Le mystère de Pâques

Jeunes gens, aujourd’hui, c’est un peu glandouille d’un point de vue blog : étant actuellement pris par moult autres activités, je m’en vais donc être bref. Si. J’en ai entendu qui pouffaient au fond :  ils viendront me voir à la fin de l’heure avec leurs carnets.

Donc, disais-je, en ce jour de Pâques durant lequel on aborde de mystérieuses histoires de mecs qui parviennent à vaincre la mort, tournons-nous vers un sujet proche : Dracula, le prochain spectacle de Kamel Ouali.

Alors évidemment, dit comme ça, ça parait affreux ; mais vous êtes encore à côté de la vérité : puisqu’après le gros bide du 1er single du spectacle, « 1,2,3« , pour le dernier morceau visant à promouvoir le spectacle que l’on vous balance lorsque vous allez faire vos courses chez Auchan, Kamel et ses amis ont décidé de joindre leurs pouvoirs avec d’autres créatures encore plus maléfiques que Vlad l’Empaleur, j’ai nommé…

Les BB Brunes.

Non ! Revenez ! Ne fuyez pas ! Je sais que vos coeurs sont serrés par l’effroi rien qu’à l’évocation de ce nom, synonyme de « douleur auditive », de « rock du lycée Henri IV » ou encore de « jeunes UMP« , mais il faut bien que nous en parlions : Kamel Ouali a demandé à Adrien Gallo, des BB Brunes, d’écrire le nouveau single de son « spectacle musical » (oui parce que « comédie musicale », ça devait sonner bizarre avec Dracula : ce n’était pas vraiment le roi de la gaudriole). C’est donc équipé de son bac littéraire et de son sens artistique unique que le jeune homme vous a proposé des paroles dignes de Georges Brassens pour mettre en avant toute la profondeur de « Dracula, l’amour plus fort que la mort » (puisqu’en effet, ça parle toujours d’amour, hein, jamais de trucs comme la guerre, la société ou les problèmes de prostate). Mais observons plutôt.

La troupe du spectacle. Notez qu'il y a un vampire avec un plus gros appétit que les autres : pauvre humanité.

Morceau : En Transe… Ylvanie – Clip (je ne commente même pas les images que je qualifierais simplement « d’emo-prout »)

Tu voudrais pas qu’on s’salisse, 
Qu’on se fasse les vendanges

Déjà, notez qu’on se tutoie, ce qui signifie qu’on est soit en train de s’adresser à des jeunes, soit au sein d’une réunion du parti socialiste (où l’on trouve aussi pas mal de morts-vivants, cela dit). Peut-être une réunion des jeunes socialistes ? Qu’importe : en tout cas, Dracula, si on lui dit qu’il faut pas se salir, il ne le fait pas, même si c’est pour gagner un peu de thunes aux vendanges pour assurer l’entretien du château (parce que ça coûte cher ces conneries). On a beau être Seigneur des Ténèbres, si c’est pour saloper sa belle chemise  en soie, c’est pas la peine. On a sa petite dignité de mort-vivant.

Je suis persuadé que l’auteur de ces lignes est trop fier du mot « vendanges« , parce que raisin, vin, sang, tout ça.

En Transe…ylvanie

Oui ? C’est-à-dire que comme jeu de mot, ça fait un peu « Jean Roucas se lance dans la chanson« . Mais bon, il ne faut pas trop en demander, je crois, comme nous allons le voir.

Un transe se maquille, 

Effectivement : la Transylvanie est connue pour être un nid à transsexuels ; c’est un peu le Bois de Boulogne de la Roumanie, le Brésil des Carpates. En tout cas, je suis content de savoir qu’en Transylvanie on se maquille. Un peu plus et je demandais à l’ONU de larguer du mascara, produit de première nécessité dans ces pays où l’on ne se soignait pas assez à première vue.

Pour une poignée d’enfer 
J’ai vendu ma chance au paradis

Hautement philosophique. Et alors, qu’en fais-tu, de ta poignée d’enfer petit canaillou, hein ? Parce que bon : des gens qui n’ont plus accès au paradis parce qu’ils ont préféré profiter de leur poignée d’enfer, on les appelle des onanistes. C’est très mal. Si tu ne connais pas ce mot, jeune, demande à consulter un dictionnaire au CDI du collège. N’hésite pas à demander de l’aide à un adulte.

Le sang c’est la vie
Que tu m’as prise

Super, le slogan d’une campagne pour le don du sang. Bravo les mecs ; dans 2 minutes, on se tape un vampire qui dit « Zapetti – à vous aussi ! » (rien que pour cette campagne publicitaire, Zapetti aurait mérité de voir ses raviolis en conserve jetés dans la Montagne du Destin, mais passons).

Pour à toutes leur plaire
J’ai jeté l’alliance de ma Vierge Marie

Comme tous les hommes mariés : à l’approche d’une minette, on planque son alliance. C’est vrai quoi : on imagine bien que Dracula, son vrai problème,c ‘est de se faire défoncer le coin du museau à coups de balais par la Vierge Marie cocufiée en rentrant à pas d’heure au château familial au prétexte d’avoir eu « un dossier à finir au travail« . Le dossier se prénommant Samantha et ayant de longs et soyeux cheveux châtains. Notons par ailleurs que l’auteur de ces lignes, trouvant que les rimes, c’est trop dur à faire, commence à inverser l’ordre des mots selon sa convenance. « Nan parce que des rimes en -aire, en français, c’est trop dur« . Mais ouais, mec, carrément.

Il faut aller loin pour chercher ses paroles. Merci, Don du sang.

J’ai le trois pièces services 
Qui me démange

Je ne souligne même pas l’inversion des mots, contentons-nous du fond, car l’auteur nous parle d’un vrai problème vampirique : les morpions. Ces petites saloperies, après avoir établi leur tête de pont sur le « trois pièces services » (j’ai leee Beschereelle qui me démaaa-aaange« ), se sont donc empressées de sucer le sang de Vlad l’Empaleur. Et que se passe t-il lorsque l’on se nourrit de sang vampirique ? On en devient un, chacun le sait ; notre comte pluriséculaire est donc tout simplement le possesseur de morbaks immortels ! Ont-ils des pouvoirs hypnotiques ? Peuvent-il se transformer en chauve-souris depuis le slip de leur maître ? Autant de questions qui restent sans réponses ; dans tous les cas, nous connaissons maintenant la vraie malédiction des vampires : condamnés à se gratouiller pour l’éternité. Affreux.

