Twilight 3 : Hésitation (d’en finir)

La jeune fille me regarde avec un sourire radieux.

Alors que pour ma part, j’avoue que je fais la moue. La même que celle que je fais lorsqu’une mouche tente d’amerrir dans mon brandy.

« Monsieur ?
- Oui bonsoir, je voudrais une place pour…
- Oui, pour quel film ?
- Pour heu…
- Oui ?
- HEM HEMTwiHEMlightHEMtrois.
- Pardon ?
- HEM Twaïla.. le.. le HEM le 3 ?
- ?
- Je… hmmm…Twilight 3, s’il vous plait »
0

Elle se fend d’un sourire plus grand encore que le précédent et tapote sur sa machine.

« Ah oui ! Ah, vous allez voir, il est bien mieux que le 2 !« 

Après avoir récupéré tant mon ticket que mon esprit, je me permets quelques pas vers les contrôleurs. « Mieux que le 2 ? » grommelle-je en fronçant les sourcils. « Mais comment diable serait il de toute manière possible de faire pire ? ». Me frayant un chemin au travers de la marée de jeunes filles (jeunes physiquement ou mentalement), je finissais pas trouver une place libre dans la salle.

Je ne le savais pas encore, mais jamais je n’allais autant regarder ma montre lors d’une séance de cinéma. Et pas seulement parce que j’ai une superbe toquante. Mais vous n’avez que peu de goût pour ces considérations, alors comme le veut la tradition, constatez par vous-même : spoilons !

L'affiche : notez que le visage de l'héroïne n'est pas sans rappeler l'inexpression faciale de Nicolas Cage. Quel jeu d'acteur.

Notre histoire commence quelque part à Seattle, par une pluvieuse nuit. Riley, jeune homme sans histoires ni charisme, sort tranquillement d’un bar pour regagner son petit nid douillet ; pour ce faire, il n’hésite pas à passer par les rues les plus étroites et mal éclairées qu’il peut trouver sur son chemin, histoire de. Soudain, quelque chose le bouscule avant de disparaître ; qu’est-ce ? Un animal ? Un brigand ? Une racaille ? Non… « Y a quelqu’un ? » – marmonne t-il timidement – mais personne ne lui répond, si ce n’est le son des gouttes s’abattant sur les pavés. Il reprend donc sa route lorsque, ho ! Re-bousculade !  Notre Riley commence quelque peu à paniquer : il chuchote donc un « à l’aide ! » mais juste une fois et pas trop fort, avant de commencer à courir car il sent que son agresseur invisible le poursuit. Alors qu’il débouche sur des docks, il est à nouveau attaqué et cette fois-ci, mordu au bras. Il tombe alors au sol en se tordant de douleur, car comme chacun sait, dans Twilight, lorsqu’un vampire vous mord n’importe où, le venin de ses canines vous transforme en créature de la nuit de manière super douloureuse : c’est donc ce qui est en train d’arriver au jeune homme. Diantre, ça commence fort.

Mais dirigeons nous plutôt vers Forks, riante cité bénie par un soleil éclatant, qui darde de ses rayons les champs de fleurs de la petite communauté. D’ailleurs, qui retrouvons nous au milieu des dites fleurs ? Edward Cullen et Isabella Swan bien sûr ! Et cette dernière est en train de lire un truc qu’elle a écrit, probablement pour son cours de français, qui se résume à « Si le monde doit se finir, ce sera dans les flammes ou dans la glace ; moi, je pense que ce sera dans le feu car je brûle d’amour, mais bon, si c’est la glace, ce sera pareil hihihihi » (ça aurait sa place sur un skyblog entre deux gifs animés clignotants tant c’est représentatif) ; Edward lui se contente de lui faire des bisous comme le gros vampire attardé qu’il est « Edward, j’essaie de réviser, arrête, hihihi » « Bisouuuu… bisouuuuu ! Huuhuhuhu, t’es trop belle baybay« . Je regarde ma montre : ah, oui, nous n’en sommes même pas à la 5e minute et c’est d’ores et déjà consternant. Hmmm.

En attendant, entre deux bisous avec moult bruits de succion (c’est un peu le sceau d’un Twilight, le monde où les vampires doivent avoir des glandes salivaires hypertrophiées), Edward repose la question à Bella « Veux tu m’épouser ? » ; et la jeune fille de répondre que non, que d’abord, elle veut être transformée en vampire. Qu’ensuite, okay, mariage. Mais dans l’immédiat, non. En attendant, 16h approche et Bella doit rentrer chez Papa Swan, sinon elle sera privée de choco-BNs.

A l’heure dite, Bella franchit donc la porte du domicile paternel comme prévu, et va trouver son père qui souhaite s’entretenir avec elle ; en effet, ce dernier s’inquiète : elle ne voit plus qu’Edward (« Ouiii mais Edward, c’est ma vie ! On se connait depuis 6 mois alors c’est le big love !« ), et plus du tout ses autres amis. Il insiste donc pour que la jeune fille aille voir au moins l’un de ses plus vieux et fidèles camarades: Jacob, le joyeux indien de la réserve (et accessoirement loup-garou amateur de sorties en slips).

Soit, dit Bella, il en sera ainsi ; elle va donc se saisir de son téléphone portable, et envoie à Jacob « Jakob, t ou ? » suivi de « Tu fé la gueul ? :o » avant d’expédier « apel moa mdr ;) » ; pourtant, nenni de réponse de la part de l’indien bodybuildé, aussi notre héroïne se décide t-elle à se rendre directement dans la réserve indienne à l’aide de son vieux pick-up personnel. Hélas, le véhicule ne démarre pas : et pour quelle raison je vous prie ? La réponse apparait vite sous la forme d’Edward (suis-je le seul à trouver que son nez ressemble à une pièce de Duplo ?), qui informe de son air psychopathe habituel (appuyé par ses énormes sourcils en scratch) qu’il a saboté le véhicule pour ne pas que Bella aille voir Jacob. Oui, il ne veut pas qu’elle visite ses amis, et est prêt à bousiller sa voiture pour ce faire : je pense que le vampire est aussi un pervers narcissique, mais passons.

Ce vieux conservateur de Charlie Swan aimerait que sa fille fréquente plus de gens vivants et moins de gens morts. Le naze.

Pendant ce temps, dans les bois de Forks (je vous rappelle que c’est là que se déroule 85% de l’intrigue), Victoria, la vilaine vampire rousse tueuse et avide de vengeance envers Bella et Edward (qui avaient tué son copain, James,  dans le premier volet) se promène. Hélas, impossible pour elle d’aller à la cueillette aux champignons comme elle le voudrait tant les vampires de la famille Cullen la pourchassent d’un côté et les loups-garous indiens de l’autre. Constatant que le coin est décidément peu accueillant avec tous ces gens qui cherchent à la tuer, elle met donc rapidement les voiles vers d’autres cieux.

Le lendemain au lycée, Jacob est là, attendant tranquillement devant l’entrée principale : cela rend immédiatement Edward bougrement nerveux, tant les tensions entre vampires et loups-garous sont grandes (non, Edward n’a même pas le minimum de self-control nécessaire malgré son siècle d’existence pour parler calmement à quelqu’un n’étant pas de son camp). Et Jacob raconte à Bella ce que le vampire choucrouté voulait lui cacher : Victoria est de retour. « Ho bin non alors ! » s’exclame Bella, avant d’embrayer sans plus attendre sur le fait que l’indien ne répond pas à ses textos (moi aussi, quand on m’annonce que le tueur surnaturel psychopathe & immortel qui me recherche est dans le coin, j’ai envie de parler de qui répond à mes sms ou non). En conséquence de quoi, mademoiselle Swan décide d’accompagner Jacob dans sa réserve pour parler avec lui au calme. La discussion est assez sympathique, jusqu’à ce que Jacob commence à faire de subtils sous entendus comme « Holala, les garçons imprégnés d’une fille (oui, imprégnés) ne peuvent plus s’en passer, je connais un ami dont c’est le cas qui… » ; halala, on se demande trop s’il parle de son ami ou de lui dis donc tellement les dialogues sont bien écrits.

Accessoirement, Jacob apprend que Bella compte se faire vampiriser après son diplôme de fin d’année (« Hihihi mon Edwardou, si j’ai une mention tu me vampiriseras plus vite, hihihi ?« ) ; or, détestant les vampires, il s’oppose à cela, et signale qu’il préfèrerait Bella morte que vampire.

Ça tombe bien mon garçon : être vampire, c’est en général être mort. Tu vois, tout le monde va y trouver son compte.

Quelques jours plus tard, Bella se voit proposer par les Cullen deux billets d’avion pour aller voir une dernière fois sa mère avant de finir transformée en suceuse de sang. Officiellement, son prétexte pour disparaître est « Je pars étudier en Alaska ». Quelle formidable excuse. Il y avait aussi « J’ai décroché un stage au Pôle Nord » suivi de « Je pars vivre à Roubaix« . En tout cas, maman Swan est évidemment formidable, puisque c’est la meilleure amie de sa fille ; accessoirement, elle a une qualité merveilleuse : elle est incroyablement stupide. Par exemple, elle ne remarque à aucun moment, alors qu’Edward a accompagné Bella (tiens, je me demande comment il a fait pour prendre l’avion ; au dessus des nuages, il a dû prendre le soleil, non ?), que ce dernier brille de mille feux puisque la maison de maman Swan est bien vitrée et située dans une contrée particulièrement ensoleillée. Pratique. Elle n’a pas non plus fait attention au fait qu’il ne mangeait pas (un détail), qu’il était tout pâle (un autre détail), que ses yeux étaient d’une couleur surnaturelle (décidément) et qu’il n’avait pas dû se laver les cheveux depuis près d’un siècle. Par ailleurs, elle précise lors d’une discussion que « Hihihihi, Edward te regarde comme un gros pervers psychopathe, c’est trop chou !« . Bravo maman, tu es décidément la digne mère d’Isabella Swan, à vous deux vous devez réussir à aligner le QI d’une truite. Tous les personnages de cette série me fascinent.

Maman & Fifille Swan sont trop des supers copines, hihihi, trop mégalol !

Pendant ce temps, à Seattle, il se passe des choses étranges : des gens disparaissent, des massacres sont effectués ici ou là, mais apparemment, personne ne sait qui remue ainsi la ville. En réalité, ce sont de jeunes vampires nouveaux-nés proliférant rapidement, que Riley (désormais mort-vivant, donc) tente de contrôler, et qui se nourrissent d’une manière bien barbare. A noter que malgré la non-furtivité des jeunes vampires, personne ne les remarque. C’est vrai que des mecs qui retournent des voitures en pleine rue avant de se ruer sur la gorge des passagers effarés, c’est incroyablement discret.

Dans tous les cas, le clan Cullen suit la chose à la télé. Ah oui, c’est malin : autant laisser les journalistes de TF1 mener l’enquête, vous avez raison les gars, c’est plus sûr. Jean-Pierre Pernaut dans son 13h devrait bien vous dégoter une information capitale sur la situation, comme par exemple un reportage sur le terrible meurtre du dernier fourreur de bottes de castor de Seattle.

Une nuit cependant, le jeune vampire Riley se rend donc à Forks afin de visiter discrètement la maison des Swan ; il y vole une culotte de Bella (ou une chemise, je ne suis plus sûr, je me souviens juste que c’était très laid et très sale) pour des motifs bien mystérieux (personnellement, je pense que c’est parce qu’il est aussi pervers qu’un Edward moyen). Sa présence est cependant reniflée par Edward, dont le mini-nez ne l’empêche pas de maxi-sentir ; afin de protéger Bella, il est décidé de la mettre sous surveillance. Mais pour les Cullen, comment faire pour protéger Bella, repousser les incursions de Victoria, chasser pour se nourrir et rester le cul devant la télé à regarder les reportages de TF1 sur Seattle en même temps ? Une seule solution : informer la tribu de Jacob de ce qu’il se passe. En conséquence de quoi, vampires & loups font une trêve et se relaient devant la maison de Bella pour faire le guet et la protéger de toute incursion vampirique.

Autre mesure pour protéger notre adolescente en folie : lui faire passer un maximum de temps dans la réserve indienne, où les loups peuvent s’assurer qu’il ne lui arrive rien d’affreux (comme tomber amoureuse d’un macchabée par exemple). Jacob en profite pour inviter la jeune fille à une soirée indienne durant laquelle Père Castor raconte les belles histoires de la tribu, à commencer par comment les indiens ont rencontré les vampires pour la première fois, et surtout, comment un jour, alors que le chef indien de l’époque était menacé par une vampire fourbe, sa femme se poignarda pour faire couler le sang et affoler les sens du prédateur nocturne ; la diversion et le sacrifice de la peau rouge permirent au chef tribal de tuer la vampire.

Remarquez, l’indienne était bien bête : faire couler le sang pour provoquer une diversion ne nécessite pas forcément de se poignarder dans le ventre, bande d’andouilles. Et après ça s’étonne de se faire exterminer. Tsss.

J’en profite pour vous annoncer, puisque nous n’allons pas toutes les faire, que régulièrement, le film est coupé par une scène cucu durant laquelle Edward demande encore à Bella de l’épouser, Bella qui lui répond que « Nan, je veux être transformée d’abord ! » suivi de propos à base de « Tu es ma raison de vivre » (mais tu es mort, sombre margoulin !) et autres « Si je te transforme, tu seras immortelle et tu verras tous ceux que tu aimes mourir, je ne veux pas que cela t’arrive c’est trop dur« . Ces séquences répètent toujours les mêmes choses, mais varient par le lieu où elles se déroulent : sur le lit de Bella, dans un bois, dans un salon, sur le capot de la benz-benz-benz… Ça dégouline de niaiserie.

La séquence niaise numéro 18. Ou 19. Ah, il y en a trop, je suis perdu.

Mais revenons à la réserve indienne, voulez-vous ? Un jour, Jacob emmène Bella dans un superbe coin sauvage, où elle ne pourra pas crier au viol. Là, l’indien lui révèle qu’il l’aime très fort, qu’elle devrait le choisir lui et pas le vilain vampire, car petit a, lui est un être vivant, et petit b, lui n’aura pas besoin de la transformer en vampire. Notant que ses paroles n’ont pas l’air d’atteindre le cœur de Bella, il se décide à passer à la seconde étape de son plan : le roulage de patin. Cela surprend notre jeune fille, qui se rebelle un peu et s’énerve : elle demande à repartir aussitôt, tant l’haleine de chien mouillé du bel indien lui a pourri les papilles.

Quelques heures plus tard, alors qu’elle regagne son domicile raccompagnée par Jacob, Edward débarque à toute allure et tout énervé en hurlant « t’as touché ma meuuuuuf beuaaar ! » : en un mot comme en cent, c’est un peu la grosse colère. C’est finalement Charlie Swan, le shérif de père d’Isabella, qui viendra séparer et calmer les deux jeunes courtisans, aidé en cela par le charisme fabuleux que lui procure sa moustache. Tout se finira donc calmement pour cette fois.

Hélas mes bons amis, la fin d’année approche (mais pas la fin du film, ce qui est regrettable) ! Il est donc temps que nos chers élèves du lycée de Forks aillent chercher leurs diplômes lors de la célèbre cérémonie qui va bien. Pour l’occasion, la famille Cullen a organisé une grande fête chez eux où tous les élèves sont invités.

C’est bien normal : ce sont des vampires pluriséculaires ; ils passent donc évidemment leur temps à fréquenter et inviter des lycéens immatures. Par ailleurs, c’est une idée fabuleuse d’inviter une horde de trous du culs curieux & rebelles dans sa maison au fond des bois, celle où il n’y a aucun lit puisque chacun sait que les vampires ne dorment pas, et où sont entassées des milliers de photos & des peintures d’eux les représentant à différentes époques. Bref, le truc trop discret ; dites, vous voulez pas non plus leur montrer la pièce où vous stockez tous les diplômes que vous décrochez depuis plusieurs siècles et prouvant votre immortalité tant qu’à faire ? Celle que vous montriez à Bella dans le premier volet ? Ah, mais suis-je bête : des lycéens en quête d’un coin discret pour copuler finiront bien par la trouver par eux-même. Vous êtes décidément trop intelligents les Cullen, c’est fou.

Tiens d’ailleurs, en parlant de gens trop intelligents, que devient la famille royale des vampires, les Volturi ? Et bien figurez-vous qu’ils se sont déplacés à Seattle pour constater que ce sont bien des vampires qui mettent la ville à feu et à sang. Et en se renseignant un peu, ils comprennent vite qu’il s’agit d’une armée qui se prépare avant d’aller massacrer le clan Cullen. Et comme les Volturi n’aiment pas trop les Cullen, ils décident de laisser faire.

Excellent plan ! Car en les laissant faire leur petit bain de sang à Seattle, au vu et au su de centaines de témoins, qui c’est qui va bientôt se prendre sur la gueule tout ce qui ressemble à un chasseur de vampire/l’inquisition/des humains vengeurs sur la gueule ? Mais oui, tous les vampires, Volturi compris ! Dont le rôle était, je le rappelle, de s’assurer que les vampires restent discrets. Et qui étaient qualifiés de « subtils » et d’ »intelligents« . Définitivement, ils sont donc forts cons, comme ils ont su le prouver à chaque fois qu’on a entendu parler d’une de leurs décisions depuis trois films.

Les Volturi savent s'habiller pour ne pas éveiller l'attention des humains

Mais éloignons nous de ces considérations qui nécessitent un QI supérieur à 55 pour être prises en compte, et retournons voir les Cullen qui, comme toute bonne famille d’américains moyens, décide d’aller camper pour profiter de la nature sauvage. Ils laissent donc la maison pour un week-end à Edward et Bella, ce qui sent l’orgie à plein nez.

Incroyable coïncidence, c’est le jour où Papa Swan décide qu’il est temps de parler sexe, protection & petites abeilles à sa fille. Après un habile mouvement de moustache, il se décide donc à entamer la conversation (attention, nous arrivons sur le passage sexe, donc lourd) :

« Ma chérie tu… tu te protèges, hein ? Tu ne fais pas de bêtises ?
- T’inquiète papa !
- Oui mais avec Edward vous… heu… hein ?
- Papa ! Edward est de… la vieille école.
- Il préfère la sodomie ?
- Papaaaaa ! Enfin ! Il a dit pas avant le mariage ! Et puis je suis viergeuuuuh, d’abord ! »
0

Vierge, mais plus pour longtemps mes bons amis, car le week-end arrive, et Bella a bien envie de couchailler avec Edward. C’est à peu près à ce moment là que dans le cinéma, tous les mâles présents font « Ouiiii une érection alors que son cœur ne bat plus, hahaha, les nuls » ; oui en même temps les mecs, ça fait 1h30 que vous êtes devant un film ou un mec mort depuis un siècle au cœur qui ne bat effectivement plus marche, parle & éprouve des sentiments, alors bon, on est plus à ça près. Non, le vrai problème c’est que un, s’il s’accouple à une vierge et que la vue du sang le rend fou, il va vite y avoir un problème, et que je… attendez… qu’est-ce que je viens d’entendre ? Pourquoi Edward refuse de copuler ? « Je te mettrais en danger, je pourrais te faire mal » (véridique). Je… ha. Okay, donc notre bonhomme explique qu’il est tellement puissant qu’il risque de traverser sa dulcinée de part en part. Quel gros vantard. Je suis consterné. Vite, Edward, dis quelque chose qui nous sorte de ces grivoiseries, sois prompt, je t’en conjure ! Remonte le niveau !

Edward trouve donc une diversion parfaite pour calmer les hormones de Bella : la demander en mariage (allez, ça fait quoi depuis le début du film… la 7e ? La 8e fois ?). Et Bella accepte, car cette fois, la seule chose qui a changé par rapport aux autres tentatives, c’est que le beau vampire lui a offert une énorme bagouze. Non, elle n’est pas du tout vénale, pourquoi dites vous cela ?

En tout cas, j’ai dû être le seul à me souvenir que ça faisait une petite dizaine de fois que la demande en mariage avait été faite et plus ou moins acceptée (« si tu me vampirises d’abord », c’est déjà un oui), vu que les poufettes de la salle se sont toutes mises à applaudir. Consternant. En tout cas, j’imagine bien l’auteure:

« Les scènes de demandes en mariage, c’est trop choupinou. Tiens, je vais en mettre une. Tiens, deux. Allez, trois. Ho, et puis zou, une toute les vingt pages ; et puis entre les mêmes personnages, hein, je suis sûr que personne ne remarquera rien.« 

Quand on est lue par des huîtres, c’est vrai que ça passe. Sinon, non.

Edwaaaaaaard hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !

Sur ces entrefaits, maintenant qu’on a eu un peu de scène d’amour, mettons un peu de scène d’action : désormais, les Cullen savent  grâce à divers supers-pouvoirs que l’armée des vampires de Seattle leur en veut personnellement, ainsi qu’à Bella. Hélas, ils risquent de subir une sévère défaite, tant ils sont en infériorité numérique. Aussi décident ils de proposer une alliance aux loups-garous indiens (qui acceptent), au motif que tout cela est avant tout fait pour protéger Bella. Car ils savent que Riley, le chef de la meute de nouveaux-nés, a une culotte de la damoiselle et qu’il la fait renifler à ses troupes pour mieux la pister. Pauvres vampires.

