Lady Gaga, ton univers (n’)impitoyable

La soirée est animée, et pourtant, je cherche encore ce que je peux bien y faire. Lucille pend sa crémaillère et je crois qu’il serait bien présomptueux, même de ma part, de déclarer que je connais un quart des présents. L’appartement est immense, mais nul fumoir pour s’y isoler ou boudoir pour y chasser les gueuses, il faut cohabiter avec des étrangers bruyants et incultes qui vous expliquent sans vergogne qu’ils sont de vrais amateurs de whisky, pourvu qu’il soit mélangé avec du coca. N’y a t-il pas un limes ou une Grande Muraille apte à nous protéger de tels barbares ? Et si cela ne se limitait qu’à un goût – souvent excessif – pour les mauvaises boissons, mais non : l’une des jeunes filles du groupe qui squatte les assises autour de moi n’a de cesse de courir entre son pouf et un petit ordinateur portable qui semble contenir toute la playlist de la soirée. Plus les morceaux défilent, plus je me sens vieux. Bon sang, mais qu’est-ce que je suis venu faire ici, déjà ?

Un morceau s’achève, et la jeune simili-DJ me jette un regard amusé, un peu élitiste :

« Il était cool ce morceau, hein ?« 

Je lance mon détecteur à ironie, mais celui-ci ne me renvoie aucun écho. Flûte. Elle le pense vraiment.

« Hein ? Oui, oui, sûrement. Ca me rappelle un peu l’autre là…
- Qui ça ?
- Raaaah, celle qui passe son temps à parler d’elle-même là, même dans ses chansons, rhooo… moi et les noms… hmmm
- 98% des chanteuses le font, ça m’aide pas.
- Mais siiiiiii, l’autre là, qui fait plein de clips chorégraphiés où tous les danseurs n’ont d’yeux que pour elle…. non, ça va me revenir.
- Oui, nan mais ça aussi elles le font toutes !
- Non mais celle là elle… rhaaa, elle aime bien se mettre en bikini ou dans des tenues soit disant « sexy » et mimer l’acte sexuel ou faire plein de références au cul toutes les dix minutes !
- … ouais, une chanteuse lambda quoi.
- Oui, évidemment. Ah, sinon, elle met des grosses lunettes et des gros chapeaux des fois.
- Haaaan c’est Lady Gaga ! Nan mais elle a trop un univers à elle Lady Gaga ! Elle est in-croy-able, fallait commencer par ça ! Elle ne fait jamais rien comme les autres. »

0

Toi aussi, cherche les différences sur cette image entre Lady Gaga et n'importe quelle chanteuse lambda

Détecteur à ironie ? Toujours rien ? Diantre.

Car, oui, amis lecteurs, le « phénomène« , Lady Gaga, son « univers personnel« , « unique« , « inimitable« , celui qui fait vibrer des millions de personnes pour des raisons qui m’échappent encore, n’est rien d’autre qu’une énième chanteuse qui aime parler d’elle, porter des tenues supposément sexy, faire référence au flirt, aux fesses et à l’amour dans ses clips & chansons, et s’entourer de hordes de danseurs pour faire plus cool. Le tout vendu sous des appellations impliquant moult superlatifs.

Aujourd’hui, je vous propose donc mes bons, de nous intéresser à Lady Gaga. Ce qui nécessite des efforts et de l’imagination pour trouver cela intéressant, mais vous pouvez le faire, j’en suis sûr.

Alors, qu’est-ce qu’une Lady Gaga ?

Stefani Joanne Angelina Germanotta, jeune poupon aux joues roses et aux fesses dodues, est venue au monde le même jour qu’un Benjamin Castaldi et la même année qu’un Tchernobyl (wikipédia est votre ami, pour le coup), c’est dire.  A 4 ans, elle apprend à jouer du piano seule, mais constate très vite que l’instrument est diablement limité puisqu’il est fort difficile d’en jouer tout en dansant de manière coquine ; elle se tourne donc plutôt vers le chant, ce qui facilite grandement les mouvements de son petit corps. Rapidement, Stefani a un côté  salope artiste que nul ne peut ignorer (surtout pas sa baby sitter, qui en fera les frais) ; ses parents, forts désappointés par ce manque total de pudeur, décident de l’envoyer chez les nonnes apprendre les bonnes manières. Hélas, les malheureux parents envoient leur enfant au Couvent du Sacré Cœur, sans savoir que l’établissement est… disons… probablement plus un nid à schnouf qu’à bonnes sœurs, puisque Paris Hilton y a fait ses classes et que l’on voit bien comment on lui a enseigné l’interprétation du « Aimez-vous les uns les autres« . Effectivement, la chose ne rate pas : au sortir du couvent, Stefani entame des études musicales en parallèle d’une carrière de gogo-danseuse. Les sœurs ont réussi leur mission d’éducation, c’est indéniable.

Passons sur les quelques aventures malheureuses que notre héroïne peut avoir tant avec les labels qu’avec la cocaïne, et allons droit au but : Stefani devient Lady Gaga en constatant que la plupart des spectateurs s’endorment avant d’avoir fini de prononcer son nom véritable, et choisit donc un pseudonyme suffisamment simple pour que même un oursin puisse le retenir : Lady Gaga, officiellement en hommage à la chanson de Queen « Radio Ga Ga« , puisque malgré son « univers très personnel« , même son nom est une repompe. Enfin un hommage. Oui, comme Tarantino « Je ne copie pas, je fais des hommages« . Les deux sont d’ailleurs logiquement amis.

Bref, Lady Gaga va par la suite sortir les morceaux & clips qu’on lui connait, et devenir une célébrité mondiale, oui madame. Et histoire d’attirer l’attention sur elle de temps à autres, elle n’hésite pas à se fringuer n’importe comment lors d’une cérémonie ou d’un évènement médiatisé pourvu que ça fasse parler d’elle, et bien évidemment, ça marche, puisqu’il faut bien vendre des journaux people (vous savez, ces journaux que personne ne reconnait acheter mais qui pourtant continuent à vivre depuis des années ; ceux que vos copines disent « lire chez le coiffeur » pour justifier leur connaissance encyclopédique des amours de Brad Pitt).