Il faudra que j’en parle à Bella.

En vices, je suis très loin d’être novice

Gros vantard. Sauf que maintenant que l’on connait ton problème hygiénique intra-slipos, pas sûr que tu puisses courir encore longtemps la jouvencelle. Tu vas devoir t’en retourner à ta poignée d’enfer, chenapan.

Mais faut savoir faire l’ange

Oui, Dracula adore se faire passer pour un gros gentil : il emmène ses victimes au cinéma regarder « Coup de Foudre à Notting Hill« , il leur offre des malabars, et éventuellement, il leur propose un tour de poney. Ensuite seulement il leur annonce qu’il va leur éclater les artères à coups de canines.

Tes yeux peureux m’attristent, 
Belle mésange,

C’est qu’il est sensible Dracula. Il a pleuré à la fin d’Armageddon. C’est ça son vrai point faible : son petit coeur.

Laisse vivre les saints, qu’ils s’anoblissent, 
J’ai les crocs j’veux du tendre…

Une manière comme une autre de dire que si Dracula aime les jeunettes à la chair tendre, il préfère leur laisser le temps d’avoir les saints qui poussent.

Attention… refrain !

En Transe…ylvanie
Un transe se maquille, 
Pour une poignée d’enfer 
J’ai vendu ma chance au paradis
Le sang c’est la vie
Que tu m’as prise
Pour à toutes leur plaire
J’ai jeté l’alliance de ma Vierge Marie

Cela étant dit, un bon couplet parait de bon aloi.

Rombière surveillant de potentielles victimes de statuphiles

Je m’extirpe in extremis 
D’un Michel-Ange

Oui, parce qu’après, il y a le mec du musée qui débarque ; et se prendre les 800 000 volts d’un taser dans le rectum alors qu’on tentait l’accouplement avec une statue, c’est tout de suite assez désagréable ; on a beau être immortel, on évite quand même les ennuis. Statuphile ? Quelle perversion.

On s’affaire aux prémices, et c’est promises
Je te ferai le change

Rappelons que l’auteur de ces lignes, appelé pour son grand talent, a un bac L. A quel moment tu (je te tutoie comme dans tes chansons, puisque tu es jeune) n’as pas compris qu’il fallait que ça signifie quelque chose, les rimes ? Parce que sinon, moi aussi je t’en fais facile « La poubelle valide la ration – Je suis la passion« . Je crois que je préfère ne pas savoir combien on a payé le jeune Adrien pour coucher pareil texte.

Il y a des monts qui trahissent

C’est ça de porter des pantalons moulants, petit fripon priapique. Ce n’est pas très pratique. Ho, j’ai fait une rime ! Monsieur Ouali, Monsieur Ouali, venez voir !

Il y a des types qu’on du sens
Car tu sais qui dit station-service
Dit pompes à essences

… non mais franchement ? Outre le sens, rien que le registre est formidable : Dracula, le poète qui collectionne les points Total. J’espère qu’il a un mug quand il passe chez eux, parce que bon, l’éternité à la pompe, ça mérite bien ça.

Attention… re-refrain (je suis sympa, je vous préviens : des paroles aussi profondes, mieux vaut être averti).

En Transe…ylvanie
Un transe se maquille, 
Pour une poignée d’enfer 
J’ai vendu ma chance au paradis
Le sang c’est la vie
Que tu m’as prise
Pour à toutes leur plaire
J’ai jeté l’alliance de ma Vierge Marie

Suivi de :

La-la-la-la-la-la-la (x3)

Vu le travail jusqu’ici déployé sur les paroles et le reste, je dois dire que je trouve que ça ne fait pas trop tache. Même si j’imagine qu’il a fallu un moment pour que l’auteur de cette chanson trouve que « La« , ça rimait bien avec « La« .

Voilà ; encore un dernier refrain, encore du lalalala, et c’est bon, emballé c’est pesé : vous avez une chanson supposée donner envie d’aller voir le spectacle « Dracula : l’amour plus fort que la mort« .  Ho, oui, le fruit de l’union de Kamel Ouali et d’Adrien Gallo, ça me donne envie d’y aller.

Mais avec un lance-flammes alors.

P.S : En écrivant cet article, j’ai noté que d’autres blogueurs avaient travaillé le même sujet. Merci à eux de continuer à étudier pareils chefs d’oeuvre.

Pour compenser cet article fort bref, je vais donc me dépêcher d’aller voir Thor cette semaine : je suis comme ça, je sais. Ça me perdra.

113 réponses à “Le mystère de Pâques

  1. Au fond, Adrien Gallo, ben si ca se trouve, il veut dire des trucs supers profonds, il a un ressenti unique, l’âme d’un vrai poète mais il ne trouve simplement trouve pas les mots.
    Ou alors, si ca se trouve, c’est juste un charlot…

      • Option 1 bis: il veut dire des trucs supers profonds (c’est son droit), il ne trouve pas les mots (ça arrive), mais il a l’âme d’un vrai charlot.

        Et un bac L. Ah ouiiii… ça, le bac L, ça va nuire à toute une génération de bacheliers, ça: « Et vous avez quel diplôme? -Un bac L *content de lui* -Ah oui, comme Adrien Gallo… Laissez votre adresse, on vous écrira *regards lourd de sous-entendus allant du CV à la corbeille à papiers* »

  2. « On s’affaire aux prémices, et c’est promises »

    Ne serait-ce pas plutôt :  » et ses promises » ?
    Ca a l’air (vaguement) plus sensé.

    Sinon, Thor ?
    Brr, j’en frémis pour vous (presque autant qu’il m’arrive de penser à Kamel Ouali).

  3. Votre meilleur article! Faut dire, le sujet était facile….
    A chaque adaptation, le vampire sert à traiter un problème de société ou un grand thème universel: sida, viol, amour, mort, différence, etc.
    2011, l’année du vampire dénonçant les morpions? C’est vrai qu’on en parle jamais assez. (A moins que ce ne soit la connerie humaine, j’ai un doute soudain.)

