Portées ONU

Le monde va mal.

Crise financière, tremblements de terre, glissements de terrains, famine, maladie, neige en hiver, massacres, situation en Côte d’Ivoire, Francis Huster, incertitude en Tunisie… la litanie des malheurs s’abattant sur notre monde ne saurait s’arrêter à ces quelques exemples, mais il serait vain de vouloir se montrer exhaustif dans l’inventaire du malheur mondial. Régulièrement, nous rencontrons des amis au grand coeur qui n’hésitent pas à dire lorsque sont abordés les tracas de nos contrées « Ne nous plaignons pas : c’est pire ailleurs !« , car comme chacun sait, à partir du moment où il y a plus malheureux que soi, il ne faut surtout rien faire.

Heureusement, au coeur de ce chaos mondial, un fier étendard rallie les différentes nations vers un objectif commun de paix et de développement à l’échelle planétaire ; ce drapeau est d’azur et on y trouve de blanches figures représentant notre bonne planète entourée de rameaux d’oliviers. Votre expertise héraldique ne saurait vous tromper : il s’agit en effet de l’Organisation des Nations Unies, ou ONU.

Et devant la ruine de notre monde, face au spectacle des braises de l’insurrection rallumant les feux d’hier pour mieux alimenter les incendies de demain, la fière organisation a décidé de frapper du poing sur la table, de mettre fin à cette intolérable situation.

En effet, depuis le 1er janvier 2011, l’ONU a mis en place un nouvel organisme : l’ONU – Femmes.

 

Une candidate potentielle pour représenter les Femmes à l'ONU

Ah.

Bon, j’entends d’ici les esprits chagrins qui n’hésiteront pas à dire que vu la situation mondiale ces derniers temps, la création d’un tel organisme avec un budget de 500 millions de dollars, ce n’était peut-être pas la priorité.

Malandrins ! Oubliez-vous que nous sommes en janvier ? C’est la période des soldes. Et vu comment se comportent les détentrices d’un double chromosome X dès la vision d’un chemisier à moins 50%, il va bien falloir un demi-milliard pour financer les compagnies de casques bleus que l’on va devoir envoyer chez H&M, Jennyfer et autres Camaieu afin d’éviter de nombreux massacres (chaque année au mois de février, on retrouve de discrets charniers dans des cabines d’essayage isolées, dernière demeure de celles qui n’ont pas réussi à vaincre lors de la bataille pour le sac à main à moins 66% imitation vintage). Mais je suis mauvaise langue : comme nous l’indique le site de l’ONU – Femmes, il y a des raisons bien plus profondes derrière cette création, comme nous l’indique la FAQ

L’entité des Nations Unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes — ou ONU Femmes — a été créée par les États Membres pour que l’ONU puisse aider plus facilement ceux-ci à accélérer les progrès en vue de réaliser leurs objectifs en matière d’égalité des sexes

Et c’est connu, pour favoriser la progression de l’égalité entre les sexes, rien de mieux que d’expliquer aux damoiselles que l’ONU ne peut pas s’occuper des hommes et des femmes de la même manière : autant créer un organisme particulier pour ces dames. Si l’on avait décidé de créer l’ONU – Noirs, tout le monde aurait gueulé à la discrimination raciste. Si l’on avait créé l’ONU – Protestants, tout le monde aurait crié à la discrimination religieuse. Si l’on avait créé l’ONU – Nains, tout le monde aurait pleuré à la discrimination physique, avant de proposer un certain Nicolas S. à sa tête. Mais on a créé l’ONU – Femmes, alors on a applaudi.

En juillet dernier, d’ailleurs, on était déjà fou de joie à l’annonce de ce nouvel organisme (qui n’est pas si nouveau : il regroupe en réalité quatre anciennes structures qui ont eu le droit à un coup de peinture avant d’être fusionnées), preuve en est le discours de Mme Tiina Intelmann, ambassadeur estonienne, qui s’est sentie obligée de préciser :

« ONU Femmes, à travers le contrôle à l’échelle du système de ses activités et des rapports de son secrétaire général adjoint, devra être une entité responsable dont les résultats seront examinés scrupuleusement »

Parce que c’est vrai qu’à la base, certains pensaient que ça allait être une entité irresponsable et incontrôlée, qui allait claquer toute sa thune en macarons et louboutins. Très en forme, la bougresse a bien évidemment poursuivi :

le mandat d’« ONU Femmes » prévoit clairement la féminisation des postes de décision au sein même de l’Organisation

Puisque c’est connu, pour gérer ONU – Femmes, il faut des femmes. Et pour gérer des problèmes entre hommes, des hommes. Non, l’égalité des sexes ne peut pas être un combat mené par un homme, c’est comme ça. S’il y en a un qui essaie, son chromosome Y se dissout en libérant du cyanure dans son organisme et il meurt en quelques minutes. Et non, faire de la discrimination positive, ce n’est pas faire de la discrimination, bande d’esprits chagrins. Si vous refusez un homme pour prendre une femme, ce qu’il faut voir, c’est que vous avez pris une femme, et c’est bien. Si vous refusez une femme et que vous prenez un homme, ce qu’il faut voir, c’est que vous avez refusé une femme, et c’est mal. C’est comme ça. Il est important de rappeler aux femmes qu’on ne les recrute pas sur leurs compétences, mais sur leur sexe. C’est ça, l’égalité.