Et les Cullen proposent aussi de s’entrainer car, figurez-vous que les vampires nouveaux-nés sont les plus forts de tous les vampires, puisque leurs tissus sont encore « gorgés de sang humain« , ce qui les rend plus puissants. De là à en déduire que les Cullen sont de vieilles merdes sèches, il n’y a qu’un pas que je franchis au son du Bolero de Ravel. Cependant, ils disposent d’un atout de choix dans leurs rangs : Jasper, le vampire à la coupe de cheveux de jeune UMP (il en a changé, mais ça reste dans l’esprit), propose à l’assemblée de regarder un de ses flash-back où, comble du bonheur, figure brièvement Kirsten Prout ce qui est signe de bon goût. On y apprend qu’il était un major de l’armée confédérée, vampirisé par une vilaine dame qui levait des armées de nouveaux-nés. Or, lorsqu’ils avaient atteint l’âge d’un an et perdu leur force de vampire tout neuf, elle les faisait exécuter par Jasper, qui est donc devenu un expert dans la matière. Il donne donc de superbes conseils, que je vous cite (des fois que vous ayez à affronter des vampires nés de la dernière pluie) :

  • Ne jamais les prendre de front
  • Essayer au maximum de les prendre en traître
  • Rester attentif

Merci pour ces superbes conseils, dont je ne retiens qu’une chose : « Mieux vaut les attaquer par surprise« . Soit.

Après cet entrainement, tout le monde rentre chez soi se coucher (enfin, surtout Bella puisque les vampires ne dorment pas), et notre héroïne a un rêve : celui de Victoria levant une armée de nouveaux-nés qui… ho ! Elle se réveille en sueur aux côtés d’Edward qui passe ses nuits à la mater (je pense sérieusement qu’il devrait consulter) à qui elle révèle tout : « Ah bin dis, ah bin en fait, si ça se trouve, p’têt’ que c’est Victoria qui lève l’armée des vampires, là, dis-donc ! » « Pas con, j’y avais pas pensé« , répond Edward, avant de lui commander de se rendormir afin qu’il puisse continuer de la regarder en marmonnant « Beeeelle….belle… fifille… greeuuuu…« 

Les Cullen décident donc de mettre au point un plan : puisqu’il est crédible que Victoria soit la véritable chef de l’armée vampire, et non Riley, qui ne serait qu’un jouet qu’elle manipule (tout comme Jasper fut manipulé en son temps), et que Bella semble être la cible principale des assaillants, il faut :

  • Mettre Bella en sécurité, en la mettant avec Jacob loin du champ de bataille, son odeur de loup-garou pétomane masquant celle de la jeune fille en fleur
  • Choisir un terrain donnant l’avantage au clan Cullen et aux loups
  • Attaquer par surprise l’armée ennemie vu qu’ils sont trop forts de face

Okay, donc ça c’est le plan. Tout le monde est d’accord ? Oui ? Alors en route.

"Sacrebleu, vampires & loups montent la garde sur tous les bons coins à champignons, comment vais-je bien pouvoir faire ma quiche ?"

Edward installe la planque de Bella sous la forme d’une tente Quechua dans les hauteurs enneigées d’une montagne locale. Et évidemment, ce gros blaireau reste avec Bella, alors que du coup, ça fout tout le plan en l’air (Victoria connait l’odeur d’Edward et sait qu’il est accroché à Bella comme le gros parasite qu’il est), mais personne ne le fait remarquer.

La nuit venue, il fait moult froid sous la tente Quechua, et mademoiselle Swan grelotte. Edward, malgré ses 80 années au lycée, ne sait toujours pas que la neige et l’altitude, souvent, c’est pas très chaud. M’est avis qu’il redouble depuis 80 ans, qu’il n’est pas vraiment au lycée par choix, cette andouille. En plus, comme il est tout mort, il lui est difficile de réchauffer Bella avec sa chaleur corporelle (alors que ses sourcils en fourrure auraient pu servir de couverture supplémentaire, mais il n’y pense pas). Finalement, c’est donc Jacob, le célèbre indien en slip qui se pointe sous la tente et se propose de se coller contre Bella pour la réchauffer avec sa super température corporelle supérieure à la normale. Edward étant très jaloux, il refuse ; mais Jacob a un argument de choc « Si elle est malade, ce sera ta faute ! » (véridique là encore) : apeuré qu’elle n’attrape un rhume, Edward laisse donc un gros indien bodybuildé en slip rentrer dans le sac de couchage de sa copine. Non mais vraiment, vraiment.

Et une fois Bella endormie, toutes les jeunes filles de la salle fantasment sur sa situation, puisqu’alors qu’elle dort à poings fermés contre les gros muscles de Jacob, ce dernier et Edward échangent entre beaux gosses sur le fol amour qu’ils partagent pour elle. Fabuleux.

Au matin venu, il a beau encore y avoir de la neige et du froid partout, Bella se promène en petit chemisier ouvert dehors : je confirme, elle ne doit pas avoir froid, hier soir elle faisait juste du gros chiqué pour attirer slip-man dans son lit. On sent que ses hormones en plein travail lui tiennent chaud. Mais pas le temps de rigoler cependant : l’armée de Victoria est en train d’arriver, et Jacob veut partir se battre ; Bella tente de le retenir pour ne pas qu’il soit blessé, et se propose même de lui rouler des pelles devant Edward si ça peut le faire rester (alors vieux vampire, on commence à comprendre que l’on s’est entiché d’une simple lycéenne en rut ?) ; Jacob prend les bisous et en profite bien, puis part quand même.

Oui, alors ma petite Bella, tu serais un peu moins salope chipie, il suffisait de dire « Le plan, c’est que tu restes ici pour cacher mon odeur, alors ne fout pas tout en l’air« . Mais nous allons vite constater que le plan, tout le monde s’en tape.

Car oui, la stratégie des Cullen était de choisir un terrain à leur avantage et d’attaquer l’ennemi par surprise, et surtout pas de face. Je ne sais pas, comme par exemple, se planquer dans les arbres ou les fourrés et tomber sur l’ennemi dans les bois, là où le terrain l’empêchera de profiter pleinement de l’avantage du nombre et qui… quoi ? Pardon M. Cullen ? Vous allez plutôt les attendre à découvert et tous en ligne dans une clairière avant de les attaquer de face ? Mais dites donc, ce ne serait pas l’exact contraire de la stratégie que vous proposiez en fait ? Vous êtes tous profondément idiots dans cette famille ou bien ?

"Attendez les amis ! Et si on faisait l'exact contraire du plan prévu ? Ils ne s'attendent sûrement pas à ça !"

Il n’empêche que malgré toute l’incohérence de la situation, tout marche à la perfection : à grands coups de poings et de mâchoires de loups dans la gueule, les nouveaux-nés sont bien vite mis en déroute. Tiens, d’ailleurs, saviez-vous que lorsque l’on envoie un objet suffisamment vite dans la tête ou dans un membre d’un vampire, il explose comme de la pierre ? Si c’est le cas, pourquoi ne pas utiliser des armes à feu ? C’est comme des coups de poings surhumains, mais en mieux. Non ? Non.

Pendant ce temps, Victoria et Riley ont contourné le champ de bataille et ont foncé droit sur le campement Quechua de Bella & de son amant, qu’ils ont pu tranquillement trouver grâce à la vieille odeur de ce bon vieux Edward. Le combat est rude, Riley est rapidement vaincu, mais Victoria se montre plus fourbe et résistante et se retrouve à un moment en position de tuer Edward. Se souvenant de la vieille légende indienne, Bella se fait saigner au niveau du bras (tu vois, pas besoin de te poignarder, tu es définitivement plus maligne qu’une Pocahontas locale toi) et détourne ainsi l’attention de la vampire rousse, laissant ainsi juste le temps à Edward de la tuer. Ce dernier jette alors un briquet sur les corps fracassés des deux vilains vampires, qui prennent instantanément feu.

Ah ? Ça brûle si facilement que ça un vampire, au point qu’on dirait qu’ils sont imbibés d’essence ? Mais alors pourquoi ne pas se contenter de leur balancer des mégots de cigarette à la gueule plutôt que de se faire chier à les combattre à coups de poings ? Je suis déçu, ça serait tellement plus classe de s’en débarrasser ainsi.

Tout le monde décide cependant de se retrouver sur le champ de bataille, où les restes de l’armée de Riley finissent d’être massacrés. C’est alors que, lorsque le dernier d’entre eux est tué (non sans avoir légèrement blessé Jacob), les Volturi arrivent. Point intéressant, il faut savoir que les Volturi ont tous d’inutiles capuches qu’ils portent lorsqu’ils se déplacent et retirent lorsqu’ils parlent pour faire sombre et mystérieux. Mais alors, toutes les racailles à capuches seraient sombres & mystérieuses ? Ou même, seraient-ce des Volturi ? Diantre !

En attendant, les vampires royaux sont donc là. Alors qu’ils s’attendaient à trouver le clan Cullen et Bella mis en pièces, ils s’aperçoivent que les nouveaux-nés ont échoué. Zut, crotte de bique, s’exclament ils. Ils tentent donc le bluff : « Holala, on arrive trop tard pour vous aider à arrêter ces vilains vampires, zut alors » ; mais histoire d’appuyer leur bluff, ils constatent qu’une petite vampire s’est rendue aux Cullen : ils se proposent donc de l’exécuter. Et le font aussitôt, en prenant leur air le plus méchant, pour bien rappeler qu’ils sont habillés en noir et portent des capuches pour d’excellentes raisons de manichéisme visuel.

Quelques heures plus tard, nous retrouvons Jacob se remettant de ses blessures dans la réserve indienne, où Bella vient le visiter : il lui explique qu’il continuera de la protéger quoiqu’il advienne, même si elle devient une vilaine suceuse de sang. Sur ce, Bella retourne voir Edward dans le grand champ de fleurs où le film a commencé, et elle lui annonce avoir choisi la date de sa vampirisation et de son mariage : le 13 août, puisque c’est tout de même la journée internationale des gauchers, et qu’elle veut célébrer un jour pareil. Une fois cela fait, elle pourra profiter du haut de ses 17 ans de l’immortalité, c’est trop cool, hihihi, je t’aime mon Edwardounet, d’ailleurs je voulais te dire qu’en fait, je crois que j’ai toujours su que j’étais une petite vampire trop choupi au fond de moi, hihihi, allez viens, on va annoncer le mariage à mon père maintenant, hihihihi.

"Si ton père me refuse ta main, j'lui pète les vertèbres"

Et sur ce rire de niaise sous LSD…

FIN

C’est à ce moment précis que je suis retourné à l’entrée du cinéma pour vider deux chargeurs de Maüser dans le guichet de la jeune fille qui m’avait vendu le ticket.

« Mieux que le deux, hein ? » dis-je en écartant du pied une douille fumante qui achevait de rouler sur le sol.

J’aime pas trop qu’on se foute de ma gueule.

356 réponses à “Twilight 3 : Hésitation (d’en finir)

  1. La première phrase de Bella (truc avec la glace et le feu ) est de Robert Frost il me semble . Je ne veux pas défendre le film mais du respect pour les poètes .
    Bonne continuation .

    • Je suis tout à fait d’accord: que dirait ce pauvre Robert Frost de se voir aussi indignement calomnié sur ce Blog?

      Hein?

      Bon, n’empêche, il se retournerait dans sa tombe si il voyait le film. :p

      J’ai adoré ce résumé du film. ;)

    • merci grace a toi je c l’auteur de se poéme pour mon devoir en français !!

      au passage je l’adore se poeme il et trop beau

  2. Bravo !

    Non seulement j’ai ri mais en plus ça m’évitera d’y aller juste pour rire dans les passages ridicules et niais et maugréer dans les passages où clairement les scénaristes et scriptes étaient en RTT.

    Ca me fera des économies, bonne continuation dans votre blog.

    Magrat.

    PS : à la place j’irai voir le film sur facebook…

  3. Juste pour précision, il y a 2 Jacob ? (1 vampire qui a du se branler sur France 2 hier soir, vu sa coupe de cheveux + 1 loup-garou frustré du système digestif et du sexe)
    Mais 2 personnages ayant le même prénom, c’est carrément compliqué là !
    Je ne les lis ni ne les vois, mais grâce à vos savoureux articles je profite de l’histoire sans doute davantage que les lecteurs ou spectateurs. Encore bravo donc !

    • En fait le vampire se prénomme Jasper (à une lettre près il était petit fantôme, quoi qu’il se serait sans doute moins tapé la honte …) et le loup-garou Jacob, c’est une simple erreur de notre bien aimé Odieux

    • C’est peut-être long, mais c’est bon (sans mauvais jeu de mot). Allez, avoue que tu as adoré le film!

      • « Amoureuse d’Odieux » ? C’est un peu comme amoureuse d’un vampire, ça, non ?

        Adoré n’est… pas le terme qui me vient à l’esprit de prime abord.

  4. Oh oh oh… je ferais partie de la horde de sixièmes de mon établissement que je serai déjà dans la rue à distribuer tracts et affiches « blocus sur O.C. blog ! » pour négligence : le jeune blond avec la coupe UMP s’appelle Jasper, pas Jacob, attention…
    Eh oui, j’ai lu les livres mais j’ajouterai pour ma défense que c’était il y a bien quatre ans, avant que Robert Pattinson ne remplace High School Musical dans les posters de la fnac.

    Allez, je soumet le commentaire.

  5. Merveilleuse façon de boucler cette série de spoilers ! Le seul bien que Twilight aura jamais apporté à l’humanité.

    Ah, à part sa morale top américo-puritaine: pas de suçage de sang ou d’autre chose avant le mariage. C’est beau et tellement moderne.

    • En même temps, quand on sait que l’auteure est une mormone convaincu, on comprend d’où vient la pestilence bien-pensante de ces « livres ».

      • Ah j’ignorais ce détail.

        Mais pour une mormone, parler de vampires et de loup-garous ca mène pas direct en enfer sans passer pas la case départ et sans toucher 20.000 ? Parce que tout ça c’est moyennement chrétien comme folklore quand même.

      • Nico> tu sais, quand il y a du fric en jeu…

        Sven, et un moyen de corrompre la jeunesse.

      • Ouais enfin… Twilight 2, c’est quand même 2h de tentatives de suicide de Bella à peine masquées « Mais pourquoi tu t’es jeté d’une falaise de 300 mètres de haut avec des récifs tranchants en bas ? » « Oh comme ça, pour voir Edward… » Idem quand elle se jette contre un arbre à moto… Pas très mormon tout ça… Surtout que ce film s’adresse à de jeunes filles décervelées qui s’inondent déjà suffisamment de morbides via internet…

  6. Après avoir savouré vos precedents articles sur Twilight 1 et 2 (que j’ai vu en flash histoire de confirmer vos dire, vive les dvd ça permet de zapper les dialogues creux), j’attendais de pouvoir faire de même pour le 3.
    Or sur facebook (ce merveilleux instrument…) je reçois une invitation qui restera gravée dans ma mémoire « Soirée Ciné twilight 3″.
    Hélas, de part le nombre d’invité(E)s et pour être en avance sur vos articles j’ai craqué.
    Quelle erreur.
    C’est encore pire que les précédents, une cumulation d’incohérences, de réalisation baclée et de jeu d’acteur inexistant. Merci pour votre article qui résume très bien, en occultant pourtant certains aspects ! Comme « Pourquoi Jacob sens que Bella est glacée alors qu’il se baladait en slip dans la neige 2 min plus tot ? » etc.
    Merci encore donc !

    PS: petite erreur signalée plus tot, c’est Jasper et non Jacob qui entraine les troupes à arracher des tètes (oui je retiens, pauvre de moi)

  7. Aucune perte du côté des gentils? Avec un plan de bataille aussi naze?
    Waouh, voilà une victoire qui rendrait plus d’un stratège perplexe.

    Vivement que la saga Twilili passe à la télé que je me marre un bon coup (et gratuitement).
    Merci pour ce spoiler trop « mdr-mégalol »,et à la semaine prochaine pour, peut-être, un billet sur Inception? (spoilez donc, cher O.C., ce qui semble être un bon film, ça vous changera les idées et vous évitera de gaspiller des balles inutilement, vu qu’une seule bien-placée suffisait^^).

    Salutations distinguées!

  8. Odieux Connard, c’est un réel plaisir de lire vos spoils, parce que je ris et je connais par là même l’histoire de films à grand succès que je ne verrais pourtant, j’espère, jamais! Même si je m’en fous un peu de savoir l’histoire, tant elle est nulle et tant elle se devine.

  9. J’avais peur de mourir comme j’ai vécu, donc stupidement, sans avoir eu l’indicible grâce de voir (car hélas! je suis voyant) et d’entendre (car hélas! mon acuité auditive tient encore la route, quoiqu’en disent ma tripotée de petits enfants qui me gonflent suffisamment pour que je m’autorise à faire la sourde oreille)… l’indicible grâce, disais-je, et j’euphémisme, de voir ce monument du 7e art. Ouf et merci.
    Vous m’avez évité :
    1. de « carotter dans la queue », expression obsolète et si ringarde que ça me ferait vraiment trop de mal si je ne la citais pas ;
    2. de dépenser sottement les quelques pièces chouravées à mes petits enfants;
    3. de me retrouver cerné de greluchettes gémissant des « il est trop », des « wouaaaouhhh » et autres borborygmes, de ceux qui induisent fuites urinaires et autres plus intimes;
    4. d’asssiter à des extases des mêmes qui m’auraient provoqué un tel état émotionnel que mon coeur fragile n’aurait pas résisté à la crise de rire qui m’aurait pris.
    Vous ne précisez pas si le guichet était garni lorsque vous avez vidé vos deux chargeurs, mais si vous avez besoin d’un témoin (à décharge rapide), c’est quand vous voulez.

  10. Que périsse dans les flammes de l’enfer la maudite impudente qui a utilisé un mot aussi beau pour désigner une telle diarrhée imprimée.
    Elle aurait pu intituler ça « mes fantasmes vampiriques », mais non, il a fallu qu’elle utilise le mot Twilight.

    J’espère que Rod Serling va sortir de sa tombe pour lui faire subir un twist ending épouvantable à sa manière.

    Typhon

    • Là je ne peux que vous rejoindre sur ce point d’autant que crépuscule est un mot qui ne se rapporte pas tellement à … ben comme vous le dites à cette diarrhée

  11. Pour le coup, Robert Frost prend cher les enfants, vu comme elle se sert du dit poème, je maintiens donc la poufitude de la chose.

    Jasper & Jacob : c’est corrigé ! C’est Jasper le jeune UMP !

    • Allons, je fais ma monomaniaque… Il reste une erreur [pas frapper...Ou devrais-je dire "ne pas mordre ?")] dans ce paragraphe :
      « Les Cullen décident donc de mettre au point un plan : puisqu’il est crédible que Victoria soit la véritable chef de l’armée vampire, et non Riley, qui ne serait qu’un jouet qu’elle manipule (tout comme Jacob (–> là, là c’est la faute !) fut manipulé en son temps), et que Bella semble être la cible principale des assaillants, il faut : »
      J’aime quand les choses sont droites et claires. Mais, à vrai dire, ces deux personnages là avec leurs noms si similaires m’embrouillent de même malgré ma terrible erreur (oh ! oserais-je avouer ?) d’avoir lu les livres et apprécié, en un temps…Quelque voile devait alors s’étendre devant mes yeux.

  12. De nombreux appels d’outre Atlantique nous précisant qu’on dit une « ouiche ».

  13. Très bien écrit comme toujours et très amusant.
    Ce doit être une torture de devoir se rendre au cinéma dans le but de nous divertir ensuite, alors merci pour ce spoiler !

    Nous ferez-vous l’honneur de spoiler (et dans la bonne humeur) Inception, qui sort bientôt ?

    Je pense que ce sera quand même mieux que twilight…

  14. « Méga-lol » cet article ;)
    mais attendez, cher odieux connard, de voir le 4-ème volet, qui sera encore meilleur que les précédents ! (A ce rythme là, le 15 ème volet sera peut-être potable, qui sait?)
    Encore merci pour le spoil :))

  15. Pingback: 2010 » Twitter Trends·

  16. Arf, Arf, Arf, Arf…..

    J’ai tellement ri que je me suis étouffée avec ma salive, et que j’ai failli mourir seule face à mon pc… mais si je faisais un bond dans le temps (pour le fun) je relirais aussi sec votre prose quitte à mourrir cette fois ci pour de bon.