    • Melle Mars, vous avez donc vu The Hunger? (traduit par Les Prédateurs en français…) Ou bien me trompe-je?

      • Non, je ne l’ai pas vu, qu’est-ce que c’est? J’ai fait mon mémoire de Lettres sur les vampires c’est pour ça…

      • Un très bon film assez méconnu avec (notamment) une scène lesbienne entre Susan Sarandon et Catherine Deneuve.
        Plus David Bowie en amoureux transi.

  4. Excellent!

    Je parle de votre article, bien sûr, pas du spectacle musical.
    Je suis quand même déçue, Dracula est un livre que j’ai adoré, j’ai vraiment du mal à faire coller les hum… paroles du clip à l’histoire originale.
    Dans tous les cas, je vous remercie pour ce moment de franche rigolade.
    J’ai hate de voir ce que vous allez bien pouvoir nous conter sur Thor. Ils annoncent déjà une suite.
    Ah! Je me demandais aussi si vous nous écrirez un jour un de vos magnifiques articles (un peu de cirage de pompes, ça fait jamais de mal, et je n’ai même pas besoin de mentir!) au sujet de Pirates des Caraïbes, le quatre sortant très prochainement…
    Il y a également une étrange adaptation du Petit Chaperon rouge, ce me semble… Par les producteurs de Twilight (et ils s’en ventent en plus, si c’est pas malheureux)
    Bravo encore une fois pour cet article, bien que le sujet soit relativement facile, il se classe sans doute dans le top de vos meilleurs articles!
    Je vous salue Ô Odieux Dieu Connard

  5. Merci cher Odieux de continuer à dénoncer ces choses intolérables qui avilissent les sociétés qui les ont vu naître, à savoir les comédies musicales.
    Je sais que vous allez être occupé par le mec au marteau, mais puis-je vous suggérer un film digne de vos chroniques ? Il s’agit du Chaperon Rouge, qu’une amie m’a convaincu d’aller voir par la ruse (« tu sais, y’a Gary Oldman dedans… »). Résultat des courses : toujours un film dans la veine ado-vampirique, sauf que cette fois-ci c’est un loup. Mes yeux saignaient à la sortie, et en même temps, à quoi s’attendre quand le film est réalisé par la même qui a commis le premier Twilight ?

    • Tout pareil, et mes oreilles aussi, j’aurais jamais dû regarder ce clip … et tellement scotchée par sa médiocrité que je l’ai presque regardé jusqu’au bout !
      Enfin, il nous aura permis au moins d’avoir le plaisir de lire M. OC, c’est déjà ça ^^

      • ce qui fait quand même peur, c’est tous ces commentaires du type
        « Je ne peux que aimé(sic) vu que c’est Adrien Gallo qui a écrit les paroles ^^ »

  6. Haha! Vous vouliez être bref, c’est réussi..
    Je vous ai découvert aujourd’hui en cherchant sur Gogol la bonne orthographe de « Jean-foutre » et je suis tombée sur votre article sur les chats;j’en suis tombée de ma chaise, de rire.
    c’est décidé, je m’abonne au fan-club!

    • L comme laboureur ou comme l’abruti capable de commetre un crime contre la raison de cet ordre là?

      • Je dirais volontiers L comme « lamentable »… n’éxagérons rien, le crime n’est pas encore contre la raison. Mais le bon goût et le concept même de vampire ont pris un coup dont il sera difficile de se relever.

  7. Bram Stoker doit se retourner dans sa tombe…

    Bon courage pour Thor, je ne sais pas comment vous faîtes pour dépenser de l’argent dans de telles aversions cinématographiques.

    • Avec une carte bleue sans doute.

      Cela étant dit, c’est surtout the expendables 2 que nous devrions tous attendre avec le plus de salive aux babines.

    • Un bon CE, des tickets ciné à demi tarif ou alors une carte UGC à l’année qui se rentabilise au nombre de films [bouses ?] vus peut-être…

      Ou alors notre Odieux Connard est projectionniste…

  8. J’ai un peu honte, je trouve que la première phrase de la chanson, avec le coup de la vendange, est marrante. Mais le reste est vraiment aberrant si on regarde bien les paroles, surtout les phrases avec les mots inversés.
    Et que dire du clip …
    Sombre période que d’être un vampire à notre époque.

    • Comme quoi, Nosferatu ne doit pas être mécontent d’avoir décédé à coups de gousses d’ail sur le coin de la figure avant d’en arriver au XXIème siècle U_U

  9. Kamel Ouali a vu the Rocky horror picture show, l’a englouti, digéré, fait caca et, dans un élan vampiresque l’a re-mangé…

    Cela a donné ce spectacle, du grand art j’vous l’dit!

    • J’ai pensé aussi à Rocky Horror en lisant le début de cet article.
      God save Tim Curry!^^

      • Idem ! C’est fou comme  » Transe…ylvanie  » paraît moins original comme jeu de mot ( … oui bon, tout est relatif ) après  » I’m just a sweet transvestite
        From Transexual, Transylvania. « 

  10. Excellent article comme toujours. Par contre pour le coup de la Transylvanie, du transexuel qui se maquille j’avoue avoir une petite idée d’où provient une telle idée, je dirai que ça date de 1975, d’une comédie musicale de Richard O’Brien : The Rocky horror picture show, et surtout du personnage du Dr. Frank-N-Furter et de sa chanson Sweet Transvestite « I’m just a sweet transvestite / From Transexual, Transylvania ». (Je suis une grande fan surtout de la chanson Time warp)

    Donc je me demande si ce fabuleuuuuuuuux auteur-compositeur ne s’en est pas un peu inspiré.

    Enfin, au moins cette chanson aura produit quelque chose de bon : votre article.

    (Et je me joins aux messages précédents : aller voir le Chaperon Rouge, je rêve de lire votre avis dessus depuis que j’ai vu la bande annonce).