 

Casque bleu s'assurant que les femmes restent bien à l'écart des hommes, pour plus d'égalité

Bien que cela n’apparaisse pas dans le compte-rendu de cette conférence, la même aurait d’ailleurs ajouté :

« Et sur la porte de nos bureaux de New York, on mettra « interdit aux garçons ! », hi hi hi ! D’ailleurs, on pense faire venir Isabelle Alonso régulièrement pour donner des conférences, et on a déjà demandé à Pénélope Bagieu de nous refaire notre logo : s’il y a un drapeau bleu pour les garçons, on veut un drapeau rose pour les filles ! Mdr !« 

A partir de ce mois-ci, donc, Michelle Bachelet, ancienne présidente du Chili et désormais responsable de ONU-Femmes, pourra réunir régulièrement son conseil de décision afin de lancer la grande lutte pour l’égalité des sexes, mais la salle de réunion étant toujours squattée par ces cochons de mâles, elle devra utiliser une solution alternative, comme organiser des soirées pyjama autour d’un DVD de Bridget Jones et, bien évidemment, d’un pot de Häagens-Dazs. Si les deux tiers des présentes ne parviennent pas à une décision, Mme Bachelet pourra utiliser l’article 49-3 de l’organisme :

« En cas de désaccord entre les participantes, et si une majorité constituée à minima des deux tiers des voix n’a pas pu se constituer, une bataille de polochons déterminera le camp qui l’emporte. Si la réserve de polochons de l’ONU est épuisée, ce sera un combat de catch dans la boue équipée du bikini réglementaire qui permettra de connaitre l’issue du débat.« 

Ce bel exemple de démocratie devrait donc ravir les oreilles de toutes les femmes en difficulté dans le monde, qui sauront désormais que l’ONU, l’UNICEF et l’UNESCO, ce n’est pas pour elles, non, qu’elles, elles doivent s’adresser à l’ONU – Femmes si elles veulent quelque chose. Heureusement, le budget évoqué précédemment pourrait évoluer par la suite pour couvrir les besoins grandissants de l’organisation, car comme le conclue la conférence de presse annonçant la création de cet organisme :

Les États Membres ont reconnu qu’au moins 500 millions de dollars seront nécessaires pour répondre aux besoins initiaux d’« ONU Femmes ».

Et par ce « au moins », on comprend qu’il faudra plus. Car comme en témoigne Silvio B., détenteur d’un siège à l’ONU, « il faudra sûrement plus, surtout si l’on prend en compte le budget SMS et appels entre copines« . D’après les premières informations de ce mois de janvier, et afin d’estimer les besoins de l’organisation pour le budget 2012, Michelle Bachelet aurait déjà hérité d’un téléphone de fonction avec forfait bloqué NRJ mobile pour éviter tout débordement.

 

La première ébauche du drapeau ONU - Femmes

Rassurez-vous donc, mesdemoiselles, ce nouvel organisme travaillera donc véritablement à s’assurer que partout dans le monde, les femmes soient respectées. C’est pourquoi l’Iran n’a pas eu le droit d’y siéger, tant la situation des femmes est catastrophique dans le pays. L’Arabie Saoudite, elle, par contre, a eu une place de choix, puisque chacun sait que ce pays est à la pointe des innovations en matière d’égalité des sexes : les femmes n’ont pas le droit d’y conduire une voiture (tout le monde sait qu’elles en chient sur les créneaux), ou même de prendre de décisions sans l’accord de leur mari (par exemple, si l’une d’entre elles prend une balle durant un match de foot, et que son mari veut voir la fin de la rencontre, elle a intérêt à prier pour que les arrêts de jeu ne durent pas trop, puisqu’il faut l’accord du chef de famille pour avoir accès à des soins médicaux). Rassurez-vous, ce n’est pas uniquement pour ce modèle en avance d’un temps sur le reste du monde que l’Arabie Saoudite a eu le droit à un siège, mais aussi – et surtout – parce que le pays a donné quelques sous à l’organisme pour l’encourager (profitant du fait que les femmes sont vénales et ne sauraient refuser, comme chacun sait), et a donc profité d’une place en tant que « donateur« . Alors si vous croyez qu’une organisation va faire les gros yeux à l’un des pays qui la finance, mesdemoiselles, vous vous voilez la face (femme, voile, Arabie Saoud… non ? Hoo, allez.)

Bref, sympathiques lectrices, soyez heureuses : le monde applaudit en ce mois de janvier la naissance de cet organisme qui est là pour s’occuper de vous et de votre considération comme étant l’égal des hommes. Mais bien évidemment dans des structures à part de ces derniers, car chacun sait que la mixité est l’ennemie de l’égalité.

Heureusement qu’il y a des blogs comme celui-ci pour lutter contre les préjugés sur les femmes, pas vrai ? Vous pouvez retourner lire Closer ou Public, maintenant, les filles.

 

 

100 réponses à “Portées ONU

  1. Contrairement à cet affreux macho d’Odieux Connard, je trouve ça plutôt bien. En fait, ça m’a donné une idée : ONU – hommes. Et même que pour montrer à quel point je suis pas sexiste, je suggère de mettre une femme à la tête d’ONU hommes. Spécifiquement, Nathalie Hershlag, diplomée de psychologie de Harvard.

    Comme vous pouvez le constater sur la photo, Mme Hershlag est d’une intelligence remarquable.

    Je suis prêt à payer de ma personne pour que ce projet réussisse.

    Typhon

    • Je vote POUR!!!
      Et même plusieurs fois s’il le faut
      car cela me semble une juste cause qui doit être à tout prix défendue.

    • Le fait est que Mlle Hershlag (pas de « h » à Natalie, soit dit en passant) est d’une intelligence remarquable, en plus de son *intelligence* remarquable.

      Je voterais pour sans hésiter !

      Article génial, comme d’habitude, Odieux !

  2. L’odieux cumule les articles anti-sexiste, j’imagine que sa réserve de chloroforme est épuisé et qu’il explore de nouvelle techniques de manipulation des femelles pour se satisfaire
    Je ne vous en veux pas, pour moi-même les temps sont durs, j’ai du m’éloigner de la côte quelques temps

    A ma tristesse s’ajoute le décès d’une fière représentante (que dis-je, une icone) de la gente féminine, Carolin Berger, star du x et de la télé réalité schleu
    elle est morte pour ainsi dire au champ d’honneur, lors de sa sixième opération de chirurgie mammaire, dans le but honorable de passer à un bonnet G

    http://www.bbc.co.uk/news/world-europe-12249452

  3. L’égalité homme-femme est en fait un concept que l’on croit totalement réel dans certains pays comme la France; mais il est évident que passé nos frontières la condition de la femme n’est pas belle à voir partout… M’enfin, encore un truc ui fait joli sur le papier mais qui dans les faits ne servira à rien.
    Sinon Odieux, associer les femmes aux furieuses s’arrachant un chemisier durant les soldes, c’est un peu réducteur non?
    Surtout que chez H&M faut voir tous ces mecs courir dans les rayons (et à Paris ils sont pires!)