Alors évidemment, là, certaines personnes lisant ces lignes vont me dire « Ouiiii mais noooon mais c’est pas n’importe quoi ce qu’elle fait, c’est juste que tu comprends trop pas son univers personnel, t’es trop nul« , et éventuellement ajouter « Et si c’est si facile, vas-y, explique comment faire pour devenir la prochaine Lady Gaga !« 

Sans soucis mes bons amis.

En France, on a pas de talent, mais on a des grenouilles

Car dans mon garage, j’ai bricolé à partir d’une R19, d’un amiga 500 et d’une boîte à rythme le Gaga Generator X-200. Grâce à celui-ci, vous allez pouvoir copier comme des porcs rendre hommage à Lady Gaga à volonté. Sans plus attendre, je vous propose donc de découvrir toutes les clés pour devenir une star de la même manière que Lady Gaga. Il va donc vous falloir :

Un pseudonyme

Le pseudonyme, c’est très important ; il faut qu’il soit à la fois simple et un peu « cool » ; « Lady Gaga« , c’est l’association d’un titre un peu pédant  (et donc cool) et d’un nom consternant (mais simple) pour obtenir un pseudonyme tout ce qu’il y a de plus efficace. D’après mon Gaga Generator, vous devriez pouvoir faire carrière mesdemoiselles en prenant des noms comme Baroness Gigi, Queen Mary (si vous avez de grosses fesses), ou Countess Lala. Oui, j’oubliais de préciser : mieux vaut être une fille pour essayer de copier Lady Gaga. C’est important, surtout quand on va en venir aux passages des bisous lesbiens et des bikinis brillants. Messieurs, cependant, si l’un d’entre vous décide de faire carrière sous le pseudonyme de « Lord GayGay« , vous pouvez avoir une chance de renverser Lady Gaga. Mais attention tout de même, le chemin sera long et difficile.

Des vêtements à la con

Lady Gaga n’a pas plus d’imagination que vous, moi (aucune chance), ou même que Zaza la truite. Tout ça pour dire qu’elle obéit à une règle simple pour choisir ses tenues, la règle dite du « Jeu des personnages« . Vous avez déjà joué à ce jeu, où il vous faut deviner un personnage réel ou non ? Et bien c’est un peu pareil : vous choisissez un personnage, réel ou non, voire un objet, et vous fabriquez une tenue proche de la sienne (mais en plus moulant, faut attirer le chaland quand même), puis vous laissez le dit costume cloué à un arbre 24h en face d’un camp de gitans roms gens du voyages caravaniers. Le lendemain, venez récupérer les restes, et hop ! Votre demi-tenue saccagée sera idéale sur scène.

Attention ! Si vous êtes en panne d’inspiration ou que la tenue vous déçoit, pensez à porter des grosses lunettes ou à vous mettre un truc dans les cheveux (coupe ridicule, chapeau moche) pour détourner l’attention. Et n’oubliez pas : plus le leurre est gros, mieux ça marche.

D’après mon Gaga Generator, nous pouvons donc reconnaître par exemple : Iron Man, Cendrillon, un pirate, Minnie, une brosse à chiottes,  le Petit Chaperon Rouge, un jarret de porc… Éventuellement, en cas de panne totale d’inspiration (ex : le clip « Telephone« ), il suffit de prendre le thème d’une scène et de le transformer en accessoire moche : ex, à la pause clope dans la prison, notre héroïne portera des grosses lunettes en clopes, au moment de la pause cafette, une coupe de cheveux en canettes…

Bref, la règle est simple : si vous êtes inspirée, vous prenez un personnage et/ou une tenue et vous en faite une version racoleuse artistique, sinon, vous prenez le thème d’une situation et vous en faites un accessoire. Vous pouvez par exemple arriver demain au bureau avec deux gobelets de café dans les cheveux et/ou en lunettes, vous faire une robe en photocopies, etc, tout le monde devrait dire que vraiment, vous avez un univers trop personnel et original quoi.

C’est pas plus compliqué que ça. Vraiment, quel univers unique.

Lady Gaga, The Courgette Monster

De la musique (un peu)

Hein ? Parce qu’il faudrait faire de la bonne musique en plus ? Pas de problèmes, après étude, notez bien que toutes les chansons de Lady Gaga c’est avant tout et dans TOUS ses morceaux :

  • Un fond electro avec enchainements de 4-5 notes identiques qui se succèdent
  • Une boîte à rythme en mode « clap dans les mains » (j’ignore le terme exact)
  • Des effets electro dans tous les sens

Eventuellement, pour justifier le tout, vous pouvez dire que ce que vous faites est forcément bien, puisque comme elle, vous vous inspirez de David Bowie et Freddie Mercury. Attention à ne pas dire de conneries : si vous citez Pierre Perret et Francis Lalanne comme muses de votre art, votre carrière s’arrêtera aussitôt. Essayez de citer des gens cools, un peu comme Justin Bieber qui a déclaré dernièrement « I feel like the Kurt Cobain of my generation, but people just don’t understand me. » (véridique).  Et voyez où est Justin Bieber : ça marche.

Pour les paroles, faites au plus simple, quitte à répéter le même mot en boucle ou à dire des choses qui ne signifient rien (ex : Rah rah ha ha ha ha). Vous n’avez quand même pas pris un pseudonyme facile à retenir pour écrire des chansons qui ne le sont pas.

Et le plus fort, c’est que même en écrivant des paroles pareilles, vous trouverez encore des gens pour dire que vous êtes géniale. Formidable.

Des clips qui font le buzz, comme on dit chez les jeunes

Là, le secret réside avant tout dans le fait de faire une véritable scène d’introduction, en général longue et chiante, histoire de dire que vous produisez carrément de véritables « mini-films ». Il est même possible d’interrompre le clip pour mettre des dialogues ; n’oubliez pas : plus il y a de scènes, plus vous changez de tenues. Plus vous avez de tenues conçues selon la méthode expliquée ci-dessus, plus vous êtes originale. Plus vous êtes originale, plus vous êtes géniale et on parle de vous.

En dehors de ça, n’oubliez pas d’appliquer tous les poncifs navrants des clips : danser en sous-vêtements/guêpière/bikini, se frotter un peu à tout ce qui passe ou même par terre, mimer des trucs sexuels, faire quelques scènes où vous faites des bisous lesbiens (c’est trop rebel’ et trop hot), dire que les garçons sont bêtes et les filles cools, et faire un ou deux trucs un peu décadents, genre vous habiller en noir. Trop décadent, le noir.