    • Un peu? Beaucoup inspiré même. Ouali pique tout, mélange tout au mépris du bon goût et de la logique, et ça donne ça. PS: il a aussi piqué le personnage de Satine (Moulin Rouge, lui même une mauvaise adaptation de « La Dame aux Camélias »)

    • Une mauvaise herbe, merci !! (et pour cette grandiose référence à O’Brien, et pour me soutenir sur le coup du Chaperon Rouge. -Cependant, Odieux doit-il vraiment s’infliger cette torture pour les beaux yeux de ses fans? Ce qui me reste de conscience, ce qui ne s’est pas dissous dans la vodka, le concours de l’Ecole Normale, et cette immonde protubérance musicale pour terminer, en est tout travaillé…-)

    • Comparez le chef d’oeuvre de Richard O’Brien avec cette daube c’est tout de même osé. Vous ne trouvez pas ?

  11. Mes hommages cher Odieux Connard,

    Depuis que ces foutaises sur les gens de ma race sont projetés sur vos écrans de cinématographe, comme Twilight et Vampire Diaries, je suis obligé de rester comme cloitré dans mes appartements et de commander du sang à l’abattoir local. Tous ces gens boutonneux qui étaient dans la crainte de nous rencontrer durant la nuit sont aujourd’hui à notre poursuite: ils s’imaginent qu’ils pourront sans farouche opposition de notre part vivre à nos côtés « pour l’éternité ». Nous sommes (les vampires) pour notre part tous sûr et certains de ne pas pouvoir supporter ces jeunes, et notamment les jouvencelles plus d’une minute (une minute étant le temps nécessaire pour qu’elles abordent en rafale des sujets comme Sephora, Gemey Mebbelyne, Gucci, Twilight, c’est trop cool ta cape est assortie à ta BMW…).
    Nous sommes en train de rédiger une pétition qui sera signée, nous n’en doutons pas, par tous les individus de notre race afin de bannir « loin sur une île déserte » toutes cette jeunesse qui a fort peu d’esprit, ainsi que les réalisateurs de films et créateurs de spectacles ayant trait à notre univers. Ou plutôt sur deux îles désertes distinctes, afin qu’ils ne pensent pas à se reproduire entre eux, le remède pouvant être dans ce cas pire que le mal.

    Merci de votre article qui permet déjà d’éliminer nous l’espérons quelques spectateurs de ce nouveau spectacle, et par voie de conséquence très certainement de nouveaux jeunes êtres décérébrés.

    • Mes récentes observations m’ont poussé à considérer que la quasi-totalité de la population se préoccupe tant de Sephora et de ce-qu-y-a-à-la-télé-rien-comme-d’hab-change-de-chaine qu’elle n’a pas le temps d’avoir une seule idée réfléchie. Les autres sont très largement communistes, et la jouvencelle y est vachement moins fraîche.

      Toutefois, à regarder la moyenne d’âge des susdits, je ne serais que modérément étonné d’apprendre que de nombreux immortels aient déjà rejoint leurs rangs.

  12. Qu’il ait écrit « c’est promises » ou « ses promises », le garçon, il a tout juste un niveau 4è. Et dire qu’il a dû être payé pour pondre ces foutaises, bourdeyl de merdre… Et dire qu’il y a des ados (ou des fans de Mylène Farmer) qui vont écouter cette daube, et même aller voir le spectacle…
    Heureusement que vous êtes là, ô Maître Odieux Connard, pour nous inciter à rire de tant de bêtise… sinon, je pleurerais de consternation (pendant que mes oreilles saigneraient…)

    • Remarquez, c’est encourageant. Ca signifie que n’importe quel blaireau peut écrire n’importe quoi n’importe comment sur n’importe quel sujet, et gagner de l’argent.
      C’est décidé, je me lance dans la comédie musicale!
      Et peut-être aurai-je l’honneur de me voir critiqué par Monsieur l’Odieux Connard!

  13. Essayons de voir le bon côté des choses (même si c’est très très dur). Voyons cela comme une interprétation de ce que serait la société des vampires de nos jours: si ils s’amusaient à mordre des jeunes actuellement, ça donnerait rapidement ça. Ou alors ils ne devraient se contenter que de vieux (et je doute qu’ils aient meilleur goût).
    Je maudis Twilight d’avoir ouvert la porte au mix « vampire »-emo-kikoolol… pour la peine je vais aller nettoyer mon lance-flamme, il va bien servir cette année.
    Excellent article et bon courage pour Thor, vous êtes courageux.

  14. Oh non ! Ce texte est passablement horrible ! Mais ce type a eu son bac L dans une pochette surprise, c’est pas possible ! C’est nul, anachronique et mal structuré … Même Stephenie Meyer aurait écrit quelque chose de mieu, j’en suis sûre ! Pourtant, elle est diablement mauvaise . On prend vraiment les ados de maintenant pour des imbéciles finis … J’ai moi-même 15 ans et je suis souvent effarée par les livres ou film destinés aux « jeunes de notre âge » qui, en plus d’être nuls, ressemblent à des manuels de lecture CP type Gafi le Fantôme … Le type qui a écrit ce texte, en plus de donner une mauvaise image des sections L, semble avoir pensé que comme nous autres, ados, sommes assez stupides pour apprécier une chanson qui ne veut strictement rien dire ! Merci d’avoir signalé cette horreur.

    • Ca fait plaisir de voir une jeune de 15 ans détruire mes préjugés sur cette tranche d’âge!
      Il faut admettre, la littérature actuelle me laisse de marbre… Moi qui suis passionné par les sujets fantastiques comme les vampires et les dragons, on ne nous livre que des écrits rédigés sous LSD ou par des singes aveugles et manchots. A tel point qu’il vaut mieux écrire ses propres romans pour en être réellement satisfaits.
      Je me dois quand même de signaler que si on prend les ados d’aujourd’hui pour des imbéciles, c’est parce que ce sont ces imbéciles là qui font marcher le commerce, achètent Twilight, vont voir les spectacles de Kamel Ouali et regardent Secret Story sur TF1. Et si le discrédit est jeté sur la section littéraire, c’est parce que la plupart des déchets qui ne savent pas quoi faire de leur vie s’y retrouvent, alors que ceux qui ont vraiment la vocation littéraire sont une minorité.
      Un ado qui n’apprécie pas une chanson qui ne veut rien dire? Sans vouloir vous vexer, écoutez-vous la radio de temps à autres? NRJ, par exemple, et écoutez les artistes français qui y passent… Autre exemple, certains ados sont suffisamment stupides pour ne pas être foutus de comprendre les paroles des artistes étrangers. J’ai connu ce cas, celui d’une ado qui chantait « Spring mich » au lieu de « Spring nicht », pendant la vague Tokio Hotel. Je suppose que vous saurez traduire vous-même!
      Ravi néanmoins de voir qu’il existe encore quelques ados lucides en France!