    • Pas besoin de passer les frontières pour voir que la condition féminine n’est pas si belle à voir. Elle est juste encore plus horrible ailleurs.

    • Les gays peuvent venir dans notre ONU, on parlera de nos talons-hauts en se mettant du vernis aux doigts de pieds et on mangera de la pâte à cookies en écoutant Barbra Streisand et Céline Dion …

    • ONU Roux existe déjà et a pour but d’éradiquer tous les ginger de la surface du monde, ces êtres malfaisants qui sortent la nuit et se repaissent des cadavres d’animaux morts.
      Une opération d’épuration ethnique est d’ailleurs, conjointement en cours de préparation en Irlande, Écosse et Angleterre.

  4. Enfin une organisation responsable!
    Vu que l’ONU n’était capable que d’envoyer les casques bleus acheter de la pizza et des packs de blondes (bières ou autochtones, c’est selon), on va enfin protéger un peu la place des femmes dans le monde! D’ailleurs n’est-il pas spécifié dans la charte de l’ONU que:
    Art-2 Alinéa 6
    « Les meufs: OSEF !!lolilol »
    Cela dit j’aurai proposé Robert (voir ci-tout en dessous)
    Y’a pas à dire, déjà il a le charisme qui va bien et puis au moins, ça obéira un peu derrière. « Tu brûles une burqa (vide évidemment, coquinette!) j’te mords le bras! »

    Oui vraiment on n’aurait pas pu rêver meilleur emploi pour la bagatelle de 500 millions. (près le 60 millions de pizzas et plus de 200millions de binouze, Bob! Tu rends compte?
    Bouge-toi Marie! Y’a la mi-temps qui se termine! »)

    Je peux maintenant dormir plus serein, sachant que de telles initiatives sont prises pour vaincre la discrimination.

    D’ailleurs ça fait exactement 9 708 737 pelles ergonomiques ergoplus. Coïncidence? Je ne crois pas…

  5. Où est mon Closer… Heureusement que l’égalité des sexes n’existe pas, ça serait mal vu le fait que je me fasse entretenir.

  6. Hum… J’allais poster un message en disant que 500 millions, ça n’est vraiment pas grand chose à l’échelle de l’ONU, mais en fait il semblerait que ça représente l’ordre de grandeur d’un dixième de son budget.

    Les pays dictatoriaux en mal de reconnaissance pourraient au moins avoir le bon goût de donner de plus gros pots de vin.

  7. Quel manque d’à propos !

    Ils auraient pu appeler ça la « Section Opérationnelle de Lutte pour la Défense de l’Égalité des Sexes »

    ONU – SOLDES

    Nul doute que ces demoiselles auraient apprécié.

  8. Excellent billet, comme d’habitude, mais je n’ai pu m’empêcher de relever une petite faute:
    « …car comme le concluT (avec un t) la conférence de presse annonçant la création de cet organisme… »
    Certaines (toutes les?) organisations/associations anti-quelque chose feraient bien de vous lire et d’en prendre de la graine avant de contester à tout va et par là même décrédibiliser leur cause première.

    • Tout-à-fait.
      Est-il juste de combattre la discrimination en discriminant encore plus ?
      Ma réponse est un peu courte, mais elle a le mérite d’être claire : non !

  9. Excellente analyse, cher M.Odieux. Après tout, puisque l’ONU tout court s’occupe de choses sérieuses comme la politique, autant reléguer les femmes au gynécée créé pour l’occasion.

    Par contre une question me taraude … Il est universellement accepté, donc, que seules des femmes sont capables de faire avancer la cause de l’égalité hommes-femmes. Mais alors … comment expliquer que les femmes aient obtenu le droit de vote ? Qui le leur a donné ? Ont-elles infiltré les plus masculines d’entre elles dans les hautes sphères politiques des différentes nations ? Y a-t-il eu un programme de déguisement de femmes en hommes, sur le modèle du programme d’entraînement des gymnastes soviétiques ?

    L’heure est grave … Camarades ! L’ennemi est dans nos murs ! Les femmes sont parmi nous !

    • Hum… non seulement les femmes sont parmi nous, mais on peut régler le problème en inversant : nous autres supérieurs… Bref.

      Chacun chez soi, et les femmes seront bien gardées.

      -> On oublie trop vite la discrète ONU – Roms qui pourtant se démerde admirablement bien (sans budget ni QG fixe, n’est-ce pas, ni aucune légitimité quelconque puisqu’elle vole non seulement l’argent, n’est-ce pas, mais aussi le travail des Français ! aaah si j’étais quelqu’un d’autre, croyez-moi que c’est que je crierai au complot, moi ! )

      Tout ceci prouve que ce sont d’admirables et respectables gens.

      Mais pas chez nous.
      Merci.

    • « Il est universellement accepté, donc, que seules des femmes sont capables de faire avancer la cause de l’égalité hommes-femmes. »

      Oui. Donc dans les pays où les hommes sont au pouvoir et se foutent royalement de l’opinion des femmes, on va leur envoyer des femmes pour qu’ils comprennent mieux. Qui plus est, des femmes qui ne sont même pas leurs concitoyennes.

      Y’a pas à dire, le taux de réussite devrait avoisiner les -2%, c’est un bon début.

    • Bonjour,

      Si les femmes ont eut un jour le droit de vote, c’est parce qu’elle se sont battu. Ci dessous quelques citations de wikipedia et du site de l’assemblée nationale :

      -En 1849, Jeanne Deroin tente en vain de se présenter aux élections législatives.
      -Hubertine Auclert fonde en 1876 le premier groupe suffragiste français : « le droit des femmes »
      -3 mai 1908 : Manifestation à Paris pour le droit de vote des femmes.
      -1909 : Création à Paris de l’Union française pour le suffrage des femmes (U.F.S.F.), filiale de l’A.I.S.F., par l’Anglaise Jeanne Schmahl. Son programme, pour des raisons tactiques, est limité au suffrage municipal.
      -avril 1914 : Un plébiscite féminin organisé par les suffragistes réunit 505 972 oui pour le vote des femmes.
      -21 novembre 1922 : Le Sénat refuse d’examiner les articles de la proposition de loi sur le vote des femmes (par 156 voix contre 134).
      -1935 : L’U.F.S.F. compte 100 000 membres.
      Les femmes votent dans tous les pays d’Europe, à l’exception de la France, la Suisse, l’Italie et des États des Balkans.
      -2 juin 1936 : Devant le Sénat, Louise Weiss et des militantes de La Femme nouvelle offrent aux sénateurs des chaussettes portant l’inscription : « Même si vous nous donnez le droit de vote, vos chaussettes seront raccommodées ».
      -mars 1944 : Le programme du Conseil national de la Résistance reste silencieux sur la question du vote des femmes.