Ah oui, et faites du placement de produit. Beaucoup, plein. Des marques partout. Non seulement ça financera le tournage du clip (car tout le monde pense que le clip est de vous, ainsi que les costumes, alors que non, en fait), mais en plus vous pourrez derrière vous marrer en disant à vos fans que vous ne faites les choses que pour l’art et toucher le cœur des gens. Rien à voir avec le fric. Et en plus, ils vous croiront : c’est extraordinaire.

Mais grâce à vos scènes d’introductions, faux dialogues et tenues qui détournent l’attention, les gens confondront « clip commercial racoleur » et « art« .

Danser comme Scrappy

Scrappy, c’est mon chien. Viens là Scrappy, viens… tiens, regarde, qu’est-ce que c’est ? Qu’est-ce que c’est ? Mais oui gros pépère, c’est un cacheton d’ecsta ! Tiens, goûte ! Hmmm, c’est bon hein ? Hein ? Ho ? Tu as la pupille dilatée dis donc. Essaie de bouger pour voir ; voilà : pauvre Scrappy ! Comme tes mouvements sont chaotiques ! Tu bouges par à-coups  brusques en prenant des poses ridicules. Et de temps à autres tu fais un leeeeeent mouvement.

Et bien voilà : Lady Gaga, elle danse pareil. Parfois, elle fait même carrément le chien (je vous laisse vérifier tout le clip « Bad Romance« , l’un des plus exemplaires). Vous n’êtes pas convaincus, là, chez vous ? Essayez devant votre ordinateur pendant que personne ne vous regarde : tapez un rythme du pied, et à chaque fois que votre pied frappe, changez la pose de vos bras de la manière la plus ridicule possible (pensez à faire des contorsions avec vos mains en même temps, imitez un petit chien à qui on balancerait du 220). Vous voyez ? Vous n’avez pas l’impression vous-même de danser comme Lady Gaga ?

Tinkerbell, chorégraphe de Lady Gaga

Je vous l’avais dit.

Bon, par contre, arrêtez maintenant, vous avez vraiment l’air ridicule. Elle aussi, mais vous n’êtes pas payés autant pour le faire.

Voilà ! Désormais, vous savez tout grâce au Gaga Generator X-200. Et surtout n’oubliez pas : tant que vous détournez l’attention des gens sur le fait que vous n’êtes qu’une énième chanteuse-à-clips-racoleurs avec vos tenues, lunettes & trucs dans les cheveux, tout devrait bien se passer. Alors faites le régulièrement. De toute manière, si quelqu’un vous accuse de copier, contentez-vous de dire que vous ne faites qu’un hommage.

Bon, qu’est-ce que je venais faire à cette soirée moi déjà ?

Ah, oui : Lucille habite juste en face de l’hôtel où est descendu Justin Bieber ce soir, et il y a une excellente ligne de tir depuis son balcon.

Tu vas voir à quel point je vais te rapprocher de Kurt Cobain, petit con.

131 réponses à “Lady Gaga, ton univers (n’)impitoyable

  1. L’originalité n’existe pas, et c’est donc avec plus de mansuétude que vous que je peux pardonner à mademoiselle Gaga d’en être dénuée.

    En revanche, contrairement à ce que toutes sortes de débiles peuvent raconter, l’art n’est pas subjectif. Il y a un bon et un mauvais goût, et elle ne penche pas du côté du bon.

    Ceci dit, il faut admettre qu’il y a quelque chose qui la rend non pas originale, mais plutôt inhabituelle et singulière, parmi la pléiade de chanteuses pop que compte cette dimension :

    ELLE EST MOCHE.

    Enfin, elle est quelconque, et s’enlaidit à coup de coiffures bizarres et de seaux de maquillages versé sur la gueule, ce qui la rend particulièrement insupportable. Au moins, Shakira est jolie à regarder.

    « I feel like the Kurt Cobain of my generation, but people just don’t understand me.»

    Justin Bieber a dit ça ? Ça peut vouloir dire trois choses :

    1- Comme Kurt Cobain, son beau-père le bat. Hypothèse improbable.

    2- Comme Kurt Cobain, il va se tuer après avoir ingéré des doses d’héroïnes suffisantes pour tuer un cheval. Hypothèse vraisemblable : ça boosterait la vente de ses disques.

    3- Son manager le viole. Ça n’est jamais arrivé à Kurt Cobain, mais Justin est un abruti qui confond tout.

    Typhon

      • Suicide par balle, version officielle, assassinat maquillé pour certains.

        Mais à mon avis, Typhon ne devait faire pas allusion à la méthode employée (suicide par absorption de substances illégales), juste au fait de se droguer régulièrement puis finalement de se tuer, ce qu’à fait Cobain.

  2. « qu’ils sont de vrais amateurs de whisky, pourvu qu’il soit mélangé avec du coca »

    Une telle hérésie devrait être sévèrement punie!

    « I feel like the Kurt Cobain of my generation, but people just don’t understand me.»

    Idem!

    « où est descendu Justin Bieber ce soir, et il y a une excellente ligne de tir depuis son balcon.
    Tu vas voir à quel point je vais te rapprocher de Kurt Cobain, petit con »

    Pas d’accord sur la méthode que je déconseille fortement: trop rapide et aucune agonie.

    Lady Gaga: moche en mode freaks + moults copiages éhontés, je la vois comme la fille « naturelle » de Marylin Manson et de Madonna.

    • je suis d’accord avec la plupart des trucs, mais je refuse que l’on puisse envisager de considérer lady gaga comme la fille de Marilyn Manson, ce serait lui faire honte!
      pour la mort de justin bieber, je pense que ce serait stupide de le sniperiser, par contre, je le vois bien lâcher dans une arène avec plein de bestiole méchante, il y a pas, les jeux du cirque avaient du bon!

  3. Je suis fan de votre cynisme. Vraiment.

    Je n’aimais pas Lady Gaga. Maintenant, j’ai au moins un peu de pitié pour elle d’être passée entre vos griffes…

  4. 1) Bravo

    2) J’espère que vous n’utiliserez pas votre Néo Géo ou Jaguar pour nous concocter un Sheryfa Luna Generator TKG-77, je ne vous le pardonnerai pas !

