la Légion d’Honneur !

    • Moui, enfin, David Cage n’a encore envahi ni fait tuer personne, lui (sauf si on considère qu’il est responsable du décès de joueurs par trauma crânien, suite à coups répétés contre des murs en béton après avoir joué à ses jeux, évidemment). Comparons ce qui est comparable, si vous voulez bien.

  5. Merci ! Un bon résumé de mon avis sur la question, et une bonne poilade :D
    Mention spéciale pour l’alégorie de la probité

  6. Comme toujours, c’est beau et bien dit. Un infime détail, toutefois, porté à mon attention pointilleuse par mes yeux taquins, ou l’inverse : ce fameux tampon « Document d’archives » apposé sur toutes vos images mentionne encore l’ancienne URL du site, et peut-être serait-il nécessaire de changer cette dernière. Pardonnez-moi cette intervention tatillonne, mais le métier de correcteur ne prédispose pas à se dire « ué y a dé éreur é alor ». Ceci dit, je m’arrêterai là et épargnerai les quelques fautes que j’ai trouvées dans le reste de l’article… D’autant qu’il s’agit d’une image et que la modifier ne doit pas être aussi rapide que pour un simple billet.

    • Damn, à cinq minutes près j’avais l’exclu sur la coquille. Je plussoie le commentateur du dessus quand même : je l’ai repéré dans la seconde où j’ai ouvert l’image. Je sais bien que la redirection fonctionne, mais ça ne coûte rien de bouger le faux tampon à la nouvelle adresse.

    • alors le « pour l’amour de Cthulhu », je le garde… c’est mon gimmick 2015. Merci :-)

  7. « Allégorie de la probité » m’a achevé… moi aussi !
    J’en ris encore. Bonne année et merci pour tout !

  8. Merci mon commandant ! Grâce à vous, on sait que les commentaires depuis mail sont tout cassés et qu’il ne vaut mieux pas s’en servir.

  9. « Le tout n’est pas de refuser la Légion d’honneur. Encore faut-il ne pas l’avoir méritée » (Erik Satie, cité par Cocteau)

  10. Mm’ouais… Vous devriez arrêter d’être naïf, c’est agaçant. Ou alors vous le faites exprès et c’est bougrement bien imité.
    Les « refuseurs » sont des faux-culs : avant de refuser officiellement, ils ont accepté officieusement quatre ou cinq fois, quand ils n’ont pas sollicité eux-mêmes la médaille ou fait solliciter par un ami. Avant d’être inscrit sur la liste officielle d’une décoration sans l’avoir sollicitée, celle-ci ou une autre, on reçoit des coups de téléphone d’amis et connaissances « bien placés » qui vous annoncent le projet plus ou moins confidentiellement pour connaître votre réaction. Parce que proposer une médaille pour quelqu’un qui la refusera, ce n’est pas très valorisant : alors le ministre ou le sous-ministre qui propose essaie de se renseigner avant d’inscrire un nom sur une liste.
    Quant au nominé qui fait semblant d’être surpris après avoir attendu que la proposition soit officielle pour la refuser, il est parfaitement malhonnête. Mais c’est la certitude que toutes sortes d’odieux connards en parleront. 

    • Donc si tu veux la refuser « officiellement » et faire entendre ton refus tu es obligé de la jouer faux cul, sinon tu n’as aucune preuve qu’on te l’a proposé…

    • Donc, Michèle Audin, Pierre et Marie Curie, Gustave Courbet, le curé d’Ars, Philippe Séguin… tous des faux-culs !

      En fait, peut-être pas tous ceux qui ont refusé avant l’invention du téléphone ?

  11. Ben voila qui nous change des articles des journalistes_carpettes_je_prend_mes _avantges_fiscaux_et_je_ne_dérange_personne.

    Belle brochette, on comprend mieux que certains aient le courage de s’éloigner des miasmes.

    merci pour ce bijou

    *Bien amicalement **Guy *[image: achilletalon:1] *Un intellectuel assis va moins loin qu’un con qui marche. *(Audiard)

  12. Ben voila qui nous change des articles des journalistes_carpettes_je_prend_mes _avantges_fiscaux_et_je_ne_dérange_personne.