    Cette auteure me débecte tellement à cause de son mormonisme bien pensant et du même coup de la non liberté des femmes par son : le sexe c’est mal, avoir plusieurs bon coup c’est encore plus mal alors faire un truc à trois (Bella, Jacob,Edward) c’est tgv express pour l’enfer. Ah ça je répond « I want to break freeee »

    Nico dit :

    13 juillet 2010 at 21:31
    Ah j’ignorais ce détail.

    Mais pour une mormone, parler de vampires et de loup-garous ca mène pas direct en enfer sans passer pas la case départ et sans toucher 20.000 ? Parce que tout ça c’est moyennement chrétien comme folklore quand même.

    Ben justement, c’est une grosse vicieuse la mère meyer, elle se dit « ah comment je vais faire pour faire passer mon message comme quoi le sexe c’est mal, que la femme doit être soumise à une loi séculaire qui l’empêche de faire ce qu’elle veut de son corps? », « J’ai trouvée! tous ces jeunes païens aiment les forces occultes, je vais faire comme si c’était juste une histoire d’amour et hop je les pervertis tous! et je rend le divorce obsolète et relance le mariage et la natalité d’un seul coup » mais quelle vicieuse cette bonne femme

  17. Eh ben pour quelqu’un qui semblait detester cette saga et regarder sa montre en baillant d’ennui, je lis la un resume tres detaille du film! Je soupconne que secretement il a apprecie ces 2h.
    Allez, laissez les tites ado boutonneuses fantasmer tranquille et vous, messieurs, allez vous branler gentiment devant un autre chef d’oeuvre d’Angelina Jolie!

  18. C’est tellement nul et débile que ça ne mérite aucune réaction ni aucune critique.
    Tu as chuté dans mon estime.

  19. Désolé, vous resumez tellement bien le film que pour la première fois je n’ai pas réussi à aller au bout de la critique.
    Je maintiens l’avis que j’ai déjà donné, vous devriez vous attaquez à des oeuvres à votre niveau, prenez exemple sur ce magnifique spoiler, indiquant à quel point les documentaire de la chaine histoire sur la seconde geurre mondiale ne sont pas crédible ! http://squid314.livejournal.com/275614.html

  20. Merci pour cet article detaille, j’ai ete contraint de voir les 2 premiers. cet article remplace avantageusement 2 looooongues heures de torture. ILs savent les acteurs en sortant qu’en plus de leurs groupies ils devraient se mefier des pauvres gens ayant du supporter leur absence de talent pendant des heures et qui eux ont un tee-shirt pour cacher des objets de type contendant?

  21. Et voilà, j’ai tellement ri que je viens de décider de lire ce truc et que je viens de commander le premier livre sur Amazon. Ah, bravo, hein !

      • ba tu vas étre désu il y a rien de marrant dedans mais dans le 2 nn plus il faut juste dévorer le livre il est telemment génial et le 2 aussi mais triste a des moment comme dan sle film…

  22. Eh bien, je dois vous avouer que grâce à vous j’ai non seulement économisé 3 places de cinéma (et dire que c’est tellement cher en Suisse), mais qu’en plus vous m’avez fait gagné 6h de ma vie ! Qui plus est, vous me gratifiez de 20 min (10 par article environ) de pur plaisir à lire le résumé par vos piques et votre style…

    I approuve M. Odieux Connard. Vous êtes un magnifique investissement !

  23. Comme toujours, un bon moment de rigolade, que j’ai préféré au traditionnel défilé du 14 juillet. Oui, je ne suis pas un bon patriote! Quoi que j’aurais peut-être pu voir Jasper dans la tribune officielle. Qui sait?

    Je vous transmets un message de Kristel Flatulanse, présidente du fan club internationale de Kristen Prout « je suis ravi de voir que vous citez Kristen dans vos spoils, elle est la meilleur actrice du monde, et elle aurait même du interpréter le rôle de Bella! La production a fait une erreur fatale! Grace à Kristen, la saga Twilight aurait pris de la hauteur et du réalisme! Quoi? Autant pour moi, en fait cela n’aurait rien changé car ce sont les scenarii qui sont pourris! »

      • Pour information, lors d’un petit tour sur Wikipedia pour Kirsten Prout, nous trouvons :
        pour la FILMOGRAPHIE ‘Twilight III – rôle de Lucy’
        et, dans l’encadré sur la droite de l’écran, en haut de page, FILMS NOTABLES : Elektra et Kyle XY.

        CQFD : Twilight III n’est pas un film notable.

      • (Oui je sais bien mais c’est ainsi que l’info est donnée sur Wiki … Sorry)

  24. haha tu ecris trop bien ! pour montrer que les niaiseux qui aime ce film ne sont pas si nais que sa: Eh oui j’aime bien les films gnangnan :P mais si j’ai préféré le 3 au 2 j’aime qd meme lire des critik comme celle la ^^ car tu as tres bien detaillé le film . encore bravo!

  25. Bravo ! *clap *clap*

    En lisant cette critique j’ai ris du début à la fin xD C’est du grand art j’ai adoré ^^

    Merci à toi sans qui ce film serait resté impunis xD

    Merci beaucoup !

    Vivement que les deux autres sortes et que tu en fasse l’éloge à nouveau XD

  26. En lisant ça, je ne regrette nullement d’avoir sorti une excuse particulièrement miteuse pour échapper à ce… rha je me tâte pour trouver un terme assez qualificatif sans pour autant insulter un légume…

    Merci très cher odieux Connard. Grâce à vous, j’ai économisé 6 euros et deux heures de ma vie

    • Grâce aux commentaires, j’apprends les prix des différents cinémas de France, Belgique, Suisse et parfois Québec.

      Je pourrai faire un petit guide à l’occasion.

  27. Bon ben …. sa c’est fait !!!
    Article très apprécié car très bien écrit, et je pense dans l’utilité public !! Il devrait être balancer sur les ondes radios pour ouvrir les yeux a certain(e)s !!

  28. Alors, si j’ai bien compris, Twilight, c’est comme un Skyblog, sauf qu’on paie pour accéder au contenu?

  29. Excellent papier ! J’ai vu le trois (ainsi que les deux précédents d’ailleurs) et si j’avais lu votre article avant, j’aurais au moins pu en rire…
    On devrait distribuer votre texte à l’entrée des salles (enfin, sauf aux fans hihi megalol)

  30. Merci, j’ai beaucoup ri en lisant ton excellent résumé.

    Au moins, Twilight 3 aura servi à quelque chose. Ce n’était pas gagnant d’avance, quand même… ;)

  31. Comme beaucoup j’ai trouvé ça bien excellent …
    Je me déciderais à le voir un jour pour me défendre contre ceux/celle qui affirment que c’est un film ! ^^

  32. Je découvre OC par cet article.

    WOUCH.

    J’ai ri pendant 10 bonnes minutes, à chaque nouvelle phrase. Puis à nouveau une fois fini.

    Un style particulier mais tellement adapté !

    Merci et bravo !

  33. Je suis un ardent défenseur de la liberté d’expression, mais force m’est de constater qu’il y a parfois des limites.

    Comment l’auteur/scénariste/autiste peut il salir autant l’image du vampire et du loup-garou? La crédibilité de ces films de série Z est aussi légère que le poids des atomes d’hydrogène dans le vide intersidéral(ou de plomb soit).

    Pour rester dans le spatial, on est a des années lumières de « Vampire : la Mascarade » conçus par les sacrosaints de « Whitewolf publishing » qui est un réel exemple d’utilisation avantageuse et intéressante du thème des vampires et loups garous.

    Beau billet, on m’a recommandé ce blog, c’est un bon début !

  34. Hésitation… d’y aller?… le choix est tout fait!!
    par ailleur, très beau laius, inspiré, incisif, et rigolisant… ave O.C morituri te salutant!!!

  35. Ah Edward mon amour…mais les Vampires qui scintillent en soleil, ca me fait rire! Néanmoins j’aime les livres et les films et…EDWAAAAAAAARD!

  36. Odieux Connard, je t’aime.
    jvais faire tourner cet article à toutes mes connaissances qui aiment touilaïte, histoire de leur remettre les idées en place.

    MOUWAAHAHAHAHA.

  37. Très drôle, j’ai ri d’un bout à l’autre. Par contre, n’est-ce pas un peu facile de taper sur Twilight ? Déjà que le bouquin est assez creux, c’est pas une surprise que le film ne soit pas crédible :p

  38. Et alors donc en fait, dans le 2, Bella aime Edward, mais hésite avec Jacob qui est fou d’elle et musclé, ils passent plein de temps dans les bois à dire des niaiseries, ils se battent tous contre Victoria, qui a un vampire sous-fifre qui se fait tuer assez vite, et à la fin ils décident de se marier et de faire de Bella une vampire. Dans le 3, Bella aime Edward, mais hésite avec Jacob qui est fou d’elle et musclé, ils passent plein de temps dans les bois à dire des niaiseries, ils se battent tous contre Victoria, qui a un vampire sous-fifre qui se fait tuer assez vite, et à la fin ils décident de se marier et de faire de Bella une vampire. Peut-on légitimement supposer que dans le 4…

      • Oui, mais … elle (Bella) hésite plus dans le n°3, non ? C’est pas ça la progression de l’histoire ?

      • Ah parce que tu trouves qu’il y a une progression dans cette histoire?

        Quoi qu’il en soit, je n’arrive pas à comprendre qu’on en fasse 3 films, et 1 (ou plus?) à venir… à mon avis en un film ça aurait été réglé et on en aurait plus parlé!
        Enfin bref.

        Merci à toi O.C. de nous avoir fait un portrait détaillé, et surtout de t’être sacrifié pour nous! Je te vénèrerai pour autant que tu continues à faire des critiques aussi géniales!

  39. Hahahaha j’ai ri tout le long!

    Pour avoir eu la « joie » de voir le film je trouve votre résumé.. excellant! Bravo !

  40. Juste un mot: magnifique.
    Vous me faites glousser comme la non-fan de Twilight que je suis,si bien que parfois j’ai l’impression d’en être réduite au Q.I d’huître dont vous parliez plus haut.
    Je vous adore,Monsieur Connard.
    (Puis-je vous appeler Dieu?)

  41. c’est tout à fait ça…
    excellent résumé

    c’est niais, mais vu à travers tes mots, c’est du grand comique

    c’est un film plus fleur bleue que les fleurs bleues elles-mêmes
    ;)

  42. Je ne vais pas vous cacher que j’aime ces livres et ces films (qualifier de niais par certains mais je ne les contredirait pas puisque c’est entierement vrai).
    O.C c’étais juste pour te dire que j’ai ri du début a la fin de ton texte qui est vraiment exllent.
    J’ai hâte de voir les prochains textes que tu pourra nous écrire afin de me marrer un bon coup ;)

  43. Merci de me conforter dans l’idée que cette daube est… une daube (et encore moins digeste que le plat en sauce du même nom).
    Sinon, je te respecte pour être parvenu à voir les trois films sans vomir, personnellement, j’ai abandonné au milieu du premier (une amie m’avait convaincue en me disant que « tu vas voir, la scène où ils jouent au baseball sur une chanson de Muse est juste trooop belle », maintenant je trouve que Muse devrait leur faire un procès pour l’association qui est faite entre leur chanson et cette scène.)
    Merci de m’avoir bien faite rire !

  44. Donc (si j’ai bien compris la fin du combat final), Bella se blesse, la vamp Victoria, par l’odeur du sang alléchée, perd tous ses moyens et le vamp Bellâtre en profite pour se débarrasser de la vamp Victoria.
    Ce même vampire Ed qui a peur de ne plus se contrôler s’il copule avec une jeune vierge, n’est pas du tout affecté par ce sang si… tellement… et achève le combat.
    Et même après le combat il ne se jette pas sur la chaudière ambulante?
    On n’est plus à une incohérence près mais ils ont abrégé les souffrances des scénaristes après la course?

    • Nan, justement, pour sauver le scenario, il dit « Ton sang ne me fait plus rien depuis le jour où je t’ai crue morte et perdue dans le film précédent ».

      Je n’ai pas compris le rapport, mais je crois que c’était une manière courtoise de dire « pif pouf c’est magique ! ».

      • Mais ça ne l’empêche pas de refuser l’acte amoureux… étrange, il est sûrement impuissant et n’ose le dire, j’ose à peine imaginer leur vie de couple une fois « unis pour l’éternité »

      • Je me cite moi-même :

        « La vérité, c’est que dès que le coeur cesse de battre, il ne peut plus envoyer de sang dans le noble organe, qui reste donc dans l’état ou il était prémortem jusqu’à la décomposition. À moins de mourir d’une façon qui fasse augmenter la pression artérielle de manière irréversible, pendu, par exemple, les morts sont incapable de lever le gourdin, même pour des top model suédoises militantes de bara bröst. »

        (J’avais posté ça sous l’article « Sombre Bisou, sur ce même blog)

        Carabin, ton explication tiens la route.

        Typhon

      • Allons,allons… Il refuse l’acte de chair simplement parce que c’est un gros Mormon.

  45. Je trouve énorme de payer un ticket pour un film numéro 3 dont on n’a pas apprécié les précédents. Bref, passons.
    J’apprécie beaucoup les livres et films twilight.
    Que des personnes n’apprécient pas l’effervescence qui se fait autours, je peux le comprendre.
    Mais en même temps ça me rappelle bien les badges grease avec la tête de Travolta que chaque fan collait à son blouson à une autre époque.
    Les fans d’aujourd’hui ont les mêmes réactions que ceux d’antan.
    Là où je m’interroge par rapport à votre critique, c’est que j’ai l’impression que vous polémiquez sur une secte qui fait des sacrifices humains.
    Pourquoi accorder autant d’intérêt à un phénomène si peu nocif qui apparemment vous déplait?
    Twilight a redonner le goût de la lecture à une génération qui l’avait massivement délaissée au profit des jeux vidéo.
    De plus, le récit plutôt pudique éveil les premiers sens amoureux des adolescents tout en préservant leur candeur, pour ceux qui en ont encore dans ce siècle. Pour le public plus expérimenté ou plus âgé, il a fait renaître le désir de l’amour avec un grand A.
    Je n’ai pas envi de polémiquer sur l’histoire car on aime ou on n’aime pas. C’est une histoire de goût et de sensibilité.
    Cependant je suis aise de constater que vous avez écrit plus que la plupart des fans sur le blog à propos du film 3. Alors pourquoi tant de haine? Votre femme vous a quitté pour un vampire ou alors est-ce pour un loup-garou?
    Et puis ces critiques du physique des acteurs sont-elles dues à votre physique ingrat?
    Ce qui expliquerait votre frustration et votre ténacité. Ah oui j’ai saisi, vous avez épuisé tous les sujets que vous aimez donc vous attaquez ce que vous n’aimez pas! Bah oui vaut mieux être devant l’ordi que devant un miroir, ça fait passer le temps n’est-ce pas?

    • « Twilight a redonner le goût de la lecture à une génération qui l’avait massivement délaissé »

      AH AH AH AH.

      « Twilight a redonner le goût de la lecture à une génération qui l’avait massivement délaissée »

      AH AH AH AH AH AH AH

      « Twilight a redonner le goût de la lecture à une génération qui l’avait massivement délaissée »

      AH AH AH AH AH AH AH AH AH AH AH AH AH AH.

      Enfin si j’ose dire.

      Maintenant qu’on a bien ri, on peut passer au bashing proprement dit.

      « Je trouve énorme de payer un ticket pour un film numéro 3 dont on n’a pas apprécié les précédents. Bref, passons. »

      Mais qui vous dit que l’Odieux Connard n’a pas apprécié le film ? J’ai relu son texte, et il a beau laisser entendre que le film est raté et qu’il est moins bon que le précédent, à aucun moment il ne dit qu’il n’a pas aimé. On peut parfaitement aimer un film qu’on trouve raté. Moi, par exemple, j’aime beaucoup Dune, pourtant c’est quand même pas mal ridicule comme film.

      À mon avis, vous vous fourvoyez. Pour l’Odieux Connard, ces films sont à la fois de grand moment de rigolade et la matière première des chroniques de son blog.

      « Mais en même temps ça me rappelle bien les badges grease avec la tête de Travolta que chaque fan collait à son blouson à une autre époque.
      Les fans d’aujourd’hui ont les mêmes réactions que ceux d’antan.
      »

      Chaque génération a son lot de modes ridicules et son générateur de groupies écervelées. Les personnes dont vous parlez étaient aussi stupides que la génération actuelle.
      L’humanité est en décadence ininterrompue depuis son apparition, c’est un fait.

      « Là où je m’interroge par rapport à votre critique, c’est que j’ai l’impression que vous polémiquez sur une secte qui fait des sacrifices humains.
      Pourquoi accorder autant d’intérêt à un phénomène si peu nocif qui apparemment vous déplait?
      »

      Bon, là, je me demande quand même si vous avez lu le texte que vous critiquez. L’Odieux Connard se contente de se moquer d’un film. Ce que vous écrivez est faux, de toute évidence.

      « Twilight a redonner le goût de la lecture à une génération qui l’avait massivement délaissée au profit des jeux vidéo. »

      Ça c’est un cliché qui fait bien dans les papiers de torchons journalistiques, mais la vérité, c’est qu’un livre ne donne pas le goût de la lecture à quelqu’un qui ne l’a pas, pas plus qu’il ne pourrait l’enlever à quelqu’un qui l’a. Ce qui est important, ce n’est pas lire, c’est ce qu’on lit. Peu importe qu’on lise un livre tout les deux ans, si le livre en question est un classique de la littérature comme Les Frères Karamazov ou Le Rouge et Le Noir, ça vaut mieux que relire tout les mois l’intégrale de SAS.

      En outre, taper sur les jeux vidéos, c’est aussi un cliché d’une bêtise navrante. J’affirme qu’il vaut mieux jouer à Tétris que lire un mauvais livre, au moins, c’est bon pour la concentration et les réflexes.

      « De plus, le récit plutôt pudique éveil les premiers sens amoureux des adolescents tout en préservant leur candeur, pour ceux qui en ont encore dans ce siècle. Pour le public plus expérimenté ou plus âgé, il a fait renaître le désir de l’amour avec un grand A. »

      « Qu’en terme galants ces choses là sont mises ! »
      (Molière,Le Misanthrope, I 2)

      Pour montrer à quel point cette phrase est bête, je vais en écrire une autre qui voudra dire la même chose, mais au lieu de donner un biais mélioratif, je vais donner un biais péjoratif :

      Ce livre fait mouiller les pucelles en leur présentant une vision stéréotypée et surannée des rapports amoureux. Comme l’immaturité est à la mode, il rencontre aussi du succès chez des femmes qui ont passé le cap de l’adolescence.

      « Je n’ai pas envi de polémiquer sur l’histoire car on aime ou on n’aime pas. C’est une histoire de goût et de sensibilité.»

      «Il y a dans l’art un point de perfection, comme de bonté ou de maturité dans la nature. Celui qui le sent et qui l’aime a le goût parfait ; celui qui ne le sent pas, et qui aime en deçà ou au delà, a le goût défectueux. Il y a donc un bon et un mauvais goût, et l’on dispute des goûts avec fondement. »
      (Jean de La Bruyère, Les Caractères)

      «Alors pourquoi tant de haine? »

      Je ne sais pas où vous avez vu de la haine, mais moi, je n’ai vu que moquerie bon enfant.

      « Votre femme vous a quitté pour un vampire ou alors est-ce pour un loup-garou? »

      Vous êtes sur le blog d’un odieux connard, au cas où vous ne l’auriez pas compris. C’est tout de même marqué en gros en haut de la page.

      «Et puis ces critiques du physique des acteurs sont-elles dues à votre physique ingrat? »

      C’est amusant : vous voyez de la haine dans un texte qui n’en contient pas, et ensuite, vous enchaînez par deux attaques personnelles basses.

      « Ah oui j’ai saisi, vous avez épuisé tous les sujets que vous aimez donc vous attaquez ce que vous n’aimez pas! Bah oui vaut mieux être devant l’ordi que devant un miroir »

      J’ai pigé, vous cherchiez le blog de Narcisse. Pas de pot, il est mort.

      Typhon

      • Se prendre Typhon de plein fouet n’est jamais agréablen au moins ça rend humble ^^. Mais j’avoue que personnellement j’ai parfaitement su allier livres et jeux vidéos, l’un pouvant compléter l’autre (livres et jeux d’heroic fantasy par exemple), faut arrêter de taper sur les jeux, j’ai trouvé bien plus de gens cultivés sur ces mêmes jeux que lors de soirées avec des gens qui n’approchaient pas un ordinateur à moins de 10 mètres. Quant au retour à l’Amour, cette vision du monde reste assez utopiste, généralement la plupart des gamines y croient et arrivent dans la vraie vie suite à une rupture avec leur Grand Amour, alors mieux vaut diffuser des livres parlant de coups bas et de cocus que de quelque chose qui n’existera que dans l’imaginaire d’une soit disant écrivaine de génie.

      • Ce qu’il faut surtout, c’est inventer une nouvelle littérature romantique où la virginité est considérée comme ringarde, et ou le sexe est cool au lieu d’être vu comme sale et vu comme un sommet de spiritualité au lieu d’être bassement terrestre.