  5. Haha…
    Alors, c’est évidemment un peu difficile de passer après toute cette présentation mais quand même, bon, niveau musique danse etc OK, les clips, euh, je pense quand même qu’ils sont plus intéressants que les basiques Shy’m ou Sheryfa Luna, et niveaux tenues, elle bossait avec Alexander McQueen la louloute. Lui aussi, un non-original qui cherchait juste à se faire du fric? Ou alors, il s’est suicidé parce qu’il n’arrivait pas à se pardonner d’avoir signé un contrat avec elle… ?

  6. C’est bien ce que je pensais.
    Lagy Gaga est bien le fruit d’une manipulation génétique ratée, plûtôt que de prendre l’Adn de Freddie Mercury.
    Ce con de chercheur s’est planté en prenant l’Adn d’une huître…

  7. Ah, je me demandais quand vous vous décideriez à vous attaquer aux chanteurs à succès, la race la plus insupportable de ces dernières années. Mais finalement, ce qui me fait le plus rire c’est la déclaration de justin bieber, peut être devrait-il se reconvertir en comique ? Je m’interroge.

    • houlà malheureux, mais imaginez une seule seconde la portée de vos dire, si jamais ces propos lui était rapporté, on aurait droit à des super blagues de justin bieber! imaginez ce supplice!

  8. Bon, là je suis un peu déçu… Ben oui, quelle idée de réinventer ce cloneur : il est évident que celui qui a inventé Lady Gaga a déjà fait tout le boulot (souvenons-nous de Shakira, disparue pas assez tôt, en forêt de Fontainebleau, mais je vous dis pas sous quelle pierre chercher).

    Mais c’est toujours sympa de décortiquer ce qu’on pourrait appeler l’art moderne de la musique.

    [A propos d'art moderne, un ami s'y est formé : il a reçu une invitation pour un "ouvrage accompagné d'une œuvre originale faite de ketchup et de moutarde, signée et unique, pour chaque exemplaire". Une autre invitation accompagnée d'une girolle séchée. Mais fermons la parenthèse.]

    Non, j’avoue ne jamais avoir fait l’effort de regarder un clip ou d’écouter un morceau de Lady Gaga (vous avez d’ailleurs oublié de mentionner l’autre talent dont elle s’est inspiré : Lady Marmelade). Donc vu ce que vous m’en dites, je ne risque pas vraiment d’apprécier.

    Les intros me font penser aux clips de Boutonnat (pour la longueur), les tenues à celles de Shakira mixées avec Pamela Anderson, la chanson… la quoi ? C’est une décadence héréditaire : son père écoutait les stones et les beatles, elle cindy lauper et m. jackson, sa future fille écoutera ce que maman fait… Tout ce que j’espère, c’est qu’elle se mettra en couple avec Justin Bieber, et qu’on pourra enfin arrêter de parler de Courtney Love. Du moins jusqu’au procès.

  9. C’est toujours aussi magique. Même si j’ai passé toute une soirée avec un copain (gay bien entendu) à analyser un de ses clips…

  10. Elle a surement quelque chose de plus que les autres chanteuses lambda (une robe en viande ?!?) puisqu’elle a réussi à être votre choix pour cet article…

  11. Si vous saviez à quel point je suis soulagée de constater que je ne suis pas la seule à avoir détecté l’escroquerie sur laquelle repose sa notoriété ; je crois qu’avec David Guetta, elle mérite de prix de la plus grosse arnaque musicale du début du XXIème siècle !

  12. J´adore Lady GaGa de tout mon coeur! Pour moi elle est la chanteuse la plus sexy et créative contemporaine dans le monde entier!! Ses tenues sont non seulement unique mais aussi des oeuvres de pop-art…
    Andy Warhol serait fier d´elle!

    • Sexy, c’est une affaire de gout donc on n’en discutera pas.
      Mais son côté créative doit quand même être relativisé : elle a tendance à piller les idées d’artistes contemporains, tout en évitant soigneusement de les citer… L’exemple le plus récent étant cette robe en viande, concue initialement par Jana Sterback :

      http://histoiredelart.net/analyses/sterbak/sterback_manteau.html

      Cela dénote au moins une certaine culture de sa part ou de son entourage. Mais un peu facile d’épater son public à ce compte-là …

      • C’est d’autant plus facile quand elle a très probablement toute une équipe de costumiers chargés de la recherche. Son entourage donc, oui.

      • waouh, j’ignorais! Mais à mon avis, pour le coup c’est en sa faveur: cette robe a donc un autre sens que « regardez à quel point je suis provocante et filez vite acheter tous mes disques », c’est une référence, à un truc supra classe en plus!

  13. Ce que j en ai marre de cette zizig preformatee gluante et mechanique.C est attristant de reconnaitre le niveau generalise de debilite mediatique ambiante.40 ans de backlash neoliberale ca vous gonflent les meninges auditives.
    Elle chante comme un pied et ceux qui prennent leurs pieds a lecher la petite boite quands elle minode la dragqueen qui est vraiment une femme, enfin bon parlons vite, un petit bout de « ma tu vu isme » d une banalite narscisique affligeante qui se prends pour unnnne arrrtiiiiste et pense exposer au Louvres; me semble en manque de senses.L assommoir « postmoderne ».

  14. Oh, c’est donc d’une chanteuse qu’il s’agit ?

    Oui, je suis un peu à la ramasse…

    Il faut dire, avant ce jour, la seule fois que j’avais entendu parler de ce bout d’humanité, c’était dans un article d’Agoravox (oui, oui, je sais…) intitulé « Lady Gaga est-elle un homme ? » ou un truc du genre. Je n’ai pas eu le courage de lire l’article en question en entier.

    Sinon, Justin Bieber est le Kurt Cobain de sa (dé)génération… C’est un chanteur, aussi ?
    D’après ce que je viens d’entendre sur Deezer, ça m’a l’air d’être une chanteuse, en fait.
    Je crois que c’est juste un Bieber (désolé).

  15. Quand a l attrape sous a fillettes en mal de celebrite pubere,rien ne l empeche de passee son adolescence comme genie meconnu.y en a pleins les tiroirs.

    C est a ce demander qui sont ces parents qui poussent des gosses si affligeant de quelquonquesme au devant des scenes a faire le singe savant qui chante la ritournelle « I loveeee your money sweety! ».

    Ceux qu on poussent a grandir trop vite, deviennent apres des petis vieux blases sans avenir.