      Le vote est loin d’être le seul vecteur de la démocratie (on peut d’ailleurs le constater actuellement en Tunisie), alors même que le système leur donnait tord, les femmes ont continué à se battre pour leurs droits, sans quoi elles n’auraient certainement pas obtenu le droit de vote.

      Ce n’est pas parce que nous commentons le blog d’un connard qu’il faut dire de la merde, un peu d’égard pour les réalités politiques et historiques est le bien venu.

      PS : Je ne suis pas une femme accessoirement.

      • Passionnant. Trois remarques cependant.

        1)Rien de ceci ne répond à mon interrogation. Pourquoi les hommes ont-ils donné le droit de vote aux femmes, si (comme semblent le penser les gens d’ONU Femmes) seules des femmes sont capables de faire avancer la parité?
        2)Bien plus important : ladite interrogation était, bien évidemment (du moins je le supposais), humoristique et ironique. Je suis bien conscient du processus historique ayant conduit au vote des femmes, merci.
        3)Je ne vois pas ce qui vous donne le droit de qualifier mes propos de « merde ». Un peu de second degré, à mon sens, vous serait salutaire.

      • Permettez que je reprenne la forme si savamment structurée de votre réponse…

        1) Tout simplement parce qu’une forte demande d’égalité venait des femmes.
        2) Votre post ne reflète en aucun cas votre connaissance dudit processus historique, mais peut être étais ce la forme interrogative de votre post qui m’a induit en erreur.
        3) Je pense que prétendre que l’acquisition du droit de vote des femmes est uniquement le fait des actions des hommes au pouvoir est extrêmement réducteur du combat qu’ont mené ces dernières, d’où l’usage d’un qualificatif si dur et si offensant que vos petites mirettes ont, je m’en doute, du mal à supporter.

      • Alala on aura tenu le coup, mais elles ont fini par l’avoir… regardez où on en est maintenant ^^ . En tout cas « le programme du Conseil national de la Résistance » sera pas resté silencieux très longtemps, enfin je crois, le droit de vote en France pour les femmes ce n’est pas justement en avril 1944? Les salauds ils n’ont rien dit pendant 1 mois, pour faire chier les femmes sans doute, et non pas parce que la résistance avait sur le moment autre chose à foutre :) . Enfin pourquoi ressasser ça, le vote a été obtenu (et quitte à faire ma mauvaise foi tout comme vous) sous la commune de Paris selon wikipédia, ça va bien faire 130 ans maintenant.
        Ok j’arrête, mais soyez objectifs dans vos propos.
        Et pour ce qui est de la démocratie, si les manifestations en sont un bel exemple on peut affirmer sans crainte que la France est des plus démocratique, et que là dessus les femmes ne sont pas en reste ^^

      • Il faut toujours qu’il y ait une guerre pour que les femmes puissent faire pression sur le gouvernement et obtenir ce qu’elles souhaitent.
        Les hommes sont loin et elles ont de l’argent.
        En temps de prospérité, ça ne serait jamais arrivé. Les manifestations pour les droits de la femme n’aboutissent jamais à rien.
        L’histoire le prouve plutôt bien.

      • @ Carabin :
        Mauvaise foi est le mot juste, citations de wikipédia : « 1871 : l’éphémère Commune de Paris en 1871 reconnait les droits politiques des femmes ».
        « La Commune de Paris désigne une période insurrectionnelle à Paris qui dura deux mois environ ».
        J’ai au moins le mérite de citer des phrases entières sans les retravailler ni les sortir du contexte.
        A ce compte là vous auriez également pu préciser que les femmes avaient le droit de vote dès 1917 en URSS, quelle avancée démocratique!

      • Demandez vous pourquoi ça n’a pas marché alors ;) , ce n’est sûrement pas une coïncidence :p. Je vois que vous avez tout de même passé sous silence le long mois de mars 1944 :) , mais on pourrait sans doute jouer avec ça longtemps. N’êtes vous cependant pas lassée de ressortir cet argument du droit de vote des femmes accordé tardivement? Il a été accordé, pourquoi revenir dessus sans arrêt? Les hommes n’en ont pas profité beaucoup plus, la démocratie n’est pas là depuis des éons

      • Ce qui me gène, ce n’est pas le fait que le droit de vote ai été accordé tardivement aux femmes, mais qu’on minimise le combat qu’elles ont mené pour l’obtenir.

      • Encore une fois, Simvetanylen, vous passez à côté de mon argument. Je n’ai jamais prétendu réduire l’importance du combat des femmes. Je voulais juste faire remarquer que, contrairement à ce que semblent penser celles qui veulent qu’ONU Femmes n’emploie que des femmes, les hommes sont aussi capables de s’intéresser à la cause de la parité. Et que après la bataille politique et médiatique (initiée certes par les femmes), ce sont des hommes qui ont voté pour accorder le droit de vote aux femmes. Et ces hommes n’avaient pas chacun une suffragette leur pressant un flingue sur la tempe.

        Plus généralement, l’idée de faire grandir l’égalité entre deux « camps » en donnant les outils pour ce faire à un seul des deux camps me paraît quelque peu absurde.

    • J’ai une preuve, grand prêtre! Elles nous ont bien infecté! Et l’affaire est bien plus grave que nous le soupçonnions initialement! Pensez-donc! Aujourd’hui près d’un Homme sur deux serait une femme!

      Comment un complot d’une telle ampleur a pu nous échapper jusque là? Dieu merci cette organisation jugulera sans doute les forces femelles.