        Ça sera toujours aussi con.

        Mais ça fera bien mes affaires.

        Typhon

      • « Twilight a redonner le goût de la lecture à une génération qui l’avait massivement délaissé »

        Redonné. Ca a pas redonné le goût pour l’orthographe apparemment.

        Et BHL? Il a reddonER le goût pour la philosophie à une génération aussi?

      • Et puis, il y a lecture et lecture, comme Typhon le dit très bien, il vaut beaucoup mieux lire deux romans valables par an que cinquante niaiseries (le mieux étant de faire les deux).
        Ensuite, c’est une affaire de choix, mais ce n’est pas ce genre de livres (que j’ai lu, et pas trop détestés tout en étant capable de rester critique) qui va « redonner l’envie de lire » à notre génération, vu que le problème de notre génération n’est pas « l’envie de lire » mais celle de se cultiver, et pardon mais Twilight, ce n’est pas de la culture.

    • Le goût…de la lecture ? Excusez moi…Le goût…De la lecture ? *Hum hum*

      Il y a lecture, et Lecture.
      Il y a lecture, qui est lire, lire un livre, comme ça, en passant, parce que l’histoire est plaisante, que c’est plutôt facile à lire, pas casse tête, que le traducteur ou l’auteure avait, de toute évidence, autant de vocabulaire qu’il n’y en a dans un dictionnaire de collégien.
      Et il y a Lecture. La Lecture. La véritable Lecture des chefs d’oeuvres, non pas ces livres que l’on qualifie de chef d’oeuvre, de classique, et qui ont seulement deux ans. Non. Les Livres, la Littérature, la belle, celle qui cherche encore le plaisir de la Langue et ne l’oublie pas au privilège du simple scénario (quoique, peut-on parler de scénario dans des cas comme celui-ci ?)
      Donnez un Victor Hugo, un Flaubert, un Zola, un Shakespeare, voire même, pour ne pas rester dans le roman et parler du fantastique, un Peake, un Tolkien, car CA c’est du fantastique. Donnez leur ça, ces romans qui possèdent des descriptions de plus de trois lignes, et parfois même (« oh mon dieu ! » entends-je crier une adolescente) plusieurs dizaines de pages sans dialogue ni action ! Donnez leur de ces romans : trouveront-il le goût de les Lire ? Non, il y a bien plus facile à lire à côté, un roman sans phrases compliquées à lire, sans comparaison étranges, sans références incompréhensibles. Non, il n’auront pas le goût de les Lire !

      Voilà, c’est tout ce que j’avais à dire.
      Je vous prie, Odieux Connard, de m’excusez pour ce qu’on pourrait appeler un coup de gueule élégiaque.

      • Le silmarion est un vrai test pour ceux qui aiment ou non la lecture fantastique XD

      • Oui, c’est un test. Mais le résultat n’est jamais clair : le silmarillion est plus un livre d’histoire qu’un roman fantastique.

    • Je vais appuyer encore un peu(parce que vers 1 heure du matin, j’aime ça) :

      « Pourquoi accorder autant d’intérêt à un phénomène si peu nocif qui apparemment vous déplait? »

      Très simple : Avant que la mormone au nom mal orthographié(j’espère…l’autre possibilité est juste terrifiante)ne ponde cette…hurm..concentré, les choses doivent êtres bien nommées, humph…cette quadrilogie….et bien, des auteurs avaient déjà donné un corps au mythe du vampire.
      Quitte à le revisiter, à le croiser avec d’autres mythologies(le World of Darkness de White Wolf), au moins avaient-ils la lucidité de savoir ce qu’ils en faisait.

      Au nom de quoi a-t-on osé reprendre les codes d’autrefois pour en faire une soupe aussi insipide et pleine de Brassica rapa ?
      (« Dieu » et « l’argent » ne sont pas des excuses)

      Sven, sinon, le Mauser, c’est quel calibre ? et avec quelles munitions ?

      • Ma cuistrerie ne peut pas laisser passer une telle affirmation.

        RGG78, tu racontes n’importe quoi.

        Quadrilogie : hybride infâme de racines grecques et latins, barbarisme répugnant.

        Tétralogie (du grec Tetra -> quatre et logos ) : Mot désignant un ensemble de quatre oeuvres, littéraires, cinématographique, ou d’Opera (cf la Tétralogie de Wagner).

        Typhon

      • MES EXCUSES !
        Typhon, tu as raison.

        Ca doit être parce que je suis en train de travailler (enfin d’essayer) : pas assez de concentration et en lisant TETRA [pas le poisson, hein, le préfixe tiré du grec τετρα- (tetra-), dérivé de τέσσαρες (tessares)]j’ai décodé en PENTA.

        Ma faute – ma faute – ma très grande faute.

        /Ashamed/

    • Je joue aux jeux vidéos (un MMO en plus OMG), j’adore lire des livres dont des romantiques mais qui tiennent la route (Expiation <3) et voir le film qui va avec s'il existe (Atonement <3)et je regarde Twilight pour me marrer, alors que j'aurais l'âge pour aimer ces films sans trop de honte (20 ans), même si c'est déjà un peu vieux peut-être.

      De plus, ces films/livres visent d'avantage les adolescentes qui certes, passent plus de temps sur le PC qu'avant, mais contrairement à ce que vous dites, non pas pour geeker sur un jeu mais bel & bien pour faire leur skyblog & papoter sur facebook pendant qu'elles font des albums "Mes bestaah <3 X'dey" ou encore mettent leur bande de greluches en frères & sœurs.
      La référence aux jeux est donc à côté de la plaque.

      Je suis désolée mais je préfère voir mes copines lire un magasine tous les 3 mois que s'extasier de la série Twilight ; maintenant, comment les prendre au sérieux quand elles disent "Ce livre est bien" … "Ouais. T'as aussi aimé Twilight."

      Twilight donne la sensation d'être un "vrai" lecteur de par la longueur de la série, mais bon … lire du vent teinté de niaiserie, c'est pas terrible, ou alors il faut le lire d'un œil amusé.

  46. Magique comme article ! J’aggremznterai presque mon commentaire d’un smiley passionné… mais je ne sais pas comment on fait un smiley passionné !

    Bon bah il ne me restera plus qu’à télécharger le film, comme le gros enfoiré de voleur de film (que voler un film c’est comme un voler une voiture) que je suis, pour vérifier les dires et me réjouir de ces croustillantes incohérences ! (et là je peux mettre un smiley) :D

  47. Alors moi, j’adore les personnes qui vont voir un film juste pour le détruire après. Pour aller voir un film, il faut d’abord en apprécier les extraits parce que sinon, c’est juste dépenser son argent pour rien.
    Enfin, je suis allée le voir 2 fois au cinéma et à chaque fois (dans la file d’attente ou dans la salle), on a le droit aux mêmes commentaires : « ouais, je viens le voir ce film mais j’aime pas l’histoire » (c’est à se demander ce que les gens font là) ou alors « Bella est une salope d’embrasser Jacob » (bref, des critiques qui ont l’air d’être super constructives).
    Bref, vous l’aurez sans doute deviné, je suis une fan de Twilight (et je ne suis pas une ado mais une femme de 26 ans, en couple depuis 10 ans et maman d’une fille de 5 ans).
    Je ne pense pas que vous ayez lu les livres (qui pour moi sont bien meilleurs que les films).

    Bref, vous pouvez ne pas avoir aimé le film mais de là à tout critiquer.

    Enfin, je ne vais pas chercher à vous convaincre que ce film est génial (même moi qui suis complètement fan, je ne l’ai trouvé « que » bien puisque j’ai préféré le premier film).

    Comme Ticknilith, je trouve que vous êtes une personne bien aigrie.

      • fuck Choupi (soir de grand ennui) comme si donnez son avis c’etait critiquer :p Voyons Typhon, perso je suis arrivée par wilf (PITITE B) arrêtez de vous vexer comme ça! à croire que les fans vous font peur ou.. que vous les méprisez et croyez assez bête pour se vexer au vu d’un tel article preuve toutefois qu’il y a des gens qui ont 6 euros à gacher :)

      • Ca veut dire quoi cette phrase ? Ce n’est pas parce que j’avais 16 ans quand je me suis mise avec mon mari que je ne suis pas mature. Pour mon cas, c’est plutôt l’inverse (j’étais très mature et je savais ce que je voulais). Mon mari étant plus âgé, j’ai bien la tête sur les épaules.

      • C’est sûr, aller voir un film pour midinette en chaleur, sortir la sempiternelle excuse « nan mé le film et mieu lol », traiter un odieux connard d’aigri et venir chialer sur une critique bien construite, c’est un signe évident de maturité.

    • « Pour aller voir un film, il faut d’abord en apprécier les extraits ». J’avoue qu’au moins, la position, à défaut d’être simple, est claire : toute personne qui aura échappé à un battage médiatique autour d’une sortie de film, qui n’aura pas passé son temps sur le net, ou dans les salles obscures, afin de connaitre sur le bout des doigts les bandes annonces et extraits du prochain film qu’elle souhaitera voir, devra être passée par les armes dès son entrée dans la salle.

      On ne doit voir que ce qu’on apprécie déjà. Merci pour la maturité, au moins seuls les gens de bon goût iront profiter des bons films. Quant aux autres, ils profiteront des spoilers de l’OC.

      • Ah tiens, je n’avais pas vu les choses comme ça.

        J’avais plutôt pensé à : les extraits vus ne plaisent pas, donc on n’est beaucoup moins enclin à payer une entrée pour le film correspondant.

        Ca, ça me paraît plus logique. Non ?

      • J’ai noirci le tableau et fait preuve de mauvaise foi. Mais de toute façon je n’aime pas personnellement les gens qui te disent « si ça ne te plait pas, tais-toi ». Il y a bien des manières d’exprimer son mécontentement, sur ce blog comme ailleurs. Je serais par contre d’accord pour ceux qui ne sont pas capable de formuler en argumentant correctement et dans un style au moins soutenu que telle ou telle chose ne leur plait pas.

        Ah oui, et sans hypocrisie please. « Faites ce que je dit, pas ce que je fais » en est un bon exemple : accuser qqn d’être aigri sous prétexte qu’il descend en flammes votre film préféré est tout sauf l’application du principe exprimé « critique constructive ».

    • Complètement d’accord avec toi !
      De plus on peu prévoir d’aimer ou non un film, a la grande difference des gens qui juge directement le film sans vraiment s’y etre interessé !
      Pour vous ces films sont culcul, mais ils font rêver des millions de filles, et meme certains garcon, il faut bien sa alors arretez vous !
      Laisser le cinéma s’exprimer a ca manière et si vous n’aimez pas allez en voir un autre !!
      A quoi bon aller voir un film qui ne vous interesse pas ?

      Ps: pour un film que tu n’as soit disans pas bien regardé, je trouve que tu connais pas mal de choses au film alors bon (faire bonne impression ou pas qui sais)

  48. Qu’en est-il des journaux qui « perdent leur temps » à détruire des films, livres et autres sujets ? Ils pourraient tout aussi bien ne pas en parler mais ils étalent généralement leurs chroniques destructrices de mise en garde et je trouve cela… Toujours utile et souvent très divertissant ! Je tiens d’ailleurs à les remercier de subir pour nous autres, grands non-fans (pour ne pas dire sacrés connards) !
    D’autre part, merci ô dieu (si je puis me permettre) et bonne continuation !

  49. Je déteste Twilight et j’ai bien ris en voyant la critique, quoique je rigole autant en voyant les critiques de films que j’aime bien, voire même plus.

    Allez, courage, plus que deux films !

  50. Cher Connard, plus le temps passe, plus j’apprécie vos articles. Même si vous êtes au bord du piège recyclé du « Je fais une phrase de huit lignes en abusant des ponctuations », vous ne tombez pas dedans. Vous gardez votre style et votre humour tels que les présentiez au début de ce blog, et rien que cet exercice est respectable.

    Quant à Twilight, comme quelques uns de vos articles, je suis moins sévère, mais je trouve votre dérision lucide et vos avis toujours drôles et pertinents. « Aigri », hormis le fait que ce soit la non-insulte à la mode, est assez à côté de la plaque concernant votre ton (enfin de la manière dont j’ai compris vos articles).
    Bon, j’avoue que voir Taylor Lautner a moitié nu sur écran géant a été la seule chose à me tenir éveillé (triste sort d’ailleurs, si ce garçon était moche et moins poli, il aurait pu jouer dans de bons films), mais ça marche aussi pour des films que j’ai adoré quand vous les décortiquiez.

    Peut-être que vous le saviez déjà, mais si ce n’est pas le cas, je risque d’être porteur de mauvaises nouvelles (ou bonnes, si vous êtes d’humeur masochiste). Mon ami m’a annoncé que le quatrième volet, concluant la saga, sortirait au cinéma… en deux parties. En mode « Harry Potter » (ou « Titanic » sur TF1, au choix).
    Soit, deux putains d’articles que j’ai hâte de lire, à peine celui-ci publié.

    Bonne continuation, en espérant que les blockbusters de l’été vous donneront de nouvelles idées d’articles, et merci de partager vos écrits sur votre blog depuis tous ces mois :)

  51. Rho là là.

    Quel courage.

    Oser dire du mal de Twilight c’est vraiment audacieux, c’est prendre un risque critique déraisonnable. C’est presque aussi corrosif que dire du mal de Nicolas Sarkozy, j’espère que chez toi, tu es fier de ta virulence playmobil devant ta horde de lobotomisés n’ayant pas vu le film qui t’acclame sur ton trone pour lequel un certain chanteur a compté 50 millions de prétendants.

    Et t’es tellement con que t’iras aussi voir le 4. Comme quoi ils ont bien raison de se foutre de ta gueule.

    • C’est vrai que c’est formidablement « audacieux » et « corrosif » d’écrire ce genre de commentaire, que c’est super courageux d’insulter les gens bien à l’abri derrière son clavier.

      Par contre, c’est peu intelligent, et pour tout dire, pas très explicite. Tu lui reproche quoi, exactement ?

      Et aussi, puisque tu m’insultes, je ne peux terminer ce commentaire sans te dire tes quatre vérités, triple zéro, sous merde, déchet humain…

      « You oughta scratch from the human race
      You are a waste of a name
      A waste of time and a waste of space
      You’ve only one claim to fame
      I don’t like you

      If a thought came in your head
      It’d die of loneliness
      You rate absolute zero
      No more and not even less…
      »

      Typhon

      • Oui heureusement que pour écrire tes articles tu n’es pas comme ça toi, non, un petit trou de balle planqué derrière un clavier, ce n’est absolument pas comme ça que je te caractériserai.

        Je lui reproche d’écrire des avis de cons destinés à des cons. Si le gars avait un tant soit peu de personnalité il irait voir n’importe quoi d’autres, tiens, le Lu Chuan qui sort bientôt, au lieu de continuer une saga uniquement pour le plaisir de faire son petit article pour son fan club de 14 ans de moyenne d’âge, tellement heureux de pouvoir se reconnaitre dans ce grand vent de courage commun  » Ouais ! Moi non plus je l’aime pas ce film ! je l’ai pas vu mais c’est de la merde « .

        Et histoire d’élever le niveau je vais te citer un penseur un peu plus évolué que le responsable de ta chanson de gogol.

        On cherche les rieurs, et moi je les évite.
        Cet art veut, sur tout autre, un suprême mérite:
        Dieu ne créa que pour les sots
        Les méchants diseurs de bons mots.

        Et ouais. Les demeurés du ciboulot auront toujours besoin d’un comique attardé autour duquel se regrouper.

      • Ah d’accord, en fait, tu veux troller et jouer au con. Le problème, c’est que c’est un jeu où je suis imbattable.

        Analysons ton glaviot :

        « Oui heureusement que pour écrire tes articles tu n’es pas comme ça toi, non, un petit trou de balle planqué derrière un clavier, ce n’est absolument pas comme ça que je te caractériserai. »

        Poste ton nom, ton adresse, ton numéro de sécu et tes numéros de comptes. Sinon, tes critiques ne valent rien.

        Soit cohérent, pauvre déchet. Si tu veux reprocher aux autres de se dissimuler derrière leur anonymat par lâcheté, tu dois, toi, te mettre en pleine lumière. Sinon tu es un hypocrite.

        « Je lui reproche d’écrire des avis de cons destinés à des cons. »

        Quel lyrisme ! Quelle intelligence !

        Comme les cons ne comprennent pas l’ironie, je me dois de te signaler que toute phrase laudative que je pourrais avoir à ton égard doit être comprise comme disant l’inverse de ce qu’elle dit.

        «Si le gars avait un tant soit peu de personnalité il irait voir n’importe quoi d’autres, tiens, le Lu Chuan qui sort bientôt, au lieu de continuer une saga uniquement pour le plaisir de faire son petit article pour son fan club de 14 ans de moyenne d’âge, »

        Parlons un peu de toi : tu lui reproche d’écrire des articles merdiques au lieu d’aller voir des films plus intéressants.

        Pourquoi ne t’en vas tu pas vers des blogs plus intéressants au lieu de poster tes commentaires merdiques ?

        Elle est où ta cohérence, gros débile ?

        « Et histoire d’élever le niveau je vais te citer un penseur un peu plus évolué que le responsable de ta chanson de gogol. »

        Prétentieux. Moi aussi je peux en faire des citations.
        Mais ça n’élève pas le niveau de ta conversation.

        Morceaux choisis :

        « trou de balle »
        « cons » x 2
        « demeuré du ciboulot » (beau pléonasme au passage )
        « attardé »

        Avec un tel vocabulaire, bravo, champion, tu as vachement, comment tu dis déjà ?
        Ah oui, tu as vachement relevé le niveau.

        Typhon

        Typhon

      • Ce qui me surprend quelque peu, c’est que :
        - si l’on regarde bien l’adresse du site,
        - le pseudo du Gars (oui, quand même avec une majuscule. Si, si)
        - et même et surtout le titre de la rubrique …

        c’est d’une honnêteté confondante, aveuglante.

        On sait ficht’rement bien à quoi s’attendre.
        Au pire, on est juste estomaqué par son « flow ».
        Même si on n’est pas forcément d’accord, voire même radicalement contre les propos de O.C..

        Mais alors – bon sang de bois (ça ne veut rien dire mais j’aime bien)- pourquoi s’emporter de la sorte ? Surtout qu’en des termes pas galants ces choses-là sont dites.

        J’avoue que je suis un chouillat perplexe.

        Donc, bien que ce ne soit pas mon style, j’aurais tendance à approuver la réaction de Typhon (c’est juste un peu ‘hard’ pour moi mais cela reste au niveau du message initial).

  52. Putain…

    Même en tant que fan de la saga, je n’ai pas pu ne pas être explosée de rire du début à la fin de ton article. xD

    Sincèrement, félicitations, j’en ai pleuré de rire… !

    Tout ce que tu écris est tellement vrai… (et pourtant j’aime quand même, oui, je sais. ^^)

    Je ne pourrais même pas citer une seule phrase tellement j’ai mal au ventre d’avoir ri grâce à toi. xD
    Merci encore pour cet excellent moment ! ^^

  53. Poste ton nom, ton adresse, ton numéro de sécu et tes numéros de comptes. Sinon, tes critiques ne valent rien.

    > Je crois que tu confonds. Le puceau qui a mis sur le tapis la question d’anonymat c’est toi. Mais je comprends que tu te sentes mal et que tu cherches à inverser les rôles, Monsieur  » c’est super courageux d’insulter les gens bien à l’abri derrière son clavier.  » ( posté à 23h35 ).
    Tu m’excuseras de pas être cohérent avec les posts que tu m’inventes et qui sont les tiens.

    Comme les cons ne comprennent pas l’ironie, je me dois de te signaler que toute phrase laudative que je pourrais avoir à ton égard doit être comprise comme disant l’inverse de ce qu’elle dit.

    > Je crois surtout que seuls les cons ont besoin de l’ironie. les gens qui ont des trucs intelligents à dire ont pas besoin de se cacher derrière un faux-semblant ou d’amuser la gallerie. L’ironie c’est pour les cons, et je comprends que tu en sois très client.

    Pourquoi ne t’en vas tu pas vers des blogs plus intéressants au lieu de poster tes commentaires merdiques ?

    > J’essaye de voir si je vais énerver un ou deux *malandrins*. Ca semble marcher. Et c’est très rigolo de la part d’un fripon adulant un *odieux connard* daubant sur des films qu’il a le choix de ne pas voir.
    Quand est-ce qu’il te *serre la main*, le proprio du blog, pour te remercier d’étaler *sa prose* en guise de nivéa discount ?

    Prétentieux. Moi aussi je peux en faire des citations.

    > Oui en fait t’as même commencé par ça, merci la mémoire de poisson rouge. Après tout le monde n’est pas obligé de citer des zicos pour prépubères histoire de briller. Pour être taxé de prétention, faut en avoir les moyens, garçon.

    Avec un tel vocabulaire, bravo, champion, tu as vachement, comment tu dis déjà ?
    Ah oui, tu as vachement relevé le niveau.