    Son « no future »,il l aura!

  16. Dans le même ordre, d’idées, je regardais récemment un clip de Regina Spektor en me disant que la classe, le talent, la beauté, l’univers (le vrai, pas le vu, revu et rerevu à la Rihanna-Shakira-Lady Gaga, bref Pouffes-land, cherchez les 7 différences) hé bien, on l’a ou on ne l’a pas… Envie de lui dire MERCI de ne pas être raccoleuse, mais juste… elle-même, car elle se SUFFIT à elle-même, ELLE…

  17. Justement ce matin j’ai failli me planter une aiguille à tricoter dans l’œil pour me virer le refrain de Bad Romance tournant en boucle dans ma tête…c’est dingue ce que ça peut rentrer de force ces choses là…

  18. Savez-vous, ô dieu Connard, que cette gueuse de Lady Gaga affirme, haut et fort, être une Free Bitch ?

    « Bitch » nous le savions déjà.

    « Free », cela signifie qu’on n’élève pas ce genre de pouffes en batterie mais qu’elles gambadent joyeusement dans la nature.

    La chasse est ouverte !

  19. Je n’ai pas lu jusqu’au bout, c’était trop long.
    Toujours est-il que le jugement un peu hâtif que tu portes sur la demoiselle est désolant.
    J’aimerais dire que, franchement, peu importe les méthodes et le talent plus ou moins douteux par le moyen desquels elle a placé sa sale gueule en haut de l’affiche, le fait est qu’elle y est.
    Pour ce qui est de la comparaison avec Tarantino, je la trouve mal placée puisque, pour le coup, il s’agit réellement pour ses films d’incérer des clins d’œil un peu partout en grand cinéphile qu’il est, les spécialistes de sa filmographie t’en parleront tant que tu veux.

    Mais je me demande pourquoi, après tout ça, on ne peut pas se contenter d’aimer ou ne pas aimer quelque chose sans se prendre la tête sur le pourquoi du comment une connasse de bas étages devient une célébrité ou un cinéphile devient cinéaste (jolie promotion).
    Soit dit en passant, le demoiselle aurait l’oreille absolue, c’est déjà pas mal pour une connasse nympho.

    Il est peut être plus con de s’énerver seul à savoir pourquoi un lambda est en haut que d’y être arrivé de façon prétendue contestable.

    La réussite ne s’explique jamais vraiment, ce qui implique qu’elle n’est jamais vraiment contestable (à mon sens).

    Je préfère quant à moi m’en remettre à cette simple équation: j’aime ou j’aime pas. Point barre.

    Bien à toi.

    • « Je préfère quant à moi m’en remettre à cette simple équation: j’aime ou j’aime pas[...] »

      [...]mais je ponds quand même une texte plutôt long pour expliquer pourquoi je n’aime pas cet article et pourquoi il est « con » de l’avoir rédigé.

      Comme l’a souligné Sammyday, c’est particulièrement cohérent !

    • mon voisin, agriculteur de son état est un homme très sage, qui, lors ce que la conversation lui échappe, dis « je ne parle pas je ne connais pas ».
      phrase aussi puissante que cette merveilleuse conclusion, le problème étant que, pour critiquer avec autant de détails une poufiasse d’un tel niveau, ah oui, lady gaga, c’est pas de la poufiasse de bas étage, c’est de la poufiasse de luxe, bref, il faut regarder un certain nombre de ces clips, en revanche, pour critiquer un article, ben il faut le lire, et ce jusqu’au bout! donc, je ne pense pas qu’une critique soit bienvenue quand elle commence par « Je n’ai pas lu jusqu’au bout, c’était trop long. »
      alors dans la catégorie les sept erreurs: qui porte un jugement hâtif sur qui?

      • heu… ça m’étonnerait BEAUCOUP que notre cher Odieux Connard ait fait une vraie recherche, approfondie, visionnant clips, makings-offs, teasers, concerts, lisant interviews et biographies de la demoiselle avant de rédiger ce que l’on entend partout. (ici avec talent certes, mais reconnaissez que les arguments ne changent pas beaucoup de l’habituel ouh mais Lady Gaga c’est un produit commercial et c’est de la soupe moi demain si je veux je le fais. -au passage, hé bien, allez-y. Vous serez millionnaire! Pourquoi ne pas le faire si c’est si facile?)

        Et si vous lisez bien l’intervention du sieur Nitro, il réagit par rapport à l’article (=la vision de notre aimé odieux) et ensuite donne sa vision des choses à lui. Je vois pas en quoi c’est ridicule, antithétique, incohérent.

        (j’imagine qu’aucun d’entre vous ne reviendra lire ma réponse, mais ça m’a fait plaisir de l’écrire^^)

      • Je l’ai lue.

        Et non, je ne veux pas devenir millionnaire : je suis milliardaire.

  20. Mouais, enfin la différence entre la Gaga et un produit manufacturé type Rihanna est que la folle peroxydée est une « musicienne ».

    Cela n’enlève en rien à son ridicule, c’est vrai.

    • Au même titre que la différence entre Laurent Gerra et Paul-Loup Sulitzer est que le premier est un « auteur ».

  21. Mais bordel Odieux Connard, le problème ce n’est pas tant Lady Gaga (sur le coup tu as été trop gentil avec elle), c’est que tu fréquentes une fille qui s’appelle Lucille !!!

  22. Au moins, cette nana apporte un vrai vent de fraîcheur à la pop. On aime ou on aime pas, OK. Mais en concert, elle est monstrueuse. Peu d’artistes (en dehors du rock/funk/soul) ne sont pas ridicules quand ceux-ci se mettent derrière un piano. La voir déjantée sur du Metallica à Lollapalloza cette année vaut beaucoup plus que Rihanna qui tente de nous faire croire que c’est une rebelle trop dark sur son dernier album ou Brody Dalle, l’ancienne chanteuse des Distillers (groupe punk), qui devient le clone de Hélène Segara (si si, robe hyper longe et cheveux au vent tout en chantant des miévreries)

  23. Ah, je l’attendais cet article !

    Pour ma part, je suis totalement fascinée par Lady Gaga qui est un peu la Mylène Farmer américaine (si!). la nana a absolument tout compris au système (elle ou son entourage, peu importe), elle gère son personnage comme une entreprise, a su créer une communauté avec ses signes distinctifs, dénonce un système qui la fait vivre (toute la rhétorique sur le fame monster), s’amuse comme une petite folle à multiplier les provocations…

    Une telle maîtrise du marketing, oui, c’est de l’art.

