Au nom de la loi

Raymond a des nuits somme toute assez classiques.

Il ne ronfle que peu, produit à peine un léger sifflement lorsqu’il se tourne dans les draps, se lève parfois pour aller aux toilettes troubler le silence nocturne d’un délicat bruit de ruisseau et jure ses grands dieux que c’est la dernière fois qu’il dort chez Lulu-les-petits-pieds, et que ça finira par lui attirer des ennuis. Bref, c’est un type comme les autres. Seulement voilà, à la différence de vous et moi (surtout vous, j’insiste), lorsque le jour se lève et que Batman va se coucher, c’est lui qui prend la relève pour aller veiller sur vous, citoyens.

Raymond n’est ni militaire, ni policier, il est bien mieux que ça : Raymond est ministre.

A peine l’astre céleste a t il caressé de ses rayons le doux visage du républicain endormi que ce dernier bondit, fait rouler ses muscles et d’un pas leste s’empresse, tel Clark Kent, de se rendre à la cabine téléphonique la plus proche pour y enfiler son costume de travail : une formidable écharpe tricolore.

Debout sur les toits de Paris, son écharpe battue par le vent lui claque sur les flancs alors qu’il n’entend qu’à peine la voix lointaine de Lulu qui lui crie « Mets au moins un slip !« . Raymond est prêt, la France est en sécurité.

Rentre chez toi, sale immigré de Krypton !

Alors évidemment, vous le sous-estimez, petits béotiens : « Et il a même pas de cape ! » ; « Et pis il connait même pas Spiderman ! » et l’inévitable « Où qu’ils sont ses supers pouvoirs ? » ; mais diable, il en a ! Rien que quand il était député… tenez, vous par exemple, pouvez-vous dormir sur votre lieu de travail sans que votre chef ne vienne vous caresser le visage à coups de parpaings ? Raymond, oui. Pouvez-vous brailler comme un écolier colérique debout sur votre siège sitôt que l’un de vos collègues avance une proposition qui vous déplait ? Raymond, oui.  Pouvez-vous lire le journal de Mickey ou envoyer des sms au vu et au su de tout le monde sans que quelqu’un vous fasse remarquer que vous n’êtes pas payé pour ça  et que vous mériteriez un bon coup de pied au cul ? Raymond, oui. Et pouvez vous remplir 7 poches à urine en une seule journée ? Raymond non plus. Par contre Michel, oui. mais Michel est sénateur, c’est différent. Enfin, je m’égare, mais la réalité est là : Raymond peut faire des choses proprement impossibles pour vos petites personnes : il est un héros, un surhomme, tout simplement.

Prenons à tout hasard une situation classique : deux braqueurs de banque, Jean-François et Danko, sont aux prises avec la police. Ils échangent quelques tirs et se replient dans un vieil entrepôt où ils se croient en sécurité. Superman ira t-il les en sortir au mépris des balles ? Batman s’infiltrera t-il dans les lieux afin de ligoter les brigands ? Raymond, lui, observant la scène depuis iTélé se contente de s’exclamer « Saperlipopette ! » avant de se diriger vers ce qui est un peu sa batcave : le Palais Bourbon.

Raymond est très porté sur le sujet de la sécurité ; il aime savoir qu’il participe à la protection de ces concitoyens en proposant des lois si terribles qu’elles décourageront les plus vils terroristes de passer à l’acte. Aussi, il soumet à ses petits camarades un super projet de loi  : et si on alourdissait les peines pour les gens qui tuent des porteurs de l’autorité publique ? Et pour ce faire, on ajouterait qu’on retirerait leur nationalité française à tous les brigands qui le feraient quand même ; français ou voyou, il faudrait choisir, nom d’une pipe en bois (Raymonde jure comme pas deux).

On ne déconne pas avec Raymond : d’après le dernier sondage Ifop-Le Figaro, il est considéré à 33,5% comme un homme d’action, 47,8% des français ont confiance en ses décisions, et 52,2% pensent qu’il s’agit en fait d’un plat de céleri-rémoulade avec une cravate.

Mais, la logique de Raymond est-elle crédible ? Essayons une étude de cas selon celle-ci.

Retrouvons nos deux braqueurs, Jean-François et Danko, quelques jours plus tôt en train de préparer leur plan. Soit. L’un d’entre eux se dit « Tiens, si on braquait une banque, jeudi, ce serait sympa non ? On pourrait s’enfuir en tirant sur des gens et s’acheter plein de Pringles paprika après, ce serait cool. » ; l’autre lui répond « Moi je veux bien, sauf si, on sait jamais, c’est illégal, et pire que tout, que la peine soit lourde !« 

Bon, jusque là, ça ressemble à toute conversation normale chez des criminels, rien d’anormal, notre Raymond a toute sa logique pour lui, vous en conviendrez.