    > Non mais attends ! C’était de l’ironie ! TROFLILOL ! Je t’ai bien eu !

    NdOC : ça alors, votre message a été édité pour retirer quelques grossièretés ? C’est fou.

    • « Je crois que tu confonds. Le puceau qui a mis sur le tapis la question d’anonymat c’est toi. Mais je comprends que tu te sentes mal et que tu cherches à inverser les rôles, Monsieur » c’est super courageux d’insulter les gens bien à l’abri derrière son clavier. » ( posté à 23h35 ).
      Tu m’excuseras de pas être cohérent avec les posts que tu m’inventes et qui sont les tiens.
      »

      C’est toi qui a démarré la séance en évoquant le « courage ». Je cite ici textuellement un mot que tu as employé. J’aimerais savoir exactement où est le courage dans ton attitude. Tu es confortable, anonyme, planqué derrière ton clavier, en train de déverser tes torrents de trollitudes dont je ne doute pas un seul instant qu’elle soit volontaire (je cite mon message précédent « Je ne doute pas un seul instant que tu veux troller et jouer au con »).

      « Je crois surtout que seuls les cons ont besoin de l’ironie. les gens qui ont des trucs intelligents à dire ont pas besoin de se cacher derrière un faux-semblant ou d’amuser la gallerie. L’ironie c’est pour les cons, et je comprends que tu en sois très client. »

      Oui mais non, tu vois, là, y a comme un seuil. Comme on dit chez moi : « poorly disguised troll is poorly disguised ». Malgré ce que j’ai dit plus haut, j’avais encore l’ombre d’un doute, mais là, ce n’est plus possible. Tu en fait trop mon poussin. Un vrai troll accompli possédant les huits sagesses trollifiques se doit de toujours laisser son interlocuteur dans le doute, je parle ici du haut de ma centure noire huitième dan de trollage, ainsi que de mon doctorat de trollitude de l’université d’Apfelstadt-ober-Donau (Où j’ai récupéré la chaire d’Herr Professor Doktor Glüzenbaum après sa défection il y a une soixantaine d’années).

      Tu es passé au delà de l’horizon des événements trollifiques à force de surenchérir, et on voit à travers ton hystérie de façade que tu ne crois pas toi-même en ce que tu dis. Tu ne met pas assez de coeur dans ton trolling, c’est de l’ouvrage médiocre, et je m’y connais. Prends en de la graine mon poussin, laisse les anciens te guider sur la voie du troll.

      « J’essaye de voir si je vais énerver un ou deux *malandrins*. Ca semble marcher. Et c’est très rigolo de la part d’un *fripon* adulant un *odieux connard* daubant sur des films qu’il a le choix de ne pas voir. Quand est-ce qu’il te *serre la main*, le proprio du blog, pour te remercier d’étaler *sa prose* en guise de nivéa discount ? »

      Là, tu vois, c’est très mauvais. On vois tout de suite que tu te contente de recopier tes fantasmes et d’ajouter une ou deux insultes. Un vrai troll se doit d’être créatif, spontané, imprévu. Il doit être capable de passer d’un mode à l’autre. Le trollologue patenté que je suis trouve ta prose des plus pauvres. Il n’y a rien qui attire l’esprit pour des heures de bashing et de contre bashing dans ce que tu écrit. C’est juste trop outrancier pour être honnête.

      Pour bien troller, il faut maintenir l’ambigüité dans l’esprit de son interlocuteur. « Est-ce qu’il est sérieux, là ? »… Il ne faut jamais que cette question trouve de réponse. Là, tu en fait trop.

      Cette attitude est bien documentée ici : http://encyclopediadramatica.com/Trying_too_hard

      « > Oui en fait t’as même commencé par ça, merci la mémoire de poisson rouge. Après tout le monde n’est pas obligé de citer des zicos pour prépubères histoire de briller. Pour être taxé de prétention, faut en avoir les moyens, garçon.

      > Non mais attends ! C’était de l’ironie ! TROFLILOL ! Je t’ai bien eu ! »

      Orientales la Patria o la Tumba!
      Libertad o con gloria morir!
      Es el voto que el alma pronuncia,
      Y que heroicos sabremos cumplir!

      Libertad, libertad Orientales!
      Ese grito a la Patria salvó
      Que a sus bravos en fieras batallas
      De entusiasmo sublime inflamó.
      De este don sacrosanto la gloria
      Merecimos tiramos temblad!
      Libertad en la lid clamaremos,
      Y muriendo, también libertad!

      Typhon

      • C’est toi qui a démarré la séance en évoquant le « courage ». Je cite ici textuellement un mot que tu as employé. J’aimerais savoir exactement où est le courage dans ton attitude. Tu es confortable, anonyme, planqué derrière ton clavier, en train de déverser tes torrents de trollitudes dont je ne doute pas un seul instant qu’elle soit volontaire (je cite mon message précédent « Je ne doute pas un seul instant que tu veux troller et jouer au con »).

        > On va commencer par une petite définition vu qu’apparament tu as un peu du mal avec le vocabulaire.  » textuellement « , donc, ça veut dire  » d’une manière conforme aux textes « . Oui ça parait assez évident pour toute personne ayant un QI supérieur au nombre de jours du mois de février mais ce n’est apparament pas ton cas puisqu’en me citant textuellement sur mon premier message ( puisqu’était visée ta réponse à ce message. Ou alors tu as vu dans l’avenir mes réponses d’après, je n’en serais même pas surpris ) tu as réussi à citer un mot,  » courage « , que je n’avais même pas évoqué. Mot que tu as par contre mis sur le tapis (  » c’est super courageux  » ) dans ta réponse.

        Donc t’es mignon tout plein avec ton dédoublement de personnalité mais je ne suis pas ton docteur, tu comprends, il serait temps de grandir, de passer le cap de l’adolescence, d’assumer ses responsabilités et d’arrêter de préter aux autres ses propres propos, d’accord ? Je t’embrasse.

        Un vrai troll accompli possédant les huits sagesses trollifiques se doit de toujours laisser son interlocuteur dans le doute

        > Les trolls accomplis, tu veux dire, ceux qui énervent les gens en les poussant à leur répondre systématiquement ? Heureusement que tu n’es pas tombé dans le panneau. Ca serait ballot d’être aussi idiot. Non, si je suis un troll, tu as parfaitement respecté l’adage  » don’t feed the troll  » en ne me donnant absolument pas de matière me permettant de dauber.
        Tu vois. N’importe quel con peut faire de l’ironie.

        Un vrai troll se doit d’être créatif, spontané, imprévu. Il doit être capable de passer d’un mode à l’autre. Le trollologue patenté que je suis trouve ta prose des plus pauvres.

        > Tu vas faire cinquante lignes pour expliquer que tu ne tombes pas dans le panneau du troll ou tu penses que le ridicule de la situation est suffisant ? Si yann Arthus-Bertrand fait ta tête vue du ciel, je crois qu’il verra tes dents.

      • Je peux participer?
        Juste sur la définition de « textuellement ». Je me contente d’un copier-coller :
        Boris dit :
        15 juillet 2010 at 23:30
        Rho là là.
        Quel courage.
        Oser dire du mal etc.
        La réponse « …super courageux… » ne vient qu’à 23h55.

        C’est bien d’attaquer sur ce qui n’est pas vérifiable (physique, QI, audace…), c’est magnifique de placer des citations et des définitions, c’est préférable de ne pas se planter!
        Sur ce « Donc t’es mignon tout plein avec ton dédoublement de personnalité mais je ne suis pas ton docteur. Je t’embrasse. »

      • Je ne sais pas non plus. Mais en tout cas, la chose est validée. Tardivement, certes, mais elle l’est.

  54. Boris dit : 16 juillet 2010 at 02:53 :« On va commencer par une petite définition vu qu’apparament tu as un peu du mal avec le vocabulaire. » textuellement « , donc, ça veut dire » d’une manière conforme aux textes « . Oui ça parait assez évident pour toute personne ayant un QI supérieur au nombre de jours du mois de février mais ce n’est apparament pas ton cas puisqu’en me citant textuellement sur mon premier message ( puisqu’était visée ta réponse à ce message. Ou alors tu as vu dans l’avenir mes réponses d’après, je n’en serais même pas surpris ) tu as réussi à citer un mot, « courage » , que je n’avais même pas évoqué. »

    Boris dit au tout début de son premier message, le 15 juillet 2010 à 23:30 : « Rho là là. Quel courage. Oser dire du mal de Twilight c’est vraiment audacieux….(etc…) »

    Bravo. Là par contre, c’est juste GRAND !

    J’applaudis.

    Sinon, le reste de ton message tombe un peu à plat.

    Je sais que tu as peut-être déjà été confronté à des gens qui, après avoir été trollés, tentaient de se rattraper en faisant croire que c’était fait exprès de leur part.

    Comment prouver que j’ai fait exprès de te nourrir en sachant pertinemment que tu étais un troll ? Comment prouver ma bonne fois ?

    Facile : il suffit de retrouver toutes les fois précédentes où, avant de te connaître, j’ai écrit noir sur blanc que je nourris toujours les trolls et les ai copieusement nourris.

    http://aspexplorer.livejournal.com/376694.html?thread=7679862#t7679862

    http://aspexplorer.livejournal.com/293881.html?thread=5565433#t5565433 (sur celui-ci, j’ai même composé un pastiche d’une célère chanson à la gloire de ma passion pour le troll)

    Il y en a d’autres. J’ai une passion pour le troll.

    Typhon

  55. Prière de ne pas nourrir les trolls. Oui, vous, Typhon, vous, on vous a tous vu lui lancer des cacahuètes…

    Parce que bon, un type qui débarque ici avec autant de calme, de courtoisie et d’intérêt pour l’opinion d’autrui dès le départ, vous pensez vraiment que vous allez le persuader de changer d’avis ?

    Pas la peine de pourrir le beau blog de Monsieur Connard, laissez donc les trolls mourir tous seuls dans leur coin.

    • Je venais d’écrire des grossièretés, mais vous avez eu la bonté de m’éditer. Merci, Odieux Connard ! Je m’en vais me laver la bouche au savon de ce pas.

      • Arrête, on a tous compris que tu retranscrivais tes fantasmes. Il ne faut pas avoir honte, voyons.

        Par contre, à l’avenir, quand j’emploierai un adverbe, ne conteste pas sa place. J’ai un bien meilleur français que toi, ainsi que le prouvent ta mauvaise orthographe et ton vocabulaire pauvre, et généralement, j’emploie les mots à bon escient.

        Sur ce, sayonara, mon jeune ami.

        Typhon

  56. « Parce que bon, un type qui débarque ici avec autant de calme, de courtoisie et d’intérêt pour l’opinion d’autrui dès le départ, vous pensez vraiment que vous allez le persuader de changer d’avis ? »

    Parceque c’est vrai qu’Odieux connard lui ne fait rien de tout ça dans ses articles.

    Je crois que Boris parlait de courage dans la mesure où taper sur Twilight, un truc dont la planète entière se moque excepté les émopoufs de 15ans , ça nécessite la même dose de courage que d’aller combattre une huitre arthritique.
    De plus, je suis dans le regret de dire que Odieux connard n’est ni odieux, ni un connard. C’est très aisé d’être acerbe et cynique. C’est la chose la plus facile au monde. Je le fais tous les jours. Non, odieux connard devrait juste s’appeler effroyable petit con.
    Payer une place de ciné pour aller voir un film sur lequel on va vomir dessus tout en se touchant la nouille, c’est pas être odieux ou être un connard, c’est être infiniment con.
    D’autant plus que ce qu’il a fait avec une boue comme Twilight peut très bien être fait avec des bons films. Mais avec une chose qu’il n’arrive pas à faire : en étant drôle. Parcequ’être drôle, ce n’est pas être répétitif, lourdingue, s’autocongratuler à coup de « TROLILOL KISSONKON EDR ». Le style ado de 15 ans en rut qui se branle devant two girls one cup, ça va 5 secondes.
    Je suis désolé Mr Odieux Connard, vous n’êtes ni odieux, ni un connard, ni drôle.
    Etre un vrai connard ça implique un peu plus que taper sur un cadavre.

    • De toute façon, se moquer de quoi que ce soit, ça ne nécessite pas de courage. Ni de talent.

      L’Odieux Connard, lui, a du talent, contrairement à la plupart des gens qui se moquent de cette daube.

      Le courage ne se manifeste pas sur Internet. Pour la bonne raison qu’à moins d’être stupide, Internet ne présente pas de danger.

      Typhon

    • L’avantage de l’Odieux Connard, selon moi, c’est sa prose. Oui, il est aisé de taper sur Twilight : tout le monde le fait.
      Mais personne ne le fait comme l’OC, et moi, ça me fait rire.

  57. Non, Odieux Connard n’a strictement aucun talent. Je suis désolé mais il n’y a rien de talentueux dans ce qu’il fait.
    Son « style », c’est juste d’être relou et dire « HAHAHA ILS SONT TROP COOOOO0NS ».
    Croire que ce mec a du talent, c’est se foutre le doigt dans l’oeil à s’en gratter l’anus de l’intérieur.
    Dire que ce mec a du talent, c’est dire que le spectacle d’Arthur est drôle.
    Ce qu’il fait est extrêmement facile. Des tas de mecs balancent des trucs comme ça en s’autocongratulant. Il suffit d’avoir un minimum de verve pour épater les imbéciles.
    Il n’y a besoin d’aucun talent pour trouver des conneries dans Twilight.

    • C’est sûr qu’un type comme toi qui utilise des mots comme « relou », croit intelligent de placer le mot « anus » dans tes commentaires, et insulte tout les commentateurs de ce blog en les traitant d’imbéciles, tu ne peux qu’être épaté et jaloux de ceux qui ont une grosse verve, vu que la tienne semble toute petite.

      Typhon

      • ALALA TROFLILOL T’ES QU’UN FRUSTRE DE LA VIE TELLEMENT ODIEUX CONNARD IL TE MET LA MISERE TELLEMENT C’EST UN OUF MALADE DE LA MORT QUI TUE TELLEMENT IL EST AU PARTI SOCIALISTE TELLEMENT IL A TROP DE VERVE IL DIT DU MAL D’IRON-MAN 2.

        C’est tellement facile de plaire aux cons.

      • Boris choupinou, cesse de m’importuner, tu vois bien que je suis occupé à troller un de tes petits camarades.

        Je me rappellerai néanmoins toujours cette splendide manière de prendre un ton aussi enflé et catégorique sur la définition du mot textuellement avant de te prendre les pieds dans le tapis d’une façon magistrale.

        Allez poussinou, calme toi.

        Typhon

    • J’approuve juste en disant qu’Arthur est une vraie merde et confond humour et connerie. sinon… vous vous marrez bien? je connais le trollage (isme?) pour m’y être parfois adonné mais là, ça vire au pathétique de répondre toujours plus violemment à coups de « c’est moi le plus intelligent »

      • Il m’a fallu deux minutes pour capter que tu parlais de Jacques Essebag.

        Sinon, pour ma part, je n’interviens plus comme tu vois, je suis trop occupé par tetris et la (programmation).

        Typhon

      • ‘Scusez ; je me permets de m’immiscer.

        Si on s’en réfère à Arleston, Tarquin et Mourier, c’est « TROLLITUDE » – terme utilisé (entre autres) et donc reconnu par Typhon lui-même.
        Mais cela mérite discussion, peut-être.

        Pour Arthur, je suis d’accord.

    • « Croire que ce mec a du talent, c’est se foutre le doigt dans l’oeil à s’en gratter l’anus de l’intérieur. » ÇA c’est du talent: tout y est.
      Un sens poétique aiguisé, un imaginaire riche et coloré; en bref, un verbe juste.

  58. Awé. Wow. C’est génial ta répartie. Donc Odieux connard aurait du talent parceque moi j’en ai pas ?
    Ya un moment faut arrêter les bullshit.
    Le type balance des litres et des litres de merde vous l’encensez. Un autre a l’outrecuidance d’être grossier c’est un con jaloux.
    Et je n’ai jamais prétendu être drôle dans mon post, contrairement à lui qui en plus en fait un blog pour dire « VENEZ ME VOIR JE SUIS DROLE ET MECHANT »

    • Non. Odieux Connard a du talent parce qu’il a écrit des tas de textes amusants sur ce site.

      Personnellement, je commence à être un peu fatigué des spoilers (surtout que je n’ai vu aucun des films), mais ce blog ne se limite pas à ça.

      Ensuite, tu n’argumentes rien de ce que tu dis, tu te contente de répéter en boucle que c’est de la merde.

      Ce n’est pas très intéressant. Moi, quand je n’aime pas quelque chose, en général, je suis capable de pondre un pavé expliquant par le menu pourquoi je n’aime pas.

      Allez choupinou, maintenant, tu vas sauter à travers un cerceau enflammé.

      Typhon

  59. Je suis sincèrement fasciné par des personnes qui débarquent sur ce site, l’air de rien, et qui se plaignent que c’est facile de taper sur Twilight, et t’as rien à faire de ta vie pour aller voir cette daube et blablabla et blablabla. Mais personne ne vous retient les mecs, vraiment. Barrez vous ! Si c’est pour insulter l’auteur de ce blog, envoyez-lui un mail en privé, mais ne polluez pas la page, surtout si c’est pour être grossier.

    Cordialement.

    • C’est beau d’être à se point réduit à l’état larvaire et de trembler devant la première forme de contradiciton venue. Qu’est ce qui se passe, on a cassé ton jouet ?

      • Guili guili ! Ouh qu’il est mignon, le choupinou à son papa !

        Mais oui on tremble. On tremble vachement, même, je viens d’appeler le commissariat pour obtenir la protection policière tellement j’ai peur du grand Boris et de ses accointances avec la mafia Russe.

        À chaque fois que j’entend un craquement, je sursaute en croyant que c’est Boris « le rectifieur » qui arrive pour me tuer.

        Maudit soit le jour où j’ai attiré son ire.

        J’ai super peur, choupinou.

        Typhon

      • J’aime pas trop les insultes en général, envers moi en particulier, donc calme-toi. Ce que tu fais depuis hier, ce n’est pas de la contradiction, c’est de la provocation. Je trouve ça assez puéril, pour tout te dire.

        Cordialement.

    • Assez pour te pousser à la censure, socialiste *canaillou que tu es*

      NdOC : il est vrai que la censure, c’est mal.

      • C’est vrai.

        Mais la rançon de la gloire, c’est aussi le plaisir d’apprendre le sens d’un mot nouveau : « connard ». Apparemment, les gens débarquant sur ce blog sont juste effarés qu’un individu, se surnommant lui-même « Odieux Connard », soit assez désagréable pour être un pro des coups bas et autres méchancetés, et ce sur de nombreux sujets, qui vont du cinéma à la lecture de magazines féminins et masculins.

        Peut-être que beaucoup de ces jeunes plumes supposent qu’être un connard, ce n’est rien de plus qu’avoir le caractère de « Dr House ». Non, lui n’est que narcissique, manipulateur, désagréable, misanthrope et cynique. Un vrai connard, ça n’a pas de bornes.

        « Les cons ça ose tout. C’est même grâce à ça qu’on les reconnait » (Petite tentative de citation, mais devinez à qui s’applique cette phrase ?)

  60. Non mais j’aimerais que vous vous rendiez compte de votre propre contradiction. Un mec s’amuse à balancer de la merde sur des cibles faciles pour se faire encenser. Et dès qu’on le critique, on est des sales connards. Et reprocher à des gens d’être des connards sur un blog nommé Odieux connard, c’est un peu léger.
    Je considère que j’ai plus rien à dire, le débat a été fermé d’abord par un magnifique « c’est celui qui dit qui est » puis par un « on t’oblige pas à lire » (remarque, on ne l’a pas non plus forcé à aller voir Twilight 3, payer, et raconter du caca).
    Il ne manque plus que le fameux chacun ses gouts suivi d’une référence au nazisme, mais je pense qu’on va s’en passer.

    • mec, tu n’argumentes pas, pas comme ce brillant article qui sort des arguments brillants du genre :

      « Les scènes de demandes en mariage, c’est trop choupinou. Tiens, je vais en mettre une. Tiens, deux. Allez, trois. Ho, et puis zou, une toute les vingt pages ; et puis entre les mêmes personnages, hein, je suis sûr que personne ne remarquera rien.«

      Tu comprends ? Ca c’est de la finesse argumentative mec. Ca plus  » vous êtes tous des frustrés  » et RHO LALALA JE T’AI TROP EU SUR LE TEXTUEL ( en reprenant mon intro qui visait tout sauf le fait d’écrire ça sur un blog, parce que ce que certains ne comprennent pas, c’est qu’être une merde sur un blog ou en vrai c’est toujours être une merde ) RHO LALA JE GERE TROP LES TROLLS.

      Après, l’avantage du blog, c’est qu’il parle de ce que ses lecteurs connaissent. Iron-Man et Twilight. Et ils sont contents. C’est beau d’être incultes, tous ensemble.