      Comme on dit, avec plusieurs milliers de singesdotés de machines à écrire et un temps infini, ils peuvent réécrire l’oeuvre complète de Shakespeare à l’identique. Pour celle de Stéphanie Meyer, un singe, quinze jours (laissons lui le temps d’écrire, à notre malheureux primate).

  15. M’est avis que Adrien Gallo, suite à une pratique phosphénique intense et ininterrompue, a obtenu la capacité de changer le goût de la merde pour tromper le chaland. Mais malheureusement pour lui, ça ne semble fonctionner que sur les personnes de mauvais goût, Kamel Ouali et les émos. (cette dernière phrase peut sembler un peu redondante, j’en conviens)

  16. Excellent article comme à votre habitude. Une petite chose m’a cependant fait tiquer : je ne suis pas sûr de l’existence du mot « statuephile », je sais en revanche que vous pourrez trouver des pygmalionistes folâtrant dans les musées.

    J’ai hâte de me spoiler sur Thor, ne nous faites pas trop languir…

  17. Encore un très bon article, comme à votre habitude, Monsieur Connard. Dracula, pédo-statuphile hygiènophobe, l’idée est à mourir de rire.

    Juste une petite mise en garde: à force de jeter des cochonneries (vieux bijoux, oreillettes pour téléphone portable et conserves de ravioli et) dans la Montagne du Destin, ladite montagne va devenir une gigantesque poubelle. Et ça c’est mauvais pour le tourisme en Terre du Milieu…

  18. Pendant qu’il est a la station service, il veut pas en profiter pour prendre une petite douche a l’essence ?
    Ensuite il pourrait aller la au fond, oui, vers les jeunes qui aime faire bruler des trucs.

  19. Ah, et attention avec Thor, car le Thor tue !
    Aie, ouie, non, m’obliger pas a aussi aller voir Thor, non pas ça !!!

  20. Quand je pense que l’auteur de ces paroles immortelles est le copain d’une copine de ma fille…j’ai honte au 3ème degré. Vite, un chapelet d’ail, aïe, aïe aïe !

    • Parfait : vous allez pouvoir nous aider à l’attirer dans un entrepôt désert. Là, mes hommes et moi le lapideront à coups de bescherelles

  21. Pour ma part j’ai parlé sur mon Blog du mystère Marine à propos de sa missive aux Préfets et j’ai bien peur que ce ne soit pas forcément la même rigolade qu’en 2002, alors passe à tes copains pour qu’ils ne se fassent pas sucer le sang: JLBaque’s blog.

  22. Du grand art, comme d’habitude! J’ai ris à en avoir mal au ventre, s’il est vrai que rire est bon pour la santé, vous êtes très bon médecin Odieux Connard!

    Puis-je me permettre une proposition? je n’ai pas encore lu votre blog en entier (honte à moi, je me couvre la tête de cendres!), mais je ne crois pas avoir vu d’article sur cette chose infâme qu’est « Mozart, l’opéra rock ». Il y a pourtant de quoi faire. Pauvre Mozart, il en a suffisament bavé dans sa vie pour qu’on ne salisse pas son nom avec ce… cette… ce schtroumpf, là!

  23. Si ça se trouve, il a fait exprès de pondre un truc ridicule. M’est avis qu’il faudrait étudier ses autres oeuvres.

    Non, je plaisante. Quoi qu’il en soit, on a vraiment un combo de nullité : Kamel Ouali + comédie musicale sur des vampires + paroles du chanteur des BB brunes…

    Enfin, c’est l’époque : Twilight est un gros succès ; personne ne connaît Morse.

  24. Pingback: Top Posts — WordPress.com·

  25. Pauvres vampires^^, et pauvres de nous.
    Non là franchement on atteint le fond.
    Par contre pour Thor, je suis perplexe,
    m’

  26. Zut :p
    Donc: m’a l’air honnête ce film.
    Enfin bref, article court mais bon et qui confirme cette fâcheuse tendance d’ado-vampirisme-bisounours ridicule
    (perso je ne serais pas mécontent d’écrire une histoire de vampire mais alors 100% anti-Twitwi: un anti-héros avec l’apparence d’un « vieux » de 50-60 ans, égoïste, sanguinaire, classe mais pas romantique, bref un vrai vampire plus proche de Lecter (qui est pour moi ce qui s’approche le plus du vampire dans le genre humain et réaliste) que d’un minet aux gros sourcils^^

    Bye bye Mr Connard, et see you soon avec Thor et la jolie Natalie ;)

    • Excellente idée! Et en tant que fin connaisseur de la gent vampirique, je confirme que votre description se rapproche plus de celle d’un « véritable » vampire. Mais no’ubliez pas que les gros sourcils font partie de certains attributs vampiriques, notamment la pilosité plus développée dans certains cas!

  27. Ce sont des artistes, et nous ne sommes que de pauvres béotiens. Heureusement, quand on a la chance de fréquenter un milieu rempli d’artistes ,de par la naissance comme ce jeune galopin de Gallo, ou encore par la force du poignée (gros clin d’œil bien gras et appuyé) comme Mr Ouali, on peut se permettre de violer des œuvres littéraires avec une poignée de graviers sous les applaudissements du public.

    J’ai dû louper ma séance de trépanation gratuite à un moment donné.

  28. Quelle dévotion, réussir à écouter le titre jusqu’au bout. Personnellement je n’aurais jamais réussit un tel exploit.
    A quand les explications de texte sur les rappeurs/r-n-bistes français ?

