Pape gadget

Ça y est : les JMJ, c’est fini.

Sur les terres d’Espagne, le crépuscule a fini par tomber une fois encore sur la Puerta del Sol. Finies, les acclamations du vicaire de Notre Sauveur lorsque celui-ci agite fébrilement la main dans la chaleur écrasante d’un après-midi d’été. Terminés, les rires entre pèlerins échangeant autour de la Foi, ciment international de peuple séparés de milliers de kilomètres mais réunis par l’amour de Jésus. Éteints, les échos des guitares qui accompagnaient les chants en l’honneur de Marie entonnés à l’unisson en moult langues. Bouclée, l’enquête sur ce mystérieux personnage qui avait glissé du viagra dans le vin de messe, provoquant un certain chaos lors des célébrations, et l’évacuation d’une partie de la population infantile madrilène durant 48h.

Mais justement, bons lecteurs, n’est-ce pas une excellente occasion de discuter de tout cela ? Dans l’euphorie et l’émotion, nenni d’objectivité ; mais maintenant que l’affaire est terminée, il parait fort convenant de se poser une question bien légitime : tout ce ramdam autour du Pape, certes, mais sérieusement : à quoi sert un Pape ?

Céans, nous avions déjà traité du Yorkshire ou du Zombie, des êtres qu’il ne fait pas bon croiser le soir dans une ruelle sombre ; le Pape rentrant aussi dans cette catégorie, permettez-moi de le présenter de la même manière, afin que tous et toutes, vous soyez plus instruits sur ce formidable personnage, à la fois homme et institution. En route, donc.

Je rappelle que c'étaient "Les Journées Mondiales de la Jeunesse". C'est visible.

Le Pape

Chef de l’Eglise catholique romaine tout comme de l’Etat du Vatican, considéré comme le plus petit Etat du monde (mais qui a un très gros palais pour compenser), le pape est un être de forme humanoïde aux cheveux le plus souvent blancs et placés de manière aléatoire qui parcourt le monde vêtu de robes bariolées et de chapeaux à la con, généralement couverts de croix. A ce titre, il est souvent confondu à raison avec Lady Gaga, bien que leurs genres musicaux soient assez distincts l’un de l’autre (le pape a beaucoup moins recours à la boîte à rythme).

Le titre de pape n’est apparu qu’en 325, au Concile de Nicée, puisqu’auparavant on utilisait plutôt les termes « Monseigneur l’évêque de Rome« , ou plus simplement « Le vieux« . Ce titre est avant tout affectueux, puisqu’il fait référence au mot « Papa« , servant à désigner celui qui vous élève. Et avouons-le, on a tous rêvé d’avoir un papa ayant fait les jeunesses hitlériennes. Mais si, mais si.

Histoire

Pourquoi l’Eglise catholique romaine a t-elle un pape ? Jésus, juste avant de retourner chez papa (décidément), aurait voulu laisser un représentant sur Terre pour s’occuper de la communauté de ses croyants ; c’est pourquoi il aurait désigné Pierre, son fidèle apôtre, pour prendre la direction de Chretienté Corp Inc, une start-up prometteuse. Un excellent plan, sauf que Pierre finit par avoir envie, lui aussi, de retourner auprès de Dieu, puisqu’il parait qu’il est super sympa et que ce n’est pas le dernier pour une petite belote, ce qui donne vraiment envie d’aller lui rendre une petite visite, surtout vers la fin de sa vie. Il fut donc convenu qu’une bonne PME en pleine croissance ne pouvait rester sans direction, et un nouveau chef fut élu : Lin (à l’époque, on rigolait beaucoup en donnant des noms de matières premières à ses enfants ; la coutume s’est hélas perdue, alors que bon sang, Uranium, c’est quand même autrement mieux que Enzo ou Léa), qui à son tour, transmit sa charge à un autre, etc.

Evidemment, la controverse est grande, certains affirmant que l’Eglise ne devait pas avoir un pape à l’origine, ou même que celui-ci aurait dû être une femme (ce qui expliquerait les robes et les chapeaux hideux de blogueuse mode).  Mais nous pouvons pourtant bien lire dans l’évangile de Matthieu 16.18-19 : « Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Église« .

Une théorie assez hardie explique qu’en réalité, la phrase viendrait du fait que Pierre aurait séduit Marie-Madeleine un soir, et que Jésus les surprenant, il aurait menacé d’emmurer Pierre dans son prochain édifice histoire de lui apprendre à ne pas conter fleurette à la donzelle de ses potes, quand bien même elles pratiqueraient un métier impliquant une certaine ouverture d’esprit. La chose étant encore âprement débattue, nous ne nous y attarderons pas plus, et en resteront aux faits : pape il y eut.

L’histoire de la papauté n’est pourtant pas aussi simple que certains voudraient le faire croire : la fonction était tellement populaire qu’il y eut parfois plusieurs papes en même temps (on se souvient de la tentative désespérée de la ville d’Avignon de faire monter son potentiel touristique en installant des papes chez elle, mais ce fut un échec, tout comme son autre projet à l’objectif similaire intitulé « Tiens, si on faisait un pont ?« ) ; à titre de comparaison, le drame était à peu près l’équivalent actuel de notre guerre des Miss France (je dis bien à peu près : ça restait moins grave que les aventures de Geneviève de Fontenay). Terrible.

Aujourd’hui, heureusement, tout est bien terminé : il n’y a plus qu’un seul et unique pape, actuellement Benoit XVI, et il n’y a guère plus de conflits de successions, comme on peut le lire dans l’Évangile de Sauron 09.23-24 : « Un pape pour les gouverner tous, et sur la Place Saint Pierre, les lier« .

C'est dommage : ce serait un si bel endroit pour accueillir la Gay Pride

Apparence

Le pape est obligatoirement un vieux monsieur. Plusieurs tentatives de changer la donne furent bien effectuées, comme l’élection de Jean XII, élu pape à 18 ans, mais rapidement la situation dégénéra : outre faire du skate dans les couloirs du palais épiscopal en criant « M’en fous, t’es pas mon pèèère ! » aux cardinaux qui tentaient de le modérer et dépenser le denier du culte dans des litres d’eau précieuse plutôt que bénite, le vrai embarras pour l’Eglise fut lorsque celui-ci fut retrouvé mort dans le lit d’une romaine ; véritable Félix Faure de son époque, il laissa dans l’histoire de son institution une trace indélébile signifiant : « Pape actif, pape fautif« . De fait, après lui, les cardinaux prendront grand soin d’élire des hommes qui ne risquent plus de courir après grand chose, à part leurs prothèses dentaires.

Le pape dispose de plusieurs insignes bien particuliers qui permettent de le reconnaître du cosplayeur lambda, car à défaut de katana ou d’oreilles de chats, il a :

l’anneau du pêcheur, une grosse bagouse qui lui permet de sceller des documents administratifs, de briller en société, et éventuellement, de signer son forfait lorsqu’il boxe la gueule à quelqu’un. Hélas, comme le réalisa tardivement le pape Boniface VIII, les sports de combats sont assez complexes à pratiquer passé un certain âge, et c’est un coup à se faire tabasser. Mais comme dit Jésus « Il faut tendre l’autre joue« . Sauf quand on est déjà par terre : ah, ça, pour mourir à 33 ans, il y a du monde, mais comment font les gens qui vivent plus vieux, hmmm ?

le bâton liturgique, qui permet d’attraper un enfant dans la foule, même depuis un véhicule

la soutane blanche, puisque paradoxalement, c’est moins salissant

la calotte blanche, qui permet, de loin, de faire croire qu’il y a encore des cheveux sur la tête du souverain. Introduite par Kojak III.

la ceinture brodée, la ceinture croco n’étant plus acceptée depuis le concile de Las Vegas de 1962

les mules, le chapeau, le manteau et le bonnet rouges, utilisés par la papauté pour emmerder Michou et ses soirées bleues. Par un curieux effet d’optique, le pape qui porte la combinaison complète lors d’une quelconque occasion se met mystérieusement à ressembler à Robert Hue.

Localisation et mobilité

Là où le pokémon fréquente plutôt les hautes herbes, le pape préfère la basilique Saint Pierre, plus fraîche en été, et dans laquelle il a moins de chances de tomber sur un dresseur tentant de la capturer (le pape étant souvent nommé au crépuscule de sa vie, il offre donc d’autant moins de résistance). Cependant, lors de ses excursions hors des murs de son abri, le souverain pontife circule en Papamobile, un véhicule permettant au vicaire du Christ de se montrer à la plèbe tout en étant protégé par une imposante vitre blindée sur laquelle les pokéballs lancées depuis la foule des fidèles n’ont de cesse de rebondir. Bien que le verre soit conçu pour résister tant aux balles qu’aux grenades (il y a des farceurs plus gros que d’autres), le vrai point faible du véhicule est sa climatisation : en cas de panne, et avec l’effet de loupe, un homme d’âge avancé comme le pape peut être transformé en pruneau tout sec en moins de 7 minutes.

Pour des raisons forts curieuses, le successeur de Pierre ne demande que rarement au Seigneur de lui ouvrir l’Atlantique en deux façon Moïse lorsqu’il voyage, et se contente de prendre l’avion, appareil répondant au doux nom de code de « Shepherd One » ; c’est un peu son Air Force One, à l’exception du fait que les aménagements ne sont pas vraiment des salles de réunion, écrans plats & co mais plutôt des garages à déambulateurs et autres cabinets de toilettes en surnombre, ainsi qu’une table à langer pour adultes.

Pour celles et ceux qui sont soucieux de briller en soirée, n’oubliez pas la locution qui va bien pour parler du pape à Rome :

« Ubi est Papa, ibi est Roma » : « Où est le pape,  là est Rome ».

N’hésitez pas à utiliser vos propres variantes de fier latiniste : « Ubi est Sacha, ibi est Pikachu« , « Ubi est Igor, ibi est Grichka« , etc.

"Ach ! Ch'ai touchours aimé les blindés !"

Rôle

Le rôle du pape reste un mystère pour beaucoup de gens ; en effet, au travers de bulles et d’encycliques, sa manière à lui de communiquer avec le peuple, ce dernier aborde divers sujets pour exprimer l’avis du Seigneur dessus, puisque techniquement, le pape est quand même son représentant sur Terre. Pour la petite histoire, sachez que le nom des bulles et encycliques est en fait constitué des premiers mots du propos, ce qui explique pourquoi le bougre ne commence jamais par « Bonjour« , ce qui est certes malpoli mais facilite grandement la distinction entre les discours au moment de les classer dans les archives. A l’inverse, si l’homme de Dieu commence un discours par « Ah, merde, Michel, j’ai fait tomber ma feuille« , c’est sous ce titre que l’Histoire le retiendra. Un métier à risques, donc.

Officiellement, il doit parler au nom du Maître des Cieux, mais techniquement, c’est un peu plus compliqué : l’Eglise catholique reconnait l’Ancien Testament, le Nouveau Testament mais pas le Tome III des aventures divines sobrement appelé « Le Coran« , ce qui est un peu comme si quelqu’un vous expliquait qu’il ne reconnaissait que « La Compagnie de l’Anneau » et « Les Deux Tours » dans l’oeuvre de Tolkien, parce que franchement, il a toujours eu des doutes sur Mohammed-Aragorn dans « Le Retour du Roi« . Du coup, il ne s’adresse pas à tous les monothéistes du coin. Mais passons : sur quoi s’exprime Dieu au travers du pape ?