Cette loi aurait par exemple pu éviter à Mesrine de... ah ? Ah bin non, il était français de naissance. Rien, en fait.

Là, ça tombe bien, puisque Danko est passé à la Fnac ce midi, et paf, figurez vous qu’il a acheté un code pénal dites donc. Un gros Dalloz (pléonasme ? Amis juristes…) tout neuf. Alors il se dit que ça tombe bien, on va pouvoir regarder dedans. Alors Danko et Jean-François ouvrent tous deux l’ouvrage et, tournant précautionneusement les pages neuves, ils arrivent à la page voulue. « Crotte alors, c’est illégal de braquer des banques et de tuer des gens ! » dit Jean-François. « Oh oui, c’est trop dommage, tiens, à la place on pourrait reprendre des études et monter une start-up qui fabriquerait des couverts en plastique à l’effigie du pape pour les piques-niques de scouts ? » propose Danko.

La logique de Raymond tient toujours : tous les criminels se disent que si c’est illégal, on ne le fait pas, parce que ce n’est pas bien, et que ce qui n’est pas bien, c’est mal. Sauf si…

« … la peine est suffisamment légère pour qu’on puisse se la permettre ! » crie de joie Jean-François : en effet, tuer des gens est puni de  – seulement – 30 ans de réclusion criminelle. Et ça, c’est connu, tous les criminels peuvent se le permettre, puisque leur espérance de vie est d’environ 750 ans, la plupart d’entre eux ayant en effet été mordus par des christophes lamberts et sont devenus des Highlanders. Danko est bien d’accord : 30 ans de réclusion criminelle, ils peuvent se le permettre ; par contre, une peine plus lourde, houlala, ils ne pourraient pas, hein, là ils diraient « Bon bin non jeudi on va plutôt faire du point de croix« .

C’est peut-être là que la logique de Raymond commence – vaguement, hein – à vaciller. Connait il beaucoup de gens qui « Peuvent se permettre » 30 ans au trou ? Non car j’insiste : lorsque l’on veut alourdir une peine, c’est qu’on la trouvait trop légère et pas assez dissuasive. 30 ans de prisons, il y a des gens que ça ne dissuade pas ? Si c’est le cas, qu’est-ce qui pourrait bien les dissuader alors ?

« Retirer la nationalité aux naturalisés ! » ; les larmes salées de Danko roulent sur ses grosses joues roses  à la lecture de cette ligne ; pour bien distinguer Français de souche et Français de bouture (je vous invite à acheter mon livre « France & jardinage : la culture du melon« , aux éditions du Front Editorial) , nous partirons donc de l’indiscutable théorie suivante : Jean-François est français de naissance et d’origine indiscutable, puisque son père était Clovis et sa mère Georges Clémenceau, alors que Danko est français par naturalisation et d’origine discutée, puisque son père était Lénine et sa mère Boris Eltsine. Danko pleure car autant il n’avait pas peur de 30 ans de prison, autant ça, ça le paralyse vraiment : plus de droit de vote, plus de passeport français pour aller draguer à Montréal, besoin d’un visa pour aller faire du tourisme à Limoges ou Melun… non, vraiment, c’est insupportable. Ça, ça le dissuade. Jeudi, il ira donc s’inscrire au Pôle Emploi plutôt que de tirer sur les forces de l’ordre. L’alourdissement de la peine marche donc bel et bien, un crime vient d’être évité, la sécurité de la France, assurée.

En sus de la déchéance, les condamnés recevront un maillot de l'équipe de France 2010. Terrible.

C’est donc ça la logique de Raymond : en rajoutant la déchéance de nationalité à la peine déjà encourue, ça devrait freiner les gens qui, avant, ne l’étaient pas par la perspective de passer la moitié de leur vie en prison. Diantre, mais dans quel monde vit Raymond ?

Tiens, mais j’y pense, et Jean-François ? Pourquoi on alourdit juste la peine pour les étrangers naturalisés ? Une peine moins lourde, ça veut dire que c’est moins grave si c’est un français « de souche » qui en tue un autre ? Parce que ça reste entre gens de bonne compagnie ? Et puis si la peine était trop légère pour dissuader un étranger naturalisé, au point qu’on l’alourdit, ne l’est elle donc toujours pas pour un français de souche ?

Je vous l’avais dit que Raymond avait des supers pouvoirs ; même moi, je n’arrive pas à suivre son raisonnement. En tout cas, je vais prévenir ma copine Carla (une naturalisée française) qu’il ne faut surtout plus qu’elle touche aux dépositaires de l’autorité publiques, fussent ils petits par la taille ou grands par la fonction.