  10. Dites M.Odieux, j’ai une question qui n’a rien à voir avec cet excellent billet, mais qui me brûle la langue, ça ne vous dirait pas de faire un billet sur les théories du complot ?
    Vous savez, ces gens qui voient dans le moindre symbole sur une pièce de monnaie une preuve évidente d’un complot mondial visant à tous nous contrôler…

  11. Qu’il est bon de lire ces quelques lignes. Merci cher odieux connard. Ca fait toujours plaisir quand on attaque le féminisme et l’égalité des sexes qui ne va que dans un seul sens. Ba oui, parce que l’égalité des sexes ça veut dire les femmes au pouvoir, ça ne veut pas dire que les femmes et les hommes sont égaux. Si vous voulez continuez dans cette veine demandez vous ce qui se passerait si la parité s’appliquait également dans la justice. Non parce que bon, la parité quand ça arrange les femmes on est d’accord, mais on ne va pas non plus appliquer la parité dans un domaine où elles sont majoritaires non plus.

    • Toc « L’égalité des sexes qui ne va que dans un seul sens » c’est d’une logique confondante et j’admire le génie capable de pondre une telle phrase : égalité = tout du même côté de la balance hein ? C’est le principe de l’égalité, non ? En tout cas je suis fascinée tant c’est beau un cerveau qui fonctionne bien !
      C’est pourquoi une ONU-Femmes au contraire de ce que raconte odieux de manière amusante, certes, mais pas objective, sinon ca ne serait pas drôle, ca va, si ca se trouve, permettre d’ENFIN parler de choses sérieuses entre gens sérieux au lieu de regarder se contempler les couilles les adorateurs de la couille !
      Moi je suis pour.
      Quant aux fort en thème qui proposent des ONU pour roux ou pour gay…euh…saviez pas que les femmes ce n’est pas une MINORITÉ genre les roux et les gays ? Ce genre de crétineries, on est obligé de les lire et de les relire 1 million de fois dans sa vie de femme et depuis 1 million d’années, nos mères, nos grands-mères et nos arrière-grands-mères, etc, avant nous, donc, tant mieux si on créé des instances où les crétins vont ENFIN crétiniser ailleurs.
      D’ailleurs si on en vient là c’est bien parce qu’ils peuvent pas s’en empêcher ces pauvres choses opprimées par le féminisme. Donc vive l’ONU-femmes.
      Au fait, vous devriez être contents au lieu de vous plaindre !

      • Et le fait que l’Arabie Saoudite et que l’Iran aient tout les deux droit de cité dans cette assemblée ne vous heurte pas ?
        Pour moi c’est comme si Marc Dutrou siégeait à l’Unicef.

      • J’apprécie votre empathie soudaine pour les victimes de Dutroux mais il y a tous les jours en france des petites filles violées et assassinées dont les assassins ne sont même pas incarcérés, c’est dire.
        Si la gente masculine se sentait un tant soit peu révoltée par ce massacre journalier, elle agirait pour mettre fin à cet holocauste féminin discret mais persistant. Or elle a mieux à faire apparemment.
        Maintenant si cette ONU-femmes peut avoir un poids quelconque favorable aux femmes ce ne sera pas du luxe. Car se coltiner depuis la maternelle tous les merdeux contents de pas être nés filles et qui doivent s’en vanter + nous rabaisser tous les jours et du matin au soir pour bien nous faire sentir qu’on est nées avec le mauvais sexe, c-à-d celui qu’on est en DROIT d’humilier, Merci. Pour moi, il y a des jours où je trouve qu’on peut tranquillement séparer le monde en deux.
        Je ne crois pas que ce soient l’Iran et l’Arabie Saoudite qui vous tracassent dans cette histoire. Il n’y a qu’une chose qui tracasse les bonshommes dans ce genre d’affaire : être exclus. Soyez-le pour une fois ! nous, nous le sommes tout le temps ! Ce n’est que justice.

      • @Euterpe :
        Je vois que nous partagons sans doute la même opinions sur Dutroux mais il y a tous les jours en france des petites garçons violés et assassinés dont les assassins ne sont même pas incarcérés, c’est dire.
        Si la gente féminine se sentait un tant soit peu révoltée par ce massacre journalier, elle agirait pour mettre fin à cet holocauste masculin discret mais persistant
        Je vous paraphrase à peu de choses c’était tentant …

        Revenons à nos moutons, le fait que deux pays qui considèrent la lapidation comme un châtiment légitime pour les femmes adultères siègent à l’ONU femme va sans doute faire avancer la condition féminine. La situation de la femme dans les deux pays sus-nommé ne vous tracasse pas le moins du monde ? Seriez vous plus machiste que moi ! Otez moi d’un doute : vous militez pour quel camps déjà ?

      • Eutreupe : « Ouh les hommes y ont dominé les femmes pendant 3000 ans, donc y a pas de raisons nous aussi on veut dominer les hommes pendant au moins la même période ». Ca fait un peu maternel comme argument vous ne trouvez pas ?

      • bon y en a un qui croit qu’on viole des garcons AUTANT que des filles….et l’autre qui a la trouille qu’on impose aux hommes ce qu’il trouve très chouette d’imposer aux femmes à tel point qu’il lit des phrases que je n’ai pas écrites….toc ! toc ! toc ! et tête de chat génétiquement modifié : allez vous faire soigner et bonsoir.
        odieux, tes textes sont marrants mon ton public est bas de plafond.

      • @Euterpe
        Quand on est à court d’arguments on en vient aux insultes pas vrai ? L’autre porte un nom pour peu que l’on sache lire, et ceci dit pour étoffer votre maigre culture : ce n’est pas un chat OGM mais une race à part entière.
        Je dois vous avouer que je trouve très amusant de battre le fer avec une féministe en burca c’est tellement rare comme espèce que cela mérite amplement d’être cité.
        Ceci étant je me porte très bien et je vous remercie de vous inquiéter de mon état de santé : cela me touche vraiment.