Et bien essentiellement sur deux sujets :

– La paix dans le monde

– Le sexe

Ce qui est assez paradoxal, puisque si dans le premier cas, on peut comprendre que l’homme veuille que tout le monde vive aussi bien que lui, même si les mauvaises langues s’étonneront de la volonté continue de la papauté de voir les richesses mieux partagées, tant que ce ne sont pas celles du Vatican, dans le second cas, c’est déjà plus étonnant.

D’abord, parce que l’on peut oser imaginer, l’espace de trente seconde, que Dieu a peut-être d’autres choses à faire de ses journées que de s’intéresser à qui met son kiki dans quoi. Ou alors, si le Seigneur passe son temps dans les chambres à coucher, il va falloir sérieusement s’inquiéter sur ses hobbies. On a donc régulièrement le droit à diverses déclarations : la capote, c’est très mal (mourir du SIDA est très chrétien ; c’est un peu comme tomber aux croisades, toujours une sombre histoire d’embrocher des gens au nom du Très Haut), la masturbation masculine est un génocide (auquel cas les monastères sont probablement ce qu’il y a de plus proche d’un camp d’extermination), et les homosexuels sont tous des pédés.

Ce qui a tout de même ceci de beau : l’Eglise parle de sexe très souvent, pour dire qui doit faire quoi et comment ; venant de mecs qui n’ont pas le droit de pratiquer, c’est un peu comme si je demandais à Stephen Hawking comment courir un 100 mètres ou à Jean-Pierre Pernaut comment devenir un bon journaliste. Le pape est donc probablement le plus écouté des sexologues au monde, et accessoirement, le plus mauvais. Répétez après lui : « Ubi est mon kiki, ibi est ma femme, et il est interdit de remplacer « ma femme » par « mon copain Maurice » sinon vous irez en Enfer où vous passerez l’éternité à devoir regarder des vidéos de Benjamin Lancar. ».

Mais le pape n’hésite pas à s’engager régulièrement pour refiler de bons tuyaux (ils sont même divins, pour être exact) au monde, comme par exemple en vous aidant à bien préparer vos vacances, même s’il faut bien le reconnaître : la Bible contient relativement peu de Sudokus à faire les fesses dans le sable, et aucun article sur la lutte contre le capiton ou comment perdre 2 kilos pour être belle dans son maillot (je veux dire, à part en se faisant crucifier deux jours). Et si le pape a appelé à la croisade contre tout un tas de trucs, jamais il ne le fit contre les calories : c’est bien dommage.

En attendant, rassurez-vous : le rôle du chef de l’Eglise ne s’arrête pas à sa mort ; en effet, une fois expédié chez son créateur, le bougre ne se repose pas pour autant : plutôt que de donner son corps à la médecine, il se transforme en relique (j’ai entendu au fond, celui qui a dit « Mais, ce n’en était pas déjà une ?« , bravo, c’est très fin : vous passerez à mon bureau à la fin de l’heure), ce qui permet d’enrichir encore un peu plus le Vatican, qui ne sera que trop heureux de le béatifier ou de le canoniser à l’occasion pour créer de nouveaux pèlerinages. La seule procédure nécessaire pour avoir le droit à cette montée en grade posthume est d’avoir effectué un petit miracle durant votre vie : soigner quelqu’un d’une maladie incurable par le toucher, avoir transformé l’eau en vin, ou avoir réussi à regarder l’intégrale de Plus Belle la Vie sans être tombé en état de mort cérébrale. Et ensuite, zou : à vous, les honneurs.

Mais en attendant, qui dit pape mort dit élection d’un nouveau larron : arrêtons-nous donc sur la procédure.

Quant à moi, je peux vous parler d'honnêteté

Election

Le pape est élu par les cardinaux, et traditionnellement, parmi ces derniers, qui sont les hauts-cadres de l’Eglise catholique romaine. Il faut savoir qu’ils sont au maximum 120. Il ne s’agit bien évidemment que d’hommes, car non seulement c’est plus sérieux, mais ainsi cela assure le fait qu’aucune femelle ne monte sur le Saint Siège, et ne puisse ainsi communiquer directement avec Dieu, ce dernier ayant autre chose à faire que de lire des SMS papaux à base de « Hey, Dieu, sava ? :) » , « Seigneur, on pourré ramplaC l’osti par D macarons, lol ? Allez stp stp stp » ou « G 1 super iD ! 1 nouvo testaman ilustré par Diglee ! », ce qui serait un coup à se ramasser un nouveau déluge histoire de calmer l’humanité. Bref.

Les cardinaux doivent élire le nouveau pape avec 2/3 des voix, en sachant que seuls ceux ayant moins de 80 ans ont le droit de vote (une stratégie des jeunes loups de 75 ans pour écarter les vieux de 80, c’est un vrai choc des générations là-dedans). A noter que les potentiels papes sont nommés les « papabiles« , ce qui prouve qu’entre ça, la papamobile et le papascenseur, on adore les calembours au Vatican : on a dû passer à deux doigts d’avoir Laurent Ruquier comme Vicaire du Christ. J’imagine qu’ils s’en font d’autres durant l’élection du genre « je me ferais bien une papastèque ou du paparmesan » quand ils ont faim, ou qu’ils surnomment les électeurs perdus dans leurs choix les « Paparlàmalheureux« .

En tout cas, pour s’assurer que la fine équipe choisisse rapidement un nouveau souverain pontife, et ne refasse pas le coup des 2 ans et 9 mois pour choisir Grégoire X, on l’enferme en « conclave« , ce qui signifie, comme l’auront déjà traduit certains « sous clé » : en effet, une fois les loulous bouclés entre eux avec simplement du papier pour voter et de la coke pour tenir, ils ont tout intérêt à se dépêcher : vu l’âge moyen des participants, s’ils ne veulent pas succomber sous les émanations d’urine rancie des uns et des autres, ils doivent tenir compte du temps qui file. Après chaque vote n’ayant pas abouti à un choix, les bulletins sont brûlés : une fumée noire sort alors de la cheminée du bâtiment, indiquant aux pèlerins, place Saint Pierre, que le nouveau pape n’a pu être élu. Si par contre, les 2/3 des participants se sont tournés vers le même homme, alors on rajoute ce qu’il reste de coke aux bulletins au moment de tout mettre au feu, et une fumée blanche s’échappe : un nouveau pape est élu ! Les cardinaux peuvent donc enfin être remis en liberté et aller gambader en paix. Enfin quand je dis gambader, tout est relatif : on va dire qu’ils se déplacent vaguement en gémissant.

Si par contre, ce n’était qu’une ruse de la part d’ecclésiastiques malins de produire une fumée blanche pour pouvoir sortir du conclave et aller se taper un bon grec, les gardes suisses sont chargés de leur arroser la gueule à la lance à eau pour leur apprendre à se comporter comme des galopins.

Une fois cela fait, le nouveau pape est présenté sur le balcon de la Basilique Saint Pierre à la foule massée sur la place, et cette dernière contemplant le nouveau souverain pontife peut donc entonner en toute quiétude « L’Histoire de la Vie« . Bon, par contre, soyons honnêtes jusqu’au bout dans la comparaison : le héros principal de l’évènement ressemble moins à Simba qu’à Rafiki.

Le nouveau pape peut alors continuer ce que son prédécesseur avait laissé : parler de paix, mais surtout, de sexe.

Habemus Papam !

F.A.Q

J’ai peur pour mon pape, même en intérieur, comment le protéger ?

Votre pape est déjà protégé : il est livré avec sa garde suisse personnelle, qui s’assure qu’aucun malheur ne lui arrive. Ils sont compatibles avec les enfants, puisque n’utilisant pas d’armes sérieuses, et en cas d’agression, ils se contentent de tourner très vite sur eux-mêmes : vu les couleurs de leurs tenues, leurs adversaires meurent bien vite d’une soudaine et foudroyante crise d’épilepsie.

Mon pape est chef de son état ; cela signifie t-il qu’il peut déclarer une guerre ?

Oui, mais vu son armée, au mieux, il doit juste pouvoir envahir Monaco. Enfin bon : tant que ça reste entre millionnaires, ça va.

Mon pape ne me satisfait plus, j’en voudrais un autre, comment ?

Attendez qu’il fasse chaud.

Que signifie « Habemus Papam » ? 

C’est ce qu’il y a de plus proche de « 22, v’la les flics » au Vatican. Et chez les enfants de choeur.

Mon pape ressemble vraiment à l’Empereur Palpatine, c’est assez inquiétant, dois-je m’inquiéter ?

Pas tant que la coupole de la basilique Saint Pierre n’a pas été orientée vers Alderaan. Ce qui ne saurait tarder.

N’empêche, je reste convaincu que mon pape est un Seigneur Noir.

Ah non, là, vous confondez avec Pape Diouf.

187 réponses à “Pape gadget

  1. Etant donné votre grand talent, chez Connard (peut-être préféreriez-vous que je vous appelle Odieux ?), il y a dans cet article certaines facilités que vous auriez pu vous éviter. Vous auriez pu ainsi faire rire tout le monde, même les cathos, ce qui aurait relevé de l’exploit.

    Mais vous en avez les capacités.

    Allez hop, retour au brouillon, et sortez-nous un chef d’oeuvre !

      • L’intérêt, c’est que c’est plus sympa de rigoler tous ensemble que les uns contre les autres.

        La volonté, je n’en sais rien, et n’en présume évidemment pas. Mais s’il avait la volonté d’être blessant pour cette catégorie de la population, j’en serais navré pour lui.

      • Ben oui, idem… la catho que je suis a beaucoup rigolé. J’aurais pas du ?

  2. Et…. 27 lignes seulement pour arriver à un point Godwin !

    On vous a connu plus inspiré mon cher Odieux, quelle déception… La Planète des Singes aurait-elle donc à ce point ravagé votre cerveau ?

    A moins que vous n’argumentiez que vous aviez décidé de singer les habitudes de ceux que vous pourfendez habituellement, mais ce serait là faire preuve d’une rare mauvaise foi… ;)

      • En fait « La Communauté » est une énième erreur de traduction française car en VO le titre est « The fellowship of the ring » ce qui signifie littéralement « La compagnie de l’anneau ». D’ailleurs souvent dans le livre on a souvent « la compagnie » pour désigner les personnages. Donc sur ce point je défends OC

  3. oh, dieux connard merci pour cette merveilleuse lecture et toutes ces informations précieuses qui me « culturise » un peu plus a chacune de vos sainte parution.
    Ubi est odieux connard, ibi est risus

  4. Cher Odieux de mon coeur,

    Contrairement à mes prédecesseurs, et bien que catholique, je me suis bien fendu la poire : continuez !

    J’aime beaucoup ce que vous faites !

    • Ah mais moi aussi, dans l’ensemble, j’ai bien ri. Sauf sur quelques petits points, que je ne peux que regretter; et signaler.

      Si tout avait été blessant, je n’aurais pas commenté, j’aurais – comme à chaque fois que je suis attaqué sur ma foi – haussé les épaules et passé mon chemin.

  5. Je vous lisais jusque là… mais vous m’avez très sérieusement heurté dans vos propos. Catholique et aimant particulièrement notre Pape; ayant participé à ces JMJ à Madrid, je ne peux que me trouver blessé par cet article qui n’est que pure outrage à la religion. Vous défendez la liberté de penser et de s’exprimer ? Soit ! Mais n’attaquez pas pour le plaisir.
    De plus, vous ne fait que renforcer les rangs bien assez nombreux et garnis des idiots de ce bas monde qui critiquent le Pape sans fondements.