Qui sait, peut être que la prochaine loi sera d’alourdir les peines envers les gens qui en tuent d’autres en tirant avec des armes non fabriquées en France ? Ça serait pas mal dans le plan de relance.

Enfin, ça devient compliqué tout de même. Heureusement que Raymond n’existe pas, tout le monde se moquerait de nous.


69 réponses à “Au nom de la loi

  1. Je pense que nous devrions imposer à nos édiles le port d’un signe distinctif de leur supériorité : le slip par dessus le pantalon me semble une bonne base de discussion, non ?

  2. « Jean-François est français de naissance et d’origine indiscutable, puisque son père était Clovis et sa mère Georges Clémenceau »

    JMSFPD (Je me suis fait pipi dessus).

    Odieux connard, vous avez sauvé ma journée.

  3. Et pendant ce temps, on ne construit pas de prisons, ce qui est une honte, vu que ça permettrait de décongestionner celles qui existent déjà.

    Parce que, mettons les choses au clair : quand on est condamné, actuellement, ce n’est pas seulement à la réclusion, c’est aussi à la promiscuité, à la violence, et aux agressions sexuelles.

    Mais bon, construire des prisons, c’est pas assez sexy. Les maires ils en veulent pas sur leur commune, et puis les gauchistes ils aiment pas qu’on construise des prisons, ils préfèreraient voir la canaille en liberté. Et l’argent qui va à la construction de prison, c’est de l’argent que Raymond ne peut plus dépenser pour subventionner la mission d’intérêt public de son cousin, qui pond quand même trois rapports par ans !

    C’est comme ça que bientôt, Fleury Mérogis n’aura plus rien à envier à Dachau.

    Typhon

    • Un peu de poil à gratter pour Typhon :) :

      Quand on y est envoyé en prison (en France du moins) c’est qu’on a fait quelque chose pour.
      Si on ne veut pas connaitre la prison et son lot de promiscuité, de violence et d’agressions sexuelles, il faut se comporter en conséquence.
      Il ne faut certes pas traiter les prisonniers comme des animaux, mais l’hôtel 3 étoiles aux frais de la princesse c’est quand même bof bof comme moyen de dissuasion.

      • On peut se retrouver en prison dans le cas d’une détention provisoire, ce qui signifie qu’il suffit que quelqu’un (un juge, c’est pas n’importe qui) aie considéré que l’on a fait quelque chose d’illégal.

        De plus, des personnes responsables de petites escroqueries vont se retrouver à cotoyer des criminels plus dangereux.

        Comme on m’a dit :
        « Tu rentres, tu savais piquer un autoradio, tu sors, t’as ton diplôme de braqueur de banque ».

        Ou alors, une histoire :
        « Un jeune se retrouve en taule, pas de chance il vient juste d’être majeur, pour des vols de voiture (il l’a bien mérité hein).
        Il se retrouve avec un type qu’a pas vu de femme depuis au moins une deécennie.
        Il se fait violer à maintes reprises (il l’a moins mérité, non ? si ? ) (ouai pasqu’en taule, un taulard a pas forcément dans les faits les mêmes recours qu’en dehors de la prison, déjà que bon, pour certaines personnes « y’avait qu’à pas attiser le feu »… .
        Il choisit de se venger.
        Il tue son bourreau.
        Il se retrouve avec perpet.
        C’est beau la réinsertion.
        Ah oui c’est vrai, il avait qu’à pas voler de voitures.
        Et au fait, c’était un blanc-bec, tu sais, bien de chez nous, par contre il a pas grandi à Neuilly.

        Un jeune con

      • Je ne dis pas qu’on doit dorlotter la racaille, m’enfin, entre un hôtel 3 étoiles et la situation actuelle, il y a de la marge.

        Beaucoup de marge.

        Évidemment, il ne faut pas que les prisons soient trop confortable.

        Mais l’état actuel des choses est répugnant. C’est honteux pour la France. Nous sommes censés être une grande démocratie, nos prisons devraient être mieux tenues qu’en Turquie.

        En outre, je répète : quand on condamne quelqu’un, c’est à de la réclusion. Pas la réclusion plus la torture.

        Typhon

      • http://www.maitre-eolas.fr/post/2007/09/12/723-etat-des-lieux

        « Chaque cellule mesure en moyenne 8,21m² chez les hommes et 7,59m² chez les femmes (ben quoi, elles sont plus petites que les hommes, non ?), lit et toilettes comprises. La surface de déambulation, c’est à dire là où le prisonnier peut se tenir debout et marcher fait en moyenne 4,15m², c’est à dire inférieure aux normes réglementaires pour les chenils (5 m², arrêté du 25 octobre 1982). »

        On est quand même loin de l’hôtel 3 étoiles.