    Belle brochette , on comprend mieux que certains aient le courage de s’éloigner des miasmes.

    merci pour ce bijou

  13. Ben voila qui nous change des articles des journalistes_carpettes_je_prend_mes _avantges_fiscaux_et_je_ne_dérange_personne.

    Belle brochette, on comprend mieux que certains aient le courage de s’éloigner des miasmes.

    merci pour ce bijou

  14. c’est dommage c’est acharnement sur Poutine, ça démontre un peu plus votre inculture politique et géopolitique. On peut pas critiquer Poutine si on ne critique pas 10 fois plus Obama par exemple. Poutine n’a rien annexé du tout, j’ai des amis français qui se battent là-bas, t’as un côté de l’Ukraine qui veut rejoindre la Russie parce que russophone et russophile et l’autre qui veut rejoindre l’Europe parce qu’idiot et manipulé par les USA (mais c’est comme dans les films, les méchants c’est toujours les russes). Je ne vous tiendrai pas rigueur! J’adore votre blog.

    • « On peut pas critiquer Poutine si on ne critique pas 10 fois plus Obama » ?
      Et on ne peut pas critiquer Hollande si on ne critique pas Micheal Bay ? on ne peut pas critiquer Activision si on ne critique pas JPMorgan ? on ne peut pas critiquer les studios Warner si on ne critique pas Marine Le Pen ?
      Bordel arrêtons 2 minutes ça n’a rien à voir, Obama a fait de la merde, mais ça n’excuse en rien les multiples crimes de Poutine.

      Bien sûr en traînant sur les internets on peut voir des centaines d’hypocrites comme le mec de WhatThePunk qui défend Poutine en disant qu’il est génial parce qu’il a « remis de l’ordre » en Tchétchénie. Sérieusement ? :D WTF ?
      Et selon toi Obama est le diable ? très bien, mais dans ton esprit c’est Obama ou Poutine ? Ton fonctionnement est-il binaire ?

      Donner l’indépendance à toutes les minorités nationales ? Mais allons-y, Breizh Dizalc’h !, etc … et sur ce sujet les russes ne sont pas des modèles non plus : les centaines de minorités étouffées par l’hyper-nationalisme russe n’ont rien à envier à ces quelques ukrainiens russophones.

      Ces russophones russophiles ce sont des gens qui ont émigré en Ukraine sous l’impulsion des régimes soviétiques successifs (ils manquaient bizarrement de main d’œuvre après l’Holodomor).
      En Crimée ils sont même là pour remplacer les tatars exilés au goulags ! Et le référendum ? Une fois que la majorité des ukrainophones ont fui face aux soldats russes, crois-tu vraiment que ceux qui restent votent ce qu’ils pensent ?

      Et « être idiot » est selon toi la seule motivation d’être pro européen ? En clair tu insultes des millions de personnes uniquement parce qu’elles ne partagent pas ton avis ?

      Tu te rends compte que l’Ukraine veut rejoindre l’Europe pour éviter que la Russie ne les manipule ? (les gazoducs, la Transnistrie, la contrebande, les lobbys pro-russes, …)
      Bien sûr l’UE aussi fait du lobbying, mais eux n’ont pas régné sur l’Europe de l’Est pendant 80 ans, et l’UE n’encercle pas militairement l’Ukraine.