      • Je comprends vraiment pas ce que vous reprochez à ce blog. Genre « liberté d’expression » vous connaissez ? Nan parce que franchement là vos reproches atteignent des sommets. Personnellement j’ai beau aimer la niaiserie des films (qui vole très bas, entendons nous), il n’en reste pas moins que j’adore la façon d’écrire de OC. Je ne trouve en aucun cas qu’il tape sur je ne sais quel cadavre. Il me fait rire, il en fait rire beaucoup d’ailleurs vu les commentaires, et j’ai peut-être un esprit limité mais je ne chercherais pas plus loin. J’aime rire. Et tout le monde devrais aimer ça. Maintenant si on ne supporte pas quelques moqueries (qui restent franchement gentilles) je me joindrais à tellement d’avis qui disent on ne peut plus clairement : cassez vous de ce site.

      • Dit le mec qui en est à son quinzième message  » OWIIII COMMENT T’ES TROP FORT AVEC TON ARTICLE SUR TWILIGHT PRENDS-MOI CHEVAUCHE-MOI AU FOND A DROITE NON CA VA PAS PASSER ELLE EST TROP GROSSE  » ?

        Faut vraiment que tu consultes.

      • Écoute, Boris, va ouvrir un skyblog pour déverser tes torrents de slashfic, ici, ce n’est pas l’endroit.

        Typhon

  61. Typhon : si j’ai dit en quoi ce n’était pas amusant. Pointer un truc du doigt en disant « HAHAHA, C’EST DES CONS », c’est pas très amusant.
    Odieux connard, c’est un peu comme Docteur House. Au début on peut être un peu amusé en se disant « OH MON DIEU IL EST MECHANT », mais ça devient vite très répétitif et très lourd. Faire un texte de 200 lignes alors que tu peux faire passer les mêmes idées en 10, c’est moyen. Faire un article entier en pointant point par point toutes les scènes de Twilight, ce n’est PAS DROLE. C’est marrant quand on fait ça en matant le film entre potes, et encore, ça dépend. Mais venir dire pendant 3 plombes « NON MAIS POURQUOI ILS FONT CA ISSONKONS », c’est pas drôle. C’est juste lourd, très lourd. Répéter encore et encore la même chose, on peut pas appeler ça amusant.

    • Alphonso, pour ma part j’ai vu les films entre amis après avoir lu et les livres, et la critique. J’ai apprécié en j’en ai ri. Je ne dis pas que ce blog est essentiel, mais je pense qu’Odieux Connard est seul responsable de ses écrits, et nous de nos lectures. Dire que c’est ridicule, pourquoi pas, mais je n’aime pas qu’on insulte des personnes impunément.

      Cordialement.

    • Ah ben voilà une critique qui pourrait avoir une certaine portée, le problème étant que ce n’est pas vrai. Le texte incriminé n’est pas répétitif. Je le sais, je l’ai lu.

      Typhon

  62. Robin : je suis désolé si je t’ai heurté, mais rends toi aussi compte que Odieux Connard se fout de tout le monde.
    Derrière ce que beaucoup de monde trouve amusant, moi je vois la bêtise crasse de l’auteur.
    Au premier abord ça peut paraitre amusant, mais c’est vite limité. Ce qu’il fait n’est ni constructif, ni intéressant, ni enrichissant ni rien. C’est de l’humour discount. On prend un truc, on choisit un détail, on s’en moque en disant « hahaha, caytronul » en faisant 2-3 comparaisons et on passe au détail suivant et on recommence.
    Il faut se rendre compte qu’il n’y a pas de génie comique caché derrière Odieux connard. Juste un mec qui se soulage sur internet.

    • Je n’ai jamais crié au génie, et je trouve pour ma part ces textes plutôt drôles. Bien sûr le spoiler est simple, mais je t’encourage à lire d’autres articles plus poussés. Quant au mec qui se « soulage sur internet », je ne pense pas. L’auteur n’est pas vissé à son blog 24 heures sur 24, et je suis sûr qu’il considère ce site plus comme un dérivatif qu’une véritable raison de vivre.

      Pour finir je comprends tout à fait que tu puisses ne pas être sensible à ce type d’humour, mais ne dénigre pas violemment les lecteurs, certains (dont moi) le prennent relativement mal.

      Cordialement.

    • C’est marrant, te faire *cirer les chaussures* à répétition ne semble pas te géner.

      NdOC : Allons Martin…

      • Ok, pardon M. Connard, je ne veux pas d’emmerdes. Excusez moi, je suis allé un peu loin, mais vous savez, je suis bien jeune, la fougue de mon âge et mes hormones… j’avais un tel sentiment de puissance… Pardon. Je n’avais pas pris la mesure de mes actes.

  63. Typhon : quand un mec fait toujours le même style de blague tout le temps tout le temps tout le temps, oui c’est répétitif. J’avais juste déjà un peu dit que son « procédé comique » était toujours le même. T’as lu 3 lignes t’as lu le texte. C’est extrêmement limité et facile comme technique.

    • Je trouve que ton seuil de tolérance en matière de répétition est un peu bas.

      Mais bon, c’est la limite de ce genre de discussions.

      Typhon

  64. Je suis désolé, mais là, le mec fait une grosse tartine.
    En 20 lignes maxi, il pouvait dire la même chose, faire passer les mêmes idées, en étant moins prévisible et plus amusant.
    Et puis pour n’importe quelle oeuvre, un commentaire linéaire, de quelque nature que ce soit, c’est d’une lourdeur, et très indigeste. Il pourrait faire beaucoup mieux en cherchant moins à épater.

    • Il y a des gens qui aiment lire des tartines de textes, et il y a des gens qui aiment écrire des lignes et des lignes pour ne rien dire (tout comme il y a des gens qui aiment le débat pour le débat, pour vous avoir lus depuis le début).
      On est contents de le lire, toi t’es content de lui taper dessus, chacun ses gouts, en fait.

      • Ah, et oui, voila enfin le fameux « chacun ses gouts » il fallait bien que quelqu’un le place, je le changerai, s’il m’est permis en « chacun ses choix sur la meilleure façon d’occuper ou de perdre son temps », merci.

    • Ce qui est amusant et ce qui ne l’est pas est tellement subjectif… la discussion est un peu stérile, vous ne trouvez pas ?

  65. Hum…je soupçonne derrière tant de critiques une jalousie féroce !

    Ne vous cachez plus Mr Connard, avouez votre envie folle d’avoir les dents luminescantes et les muscles steroidés de jacob, la coupe de cheuveux de Jasper et les Ô combien expressifs et polyvalants sourcils de « Edouarde », ainsi que le droit de foutre une mandale à votre compagne sans que son amour pour vous ne soit altéré, mais renforcé !

    Le rêve de tout homme.

  66. Cher O.C.,
    une fois de plus, une bonne rigolade (même si elle comporte des risques: ma douce et tendre adore twilight) Néanmoins, je suis étonné que vous n’ayez pas remarqué la façon de mourir des « nouveaux nés » (c’est a dire comme si il était fait de glace….attendez..on me souffle dans mon oreillette que c’est une pirouette en référence au terme « sang-froid »)….n’empêche..les bruitage du « vampires-qui-se-brise-avec un-bruit-cristallin » c’est….euh….déroutant…mais bon….le film m’as quand même permis de passer un bon moment ^_^
    à part ça…que dire…j’ai adoré les différents commentaire, et je me permettrai de citer Alfonso: » Il ne manque plus que le fameux chacun ses gouts suivi d’une référence au nazisme, mais je pense qu’on va s’en passer. » donc, la question: cherche tu a atteindre un point godwin? parce que tu t’en approche un chouïa.
    certes, ton avis peut être aussi intéressant que celui des autres…seulement…quel en est le but? une proto-défense de boris « choupinou-de-typhon »? ou une vendetta personnelle?
    allonge toi donc sur ce divan pour nous en parler, très cher *pointe le divan du doigt, en cachant son bolter*
    (je rajouterai, au passage, qu’il est très simple de traiter un nombre X de personnes « d’imbéciles » est assez léger, également)
    pour boris, j’ai remarquer que tu traitais différentes personnes ici (dont moi, donc) d’incultes, est assez amusant….surtout en lisant certaines de tes réponses…alors, sois gentil, au lieu de catégoriser les gens si vite, essaye donc de relire ce blog au 33ème degré, comme il se doit. et pour finir sur les locutions venue d’outre-manche, parce que ça fait trop classe dans le pavé, have fun

    Syllas, cavalier de l’apocalypse en RTT

    • Hein ? Je moi pas comprendre ce que toi dire.

      Toi essayer utiliser moins points de suspension et respecter syntaxe mieux, s’il te plait.

      Typhon

      • je de moi essayer mieux, pardon :)

        les points de cette phrase ne devrait pas y être:
        n’empêche les bruitage des  » vampires-qui-se-brisent-avec un-bruit-cristallin » c’est,euh,déroutant mais bon.
        certains autres ne devraient pas y être non plus, mais étant un homme occupé, je fait plein de trucs en même temps excepté me relire.
        (la première phrase est un clin d’oeil a sentaï school)

        Syllas, cavalier de l’apocalypse sans correcteur automatique

    • OK, je vais en rester à la première partie du texte : « la façon de mourir des » vampires (nouveaux-nés ou non, cf. le cas de Victoria)-qui-se-briseNT-avec-un-bruit-cristallin.

      Disons que si la peau des vampires brillent de milles feux à lumière du soleil, c’est que les cellules épidermiques ont acquis une consistance cristalline – en perdant leurs fluides et se gorgeant je ne sais comment de dioxyde de silicium [SiO2] qui doit atteindre une température de 1650°C (environ, hein) pour fusionner (mais là on rentre dans des secrets d’auteur ou de scénario non divulgués aux profanes non pour conserver une part de mystèèèère, je pense …)

      Bon, et ben ça explique tout, non?
      Cellules cristallisées = bruits de verre lorsqu’on tape dessus ou qu’on arrache un membre.

      Attendez donc un peu ….

      Mais bon sang (oh, pardon) mais c’est bien sûr ! C’est ça ! Euréka !

      => Lorsqu’un humain est mordu, il souffre atrocement car son métabolisme accélère de telle façon que la température interne monte jusqu’à atteindre les fatidiques 1650°C, ce qui fait alors entrer en fusion la silice présente dans les cellules* qui acquièrent ainsi leur aspect brillant et lumineux.

      J’ai bon ?

      * ne me demandez pas comment elle arrive là. Je ne vais tout de même pas faire tout le boulot.

      • Et avec 1650 degres de temperature interne, notre bon Edward ne peut meme pas rechauffer sa copine ?

        Ou alors je n’ai vraiment rien compris.

      • Ben en fait, vu que la nature n’aime pas le gaspillage, une fois que les cellules sont cristallisées, plus besoin de maintenir la température si élevée. Donc, elle baisse – beaucoup (puisque plus besoin de maintenir cellules et organes en vie).
        Ceci explique par conséquent la température froide qui fait partie de l’apanage du vampire fait et l’une de ses appellations : le « sang-froid ».

  67. Pfiouf, les commentaires de cette note me rappellent ceux de Avatar en son temps, mais je dois dire qu’ils sont d’un niveau un peu plus élevé, quoi que superfétatoires (encore merci pour l’apprentissage du vocabulaire).

    Sur ce, bonne nuit.

  68. Certains disent qu’il est facile de critiquer Twilight, et que l’odieux connard a une tâche facile. Loin de là ! Pour moi c’est un grand homme qui a su sacrifier une part de son intégrité mentale dans le but de distraire et d’empecher des malheureux de voir le film, ou de donner à d’autres le crédit necessaire pour le critiquer devant les hordes à nos portes !
    Merci à vous Saigneur.

  69. @ adrien,

    peuh, tant qu’on a pas vu les portes du temps, on n’a rien vu.

    Imaginer le jeune anakin en héros face à un méchant qui pourrait donner des leçons de subtilités à un sith, avec un scénario qui se résume à « les gentils contre les méchants ».

    Ce qu’il y a d’hallucinant, c’est que ca en devient presque bon. Je ne sais pas si c’est une variante du syndrome de stockholm ou si c’est un effet de la médiocrité absolue, mais c’est un fait.

  70. « Hésitation (d’en finir) », ça me fait penser à « Fin de Partie », la pièce de Samuel Beckett, où l’undes personnages, dès le début s’écrie : « j’hésite à finir »
    C’est faitéxprès ou pas ?

  71. Zut, la baston est terminée ? Dommage… moi aussi je voulais jouer !

    OC ne livre pas sur ce blog une oeuvre à la Cyrano Savinen de Bergerac, c’est certain. Maintenant, certains ont le droit d’en sourire, voire de s’en sentir amusés sans encenser l’auteur. J’ai des modèles littéraires plus élevés que notre hôte (sans vouloir le vexer) mais j’apprécie sa plume plus que celles d’autre blogs.

    Typhon, juste comme ça, après avoir lu tes débats trollesques mis en liens… gare avec tes combats sur le domaine de la langue française, tu y rates uelques passes !

  72. purée,
    j’ai été morte de rire tout le long…franchement ce n’est pas un film à aller voir au ciné…
    je me suis demandé si c’était bien un film fantastique que j’étais en train de regarder…
    plutot comique avec un scénario bidon,vraiment dédié aux midinettes… à croire que les usa en puritain faisait une promo pour la virginité.
    quand edward offre la bague, une crise de fou rire m’a pris d’ailleurs yavais que moi que çà faisait rire. la bague? mais trop trop moche, j’en ai eu les larmes au yeux
    enfin bref, pour le 4 je n’irai pas au ciné , je crois que je vais d’abord lire le bouquin, çà sera certainement mieux…dommage que le film ait pollué mon esprit car du coup, je vais imaginer en lisant le livre , les acteurs…
    VOILA VOILA

  73. Mouhahaha je suis arrivée après la bataille. Je comprends pourquoi Typhon s’amuse a rembarrer tous ces trolls. Quand on n’aime pas un article on se barre :)
    Pour ma part, je trouve ça super, et rempli de comparaisons judicieuses. Mon prof de français serait content.
    Ou envoit-on son CV ;) ?

  74. Eh bah, Twilight déchaîne furieusement les passions, ça fait presque peur.

    Quand on voit un blog où il y a marqué en gros Odieux Connard, on se doute bien que tout dessus est à prendre au 25ème degrés. Pourquoi tout prendre au sérieux ? Pourquoi en faire une affaire personnelle ?

    Moi je viens ici pour rigoler, que je sois d’accord ou non avec l’auteur. Je lui balance pas que c’est qu’un con inculte, intolérant et sans arguments. Il écrit, ça lui plaît, ça plaît à des personnes, point barre. C’est SON blog ici, il y dit ce qu’il veut. Il me fait rire, donc c’est bon pour ma santé. Il me fait économiser des places de ciné, donc c’est bon pour mon compte en banque. Alors faut-il vraiment sauter perpétuellement à la gorge d’une personne en désaccord avec nous ? En plus, franchement, se prendre la tête sur Twilight, c’est pas un peu trop ?

    J’aime les critiques de cet Odieux Connard, et quoique vous en pensiez, son pseudo légitimise ses textes. Si vous allez sur un blog appelé « Sarko mon héros », vous vous doutez du contenu, ça vous donne une idée. Là c’est pareil. Donc si ça vous plaît pas, traitez-le de connard, comme il se doit, et allez ailleurs.

    Courtoisement,
    Siannah

    • Ah ha ! J’ai dit presque tout pareil mais avec retard.
      Je ne suis généralement pas du genre à me répéter … mais là, c’est tellement vrai, que je me cite moi-même :

      « Ce qui me surprend quelque peu, c’est que :
      - si l’on regarde bien l’adresse du site,
      - le pseudo du Gars (oui, quand même avec une majuscule. Si, si)
      - et même et surtout le titre de la rubrique …

      c’est d’une honnêteté confondante, aveuglante.

      On sait ficht’rement bien à quoi s’attendre.
      Au pire, on est juste estomaqué par son « flow ».
      Même si on n’est pas forcément d’accord, voire même radicalement contre les propos de O.C..

      Mais alors (…) pourquoi s’emporter de la sorte ? Surtout qu’en des termes pas galants ces choses-là sont dites. »

  75. Simple remarque à ceux, et sûrement celles qui ont commenté sur la longueur et la répétition dans le texte : c’est un style, et sincèrement, c’est bien plus drôle de lire une explication pareille que 20 simples lignes qui ne laisseront pas d’impact.

    Là, au moins, on sait à quoi s’attendre. Puis c’est tellement bon d’aller voir le film, de force ou de gré, tout en étant préparé au pire (ou au meilleur du rire, dans ce cas).

    Bref, j’ai adoré ! Le spoiler, bien sûr, pas le film.

  76. Je me souvenais pas que ce film était aussi cool.
    C’est parce que tu le racontes super bien. Sans vouloir fayotter bien sûr.

  77. Vous m’obligez a commenter alors que je suis a l’autre bout du monde sur un clavier qwerty.

    J’ai l’habitude de defendre OC,et je vois que Typhon s’est charge des remarques type « OC est un gros rageux toussa toussa ». Cependant la remarque « le style est repettitif » n’a pas vraiement eu de reponse et j’aimerais fournir la mienne.

    Il est vrai que le style d’OC se repete un peu, que ses textes sont longs. Cependant abondance de bien ne nuit pas, et pour mapart je trouve que l’agencement permet de ne pas s’ennuyer, qu’on ait ou pas vu le film auparavant. J’ajouterai qu’amon avis ce blog a plus pour but la distraction que la critique culturelle, vu qu’en general, OC critique des navets.
    Je conclus donc en disant que certes, les textes d’OC sont longs, mais tant mieux : ca fait plus de lecture.

    Yaemgo.

    • ( Tant que j’y suis, vous m’excuserez pour les fautes du style « repettitif », les oublis d’espaces et de tous les accents, mais le qwerty, c’est mal, et mon clavier est mauvais. )

      • Pour Yaemgo :

        Comment passer d’un clavier QWERTY à un clavier AZERTY (ou inversement) sous Windows 2000,XP ou Vista ?

        Si vos paramètres régionaux incluent les langues anglaises et françaises, vous pouvez basculer rapidement du mode de clavier QWERTY (NDC1 : clavier anglais) au mode AZERTY (NDC1 : clavier français).

        Pour cela, il suffit simplement d’utiliser l’une de ces combinaisons de touches :
        Maj + Alt Gr
        Maj + Alt

        A chaque utilisation de cette combinaison, vous basculerez d’un mode à l’autre.
        —————————————
        Après, il faut se souvenir de la disposition des touches sur un clavier AZERTY, c’est tout.

  78. je reconnais bien la ta verve odieux connard!!!!
    Moi j’ai trouvé les effets spéciaux largement corrects et une bonne adaptation du livre.
    En gros, j’ai kiffé le film et j’assume!!!!
    VIVEMENT LE 4!!!!!!
    Ok c pas le film réactionnaire du siècle mais bon ya pire nanare, ne prône pas la violence mais l’amour et la fraternité!!!

  79. bon j’ai cherché « à droite » y’en a 2 autres mais ça parlait d’autres choses . C’est moi ou les nez sur l’affiche penchent tous à droite ? !

  80. J’ai vu le premier opus en diagonale très rapide, pour vérifier la qualité du film téléchargé pour une collègue d’une quarantaine d’année (!), manière d’essayer de comprendre l’engouement des pisseuses pour ces niaiseries.

    Eh bien CONSTERNÉ je fus par le vide, genre inter-sidéral, contenu dans ce salmigondis, ce concentré de bêtises.

    Et dire que les jeunes qui se passionnent pour ces âneries sont nos dirigeants de demain !

    Je crains le (vent) pire !

  81. Cher GRAND CONNARD,
    Merci. Merci de me permettre de rejoindre le monde des vivants. Cernée de guimauve écoeurante et malgré un côté fleur bleue, je crois assumé, l’envie de vomir que je réprimes va enfin s’exprimer. Je vais lever l’interdit que je mettais imposé pour garder famille et amis(es)qui à la moindre manifestation de rejet étaiant prêt à m’égorger. SOPORIPHIQUE ET PATHETIQUE. Le non-sens absolu mais pas que çà : derrière le bleuette se cache une manipulation des masses décérébrés presque scientologiste. L’opium du peuple n’est plus la religion mais le sexe : prôner l’abstinence permet de déplacer cette masse d’énergie, de manipuler les esprits avec consentement. Perte d’autonomie et donc de sens critique, coktail explosif et répétition d’un modus opérandi vieux comme le monde. A la grâce de dieu et surtout de ces messagers.

  82. Pour avoir vue le premier et le deux, j’adore ton analyse du film, je me suis bien marré tout le long en me disant, merde, celui là il à bien raison en plus.

    Allez les enfants, il en reste d’autre. ;)

  83. Excellente analyse des épisodes. Nous aussi, nous avions pourtant demandé à la résa si c’était mieux que le 2… Le vendeur nous a regardé l’oeil en coin : j’aurais du me méfier.

