Les débats pourris de la rentrée : le jeu

Comme certains d’entre vous l’ont peut-être remarqué : sur ce blog, on se soucie beaucoup de questions d’éducation et de ludisme.

Aussi, afin d’aider les plus jeunes à appréhender des notions aussi incompréhensibles que l’état actuel des débats politiques ou les élections qui se préparent au sein de certains partis, je vais me contenter aujourd’hui de vous proposer un set complet pour recréer, chez vous, l’intégralité des débats grâce aux fiches de personnages des principaux intervenants de celui-ci. Vous pourrez ainsi initier les plus jeunes aux joies de la mauvaise foi au travers d’une formidable partie de jeux de rôles, utilisant les règles de L’Appel de Chtulhu (soit ce qu’il y a de plus proche des débats du moment, à savoir une oeuvre basée sur la folie qui nous guette tous).

Et pour ceux qui ne connaîtraient pas, j’ose supposer que les fiches parleront d’elles-mêmes. Evidemment, si les photographies correspondent bien à des personnes réelles, les fiches, elles, ne reflètent en rien leurs compétences, ou alors par pure coïncidence, vous l’imaginez bien.

Bref.

Vous avez-envie de recréer chez vous la saine ambiance d’un congrès du parti socialiste, avec ses motions, ses débats à base de « Nan, moi j’suis d’gauche, tous les autres sont de droite » et autres arguments de fond ? N’hésitez pas à proposer à vos joueurs la fiche de Martine.

Evidemment, n’oubliez pas les règles du jeu : pour bien faire comprendre aux plus jeunes le concept de démocratie, expliquez-leur que quoiqu’il arrive, à la fin de la partie, c’est le joueur qui joue Harlem qui gagne. Vous lui attribuerez donc quand même une fiche.

Là aussi, il est possible de cliquer. C’est tout de même bien fait.

Et, après avoir fait jouer à vos joueurs ce scénario à base de débats entre Martine et elle-même (« Excellent travail Martine – Merci Martine, tu es la meilleure« ), n’hésitez pas à pimenter un peu les choses en leur proposant ensuite de jouer une aventure beaucoup plus violente, comme celle opposant François et Jean-François.

Oui, là, je ne sais pas si cliquer est bien raisonnable en fait

Et casez donc en face un adversaire à sa hauteur avec François, permettant aux deux de s’affronter en d’épiques batailles à base de petites phrases et pourquoi pas, de popopopo.

Cliquetage toujours. Ne me demandez pas pourquoi je le précise à chaque fois.

Cela dit, il peut arriver qu’en voyant les deux s’empoigner, d’autres jeunes gens veuillent se joindre à la bataille : n’hésitez pas alors à leur proposer la fiche d’un autre sidekick qui n’a évidemment rien à voir avec une personne existante ou ayant existé et ne demandant aucune compétence pour être joué (au sens littéral : la moindre compétence trahit l’esprit du personnage).

Toi qui cliques ici, abandonne tout espoir

Et enfin, lorsque vous aurez fait le tour de toutes les possibilité avec ces personnages fabuleux et tous ceux que vous aurez envie d’ajouter à la bataille pour rajouter encore plus d’action et de ludisme pour vos jeunes gens, quand enfin, ils auront les yeux qui pétilleront à la simple audition des mots « politique« , « débat« , ou « parti« , alors n’hésitez pas à leur proposer d’introduire un nouvel être dans la partie demandant encore plus de maîtrise du jeu :

Je ne me répète plus, il suffit.

Voilà.

Avec ça, des heures d’instruction civique faite avec pédagogie et ludisme vous attendent. Amusez-vous bien, et n’oubliez pas : qu’importe si votre partie ressemble à n’importe quoi, ça reste tout de même plus crédible que les échanges actuels.

La prochaine fois, nous verrons comment se joindre à un club d’amateurs de jeux historiques pour refaire avec des figurines 28mm les plus grands moments du bourrage d’urne du congrès de Reims 2008 du PS.

Amusez-vous bien.

44 réponses à “Les débats pourris de la rentrée : le jeu

  1. Ah il est beau le patronat, tiens. Plein milieu d’après-midi et on écrit un article en laissant le prolétariat faire tout le boulot, c’est du propre.

    …bon je file lire ça au lieu d’écrire des âneries :)

  2. Ho ho ho ho. Je sens qu’on va bien s’amuser au prochain jeu de rôle. Je soumettrai l’idée (il n’est pas dit qu’elle plaise à tous, mais qu’importe, vous vous êtes donné du mal, alors j’insisterai).

    Merci.
    (les trois dernières fiches m’ont fait m’esclaffer avec violence)

  3. Pas de carte Marine ? et moi qui y comptait pour animer ma soirée entre amis de ce soir avec un petit débat Martine/Marine/Copé (je ferais la mauvaise foi) :/. Déception !

  4. Quelle bonne idée ! Merci cher Odieux ! Je sens que les Jeux de Rôles vont être tout de suite plus captivants (ou pas). Les soirées JDR promettent d’être endiablées.

  5. Vraiment excellent ! Bravo et encore bravo pour tout ce travail et ces idées géniales (encore une différence avec les héros du billet d’aujourd’hui tiens !) :)

  6. Bien joué mais là vous sapez mon pic de productivité oh grand maître Odieux Connard. Votre prose est résolument déconseillée au bureau mais je ne peux pas – ne veux pas attendre pour lire ces billets délirants.