      • Ah tiens, on fait de la géopolitique, maintenant sur ce blog ? Tant mieux : ça permettra peut-être de sortir du « mainstream » au sujet de l’Ukraine et de rappeler quelques vérités trop discrètes. Je vais être sérieux deux minutes, désolé, mais après j’arrête.
        Le problème actuel des Ukrainiens, et pour longtemps, c’est qu’ils ont été trahis en 1994 par des dirigeants corrompus : ceux qui ont signé, pour des motifs mystérieux mais facilement imaginables si l’on ne croit pas à leur honnêteté (je n’y crois pas, re-désolé) le memorandum de Budapest.
        Je ne vous indique pas le lien vers le memorandum de Budapest, je vous laisse chercher (facile à trouver). Mais quand-même j’explique parce que je devine que parmi les lecteurs d’OC, il y en a encore un ou deux qui n’ont jamais entendu parler de cet acte politique pourtant hautement significatif : par le memorandum de Budapest en 1994, l’Ukraine renonçait aux armes nucléaires ex-soviétiques laissées en déshérence par la dislocation de l’URSS en 1991. Les frais du démantèlement de cet arsenal étaient intégralement pris en charge par les USA, philanthropes bien connus, pour plus de 500 millions de dollars américains.
        Si l’on a mauvais esprit comme c’est mon cas, l’on imagine facilement que sur 500 millions, l’on peut en utiliser quelques uns pour convaincre les « dirigeants » ukrainiens de signer. Quant au Peuple ukrainien, il n’a rien vu parce qu’il sortait abasourdi de soixante-dix ans de soviétisme.
        Dommage pour le Peuple ukrainien : s’il avait conservé ses armes nucléaires, son territoire ne serait pas aujourd’hui un terrain de jeu pour les protagonistes d’une crise qui rappelle furieusement la Guerre de Crimée de 1853 : la Russie veut un débouché sur la Mer Noire pendant que la puissance impérialiste du moment, qui n’admet pas que quelque chose puisse survenir dans le monde sans son autorisation, s’y oppose : les British au 19e siècle, les Yankees aujourd’hui.
        Chez nous le malheureux exemple ukrainien est à méditer au moment où quelques odieux connards (mais des vrais, ceux-là, pas des qui font semblant) parlent de démonter notre armement nucléaire.
        Fin des deux minutes de sérieux. Avouez que ça valait le coup d’être sérieux deux minutes.

      • Le mémorandum de Budapest serait une erreur motivée uniquement par la corruption ? je tiens quand même à rappeler LA contrepartie du démantèlement nucléaire : que la Russie s’engage à respecter coûte que coûte l’intégrité territoriale de l’Ukraine.
        Encore une preuve de l’honnêteté de l’admirable Poutine tout ça …

        Mais bon, quand on voit que dans ce conflit, les séparatistes ont abattu un avion civil, je préfère ne pas imaginer l’état du monde si ils avaient eu des missiles nucléaires …

      • En somme, un gros pays en guerre permanente a volé à un pays affaibli et corrompu ses armes nucléaires au cours de temps troublés ? Le plus curieux aurait été qu’ils ne le fassent pas. Mais merci pour le rappel historique, c’était intéressant.
        Toutefois, en ce qui concerne votre conclusion, je ne décrirais pas la France comme corrompue et affaiblie, du moins pas à des niveaux pareils. Je ne pense pas qu’il faille poser l’équation « démantèlement de l’armement nucléaire = annexion par la Russie/l’Allemagne » (en ce centenaire, rions un peu !).
        Et puis, on produit encore des armes à la fois très dangereuses et très légales, chez notre brave patrie : équipements pour l’infanterie, avions de chasse tellement stylés que personne n’en veut, et la dernière fois que j’en ai entendu parler ils avaient enfin réussi à fourguer des nEUROn. On est loin du dénuement post-soviétique.

    • Ah donc que l’Ukraine n’est pas conservée son arsenal nucléaire c’est un mal ? C’est un traité de non-PROLIFERATION qu’ils sont signés. Si tout le monde avait sa petite bombe… m’enfin je te laisse lire Barjavel et tu te feras ton opinion dessus (vive la fin du monde youpiii). Ensuite je déteste en général les actions (et exactions) américaines, mais défendre Poutine sérieusement… Un putain de facho qui veut « reformer la grande URSS » !
      Ensuite, l’Ukraine comme dit, c’est plein de « peuples » différents, et il est vrai que les criméens n’ont jamais étés jouasse de rester dans l’Ukraine, mais étaient quand même relativement autonome. Bref plein de questions géopolitiques, et les simples citoyens n’ont pas toute les clefs en main pour en comprendre tous les enjeux.
      Merde j’ai juste 18ans, ça donne pas envie de voter tout ça…

      • Pas voter, c’est mal.
        Mais si tu n’es pas inscrit sur les listes électorales, tu n’as pas le choix, de toute façon. :3