      • @san :

        Ma chambre d’étudiant fait 9m², je ne suis pas si loin ! :)
        Par contre je la paye un peu plus cher.

      • Vous la payez un peu plus chère mais vous ne la partageZ pas avec un à deux inconnus dont vous ne savez rien de l’état psychiatrique…

      • Le simple fait de déchoir de leur nationalité indument acquise tous les Danko mangeurs de schtroumpfs pourrait permettre de les envoyer se faire emprisonner ailleurs, et du même coup désengorger nos bonnes vieilles geôles bien de chez nous. Les violences sexuelles perpétrées par un français de souche sont bien plus acceptables que la promiscuité d’un auvergnat d’adoption…

    • typhon

      les gauchistes te font savoir qu ils t emerdent
      et qu ne plus de la ferocitee des loi, ils pensent que le developememt economique entre autre, revient a prevenir et non a guerir.

      • Putain, y a un inscrit de Facebook qui s’est égaré chez l’Odieux Connard! Le fond à l’air intéressant, mais j’ai pas tout capté.

  4. Celà fait, monsieur, quelques billets que je n’avais pas vraiment rit.

    Aujourd’hui, vous me fîtes éclatez de rire, je tiens à le dire.

    Maintenant, j’ai presque envie de pleurer, pauvre France.

  5. Petite parenthèse sérieuse : « Enfin, ça devient compliqué tout de même. Heureusement que Raymond n’existe pas, tout le monde se moquerait de nous. »

    Ça m’étonnerait beaucoup, vu qu’il n’y à justement que nous qui n’appliquons pas (encore) cette loi…

    Quel Odieux Gauchiste !

  6. Voilà de bonnes questions bien posées.
    C’est surprenant que la France d’en haut ne se les pose pas. A moins que ce soit juste une énième manoeuvre politique, mais lorgner sur les idées d’un borgne, ce ne serait pas joli-joli.

    Ah au fait, là:
    « été mordus par des christophes lamberts et sont devenus des Highlanders »
    Je ne savais pas qu’on pouvait devenir écossais en étant mordu par un acteur français^^
    Cher Odieux, vous avez fait là la même erreur que le scénariste du deuxième Highlander (une bouse ce film, une vraie, qui ne vaut même pas la peine que vous le spoliez en ces lieux).

    • Oups, missa trompé, je voulais bien sûr dire « vous le spoiliez ».

      Salutations distinguées.

  7. C’est tout de même sacrément libérateur de pouvoir rire autant de choses aussi dégueulasses et misérables (je fais un effort pour rester polie), et pour ça, Merci Mr l’Odieux.
    J’ai découvert ce blog voilà quelques jours et je viens le feuilleter de temps à autres. J’en repars toujours le sourire aux lèvres, merci pour ça aussi.

  8. « Heureusement que Raymond n’existe pas… »
    Trop tard… Dommage….

    Mais…. tient en y pensant…. Diantre ! Les élections de 2012 approchent ! Voilà donc le plan du gouvernement ! Très intéressant. D’un côté on va retirer le vote à un maximum de gens d’origine étrangère comme aux Etats Unies en 2000…. mais de manière légal !

    De l’autre côté, on va reconquérir les gros Beauf, les racistes et autre partisans du Front National avec des lois qui leur plaise afin d’avoir un bilan « acceptable » à leurs yeux. Et on pense que le gouvernement est composé de branleurs…

    A moins que je me trompe ?

  9. Question comme ça : Danko, si on lui retire sa nationalité, il devient quoi ?
    Sans aller très loin dans le juridique (n’est pas Maître Eolas qui veut), il me semble avoir lu que la France ne peut produire des apatrides, donc seuls les personnes avec une double-nationalité seraient touchées (ce qui reste encore trop).

    Personnellement, pour les personnes naturalisées qui n’ont plus leur ancienne nationalité, je préconise un tirage au sort : on place dans un chapeau quelques papiers avec sur chacun une nationalité parmi lesquelles Corée du Nord, Yémen, Afghanistan… et la personne déchue prend la nationalité tirée. Et parce qu’on n’est pas des sauvages, on va mettre une nationalité européenne, aussi. Roumanie, c’est pas mal.

    • Excellent système. Dans la foulée, ça permet d’éliminer le problème de l’inconstitutionnalité :

      Origine ou pas, naturalisé ou pas, tout les français sont égaux devant la loi. C’est pourquoi, si nous devons retirer leur nationalité aux délinquants, retirons la aussi au délinquants français « de souche » comme on dit.