  29. M. Odieux, je vous hais. Innocent, gai, joueur et folâtre, je me rendais avec entrain sur cette riante blogosphère recevoir mon pain quotidien d’humour et d’intelligence. Et maintenant…
    Tandis que mon sang s’écoule à grand flots de mes orbites vides et que je tape en aveugle, les doigts glissznt sur mon clavirr poisseux de cérumen et d’hémoglobune méléex, l’écho de cette infamie sonore résonne encore en mes pavillons béants. Les spasmes ne cesseront pas, je le sais. Howard avait raison. Je les sent, là, derrière l’écran. Cage n’était que le commencement. Ils Arrivent. Le cinéma, la musique, la télévision, le web lui-même sont leurs portes d’entrée parmi nous. Devant ce péril monstrueux, nous autres mortels ne pouvons rien. C’est en vos mains que repose ce combat désormais. Continuez de lutter avec votre virtuosité et votre panache sans pareil. Néanmoins, si un besoin soudain de Bescherelles ou bien encore d’un peu de GHB supplémentaire se fait sentir, sachez que je serais toujours disponible.

    Il n’empêche, M. Odieux. Bien que votre intervention salutaire me mette désormais à l’abri des prochains méfaits de ces créatures d’une autre irréalité, l’impact de cette émanation infernale sur mon pauvre organisme est définitive et douloureuse. Je vous hais, M. Odieux, je vous hais.

  30. J’en pleure de rire, c’est splendide, magnifique, mais triste, car cela témoigne de la dégénérescence de l’intelligence moyenne humaine.

    Sinon Thor, je ne dirais pas grand chose car à part les affiche je n’ai rien vu… Justement, les affiches ! Thor, c’est un Dieu nordique, ok. Il a une armure nordique, ok. Il est dieu au temps des vikings, ok. Depuis quand les vikings avait un noir comme dieu (vu sur les affiches, un noir barbu arborant un casque façon chevaliers du zodiaque) ??? Je ne suis pas raciste, attention, mais là l’erreur historique est flagrante !

      • Parce que le noir est la couleur de peau des Elfes Noirs (Svartalfars), et que c’est ce qui se rapproche le plus des démons chez les nordiques? Et puis le noir, lors d’une bataille dans la neige, ca se voit vachement bien, il est facile à tuer… Interprétation toute personnelle!

  31. Cher OC, avant Thor, vous avez une mission bien plus importante : spoiler Sucker Punch. J’avoue honteusement être allé le voir hier soir, et depuis que les lumières de la salle se sont rallumées, je ne pense qu’à une chose : à quelle sauce allez-vous nous préparer ce délicieux spoiler ?

    Veuillez agréer, Monsieur, l’expression de mes plus odieuses salutations.

  32. Quelle tristesse. Apparemment le principe premier des artistes actuels serait donc de violer sans aucune retenue toutes les règles de grammaire française, ainsi que les plus grands mythes de l’histoire de l’humanité.
    Ce garçon mériterait d’être étouffé avec son étron musical.
    Non je ne dirais rien de Twilight, ce serait frapper quelqu’un déjà à terre…
    Merci pour cet article cher Connard, et j’attends avec impatience vos prochains spoils.

  33. Je subodore une très subtile stratégie pour convaincre les vampires de ne plus jamais mordre de jeunes filles (ou de jeunes en général) en leur inspirant la crainte de se retrouver avec des Bella Swan et des BBBrunes scotchés aux basques pour l’éternité. C’est très intelligent !

    C’est la seule explication possible ! N’est-ce pas ?… n’est-ce pas ?

  34. Rendez-vous compte, ô dieu connard, que vos articles provoquent – indirectement bien sûr – des flots d’hémoglobine sortants des yeux et des oreilles chez vos lecteurs ?

    Allez hop, mercurochrome pour tout le monde !

  35. Je découvre ce blog grâce à cet article ! Je sens que je vais repasser y faire un tour !
    Merci pour nous avoir fait découvrir toute cette poésie…. Cette fois, c’est décidé, je me mets à écrire, j’ai enfin compris la technique des rimes !!!

  36. Merci, cher Odieux Connard, grâce à vous j’ai pu éteindre rapidement ma radio lorsque je suis tombé par hasard sur ce… truc.

    Néanmoins, après réflexion et devant la perplexité qu’engendrait le ‘c’est promises’, je me suis armé de courage pour l’écouter au moins une fois (mais ne me demandez pas de recommencer en revanche).

    Le sacrifice de mes oreilles fut cependant payant. Je suis en effet en mesure d’affirmer que non, ce n’est ni ‘c’est promises’, ni ‘ses promises’ (qu’il faudrait alors prononcer ‘promize’), mais bien ‘c’est promis’, qui est prononcé ‘promiss’, probablement parce que ça fait plus ‘jeune dans le vent’. Ou alors parce qu’il fallait bien que ça rime avec le mot de la ligne précédente (que j’ai oublié et que je ne tiens pas à me remémorer, c’était déjà assez pénible comme ça).

    En espérant avoir répondu à une interrogation cruciale.

    • Ou bien « C’est pro, miss »? … J’expectative encore.

      Je n’ai pu m’empêcher de remarquer combien la vidéo fournie en lien par l’Odieux regorgeait de commentaire acerbes, voire venimeux -là où le niveau de la discussion à l’endroit où je l’ai (hélas) trouvé avoisinait le « MWAHAHATROKOOL g hât ! regarD il est trop sexi le vampir la jtd petit coeur petit coeur lol! »
      Quelque part… C’est rassurant.

      Merci donc à l’Odieusphère de montrer que oui, quelque part dans ce monde de brutes, il existe encore des gens avec des oreilles.
      Et merci à l’Odieux même, qu’après cet article je serais tentée de renommer ODieu, si Kamel Ouali ne nous avait déjà trop gâté dans le domaine du jeu d’mots quatre étoiles.
      (édit pour Sylvain Métafiot : … Et si on ne l’avait déjà fait. Je rends à César.)

      • Bon sang mais c’est bien sûr !
        « C’est pro, Miss » dans le sens ‘je suis un professionnel’ / ‘c’est mon travail’ (d’ailleurs il était avec Michel deux lignes plus haut), ce qui permet d’expliciter la ligne suivante ‘je te ferai le change’ : la Miss peut se pointer avec un gros billet, il a la monnaie (peut-être même qu’il prend la carte bleue).

        Encore un mystère résolu.

    • Meuh non, il a simplement abrégé « c’est Promizoulin » parce qu’il a vu en boucle « Le Lac des Morts Vivants » la veille.

      Je retourne sur Nanarland, moi.