      • Que l’Ukraine n’ait pas (verbe « avoir », jeune étudiant poil aux dents, et non verbe « être » ; c’est pourtant connu, poil au nez) conservé son arsenal nucléaire, c’est sans aucun doute un mal pour les Ukrainiens.
        Barjavel, c’est sympa mais ce n’est pas de la stratégie : il traduit l’état d’esprit qui dominait le petit monde intellectuel français d’une époque précise. « La nuit des temps » est seulement un développement (très réussi, poétique à souhait, rien à jeter) de la doctrine MAD qui était celle de la Guerre froide.
        Dans les années soixante et suivantes, ceux qui n’avaient pas compris la valeur de l’arme nucléaire française la surnommaient « la bombinette ». Pourtant c’est grâce à cette bombinette imaginée à partir de 1945 et mise en service en 1964 que la France et ses voisins sont en paix depuis un demi-siècle, une circonstance qui est sans précédent dans l’histoire.
        Mais on pourra en reparler parce qu’aujourd’hui on parlait plutôt des faux-culs qui refusent officiellement la Légion d’Honneur après l’avoir acceptée officieusement. Alors en parlant de faux-culs, l’on peut aussi parler de ceux qui suggèrent d’arrêter la bombe française (pour plaire à qui ? La question n’est pas anodine) après avoir accepté de la servir, sans broncher, quand ils étaient ministre.

      • Oups la grosse faute désolé ! (fatigue, partiels, toussatoussa hum)
        Je ne pensais pas qu’à la Nuits des temps, Barjavel avait écrit une nouvelle sympa à ce sujet aussi : Béni soit l’atome.
        C’est vrai que souvent les utopies m’emportent, la réalité est bien triste. La bombe que nous possédons, il est vrai qu’on ne peut hélas s’en débarrasser sans perdre du poids sur l’échiquier mondial. Pour avoir raison, il faut parler plus fort que les autres… et la bombinette donne des effets positifs sur les cordes vocales il semblerait (qui a dit radiation? oups la métaphore qui va loin).
        Quand à celui qui a refusé sa petite médaille, je le comprend : un prix nobel à côté de l’autre naine de TF1… Mais de toute façon ils se connaissent tous dans ce milieu : copinage et coups dans le dos c’est leur quotidien. (L’économiste aurait été très proche d’une certaine Fillipeti)
        H.S. : Mais je voterais quand même (sinon mes parents vont me taper toussatoussa hum).

      • Ouais, il se dit qu’il a eu les poings très proches de son visage.
        Mais il a demandé pardon.

    • Poutine n’a pas commencé avec l’Ukraine. Il est quand même sur la scène politique russe depuis 1998, il a eu le temps de gérer un nombre incalculable de crises, armées ou non, et de montrer ses « talents » en terme de politique et de diplomatie.Nombreux sont les personnes à juger du personnage et du rôle en se basant sur l’expérience et non juste sur un point particulier, ici l’Ukraine.
      C’est quand même gonflé d’attaquer l’odieux sur sa sois disante « inculture » quand sois même on en connait à peine plus que ce que les média nous donnent le droit de voir et de lire (quelque soit le côté du média en question).

  15. Et dire que personne n’a parlé de celle de Manu Larcenet, les gens n’ont vraiment plus de considération pour les artistes…

  16. Heu… j’aimerais juste faire une remarque… l’homme sur le photo en noir et blanc, ça ne serait pas Albert Camus et non pas Jean Moulin ?
    Sinon excellent article, comme d’habitude !

  17. Qu’un (ancien) prof d’histoire juge les importants événements d’Ukraine par la seule lorgnette du discours médiatique dominant, cela me laisse pantois.
    Vous qui aimez vous placer au centre du match (exemples : Femen vs Civitas, Dieudonné vs Journalistes), vous gagneriez à exercer votre œil critique sur les actions de l’OTAN.

    Pleinement d’accord sur le reste de l’article :)

  18. La prochaine fois vous pourriez aussi tenter de répondre a la question :
    « Dois je rester dans un parti qui a tellement honte de lui même et de dettes qu’il préfère changer de nom. » en invitant les militants de l’UMP à témoigner.