      Par exemple un certain Brice H., auvergnat, devrait être déchu de sa nationalité suite à sa récente condamnation.

      Typhon

  10. et merde… je suis un quart belge… et pire que tout, je ne sais pas faire de point de croix!!!! jarnicoton!!!
    que vais-je donc pouvoir faire demain, un jeudi qui s’annonçait si beau, si enrichissant!!! (en plus belge, c’est plus tellement une nationalité)…
    bon, trouvons une solution… et pourquoi pas le macramé?…

  11. Première fois que je laisse un commentaire ici, et en plus ce n’est même pas vraiment pour réagir au post (qui m’a plu et fait rire, comme toujours)

    Mais, en fait, pour apporter une petite remarque à l’un des commentaires laissés, justement.

    Donc, @ huitante-huit: bin non, « il n’y à PAS justement que nous qui n’appliquons pas (encore) cette loi… »

    Après renseignement pris auprès d’une avocate en droit international, la possibilité de déchoir de sa nationalité est en général basée sur le critère de « haute trahison », c’est-à-dire de tentative de coup d’Etat, espionnage, ce genre de truc quoi… Ou bien tout simplement quand la constituion du pays n’autorise pas la double nationalité et que l’un de ressortissant se fait nationalisé.

    Par contre, perdre sa nationalité pour délit ou même crime…. On a réfléchi toutes les deux (bin oui, il n’y a pas de liste de ce genre de chose), et, par exemple, on sait que ce n’est pas le cas de l’Angleterre ni des USA… mais par contre ça l’est de la Birmanie, superbe représentant de la Démocratie comme chacun sait…..

    • « L’article 25 du Code civil précise quatre cas où la déchéance est possible, pour une personne ayant acquis la nationalité depuis moins de dix ans : une condamnation pour un « crime ou délit constituant une atteinte aux intérêts fondamentaux de la nation » ou pour « terrorisme » ; pour un « crime ou délit prévu au chapitre 2 du titre III du livre IV du Code pénal » (espionnage, sédition, haute trahison militaire…) ; se soustraire « aux obligations résultant pour lui du code du service national », et enfin, s’être « livré au profit d’un Etat étranger à des actes incompatibles avec la qualité de Français et préjudiciables aux intérêts de la France ». »

      J’avais oublié le « moins de 10 ans ». Doit-on en conclure qu’un naturalisé devient « français de souche » après 10 de nationalité française ?

      • Parfait exemple de ce que j’expliquais plus haut quoi: la perte de nationalité, c’est normalement réservé à des « crimes constituant une atteinte aux intérêts fondamentaux de la nation ».
        Taper un fonctionnaire, même un schtroumpf, est-il une atteinte aux intérêts fondamentaux de la nation??

        Il est intéressant de savoir à ce sujet que le délit « d’outrage » (c’est-à-dire « d’atteinte à la dignité d’un représentant de l’Etat ») est une spécificité française qui n’existe légalement nulle part ailleurs (contrairement au délit de rébellion contre la Force publique) …..

    • « Après renseignement pris auprès d’une avocate en droit international, la possibilité de déchoir de sa nationalité est en général basée sur le critère de « haute trahison » »

      Je me demande parfois si ce critère ne s’applique pas a une bonne franche de la classe politique…

      Le plus souvent, j’en suis convaincu.

      • remplacer « franche » par « frange »…
        « classe politique » et « franche » dans la même phrase, c’est une hérésie.

      • Vous pouvez même remplacer « frange » par « fange », bien que cela sente le pléonasme…

      • On est loin de l’emportement injurieux du point Godwin.

        Non là pour le coup, c’est un bon rappel historique bien Franco-Français : nos amis germains n’y sont (quasi) pour rien…

  12. « Un gros Dalloz (pléonasme ? Amis juristes…)  »

    Non ! pas de pléonasme : Dalloz n’a pas l’exclusivité sur l’édition de code !

      • Ah non ! Seuls les codes dalloz, parce que ce sont des codes, donc de gros dicos des lois, sont gros. Mais les revues sont toutes fines et légères !

  13. Attention ! Marvel Comics va saisir la HALDOPI à l’encontre de notre ami Raymond pour atteinte au droit d’auteur et à sa côte en bourse.

    Le retour des privilèges..

    Note à benêt (donc à moi-même) : ne plus laisser libre cours à mes pulsions zoophiles sur les malinois de la brigade canine.
    On ne sait jamais, je risquerais d’être naturalisé breton. Le magnifique travail du maréchal Pétain visant à détruire le patrimoine historique et culturel de la Bretagne serait alors réduit à néant. Quel dommage..