    Après, évidemment, comme la plupart des célébrités, faut arrêter d’oublier qu’ils sont hyper entourés, ont des stylistes, chorégraphes, agents, conseillers et tout le toutim.

    Mais j’assume complet, j’adore. Alors que Mylène Farmer, malgré ma totale fascination pour le système qu’elle a mis en place, non.

  24. Nina..aurais tu la gentillesse de partager ce que tu aime en cette personne…
    la substitue de provocs pour enfants « trops sage et trop petits bourges »?
    Moi, je prefere la veritable revolte personnelle et solidaire et un veritable changement d esprit.

  25. Planqué dans mon antre sans radio ni télévision (et ça fait quand même du bien) je découvre le « phénomène » Lady Gaga par cet article. Lady truc est pas très jolie (ça reste subjectif mais bon) ressort les mêmes recettes qu’avant, fait la même chose que ce qu’ont pu faire les beyoncé, Lopez, Britney, Aguilera ces dernières années. C’est comme d’habitude dans le musique business, on ressort de vieilles recettes, un coup de peinture par-dessus pour leurrer les béotiens et à coups de promo et de provoc ça vend. Ca vend plutôt bien d’après ce que j’ai cru comprendre.
    Lady truc est un étoile filante, oubliée dans trois ans, inconnue dans cinq.
    Mein Got, que laisserons-nous comme héritage à nos enfants?

    • Pour quelqun sans tv ni radio, tu connais bien la Pouffe League.Même celle qui sont hasbeen…enfin jusqu’à ce qu’un « génie » de la musique repense à elle.

  26. Waouuu…
    C’est exactement (enfin, à peu près quoi…) la réflexion que je me faisais hier sur cette pseudo-star pseudo-originale!! Et le post date d’hier! Je crois que j’ai un flux rss de ce blog directement connecté à mon cerveau…(ce qui prouve que j’en ai un, non?)

  27. Ho non! Après avoir lu ça je ne pourrait plus écouter du lady gaga sans pensez qu’elle me prend pour un con (ROooolala je suis très faché !!).

    La chute est excellente mais j’ais une question : « Tu l’as eu ? »; non parce que ça m’éviterais de le faire

  28. Très bon article d’une rare pertinence. Pour résumer le personnage, je dirais simplement qu’elle a tout compris au marketing!

    Deux ou trois choses la distinguent néanmoins de la pouffe lambda:

    1) Au moins, elle sait chanter (comparée à Britney & co, c’est très clair).

    2) Elle ne fait pas de playback sur scène, elle chante vraiment -et pour le coup c’est appréciable.

    3) Ses performances en piano-voix sont, il faut le reconnaître, assez impressionnantes.

    Pour le reste: 95% de ses chansons sont de la daube commerciale aux paroles affligeantes, et elle n’a pas plus d’originalité que vous et moi. C’est peut-être bien pour faire son jogging ou danser en boite, mais ça va pas plus loin. Et je ne la remercie pas d’avoir lancé la mode des crétins qui s’habillent avec des sacs poubelle et se maquillent à la truelle… le rnbeurk, la J-pop et autres daubes radiophoniques avariées n’avaient pas besoin de ça pour être encore plus ridicules. Mais tout compte fait, son succès est compréhensible: elle résume très bien notre époque…

    • Voilà le commentaire que j’attendais.
      Au niveau marketting ou autre look original (si si c’est original, il faut finallement l’admettre), quand on écoute de la musique pour la musique on s’en tamponne l’oreille avec une babouche.
      Ses versions studios sont uniquement commerciales. Mais sa musique est à écouter en accoustique ; notamment poker face.

  29. Une bien belle conclusion… Pourrait t’elle annoncer le sujet du prochain article? J’adorerais voir justin bieber passer sur votre clavier X)

  30. Ouiiii un article sur Lady Gaga \o/
    Et en plus je viens de voir que tu avais écrit ds le passé un article sur Tarantino. C’est beau, je suis ému.

    Bon comparé à d’habitude, j’étais pas plié de rire (Jésus, Salt, etc.)
    Hormis les petites découvertes sur la lady et sur notre ami justin (weuhoat bieber/cobain?!), j’ai pas appris grand chose. Oui, malheuresement, je sors un peu de chez moi, et je me suis renseigné sur cette grande découverte de la musique actuelle. J’avais lu un article pas trop mal lui crachant à la gueule vite fait dans libé (ils avaient une chronique rigolote cet été, « il/elle m’énerve »).
    Bon c’était gentillet mais quand j’ai lu qu’elle s’inspirait de queen, bowie et metallica, à savoir trois artistes faisant partie de mon top 10 (TOP 3 OUI!), là, cétait trop. Laissez moi rire quoi, diamond dogs et kill ‘em all sur sa page iTunes.

    Sinon globalement j’approuve tout ce que tu dis : racoleur, un pot pourri d’une culture auquelle elle ne rend pas hommage mais qu’elle pille et salit. Bon ok le salit c’est un peu too much. Mais ça me fait mal au coeur quand même, l’inspi bowie. Il avait la classe, lui. Et surtout, sa musique était bien. Que dis-je, extraordinaire.

    En revanche la conclusion m’a bien fait rire. :D

  31. Cher Odieux Connard,
    tout d’abord, je vous transmets un message de Lyda GyGy, présidente du fan club officiel de Lady Gaga pour le Territoire de Belfort: « Vraiment vous ne pouvez pas lire le visage de poker de cette magnifique chanteuse, qui a su créer un univers personnel. Sans jamais reprendre des idées à Madonna, à Britney et autres divas… Non elle a tout créé. »

    Message transmis, je vous donne mon opinion, sur les musiques de la Gaga. Oui ses tubes electro son très marketting, je vous conseille donc de les écouter en version accoustique, c’est très écoutable.

