Ceci n’est pas un article

Cher lecteur, chère lectrice,

L’article de cette semaine sera fort retardé, ce qui est scandaleux, j’en conviens : brûler des voitures, briser des vitrines ou regarder « Les Frères Scott » en boucle pourrait vous sembler être un moyen simple de faire passer l’indignation qui vous gagne, mais n’en faites rien, malheureux !  Surtout pour les Frères Scott, parce que tout de même, il y a des extrémités auxquelles les êtres humains ne devraient jamais arriver.

En effet, pour d’obscures raisons, il se trouve que ces dernières temps ont été fort prenants pour le maître des lieux (ce qui ne l’a pas empêché d’aller voir Men In Black 3, l’un des films les plus téléphonés de l’univers, on constate donc bien que ce petit sagouin se moque du monde, mais pas autant que certains réalisateurs tout de même), et que par conséquent, il parait compliqué d’écrire un article, la chose sera donc retardée de quelques jours.

En attendant, et pour ceux qui n’auraient pas vu passer le petit message sur Twitter, j’en profite pour passer une petite annonce n’ayant pas grand rapport avec ce blog :

  • Vous bossez dans le tourisme/le milieu de la culture (musée, monument, parc naturel, structure recevant des visiteurs)/une collectivité qui reçoit du monde ?
  • Vous avez des contacts formidables dans ce monde magique ?
  • Vous voulez présenter un truc à votre chef qui lui fera dire « Diable, excellente initiative Roubieux, vous avez bien mérité une prime » ?

N’hésitez pas à me contacter en allant jeter un coup d’oeil du côté du bouton « Contacter l’auteur » en haut à droite de ce site, le même que pour envoyer vos demandes en mariage et en coups de pelle, car j’ai peut-être un truc qui pourrait intéresser votre joyeuse structure (vous la voulez, cette prime, Roubieux ?).

L’objectif étant, bien sûr, de pouvoir non seulement en tirer bénéfice pour continuer d’acheter les packs de yaourts avec lesquels je nourris les gens occupant ma cave (stagiaires, lectrices audacieuses, Kiki le rancor), mais aussi d’enfin pouvoir m’acheter un slip en diamant (tout ceux qui vous diront « Mais c’est inconfortable » n’en ont jamais enfilé un, demandez-leur, vous verrez ; ce ne sont là que préjugés de jaloux) et surtout, de racheter Facebook dont j’organise la chute en bourse depuis un petit moment pour le racheter à vil prix, pour enfin, pouvoir ajouter un bouton « Je n’en ai rien à foutre » à côté de « J’aime« , mettre en place un système qui remplace tous les statuts se terminant par « colle ceci sur ton mur ! » par « Je suis un étron coulant sur un clavier« , et taguer automatiquement Michel Drucker à chaque fois qu’une photo de yorkshire est postée par quelqu’un n’importe où dans le monde.

Voilà.

Pour celles et ceux qui ne se sentent pas concernés, et pour tous les autres d’ailleurs, comme annoncé, le prochain article arrive lui aussi rapidement que possible, parce que bon, ça va bien 5 minutes les petites annonces, mais c’est un blog sérieux ici, qu’est-ce que c’est que ce post qui fait moins de 5 pages ?

Scandaleux on vous dit.

54 réponses à “Ceci n’est pas un article

      • j’en viens. Vous ne serez pas déçu. Au moins ici il y a matière à spoiler, c’est un film qui essait d’être serieux quand même, pas comme les histoires de titans ou de bateaux avec des filles à gros seins. Enfin après faut pas rêver, le bouzin amène son lot d’incohérence, de clichés stupides, de coups de téléphones, et de balles scénaristiques dans le pied.

      • Je viens de le voir hier soir, je crois que vous allez vous régaler : un mélange de réchauffé, d’incohérences, de clichés vus et revus !

    • Effectivement, le regroupement de critiques que j’ai pu lire aujourd’hui même fait état d’un film « magnifique pour les yeux, avec une ambiance jouant sur la peur retournant aux sources du premier Alien ».
      Concernant le scénario par contre, les rares fois où celui-ci est mentionné, on ressent la déception de l’auteur de la critique face à des promesses de réponses qui ne sont pas tenues.
      Utiliser Alien pour faire de la pub et se ramasser en présentant un bête film de science-fiction classique. Que c’est triste (dans le sens de pitoyable, évidemment) !

    • Moi je l’ai trouvé très bien ce Prometheus ! Mis à part un montage approximatif, avec des scènes découpées qui donnent un rendu assez bizarre, mais ça c’est à voir avec la Fox…
      C’est pas forcément parce qu’un film a du succès qu’il est mauvais.

  1. ceci n’est pas un commentaire :
    je suis pas dans ce milieu donc désolé Roubieux (ha non c’est moi ça). Par contre je veux bien participer pour racheter facebook et appliquer tout ça !