    Vous tombez résolument bien bas dans mon estime, et je me vois dans l’obligation de ne plus vous encourager dans ce genre d’abomination que vous nous pondez là: je ne vous lirai plus. Vous avez perdu un lecteur qui pourtant prenait réellement plaisir à parcourir vos articles, jusqu’à présent relativement neutres dans leurs propos.

    • J’entends exactement la même chose de la part des musulmans, les mêmes leçons sur la liberté d’expression, il suffit de remplacer « pape » par « prophète ».

      Truc de ouf.

    • C’est vrai que c’est quand même gonflé d’oser se moquer du Pape. De ces voleurs de chameau barbus ou de ces riches banquiers oisifs, passe encore, mais du Pape, hein, quand même ! Faudrait pas mélanger les torchons et les serviettes. Que nenni !
      C’est une honte, Elkabbach, une honte !

    • Je trouvais cet article peu inspiré malgré quelques bonnes sorties. Le propos manquait un rien de raffinement, le rythme n’y était pas. Mais votre commentaire à su ponctuer cette lecture de cette petite touche qui manquait pour en faire une expérience propre à titiller mes zygomatiques.

      Du fond du cœur, je vous remercie.

    • Troll fortiche! enfin du moins je l’espère grandement…
      Merci OC grâce à vous j’irai me coucher le sourire aux lèvres !

      • C’est où la soirée amalgame et mauvaise foi ? Comment on fait pour être sur la liste des invités ?

      • ah oui, pas d’amalgames pour les musulmans, par contre les chrétiens ça on en fait autant qu’on veut… je sais pas pourquoi, mais je pense que si notre cher O. Connard avait fait un article du même ton sur Mahomet, les commentaires auraient été beaucoup moins indulgents.

    • Il est dommage de vous priver de quelque chose de chouette pour une divergeance d’opinion même si elle concerne un sujet cher à votre coeur non? Et puis l’odieux connard s’attaque ici à la religion et son expression la plus clinquante mais finalement ni à Dieu ni à la foi chrétienne dans ce qu’ils ont de simple.

    • J’espère en effet que c’est un troll ^^ En tout cas un beau troll bien peaufiner. Une personne avec autant de mauvaise foi(x)(e)(s) ne peut que être qu’une grenouille de bénitier.
      Quel perte que ce lecteur ^^

    • « Le pape sans fondement » Rhoooo ben mince alors, on en apprend tout les jours ma foi ! Vous voulez dire être biblique comme Marie fécondée par le St. Esprit tout ça tout ça ? C’est énorme ! En même temps ça épure le nombre de CV en période de changement d’orientation de carrière et ça permet de cibler une catégorie de performeurs toujours au sommet de la chenille processionnaire ! Pas idiot !

    • On se demande ce qu’un catholique pratiquant vient faire sur le blog d’Ossay. Pénitence ? Y aurait il péché d’orgueil, et/ou d’envie ? Argh ! Je suis certaine qu’Ôdieu vous pardonne ! Amen.

  6. Un bien bel article documentaire, qui mériterait amplement d’être édité dans Valeurs Actuelles ou La Croix ; ou d’être diffusé sur un support audio tel que Radio Espérance, entre deux chansons de Metal Chrétien (http://www.rue89.com/2011/08/19/la-playlist-jmj-metal-chretien-punk-pop-louange-et-holy-reggae-218232).

    Sur ce, je me hâte de rentrer en ma demeure, j’entends déjà la foule des cathos intégristes en colère se ruer jusqu’ici, une torche à la main, afin de brûler l’hérétique qui osa profaner le nom de leur Justin Bieber local.

    • NE mêlez pas justin à tous ça s’il vous plait! critiquez soit! mais pas gratuitement! De plus, vous ne fait que renforcer les rangs bien assez nombreux et garnis des idiots de ce bas monde qui critiquent Justin sans fondements.

      Vous tombez résolument bien bas dans mon estime, et je me vois dans l’obligation de ne plus vous encourager dans ce genre d’abomination que vous nous pondez là: je ne vous lirai plus. Vous avez perdu un lecteur qui pourtant prenait réellement plaisir à parcourir vos articles, jusqu’à présent relativement neutres dans leurs propos.

      Bis repetita placent

  7. « ils ont tout intérêt de se dépêcher : vu l’âge moyen des participants, s’ils ne veulent pas succomber sous les émanations d’urine rancie des uns et des autres, ils ont tout intérêt à se dépêcher. »

    En effet ils ont tout intérêt. Mais peut-être les pressez vous un peu trop, non ?

  8. Bonjour, très cher Odieux,

    étant moi même chrétien, je me permet de prendre cet article au second degré, comme il se doit.

    Par contre, quelqu’un aurait-il des références concernant la richesse de l’Église ? Car depuis la Révolution, je sais qu’en France il n’y a plus rien.
    Qu’en est-il du Vatican ?
    Vous ne vous permettriez pas de propager une rumeur non fondée, si ? Car la rumeur est si tentante…
    J’invite toute personne informée à faire passer l’information ici !

    Très cordialement

    • La richesse de l’Eglise ne peut être que relative et pas très importante puisque seules les valeurs spirituelles comptent. Il est vrai que la Révolution Française a fait passer la propriété des édifices religieux (et leur entretien) sous l’égide de l’état. J’ai pu glaner quelques renseignements ici: http://lexpansion.lexpress.fr/entreprise/l-eglise-de-france-une-entreprise-a-700-millions-d-euros_251640.html mais je ne peux les garantir…

      • Merci Marc,
        mais on a ici le chiffre d’affaire (700 millions d’€), autrement dit pas grand chose pour une association de 2,8 millions de pratiquants (http://www.libertepolitique.com/actualite/56-eglise/5515-la-baisse-constante-du-nombre-des-catholiques-francais)

        A si, le fait que les entrées d’argent viennent presque exclusivement de dons, du coup on peut difficilement les reprocher.
        Par contre que dire des dépenses ? Quand on sait que l’Église fait pas mal d’efforts dans le domaine du social, ce n’est pas du bénéfice net mis dans la poche du Vatican !

      • @Nanar:
        « Quand on sait que l’Église fait pas mal d’efforts dans le domaine du social » ==> citation needed! En clair, des précisions sur le sujets seraient peut etre bienvenues… Je ne dis pas la contraire, bien entendu (contrairement a OC, il m’arrive d’avoir des passages à vide où ma mauvaise fois se fait absente. si si.), mais après les sources que vous citez sur le nombre de chrétiens en france, ce serait interessant de savoir ce que l’Eglise fait concrètement de leur 20euros/mois.

      • Alors, pour ce qui est du social, c’est ce que j’ai pu voir dans ma paroisse. C’est très varié : de la distribution de repas, de l’accueil, de l’écoute…
        Il y a même un projet de rénovation d’une maison, pour en faire 2 appartements à loyer modéré (et sans condition de religion), porté par le curé et les paroissiens.
        Pas de sources donc, c’est assez épart.
        Mais pour cela, il faut une structure, et donc des salariés, ce qui représente une grosse part.
        http://lyon.catholique.fr/?Faits-et-chiffres-2010

        Il faut ajouter à cela le chauffage et l’entretiens des locaux, qui ne sont pas négligeables.

      • Il me semble (à vérifier) que le Vatican ne file pas une thune aux paroisses t que celle ci doivent se demerder avec les collectes locales, ce qui en dit sur l’esprit de partage chrétien du Vatican

      • @u Zero : Les revenus du Vatican se font comment d’après toi ? Ils taxent les entreprises ?
        Ce sont les paroisses qui financent le Vatican, mais je vois pas où est le manque d’esprit de partage…

  9. M. Rousseau l’a très bien dit : vous avez blasphémé. Il y a quelques siècles on vous aurait placé sur le bûcher pour pareille missive. Quel outrage!
    C’est quand même une jolie preuve que malgré tout on ne peut toujours pas rire de la religion avec tout le monde. Continuez, cher Odieux, attaquez pour le plaisir, je ne suis qu’un idiot qui demande simplement a rire, grâce a vos méfaits rédactionnels..

    • En même temps ça se comprend. Il ne faut pas non plus faire comme si on ne savait pas qu’il existe des sujets plus sensibles que d’autres. Pas besoin de preuves, c’est juste évident. Pas la peine de s’offusquer non plus du fait que certaines personnes se sentent blessées. C’est le risque avec ce genre de sujet.

    • « M. Rousseau l’a très bien dit : vous avez blasphémé. »

      Absolument pas. Même si Robert (nous sommes intimes, oui ^^) décrit le blasphème comme une « parole qui outrage la Divinité, la religion », la Bible n’utilise ce terme que dans le cas d’un outrage à Dieu (soit « prononcer le nom de Dieu en vain », Exode 20.7). Jésus Christ a d’ailleurs été accusé de « blasphème » en se déclarant fils de Dieu (donc utilisation du nom de l’Eternel en vain, un crime aux yeux des pharisiens).

      Or, au vu de ce qui a justement été rappelé dans un commentaire précédent :

      « Et puis l’odieux connard s’attaque ici à la religion et son expression la plus clinquante mais finalement ni à Dieu ni à la foi chrétienne dans ce qu’ils ont de simple. »

      … nous ne pouvons accuser l’OC que d’un manque de respect, au bas mot. J’aurais tendance à le suivre dans son raisonnement, quoique ce ne soit pas très sympa pour un être humain comme un autre… disons que cette fonction est assez incompréhensible, ridicule et à mille lieues des Ecritures. Sans oublier que ce bel argument de « Tu es Pierre et sur cette pierre je bâtirai mon Eglise » est un jeu de mot qui ne fonctionne qu’en français.

      Et pendant qu’on prie Marie, les saints, qu’on se dispute sur la couleur de l’aube du Pape, on passe à côté du véritable message biblique… dommage. :-/

      • « Tu es Pierre et sur cette pierre je bâtirai mon Eglise » est un jeu de mot qui ne fonctionne qu’en français. => « Tu es Petrus et super hanc petram aedificabo ecclesiam meam ».
        Comme quoi, ca marche depuis le latin. Et en araméen ca devait coller aussi, mais je ne m’avancerais pas a ce sujet …

  10. Excellent article comme toujours. Un mois sans vous lire et là vous illuminez ma soirée, je vous lis à petite dose tellement j’ai pas envie que ça se termine trop vite. Ah et une seule remarque, ce n’est pas la Compagnie de l’Anneau mais la Communauté de l’Anneau! Keep it up bro.

    • ah la la… Comme j’ai dit plus haut : « En fait « La Communauté » est une énième erreur de traduction française car en VO le titre est « The fellowship of the ring » ce qui signifie littéralement « La compagnie de l’anneau ». D’ailleurs dans le livre on a souvent « la compagnie » pour désigner les personnages. Donc sur ce point je défends OC »

      • Arrête de dire que c’est une « erreur », toutes les traductions de titres ne sont pas littérale. Ça ne me choque pas outre mesure perso. Ça fait même moins tapette que « la compagnie » a mon gout.

      • J’ai jamais dit que ça me choquait mais c’est quand même une erreur (comme dans quasiment toutes les traductions françaises malheureusement). Mais je vois pas en quoi « la compagnie » ça fait tapette. Et puis j’ai juste réagi aux commentaires disant que OC s’était trompé c’est tout.