      • Chère Euterpe, pardonnez nous de ne pas être au fait des statistiques en ce qui concerne le viol, mais je vais m’y intéresser de ce pas, et manifester avec le reste de la gente masculine (dit comme ça on fait tous égaux entre hommes, c’est déjà un début) contre les pédophiles en tout genre, nul doute qu’ils se rendront aux autorités et promettront de ne pas recommencer ou plus expéditif encore se pendront pour faciliter la chose.
        Même en essayant de penser comme vous je trouve ça absurde..
        Au fait « les gays et les roux » seraient des minorités selon vous? C’est vous mettre à égalité avec ceux que vous fustigez, question crédibilité c’est pas encore ça.
        Et pour terminer, votre égalité, celle capable de créer l’ONU-femmes, qui met les hommes d’un côté et les femmes de l’autre, ne fera jamais avancer le problème…

      • C’est le problème d’incompatibilité, cher Carabin, entre les féministes différentialistes qui présuppose une différence de nature irréconciliable entre hommes et femmes ; et les féministes universalistes qui rejettent cette logique absurde.

        Comme le dit justement Elisabeth Badinter, les premières font fausse route.

        Voyez l’éclairant article de Philippe Grün à ce propos :

        La cause est entendue : les femmes sont des victimes : douces, dévouées, généreuses, elles sont dominées, tyrannisées, battues, violées par les hommes. Cédent-elles elles mêmes parfois à la violence ? Bien sûr, mais c’est en réaction à celle des hommes ! D’ailleurs les enquêtes sont formelles : 10% de femmes sont battues par leurs conjoints en France ! Certaines féministes en concluent, selon Elisabeth Badinter, qu’ « il faut…lutter contre la domination masculine comme on combat le racisme et le fascisme ». (p 64). Et « le sexe dominateur est identifié au mal, le sexe opprimé au bien ». (p. 69). Pour ces mêmes féministes, il y a « deux sexes, donc deux façons de voir le monde, deux types de pensée et de psychologie, deux univers différents qui restent côte à côte sans jamais se mélanger ». (p. 196). Par ailleurs, le « oui » d’une femme à un homme pouvant, si elle a subi des pressions psychologiques de sa part, vouloir dire « non », certaines féministes proposent d’instaurer « une sexualité transparente, démocratique et contractuelle », impliquant un consentement réciproque.

        Elisabeth Badinter, dans un style clair et précis, démonte calmement et méthodiquement cette argumentation. 10% de femmes battues ? Non ! Selon l’enquête de l’Enveff 10% de femmes victimes de « violence conjugale » : or cette violence comprend non seulement les « viols » et les « agressions physiques », mais aussi le « harcèlement moral », les « insultes répétées » et le « chantage affectif » : si l’on s’en tient aux seuls « viols et agressions physiques », 0,9% disent avoir subi des
        « viols et autres pratiques sexuelles imposées » et 2,5% se plaignent d' »agressions physiques » . Par ailleurs , dit Elisabeth Badinter, il est contestable d’amalgamer agressions physiques et psychologiques : il y a, par exemple, une différence essentielle entre le harcèlement sexuel et le viol : au premier on peut résister, au second non. En outre, le questionnaire de l’Enveff a été envoyé seulement aux femmes. Or « si l’on compte le chantage affectif, les insultes et les pressions psychologiques dans l’indice global de violence conjugale, ce serait la moindre des choses d’adresser le questionnaire de l’Enveff à un échantillon représentatif de 7000 hommes de 20 à 59 ans, comme on l’a fait pour les femmes ». (p. 111). En effet, fait remarquer l’auteur : « laisser penser que seuls les hommes sont jaloux, mal élevés et tyranniques est une absurdité qu’il est urgent de faire cesser ». (p. 111). Par ailleurs « si depuis plus de trente-cinq ans les femmes en Occident maîtrisent la reproduction, comment peut-on continuer d’affirmer que la domination masculine reste universelle ?  » (p. 56).
        D’autre part, les relations entre les femmes et les hommes sont plus complexes que le disent les féministes : ainsi « selon les couples, c’est elle ou lui qui domine, elle ou lui qui est dans la dépendance » (p. 111). Et « en vérité, le féminisme a bien gagné la bataille idéologique. Il se trouve aujourd’hui doté d’un pouvoir moral et culpabilisateur considérable. Mais les hommes font mine d’oublier qu’ils conservent jalousement le pouvoir qui conditionne tous les autres, à savoir le pouvoir économique et financier ». (p. 184-185). Et « il faut renoncer à une vision angélique des femmes qui fait pièce à la diabolisation des hommes » (p. 113) : la violence féminine existe aussi, de celle des femmes nazies à celle de certaines de nos adolescentes.
        Par ailleurs « nous sommes de plus en plus encadrés par une double obsession sexuelle. D’un côté, des mots d’ordre radoteurs sur l’obligation de jouir ; de l’autre, le rappel à la dignité féminine, bafouée par des atteintes sexuelles non désirées » (p. 117). Mais Elisabeth Badinter dénonce « le mythe d’une sexualité domestiquée ». (p. 139).

        Elle conclut :
        « La différence des sexes est un fait, mais elle ne prédestine pas aux rôles et aux fonctions. Il n’y a pas une psychologie masculine et une psychologie féminine imperméables l’une à l’autre, ni deux identités sexuelles fixées dans le marbre. Une fois acquis le sentiment de son identité, chaque adulte en fait ce qu’il veut ou ce qu’il peut « . (p. 217)… « Il est vrai que les stéréotypes de jadis, pudiquement appelés « nos repères », nous enfermaient mais nous rassuraient. Aujourd’hui, leur éclatement en trouble plus d’un. Bien des hommes y voient la raison de la chute de leur empire et le font payer aux femmes. Nombre d’entre elles sont tentées de répliquer par l’instauration d’un nouvel ordre moral qui suppose le rétablissement des frontières. C’est le piège où ne pas tomber sous peine d’y perdre notre liberté, de freiner la marche vers l’égalité et de renouer avec le séparatisme. Cette tentation est celle du discours dominant qui se fait entendre depuis dix ou quinze ans. Contrairement à ses espérances, il est peu probable qu’il fasse progresser la condition des femmes. Il est même à craindre que leurs relations avec les hommes se détériorent. C’est ce qu’on appelle faire fausse route ». (p. 218).