  84. Quant à l’armée de nouveaux-nés… trois pelés et un tondu : quelle joyeuse équipe. Ils vont casser du parpaings ou quoi ?

  85. Moi j’attends le 4, ils vont baiser comme des lapins.

    =D

    Bon, sinon, un peu plus sérieusement (ou pas en fait …). J’ai vraiment bien ri en lisant ton article (follement original n’est-ce pas, je dois être au moins la 258ème à le dire …).
    J’avoue avoir lu la tétralogie à sa sortie (juste avant qu’ils en fassent tout un foin, les 3 premiers tomes étaient déjà tous sorti et une amie les avait acheté -fan d’histoire de vampire-).
    Puis le délire médiatique est arrivé, avec ses millions de (plus ou moins) jeunes filles en pâmoisons devant Robert (qui porte le prénom de mon grand père, excusez moi du peu …) et l’autre Indien dont je ne me rappelle même pas du patronyme. A ce moment là j’avais lu les bouquins depuis déjà un bout de temps et la perspective de voir à l’écran cette insupportable (j’ai le droit de mettre petite connasse indécise et geignarde ?) Bella Swan, je dois bien l’avouer, m’a arraché un sourire en coin tout juste moqueur. En gros, flanquée d’une bonne copine et de mon cousin métalleux (le vrai, pas la tapette fan de korn et slipknot qui se pisse dessus avec du linkin park -comme stephenie meyer dites donc …). C’est donc avec ces deux là que j’ai passé une séance complète à rire aux TRES nombreux commentaires navrés (pour rester polie) que nous lancions toutes les trentes secondes.
    Tout ça pour dire que dès la première petite, minuscule et ridicule tentative de sexification de Bella envers son coincé du cul de copain vampire, je me suis sentie obligée de préciser aux excités du zob (de 13 à 16 ans) du rang derrière qu’ils auraient à attendre encore 3 films de cette gentillette petite daube pour nunuche en chaleur pour enfin voir cette attardé d’Edward mettre une pétée phénoménale à cette salope de Bella qui n’attendait QUE CA !

    With love,

    Mademoiselle.

    P.S : D’ailleurs, je suis peut-être pas la seule à m’être plusieurs fois demandé pourquoi elle se tapait pas son indien poilu (vu le nombre de pelles qu’ils se sont roulés) en attendant que son autre casse-croute aux dents longues ne se réveillent pour lui faire sa fête. Bah, ouais, les mormons, ils sont pro-polygamie.

    • Ah ! Mademoiselle… Je n’aurais pas pu dire mieux :-)

      Mais pour le 4, au vu de la niaiserie du 3, je doute qu’on les voit baiser comme des lapins…

      Sinon, je découvre ce blog, et bien qu’ayant aimé lire les livres, j’avoue avoir ri à pleine gorge votre spoiler !

  86. J’aime Twilight (je ne l’ »avoue » même pas, je n’ai rien à avouer, je fais ce que je veux :p) mais, j’ai bien ri en lisant cet article. Peut-être moins aux passages où il faut être une huître pour que « ça passe » ou encore avoir « un QI supérieur à 55″ pour prendre en compte certaines considérations… mais pour le reste, même si je ne suis pas d’accord avec un bon nombre de choses (et même si parfois vous êtes vraiment odieux monsieur connard), c’est tellement drôle que c’en est irrésistible! Je ne fais pas faire une liste de ce qui m’a beaucoup fait rire dans cet article, ce serait trop long… mais le « loup-garou pétomane » est une de mes préférées (avec Kirsten Prout, naturellement, pour rester dans le… mdr)

    Bref. Comme quoi, on peut aimer Twilight et en rire. Les deux ne sont pas incompatibles.

  87. Bonjour,
    je viens de lire coup sur coup les deux « spoilers » de Twilght 3 et Inception (en sens inverse) et suis parfaitement déterminée à aller les voir !!!
    Pas tant pour leur qualités qu’à titre de comparaison avec ces deux délicieuses rigolades…

    (Quoique pour T3, va me falloir beaucoup de boisson à bulles caféiné…)

  88. Personnellement, je l’ai trouvé pas mal, mais pas au point de me souvenir de tout, alors pour quelqu’un qui n’a pas aimé, je trouve que tu te souviens assez bien du truc, puisque tu nous le résumes dans les détails :P

    J’aime beaucoup ton article, mais tu ne parles que du scénario, or ça ne fait pas l’ensemble d’un film.

    • il est vrai, mais avouons tout de même que c’est un point essentiel … =)

      Et puis les dialogues aussi sont mentionnés (et pour ma part, le filmage en lui-même n’a rien d’extra DU TOUT et pour cause, j’ai suivi des études de cinéma).

      Mais c’est vrai, j’avoue que le foisonnement de détail que l’on peut trouver dans les articles de critiques cinématographiques d’O.C, sont toujours assez impressionnant !

  89. SANDECONE COMAN TU FAI POUR ETRE AVEC EDWART LE PLUS BEAU GOSSE CE JACOB CE COM TU LABRASSE ET APRE TU LUI DIT QUE SE EDWART QUE TU CHOIS MOI JE SERE TOI JE RE PRIS JACOB DESUITE DES LE VOLUME 1 JE PREFAIRE LES LOUP-GAROU ME O SI NON J AIME QUAN IL TUE LES VAPIRE

  90. Il faut aller voir le film ou pa???
    puis c pour les ados???
    il y a bcp de romantiste…mais si je me souvient bien de d’autres sites et com’s…il y a 10 min de bataille contre l’armée de victoria???
    mais si g compris Edward Cullen reste avec elle et jacob qui ne vont pa se battre ou g mal compris…???

    Ps: normalement je vais le voir ce soir…mmm…donc…?

    En tout cas g adorer le livre fascination et ce soir je commence tentation…:)

      • quoi … c vrai mais vu sa critique et qu’il y avez bcp de jeunes filles et que méme des jeunes mec vu que les filles applaudissent c kelle on du aimer le film!!!

      • non, je parlais de votre langage, de votre façon de vous exprimer, qui, à l’instar du propriétaire de ce blog, est tout à fait odieuse.

        En tout cas, si j’ai réussi à déchiffrer votre tentative de communication, je peux vous dire une chose, ce n’est pas parce qu’une bande d’adolescente attardée on « adoré » ce film que ça en fait un chef-d’oeuvre.

      • D’accord désoler pour l’orthographe!!! :)
        Meme si il y a des personnes qui n’ont pa aimer ce film je suis tellement impaciente d’aller le voir tout a l’heure!!!

  91. C’est totallement honteux de voir un film pour critiquer ensuite ; t’aime pas ? Va pas le voir , evite de gaspiller ton temps et ton argent , c’est deg de faire ça . C’est un film grandiose et si tu n’aime pas baah critique pas . Sérieux , essaie de faire un film avec un tel succès et on verras après ok ? Diffile de faire mieux , tellement facile de critiquer ! Pfff , Pitoyable mais bon , c’est vraie que derrière un écran et un clavier , le monde ne peut rien contre nous hein ? -.-’

  92. G était le voir et je suis pas désu donc chacun son avis moi je l’ai adorer que ce soit les moments avec Edward ou le combat contre l’armée de victoria.

    Je ne regrette pas et je ne pense pas regretter le 4 éme en 2 partie!
    Ha…méme si g lu ta critique 2 fois je cerais capable d’aller le voir encore 2 fois…mais bon.

  93. mince j’ai loupe des mots
    je suis pas la seule a avoir survecu a cette serie nunuche ringard pouri et j’en passe

  94. Il y a pleinS de choseS que tu a écrit qui ne sont pas vrai puis t’es dialogue quand ils parlent c pas du tout pareil…
    mais bon…
    ta pas aimer donc ce qui veux dire que c une mauvaise critique du film…
    (pour toi sans et une génial…)

  95. Mwouais, c’était quand même mieux que le 2 (mais c’est vrai que plus nul aurait été insupportable).
    Enfin tout ce qui porte des numeros à part Le Parrain qui reste le chef d’oeuvre absolu en la matière, le reste : bof

    Le commentaire 111 plus haut, c’est un humain qui l’a écrit où pas ?

    • je me pose encore la question, ce serait l’oeuvre d’un bot que cela ne m’étonnerait même pas …

      En tout cas, ce qui m’effare encore plus, c’est que quelqu’un est apparemment compris ET répondu.

  96. Hahaha, j’ai pas vu le film, j’ai ri au vu de cet article mais j’ai sauté des passages (un peu lourdingue je dois dire) j’avoue que je prefererais regarder le film. C’est plus compréhensible pour une ado boutonneuse au Q.I d’une huître ;). Mais bon, j’ai particulièrement aimé les légendes sous les photos (bah je préfere les images!).Je suis de celle qui aime regarder des films nunuches et cons, bon c’est pas à porter de tout le monde. A en lire les commentaires tout le monde était prêt à aller gâcher 6 euros pour voir un film alors qu’ils n’avaient visiblement pas aimé le 2, huum le sarcasme ne sied pas à tous. C’est marrant comme tout doit être intello avec vous, ok c’est nul comme vos réactions enfin TANT DE HAINE :P Continuez ainsi, vous faites avancer le monde, (comme Edward en fait :)) BIG KISS(et Hamm ne dit pas « j’hésite à finir » mais « ça doit/va (?) finir »)

  97. Que dire après cette longue lecture..?
    Je n’ai pas vu le film, mais j’ai adoré le spoiler !

    Ca donne presque envie d’aller l’acheter en blueray (avec l’écran géant, et le système 5.1) JUSTE pour le regarder dès sa sortie.

  98. Un peu de respect pour Robert Frost, merci.

    « Elle n’a pas non plus fait attention au fait qu’il ne mangeait pas (un détail), »

    =) Hum les autres suppositions pourraient être acceptées quoique… mais celle-ci non car Edward l’a déjà expliqué, les vampires peuvent manger, ça n’a juste pas de gouts pour eux et ils ne ressentent pas la faim mais juste le besoin de boire du sang.

    « faire couler le sang pour provoquer une diversion ne nécessite pas forcément de se poignarder dans le ventre »
    =) Bien vu, je ne peux qu’être d’accord.

    « par ailleurs, c’est une idée fabuleuse d’inviter une horde de trous du culs curieux & rebelles dans sa maison au fond des bois, celle où il n’y a aucun lit puisque chacun sait que les vampires ne dorment pas, et où sont entassées des milliers de photos & des peintures d’eux les représentant à différentes époques »

    =) Hum, rien dit à ce propos dans le film, et je pense qu’ils sont assez intelligents pour les cacher et pour mettre des matelas dans une pièce comme c’est généralement le cas dans les fêtes.

    « mort depuis un siècle au cœur qui ne bat effectivement plus marche, parle & éprouve des sentiments, alors bon, on est plus à ça près. »

    =) A parce que c’est du cœur que provienne tous les sentiments ? Non c’est du cerveau, wouahaha quelle découverte. Et pi pour le reste, nous sommes dans le surnaturel, faut-il le rappeler ?

    « Jasper, le vampire à la coupe de cheveux de jeune UMP »

    =) Bravo, j’ai souri.

    « Si c’est le cas, pourquoi ne pas utiliser des armes à feu ? C’est comme des coups de poings surhumains, mais en mieux. Non ? Non. »

    =) Ah oui et la discrétion dans tout ça ?

    Malgré quelques bonnes remarques comme le coup de la stratégie pas respectée, article caricatural qui ne reflète pas du tout l’ambiance du film. Bella devient une adolescente de 13 ans qui écrit en langage SMS, loin de l’image que ce film reflète d’elle. Certes, certaines scènes peuvent paraitre carrément niaise mais rappelons qu’Edward vient d’une autre époque où les hommes savaient être romantiques (juste pour séduire, hum) et que Bella est une adolescente de 17 ans, qui vit son premier amour, donc logique finalement.
    Quoi ? ! Je défends Twilight ? ! Oh mon Dieu, je dois avoir un QI de moins de 55 alors ! Adieu ma réputation !
    Je suis pour les mauvaises critiques à condition qu’elles soient intelligentes et véridiques.
    Ce commentaire sera-t-il validé ? Suspense. Suspense.

    • « =) A parce que c’est du cœur que provienne tous les sentiments ? Non c’est du cerveau, wouahaha quelle découverte. »

      Juste pour info, quand le corps est mort, le coeur ne pompe plus le sang et donc **roulement de tambour** le cerveau n’est plus irrigué et meurt à son tour ! Woulala quelle découverte.

      « Et pi pour le reste, nous sommes dans le surnaturel, faut-il le rappeler ? »

      Là je suis d’accord ! Mais …
      Puisque tu le précises après, pourquoi essayer de trouver une justification pseudo scientifique juste avant ? O_o

  99. Cher connard, j’ai eu moi même la patience d’aller voir ce….film ( car oui disons c’en est un :( ), et une réplique m’a marqué et pour moi a résumé tout le film :  » Je te fais de l’effet  » dit Jacob à la tendancieuse Bella. Là tout est dit. Pub pour Axx, question rabachée dans d’autres formulations dans tout le film et notez l’age mental dans cette formulation.

    Twilight, ah Twilight, encore une fois vous aurez poussé au suicide nombre de personnes sensées….

  100. Bien que n’ayant pas vu le 3°, ni d’ailleurs le 2° et le 1°; j’ai tenu à lire ce résumer du début à la fin (j’ai quand même une petite soeur de quatorze ans), et je suis persuadé que je perds moins mon temps en faisant cela qu’en allant voir (ou en téléchargeant) ce film. J’ai beaucoup ri tout au long de ma lecture, malgré mon inculture vis à vis de ces trois attrape-minettes, et je remercie l’auteur pour le mal qu’il semble s’être donné =) J’ai aussi beaucoup apprécié l’épilogue!
    Bonnes continuations!

  101. Je commence d’abord par les félicitations, voilà un article drôle ! Je me suis écroulée sous les multiples spasmes du rire. (et pendant le film, c’était des spasmes d’agonie, car la séance était bien trop longue !)

    J’ai vu les trois volets/navets par diplomatie, je devais accompagner des copines (qui elles sont fan)

    Pendant tout le long de cette bouillie j’ai été malade à cause de l’excès de bêtise des personnages et de leur bruitages. (qui fait le doublage ? XD )
    Jacob n’a aucun amour-propre ; Eddie a autant de classe qu’un émo ; Bella, Bella… ben elle se contente de bêler et d’hésiter entre ses deux boucs. (d’ailleurs un garçon dans la salle l’a traitée de salop… XD )

    Bref, toujours se méfier des films qui déclenchent une foule d’enthousiasme parmi les filles et quand même voir le film avant de critiquer (rien que pour le plaisir de ne pas être pris en faute « oh tu l’as même pas vu ! » « ben si, na ! » )

  102. Interessant les passages stipulant les orgasmes des midinettes dans la salle . j’ai vécu mémé situation alors que j’allais voir les deux premiers films avec ma dulcinée ( Je veux dire par la que je l’accompagnais ! ) Sa petite soeur de 10 ans m’as encore vrillée les tympans alors qu’elle exultait les mérite du slip de Jacob ( pas ce qu’il y a dedans , elle n’as que 10 ans . ) j’ai eu du mal a reprendre mon souffle tellement cet article etait drôle et représentatif . merci .

  103. Je suis une fan de Twilight mais je ne critique pas ceux qui n’aiment pas, pas comme ceux qui vous agressent. J’espère juste que la parodie que je vous envoie vas vous plaire, car oui, même si j’aime Twilight, j’aime aussi les parodies qui sont hilarantes. Esperons que ce film sorte en france!

  104. je te dirais une chose j’étais morte de rire de ta présentation mais si tu lisais le livre au lieu de voir le film tu aurais une autre vision de cette histoire de stéphénie meyer. J’ai aimé le 1 c’est mon préféré, le 2 ça allait, le 3 sympa et j’attends avec grande impatience les 2 suivants parceq u’accroche-toi il y en 2 autres qui suivent.

    PS : tu as un grand sens de l’humour c’est à étudier

  105. je suis allée voir le film et je l’ai trouvé vraiment long et nul mais c’est votre version qui est la meilleure, j’ai bien rigolé
    MERCI

  106. si j’arrive un jour à finir d’écrire ce putain de roman, qu’un matin je me lève de bonne humeur et alors décide de l’envoyer à des éditeurs, que les éditeurs en question ne soient pas bien réveillés et décident de le publier, j’aimerai tomber sur des critiques tel que toi, cher odieu connard… <3 je t'aime.

  107. Un résumé si long qu’il n’en est plus un !

    Vraiment savoureux ; ça m’évitera d’aller gaspiller mon temps de vie devant ce naveton.

    Merci, bonne continuation.

  108. Ma foi, c’est quand même la guerre ici.

    Bella c’est un peu comme Angélique, La Marquise des Anges… « Geoffreyyyy ! ». J’me sens seule, je l’aime mais je veux bien te faire plaisir. Et hop, in the pocket. Puis l’autre se prend une méga beigne après… il comprend plus rien le pauv’.

    Que la vie est difficile ! A l’ère du consommable, les pauv’ gamins croient que cela se passe comme çà dans la vie.

    Où « qu’il est donc  » ton spoiler sur Inception ?

    J’aime bien ton approche un peu « journal de Max »… Bonne continuation,

  109. Tout a fait Vrais !!
    Je me suis étranglé de rire en lisant, ayant une aversion pour ces nouvelle adaptations cinématographique de sagas a deux balles , j’ai adoré lire ton point de vu .

  110. Je souhaite dire que le livre n’est pas aussi cu-cul que le film, ayant lu tous les livres je trouve que le réalisateur fait du livre une adaptation au cinema vraiment a chier et c’est décevant. De plus le fait que les films soient a chier et destinés aux adolescente en chaleurs, donnent une très mauvaise image du livre qui a la base n’est pas aussi niais. Du coup par moment le livre n’est presque pas respecté : Exemple dans le livre Ed’ et Bella ne passent pas leur temps a s’embrasser car dans le livre il est bien décrit la difficulté de ce geste en revanche dans le film on s’en tape de la difficulté Ed a pas l’air en grande difficulté pour se contrôler, la vie est cool hein … Bref déçu du film mais le livre est pas mal.

    • j’Avoue avoir lu les livres, et avoir bien aimé au debut . Mais depuis que j’ai vu le film (je les ai jamais fini)je n’ai plus le même point de vue

  111. Attention-attention … le premier volet était mieux que le deuxième. Le deuxième (qui commençait déjà à être grave) était mieux que le troisième… Attention au quatrième car on vous aura prévenu : allez manger une glace, vous passerez un bien meilleur moment.

  112. A l’attention de Doudou au message 127 … la version dont tu parles est prévue en salle le 18 novembre 2010.
    Il vaut mieux espacer la diffusions de twilight et de sa parodie, au risque de faire perdre la boule aux spectateurs. Parce que crotte… il y a quand même une histoire !

  113. Merci, c’était tordant !
    Mais pour en faire un résumé si précis, tu dois quand même être un gros fan, non ?

  114. Je sais plus qui a dit qu’il fallait faire pareil avec Inception…autant dire que ce sera impossible Inception est une pure merveille, incriticable…

  115. Bonjour l’odieu connard , bon , ébin je me suis pisser dessus , tellement c’etait drole , ennorme , genial , franchement , en plus de votre article , je me suis bidonné a lire les commentaires , ( au faite j’emmerde l’hortographe ^^ ) en tout cas , tout ca , faut le prendre au 2 iem degrer , c’est tellement geniaal ,merci de faire rigoler des mecs qui se font chier , quand on marre de se brenler sur youporn , et qui deprime de leur vie de labeur , merci d’exister , vous monsieur l’odieux connard.

  116. franchement si ta déja pas aimer le film 2 pourquoi t es aller voire le 3? je comprend pas t aime te faire chier a ce point?
    et ta vraiment du temps a perdre pour écrire un article aussi long et te foutre de la geule des acteur tu sais comment j appel les gens dans ton genre? des JALOUX pq c est tout se que tu est sinon t aurai jamais ecrit cette article… tu ferai mieu de te traire au lieu de critiquer car t est pas capable de faire les un quart de ce qui on fais…et lis un peu ca t apprendera de nouveau mots et aussi a écrire…bonne continuation

    • Désolée, mais toi aussi tu ferais mieux d’apprendre à écrire. Tu ne sais même pas faire le trentième de ce qu’il a écrit! Et puis on est jaloux de quoi? Des petites niaiseries « kikoo LOL »? Haha x)

  117. c’est trop mdr la parodie, moi j’aime bien twilight mais c’est vrai que l’histoire qu’elle est amoureuse de 2 mecs c nul et twilght n’égalise pas le livre les vampires de Manhattan qui est un des meilleurs livre sur les vampires

  118. Bon sang! Je crois que je n’ai jamais autant ri sur un article qui parle de Twlight. D’habitude c’est toujours « Woah, Jacob a des gros muscles ♥! C’est sexyyy » ou « haaan, edward il est tro bo, c mon homme je l’M meme si je lai jamais vu! haha. LOL »
    Vous, vous voyez plus loin et vous constatez la grande niaiserie de ce film! « Coucou Bella je t’aime uhu.. Moi aussi Edward uhu! Je veux être un vampire >3< sinon plus de bisous!" xD
    En plus c'est difficile quand on a un groupe d'amies toutes fan de Twilight.. C'est toujours "Oui, mais toi Mathilde tu ne sais pas appréciez les bons films ainsi que la bonne musique (Je précise: elles dont fans des Jonas Brothers et de Justin Bieber) .. "
    Halalalah j'adore tout simplement cette critique x')

  119. Il y a des gens qui n’ont que ça à faire, aller voir un film alors qu’ils savent qu’ils n’aimeront pas et payer une place pour ça?