    Mon dieu que j’ai ri avec ces fiches de politiques, sous le nez du petit stagiaire en face de moi qui a vraiment du se demander pourquoi je glousse comme une dinde depuis une bonne demi-heure.

    Pas grave ça fait longtemps que je n’avais pas autant ri pas même avec vos précédents billets.

    Continuez de nous faire rire et d’entretenir tant la santé que le moral des troupes ;)

    @ Koemgun : bien trouvé ! d’autant qu’ils stagnent pas mal

  7. J’ai déjà vu ce jeu à la télévision. Personnellement, je préfère Coup d’un soir ou regarder Mon Petit Poney.

  8. C’est malin, on va être obligés d’écrire un scénario maintenant.
    Et l’anglais pour Fillon? Hein? Quoi? Bon, ok, je me tais…

  9. Cher Odieux, vous m’avez manqué à un point… J’étais comme un camé sans sa dose, à vérifier quatre fois par jour si vous n’aviez pas publié de nouvel article. C’est dans les articles société que je vous trouve le meilleur.

  10. J’aimerais reporter une erreur sur la fiche de Martine. D’après mes souvenirs, elle a autour des 85% en « Conduire Engin Lourd ». Sinon, c’est pas réaliste.

  11. Fabuleux ! magique ! fantastique ! Je n’avais pas autant ri depuis bien longtemps. Nadine et Segolene m’ont tuee, les photos sont particulierement bien trouvees.
    Ca valait le coup d’attendre ce nouvel article. Je partage immediatement !
    Merci encore !

  12. Et aussi, s’il vous plait, faites-nous les fiches de Sarkozy, Le Pen (pere ou fille, je ne suis pas difficile), Melenchon et Hollande.
    Respectueusement votre.

  13. Et bah voilà. Maintenant, alors que j’étais super-motivé pour bosser avant de lire cet article, je vais devoir réviser mes plans et passer la matinée à me renseigner sur comment jouer à ce jeu étrange ….

  14. voila de quoi moudre du grain (de café) avec quelques collègues bien lourd sur leur favori au seins de l’UMP. Ca va être cocasse de les entendres argumenter sur les carac de leur chouchou. »Mon copé il a 95% en langue de bois alors que ton Fifi n’a que 75% en espagnol c lui le meilleur »

    Merci pour ce billet.

  15. Vraiment excellent! Bien qu’on ait envie d’un supplément, comme pour chaque jdr qui *tousse tousse* se respecte, c’est aussi une invitation à écrire nous même les personnages manquants! ;)
    Encore chapeau!

  16. Je n’ai pas eu l’occasion de lancer des dés pour une petite partie depuis longtemps, mais la tentation devient soudainement irrésistible. Je me demande juste quel personnage choisir, ils sont tellement tentants! Rha quel dilemme épouvantable!

  17. Hahaha! Excellent, encore une fois…
    Cela fait quelques mois que je suis ton blog assiduement, et j’ai pu constater que tu étais de mèche avec pas mal d’illustrateurs de talent. D’où ma question: puisque tes potes seront tous au Festiblog, y seras-tu aussi?

  18. Pourquoi les gens stupides viennent tous de Nancy ? Entre Nadine, Jérôme Anthony, C. Jérôme et Valérie Filipetti, je crois que le sort s’acharne à décrédibiliser les pauvres Lorrains que nous sommes…

    • En passant par la Lorraine avec leurs gros sabots, en passant par la Lorraine avec leurs gros sabots… ça fera toujours une chansonnette à entonner autour de la table de jeu pour les loupiots.

  19. D’habitude, je ne commente pas ou presque, parce que la moindre des choses pour que je suive un blog – c’est le cas –, c’est qu’il soit tout simplement excellent, que la connerie y confine à l’intelligence, que la mauvaise foi côtoie la probité, que la sous-culture perce sous la culture et que son auteur manie la plume aussi bien que la pelle.

    Mais là ; quel festival ! J’ai ri, j’ai ri. (et Tom aussi*)

    Merci et bravo.

    *J’ai ri au point de faire des calembours minables et d’en être fier.

  20. Aïe, jouer à cette abomination me semble plus blasphématoire que d’essayer de traduire le Necronomicon. Merci bien mais je vais tenir les derniers vestiges de ma lucidité loin de cette messe impie. L’idée même d’incarner Jean-François serait capable de faire gémir d’angoisse le pourtant si retors Nyarlathotep.

  21. J’adore, mais une erreur c’est glissé dans la fiche de Ségolène. Etant donnée qu’il faut jouer selon les règles de l’appel de Cthulhu alors Ségolène ne devrait avoir que 1 en santé mental car la santé mental est limité par la connaissance en mythe de Cthulhu soit içi 100%-99% donc 1% max :p

    • C’est ce qui arrive quand on l’achète au pnj qui attend de piéger les joueurs, négligemment adossé à je ne sais plus quel mur—du ferry, crois-je.

  22. Juste pour faire frémir d’horreur les lecteurs de ce blog, il vient d’y avoir une élection au Québec. Et le niveau est encore pire que ce qu’on trouve en France, si, si, c’est possible.
    Exemple, à la télé, un face-à-face entre le 1er sinistre sortant et un des 2 candidats :
    I1 – « vous êtes pas fiable »
    I2 – « et vous, vous êtes le roi des pas-fiable ».

    Un débat de haut-niveau, donc.

  23. S’il vous plait grand maître, venez maitriser une partie à la convention de jeu de rôle de Tarbes !! En effet, vous irez à merveille avec le thème de la convention : « La théorie du Chaos » :D

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s