    • Désolé de te contredire pour Haldopi, mais Superman vient de DC Comics et non de Marvel ( pardon pour cette minute geek )

      Et juste pour demander, pourquoi la brigade canine ? Pour la difficulté ou parce que les femelles sont plus féroces ?

    • Fais gaffe Shadowfox, le Ghost Rider va venir te chercher pour avoir oser insinuer que Marvel Comics ne détenait pas le monopole mondial des droits sur les super-héros.

      Et parce que j’ai toujours aimé les chiennes en uniforme..

  14. « Tous ceux qui figurent sur cette liste noire vont bientôt être déchus de leur nationalité :
    1- Les arabes qui se font passer pour des français
    2- Les français qui se font passer pour des arabes.
    3- Les juifs qui se font passer pour des non-juifs.
    4- Les musulmans qui se font passer pour des musulmans.
    5- Les crétins qui se font passer pour des chrétiens.
    6- Les femmes voilées, les hommes barbus et les enfants qui nous marchent sur les pieds.
    7- Les fils, petits fils et arrière petits fils qui ont commis un délit de faciès.
    8- Les barbares qui pratiquent l’excision et exhibent sur la voie publique leur circoncision
    9- Tous ceux qui s’attaquent aux gens d’armes alors qu’il y a tant de gens désarmés qui ne sont même pas inquiétés.
    10- Les noirs qui parlent mal notre langue sous prétexte qu’ils ne sont pas là pour nous rouler une pelle !
    11- Tous ceux qui ne mangent pas de porc, ne boivent pas de vin et n’aiment pas nos chiens. »
    http://www.tueursnet.com/index.php?journal=Balle%20des%20dechus

  15. Super article, comme toujours, seulement…

    Antépénultième paragraphe : […]fussent ils petits par la taille ou grands pas la fonction. […]
    Il y a un « pas » qui ne va pas je crois.

  16. Un peu prompt à tirer dans tous les sens tout de même..
    Il y a quelques semaines, une damoiselle s’en allait soulever son indignation dans un article relatif à l’abstention ici même, jugeant le système électoral peu représentatif à son sens. C’est non sans dédain que « blablabla… tu proposes mieux ou tu fermes ta gueule merci. »
    J’aurais envie de retourner la pareille ici à certains.
    Il est bien facile de bouter hors touche cette initiative législative (si maladroite soit-elle…), mais il y a actuellement un problème grandissant soulevé par les représentants de l’ordre. La fronde des policiers nationaux sur leur manque de reconnaissance, la colère des policiers municipaux en raison de leur désarmement et de leur sentiment d’insécurité qui en découle.
    Si l’uniforme ne les protège plus, il ne leur reste donc plus que leur « leurs bottes et leur colt »…? C’est cela qu’on veut?
    Le dernier fait divers marquant du jeune rom dans le loir-et-cher ou les émeutes de Grenoble sont autant de marqueurs de cette époque où l’uniforme d’un policier ne ressemble guère plus qu’à un déguisement. Si les représentants de l’ordre ne sont plus que des pantins d’une institution devenue quelconque, ne toucherait-on pas là aux « intérêts fondamentaux d’une nation »?
    Quant à la déchéance de nationalité, je répète elle reste maladroite mais personne ici ne s’est attardé sur le réel problème qu’elle soulevait : nos représentants ne sont plus que des plateaux de ball-trap, et ce indépendamment de la zone géographique/sociale dans laquelle ils exercent (exit la notion de « quartier sensible » j’ai envie de dire ..).

    En lieu et place, on entend parler d’un problème (tout aussi indigne) que l’état des prisons françaises… c’est peu approprié pour pas dire à coté de la plaque ..

    Cet article est cependant éclairant et d’utilité publique quand à la solution avancée par notre gouvernement!

    PS : En tant que premier commentaire, je me devais de vous signalez que, comme à l’habitude, j’ai prit grand plaisir à vous lire! Et que je vous trouve bien plus brillant (intéressant?) dans ces billets que dans vos spoilers. Merci à vous.

  17. « pour bien distinguer Français de souche et Français de bouture (je vous invite à acheter mon livre « France & jardinage : la culture du melon« , aux éditions du Front Editorial) »

    Il y a quoi ? Au moins trois calembours dans cette phrase ? Chapeau bas, Mr Connard !

  18. Cher OC,
    je vous transmets le message d’un certain Amine:
    « Contrairement aux Auvergnats, Raymond, c’est dès qu’il y en a un qu’il y a des problèmes! »

    Un autre de mes amis Nicolaï Anelel, président national, mais pas de souche, des joueurs de soccer, apporte son soutien aux propos d’Amine.