    Enfin, si vous « attaquez » aussi cyniquement cette chanteuse, c’est que vous en êtes un des plus grands fans. Comme on dit, qui aime bien chatie bien, n’est-ce pas? Et puis, je me rappelle un certains nombre de fois, vous avoir vu porter de grosses lunettes, accompagnées d’une coiffure agrémentée de verre à Brandy et de cigare. Ou bien d’autres avec des pipes fumantes…

    Je me souviens m’être retrouvé derrière vous et Satan, lors d’une séance de cinéma, et vous me gachiez la

    • Si on part du principe que ce sont les meilleurs qui partent les premiers, je crains que la réponse soit négative.
      Hélas…

  32. juste un mot: magnifique
    merci, il existe encore des gens réalistes sur cette planète de « djeuns » qui croient dicter les codes de modes et de trucs trop cools!

  33. Ce que je trouve pervert c est que cette epoque reac fabrique de la « revolte » en boite pour des petits coeur bien au chaud.
    Cette nouille agitee est d un conventionalisme affligeant.
    Son public de meme.

  34. Jerry très fort!
    Vraiment excellent article qui démontre toute l’absurdité du succès de cette sal…artiste bas de gamme.
    Mon intérêt pour ce blog ne se dément pas, continuez cher Odieux Connard!

  35. Bon, on l’a déjà dit mais je vais le redire. De toute façon, personne ne va le lire, alors à quoi bon ? Lady Gaga est sans doûte une création artificielle toute faite pour récupérer le public en détresse de Madonna qui commence à sentir le moisi. Je suspecte son nom de guerre d’avoir été crée à cet égard. Lady Madonna, en enlevant le deuxième mot on à peut-être pensé que les deux A devraient être récupérés pour quelque raison psycho-semantique. Allez voir.

  36. Cher monsieur Connard,

    J’ai, encore une fois, trouvée votre article succulent!

    J’ai, à vous présenter, une vidéo trouvée sur le net, qui allieras votre amour des chats à celui de Lady gaga, agrémenté d’un mauvais goût certain.
    Je tenais à vous montrer cette vidéo pêchée sur Youtube, car elle m’a fait instantanément penser à vous.

    Sur ce, bonne soirée, et savourez bien!

    Cynthia

  37. Une boîte à rythme en mode « clap dans les mains » (j’ignore le terme exact)

    Handclaps…. pourquoi faire compliqué.

    Sinon, conseil de fan, le film « repo men », si tu as l’occasion, regarde le.
    Une telle constance dans la nullité et l’ineptie scénaristique, et cela durant toute la durée du film, mérite que l’on encourage son réalisateur.
    Mieux qu’un ordinaire navet, ce film film est à classer dans la catégorie « nanar moderne à gros budget ».
    Le dernier quart d’heure étant tout particulièrement grotesque.

  38. Qu’on soit bien d’accord, j’adhère entièrement à votre article : elle est moche, ses tenues sont hideuses, ses clips ridicules, ses « chansons » un pot-pourri de braillements geignards sur une beat-box pompée de sous-sous-sous-Madonna (déjà que). Je dois quand même signaler mon désaccord sur un point : elle sait danser. De façon certes vulgaire, mais si vous arrivez vraiment à bouger comme ça, je vous tire mon chapeau. Après tout elle fait strip-teaseuse et pole-danseuse depuis ses 14 ans, ça doit valoir une vraie formation… Si vus voulez voir quelqu’un qui bouge comme Scrappy, allez donc voir les clips de la chanteuse de Cascada (son premier, Everytime we touch, est très nanardesque pour le coup).

  39. Le piano ne permet pas de se trémousser, chanter et jouer en même temps? Ah ouais? Et Jerry Lee Lewis ou Tori Amos, c’est de la merde?

  40. Un Amiga 500? Non?

    « si l’un d’entre vous décide de faire carrière sous le pseudonyme de ‘Lord GayGay’, vous pouvez avoir une chance de renverser Lady Gaga. Mais attention tout de même, le chemin sera long et difficile ».
    Oui. Et étroit.

    (Oui, dorénavant, je regroupe les commentaires)

  41. Cher Connard, j’ai le déplaisir de vous apprendre que vous n’avez rien comprit. Sous vos conseils j’ai fait une recherche de « Bad Romance » (d’ailleurs vos deuxième guillemets est à l’envers) et je suis tomber sur la vidéo suivante qui explique en détail le génial scénario du clip:

    On constate non s’en mal l’allégorie au satanisme, notamment lorsqu’ils boivent du sang. Oui certes, le liquide est transparent se nomme Vocdka, mais il est clair qu’il s’agit en réalité de sang. Le clip n’est qu’en réalité qu’une honteuse manipulation religieuse de la part des satanistes, mais aussi des musulmans, de l’église romaine, des chrétiens et bien d’autres religions sans nul rapport, regarder la vidéo c’est expliquer!

    De même on peut constater que les personnages ont des yeux, symbole incontestable des illuminatis.

    Quand à la chanteuse il s’agit de la reine soleil esclave sexuel mais d’abord reine mais uniquement après avoir été vendu en tant qu’esclave…

    De même vous osez prétendre que cette formidable chanteuse rallonge sa chanson avec des sons qui ne veulent rien dire (ex : Rah rah ha ha ha ha)… ce n’est là qu’une preuve de votre esprit lobotomiser, n’importe qui se rend compte aisément qu’il s’agit d’une invocation du dieu Râ!

    ——————–

    J’ai déjà entendu des prêcheurs de la théorie du complot ridicules, mais là il s’agit tout de même d’une perle rare. L’auteur de la vidéo arrive à développer une nouvelle théorie toute les minutes, et plus ça avance plus ça empire. Même un paranoïaque schizophrène n’oserait pas, ne serait-ce que songer,à de telles hypothèses.

  42. Lady Gaga… vaguement entendu parler une fois…

    et C est qui ça Justin Bieber???

    Quoi???

    j’connais pas…

    scusez mon ignorance,… j’habite loin… et sa voix ne porte pas jusque chez moi…

    (Non, je ne suis pas sur Mars ou Jupiter,… juste au Burkina…)

  43. Super ton excellent article trop chouette !
    Les jeunes qui ont manqué notre soirée de lancement parce qu’ils préparaient leur rentrée peuvent enfin écrire leur dissertation grace à toi !

    Continue ! T’es génial !

  44. C’est excellent, comme d’habitude mais quelque chose cloche :

    Odieux sort, Odieux tutoie son lecteur, Odieux ne fait aucune référence au sexe sous contrainte, Odieux fait l’effort d’être poli avec Lucille, Odieux n’emploie pas une seule fois l’expression « substitut pénien » dans un article où mille occasion s’y prêtait, Odieux ne mentionne aucun acteur français…

    Odieux, auriez vous changé ?