  11. Vos commentaires sont bien plus drôles que l’article en lui même. Tous les textes de Connard sont froids et vise bien évidement à rabaisser le sujet en question, mais dès qu’on touche à la religion, ooooh quelle horreur ! Nous ne sommes pas tous obligés d’apprecier la religion. Et les « artistes » (entre très grands guillemets) sont là pour le rappeler, dans le respect (et le respect est là, car il fallait bien lire « second degrès » avant d’acceder au blog, et on n’écrit pas un article sans s’être renseigné, n’est ce pas une preuve de respect que de s’interesser ?). Alors n’évoluez pas, continuez de cracher sur toutes les personnes qui ne pensent pas comme vous, mais ne vous étonnez pas que ce soit réciproque. Arrêtez de tout prendre pour vous comme un mal, aimez votre Dieu et laissez les autres s’occuper comme ils peuvent devant un tel phenomène.
    Les pires je pense sont les personnes qui « aiment les autres articles mais pas quand ça parle de Jesus, oh mon Dieu! »… Vous êtes les mêmes personnes qui crient au scandale lorsqu’un humoriste ose descendre une des religions ? Bienvenue en 2011…..

    • alala…un petit troll bien placé, ca fait toujours un effet fantastique!!!

      bref, pour ceux qui connaissent pas, faite vous plaisir:

      http://www.nioutaik.fr/index.php/2011/03/18/613-larche-de-noe-cest-vraiment-nimporte-quoi

      et surtout, ne ratez pas les commentaires, ce serait dommage!

      (ps: et pour tous les fans de OC, l’ensemble du blog Nioutaik est une véritable merveille…mais je vous préviens, une fois que l’on commence, on s’arrête plus.)

    • Madame, je vous prie d’excuser notre ignorance… Vous seule êtes suffisemment subtile pour comprendre l’Odieux Connard! Vous seule parvenez à lire entre les lignes, vous êtes tellement ouverte d’esprit, tellement rusée! Merci de donner une bonne leçon aux sots que nous sommes, merci d’essayer de nous faire évoluer!

      Adorateurs du Dieu Connard, ce soir, pédantisme à volonté, régalez vous!

  12. pourquoi a ton le droit de se moquer de l’église, de la religion catholique mais surtout pas d’autres religions juive, musulmane protestante, bouddhiste ou autre ? facile et pas risqué ? ça devient en devient agaçant cet humour à sens unique.

    • On verra au moment des Jeunesse Juives. Odieux (s’il m’autorise dans sa bontée de l’appeler ainsi) reste près de l’actualitée. Et puis, il faut arreter de se plaindre tout le temps!
      Les autres religions ont AUSSI leurs quotas de malheurs, estimez vous heureux que ce sois des blagues plutôt que des genocides. Relativisez, aiguisez votre sens de l’humour et du second degés, et lachez ceux qui osent parler.

    • L’église catholique nous fait chier depuis plus longtemps que les autres, c’est tout.

      Quand aux catholiques qui se sentent heurtés, dites-vous que de vrais dieux comme les dieux grecs auraient balancé un éclair sur l’Odieux Connard avant qu’il ne publie cette note, puis l’auraient condamné à un châtiment ironique une fois en enfer. Le vôtre ferait mieux d’en prendre de la graine s’il veut se faire respecter un jour!

      • « L’église catholique nous fait chier depuis plus longtemps que les autres, c’est tout. »
        J’en doute. Celui des juifs ou des mulsulmans date de la même époque.

        En plus je ne suis pas catholique. Vos exegèses sur les dieux grecs ne riment à rien car vous ne les avez même pas connus.

        La virulence de cette critique de bien pensants, bouffis de leur supériorité qui leur vient d’on ne sait où, peut être du saint esprit de la libre pensée, est franchement honteuse et ne les honore pas. voilà, bonne nuit chasseur chieur.

      • c’est même dur de causer avec des cons aussi. les cons c’est les autres bien sur. facile à dire.

    • C’est à cause du chantage à l’antisémitisme. Un célèbre facteur français candidat aux présidentielles pourrait vous en parler. Article sympathique.

      Ce qui m’a le plus fait tiquer c’est le coût de l’évènement pour le contribuable espagnol qui est sur le point d’avoir chinois en première langue…

      • L’événement n’a rien coûté au contribuable, et les JMJ ont dégagé un bénéfice de 160 millions d’euros pour l’économie espagnole.

      • Tu tu tu…

        Le Figaro apporte une bien utile précision :

        « Ce que les autorités ecclésiales ne mentionnent pas, c’est le coût de l’important dispositif de sécurité déployé pour assurer la sécurité du Pape et de ses ouailles. Idem pour celui de la mise à disposition de l’aérodrome de Cuatra Vientos, ou encore des frais induits par les transports et le nettoyage de la zone. A titre indicatif, les JMJ du jubilée à Rome, qui avait accueilli autour de deux millions de jeunes, avaient générés plus de 900 tonnes de déchets par jour ! Tandis que ceux de Sydney avaient coûté près de 100 millions de dollars à l’Etat des Nouvelles-Galles du Sud en 2008, selon le journal Le Monde. Dans le même temps, un porte-parole des «Indignés» rappelle que la région de Madrid a récemment amputé le budget de l’éducation nationale de 40 millions d’euros. »

      • Ok, alors trouvez-moi un chiffre du prix de ce dispositif, tout ça. Vous pensez que ça dépassera les 160 millions d’euros ?

        Moi pas.

      • @Fikmonskov : si on comptes toutes les exonérations d’impots et autres graces qui ont été accordées aux braves entreprises qui ont mis la main au Pape (à la pâte ?), je pense que les 40 millions sont atteint sinon dépassé.

    • Et puis il paraît que les juifs font de l’humour où ils se moquent d’eux-même, qu’est-ce qu’on peut rajouter après ça? (ils sont vraiment fourbes, ils ont tout prévu!)

    • « Judaïsme: n. m. Religion des juifs, fondée sur la croyance en un Dieu unique, ce qui la distingue de la religion chrétienne, qui s’appuie sur la foi en un seul Dieu, et plus encore de la religion musulmane, résolument monothéiste. »
      (Pierre Desproges / 1939-1988 / Pierre Desproges de A à Z)

  13. Bon par contre si le prochain article compare Sarkozy a un Sultan Perse alors autant aller lire le premier site coco de google. On lit toujours les même choses en ce moment.

      • D’autant plus si l’on estime que le titre de l’article fait référence à ce bougre de stalinien de Pif Gadget.
        Mr Connard, vous n’êtes qu’une pourriture crypto-communiste !

    • Hm, donc être anti-sarkozyste et non religieux est la définition du communiste ?

      Diantre, ça fait pas mal de monde, ça. Dont… les libéraux. Les libéraux sont donc communistes qui se renient ? CQFD !

      • Non ce que je dis c’est que les anti-sarkozyste et les communistes sont des libéraux catholiques, ou l’inverse si tu préfères, mais libéraux en moins parce qu’ils sont généralement plus dans le socialisme conservateur.

      • Grands Dieux ! J’étais un libéral catholique et je ne le savais pas.
        Merci de m’avoir ouvert les yeux, AndroParano, grâce à ton analyse fine et pertinente des rapports de forces politiques.

  14. C’est toujours plus facile de se moquer de choses que l’on connait, et vu que l’Église fait partie de notre histoire et de notre culture, elle est plus souvent caricaturée et tournée en ridicule.
    En tout cas, je me suis bien régalée en lisant cet article, bien que je le trouve un peu court.
    Vivement le prochain ! Merci cher Odieux.

  15. Mon cher Odieux,

    Comme un prédécesseur je souhaite exprimer mon indignation d’un décompte inacceptable de lignes pour une parole osée. Non pas le Godwin, mais je trouve tout bonnement incroyable d’avoir dû attendre la fin de l’article pour en arriver au rapprochement entre pape et seigneur Sith. Enfin, était-ce donc une prudence exacerbée face aux réactions ne manquant pas de suivre cette révélation, ou l’inconscience de l’ampleur de cette révélation à la fois si évidente et si primordiale ?

    Certaines choses doivent être prises au sérieux.

    Cordialement,

  16. Le coup des jeunesses hitleriennes, c’est un peu salaud quand même pour les allemands et italiens nés dans les années 20.
    Enfin avec tout ça, je ne sais toujours pas à quoi il sert, je me contenterai donc simplement d’apprécier qu’il soit le seul à avoir gueulé contre les récentes persécutions contre les rrom.

  17. On vient juste de tuer le Duc de Guise, l’encre des caricatures du Prophète n’est pas encore sèche, le Dalaï Lama est un « loup en robe de moine », et vous n’avez rien trouvé de mieux à faire de votre journée qu’une guerre de religion de plus, dans un monde où l’on meurt de faim en Somalie, où Fukushima fûme encore, et où les ours arctiques cherchent en vain un petit bout de banquise ? Et si, justement, se cachait dans votre cerveau effervescent la solution d’un problème majeur, attendant une éclaircie pour faire surface ? Le tir aux pigeons, c’est rigolo, mais moins productif qu’une ration de survie, non ?

    • En même temps, je prefère le pigeon, qu’une bonne ration de survie.

      Fukushima fume, certes, mais je ne vous rejoins pas sur les ours polaire, z’ont qu’à mettre moins de glace dans leur pastis !!!

    • Je pense qu’il n’est nul besoin d’un article satirique sur un petit blog pour declencher une autre guerre de religion.
      On cherche ici à se detendre, à s’amuser et se divertir autour d’un brandy et d’un bon article, pas à tenter de trouver de vaine solution, qui ne seront pas plus productive que les autres, faute de moyen. Si néanmoin vous souhaitez continuer à vous donner une bonne conscience factis, faites-le sur le site d’une ONG dont c’est le but, et laissez nous nous amuser avec les charmantes hongroises qui passe par là.

  18. Monsieur Connard,
    Cher Odieux,

    Cet article est particulièrement ingénieux : il permet à vos lecteurs de faire leur coming out catholique… Et de voir qu’à l’heure actuelle, et plus particulièrement sur un blog où le cynisme et le second degré sont mis en avant, voire plus que le contenu même, taper sur Saint Superman et consorts vexe encore nombre de pieux amateurs. Les mêmes qui, permettez-moi ce jugement, diront du mal des autres religions et surtout des musulmans. De quoi remplir les pages réaction de ce blog.

    D’autre part, l’article en soi est très instructif et très drôle.

    Je dirais donc aux lecteurs blessés dans leur foi, de s’ouvrir à l’humour noir. Sinon, nombre de femmes auraient été vexées sur les divers articles à leur égard. Mais, si elles ne l’ont pas été, c’est surement qu’elle n’ont pas compris. J’en profite donc pour rappeler à chacun la belle leçon sur l’humour que vous nous aviez donnée : https://odieuxconnard.wordpress.com/2009/08/25/une-histoire-capillotractee/

    Par ailleurs, je crois avoir trouvé une réponse : le Pape hait les homosexuels et Lady Gaga est leur fervente défenseuse. Or, les deux personnages cités s’habillent chez le même styliste. Ne pensez-vous pas que Lady Germannotta est en fait Benoît XVI d’il y a quelques années, qui aurait emprunté (avant de devenir Pape, entendons-nous bien) la DeLorean, aurait été dans le futur pour faire sa chirurgie et aurait vu le désastre de sa pontification. Du coup, les deux mêmes personnes vivent à la même époque et créent cette brèche qu’est le monde actuel dans le continuum espace-temps.