    • Amine, ce jeune et affable militant UMP, m’a bien fait rire quand il a déclaré que ce n’était pas grave, que c’était juste de l’humour.

      Mais si cette phrase débile et méprisante avait été prononcée devant lui par un dirigeant du PS et non par un important ministre du parti qu’il soutient, je suis sûr qu’il aurait crié au scandale, alerté des assoc’ contre le racisme, et porté plainte pour injure raciale.

      Étonnant, non?

      • Bien vu navarro…avez vous une autre thèse à nous faire partager? j’écris actuellement un livre en ce moment et j’en serais bien inspiré.
        Pour info le titre c’est: Être con et en même temps débile.

      • Oula, ça sent la saga en moult volumes, ça. Un projet aussi vaste pour un seul homme, c’est sans nul doute le travail de toute une vie, une nouvelle « Comédie humaine ». C’est impressionnant.

        Bonne chance pour l’élaboration de cette œuvre ;)

  19. Très bon, ttrès odieux, j’adore!
    Vous êtes bien meilleur dans ce genre que dans le spoil cher Odieux, si vous permettez que je vous nomme « cher », après tout nous n’avons pas gardé les Raymond ensemble.

    Petite question :
    Je suis alsacien d’origine, tout comme mes parents, mes grands-parents, mes arrières grands parents et plein d’autres… Hopla hein?
    Ceci étant posé, petit rappel historique l’Alsace était allemande de 1870 à 1919 (pas 1918, ca a été réglé par la suite seulement, bande d’ignares, ce n’est que l’armistice qui a été signé dans le wagon), de 1940 à 1944… Bref mes grands parents et ou arrières grands parents sont tous passés de français à allemands sans être des émigrés pour autant puisqu’ils n’ont pas eu à bouger leurs culs, les Boches tout comme les Lapins sont venus a eux.
    Si je tue un poulet suis-je susceptible d’être renaturalisé allemand de ce fait?
    Qu’en est il pour un niçois?
    Un bordelais de souche pourrait il être renvoyé en Angleterre?
    Puisque nous venons tous d’Afrique de l’est apparament, sommes nous susceptible a termes d’être tous renvoyés au Mozambique?
    Qu’adviendra-t-il du Mozambique une fois que tous les français y auront été expédiés par petites modifications et élargissements successifs de cette loi stupide?
    Enfin bref, après cette sixième ou septième grnade loi sur la sécurité depuis 2002, si la délinquance n’a pas baissé après 8 années de Sarkozy à la sécurité, je pense qu’il est grand temps de changer de guignol parce que celui-ci a en croire le JT de TFone de son pote et paarrain de son fils Bouygues (Martin pour les intimes)

    Il parait que l’on a le gouvernement que l’on mérite.

    De cette phrase deux questions :
    -Sommes nous des brêles à ce point pour mériter cela?
    -Quand mériterons nous de n’avoir plus de gouvernement?

    A la première je répondrais OUI, du moins les 52% de 80% de personnes en âge de voter, jouissant de leurs droits civiques et inscrits sur les listes électorales qui ont choisi Raymond en 2007 parce que : « l’insécurité elle grandit, j’ai peur ». Le meilleur moyen de soigner cette peur étant certainement de se calfeutrer chez soi avec TF1 et de se désocialiser dans son coin… Ou peut être de profiter du bouclier fiscal.
    a la deuxième question, le plus tôt possible j’espère (Hou l’affreux anarchosyndicaliste stalinien trotskysant). Si pour vous la démocratie c’est glisser dans une urne un bulletin tous les 5 ans puis ne plus être écouté et quand 2.000.000 de manifestant font le grève entendre : « Ce n’est pas la rue qui gouverne », ou « Quand il y a une manifestation en France cela ne se remarque même plus » (sauf sur les salaires des grévistes peut être?) et entretemps se faire laver le cerveau par des affiliés UMP : Bouygues TF1 déjà cité, France Télévision dirigé directement par Nabot Premier, Dassault (environ la moitié des journaux français), Lagardère (quasiment tout le reste), Phillipe Val (Ex de Charlie Hebdo qui a abandonné la lutte et emmené le journal avec lui, arrivé aujourd’hui au niveau « D’ici Paris »), des sites internet soi-disant indépendants… En résumé, en un mot comme en cent, si c’est ça la démocratie, non merci!

    Merci à ceux qui auront supporté ma prose jusqu’ici. Je vous laisse, je vais me coucher, demain je travaille plus pour le même salaire.