  45. ca fait plaisir de lire tout ça. C’est tellement bien expliqué. Je ne me suis jamais penché vraiment sur la question  » tendance gaga » et autres débileries de ce monde envahissant, tout simplement parce que c’est trop pourrave et que ça me faisait mal au coeur d’essayer un peu de m’y intéresser, mais toi tu l’as fais, tu as pris la peine et as trouvé le courage de décortiquer tout ça, pour voir si t’as vraiment raison. Et ben ouai mec t’as raison ! Mais on est en minorité. Le bon goût n’est pas donné à tout le monde. Ils ne peuvent pas comprendre.
    Exactement ce que dit Jambon au dessus d’ailleur..
    Tchuuss !
    Garrice

  46. Ecrire cet article, tout le monde pourrait le faire (au moins quelques millions de français en tout cas :) )
    Devenir Lady Gaga, peu de monde arrive à ce taux de notoriété.
    Je ne connaissais pas ce blog mais je ne découvre rien d’intéressant.
    A part un défouloir, certes pas trop mal écrit, mais peu construit…
    Du mauvais goût pour critiquer du mauvais goût…
    La critique peut être un art… dommage que l’on en soit très loin ici!

  47. Et mêêêêrde…Il a fallu qu’il tombe dans la facilité et qu’il sorte l’article sur Gaga…

    J’l’ai lu un peu de travers, c’est tellement redondant que je finis par connaitre par cœur ce qu’on dit sur elle. Bon j’vais pas me justifier encore une fois, c’presque difficile d’être fan de Lady Gaga.

    J’suis juste vraiment déçu par cet odieux connard.

  48. La facilite me semble plus jouer le grognon pubere incompris fan complaisant d un etre humain banale en besoin d attention reduit a une image produit medialise que tout le monde est suppose consommer sans reflection.

    Qu est ce qui te plait VRAIMENT dans ce personnage de projection? Dit le nous!

  49. En ce monde qui est le notre, nul ne peut s’estimer merveille davantage que Lady Gaga.

    Après tout, elle est adulée pour la moindre de ses horreurs, vénérée lorsque vêtue de grotesque et glorifiée pour l’insignifiance de son oeuvre.

    Elle doit prendre garde, toutefois. Acquérir un réel talent risquerait de l’arracher à son trône.

  50. Elle est l incarnation du reve americain sur roulettes automatiques fabrique a fric avec de la paillette agitee « choquant » le bigot provincial, mais pour nous europeens, c est du deja vu.

    Mais dans le genre je prefere definiment May West.

  51. je m’attendais a trouver un passage sur sa pseudo appartenance aux illuminati , franc maçon et autres fadaise… Car c’est la seul chose que j’ai entendus a son sujet.
    La j’ai juste envie de regarder ses clips pour vérifier tes dires.
    J’avoue ne l’avoir jamais écouté , ni regardé… Un exploit .

  52. Hahaha! Le con. Il m’a fait bien rire cet article. A quand un petit texte au vitriol sur les chanteurs de RAP. Dans le genre faux-cul ceux-là…

  53. votre verve et la justesse avec laquelle vous décrivez la réalité me font plaisir.
    On a besoin de gens comme vous !(non a la stupidité superficielle.Ouvrez-les yeux, merde.)

  54. Étant grande lectrice de se blog je me voit très choquée par cet article…
    Comment oser dire que Lady Gaga n’est pas originale !!
    Le générique du clip Téléphone passe à l’envers !!
    C’est sublimement personnel comme univers ça !!…… non ?

    Ah bah en fait non….

  55. Comment »oser »!
    Tout simplement, en osant!
    Tout ces pseudo origaux pre fab qui envahissent nos medias sont d un conventionel arriviste reactionaire « tous la meme puree de pois en demande d attention » que j irais meme jusqu a penser que c est un devoir de civisme que de s opposer a ce dictat de l insipide qui vocalise.

  56. Clap clap clap ! Très bien écrit, très bien résumé la carrière musicale de Britney Spears 4 aka Madonna 12. J’avais également trollé sur la nouvelle star à la mode, mais sans atteindre un tel talent, loin de là. Merci aussi pour le jeu idiot !

  57. Excellemment humoristique et bien décrit ! Quant à la chute, c’est la cerise sur le gâteau. De quoi devenir Gaga de votre blog…

  58. heu , même si cet article relève un peu du vrai , je trouve qu’il donne un version un peu trop caricatural des choses.. j’avoue être assez fan de lady gaga , en critiquant la manière dont elle compose sa musique , vous insulté toute une catégorie musicale , la dance , lady gaga n’a jamais revendiqué écrire des morceaux digne de Mozart , c’est fait pour danser , donc oui d’une certaine manière les paroles ont un fond plus que léger , pour ce qui est du passage sur sa pudeur de *gogo danseuse* il faut savoir que Picasso disait *L’art n’est pas chaste, on devrait l’interdire aux ignorants innocents, ne jamais mettre en contact avec lui ceux qui y sont insuffisamment préparés. Oui, l’art est dangereux. Ou s’il est chaste, ce n’est pas de l’art.* donc bon je n’encourage pas non plus les nouvelles chanteuse a se * foutre a poil * mais bon… quoiqu’il en soit l’originalité à toujours était une forme d’art , non ? ( sans entrer dans un débat existentiel ) , pour ceux qui trouve lady gaga *moche* n’est ce pas ce que disent les jeunes enfant lorsqu’il voie un Picasso pour la première fois ? * haaa c’est moche le monsieur sait même pas dessiner un rond !* donc voila je n’encourage pas les gens a * adorer* lady gaga mais j’aimerais simplement exprimer mon point de vue qui est bien moins caricatural et exagéré que cet article ( même si ‘j avoue adorer votre blog ) , voila : )

  59. Si Justin Bieber a dit ça, il devrait faire attention…Courtney Love va vouloir lui mettre le grappin… Peut être que ça relancerait sa carrière!

  60. Je serais Kurt Cobain, je me tirerais à nouveau une balle dans ma tombe en entendant Justin Bieber balancer de telles inepties … Qu’attendent les gens pour tarrir la diarrhée verbale de cet enfant ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s