      • Car j’ai moi-même grandi dans l’apprentissage de la religion catholique, tout en n’y adhérant plus à l’heure actuelle, et qu’à de nombreuses reprises j’ai entendu ce propos.

        Par ailleurs, ne connaissez vous pas cette parabole de la paille et de la poutre. Évangile de Luc, 6, 41 : « Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère et n’aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil à toi ! Ou comment peux-tu dire à ton frère : Frère, laisse-moi ôter la paille qui est dans ton œil, toi qui ne vois pas la poutre qui est dans le tien ? Hypocrite, ôte premièrement la poutre de ton œil, et alors tu verras comment ôter la paille qui est dans l’œil de ton frère. » (Traduction Louis Segond).

      • « A de nombreuses reprises ». Je ne vois pas ce qui vous permet de considérer que ces nombreuses reprises font une généralité.

      • Malheureusement, je ne sais pas répondre en dessous de votre deuxième réponse. Donc la voici :
        Outre ce blog, je vous invite à parcourir par exemple les commentaires des sites de quotidiens ou même ailleurs. Ce propos y est malheureusement régulièrement mentionné. Je ne généralise donc pas, mais visiblement vous êtes d’humeur à troller. Je m’abstiendrai donc de réponse future.
        Ps : ici aussi j’ai utilisé le futur simple pour le verbe abstenir. Rassurez vous, je ne souhaite pas généraliser et ne plus jamais répondre de toute ma vie.

      • Ah zut, ça a en effet rejoint la réponse du dessous. Donc mon premier paragraphe est nul et non avenu.

      • Je trouve que les musulmans sont des enculés.
        Et qu’ils viennent pas me faire chier je ne fais que critiquer et exposer ma pensée.

  19. il me semble que certains voient des points godwin là ou il n’y en a pas.
    C’est lorsqu’au cours d’un débat passionné qu’une personne à court d’arguments finit par associer l’autre au mal suprême de son époque (les nazis en l’occurence) que le point godwin est atteint.
    Evoquer un simple fait en relation avec le nazisme me semble très différent.

  20. il parait fort convenant de se poser une question bien légitime : tout ce ramdam autour du Pape…
    vous vouliez dire tout ce ramadan autour du pape?

  21. Sinon, le NT illustré par Diglee pourrait être sympa, quoique… il y a un sacrée flopée de personnages masculins, et la demoiselle semble avoir une préférence pour les illustrations de fashionitas. Cela dit, les Evangiles, les voyages de Paul et la Genèse ont été adaptés sous forme de mangas, renseignez-vous ! ;)

    • Lisez également « Le Voyage des Pères », BD sur les pères des apôtres, qui essaient de récupérer leurs fils. Un auteur non-croyant, qui s’est basé sur les textes pour imaginer les à-côtés, les coulisses. On ri beaucoup, on réfléchi pas mal aussi.

      Une belle lecture.

    • « Le NT raconté raconté par Lady Gaga » de Diglee aux éditions de la taupe manchotte, bientôt chez vos libraires et dans vos crèmeries.

  22. Une petite question sur la forme : vous êtes sûr de la formulation « nenni d’objectivité » ?

    J’avoue être assailli par un violent doute à la lecture d’icelle.

  23. Ah, cher Odieux, pour une fois vous me décevez: tirer à boulets rouges sur le pape, c’était un peu facile non ? D’autant que vous n’innovez pas beaucoup… Le pauvre est déjà assez conspué ! Contrairement aux fans de « Super 8 » et aux cosplayers, qui eux ne le sont jamais assez.
    Enfin, heureusement que l’humour reste aussi mordant et délectable, sinon j’aurais renoncé à vous livrer cette charmante petite Hongroise directement dans votre cave.

  24. Merci Odieux Connard.

    J’avais besoin d’instructions concernant le fonctionnement de mon pape, la notice n’étant pas fournie avec (ou alors, bien cachée entre 2 plis).
    Et voilà que tu réponds à mes voeux ! C’est bien la preuve de ton existence.

  25. Je n’ai pas lu… trop facile de toujours taper sur les mêmes
    les articles qui se moquent du pape, je les lis quand on se moque aussi des rabbins et des chefs religieux en Iran (par exemple) ou ailleurs, des évangélistes (tiens je vous signale la nouvelle candidate républicaine aux élections présidentielles, mieux que Sarah P ! au cas où elle vous aurait échappé), voire de la reine d’angleterre qui est aussi chef de l’église…

    au village de mes ancêtres, ça m’a toujours fait rigoler les types qui se moquaient du curé mais qui voulaient être enterrés quand même à l’église. (quand ils n’allaient pas, en douce, demander des bénédictions pour les vaches malades, parce que si ça fait pas de bien, ça peut pas faire de mal…)

    la liberté de penser, c’est aussi la liberté de croire et de l’exprimer.
    je suis athée, mais les spiritualités ou les religions, quelles qu’elles soient, m’intéressent, comme manifestations du génie humain (et non divin) fut-il utilisé à bon ou à mauvais escient.
    Car sans l’homme, Dieu n’existerait pas… ça me rappelle cette blague : mais que donc foutait Dieu avant la Création ?
    (et ne me dites pas qu’il attendait l’invention de la machine expresso !!)

    • « ça me rappelle cette blague : mais que donc foutait Dieu avant la Création ? » : Samuel Beckett (c’est toujours mieux de nommer l’auteur d’une citation)

      • « Je vais répondre à cette demande : Que faisait Dieu avant de créer le ciel et la terre ? Je ne répondrai pas comme celui qui voulant, dit-on, éluder la difficulté de la question, fit cette adroite repartie : Il préparait des supplices à ceux qui sondaient l’abîme de ses secrets, car railler n’est pas résoudre la question ; telle ne sera donc pas ma réponse. J’aimerais mieux, en effet, dire : Je ne sais pas ce que j’ignore, en réalité, que de répondre par une raillerie à celui qui m’interroge sur de si hauts mystères et de faire applaudir une aussi mauvaise réponse.

        Je dirai donc, ô mon Dieu, que tu es le créateur de toutes les créatures ; et si toutes les créatures sont comprises sous ce nom de ciel et de terre, je répondrai avec confiance : Avant de créer le ciel et la terre, Dieu ne faisait rien ; car, s’il eût fait quelque chose, qu’eût-il fait, sinon une créature ? Plût à Dieu que je comprenne toutes les vérités qu’il m’est utile et que j’ai le désir de connaître, comme je sais qu’il n’y avait aucune créature, avant la création de tous les êtres ! »
        – Saint Augustin
        ;)

      • Saint Augustin propose une vraie réponse parfaitement adéquate à la théologie chrétienne…
        Voilà ce que je raconte à ma fille de 3 ans : un jour un petit dieu voulut dessiner un monde après avoir fini ses devoirs d’école, d’abord il dessina le ciel et la terre, le soleil et la lune qui devinrent mari et femme et qui eurent une fille appelée Aurore, puis il peupla la terre et le ciel…etc etc. (cela vient des petites histoires de Pierre Gripari). J’aime cette histoire, ma fille aussi d’ailleurs elle me la réclame souvent. Mais tout ça c’est des blagues, des contes pour enfant. Dans 2 ou 3 ans je lui raconterai la théorie du Big Bang. Et dans 5 ans la découverte de gènes à l’origine du génome humain dans une météorite.

  26. Désopilant.
    Vous auriez pu prolonger un peu plus cela dit, l’histoire des papes regorge d’anecdotes caucaces (la vraie fausse papesse Jeanne, César Borgia fils du pape Alexandre VI…). Mon prof d’histoire médiévale à la fac prenait toujours un malin plaisir à nous exposer les frasques de la papauté, et dans mon souvenir la chrétienté ne manque pas d’humour (malgré elle bien sûr) !

  27. étrange que la fameuse coutume de la chaise perçée, illustrée par la non moins fameuse formule « Duos habet et bene pendentes » ne soit point mentionnée ici.

  28. Moyen….
    Suis pas catho, mais je trouve ça moyen, un peu facile.
    Loin de l’odieuse et subtile plume de Connard que j’apprécie.

  29. Vous avez déjà écrit mieux. Je pense que le sujet pouvait mieux être traité (par ailleurs la FAQ n’apporte pas grand chose).

  30. Article qui aurait mérité d’être approfondi, et que j’aurais préféré plus agressif envers une institution (représentée par monseigneur le pape) devenue obsolète et qui pourtant continue à proférer d’innombrables foutaises.
    N’ayons pas peur des mots, les croyants sont des imbéciles, et rien que l’appellation pour les désigner en est une preuve suffisamment éloquente. Je parle d’eux pour la simple raison que le pape ne serait pas sans les fidèles moutons qui l’acclament et le reconnaissent comme leur chef spirituel. De ce fait, attaquer le pape via un discours revient à insulter toute la communauté catholique, dont les quelques idiots qui s’empressent de partager leur mécontentement par commentaire.

    Je vous conseillerais donc cher Connard, contrairement à ce qui a été proféré plus haut, de ne pas modérer vos propos, et de continuer ainsi que vous l’avez toujours fait *_*

    • Allanou,
      je suis croyant, et bien que j’apprécie les articles de Monsieur Connard, je n’aime pas d’être traité d’imbécile.
      Croire en quelque chose de pas purement matérialiste est une idiotie, ça j’en appelle à la liberté de penser.
      Mais les valeurs morales, qu’elles soient véhiculées correctement (ou pas) par une religion ou une autre, je ne pense pas que ça soit complètement imbécile.
      Oui, l’Église a fait des erreurs, oui elle en fait peut être encore, mais nous ne sommes pas un ramassis de crétins d’un autre âge, merci.

      Oui à la discussion (et ce n’est pas parce que certains sont fermés d’esprit que tous les chrétiens le sont), mais là c’est de l’insulte de bas étage qui est contre l’idée de ce blog.

      Je tiens enfin à préciser une chose : tu es sûrement français. Est-ce pour cela que tu boit les parole de M. Sarkozy ?
      J’ai beau être catholique, j’ai appris à me fonder une opinion propre, et je vis ma foi personnellement. (Et depuis l’Inquisition, l’Église n’empêche pas cela, et l’encourage plutôt).

      Un guide spirituel, c’est un exemple, qui nous présente un chemin qu’il pense bon. Mais libre a chacun de tracer son propre chemin : je pense juste qu’un intellectuel comme le Pape peut avoir 2-3 bonnes idées.
      Prenez le temps de vous renseigner sur la position du Vatican, et le pourquoi de cette position, SANS LES ŒILLÈRES DES JOURNALISTES (qui raffolent des […] pour raconter ce qu’il leur plaît), vous verrez qu’il n’y a pas QUE des âneries.
      Un journaliste ne PEUT PAS soutenir le Pape, ce serait mal vu, et comme le Vatican est plutôt en retard pour ce qui est de la com’, ils en profitent pour déformer pas mal de choses…

      Sur ce, merci de respecter les règles de bonne société, à moins que celles-ci ne fassent également partie d’un passé obsolète ?

      • N’exagérons rien.
        Il existe de nombreux défenseurs du pape, notamment sur Le Ring. Par exemple, cet article – http://www.surlering.com/article/article.php/article/benoa-t-xvi-un-ca-ur-intelligent – rédigé par un de mes « journaliste intellectuel » préféré même si je ne suis pas du tout sur la même ligne politique et spirituelle que lui.