      • Silvain : est-ce que vous pouvez donner le titre du texte que vous citer ? J’avoue que je ne le connais pas du tout et ça m’interesse de voir l’ensemble du texte. Merci

      • Si je ne me trompe pas, c’est le livre « fausse route » d’Elisabeth Badinter. Je sens que je vais le lire ce bouquin, il m’a l’air très interessant :)

      • Sylvain, je vous kiffe, si j’ose dire. Euterpe, je déplore le fait qu’une demoiselle au pseudonyme si charmant se révèle si pauvre en arguments. l’image de drunk3nkiwi est un sphinx. Et si vous faites à coup sûr partie des » féministes différentialistes qui présuppose[nt] une différence de nature irréconciliable entre hommes et femmes », ce qui ne me semble que bien peu propice à un terrain d’égalité et de discussion. Vous remarquerez d’ailleurs qu’en parfaite illustration de cela, c’est bien vous qui coupez court au dialogue en nous traitant (évidemment) de parfaits abrutis (en termes plus châtiés mais aussi polis). C’est bien souvent la marque des féministes de votre trempe et c’est bien dommage.
        Quoi de plus naturel que vous rencontriez une si forte opposition? Être borné comme ça ne vous mènera nulle part.
        Et de toute façon vous ne le méritez pas.

    • @Euterpe

      Je suis un femme (que j’espère pas sexiste).

      Être ironique dans vos arguments peut leur donner une impression d’efficacité et vous aider à paraître pertinente, piquante…certes. Mais défendre la cause des femmes, ce n’est pas pareil que se mettre contre les hommes, et, en tout cas d’après ce que j’ai pu lire dans vos commentaires, les prendre pour « l’ennemi » de la femme.

      Et ce n’est surtout pas en citant « gente masculine » ou « gente féminine » peu importe pour leurs différences que le combat pour l’égalité des sexes va pouvoir avancer. Les hommes ont besoin des femmes et l’inverse est aussi vrai, tout le monde le sait bien sûr, mais j’ai l’impression que beaucoup trop de gens l’oublient quand il s’agit de défendre « sa cause à soi et à personne d’autre ».

      Il existe des hommes sexistes comme des femmes sexistes. C’est tellement simple d’être sexiste;Il suffit de penser que les hommes sont tous des salauds égoïstes ou que les femmes sont tous des salopes délurées pour l’être; d’attribuer du bleu aux hommes et du rose aux femmes; de faire jouer aux poupées les filles ou aux voitures les garçons etc…
      C’est tellement facile que dès l’enfance, on est conditionné au sexisme. Dès l’enfance, on apprend à être inégaux.

      Bref, tout ça pour dire une chose : nous ne sommes pas près de voir éclore l’égalité des sexes dans le monde, si les femmes ne penseront qu’à attaquer, critiquer, insulter les hommes (je ne dis pas qu’aucun homme ne mérite ça, mais soyons subtils) plutôt que de se battre pour de vrai pour l’égalité des sexes. On ne peut pas tuer la discrimination par la discrimination.

      Ce n’était qu’un piètre avis, mais je voulais m’exprimer un peu, pour les rares fois où je le fais…

      • Je vais dans le sens de votre « piètre avis » qui à sans doute beaucoup plus de valeur que certaines vociférations haineuses et discriminatoire d’une certaine sexiste sus nommée.

  12. Clair, ce titre évoque fortement des images du genre « supplément mode et féminin d’un magazine sérieux et d’actualité » et il n’est pas très heureusement choisi, comme si les affaires de meufs, c’était le petit plus pour faire plaisir aux épouses des mandataires de l’ONU pour qu’elles s’occupent dans les réunions.

    Mais en réalité il ne s’agit que de la fusion de 4 organismes pré-existant pour d’avantage d’efficacité. On peut penser que c’est superflu car les droits des femmes sont naturellement inclut dans les droits de l’Homme ! …J’imagine que les casques bleu recourant aux services intimes de (très) jeunes femmes congolaises réfugiées en échanges de biens et protection pensaient inscrire leur démarche dans ce processus de responsabilisation et d’autonomisation de la Femme ?

  13. Très cher Odieux,

    Je ne parviens pas à trouver la page du site qui stipule que l’Arabie Saoudite fait partie des donateurs.
    Pourriez-vous m’aider ?

    Merci d’avance et veuillez agréer mes salutations oestrogénées.

    C.

  14. Merci odieux connard de m’éclairer. Ouf! Plus besoin de trimer pour paraître l’égale de l’homme, grâce à l’ONU, l’humanité entière assied la suprématie de l’homme. De toute façon travailler me fatiguait. Et paraître aussi intelligente qu’un homme était quasiment impossible plus de 5min. Bon, je vais acheter Closer et hurler ROBEEEERT devant twilight, ça me détendra.

  15. « et si une majorité constituée à minima des deux tiers des voix n’a pas pu se constituer ». Quelque chose qui cloche dans cette phrase, odieux? Moi, je trouve que oui.
    Sinon, l’article est comme d’hab’, même si j’oserais ajouter à cela que bon, pour avoir la paix devant le match de foot de temps en temps, 500 millions, c’est pas cher payé.

  16. Magnifique, encore une fois. Je viens de finir de lire la quasi intégralité de votre blog (j’ai évité certains spoils de films, je trouve malheureusement que vous vous répétez un peu dans l’exercice), la lecture fut excellente, je vous en remercie. Maintenant il ne me reste plus qu’à attendre la parution de nouveaux articles, tristesse…

  17. Si c’est comme ça, je retourne voir Juliette Dragon et ses copines.
    Elles, au moins me font oublier que ça pourrait être un problème, voire une tare d’être une femme.
    Alors vive les femmes, les vraies, les tatouées!

    • Alors vive les femmes, les vraies, les tatouées!
      Hell yeah ! Enfin quelqu’une qui aime les belles choses !

  18. Non, pas vous Odieux. Je vous cite:
    <>
    Vous ne pouvez pas céder à l’exaspérante habitude de finir une énumération par un terme qui ne généralise en rien les précédents, non!
    Vous auriez pu écrire alors « et autres magasins encourageant le travail des enfants » ou une toute autre formule de votre cru bien plus cinglante.