  2. Je suis définitivement pour remplacer le « colle ceci sur ton mur » par votre suggestion. Ces gens là se prennent un peu trop au sérieux!

  3. Et si on « like » l’application « Rien à foutre » on rend visite à kiki le rancor ou on trouve grâce aux yeux du maître des lieux?

    • Si vous battez Kiki en duel, vous avez toute mon estime. Surtout aux échecs (c’est un rancor russe)

  4. Je suis obliger, par la présente, à vous remettre les votre lettre de licenciement pour envoie de mail abusif dans l’objectif, inconfortable, de me faire lire une prose intéressante, sans queue ni tête et à unique but de vous rendre un peu humain.
    Hors, je vous prie, de vous exécuter en regardant en boucle, les 28 saisons de 7 à la maison !
    Merci.

    Je ne vous salue pas.

  5. Vous avez un audacieux projet de remake français de Hunger Games dans le Morvan ?
    Ou ce serait pour organiser des stages « camping en forêt de Mourmelon » ?

    • Il n’y a pas de forêt à Mourmelon… Les disparus disparaissaient dans des puits, des gravières, ou dans le combi Vollkswagen de l’Adjudant-chef Chanal…

  6. Moi je bosse dans le monde enchanteur de la culture mais je ne sers qu’à faire des sourires et mon patron ne m’appelle même pas Bourdieu, puisqu’il ne connait pas mon nom…

  7. Est-ce qu’une pauvre petite étudiante en histoire-histoire de l’art, peut être considérée comme faisant partie d’un « milieu de la culture » adéquat ?
    Non, parce que ca m’intrigue cette histoire, merde alors ;)

    Caroline

    • Rassurez-vous : on en reparle bientôt de manière plus détaillée (mais brièvement : ce blog n’est pas fait pour ça, sacrebleu), mais ça devrait pouvoir vous servir (et ne pas coûter un centime à votre budget d’étudiant). Je suis trop mystérieux, quel maître du teasing, comme on dit chez les bande-annonceurs.

    • Je ne tiens pas spécialement à rencontrer Kiki ou quelque malabar avec un nom étranger. Je ne ferais donc pas remarquer que si j’étais une petite étudiante à qui monsieur Connard promettrait des choses mystérieuses pour peu que ce ne soit pas dans un lieu public, je demanderais si le tourisme ne consisterait pas en une promenade en forêt de Rambouillet. Surveiller son verre est bel et bon, mais même cela peut être insuffisant.

  8. et voila comment 1 an plus tard, tous les DRH demanderont comment j’ose stipuler dans mon CV:

    2012 Travaillé pour « un Odieux Connard ».

  9. Ce blog perd de son sérieux on dirait… Bon, et bien, n’étant pas concernée par les questions posées par le maître des lieux, je me contenterai de ce billet d’excuse concernant le retard de l’article de la semaine !

  10. Seriez vous victime de votre succès auprès d’une gente féminine toujours plus entreprenante ? (votre concept de statue brillante échelle 1:1 de Ryan Gosling à trop de succès ?) Vous cherchez de nouveau sites archéologiques/historiques qui ne sont pas fréquenté par tout les dépravés cachant leur méfait dans les bois ? J’ai la personne qui devrait faire l’affaire. Je la met en relation avec votre billet je rajouterai se service à sa note.
    Sur ce je vais me coucher. Bien à vous.

  11. oui une honte, fichtre, diantre .

    Mossieur, réitérez ce genre de billet à votre convenance car pour ma part, céans, je m’en suis tapé une bonne poire.

    Ps: à défaut de pieds, remarquez la rime (oui 1 seule, c’est la crise ma brave dame)
    PS2: je serait tenté de vous conseiller le slip en peau de bouc bien plus tendance et doux pour les face.

  12. « pour ceux qui n’auraient pas vu passer le petit message sur Twitter »

    Tiens donc ?
    L’OC affectionne Twitter ?
    Et dire que dans un de vos articles de 2009 ou début 2010 vous critiquiez ouvertement son fonctionnement et ses utilisateurs…
    Qu’ai-je raté ?

    • Affectionner n’est pas le mot. Le fait que je « suive » le nombre formidable de 0 personnes parle pour lui.

  13. Je suis triste et déçu.
    Moi qui trouvais un sens à ma vie en lisant votre prose hebdomadairement^^.
    Que vais-je faire maintenant? Ouvrir un blog girly pour y noyer ma peine? Me bouger le cul pour sortir ce soir et avoir une vie sociale? Finir ma partie de Civilization (c’est vrai qu’elles ne se valent pas, le IV est vraiment le meilleur)? Ou arrêter d’écrire des bêtises en commentaire et aller voir la pauvre Lolo qui est en train de faire son dernier JT sur TF1?

  14. Remarquez, la mention « je suis un étron » sur la photo d’un yorkshire, ça aurait été aussi. Bisous à Kiki !
    P.S: pourquoi vous ne lui donnez pas les corps de stagiaires ? Les rancors raffolent de ça.