    • Ca a un peu bugué, je corrige donc :

      Enfin bref, après cette sixième ou septième grnade loi sur la sécurité depuis 2002, si la délinquance n’a pas baissé après 8 années de Sarkozy à la sécurité, je pense qu’il est grand temps de changer de guignol parce qu’a en croire le JT de TFone, qui appartient soit dit en passant à son pote et parrain de son fils Bouygues (Martin pour les intimes), n’a p&as réellement baissé, bien au contraire. Heureusement notre grandeur a supprimé la sacrilège police de proximité qui était trop proche du peuple. Il lui fallait du costaud, du muscle, de la force pas de la cervelle qui quand elle réfléchit pourrait se dire que la grand mère du coin qui passe sa journée derrière son rideau à épier les allées et venues est à elle seule plus efficace que douze cars de CRS en tenue du dimanche avec bouclier?
      Tout cela nous démontre l’économie de moyens réalisée, la frivolité et la légèreté de la réflexion du susdit malhomme (le terme bon n’étant pas approprié du tout).

      • (deuxieme minute)
        « nom de dieu, blake vous etes un communiste, ça creve les yeux!! »

  20. Un régal ce blog. Je regrette de ne pas avoir autant de verve (et surtout d’être une grosse larve) pour en faire autant…

  21. Il y a pourtant une grave erreur dans cet article, excusez moi mais je ne puis laisser passer telle ignominie…
    C’est une honte, que dis-je, un scandale pur et simple!

    Les Christophe Lambert ne mordent pas!

    Ceci dit, j’aime beaucoup ce que vous faites.

  22. Mais avec une stratégie tellement bourrée de failles pourquoi les super-vilains ne ripostent-ils pas ?
    Où sont passé Dr Socialo, Cap’tain Gaucho et les Marx Brothers ?

  23. « France & Jardinage, la culture du melon » : somptueux, vraiment somptueux. Merci pour le fou-rire :)

  24. Cher Odieux, permettez-moi de corriger une erreur : vous affublez Raymond d’une écharpe tricolore en guise de vêtement de travail, or celle-ci est réservée aux élus. Raymond étant ministre (nommé, donc), il revêt une Rolex.

    • Au début de mon texte, Raymond était élu. Mais il a été promu ; l’écharpe reste donc son costume de superhéros.

  25. J’le comprends, le Raymond !

    Lulu, mon con de voisin, me houspille tous les matins. « Mets un slip! », qu’il me dit depuis la corde à linge, notre frontière civile. Et croyez moi, le cours du slip se porte bien !

    Comme quoi, un dessous criard peut en cacher un autre.

    Lulu, faudrait l’embarquer sur ces pirogues en partance du havre.

    Mais écoutons plutôt la vieille histoire de Cyprien et son odyssée en noir et blanc. Ce charmant haïtien -dont la très grande faute fut d’enfiler son caleçon rayé- hurlait de plaisir à bord d’un vol affrété, tout frais payé par l’état (les sorciers indigènes n’avaient pas encore la côte au CAC ONG). Nous autres seconde classe étions bien mécontent, pensez-vous! Nos billets coûtaient la peau du cul !

    PS : on s’est pas fait chier aujourd’hui; Reiser à tous les râteliers. Rentabilité.

  26. mmmh, je suis assez partagé.

    Il est vrai que l’intérêt pragmatique de ce genre de loi peut faire sourir.
    – Un Français de naissance (car le terme d’origine est non seulement tendancieux mais galvaudé… pléonasme) ne sera pas touché, pourtant on peut penser que les Français de naissance et le étrangers de naissance ont une même propention à dégommer de la volaille.
    – Un étranger de naissance sera en effet plus dissuadé par les 30 berges de prison que le retrait de nationalité (bien qu’après qu’il soit extradé hors de France il est possible que les tarifs pour cette connerie soient sans commune mesure que 30 ans de violon).

    Maintenant cette loi n’a ni un but de dissuasion, ni un but de prévention ou punition…ben non… c’est de la pub. De la pub pourquoi ou qui je vous laisse juge en fonction de vos colorations politiques.

    Mais l’esprit de cette loi n’est probablement pas si bête. Comment peut-on arriver à une situation dans laquelle un étranger passé par les services d’immigration (et donc un minimum contrôlé) se retrouve à déglinguer un agent représentant l’autorité? Elle est là la question.

    Si en premier lieu on essaie d’éviter que des étrangers au passé ou profil carrément louche ne rentrent en France, on aurait même pas besoin de penser à ce type de loi non?

    My 2 cents.

    Mais bon… assez d’accord sur le fait que cette loi n’a pas vraiment de sens. Supprimer ta nationalité ou t’empêcher de l’exercer pendant 30 berges, je vois pas la différence.

  27. Hé dis l’odieux connard le renvoi des crouillous c’est pas pour les punir plus c’est pour qu’on se les farcisse moins.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s