    Malgré cet écart, votre article est très bon et tellement nécessaire, comme souvent.
    Merci!

  19. Nan, vraiment, j’ai du mal à voir ce qui est le pire. Les hommes persuadés qu’un pénis, c’est mieux qu’un vagin, ou les hystériques féministes qui s’insurge en permanence contre la domination masculine qui dure de puis de siècles…etc
    Créer l’ONU Femme, probablement inutile? Ouep. Est-ce qu’il y a encore des progrès à faire sur la condition des femmes? Carrément. Mais sommes nous réellement obligé de subir pour autant cette nouvelle arme d’emmerdement massive que sont les féministes enragées? Là, je vois pas pourquoi.
    Et si on vient encore m’emmerder parce que j’ai le malheur d’apprécier Orelsan ou TTC sous prétexte que disposer d’une paire de seins est supposé vous rendre incapable du moindre sens de l’humour, les hystériques n’ont qu’à se consoler en se disant que j’échappe à la règle parce que je suis presque plate.

  20. Aujourdui c le jour anniversaire pour la shoah, alor j’en profite pour te dir que vous etes vraiment un raciste. Vos texte son nulles sa se voi que ca doit pas trop prendre longtamps à les écrire, la crueauté est une facilité qui permet de remlpir les pages trè vite. Pa besoin de chercher plus loin la raisons de ton succès. Je te respecterai le jour ou tu fera plus de blague sur les juif gro facho de merde.

    • Votre commentaire illustre parfaitement la maxime d’un grand homme (qui, selon vous, doit être un antisémite notoire) « On peut rire de tout, mais pas avec tout le monde ».
      De plus, qui vous dit que l’auteur de ces billets n’est pas lui même de confession juive? Quoique l’on puisse être juif et antisémite, les détracteurs de Stéphane Hessel vous le diront. Peut être est il même noir… Mais il accumulerait les tares si c’était le cas. Je m’arrête là car je ne voudrais pas vous froisser.
      Sachez qu’il existe un correcteur ortografik sur la plupart des navigateurs internet. C’est fort utile

      • J’ai toujours été frappé par la capacité de nuisance des trolls. Ne vous fatiguez pas à leur répondre chers amis, c’est précisément ce que souhaite ardemment cette immonde clique de coprocéphales.
        Quoiqu’il en soit, je trouve louable de votre part de prendre la défense de l’auteur mon cher Jahmat. Je tiens cependant à préciser que je trouve bien fallacieux d’argumenter ou de se défendre par l’appartenance à telle ou telle confession, comme si de celle-ci dépendait une amnistie particulière.
        Partant, je regrette que seul l’auteur des articles puisse user du second degré et être compris, ou de ne pas avoir le talent nécessaire pour l’être. J’ai cru que la tournure « jour anniversaire POUR la shoah » était un bel indice.
        Merci de m’avoir indiqué l’usage du correcteur orthographique, j’ai l’impression qu’il a fonctionné.

      • Question à part : y a-t-il réellement un « anniversaire de la Shoah » étant donné qu’elle a duré quelques années et ne s’est pas arrêtée pour les fêtes, doit-on le fêter tous les jours? Et pourquoi (en dehors des trolls) dit-on à quelqu’un qu’il est raciste s’il est antisémite? Aux dernières nouvelles il n’y a pas de race juive… Mon innocence et ma naïveté me laissent parfois pantois moi-même

      • Euh bah parce qu’en fait le 27 janvier est le jour anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz… L’information était authentique : l’ONU a décidé d’en faire la journée de commémoration de la Shoah.
        Pour votre seconde question, je pense que vous avez raison dans l’idée mais je me demande si vous ne confondez pas antisémitisme et antisionisme.

    • C’était bien trop facile, je m’en doutais…
      Je ne prends pas la défense de l’auteur de ce blog, je ne le connais même pas. Je pense par contre qu’il est nécessaire de prendre la défense de notre liberté d’expression, et qu’il est indispensable de défendre ce droit.
      Je ne crois pas qu’une appartenance à telle ou telle confession voir ethnie puisse faire prévaloir à une certaine amnistie, je précise juste qu’il ne faut pas juger les hommes sur leurs paroles mais sur leurs actions (à voir notre chef d’état, c’est tout dire). Les cons sont partout et nous sommes cernés, et malheureusement il n’y a ni religion ni couleur de peau pour les identifier.
      Il est amusant que votre langage et votre orthographe aient changé en si peu de temps mon cher…. euuuh… non je ne dirais plus rien, j’en sais déjà trop.

  21. En +, t’as des moutons qui aplaudisse, vous avez de l’eau dans la tete ou koi?
    Allez, je vous laisse les rigolo gigolos.

    • Hum. Jahmat se fend d’une réponse avec beaucoup d’humour, mais apparemment trop érudite pour vous.

      Mais ici, personne ne doute d’une chose. Vous êtes bien le seul à avoir du plomb dans le crâne Le Joueur. Plomb qui est une chape, et dont le poids vous entraine sans nul doute dans les bas-fonds de l’intellectualisme.

      Bon chemin.

      ————-

      Continuez ainsi cher Odieux, vos articles sont tels des macarons, ils ne manquent pas de saveur, mais une fois la boîte finie, ils laissent toujours sur leur faim.

      • Merci du compliment cher Ithron. J’ose cependant espérer qu’il flotte quelques bulles d’intelligence à la surface du puits dans lequel je suis plongé.
        J’espère que ma plombémie ne sera pas diagnostiquée comme étant irrémédiable, je promets de vous informer à l’apparition des premières coliques.

  22. Hum saturnisme… Adoration des canards parlants ?
    Sinon je ne vois pas….

    Euterpe, j’ai l’impression d’avoir déja vu ce troll là quelque part…

    Concernat la demoiselle aimant M. Orel, et autres TTC. On ne vous le reprochera pas parce que vous avez des seins vous savez, le mauvais gout appartient à tout le monde (troll off)

    Je tiens à dire que j’aime les féministes hystériques !!! ça me fait moins culpabiliser de battre ma femme au moins…

    Bon trêve de taunt inutile. J’ai hate de voir le prochain article sur la condition de la femme.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s