        Mais je peux comprendre votre agacement à se faire traiter d’imbécile alors que vous n’avez rien demandé.
        A mon avis, les seuls religieux qui méritent des insultes en bonnes et dues formes sont les intégristes (quelque soit la religion). Là, pas de quartier.

    • « Qui ne pense pas comme moi est un imbécile, d’abord, na ! »
      J’ai bien résumé le commentaire d’Allanou, ou… ?

  31. Sylvain, nous sommes d’accord. L’intégrisme est une plaie car justement c’est le refus de l’autre (peut-on parler d’intégrisme athée ?)

    Pour ce qui est du journalisme, je parle surtout du journalisme « de masse », qui touche la majorité de la population et qui se veut « grand public ». Et où parfois, au lieu d’informer les gens, on préfère les conforter dans leurs clichés.
    Merci pour l’article, il est très beau. Je ferais passer autour de moi.

  32. Un peu déçue…
    Comme Fik, que je salue d’ailleurs, j’ai ri à quelques calembours, mais sans l’enthousiasme habituel: tout est trop facile, tout est trop habituel, les vannes sont déjà tellement usées et rezusées: capote, jeunesses hitlériennes, enfants de choeur, ouais, super, merci.

    Je viens sur ce blog parce que son auteur est odieux ET connard, il faut donc être prêt à assumer de lire l’humour grinçant, qu’il vise les blondes, la droite ou le pape; malgré mon immense amour pour ce dernier, j’apprécie assez cet humour pour ne rire aujourd’hui que de la forme et non du fond du billet.

    Mais simplement, j’étais habituée à mieux.

  33. Revenant tout juste de ces JMJ, voilà-t-y pas une bonne surprise !

    Pasque bon, y avait des fois où dans la foule on se demandait si on était vraiment à un énorme rassemblement spirituel ou plutôt à un concert de Johnny. Ou à un match de la Coupe du Monde.
    Sérieux, les slogans papaux chantés à tout bout de champ, les acclamations à la moindre phrase gentille lancée ( « Le Pape dit qu’il est fier de vous », « tout ces jeunes c’est fantastiques », etc… Bien gentil tout ça mais pas très élevant spirituellement. ) je me sentais ailleurs.
    Bref.

    Un autre bon article à votre actif mon cher Odieux.

    Ne vous avisez jamais d’arrêter ou vous subirez la punition divine.

  34. Un peu court tout ça, mais j’ais au moins appris quelque chose: « tous les homosexuels sont des pédés ». Merci Captain Obvious.

  35. Bon article, bien drôle avec une nette insistance sur la sénilité des cardinaux ! Vous ont-ils fait donc des choses, enfant ??

    Pour une surplus d’info (sérieux, pour une fois, le surplus), sachez que lors du conclave, même si la tradition veut que le pape soit élu parmi les cardinaux, ils ne sont pas obligé du tout à cela.
    En fait, n’importe qui, même un laïc (donc une personne n’ayant pas d’emploi dans l’église, curé, abbé, moine, etc…) peut-être élu pape, pour peu qu’il a suffisamment de cardinaux votant pour lui… Mais pas une femme, hein, faut pas déconner !
    Donc, mon cher Connard, même vous, païen impie, pourriez être élu et vous faire trimballer en papamobile. Trop la classe !

  36. Moi j’ai bien ri et je trouve Mr.Odieux que vous avez même plutôt été magnanime envers les croyants, vous attaquant plus aux coutumes, qu’à la fois elle même.
    Moi j’ai bien appréciés, personnellement je pense qu’on peut trouver de la bêtise des qu’une personne pose les règles pour tout une communauté (je pense la foi comme quelque chose d’intime) comme les mollahs ou autre …

    • Le pape n’est pas un dictateur. Le pape définie la direction que prend l’église, comme un chef d’état.
      Des femmes et des hommes divorcés vont à l’égilse.

      • J’ai pas dis le contraire, mais l’église et une institution qui influence ces fidèles et dicte une ligne de conduite, n’oblige pas peut être mais pointe du doigt beaucoup de chose et je n’aime pas qu’un homme en juge un autre sur des questions de croyance et sur le principe de laïcité, je trouve que la religion appartient au domaine de l’intime.

  37. Oui, bon article, il m’a fait sourire à plusieurs reprises ;-)

    Et effectivement, « l’administration des consciences impérialiste » que représente l’église catholique chrétienne (dont TOUT dans l’organisation et le fonctionnement est en contradiction béante avec les schèmes fondamentaux chrétiens, cf. « Le désenchantement du monde » de Marcel GAUCHET), et le vrai mystère de la foi et la réflexion sur la transcendance, l’incarnation et la résurrection, ce sont deux choses bien différentes, que le catho pisse-froid qui a commenté en haut de page n’a pas l’air de saisir.

    Moi-même croyant à une époque (j’en suis revenu mais ça ne veut pas dire que je prends tous les croyants pour des imbéciles pour autant), mes cheveux se hérissent quand j’entends qu’on puisse « beaucoup aimer ce pape »… 100 % de ses positions sociétales sont conservatrices voire rétrogrades, il faut vraiment vivre avec les moeurs du XIXème siècle pour être content de la doctrine qu’il propose sur plusieurs aspects de la vie civile, notamment la fixette dramatique qu’il fait sur la morale sexuelle et les pédés. Qu’en 2011 le Pape ne soit toujours pas foutu de dire « après tout la pilule on s’en fout, autant aimer 2 enfants comme il faut que 7 n’importe comment, et quitte à baisouiller en virevolter, autant vous protéger », c’est misérable. Cette propension de l’Eglise à se glisser dans la couche de ses ouailles, c’est pathétique.

    Longue vie à certains aspects admirables de la doctrine chrétienne (injonction à l’entraide, le don de soi, etc.), mais alors puisse cette boursouflure néfaste que représente les plus hautes sphères du clergé catholique péricliter rapidement dans un déclin d’autorité douloureux et implacable…

    • Concernant la contraception, je tiens à préciser que dans un de ses textes, Jean-Paul 2 dit 3 choses :
      -le preservatif, c’est à éviter (pour ne pas dissocier amour physique et amour spirituel)
      -Il faut conserver une unité et une cohésion dans le couple,
      -Il faut élever ses enfants dans la responsabilité.

      L’Église ne dit donc pas plus « faites 17 enfants alors que vous ne pourrez pas les nourrir/élever » que « prenez la pilule, baisouillez il n’y a pas de conséquences, s’il n’y a pas d’enfants, ce sera plus simple de vous séparer après ».

      Le problème c’est que dès que le Pape parle capote, tout le monde écoute, mais dès que ça dure plus de 5min on zappe et on écoutera le résumé écrit par des journalistes qui ont leur propre opinion (et puis se palucher une encyclique du Pape=un livre c’est chiant, c’est plus facile de « résumer » ce qu’on pense qu’il a dit.)

      La religion catholique ne donne pas des LOIS (en majuscule), mais des lignes de conduite, des repères. Après, c’est à chacun de prendre ses décisions dans la responsabilité !
      Le but n’est pas de faire des règles simples qu’on suit aveuglément, mais que chacun fasse des choix, de vrais choix, en connaissance de cause (quoi, faut réfléchir ! boarf, je vais plutôt revoir la planète des singes : Origines)

      Allez voir un curé (un bon, malheureusement il ne le sont pas tous mais il y en a pas mal), parlez-lui de votre problème, il vous donnera un autre point de vue et vous verrez qu’il n’est pas si fermé/con que ça.
      A zut, non y a Dallas à la TV, je vais plutôt faire un test dans Closer ça éclairera mon jugement…

      • Mais bien sûr… concernant les propos tenus dans l’avion sur le fait que « le préservatif aggrave le problème du sida », ce sont sans doute toute une cohorte de journalistes qui ont décidé en même temps d’avoir la même hallucination auditive et de rapporter exactement les mêmes propos dans leurs journaux respectifs… Il y a une sorte de méga-complot de la presse pour scrupuleusement déformer tout ce que Saint Papa raconte, c’est évident. Et toute interprétation desdits propos en termes de « putain mais comment on peut dire aussi grave et débile en plein XXIème siècle ?? » ne peut tenir que de la compréhension débile de mensonges journalistiques grossiers.

        Concernant vos dires sur les règles et non les lois de l’église, c’est seulement depuis que le pouvoir séculier lui a été retiré que oui, par définition elle ne peut plus édicter que des « règles » puisqu’elle n’a plus de pouvoir coercitif sur les citoyens. Merci 1789. Allez demander aux victimes de l’Inquisition espagnole ou aux papous évangélisés de force s’ils ont eu l’impression de se faire prescrire de gentilles règles pas du tout à appliquer sous peine de sanction, vous verrez.

        Par ailleurs, au sein de son propre fonctionnement, l’Eglise s’arroge parfaitement le droit d’un pouvoir de sanction si on ne suit pas la morale sexuelle édictée : certains ministres du culte ne se privent pas le moins du monde de priver les divorcés de sacrement par exemple. Une « suggestion » n’en est plus vraiment une lorsque le fait de ne pas la suivre ouvre droit à des sanctions (qui ne sont plus réalisées que dans la sphère du culte, certes, mais qui n’en demeurent pas moins des sanctions).

        Votre théorie du complot par les imbéciles qui ne veulent pas comprendre : à d’autres.

      • Je l’attendais celle là :
        « Ouh l’Église c’est des méchants, il y a eu l’Inquisition »
        Donc Benoît XVI, en plus d’être un nazi, était en fait membre de l’Inquisition Espagnole ?
        Je l’ai dit plus haut, que l’Eglise avait fait des erreurs. Ajoutons donc que les Allemands sont des nazis, les Américains des tueurs d’indiens et les norvégiens des violeurs viking, on avancera -_-‘

        Concernant le fait que « le préservatif aggrave le problème du sida », là on a une seule phrase. Avez-vous une idée du reste du texte, et surtout de « pourquoi le pape a dit ça ? »
        C’est une question qui demande de la lecture, et là ça deviens délicat car tout le monde n’ira pas au bout :

        -Tout d’abord ce qu’a dit le Pape :
        http://www.chretiente.info/200903205453/preservatif-ce-qua-vraiment-dit-le-pape/
        C’est drôle comment un « Si on n’y met pas l’âme, si on n’aide pas les Africains, on ne peut pas résoudre ce fléau par la distribution de préservatifs : au contraire, le risque est d’augmenter le problème.  » fût résumé en « le préservatif aggrave le problème du sida »
        Donc sans parler de complot, il est tellement plus vendeur de taper sur le Pape que de chercher à résumer sans déformer ses propos…
        Cela rejoins ce que je disais plus haut sur les journalistes en majorité anticléricaux : c’est juste plus facile de suivre le mouvement.

        -Ensuite une petite info, qui ne fait pas de mal :
        http://www.durex.com/fr-FR/AskDurex/Myth%20Buster/Pages/condomswork.aspx
        Vous noterez que c’est EN CAS DE BONNE UTILISATION !
        Durex étant plutôt une bonne marque, je pense que ce qui est distribué aux africains ne doit pas être beaucoup mieux.

        Et du coup, les 2% qui restent (au mieux hein, si c’est un Durex, bien utilisé tout ça), on les oublie ?