    Ah mais suis-je bête. J’avais oublié que le désir de reconnaissante chez certains était plus fort que tout.

    Juste une question, tu sais que c’est de la masturbation mental ce que tu fais?

    Autrement j’aime bien la façon dont ton article est rédigé (quoi qu’un peu monotone,tu te répète mon grand).

    Allez, bonne continuation…

  120. J’ai bien aimé l’article, très agréable à lire (peut-être un peu moins rigolo que les commentaires bourrés de fautes de défenseurs missionnaires de la saga)

    Après avoir critiqué allègrement le premier film, j’ai subi tous les « Oui mais les livres sont mieux » qui servent à justifier l’amour des fans qui ont décidément parfois du mal à assumer.

    J’ai donc emprunté les livres et je les ai tous lus. Et je ne peux qu’affirmer que les films sont tout à fait à la hauteur du roman.
    Dans le bouquin, on est face à un étalage de fantasmes hormonaux adolescents de l’auteure (qui a pourtant passé l’âge de l’écriture de fanfic). J’ai eu presque une impression d’intrusion parmi ses désirs et frustrations. Pour résumer, l’héroïne une adolescente en crise qui se sent plus ou moins supérieure à tous ses pairs. D’ailleurs l’intégralité des personnages masculins qui l’entourent est à ses pieds, c’est normal, elle est trop géniale Bella. On sait pas pourquoi, mais c’est comme ça, tout le monde l’aime.
    Elle va en bonne ado se chercher une identité auprès d’un groupe de reclus (dans une autre société elle aurait rejoint une communauté émo-glam-rebelle-anarchicogothique) et en profite pour se taper le seul célibataire de la bande, parce qu’à cet âge, les hormones travaillent dur et les autres garçons ne sont pas dignes d’elle.
    Dans le livre, ce n’est pas Edward qui a besoin d’un séjour en psychiatrie (quoique..) mais plutôt Bella. La jeune fille a des pulsions franchement suicidaires, elle n’a aucun loisir, aucune passion, aucun centre d’intérêt, ce n’est qu’une coquille vide qui passerait sans doute ses journées assise dans le noir à ne rien faire s’il n’y avait pas Edward pour l’occuper. Et elle vit sa première relation amoureuse dans un tel excès que ça inquièterait n’importe quel praticien.

    Bref tout ça pour dire. Si vous n’aimez pas les films, ne lisez pas les livres, vous vous ferez du mal.
    Attention je ne critique pas les fans de la saga, chacun son truc. Quand j’étais ado, j’aimais buffy, alors…

  121. Bien ri encore! Tellement vrai.
    J’ai lu les bouquins et (la looose) j’ai bien aimé. Y a des fois comme ca… C’est comme Dirty Dancing, 80% des femmes l’ont vu 50 fois tout en sachant que des phrases du type « arrete de courir comme un cheval sauvage » suffisent à ruiner un film!

  122. Je dois avouer qu’en tant que militante anti-Twilight, j’attends maintenant maintenant avec impatience la sortie de chaque film… non non, pas pour aller les voir, mais bien pour y voir des critiques construites ici. J’avoue qu’elles m’impressionnent par le fait qu’elles soient véridiques et emplies d’ironie.

    Quel est donc votre secret pour pouvoir en faire ainsi ? J’avoue que j’ai essayé de le faire, mais que le résultat est bien loin d’égaler les pavés qui sont ici.

    J’admire en tout cas vos observations, et j’attends la Révélation (de quoi ? mystère) avec impatience…

  123. Pas mal, bien ke j’ aime beaucoup la saga, queleque truk m’ont bien fait sourire, les aplaudissement au moment du oui de la demande en mariage pathétique c vrai, mais certaine fois tu rédui l’histoire à rien un peu dommage…
    La prochaine fois vas voir un film ke tu sais qu’il vas t’ interesser ..

  124. Je suis une fan absolue de twilight, Edwardiste a fond ( je ne rigole ne me parler jamais de Jacob èé) et pourtant j’ai adoré ton article. Il étais trop fantastique, j’ai été plié de rire. C’étais drôle sans être insultant. Merci pour cette bonne partie de rigolade

  125. du grand art mec sque tu as fait la c vraiment génial comment certains arrivent a dire tout heut en poésie ce que tout le monde pense tout bas ?

  126. Je n’ai vu que le premier film, et c’était déjà trop pour moi. J’ai adoré lire tes résumés, je les ai trouvés très enrichissants (contrairement aux films).
    Par curiosité, je viens d’aller voir le résumé du quatrième film : http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9v%C3%A9lation_(roman)
    J’ai juste envie de pleurer en lisant ça. J’espère que tu te sacrifieras encore cette fois-ci pour nous livrer un nouveau compte-rendu odieux et hilarant !

  127. « Sacrebleu, vampires & loups montent la garde sur tous les bons coins à champignons, comment vais-je bien pouvoir faire ma quiche ? » J’ai adoré :D Cette critique est vraiment trop drole T’es super doué bravo , meme si t’as du te taper les films pour faire ca

  128. Ah ! Vous êtes bien plus courageux que moi cher Oc. J’avais bien rigolé devant le 1 et le 2, mais le courage m’a manqué pour ce troisième opus.
    En tout cas, votre critique est encore une fois superbe. Et je ne vous cache pas que la « vanne » qui ma fait le plus rire a été le coup de « la Pocahontas locale », comme quoi il m’en faut peut pour rire.

  129. Je suis outré! C’est une HONTE !
    Le Lorrain de souche que je suis s’indigne! Que lis-je en commentaire de l’image ou l’on aperçoit une rousse au regard vif dans un décors champêtre?

    <>

    Non, Môsieur! Non!
    Il n’y a pas de champignon dans une quiche! C’est une hérésie! On en a pendu pour moins que ça!

    Je vous engage à changer cela au plus vite, si j’ai eu la délicatesse de vous envoyer un Ultimatum avant des représailles physiques, sachez que je ne saurais contenir mon courroux bien longtemps!

  130. Je me permets de poster la bande annonce du prochain Twilight qui promet encore de grands moments Nutella :

    • Ho ! Ça a l’air plus pourri que jamais ! Particulièrement les grands méchants qui reçoivent des faire-parts cucus et la fin où Bella s’aperçoit que les tacos la ballonnent.

  131. Ben moi aussi j’ai aimé les films.

    J’comprends pas trop comment en fait, mais c’est l’cas. J’dois avoir dans l’cerveau une adolescente pucelle qui pouffe en regardant les indiens à poil.

    Possible.

    Pis j’ai lu les livres aussi. Comme les bouquins de True blood. (ce qui est la version pour adulte, hein, la ils baisent les canaillous, et on a même droit à des détails.)

    Il y a quelque chose d’excitant à regarder un truc qu’on ne devrait pas regarder. (parce qu’impopulaire au possible ou l’inverse et on veut pas faire le mouton, ou ridicule à souhait, ou fermer à clé dans l’étagère à papa.) C’petit côté pour vivre heureux vivons caché. C’est comme les magazines people qu’on ne lit que chez coiffeur, nope ?

    Ou alors simplement qu’le plaisir de rire d’un film, bien accompagné ou tout seul, ça fait passé un bon moment. C’tout ce que j’demande à un film, moi.

    Et j’m’étais marrée en regardant l’dernier des templiers. Comme quoi, en fait. Simplement. J’ai comparé ta critique après coup à la mienne pendant le film. J’trouvais des comparaisons avec John Rambo assez hallucinante. (j’ai ris autant en regardant les deux, sisi. Comment ça c’est pas des comédies ?)

    - »Sauvez nous siouplait »
    - »Non, je ne tuerai plus pour (biffer les mentions inutiles) la patrie, la religion, ma mère. »
    - »Bon on va organiser des méthodes de rétorsions trop maousse »
    - »Quand j’dis non, c’est non. »
    *événement dramatico-romantiquo-mégalo*
    - »Bon oké, mais me prenez pas pour une girouette, le sud c’est par là. »

    Au final avec ton blog, j’me marre deux fois.
    J’suis bon public.

  132. Je ne suis pas du tout d’accord avec toi . Pour infi j’ai 14 ans et je suis folle de Twilight . Vous aller vous dire .. Sayer , c’est une gamine qui est tombé dans le panneau .. Eh bien non ! Twilight est une très belle histoire entre une jeune fille et un jeune garçon . Elle tombe amoureuse et lui de même . Je veux dire , c’est une très belle histoire d’amour . Ce n’est pas non plus un chef-d’oeuvre je l’avous … Mais sa fait rever et moi quand je vois ce film , je suis bien . Si sa marche dans le monde entier , c’est qu’il y a une raison .. Pose toi des questions .. Au revoir :)

    • Techniquement, le jeune garçon à un bon siècle d’âge ! Mais bon, comme disait Einstein, tout est relatif, cela semble inclure la jeunesse. Après il n’y à aucune question à se poser par rapport à la niaiserie de pré-adolescente qui rêvent d’amour dégoulinant et des jeunes femmes de 22 ans qui ont tellement tout vu dans la vie qu’elle ne trouve du romantisme que dans les films qui dégoulinent comme du maroilles vieux de 4 semaines !

      Bien aimablement.

  133. Bien le bonjour Odieux Connard,
    Il n’est point dans mes habitudes de poster quelque commentaire que ce soit, c’est pourquoi je ne vais pas m’attarder à déblaterer pendant des heures sur des choses futiles. Cette brève intervention n’a pour autre but que le signalement de l’absence d’une image d’huître vers le milieu de l’article. Cela amenant un fort sentiment de frustration quant au fait de ne pouvoir profiter pleinement de l’article, il me semble nécéssaire de remplacer au plus vite cette illustration afin de rendre son éclat originel à la critique.
    Merci par avance pour la considération qui sera portée (ou non) à cette remarque.
    Cordialement,

  134. Et sinon Odieux Connard, il t’arrive d’aimer des films ? ;)
    Personnellement je n’ai pas vu le troisième film de cette série, mais en revanche j’ai lu les livres et j’ai beaucoup aimé…chacun ses goûts !
    Toutefois ta critique est vraiment drôle et je ne regrette pas de l’avoir lue.
    Bonne continuation

  135. Franchement les gens vous avez pas de vie a critiquer des films comme sa quand je regarde les commentaires je me dit ce que les gens aiment ils aiment que les vieux trucs. Critiquer des trucs pourris je veut bien mais Twilight c’est bien vous m’excuserais mais c’est une question de goût. Et puis les petits commentaires polis c’est soulant. J’ajoute aussi que j’en ai MARRE de vos « gamine écervelées » et tout ce qui y ressemble car tous les gens ici qui font des commentaires on été des « gamin(e)s ecervelé(e)s ». Et si ces films te gavent autant pourquoi tu va les voir et fais des critiques avoue que si tu y va c’est que sa t’intéresse un peut quand même. Au lieu de critiquer sa aller regarder vos trucs qui datent des années 80 et écouter vos chansons qui datent de la même époque en disant « ce n’est point comme twilight » « pour sur » gnagnagna. Je vous quitte ca m’a gavé

    PS: Je ne vise personne dans mon commentaire et je ne suis pas méchante je critique tout comme vous

    • Descri
      ption : Morgane, dix sept ans, bientôt dix huit, cheveux ébènes, yeux marron chocolat, 1m56 , en couple (1m80), classe moyenne, bachelière, ex fans sortie de désintoxique de la drogue twilight (pour plus d’information, comme connaitre ce qui m’a guérit, il suffit de demander)
      Défauts de ce… bref de twilight :
      _twilight tire son succès avec des trucs qu on retrouve facilement dans des séries de seconde zone pour famille ou arlequins, du banal quoi (autant adorer high school, camp rock,…) : la naïve qui sort avec Ze Bad boy lunatique and hyper dangeurous si besoin est, kiss tous les bogosse qu elle voit comme une pétassée, se voit discuté puis tout les problèmes reviennent a la normale car tous le monde même les ennemis s aiment, le mariage l’accouchement personne ne meurt. Quel est son excuse décrit a chaque fois : comme ils sont beaux et mystérieux et comment on est débile on meurt d’amour… et vous, vous plaignez lorsqu’on critique. Qu’est ce qui n’est pas banale mis part le fait q les vampires scintillent… on dirait que tous ces répétitifs de perfection genre ses iris sont pour robotiser et « posséder » les fans ? Je suis sure que même elle n’est pas étonnée des critiques négatives mais après tout sa rapporte c’est plus important… la preuve est qu’elle a voulu se rattraper avec appel de sang
      _Edward le psycho s’énerve tout le temps ; d’habitude c’est ce genre de personne qu’on voit en psychopathe (le stade de névrosé étant révolu) dans les films suspenses de direct 8 et j’en passe. Il l’a mate quand elle dort, l’a colle comme un toutou, mais comme c’est Edward, le parfait monstre, on ne le trouve pas trop collant, on ne demande pas un peu d’espace comme le fait d’habitude les filles car est too sexy, too dark, too rich, too beautiful, too sparkling and too ZOMG. D’hab. On dira « t’es trop collant je veux d l espace » mais comme il est ZE BOYFRIEND aves ses iris dorée…
      _Bella est superficiel. Pourquoi vous l aimez ? Parce que la plus par des femmes sont comme cela. On se dit sensible, alors qu’on ne remarque que le physique chez les hommes et pas leur histoire/passé criminel ou leur personnalité, no no and no dear sisters, mais pas de bol : ils ne nous remarquent pas et on se coltine, le pauvre balourd nous servant de mari/boyfriend a la place d’un buveur de sang super canon roulant en Volvo ou je ne sais quoi. Voila, l’image que j’ai des fans qui se battent bec et ongles pour l’amour de Bella pour Edward. Le comble ? La niaiserie n’est meme pas sur le plan sentimental (du coté de Bella, car cela ne manque pas avec ce cher Edward avec te quiero morir), mais sur la perfection de ce démon des enfers et compagnie… ouvrez les yeux elle laisse tout passer a Eddy car il est supeeer parfait
      _ce pédophile de Jacob qui fall in love d un bébé d’un jour. Vous direz « oooh mais elle grandit vite. T’as pas remarqué grosse conne qui n’aime pas twilight, gné ? t’a même pas lu le livre, parce que en fait il ressemble traits pour traits au film, avec les même idées de base, mais est beaucoup plus mieux avec les description niaises de Isabella, et toc »(zut !!! j’aurais du faire plus de fautes d’orthographe !!) lorsque vous lisez est ce que vous vous l’êtes dit sur le coup ? Non. C’est trop chou, il ne souffrira plus d’amour pour la Belle et jettera son dévoue sur ce bébé comme le font les pédophiles d’enquêtes impossibles, trop chou, tout le monde a son amoureux/se, ouaaiiis!!! Pas étonnant qu’avec le temps, les jeunes n’ont plus de mœurs avec ce genre de message. Après des fans diront que twilight est inoffensif.
      _vous voyez uniquement des messages religieux et bien, moi j’en vois, plus, qui comme les déchets déversés dans la nature n’ont aucun n’effet pour l’instant, sont inoffensifs, mais détruisent notre belle couche d’ozone, et emportera la terre dans de futurs tourments : l’amour égale l’attachement aux yeux dorés, lorsque vous êtes avec un mec soyez si attachée autrement dit la dépendance psychologique(gravitée autour de lui, soyez dépendante comme une droguée), le suicide, l’antisocialisme, la pédophilie(qu’elle intérêt de mettre un bébé et un ado en couple si non ? admettez que cela n’aidait en rien l’avancée de l’histoire), la naïveté suicidaire (cf. roman 3, d’après des résumé des fans : aller dans les bois avec un mec qui vous kiff mais que vous rebiffer et qui pourrait vous violer), le satanisme(elle fait boire du sang a Bella, vous croyez que Le Pape louerait cela ? a croire que sa religion n’est qu’une couverture a la totally spies ), l’apprentissage de la prostitution (elle embrasse les 2 a la fois. Après des pétasses te trouveront le cheating, tout normale), et j’en passe. Le mariage et le non avortement pèse lourd face cela après tout …

      _ces fans sont comme des possédés (les hystériques, car certains parmi eux bien que rare, sont sains d’esprit) car, comment fantasment t-il sur un remake des frères Scott, ou High school musical vampirisé, sans connaitre la raison ? Explication : un être sommeil en eux. Après tout les Jay z, JB and co sont dis être chez les illuminaties alors, tous est possible
      _des fans hypocrites, plus ou moins. Comment pouvez vous aimez Stéphanie Meyer et empêcher qu’elle évolue ? Les critiques que vous rebuté sont fait pour son évolution… sans l’esprit critique vous croyez qu’on serait quitté des gros appareils lecteur de disque aux i pod and Co que vous collez a vos oreilles au point d’attraper le cancer du cerveau…
      Et meme si OC n’avait(le temps est utilisée car sujet théorique) pas de vie sociale, en quoi cela vous gêne ? Cela ne changera pas cette parodie de twilight, et son peu de consistance
      Parce que les réalisateurs s’efforcent d’inventer des combats dans les films, vous osez dire que twilight, c’est l’amour et l’action, or que c’est mielleux, et gluant, l’excuse ? Edward, le psycho, ben , il vient de l’époque du roi Arthur et les trois mousquetaires. Si non pour le romantisme ou es la différence avec les séries de Disney Channel, avec un peu de patience les réalisateurs feront High shool 4 avec un mariage et une fille nommé troybriella ou gabritroy ; au choix.
      Celui qui a a redire qu’il se dénonce !!! Et les fans de twilight donnez de bons arguments pour défendre ce soit disant 1ère merveille de tous les temps et ceux a venir…

  136. on ne fait que blaguer ici, mais les fans s’emporte. dites exactement en quoi ces petits commentaires inoffensifs peut vous pousser insulter les autres? vous auriez préféré qu’il critique sans savoir de quoi il parle? bon Dieu, bonjour la finesse d’esprit…

  137. Continue ton travail. J’ai tellement rit que ma mère et mon frère me prenaient pour une folle. Si twilight était si parfait des tafioles a la boris, ou des pauvres sauvages ne s’offusqueraient pas mais en riraient ou simplement expliquerait pourquoi « toualet » est si parfait car je ne vois aucune qualité … un petit effort il y’a le 4, deuxième partie, c’est fou comme non seulement ta parodie(genre qui existe mais que les twilighters comprennent façon gamins de cinq ans) est drôle, mais en plus les remarques des fans en colères, pfff… mwahahahahahaaa, argh trop fort.;)

    J’aime toujours twilight cependant, pourquoi ? Je suis devenue matérialiste lors de ma cure, parce que ce navet proche des fanfics car mielleux et sans action (forcée par les réalisateurs des films) a des fans le louant, l’adorant, et adorant S.Meyer, (ouais tous ces fans donnent envie. comme quoi pas besoin d’être JB pour être populaire), et parce que ça a fait entrer gros… tiens j’ai décidé d’écrire ma part de roman : night. Ensuite evening, day et afternoon … plutôt cool ; non ? je peux t’empreinter amalia spencer-douglas histoire de me faire un pactol. 75 pour moi, 15 pour toi, alors ?
    Vous entendrez parler de moi, et je vouerait ma muse S.Meyer, la citant même dans mon roman en toute hypocrisie puis gagnerais les louanges des fans de gnian-gnian… Mon pseudonyme : Stéphanie Cartland… ou Daniel marie Swan (en référence Daniel steel)

  138. Si non donnez-moi sérieusement ce qui a de bien dans twilight, hum ? Et je vous contredirais tous vous arguments en commençant par le fait que cette sois distante « histoire d’amour palpitante »

  139. Coucou c’est encore moi ! Ça me fait bien marrer tes résumes comme je l’ai déjà dit. Cependant je trouve que tu avances certaines choses trop vite (comme pour le second film) : en effet, Edward peut tout a fait avaler de la nourriture humaine. Cependant, son estomac ne fonctionnant pas, ainsi que tous ses autres organes, le foie (entre autres) ne fabrique plus les sucs digestifs (pour éliminer les aliments consommés) et Edward doit donc obligatoirement recraché (genre gerber) cette nourriture « au goût de plastique » comme il la qualifie lui-même (lire Midnight Sun, disponible sur mon site) ! Voilà bonne continuation !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s