  37. « Je sais que vos coeurs sont serrés par l’effroi rien qu’à l’évocation de ce nom, synonyme de « douleur auditive »

    Tu crois pas si bien dire Mr Connard !

    Ces jeunes pré-pubères innondent les ondes radio de leurs miasmes qu’ils osent appeler « musique » !

  38. Pitoyable au possible. Indépendamment des paroles qui sont dignes d’un élève de CM1, la musique est incroyablement creuse. C’est du Re-Re pur jus… Les BB Brunes me faisaient déjà vomir, mais là je me vide…. Je ne savais pas que cet étron avait été commis… Je ne vous dis pas merci cher Odieux de m’avoir pourrit les esgourdes ce soir !!!

  39. Non, d’habitude, je commente, mais bon là, ça va pas être possible. Vous nous aviez déjà trouvé du consternant, du lamentable, du Nicolas Cage, vous dénonçâtes Francis Huster l’imposteur, des mages foireux, des romans-photos à la mords-moi-l’neutron, mais là, là… Même un clip des Djeunes Pop’ fait recherche artistique, à côté.
    En même temps, depuis des décennies, je me couche chaque soir en me disant que la journée m’a apporté son lot de vilénies et que l’espèce humaine ne peut tomber plus bas, et chaque nouvelle journée me prouve le contraire. Alors…

  40. Mon Dieu, mes oreilles croyaient avoir suffisamment souffert de tout les étrons que ces jeunes pré-pubères appelent « musique », mais que nenni! Vous êtes là, cher Mr.Odieux, pour me prouver le contraire, ou pour me rappeler que je n’ai pas encore entendu un véritable étron digne de ce nom. (ce dont, entre nous, je me serais bien passé)
    Ayant lu avec dévotion ce roman qu’est Dracula, je ne peux m’empêcher d’avoir des envies de meurtre à grands coups de Bescherelles ces pitoyables hérétiques et de la grammaire, et des ouvrages pas (trop) nuls.
    D’ailleurs, j’en viens à me demander si ils n’ont que lu ce livre. Rien que le titre de la « chanson » m’a fait grincer des dents, car, comme tout lecteur qui se respecte, vous conviendrez que Dracula ne parle que très peu d’amour, qu’il relègue au second plan, et que, surtout, Dracula lui-même n’est jamais tombé amoureux de ses victimes.
    Leur chanson peut donc être le résultat d’un affreux mélange de Twilight et d’un petit tour sur Wikipédia vite fait, histoire de « voir les noms des personnages » en négligeant (bien entendu) leur histoire. Lire une trentaine de lignes doit être considéré comme un sacrilège.

    Merci, Mr.Odieux, de nous mettre en garde contre les divers et variés étrons que peuvent nous pondre la nouvelle génération.

    • Disons qu’insuffler de l’amour dans « Dracula » peut ne pas être mauvais si c’est fait à la manière de Coppola! Là non plus l’histoire d’amour entre le comte et Mina n’existait pas, pourtant elle est belle!

      • Le « Dracula » de Coppola est effectivement un des grands films sur Vlad l’Empaleur, avec « Nosferatu » de Murnau, « Le cauchemar de Dracula » de Fisher et « Le bal des vampires » de Polanski.

        (soupir)…

  41. En lisant cet article,n je me suis dit que décidément avoir un bac L est en France, est une triste chose… j’ai honte. Cependant je ne suis pas surpris par le niveau de cette chose, car je crois que la matière fécale est l’apanage de ce cher M. Gallo, est qu’à une certaine époque il aurait été bâillonné et ligoté proprement à perpétuité, voire pendu haut et court, mais bref je m’égare.
    Par contre je suis offusqué de voir que vous parlez de Thor, et même pas du vrai navet de l’année, et que dis-je navet? Il n’existe pas de termes assez insultant pour un film comme Cowboys & Aliens, si ce n’est peut-être qu’il vaut bien un Batman & Robin de Schumacher… Je vous serais gré de ne point oublier de vanter les mérites d’une telle monstruosité dans l’un de vos prochains articles.

    PS: ce message vaut également pour Captain America, attention thème d’actualité, un geek qui veut se muscler, voilà qui va envoyer du rêve à moult gringalets, qui s’imaginent déjà roxxer du poney (si vous me permettez l’expression, et une citation bonus « if you take my meaning ») rien qu’en réussissant à marcher de leur ordinateur à leur frigo…

    PPS: et pour prouver que j’ai retenu vos enseignements, je m’en vais chasser le BB Brunes à coup de pelle, qui m’attend dans ma voiture.

  42. Franchement félicitation pour cet article … j’ai adoré et vos commentaires en plus d’être tordant sont entièrement justifiés!!! A bas les paroliers sous lexomil qui nous pondent des débiités pareil ! Bravo !

  43. Mon bon Odieux, vous êtes bien urbain d’avoir trouvé quelque chose de pire que Colonel Reyel.

    Parlant de lui, vous devriez vraiment tendre une oreille négligente en direction de ce poète maudit des temps modernes. (Seulement négligente, si vous le faites trop sérieusement vous serez probablement pris de contusions en invoquant les noms de plusieurs Grands Anciens.) Le lyrisme avec lequel il nous parle de ses amours ou de ses convictions profondes pourrait bien vous inspirer un petit billet.

    Je vous suggère tout particulièrement ces tubes qui font réfléchir notre jeunesse : « Aurélie », ou « Celui »…

    • *Je voulais bien entendu dire « pris de convulsions »… les contusions concernant surtout le canal auditif après avoir écouté ces petites merveilles de créativité.

  44. Bien sur c’est facile de crtiquer mais je suis sûr que tu ne saurais pas faire 1/3 de ce qu’ils ont fait . Chaud les gens qui savent pas reconnaitre des génies lorsqu’ils en voient :/ .

    • Chaud aussi les gens qui emploient le terme de « génie  » (et de « star » également) à tort et à travers^^

    • Curieux.
      Moi qui croyait, naïvement, que le rôle du spectateur était d’apprécier ou non (c’est-à-dire de juger) l' »œuvre » qu’on lui donnait à voir. Et non de savoir reproduire les « talents artistiques » qui s’offrent à nous avant d’émettre une quelconque opinion.