        Maintenant accrochez vous bien, je vais essayer d’expliquer un avis sur la santé mondiale en plus de 3 lignes !!! (Regardez le temps de traitement de chaque info au JT, ca serait trop long pour tenri dans leur grille)
        Mon avis est que distribuer des préservatifs comme ça, sans accompagnement (outre que le mode d’emploi pour essayer de bien l’utiliser), tant qu’on ne fera pas prendre conscience aux gens qu’une vie sexuelle non régulée c’est un risque de chopper le sida, il y aura des contaminations.
        Et du coup, oui, effectivement, si on distribue des preservatifs en disant « avec ca y a pas de problème, vous êtes tranquilles y a plus de risque, faites ce que vous voulez » cela aggrave bien le problème
        (aggravation par rapport aux personnes qui décidaient de limiter leurs ébats ou d’être fidèle, qui feront peut etre moins attention s’ils ont des preservatifs à disposition).

        A zut alors, c’est pas juste un con ce Pape. Il a réflechit… Vite, Closer, faut me rattraper…
        On peut être d’accord ou pas avec son propos, dans tout les cas ce n’est pas juste un inconscient qui a balancé sa petite phrase pour faire chier.

        Je termine par le retrait des sacrements : il y a des cons partout. C’est malheureux mais ça ne veut pas dire que tous les curés vont faire brûler les maisons de divorcés.

        La lecture ne fût pas trop douloureuse ? Merci

      • En même temps quand on a un pape dont une des précédentes fonctions était en sein de l’Opus Dei, il ne faut pas s’étonner de ce qu’il soit « réactionnaire »…

        Et j’ai l’impression que beaucoup font un amalgame entre religion et sentiment religieux. Ce sont deux choses distinctes. D’après ce que j’ai lu dans ce billet, il y a quelques jours maintenant – et ça n’engage que moi – l’OC fustige la religion, pas le sentiment religieux. Au même titre, mutatis mutandis, qu’une bureaucratie dans une démocratie.

        Il ne faut pas oublier – et cela a été à maintes fois répétés – que le pape a un rôle de guide et pour les plus fervents de ses fidèles ses paroles ont force de loi.

        En ce qui me concerne, bien qu’agnostique, j’ai un patrimoine protestant : mes ancêtres paternels ont dû fuir la répression catholique car les autorités religieuses ont décrété que ce n’était pas la vraie/bonne doctrine. Là le mot est lâché : doctrine ! Il ne faut pas oublier que cette scission au sein de la chrétienté a énormément chamboulé le paysage géopolitique de l’Europe à l’époque et cela de manière très prosaïque.

        Maintenant, il faut dire que les religions chrétiennes me laissent plutôt sceptique car fonctionnant sur le principe de la culpabilité. Je caricature : « Bouh t’es un vilain car tu as eu une pensée impure ! Tu iras brûler en enfer si tu ne récites pas 10 notre père (ou tu peux me donner 2 moutons ça me va aussi) !  » La pensée impure ayant pu être d’avoir voulu une magnifique pâtisserie par envie… Alors qu’en fait, si on prend à la base le message envoyé c’est quand même l’amour réciproque, le partage, l’égalité et que les « hommes sont tous frères ». Toute la différence entre la forme et le fond…

        Ce qui est surtout critiqué c’est la forme décrépie de la Chrétienté Corp Inc. – et non le sentiment religieux, la foi. En aparté, il ne faudrait pas oublier que certaines autres doctrines chrétiennes ne reconnaissent pas la pape et que donc chrétienté n’équivaut pas à tous les chrétiens dans ce contexte là…

        Enfin, « habetis papam » et je vous le laisse : je déteste trop la bureaucratie. Mais j’accorde un point au catholicisme : c’est le côté bling-bling avec les gimmicks !

      • C’est certain que « l’âme » va beaucoup aider les malades du Sida…
        Beaucoup plus que ces maudits préservatifs (objet du diable !) qui ne protègent QUE seulement à 98 %.
        Vite, une bonne cure d’abstinence à vie pour lutter contre cette énorme marge d’erreur !

      • @Nanar > L’argument de Liliane ne se résume pas à l’existence de l’Inquisition, il est plus subtil que ça et mérite plus qu’une réponse bâclée. Vous disiez en effet que l’Eglise ne donnait pas des LOIS mais des règles de vie générales à inscrire dans le concret de notre vie. Liliane objectait que l’Eglise ne donnait plus effectivement des LOIS tout simplement parce qu’elle n’a plus les moyens temporels de veiller aux respects de ses lois. L’Inquisition était justement une institution érigée avec le soutien de la force publique pour lutter contre les déviations en matière doctrinale et sur le plan des moeurs. Elle avait les mêmes moyens que la justice du Roi : prisons, bourreaux, médecins, notaires etc. Autrement dit, les règles de l’Eglise avaient force de loi dans la Chrétienté. Il aurait été fou de professer publiquement une hérésie ou de s’afficher comme homosexuel.

        Si une catastrophe survenait dans nos sociétés conduisant à un complet bouleversement socio-politique et que l’Eglise recouvrait une partie de sa puissance temporelle, serait-elle toujours aussi rétive à l’utilisation de la force légale pour appliquer ses règles de conduite? Je ne sais pas mais on peut observer que dans le cas de la dépénalisation des actes homosexuels, point marquant de la modernité occidentale, les conférences épiscopaux ont toujours réagi de manière négative (cf le communiqué de l’USCCB après la décision de Lawrence v. Texas, ou encore celui des évêques indiens après l’arrêt du même tonneau de la High Court de Delhi) tandis que le Saint-Siège entretient un flou artistique sur sa position.

      • @Bashô :
        Je trouve juste cela facile de parler de l’Inquisition : L’Église a évolué depuis cela, et ce n’est pas une réponse de dire « si jamais elle le pouvait l’Église referait pareil ». J’attends un argument montrant que ça serait le cas.
        A l’époque, l’Église attirait des gens avides de pouvoir (comme certains présidents), et il fallait se maintenir au pouvoir.
        Depuis, l’Église n’a plus cet attrait, et ce cas ne peut pas arriver.
        Si bouleversement il y a, et qu’on retombe dans cette époque sombre, ce sera du fait qu’un autre genre d’homme s’est hissé au pouvoir et pas de l’Église actuelle.

        @Sylvain : Si ton entourage est fortement porteur du VIH, sachant que ces 98% sont un maximum, tu prendrais ce risque ?
        Multiplie par quelques millions d’africains, tu verras que ca fait un paquet d’infectés. Je ne dis pas que le preservatif est mauvais, je dis qu’avec seulement lui ça fera un paquet de victimes.
        Mais bon, peut être que 2% de ces vies, tant que c’est sur un autre continent, ça nous concerne pas trop (et puis c’est ‘achement + facile et – coûteux).
        Et entre « abstinence a vie » et juste « fidélité », y a un monde non? Ou alors préviens ta copine.

      • Nanar à raison ! Partout ou le Sida, le cancer et autre cocktail de souffrance grouillent, la religion catholiques fait des merveilles !

        Trop d’Athées n’ont pas l’humour nécessaire quand il s’agit de rire de la vie : les croyants guérissent plus du cancer que les athées. Les chiffres sont là ! Lorsqu’on ne croit plus en une super puissance super gentille il faut bien accepter que le monde soit super bizarre avec plein de super incohérences !

        D’ailleurs l’étude de la religion chrétienne dans son ensemble me semble être la meilleur manière d’en venir à l’acceptation d’un monde super étrange ! On parle d’un Dieu infiniment bon qui créé un monde qui enfante l’Odieux Connard ! L’antéchrist en personne ! D’un type qui à tout les pouvoirs, mais qui créé des gens gens avec du pouvoir… Vous croyez à quelqu’un qui vous dit : j’ai tout l’argent du monde entier et les êtres humains ont de l’argent… Oui ?

        Et oui ! Le christianisme est un plus pour les cancéreux les sidaïques etc… bon… si vous êtes bien dans votre corps et votre esprit, pas besoin de médocs !

        Ah… Sans le christianisme le monde serait fade ! L’Europe du moins ! Et le blog de l’Antéchrist (Appellation d’origine OC) n’aurait que de vilains adeptes fornicateurs sidaïques toujours d’accord, dont les débilitantes félicitations le ferait déprimer… Non mais imaginez juste l’Antéchrist en personne déprimer !

      • Je remercie Dieu d’avoir permis l’existence de notre cher OC,
        je viens de lire le résumé de Twilight 4, et ce fut proprement hilarant !

        Pour ce qui est des cancereux et les malades, si jamais ce n’est pas un plus, ce n’est pas un moins à ce que je sache.

        Après, quand on dit « les voies du Seigneur sont impénétrables », je n’ai pas la prétention d’avoir deviné pourquoi tout ce bazar. Je sais, c’est facile de tout expliquer comme ça, mais c’est le principe de la foi, et il n’y a de preuve ni pour, ni contre.

  38. Ce n’est pas très drôle. Je soutiens la liberté d’expression, mais en tant que catholique je n’en pense pas moins. Notre religion est déjà assez maltraitée, quel besoin y-a-t-il d’articles comme le vôtre? Par ailleurs, votre avis sur la « soirée du ramadan » organisée par la mairie parisienne m’intéresserait; la laïcité française est bien malmenée.

    En revanche j’apprécie d’ordinaire vos écrits; ils sont vifs et la critique est pertinente. :)

    Habemus papam!

    • Je trouve ça un peu nul de toujours devoir opposer les religions. Quand quelqu’un critique une religion on lui dis « vous n’avez pas critiqué cette religion ». Comme les humoristes quand ils font une blague sur une communauté, faut toujours qu’il en face deux ou trois autre pour équilibrer, je trouve ça bête quelque par, même si quand c’est fais avec humour, c’est toujours le bienvenu.
      Et puis si vraiment vous voulez un équilibre, il faudrait critiqué les Mollahs, les gourous, ou tout autre chef religieux. Je vois par pourquoi il aurait à critiquer Mahomet ou je ne sais qu’elle évènement religieux, puis moi j’en connais d’autre dans notre république laïque, d’évènement religieux organisé( bon après ou on interdit tout ou on autorise avec un contrôle et un encadrement).
      Et puis c’est une critique d’une structure religieuse plus que d’une religion (et puis beaucoup de courant de la chrétienté, ce passe de Pape) donc je ne pense pas que c’est faire du mal, et puis il est toujours bon de ce remettre en question(je veux dire que tous la structure dans le catholicisme ne sont pas arrivé en un coup comme par magie)

      • Je ne veux pas « opposer les religions »; seulement je trouve désagréable que l’on critique le pape autant, et que ce soit justifié par la laïcité (toutes les religions sont égales, on peut dire ce qu’on veut etc…), et que cette même laïcité conduise le maire parisien à célébrer la fin du ramadan.

        C’est injuste, c’est tout, et je le dirais pour n’importe quelle autre religion.
        Ce que vient de faire l’OC, ce n’était pas de la critique constructive; c’était juste un assortiment bancal de moqueries lourdes et mille fois répétées à l’encontre de l’Église catholique. Ce n’est pas « faire du mal », mais ce n’est pas faire du bien non plus; c’est lassant et ne poussera personne, je crois, à la remise en question. Je ne suis pas contre l’humour bien sûr; mais à force de tout prendre au second degré on ne peut plus se tenir un peu pour ce qu’on défend.

        Je dois aussi dire que j’aimerais bien savoir quels évènements religieux dont vous parlez sont organisés par l’État. Est-ce que vous faites allusion à Noël, Pâques etc qui sont des jours fériés? Parce que si c’est le cas, il faut souligner le fait que ces jours sont issus de la longue tradition d’une France chrétienne depuis Clovis; et que c’est en l’honneur de cette France-là que l’on fête Noël et Pâques par un jour férié, même depuis la dissociation de l’Église et de l’État en 1905. Il n’y a donc pas de quoi s’offusquer.