    ;)

    • Oh un socialiste dégoûté que l’on critique son parti et pas l’autre. Si c’est pas mignon tout ça !

  19. Cher OC, Un peu plus de diversité politique au sein des exemples aurait évité de stigmatiser telle ou telle obédience ;) Pour la probité, Balkany audait été parfaite aussi. Merci pour cet article!

  20. Bonjour odieux connard.

    C’est je crois, la 2me fois que je me retrouve sur ce blog, la précédente c’était pour lire un pavé sur le film Prometheus, que j’avais beaucoup aimé (le pavé plus que le film).
    Et donc aujourd’hui, pour cet article, que je trouve très bien vu, à une petite réserve près : vous (tu ?) tombez(es? allez, je choisis tu ^^ ) dans les attaques contre Poutine, mais qui vont dans le sens du vent actuel.
    Poutine le dieu, l’ange blanc de lumière ? Non, bien sûr que non, il ne faut pas tomber dans l’excès inverse. Mais je t’invite à étudier l’histoire de la Crimée. De même que je t’invite à constater les belles retombées économico-sociales de l’Union Européenne, par exemple en Grèce, à Chypre, et lentement en Italie, Espagne, Portugal, France…
    Je t’invite à étudier les origines profondes de l’Union Européenne, et ce qui est derrière tout ça (c’est de l’autre côté de l’atlantique, une petite île qui commence par M, et un quartier en deux mots dont voici les initiales : W.S).

    Je fais d’ailleurs remarquer que nombre de membres éminemment honorables (ah ah ah) de cette légion, disent exactement la même chose de Poutine, que ça serait un ignoble dictateur qui ne cherche qu’à envahir le monde, etc.

    Quand un type comme ça, que l’on sait pas net, dit pis que pendre de quelqu’un, souvent ce n’est pas anodin, et quand on va voir par-soi-même, en arrêtant de tenir compte des avertissements du bonimenteur que l’on sait profondément véreux, on est souvent surpris. Pas toujours bien surpris, mais surpris. C’est souvent très différent de ce qu’on nous disait.

    Je me suis permis d’écrire ce commentaire, parce que tu es quelqu’un qui réfléchit, et je crois en ton honnêteté intellectuelle.

    http://www.les-crises.fr/ukraine/
    Un blog très intéressant. Libre à chacun de passer du temps dessus, de fouiller, de recouper les très nombreuses informations historico-économico-sociales

    http://www.jovanovic.com/blog.htm
    Une revue de presse écrite mise à jour chaque semaine, deux revues de presse vidéo par mois.

    D’un côté l’actualité de la haute finance, et donc politique, c’est étroitement lié. De l’autre les licenciements un peu partout, y compris dans des petits bleds. On recoupe les deux, ça fait des informations d’une toute autre teneur que celles qu’on nous vend un peu partout. Je précise que c’est du factuel, sourcé.

    Libre à chacun d’aller voir, d’aller vérifier.

    Bonne continuation en tout cas, et merci pour ces articles :)

  21. Monsieur l’OC, en cette période où les ninjas sont partout, je vous conseille de ne pas conspuer ainsi la sainte décoration du shuriken républicain, il pourrait vous en cuire.

  22. Hé bé, si je me serais pas faite opérer de la foufounette, je m’aurais pissé dessus, cong!

  23. Si on rejette la Légion d’Honneur juste parce qu’il y a des guignols médiatiques, sans voir derrière les autres personnes (beaucoup plus nombreuses) qui en sont membres et qui la mérite amplement, c’est que, effectivement, on a aucune raison d’y être…
    L’entrée des exemples citées ne fait forcement pas une bonne publicité au yeux de tout le monde de la Légion, mais leur désignation est plus de l’ordre « marketing » et il n’en demeure pas moins qu’il ont tous leur fanclub, qui du coup sera plus compatissant à l’égard du Président qui les décorera.
    Ce n’est pas pour autant que l’écrasante majorité de ses membres n’est pas véritablement honorable (et honorée)

  24. Pingback: Pourquoi je refuse la Légion d’Honneur – Lettre ouverte à l’AFP et au monde entier en toute modestie | Hashtable·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s