      En ce cas, c’est facile de louanger Grurh, mais je ne suis pas sûr que vous ne sauriez faire un quart de ce qu’ils ont fait.
      Entraînez-vous et on reparle.

      • Si je devais être capable d’imiter Mozart pour pouvoir le juger je ne serai pas rendue… En fait, je ne pourrai émettre mon avis sur… presque rien. Et je ne crois pas que je serai la seule: cette réflexion est tout à fait stupide. On devrait assommer tous les gens qui disent: « Est-ce que tu serai capable de faire la même chose? Non? Alors abstiens-toi de critiquer ».

  45. C’est énormissime !

    Je voulais justement vous envoyez un mail pour vous proposer de faire quelque sur ce sujet, tellement il me semblait que votre plume acide saurait s’épanouir avec ce monceau étronesque qu’est cette chanson ! ^_^

  46. Comme quoi, le spoken word n’est finalement pas une si mauvaise chose devant ce besoin de vouloir faire à tout prix de la « chanson » (si possible en 3min30).

  47. « Qui dit station service, dit pompe à essence »

    J’me disais qu’elle semblait bizarre cette chanson, déjà rien que le

    « en transe…yvanie _ les transes se maquillent » ça m’a interpellé…

  48. Peut-être que les « la-la-la » sont en fait une stratégie très élaborée de la part des BBB…
    En effet, imaginons un instant que les directives de Mr Ouali étaient basées sur les capacités d’apprentissages très limitées des artistes (« Me rappelle plus d’la suite monsieur Ouali… » : http://www.draculalespectacle.com/image/photo/1289757109.jpg)
    En effet, peut être que le petit Kamel a non seulement donné un nombre limité de mots mais également une durée minimale pour cette chanson !
    Ça aurait été con de les faire danser sur 50% des chansons du spectacle…
    Je n’excuse rien j’essaye de comprendre !

    Cyanide

  49. Même si j’affectionne pas le thème des vampires, là ils l’ont violé.

    Merci cher Connard pour cette belle découverte :’)

  50. Bon, à cela près hein, qu’il parlait un peu « d’ange » et de « Je m’extirpe in extremis D’un Michel-Ange »
    Avec 2 doigts de cultures (insérés dans la fente adéquate) on pourrait plus facilement faire un rapprochement avec les œuvres « picturales » de l’artiste plutôt que sculpturale… En y voyant une métaphore du genre « good girls go to heaven, bad girls goes everywhere » (ou London, mais Londres nous a bien assez pris)

    ça ne retire en rien que le poète est à chier… mais ça rend ce post de blog un poil moins sympa (au creux de la main s’il vous plait)

  51. Aux poètes futurs

    Poètes à venir, qui saurez tant de choses,
    Et les direz sans doute en un verbe plus beau,
    Portant plus loin que nous un plus large flambeau
    Sur les suprêmes fins et les premières causes ;

    Quand vos vers sacreront des pensers grandioses,
    Depuis longtemps déjà nous serons au tombeau ;
    Rien ne vivra de nous qu’un terne et froid lambeau
    De notre oeuvre enfouie avec nos lèvres closes.

    Songez que nous chantions les fleurs et les amours
    Dans un âge plein d’ombre, au mortel bruit des armes,
    Pour des coeurs anxieux que ce bruit rendait sourds ;

    Lors plaignez nos chansons, où tremblaient tant d’alarmes,
    Vous qui, mieux écoutés, ferez en d’heureux jours
    Sur de plus hauts objets des poèmes sans larmes.

    René-François Sully Prudhomme

    Comme quoi, on peut être prix Nobel de littérature mais se planter sur toute la ligne.

    • Oui, enfin de là à qualifier ces paroles de poésie, il y a un pas énorme.

      Ce Gallo fait plus pouët que poète.

  52. Je découvre ce blog. Sympa. J’étais écroulée de rire, ça fait du bien. On est entouré de tellement de conneries…

  53. j’ai regardé le clip (les commentaires m’ont intriguée et je suis curieuse, arf !)… et je vous suis reconnaissante d’avoir mis ce lien : oui, il est possible de faire pire que « la reine des damnés » (Queen of the damned), adaptation extrèmement libre des livres d’Anne Rice.

    En lisant le titre de « l’oeuvre » sur le blog de raph (qui m’a amenée ici, merci raph !), j’ai bien sur pensé à un évident plagiat du RHPS…

    en fait, non, c’est bien pire que cela… ça ressemble plus (musique de daube en prime, ce qui n’était pas le cas dans l’original) à la scène du club de vampires dans « la reine… », quand la gamine du Talamasca vient s’encanailler à la recherche de Lestat.

    Dracula, Nosferatu, Lestat et consorts doivent se retourner dans leur tombe… pauvre jeune génération obligée de faire avec ça… les bras m’en tombent !

  54. J’ai tellement saigné des yeux et des oreilles en voyant ce clip que je m’étonne d’être encore de ce monde. Et je ne parle pas du pourcentage de santé mentale et d’espérance de vie que j’y ai laissé.
    Je savais en lisant votre article que ce serait une catastrophe mais la curiosité est quelque chose de terrifiant.
    Pour moi c’est clair, ce Gallo et ce Ouali sont des cultistes de Cthulhu qui ont trouvé un moyen de nous faire entrer en contact avec leur divinité. L’horreur a vraiment tous les visages.

    Subir toutes ces horreurs simplement pour mettre les gens en garde. Quel courage

  55. Je suis la personne qui a posté la vidéo dont vous mettez le lien dans votre article et je vous demanderais de changer ce lien. J’en ai un peu ras le bol de recevoir des commentaires rageurs voir haineux sur cette vidéo. C’est quand même un peu votre faute. Ce n’est pas moi qui est écrit le spectacle encore moins cette chanson donc si vos lecteurs ont quelque chose à dire qu’il s’adresse donc aux personnes concernées. Celles-ci n’ont absolument aucune chance de venir lire les commentaires de trois pauvres geeks en manque de reconnaissance !
    A bon entendeur !

  56. Que j’aime le ton de cet article !
    Merci à Princesse Soso d’avoir mis un lien vers ton blog ! Il est génial aussi !

  57. Il me semble qu’un lien manque, cher Odieux. Au cas où de nouveaux arrivants souhaiteraient découvrir cet article.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s