  15. Je travaille dans une prestigieuse collectivité (ah, oui!) qui reçoit beaucoup de monde (ah ça oui!) et j’ai plein de contacts (ho là!) dans ce monde magique (heu… mouais), mais je ne m’appelle pas Roubieux. C’est ballot, il s’en serait fallu de peu!

    • Les corps des stagiaires sont réservés à la pelle, qui d’après ce que j’ai vu, a toujours été un compagnon plus loyal que Kiki ne le sera jamais.

  16. Très estimé Odieux, je suis au regret de ne pouvoir vous tendre une main secourable quand à votre recherche de personnes ayant des contacts dans les milieux touristique et/ou culturel.
    Mais en ce qui concerne votre envie d’acquérir un sous-vêtement en diamant, sachez que la bijoutière que je suis se tient à votre entière disposition pour toute question ou devis.

    Je me ferai un… plaisir… de prendre vos mesures.

  17. Si vous vous amusez à chroniquer Prometheus, ce ne sont pas cinq pages dont vous aurez besoin, mais dix. Les incohérences et comportements invraisemblables y sont légion, pratiquement au quota d’un par scène.

    Je ne pense pas avoir tant discuté d’un film que je considère comme mauvais depuis belle lurette, il y a vraiment beaucoup à dire.

    La machine attrape-peluches existera toujours à la fin du siècle, c’est un soulagement certain.

    • Entierement d’accord. Si vous faisiez un spoil sur cette daube incoherente, je feriez un heureux, cher odieux connard. Il y a un fort potentiel pour un article de qualite.

  18. Ôtez-moi d’un doute: Votre fantastique projet, tourné accueil du public, n’a évidemment rien à voir avec les occupant(e)s de votre cave, et n’implique aucunement leur participation ?

  19. Effectivement, ceci n’est pas un article, c’est un pronom démonstratif neutre. Mais pourquoi cette mise au point grammaticale, sieur Connard ?

    Ha, je sais ; c’est pour flatter votre considérable lectorat féministe qui réclame à cor et à cris stridents la mise à mort des articles définis car ils sont une invention sexiste des phallocrates les plus durs !

    PS: excellent blog, merci beaucoup.

  20. Hum… une fréquence de publication qui diminue, juste au même moment que la sortie de Diablo II? Y aurait-il un rapport? Plus exhaustivement, donnez votre pseudo, vil malandrin!

  21. Envie d’un slip en poils de yack ? Fais des podcasts sur l’Apple store. Tu verras, ça paye bien. Bien sûûûr, pour avoir eu l’idée, j’aurai 30% de tes bénéfices.

  22. Admirable Connard,

    J’ai la chance inouïe de travailler dans une collectivité où la Culture, le bon goût et les mocassins à glands sont de mise.
    Maintenant que vous avez piqué notre curiosité, je vous en prie! Dites-nous en plus! Avec-vous l’intention de prêcher votre odieuse parole dans des établissements publics?
    Espérant que ma témérité à m’exposer ainsi sur la toile paiera, je vous demande solennellement en mariage, fantasmant à l’idée de passer mes dimanches en votre illustre compagnie à observer la plèbe et à en définir des profils socio selon son type de brushing ou de son accoutrement vestimentaire.

    Bien à vous.

  23. Cher Monsieur Connard,
    je voudrais bien présenter quelque chose à mon chef, mais je n’en ai pas.
    D’autre part, je ne m’appelle pas Roubieux.
    Je ne travaille pas non plus dans le tourisme, et vivant pas loin du trou du cul du monde, entourée de vaches, de moutons, et de moustiques, je ne fréquente que très peu le monde magique de la haute.
    Je vous offrirais bien ma main, mais elle est déjà prise, je vais donc attendre patiemment le prochain article qui en sera peut-être un, en vous imaginant dans un slip en diamants.
    *zétoiles dans les zyeux*

  24. Il est formellement interdit de ravir mes idées. Car oui, j’étais la seule détentrice de ce coup de génie et j’ai nommé le : “Je n’en ai rien à foutre”. Cette option de commentaire sur face de bouc est présentement en attente d’un brevet et la loi québécoise prévoit une peine sévère à quiconque tente d’entraver le processus. Je vous quitte, j’ai des chaudrons à astiquer pour la prochaine manif. Salut!

  25. Cher Connard,
    Je me permets de vous contacter pour relever une petite erreur. En effet, vous écrivez « souvenez-vous que le capitaine Achab est mort célibataire », or, le Capitaine Ahab était bel et bien marié! Pour m’être farci Moby Dick cette année, je peux vous l’assurer. Il existe même un roman intitulé « Ahab’s Wife », centré, comme son nom l’indique, sur le vie de cette femme.
    Bien à vous,
    Une fidèle lectrice.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s