      • « Faire une critique constructive » ?

        Et moi qui croyait qu’Odieux Connard n’était pas là pour pondre des essais philosophiques de 500 pages mais pour nous régaler d’un humour noir et d’une mauvaise foi hilarante contre des cibles faciles.

        Naïf que je suis…

  39. À partir du moment où on parle de remise en question (censé justifiée que l’on se moque du catholicisme), celle-ci doit venir de critique constructive. Je me contente de répondre au commentaire, sans forcément qualifier l’article.
    Et oui, j’aime l’humour de l’Odieux Connard; seulement j’aurais préféré qu’il s’attaque à une autre cible.

    • Oui, le plus dur dans l’humour d’OC, c’est qu’il faut être assez intelligent pour prendre cela au 30 ème degré, ou juste ne pas être concerné.

      Je vous sens concerné…

      • Ou cerné de cons c’est tout aussi possible …

        « arce que si c’est le cas, il faut souligner le fait que ces jours sont issus de la longue tradition d’une France chrétienne depuis Clovis; et que c’est en l’honneur de cette France-là  » ça sonnerait bien dans la réacto-sphère.
        On oublie de dire aussi que la France à une bonne tradition judaïque, qui ne date pas d’hier non plus.

      • On parle du point Godwin lorsque l’on parle de nazisme/fachisme.

        Peut-on alors parler d’un point Zemmour lorsque l’on parle des origines de la tradition française ?

  40. Bien sûr que je me sens concernée. Quant à la « tradition judaïque » de la France… Oui, u’il y a des Juifs en France; mais c’est tout de même l’Église catholique qui s’est imposée chez les païens et qui reste majoritaire aujourd »hui en France, même si ce n’est plus la religion d’État. La France a une relation particulière avec l’Église catholique, depuis qu’elles sont liées; mais libre à vous de le nier si cela est trop dur à accepter
    De toute manière, je n’ai commenté que pour exprimer mon avis sur cet article, je ne souhaite pas provoquer un débat.

  41. Je ne nie pas les liens qui unissent l’église Catholique avec le gouvernement Français, c’est plus qu’une évidence. Par ailleurs je suis pastafariste donc peu concerné par les agissements du Pape tant qu’il n’empiètent pas sur ma sphère privée et accessoirement mes plates bandes …
    Ceci dit en passant : la laïcité fait partie de la constitution de ce beau pays dont vous êtes si fier.

    • @ V

      Hum…. « Eglise »… « Imposait »… « Paiens »…
      Mouais, ça sent le discours pas très catholique… (expression populaire).
      Ya quand même à mon gout une odeur de rance dans votre avis…
      Surtout en attaquant les musulmans…
      Je vois pas pourquoi on s’offusque de voir une soirée ramadan dans ce pays ???
      Surtout de la part d’un catholique quoi…. Même le coran reconnait Jesus comme prophète. Je vois pas en quoi c’est mal de faire une ptite fête…

      J’arrive pas à savoir en relisant vos propos si le mot laicité est employé tels qu’il doit être défini. « sécularisation des institutions politiques d’un État, à savoir que cet État ne s’adosse à aucune religion officielle, ni ne suppose quelque fonction divine. Le principe de séparation des pouvoirs politique et administratif de l’État du pouvoir religieux en est une application. On ne doit donc pas confondre le caractère séculier d’une société (la population manifeste une certaine indifférence religieuse) avec la laïcité proprement dite (les institutions d’État ne sont soumises à aucune contrainte ni même ne relèvent d’aucune justification de nature religieuse, spirituelle ou théologique). » @Wiki

      Une grosse teuf avec le ramdam n’est pas anti-laïque, comme le fait de fêter Noel ne l’est pas non plus….

  42. @drunk3nkiwi
    Je comprends que l’on ne soutienne pas le pape, et je ne force personne à le faire. Votre point de vue est le bienvenue; je transmettais seulement à l’OC que je n’appréciais pas cet article. Oui, la laïcité fait partie de notre Constitution; seulement elle n’est respectée que pour certaines religions, ce qui m’exaspère.

    @Zulldeath
    Libre à vous de ne pas apprécier mon discours et de le trouver « rance », même si ce n’est pas mon cas. Parlons bien en ce cas: quelles périphrases voudriez-vous que j’emploie? « La religion catholique » pour « l’Église », les « athées » pour les « païens » et « la religion s’est répandue » pour dire qu’elle s’est imposée?
    Pourquoi je m’offusquerais de voir une fête musulmane cautionnée par l’État? Parce que cela va à l’encontre de la laïcité.
    Et je devrais prétendument soutenir le Coran parce qu’il reconnaîtrerait Jésus comme prophète? Ce n’est pas vrai; les musulmans vont à l’encontre du catholicisme en affirmant que Jésus ne voulant pas mourir ce serait fait remplacer par un homme mort à sa place. Ceci n’a plus rien à voir avec le catholicisme, qui est fondé sur l’amour de Jésus dans son sacrifice.
    Ai-je dit qu’une fête était anti-laïque? Non. Dirais-je qu’une fête musulmane soutenue par l’État est anti-laïque? Oui, mille fois oui.
    L’État correspond pour moi à la séparation des religions et de l’État. Elle est donc bafouée.

  43. Pardon: la laïcité correspond pour moi à la séparation des religions et de l’État. Elle est donc bafouée.

  44. MAis elle n’est pas « soutenue »….
    C’est parce qu’il fait un concert ?
    Dépense de l’argent pour une fête religieuse ?

    Et pour vos périphrases, juste dire que l’Eglise catholique s’est imposé sur les religions polythéistes auraient été mieux « paiens » étant ultra péjoratife et ne concernant en rien les « athées » , mais c’est pas la question.

    Pour information, je suis athée effectivement, et même un brin iconoclaste. Et créer le conseil du culte religieux est déja une atteinte à la laïcité de ce pays. Mais là… Partageriez vous un sentiment d’appartenance départemental, d’une fierté régionale ? (je m’arrête là dans la citation d’un homme qui nous a quitté)

    • Oui petit édit : Quelle serait donc l’attitude selon vous de l’Etat français en ce qui concerne le ramadan, l’Aïr ou même Noël ?

      • Non elle n’est pas soutenue, effectivement parce que l’État dépense de l’argent pour une fête religieuse. Cette soirée n’est pas laïque; que diriez-vous si la mairie de Paris organisait une fête de fin de Carême? Moi, ça me plairait, mais je ne l’espère pas parce que de toute façon, ce n’est pas laïque.
        Oui, je serais fière d’être partie d’un département ou d’une région; toutefois ça n’a rien à voir avec la religion.
        Pour l’édit: selon moi, l’État devrait bien sûr laisser la liberté des cultes: chacun est libre de fêter ce qu’il souhaite, sans que les représentants de l’État affichent une quelconque préférence. Toutefois je trouve normal que Noël, par exemple, reste un jour férié; ce n’est à ce point plus comme fête religieuse mais comme tradition que ce jour est fêté.

  45. Hé, mais vous êtes même pas méchant en fait !!! Sauf pour « plus belle la vie ». Mince, le Pape quand même, y’avait matière à faire bien plus mordant !!!

  46. A V

    C’est ce que Paris fait déja pour Paques il me semble…
    Je me souviens d’une chasse à l’oeuf organisé pour cela.
    Pour la fete du Carême, c’est normal qu’il en fasse une, parceque cela est prétexte à jour de fete (en tout cas pour ma part).

    La laïcité, pour moi, est une indépendance de l’etat et des religions dans ces institutions… Je veux dire, il faut aussi dédramatiser un peu. Ca me fera plus peur quand il y aura un représentant de chaque église au gouvernement.

    C’est pas un concert pour le ramadan qui va me faire crier aux loups. Le port du voile m’a fait hurler, mais pas ça… TRop laxiste peut etre

    • Il n’y a pas de fête pour la fin du Carême, même si ce serait bien.
      La chasse à l’oeuf, c’est comme Noël, ça s’est déchristianisé…
      De toute façon ce débat est stérile.

      • Oui, débat stérile.
        Toutes les fetes catholiques sont traditions, le reste sert à rien.
        Merci de votre argumentation…

        Pour infos, la chasse à l’oeuf comme noel ne sont pas feté par la vraie communauté musulmane, comme la fin du ramadan et noel est fété par tout le monde (enfin ceux qui aiment faire la fete)

      • « La Ville souligne qu’elle «participe à des manifestations traditionnelles concernant les différentes confessions ou communautés représentées à Paris», citant Hanouka, le nouvel an chinois, Vesak (fête bouddhiste), le nouvel an berbère et l’arbre de Noël. »
        Y’en a pour tout le monde à Paris, ne vous inquiétez pas!

  47. Ce n’est pas une argumentation, c’est mon avis. Et même si le reste ne sert pas à rien, il n’est pas inscrit dans la tradition française, voilà tout.
    La dernière phrase a-t-elle une signification? Elle me reste obscure.

  48. Pour le coup, je n’ai pas aimé l’article, vous auriez pu mieux faire que d’accoucher d’un résumé de plusieurs années de satire médiatique sans y apporter d’originalité. Pire encore, vous auriez pu éviter le de franchir le point Godwin (quand bien même la référence est vraie), on vous a connu en meilleure forme.

    Dommage, donc.

  49. « Oui, mais vu son armée, au mieux, il doit juste pouvoir envahir Monaco. Enfin bon : tant que ça reste entre millionnaires, ça va. »

    Et encore … Vous avez vu les gardes du Sieur Albert et de Dame Charlène ? Même s’ils sont tout aussi mal habillé que ceux du Pape, ils sont tout de même équipé en fusils d’assaut ! Ce serait une bataille de Marignan bis pour les gardes suisses !

    • Je vous encourage à lire ce document :

      [url]www2.unil.ch/unicom/allez_savoir/AS20/pdf_files/2.pdf[/url]

      ainsi que vous rendre à cette page :

      [url]http://www.vatican.va/roman_curia/swiss_guard/swissguard/storia_fr.htm[/url]

      de même qu’un peu d’histoire ne nuit pas

      [url]http://www.chocolat.tv/coucou-la-suisse/monument-lion-lucerne.html[/url]

  50. J’ai bien aimé l’article sur le Pape, mais la cible était un peu facile, le pauvre homme ne pouvant encore à peine parler. J’attends avec impatience des articles sur les autres religions monothéistes. Le potentiel humoristique y étant presque sans fin.

  51. « l’Eglise parle de sexe très souvent » : en fait, non.

    (ah, mais vous vous moquez dans tous vos autres articles de ceux qui sont persuadés de tout connaître sur un sujet parce qu’ils ont lu wikipédia ou regardé un reportage sur la 2, et paf vous tombez dedans ?)

    Et je ne crois pas qu’il y ait dans les, heu, statuts de l’Église catholique, un passage qui désigne le pape comme « représentant de Dieu sur Terre ». Mais je me trompe peut-être.

    Non mais, parce que rire c’est toujours mieux quand on rit de quelque chose qu’on connaît, ou quand on fait rire pour faire connaître.
    (Par exemple, après ça vous allez critiquer la vision un peu facile de la première guerre mondiale par Tardi : et il y aura comme une incohérence.)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s